F Nous contacter

0

Documents  Potentiel éolien | enregistrements trouvés : 129

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

ARTICLE EN LIGNE
Les Stadtwerke (entreprises communales) allemandes sont des exemples d'opérateurs énergétiques territoriaux historiques : elles jouent un rôle d'impulsion et d'articulation dans les filières énergétiques locales, de la source jusqu'au consommateur final. La Stadtwerke Union Nordhessen, dite SUN, est l'une d'entre elles. Dans une perspective de transition énergétique de la Hesse du nord, territoire d'action de la SUN, une étude pose enfin la question de la création valeur locale que permettrait ce modèle relocalisé, appliqué au potentiel éolien du territoire correspondant au rayon d'action de la SUN (1300 MW de potentiel, soit 271 éoliennes d'après le scénario élaboré par l'IWES). Estimation : 3,7 milliards d'euros.

Image : Mise en service d'un parc éolien dans la région de Kassel en mai 2016, possédé à 74,9% par des collectivités et des coopératives citoyennes et à 25,1% par la Städtische Werke de Kassel - Image Andreas Fischer, © Städtische Werke AG
ARTICLE EN LIGNE
Les Stadtwerke (entreprises communales) allemandes sont des exemples d'opérateurs énergétiques territoriaux historiques : elles jouent un rôle d'impulsion et d'articulation dans les filières énergétiques locales, de la source jusqu'au consommateur final. La Stadtwerke Union Nordhessen, dite SUN, est l'une d'entre elles. Dans une perspective de transition énergétique de la Hesse du nord, territoire d'action de la SUN, une étude ...

Transition énergétique ; Aspect économique ; Allemagne ; Éolien ; Potentiel éolien ; Politique énergétique ; Collectivité locale

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
L'Ademe propose un outil de cartographie du potentiel éolien local. Le but est de permettre aux collectivités d'intégrer l'éolien dans leur politique. L'enjeu est important, car le foisonnement permet de se passer de centrales thermiques de soutien.

Éolien ; Cartographie / Atlas ; ADEME ; Collectivité locale ; Politique énergétique ; Transition énergétique ; Potentiel éolien

... Lire [+]

y

Au vu du fort potentiel que représenterait l'énergie éolienne, un pacte de stabilité privé-public de l'éolien pourrait être fondé sur la recherche, l'innovation, les investissements et l'emploi, souligne une étude de l'institut pour l'innovation et la compétitivité i7 de l'ESCP Europe.

Éolien ; Éolienne ; Investissement public ; Investissement privé ; Innovation ; Pôle de compétences / pôle de compétitivité ; Europe ; Potentiel éolien

... Lire [+]

y

- n° Hors série - p.90 à p.97

Le courant haute tension permet le transport d'électricité sur de longues distances avec un très bon rendement : moins de 3% de pertes en 1000 km parcourus. Une caractéristique qui change radicalement l'équation des énergies renouvelables.

Haute tension ; Rendement ; Transport de l'électricité ; RTE ; Sensibilisation ; Potentiel éolien ; Éolien ; Éolienne ; Hydrolienne ; Europe ; Norvège ; Maroc ; Cablage électrique ; Consommation d'électricité ; Offre et demande

... Lire [+]

V

- p.14 à p.17

Moulin moderne majestueux pour les uns, symbole de la destruction des paysages pour les autres, l'éolienne laisse rarement sans réactions. Thème de débats passionnels, elle suscite de nombreuses contradictions qui, pour certaines, trouvent leurs origines dans des situations de conflits d'intérêts. Au-delà des interrogations relatives à ses coûts, ses impacts sur l'environnement et son intérêt écologique, cette filière énergétique est néanmoins porteuse d'enjeux en termes de développement économique et de crétion d'emplois. D'où la nécessité d'une structuration et d'une professionnalisation du secteur afin de mettre la France et l'ensemble de l'Europe en capacité de répondre aux besoins énergétiques de demain.
Moulin moderne majestueux pour les uns, symbole de la destruction des paysages pour les autres, l'éolienne laisse rarement sans réactions. Thème de débats passionnels, elle suscite de nombreuses contradictions qui, pour certaines, trouvent leurs origines dans des situations de conflits d'intérêts. Au-delà des interrogations relatives à ses coûts, ses impacts sur l'environnement et son intérêt écologique, cette filière énergétique est néanmoins ...

Éolien ; Éolienne ; Potentiel éolien ; Caractéristique technique ; Turbine / Génératrice ; Consommation d'énergie ; Production d'électricité ; Objectif européen ; Grenelle de l'environnement ; ADEME ; Parc éolien ; France ; ZDE - Zone de Développement de l'Éolien ; RTE

... Lire [+]

V

- n° 36 - p.22 à p.23

L'énergie éolienne est plus abordable que jamais et les nouvelles installations à travers le pays font faire des économies sur les factures d'électricité des consommateurs, parce que les compagnies d'électricité des consommateurs, parce que les compagnies d'électricité se précipitent pour conclure des contrats à long terme à des tarifs abordables.Le nombre d'installations au 3e trimestre montre que l'incitation par l'impôt fonctionne aux Etats-Unis
L'énergie éolienne est plus abordable que jamais et les nouvelles installations à travers le pays font faire des économies sur les factures d'électricité des consommateurs, parce que les compagnies d'électricité des consommateurs, parce que les compagnies d'électricité se précipitent pour conclure des contrats à long terme à des tarifs abordables.Le nombre d'installations au 3e trimestre montre que l'incitation par l'impôt fonctionne aux ...

Éolienne ; Éolien ; Facture énergétique ; Tarif d'achat ; Installation ; Potentiel éolien ; États Unis ; Innovation ; Pôle de compétences / pôle de compétitivité ; Consommation d'énergie

... Lire [+]

V

- n° 36 - p.02 à p.02

Le gouvernement wallon s'est accordé sur l'orientation d'un nouveau cadre de référence pour l'implantation d'éoliennes en Wallonie et sur un objectif ambitieux de 4500 GWh d'ici 2020

Éolien ; Belgique ; Parc éolien ; Projet ; Potentiel éolien ; Décret ; Aspect économique ; Appel d'offre ; Portugal

... Lire [+]

V

- n° Hors série n°9 - p.18 à p.22

Après le pétrole, le gaz et l'éolien onshore, l'éolien offshore peut devenir la nouvelle manne énergétique de l'Écosse: le potentiel, la volonté et l'ambition ne manquent pas. Aux élections régionales, la victoire récente du Parti national écossais (Scottish national Party) engage résolument la région dans cette direction.

Écosse ; Éolien ; Éolienne ; Offshore ; Réserve / Ressource energétique ; Vent ; Pétrole ; Gaz naturel ; Potentiel éolien ; Programme de développement ; Potentiel de développement ; Objectif ; Électricité ; Royaume Uni

... Lire [+]

V

- n° 204 - p. 106 à p.109

Le gouvernement a publié le 18 juin dernier au Journal officiel le très attendu décret d'application relatif aux Schémas régionaux du climat, de l'air et de 'énergie qui fixe les zones favorables au développement de l'éolien en France. Éclairage

Schéma régional ; Éolien ; Plan Climat ; Généralité énergie ; Région ; Grenelle de l'environnement ; Réglementation ; Texte législatif ; Aménagement du territoire ; Généralité énergie renouvelable ; Programme de développement ; Objectif ; Politique énergétique ; Bilan énergétique ; Potentiel éolien ; Cartographie / Atlas ; Urbanisme ; Transport

... Lire [+]

V

- n° 38 - p.10 à p.10

IMEX CGI développe le système Preveol , un système de mesure de potentiel de vent permettant de dimensionner automatiquement la production d'une petite éolienne

Petit éolien ; Logiciel ; Vent ; Dimensionnement ; Installateur ; Installation ; Potentiel éolien ; France ; Station météo ; Étude ; Étude de faisabilité ; Bureau d'étude ; Technologie Information Communication - TIC ; Bretagne

... Lire [+]

V

- n° 43 - p. 10 à p. 11

La Réunion, Mayotte et Guyane: trois cas d'école aux forts potentiels énergétiques. L'ADEME leur apporte son soutien scientifique et technique. Entretien avec Philippe Beutin, directeur régional La Réunion et Mayotte et Suzanne Pons, directrice régionale Guyane.

Ile de la Réunion ; Mayotte ; Guyane ; ADEME ; Potentiel éolien ; Ile ; Généralité énergie renouvelable ; Innovation ; Aspect économique ; Plan Climat ; Dom Tom ; Aménagement du territoire ; Collectivité locale

... Lire [+]

V

- n° 460 - p. 08 et p. 11

La région picarde ne manque pas de resssources et compte bien les exploiter. Du vent, du bois mais surtout des idées pour gérer au mieux son potentiel. Au final, l'éolien se développe, la filière bois-énergie se structure et certaines entreprises réfléchissent à leur consommation.

Généralité énergie renouvelable ; Picardie ; Région ; Vent ; Bois déchiqueté / Plaquette ; Éolien ; Entreprise ; Politique énergétique ; ADEME ; Économie d'énergie ; Puissance installée ; Potentiel éolien ; Bois énergie ; Chaleur ; Chaufferie bois ; Certificat d'économie d'énergie

... Lire [+]

V

- n° 201 - p. 98 à p. 99

La technologie HVDC (High Voltage Direct Current), qui permet de réaliser des transferts électriques sur de longues distances avec moins de 3% de perte pour 1000 km, offre de nouvelles perspectives aux stations de pompage-turbinage en Europe, suscitant l'intérêt de nombreux experts et gouvernements.

Norvège ; Turbine / Génératrice ; Généralité énergie renouvelable ; Pompage-turbinage ; Scénario ; Potentiel éolien ; Éolienne ; Parc éolien ; Royaume Uni ; Suisse ; Production d'électricité

... Lire [+]

V

- n° 459 - p.07 à p.07

Toute la filière de l'éolien offshore est suspendue à la sortie de l'appel d'offres. Pourtant, le potentiel de ce secteur d'activité est intéressant. C'est le message que souhaite faire passer PricewaterhouseCoopers dans sa dernière étude.

Éolien ; Offshore ; France ; Potentiel éolien ; Appel d'offre ; Europe ; Secteur industriel

... Lire [+]

V

- n° 122
ISBN 0994-690x

Parmi les techniques destinées à remplacer les combustibles fossiles, l'utilisation de la force du vent sous forme d'éoliennes est à la fois l'un des plus anciennes, des plus simples et des plus contestées. Les défenseurs des paysages accusent ces immenses pylones à hélices de gâcher les horizons de nos campagnes tout en vrombissant et en menacant les oiseaux et chauve-souris... Mais au moins il faut connaître les potentialité de l'énergie éolienne. - Une ressource locale inépuisable - L'envers de la médaille - Les secrets d'une machine - La réglemantation - Une politique nationale - Lla situation en Ile-de-France.
Parmi les techniques destinées à remplacer les combustibles fossiles, l'utilisation de la force du vent sous forme d'éoliennes est à la fois l'un des plus anciennes, des plus simples et des plus contestées. Les défenseurs des paysages accusent ces immenses pylones à hélices de gâcher les horizons de nos campagnes tout en vrombissant et en menacant les oiseaux et chauve-souris... Mais au moins il faut connaître les potentialité de l'énergie ...

Accident ; Avifaune ; Cartographie / Atlas ; Composant ; Démantèlement ; Durée de vie ; Éolien ; Éolienne ; Europe ; France ; Ile de France ; Impact paysager ; Impact sonore ; Politique énergétique ; Potentiel de développement ; Potentiel éolien ; Production d'électricité ; Puissance ; Puissance installée ; Réglementation ; Schéma de principe ; Schéma régional ; Surcoût ; Tarif d'achat ; ZDE - Zone de Développement de l'Éolien ; Petit éolien

... Lire [+]

V

- n° 110210

Le projet de loi portant engagement national pour l'environnement, dit «Grenelle II», est désormais entre les mains des députés. Il avait été adopté en première lecture par les sénateurs en octobre dernier (1). Ce texte est l'un «des plus volumineux de la législature», selon l'expression de la secrétaire d'Etat à l'écologie Chantal Jouanno. Il comprenait à l'origine une centaine d'articles, en comptait 187 à l'issue de l'examen du Sénat, et devrait en comporter plus de 200 au final. Plusieurs amendements ont été adoptés afin d'étendre l'obligation de réaliser un bilan des émissions de gaz à effet de serre à toutes les entreprises de plus de 500 salariés, et non plus seulement à celles fortement émettrices. Comme «le plafond de 500 employés exclurait l'essentiel des entités exerçant dans les territoires d'Outre-mer», selon Serge Letchimy, un amendement a été adopté (CE 223) pour réduire ce plafond à 250 pour les entreprises installées Outre-mer. La durée entre la réalisation de deux bilans de GES des collectivités pourrait passer de 5 à 3 ans, (amendement de Michel Havard, CE 303). La date du premier bilan pourrait être repoussée à fin 2012, contre début 2011 initialement prévu (deux amendements). L'échéance de fin 2012 avait déjà été fixée pour la réalisation des plans Climat-énergie territoriaux. Une instance de coordination régionale des bilans d'émissions pourrait être créée afin notamment de supprimer le risque d'un double ou triple comptage de ces émissions. Elle pourrait être gérée par le préfet de région et le président du conseil régional. Enfin, l'ensemble des territoires, tels que les «pays» par exemple, devraient pouvoir mettre en oeuvre des PCET (amendement du rapporteur de la commission des affaires économiques, Serge Poignant, CE 339). Les choses pourraient aussi bouger du côté des certificats d'économies d'énergie (CEE). Le dispositif pourrait ne plus être étendu à toutes les personnes morales, comme l'avait autorisé le Sénat en première lecture, mais réservé aux obligés, collectivités publiques, organismes HLM et l'Agence nationale de l'habitat) (Serge Poignant, CE 342). Le secteur agricole pourrait aussi en bénéficier (Michel Raison, CE 253). Et les ménages en situation de précarité énergétique pourraient se voir attribuer davantage de CEE que ce qui aurait dû correspondre aux économies d'énergie. Par ailleurs, un décret pourrait préciser la nature et la quote-part maximale allouée aux programmes d'information, de formation et d'innovation que mènent les opérateurs, comptabilisés dans la contribution à la réduction de la consommation (François Brottes, CE 77). Ces actions de conseil seront sans doute étendues à tous les transports, et non plus seulement aux seuls véhicules ayant de faibles émissions de dioxyde de carbone (Geneviève Fioraso, CE 78). Toutes ces nouvelles dispositions, si elles sont adoptées par les députés en plénière, ne seront pas rétroactives (Serge Poignant, CE 344), et n'entreront donc en vigueur qu'après 2012. En ce qui concerne les schémas régionaux du climat, de l'air et de l'énergie (SRCAE), il y aura sans doute également des modifications. Des objectifs d'efficacité énergétique faisant référence aux techniques performantes de cogénération pourraient y être introduits (Serge Poignant, CE 330). «S'agissant globalement du tarif de rachat de l'électricité produite par la cogénération, un groupe de travail piloté par la direction générale Energie-climat travaille actuellement sur le sujet», a indiqué la secrétaire d'Etat à l'écologie Chantal Jouanno au cours de l'examen des amendements. Afin d'éviter la superposition des dispositifs, le SRCAE pourrait valoir schéma régional des énergies renouvelables (Serge Poignant, CE 331). Il devrait d'ailleurs prendre en compte les objectifs de valorisation du potentiel éolien maritime fixés par le document stratégique de chaque façade maritime déjà prévu par le projet de loi (Serge Poignant, CE 333). Il devrait être mis à disposition du public pendant un mois, plutôt que les 15 jours prévus par le projet de loi (Frédérique Massat, CE 58). Enfin, le plan de déplacements urbains devrait être compatible avec ce schéma. (Serge Poignant, CE 332). En matière d'énergies renouvelables, l'examen des articles relatifs à l'éolien, sujet sensible s'il en est, a pour l'instant été repoussé. Toutefois, un amendement favorisant la valorisation du biogaz en l'ajoutant dans la liste des énergies renouvelables bénéficiant de l'obligation d'achat a été adopté par la commission des affaires économiques (Serge Poignant, CE 361). Un premier pas vers l'injection du biogaz dans le réseau avait été réalisé après la parution d'un avis sanitaire positif de l'Afsset en octobre 2008 (2). Enfin, l'action de la Commission de régulation de l'énergie devra être cohérente avec l'ensemble des objectifs européens (Serge Poignant, CE 338) ­le fameux «3x20 en 2020» (3). Le Parlement devra aussi être régulièrement informé de l'évolution de la Programmation pluriannuelle des investissements de production d'électricité (PPI) (4), afin qu'elle ne se soustraie pas «aux obligations (...) en matière d'économie d'énergie» (François Brottes, CE 55).
Le projet de loi portant engagement national pour l'environnement, dit «Grenelle II», est désormais entre les mains des députés. Il avait été adopté en première lecture par les sénateurs en octobre dernier (1). Ce texte est l'un «des plus volumineux de la législature», selon l'expression de la secrétaire d'Etat à l'écologie Chantal Jouanno. Il comprenait à l'origine une centaine d'articles, en comptait 187 à l'issue de l'examen du Sénat, et ...

Bailleur social ; Bilan carbone ; Certificat d'économie d'énergie ; Collectivité locale ; Entreprise ; Éolien ; Gaz à Effet de Serre / GES ; Généralité énergie renouvelable ; Grenelle de l'environnement ; Réglementation ; Milieu agricole ; Milieu marin ; Objectif ; Offshore ; Ordonnance/Obligation ; Plan Climat ; Politique énergétique ; Politique environnementale ; Potentiel éolien ; Précarité ; Schéma régional ; Précarité énergétique

... Lire [+]

V

- n° 552

L'association européenne de l'énergie éolienne indique que l'année dernière, pas moins de 13 milliards d'euros ont été investis pour une augmentation de 10 000 MW de la puissance installée. A lui seul, l'éolien assure 39 % de la croissance des capacités de production, surclassant ainsi toutes les autres sources d'énergie. Les plus gros producteurs sont l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, la France et la Grande-Bretagne. Actuellement, 4,8 % de la consommation d'électricité de l'UE sont couverts par l'énergie éolienne : En comparaison, la Suisse affiche des résultats bien plus modestes. La mise en service en 2009 des deux éoliennes de Saint-Brais (JU) a porté la puissance installée totale à 17,5 MW, ce qui devrait permettre une production annuelle de 27 millions de kWh. Un chiffre qui devrait doubler grâce aux nouvelles installations actuellement en construction. Suisse Eole, l'association pour la promotion de l'énergie éolienne en Suisse, table sur une augmentation de 200 MW de la puissance installée totale d'ici 2015. A moyen terme (2030), le potentiel éolien de la Suisse représente, selon des estimations actuelles, 2,5 % de la consommation nationale d'électricité. Dans un deuxième temps (2050), ce chiffre pourrait atteindre pas moins de 7 %. Et il y a encore de la marge pour la Suisse. Le Bade-Wurtemberg, une région allemande limitrophe, offre des conditions topographiques comparables à la Suisse, et possède une puissance installée 25 fois plus grande !
L'association européenne de l'énergie éolienne indique que l'année dernière, pas moins de 13 milliards d'euros ont été investis pour une augmentation de 10 000 MW de la puissance installée. A lui seul, l'éolien assure 39 % de la croissance des capacités de production, surclassant ainsi toutes les autres sources d'énergie. Les plus gros producteurs sont l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, la France et la Grande-Bretagne. Actuellement, 4,8 % de la ...

Chiffre clé ; Consommation d'électricité ; Électricité renouvelable ; Éolien ; Investissement ; Parc éolien ; Potentiel de développement ; Potentiel éolien ; Production d'électricité ; Prospective / Prévision ; Puissance installée ; Réalisation ; Suisse

... Lire [+]

V

- n° 050210

La Martinique a une superficie de 1 128 km2 et sa population s'élevait à 400 000 habitants en 2006, avec une densité très forte (l'une des plus élevée au monde) : 354 habitants au km2. Contrairement à l'île voisine de la Guadeloupe, ce territoire reste encore plus que jamais tributaire des énergies fossiles, d'autant que sa facture énergétique ne cesse de croître. La Martinique est fortement dépendante des importations d'hydrocarbures et son potentiel en énergies renouvelables est limité. Par conséquent, la maîtrise des consommations d'électricité constitue un enjeu majeur à l'échelle de la région. Une consommation d'électricité en hausse : Si la Martinique a une consommation d'énergie finale de 1,25 tonne équivalent pétrole (Tep) par habitant et par an, inférieure à la moyenne métropolitaine, la structure du parc de production d'électricité rend cette consommation très émettrice de gaz à effet de serre. Comme la production est à 97 % d'origine fossile, le contenu en CO2 d'un kWh électrique est donc dix fois plus important qu'en métropole ! Ainsi, le niveau des émissions de gaz à effet de serre par habitant (5.3 tCO2/hab annuellement tous secteurs confondus) se rapproche de la moyenne française. Malgré une légère diminution de la consommation d'énergie finale (512.628 Tep en 2007 contre 519.526 en 2005), notamment issue de produits pétroliers (367.225 Tep en 2007 contre 376.717 en 2005), la consommation d'électricité augmente (118.454 Tep en 2007 contre 113.677 Tep en 2005), fortement poussée par le secteur du bâtiment. Si le secteur des transports reste le principal consommateur d'énergie (51 %), la part de la consommation d'énergie dans le secteur de l'habitat et dans le secteur tertiaire augmente (respectivement de 3.7% et 5.5% entre 1999 et 2005). Augmentation du nombre de logements et des surfaces tertiaires, augmentation des usages (climatisation, eau chaude électrique...) sont à l'origine de cette hausse de la demande. La hausse de la consommation électrique est également caractérisée par une hausse nette des phénomènes de pointe. Une production dominée par les énergies fossiles : La Martinique dispose d'un parc productif vieillissant, dont le déclassement progressif prévu à 2012 nécessitera un renouvellement et une hausse de la capacité de production. La production d'électricité repose aujourd'hui principalement sur des centrales thermiques et des turbines à combustion (pour les périodes de pointe). Les ENR contribuent à seulement 2 % de la production d'électricité, et encore essentiellement grâce à l'usine d'incinération des ordures ménagères. Le développement de l'éolien est récent et encore limité. En 2007, les énergies renouvelables ont permis de produire 18.158 Tep contre 16.992 en 2005. La production d'énergie d'origine hydraulique était de 5 Tep, la production d'origine éolienne était de 125 Tep (contre 86 en 2005), le solaire photovoltaïque produisait 931 Tep (contre 710 en 2005), le solaire thermique 2.088 Tep (contre 2.197 en 2005), les autres énergies renouvelables (bagasse, UIOM) ont produit 18.158 Tep (contre 16.992 en 2005). Un potentiel en énergies renouvelables contrasté : Si le potentiel éolien semble a priori important, il est limité par une densité de puissance plus faible qu'en métropole (40 % de moins environ). De plus, la densité de l'habitat sur la côte est très importante, ce qui réduit notablement la zone de prospection, les terrains sont très morcelés (beaucoup de parcelles pour une zone) et les meilleurs espaces (gisement supérieur à 7,5 m/s, très proche de la côte, sans habitat, superficie importante) sont à forte protection environnementale imposée par le Schéma d'aménagement régional. Le potentiel éolien martiniquais est donc limité à une zone située sur les hauteurs de Basse-Pointe pour une trentaine de MW. La Martinique bénéficie par contre d'un gisement solaire important (moyenne de 5kWh/m©1/jour) et relativement constant dans l'année. Ce potentiel permettrait d'électrifier des habitations par énergie solaire de manière autonome toute l'année mais aussi d'obtenir une production annuelle d'électricité solaire sur le réseau importante, sans grandes variations. Par contre, la demande d'eau chaude n'est pas générale (température ambiante de l'eau du robinet à 25°C), le développement de chauffe-eau solaire semble limité. Des forages réalisés pour évaluer le potentiel géothermique du territoire ont révélé seulement 2 zones présentant des indices élevés de présence de sources à haute température, soit plus de 200°C et a priori exploitables. Mais ce potentiel géothermique reste à confirmer. Enfin, la faible quantité de bagasse sur l'île semble limiter la production électrique à partir de biomasse. La maîtrise de l'énergie : une priorité : Selon des études prospectives, la population atteindra 432.000 habitants en 2020 avec une parcellisation plus forte des foyers (2,25 personnes par ménage contre 2,7 en 2005). Le taux d'équipement des ménages devrait augmenter : +42 % pour la climatisation contre 19 % en 2005 et +73 % pour l'eau chaude sanitaire contre 50 %. Le projet de Plan climat énergie de la Martinique a établi deux scénarios de consommations, l'un tendanciel, l'autre volontariste. Le premier évalue la consommation d'énergie à 7.300 GWh en 2025 (+26 % par rapport à 2005), le second à 5.400 GWh (-9 % en vingt ans). Les consommations d'électricité seraient respectivement de 2.300 GWh en 2025 (+75 %) et 1.470 GWh (+13 %). EDF, qui assure une mission de service public mais est aussi le principal producteur de la région, a établi un scénario ''maîtrise de l'énergie renforcé'', basé sur une économie d'énergies de 15 % en 2020 dans le résidentiel comme dans le secteur productif. En puissance, cela permettrait d'éviter une quarantaine de mégawatts à la pointe. Dans le résidentiel, il s'agirait d'opter pour des équipements performants (classe A, A+, A++ pour l'électroménager, lampes basse consommation, remplacement des chauffe eau électriques par des installations solaires...). L'équipement en climatisation doit être freiné par la rénovation des logements (isolation) ou des constructions performantes. Dans le tertiaire et l'industrie, il s'agirait d'accroître l'efficacité des équipements (luminaires, détecteurs de présence, gestionnaires d'intermittence, climatisation...), de promouvoir l'isolation, les solutions centralisées performantes et les contrats de maintenance, et l'efficacité du froid (+15 %) grâce aux systèmes de limitation des pertes (rideaux, isolation, dégivrage performant). Enfin, l'électricité doit être utilisée de manière rationnelle en limitant ses usages thermiques dans l'industrie.
La Martinique a une superficie de 1 128 km2 et sa population s'élevait à 400 000 habitants en 2006, avec une densité très forte (l'une des plus élevée au monde) : 354 habitants au km2. Contrairement à l'île voisine de la Guadeloupe, ce territoire reste encore plus que jamais tributaire des énergies fossiles, d'autant que sa facture énergétique ne cesse de croître. La Martinique est fortement dépendante des importations d'hydrocarbures et son ...

Appareil économe ; Canne à sucre ; Chauffe eau solaire ; Chiffre clé ; Collectivité locale ; Consommation d'électricité ; Consommation d'énergie ; Dépendance énergétique ; Dom Tom ; Donnée économique ; Économie d'énergie ; Energie fossile ; Facture énergétique ; Gaz à Effet de Serre / GES ; Généralité énergie renouvelable ; Gisement solaire ; Logement ; Martinique ; Plan Climat ; Potentiel de développement ; Potentiel éolien ; Potentiel géothermique ; Secteur industriel ; Secteur résidentiel ; Secteur tertiaire ; Transport

... Lire [+]

H

- n° 18

La Région bruxelloise a répertorié les sites urbains qui pourraient accueillir de petites ou moyennes éoliennes.

Cartographie / Atlas ; Éolien ; Intégration architecturale ; Milieu urbain ; Potentiel éolien ; Site Internet ; Petit éolien

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Potentiel éolien [129]

Éolien [99]

France [35]

Cartographie / Atlas [34]

Puissance installée [31]

Généralité énergie renouvelable [29]

Parc éolien [29]

Potentiel de développement [28]

Offshore [27]

Production d'électricité [27]

Éolienne [25]

Chiffre clé [24]

Europe [22]

Gisement solaire [19]

Collectivité locale [18]

Politique énergétique [17]

Impact environnemental [16]

Réalisation [16]

Donnée économique [15]

Projet [15]

Coût d'investissement [14]

Électricité renouvelable [14]

Schéma régional [14]

Bois énergie [13]

Emploi [13]

Energie hydraulique [13]

International [13]

Solaire photovoltaïque [13]

Vitesse du vent [13]

Aspect historique [12]

Bilan énergétique [12]

Consommation d'énergie [12]

Démarche administrative [12]

Objectif [12]

ZDE - Zone de Développement de l'Éolien [12]

Biomasse [11]

Contrainte [11]

Impact paysager [11]

Petit éolien [11]

Vent [11]

Allemagne [10]

Perspective [10]

Principe de fonctionnement [10]

Raccordement réseau [10]

Recensement / Inventaire [10]

Solaire thermique [10]

Aspect financier [9]

Impact sonore [9]

Industrie [9]

Pale [9]

Potentiel hydraulique [9]

Réglementation [9]

Scénario [9]

Technologie [9]

Entreprise [8]

Étude [8]

Potentiel géothermique [8]

Réserve / Ressource energétique [8]

Tarif d'achat [8]

Bruit [7]

Charte éolienne [7]

Choix du site [7]

Définition [7]

Étude de vent [7]

Logement [7]

Maintenance / Entretien [7]

Petite Centrale Hydroélectrique [7]

Plan Climat [7]

Programme de développement [7]

Prospective / Prévision [7]

Réseau électrique [7]

Schéma de principe [7]

Sécurité [7]

Transport [7]

Turbine / Génératrice [7]

Appareil de mesure [6]

Avifaune [6]

Biogaz [6]

Caractéristique technique [6]

Concertation sociale [6]

Coût de production [6]

Énergie solaire [6]

Éolienne de pompage [6]

États Unis [6]

Généralité énergie [6]

Géothermie [6]

Grenelle de l'environnement [6]

Implantation [6]

Installation [6]

Maitrise De l'Énergie - MDE [6]

Marché mondial [6]

Milieu agricole [6]

Nucléaire [6]

Permis de construire [6]

Rendement [6]

Secteur industriel [6]

Site isolé [6]

Texte législatif [6]

Approvisionnement [5]

Avantage [5]

Bilan [5]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z