F Nous contacter

0

Documents  Potentiel éolien | enregistrements trouvés : 129

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

EOLIEN | SILENCE 1/08/02

Article

XXXXX

V

- n° 1605
ISBN 1163-2720

Plus de vent, plus d'espace, meilleur impact social et paysager. La mer est le cadre idéal pour implanter un parc éolien de grande puissance. Promoteurs et équipementiers rivalisent de projets.

Aspect juridique ; France ; Offshore ; Pale ; Potentiel éolien

... Lire [+]

V

- n° 82
ISBN ref : 4794

Pour réduire les émissons des fluides frigorigènes, des accords internationaux ont été conclus et des réglementations se mettent progressivement en place en europe

Aspect financier ; Gaz fluoré ; Particulier / Ménage ; Potentiel éolien ; Réglementation

... Lire [+]

V

- n° 300
ISBN 0292-1731

Les puissances installées au niveau européen le potentiel en offshore

Éolien ; Europe ; Offshore ; Potentiel éolien ; Puissance installée

... Lire [+]

EOLIEN | SILENCE 1/11/03

Article

XXXXX

V

- n° 303
ISBN 0756-2640

Chine : vaste potentiel (250 000 MW) , avec un projet de 16MW comportant 12 machines Europe : projet off shore : mer du nord, mer d'irlande et mer baltique GB : 2 centrales France : calme plat Mini eolienne : equivalent à une pile chimique pour lampes de poche ou divers objet

Allemagne ; Angleterre ; Chine ; Danemark ; Éolien ; Europe ; France ; Offshore ; Petite puissance ; Potentiel éolien

... Lire [+]

WIND POWER | NEW ENERGY 1/06/03

Article

XXXXX

V

- n° 3
ISBN 1619-6228

- Sustained high : Onshore predominates german wind power development in the first quarter - Our goal is to become one of the world's top wind turbine manufectuers : interview with CEO about the situation and perspectives of GE Wind energy - 6 000 MW of w

Allemagne ; Angleterre ; Brésil ; Chiffre clé ; Écosse ; Éolien ; France ; Energie hydraulique ; Industrie ; Potentiel éolien ; Production d'électricité ; Puissance installée ; Région

... Lire [+]

V

- n° 681
ISBN 1267-0545

Le conseil regional et l'ADEME pubie une brochure sur le développement des l'éolien dans cette region. Une étude a permis de reperer les sites suppereiurs à 6,2m/s

Électricité renouvelable ; Éolien ; Poitou Charentes ; Potentiel éolien ; Publication

... Lire [+]

V

- n° 3

La lorraine pourrait accueillir des éoliennes dans les années à venir ! C'est le constat auquel sont parvenus les responsables d'une étude portant sur le potentiel lorrain en matière d'accueil d'éoliennes. Cette enquête menée par le cabinet d'études Aria Technologies et à la demande de l'AREL, la DIREN, ADEME, a été présentée par Daniel Grémillet, Président de l'Agence Régionale de l'Environnement en Lorraine, au cours d'une conférence de presse le lundi 17 novembre à l'Hôtel de Région. Ce document de 30 pages, qui se présente sous la forme d'un atlas éolien, est destiné en priorité aux élus et aux porteurs de projets éoliens. Selon Daniel Grémillet, " la Lorraine possède un potentiel de gisement éolien non négligeable qui doit contribuer à la diversification de nos sources d'énergie. Dans ce domaine, la Lorraine doit faire preuve d'excellence et s'assurer que les projets à venir seront menés dans le cadre d'une large concertation avec les populations locales. " Pour rentabiliser une éolienne, les spécialistes s'accordent à dire que cette dernière doit tourner à pleine puissance environ 2 000 heures par an, soit près d'1/4 de l'année. Selon l'atlas, un peu moins de 10 % du territoire lorrain est aujourd'hui classé comme très favorable, favorable ou possible pour l'implantation d'éoliennes.
La lorraine pourrait accueillir des éoliennes dans les années à venir ! C'est le constat auquel sont parvenus les responsables d'une étude portant sur le potentiel lorrain en matière d'accueil d'éoliennes. Cette enquête menée par le cabinet d'études Aria Technologies et à la demande de l'AREL, la DIREN, ADEME, a été présentée par Daniel Grémillet, Président de l'Agence Régionale de l'Environnement en Lorraine, au cours d'une conférence de presse ...

Cartographie / Atlas ; Charte éolienne ; Enquête publique ; Éolien ; Étude de vent ; Lorraine ; Potentiel éolien ; Sondage

... Lire [+]

VENT D'OUEST | ENVIRONNEMENT MAGAZINE 1/01/04

Article

XXXXX

V

- n° 1624
ISBN 1163-2720

Après le Nord, le Poitou-Charentes met en ligne un site consacré à l'éolien dans la région : http://www.eolien-poitou-charentes.com

Cartographie / Atlas ; Charte éolienne ; Éolien ; Poitou Charentes ; Potentiel éolien

... Lire [+]

V

- n° 150304

"Sept annees de recherche dans les laboratoires du CSIRO ont debouche sur la creation a Canberra de la societe Windlab Systems, specialisee dans la cartographie des vents pour l'identification des sites les plus aptes a accueillir les centrales eoliennes. La societe, qui exploite les programmes Windscape et Raptor NL, conduit des etudes pour le Gouvernement australien et se propose de se frayer une place sur un marche international domine par l'Europe (87% de parts). L'Asie sera son premier objectif (Chine et Inde pour l'instant). Contacts : Voir : http://www.windlabsystems.com Sources : Windlabnet, 12/2003 - 6/ENE/IM ____ Australie La lignite restera la principale source d'energie du Victoria Lors du lancement d'une etude sur l'usage des ressources de lignite dans le Victoria, le Gouvernement federal a annonce qu'il soutiendra avec fermete l'usage de cette source d'energie dans le siecle a venir, mais en conjonction avec le developpement de technologies qui permettent la sequestration des emissions de carbone. ""L'Australie - a affirme M. Macfarlane, Ministre federal de l'Industrie - travaille sur ces technologies avec l'administration Bush, qui refuse aussi la ratification du Protocole de Kyoto"". L'etude Latrobe Valley Coal Resources 2100 vise une strategie de promotion de l'economie du Victoria a travers l'exploitation de l'activite miniere. La vallee Latrobe dispose a ce jour de gisements contenant 35 milliards de tonnes de lignite. M. Theophanous, Ministre de l'Energie et des Ressources du Victoria a souligne que, sachant que le Victoria utilise pour ses besoins internes 65 millions de tonnes de lignite par an et que les estimations actuelles parlent d'un potentiel minier de 200 milliards de tonnes, cette source d'energie continuera a rester la pierre angulaire de l'economie de son Etat. Cette etude portera principalement sur : - les ressources en charbon les plus performantes, - les besoins d'infrastructures pour les nouvelles mines, - les conflits potentiels entre le developpement d'activites minieres et le developpement d'infrastructures, - les contraintes environnementales telles que la faune, la flore et les ressources hydriques, - la rehabilitation miniere en tant que complement de l'economie regionale. La question de la geosequestration de CO2 n'est pas incluse dans cette etude car elle fait l'objet d'autres recherches. Sources : The Melbourne Age, 09/02/2004 - 14/MIN/IM _____ Australie Les incendies a grande echelle de 1997 responsables de la destruction des recifs coralliens Mentawai En 1999, une expedition de chercheurs de l'ANU et de l'Indonesian Institute of Sciences etait partie pour les Iles Mentawai, au sud-ouest de Sumatra, pour determiner l'evolution du climat de la region dans les sept dernier millenaires a travers l'etude de sa barriere coralline. A cette epoque, les recifs Mentawai (400 km de long) etaient morts, et les ressources halieutiques tellement diminuees que les familles de pecheurs locales en etaient reduites a la famine. Une premiere etude des coraux permit de faire remonter la date de leur mort a 1997 et d'affirmer qu'auparavant ils avaient toujours jouit d'une excellente sante. Les temoignages des habitants locaux qui parlaient d'une soudaine coloration rouge de l'ocean, firent proceder a des examens qui prouverent qu'effectivement en 1997 une maree rouge et un enrichissement des eaux en nutrients et manganese avait touche cette region maritime. Des recherches supplementaires permirent de lier cette proliferation anormale d'algues qui avait suffoque coraux et poissons aux immenses incendies qui avaient ravage l'Indonesie cette meme annee : les nutrients presents dans la terre et dans les plantes s'etaient alors repandus dans l'atmosphere et, portes par le vent, etaient retombes en fertilisant les zones environnantes sur des centaines des kilometres. Dans l'ocean, les algues rouges avaient donc pu proliferer comme jamais auparavant. Cette etude prouve encore une fois combien les ecosystemes sont interdependants et l'importance d'une gestion durable des activites humaines et d'une lutte active contre la deforestation et le rechauffement de la planete. Sources : Australasian Science, 03/2004 - 20/MER/IM ____ Australie March 28 - April 1, Enviro 04 Convention & Exhibition, Sydney. Voir : http://www.enviroaust.net _____ Suède 12 March 2004 Can we be motivated not to take the car so often? Yes, we can, according to this dissertation from Göteborg University, which deals with the impact of road tolls on car use, factors that influence attitudes to road tolls, and road tolls in comparison with other types of steering mechanisms targeting automobile use. But you have to have a positive attitude toward cutting down on car use (which people rarely have) and you have to plan how to go about it and regularly monitor your progress in relation to a realistic goal. Otherwise routines and impulsive actions, especially shopping, will prevent any decrease in the mileage you chalk up. The dissertation brings forward some factors that lie behind the predominantly negative attitude car-owners have toward tolls for road use. The greatest impact is tied to how fair people feel the tolls are: the less fair they are, the less likely people are to favor them. The sense of being deprived of personal freedom also affects peoples attitudes. People are more favorably inclined to other types of steering instruments that are not economic in nature, such as a zone where automobile traffic is banned in central Göteborg or information campaigns targeting the individual driver. A field study showed that the impact of road tolls on driving habits was minimal. The only drivers who drove less were those households that got together to plan their trips. The fact that people do not drive their cars less even though they might have economic reasons to do so is not simply a matter of not wanting to or not having any alternatives. Many car trips are undertaken as a matter of routine, with no weighing of alternatives, with no conscious choice being made, and this is difficult behavior to change. On top of this there are a substantial number of unplanned trips, that is, trips we dont normally make and didnt plan on making. On the average, people make one such trip every day. The dissertation shows that these are primarily shopping trips, giving someone a ride somewhere (especially in families with children) and trips to the doctor, and households maintain that this unplanned driving is the result of unexpected events that are beyond their control. Title of dissertation: Motivational and volitional control of private automobile use: the effectiveness of transport policies Author: Cecilia Jakobsson, phone: +46 31-773 4253 (office) e-mail: Cecilia.Jakobsson@psy.gu.se External examiner: Dr. Linda Steg, Groningen Time and place of public defense: Friday, April 2, 2004, at 1:00 p.m., Hall F1, Department of Psychology, Haraldsgatan 1, Göteborg ____ Cordialement, Jacques MAUDOUX  Calendrier Pirelli, les top modèles de mars... "
"Sept annees de recherche dans les laboratoires du CSIRO ont debouche sur la creation a Canberra de la societe Windlab Systems, specialisee dans la cartographie des vents pour l'identification des sites les plus aptes a accueillir les centrales eoliennes. La societe, qui exploite les programmes Windscape et Raptor NL, conduit des etudes pour le Gouvernement australien et se propose de se frayer une place sur un marche international domine par ...

Australie ; Cartographie / Atlas ; Entreprise ; Éolien ; Potentiel éolien

... Lire [+]

100% FOSSIL-FUELLED | NEW ENERGY 1/02/04

Article

XXXXX

V

- n° 1
ISBN 1619-6228

Malte est très ventée et ensoleillée, et doit atteindre un objectif de 5% de production d'élctricité d'origine renouvelable pour 2010. Cependant, la volonté politique de l'archipèle méditerranéen est aussi faible que le nombre de sites éoliens convenables. Mais la course au meilleur site est engagée.

Donnée économique ; Energie fossile ; Énergie solaire ; Environnement ; Éolien ; Gisement solaire ; Malte ; Perspective ; Pétrole ; Politique énergétique ; Potentiel éolien ; Prix de l'electricité ; Projet

... Lire [+]

V

- n° 61
ISBN 0241-2926

Les débuts de Greenpeace en Argentine sont étroitements liés à l'énergie nucléaire en Patagonie. Aujourd'hui encore, ce thème occupe une grande partie du travail de Greenpeace.

Argentine ; Déchet nucléaire ; Énergie solaire ; Éolien ; Expérimentation ; Installation ; Marché de l'électricité ; Nucléaire ; Potentiel éolien ; Projet ; Technologie ; Transport de l'électricité ; Transport de l'énergie

... Lire [+]

WIND GIANTS FUEL GROWTH | RE-GEN 1/06/03

Article

XXXXX

H

- n° 18

La Région bruxelloise a répertorié les sites urbains qui pourraient accueillir de petites ou moyennes éoliennes.

Cartographie / Atlas ; Éolien ; Intégration architecturale ; Milieu urbain ; Potentiel éolien ; Site Internet ; Petit éolien

... Lire [+]

V

- n° 050210

La Martinique a une superficie de 1 128 km2 et sa population s'élevait à 400 000 habitants en 2006, avec une densité très forte (l'une des plus élevée au monde) : 354 habitants au km2. Contrairement à l'île voisine de la Guadeloupe, ce territoire reste encore plus que jamais tributaire des énergies fossiles, d'autant que sa facture énergétique ne cesse de croître. La Martinique est fortement dépendante des importations d'hydrocarbures et son potentiel en énergies renouvelables est limité. Par conséquent, la maîtrise des consommations d'électricité constitue un enjeu majeur à l'échelle de la région. Une consommation d'électricité en hausse : Si la Martinique a une consommation d'énergie finale de 1,25 tonne équivalent pétrole (Tep) par habitant et par an, inférieure à la moyenne métropolitaine, la structure du parc de production d'électricité rend cette consommation très émettrice de gaz à effet de serre. Comme la production est à 97 % d'origine fossile, le contenu en CO2 d'un kWh électrique est donc dix fois plus important qu'en métropole ! Ainsi, le niveau des émissions de gaz à effet de serre par habitant (5.3 tCO2/hab annuellement tous secteurs confondus) se rapproche de la moyenne française. Malgré une légère diminution de la consommation d'énergie finale (512.628 Tep en 2007 contre 519.526 en 2005), notamment issue de produits pétroliers (367.225 Tep en 2007 contre 376.717 en 2005), la consommation d'électricité augmente (118.454 Tep en 2007 contre 113.677 Tep en 2005), fortement poussée par le secteur du bâtiment. Si le secteur des transports reste le principal consommateur d'énergie (51 %), la part de la consommation d'énergie dans le secteur de l'habitat et dans le secteur tertiaire augmente (respectivement de 3.7% et 5.5% entre 1999 et 2005). Augmentation du nombre de logements et des surfaces tertiaires, augmentation des usages (climatisation, eau chaude électrique...) sont à l'origine de cette hausse de la demande. La hausse de la consommation électrique est également caractérisée par une hausse nette des phénomènes de pointe. Une production dominée par les énergies fossiles : La Martinique dispose d'un parc productif vieillissant, dont le déclassement progressif prévu à 2012 nécessitera un renouvellement et une hausse de la capacité de production. La production d'électricité repose aujourd'hui principalement sur des centrales thermiques et des turbines à combustion (pour les périodes de pointe). Les ENR contribuent à seulement 2 % de la production d'électricité, et encore essentiellement grâce à l'usine d'incinération des ordures ménagères. Le développement de l'éolien est récent et encore limité. En 2007, les énergies renouvelables ont permis de produire 18.158 Tep contre 16.992 en 2005. La production d'énergie d'origine hydraulique était de 5 Tep, la production d'origine éolienne était de 125 Tep (contre 86 en 2005), le solaire photovoltaïque produisait 931 Tep (contre 710 en 2005), le solaire thermique 2.088 Tep (contre 2.197 en 2005), les autres énergies renouvelables (bagasse, UIOM) ont produit 18.158 Tep (contre 16.992 en 2005). Un potentiel en énergies renouvelables contrasté : Si le potentiel éolien semble a priori important, il est limité par une densité de puissance plus faible qu'en métropole (40 % de moins environ). De plus, la densité de l'habitat sur la côte est très importante, ce qui réduit notablement la zone de prospection, les terrains sont très morcelés (beaucoup de parcelles pour une zone) et les meilleurs espaces (gisement supérieur à 7,5 m/s, très proche de la côte, sans habitat, superficie importante) sont à forte protection environnementale imposée par le Schéma d'aménagement régional. Le potentiel éolien martiniquais est donc limité à une zone située sur les hauteurs de Basse-Pointe pour une trentaine de MW. La Martinique bénéficie par contre d'un gisement solaire important (moyenne de 5kWh/m©>/jour) et relativement constant dans l'année. Ce potentiel permettrait d'électrifier des habitations par énergie solaire de manière autonome toute l'année mais aussi d'obtenir une production annuelle d'électricité solaire sur le réseau importante, sans grandes variations. Par contre, la demande d'eau chaude n'est pas générale (température ambiante de l'eau du robinet à 25°C), le développement de chauffe-eau solaire semble limité. Des forages réalisés pour évaluer le potentiel géothermique du territoire ont révélé seulement 2 zones présentant des indices élevés de présence de sources à haute température, soit plus de 200°C et a priori exploitables. Mais ce potentiel géothermique reste à confirmer. Enfin, la faible quantité de bagasse sur l'île semble limiter la production électrique à partir de biomasse. La maîtrise de l'énergie : une priorité : Selon des études prospectives, la population atteindra 432.000 habitants en 2020 avec une parcellisation plus forte des foyers (2,25 personnes par ménage contre 2,7 en 2005). Le taux d'équipement des ménages devrait augmenter : +42 % pour la climatisation contre 19 % en 2005 et +73 % pour l'eau chaude sanitaire contre 50 %. Le projet de Plan climat énergie de la Martinique a établi deux scénarios de consommations, l'un tendanciel, l'autre volontariste. Le premier évalue la consommation d'énergie à 7.300 GWh en 2025 (+26 % par rapport à 2005), le second à 5.400 GWh (-9 % en vingt ans). Les consommations d'électricité seraient respectivement de 2.300 GWh en 2025 (+75 %) et 1.470 GWh (+13 %). EDF, qui assure une mission de service public mais est aussi le principal producteur de la région, a établi un scénario ''maîtrise de l'énergie renforcé'', basé sur une économie d'énergies de 15 % en 2020 dans le résidentiel comme dans le secteur productif. En puissance, cela permettrait d'éviter une quarantaine de mégawatts à la pointe. Dans le résidentiel, il s'agirait d'opter pour des équipements performants (classe A, A+, A++ pour l'électroménager, lampes basse consommation, remplacement des chauffe eau électriques par des installations solaires...). L'équipement en climatisation doit être freiné par la rénovation des logements (isolation) ou des constructions performantes. Dans le tertiaire et l'industrie, il s'agirait d'accroître l'efficacité des équipements (luminaires, détecteurs de présence, gestionnaires d'intermittence, climatisation...), de promouvoir l'isolation, les solutions centralisées performantes et les contrats de maintenance, et l'efficacité du froid (+15 %) grâce aux systèmes de limitation des pertes (rideaux, isolation, dégivrage performant). Enfin, l'électricité doit être utilisée de manière rationnelle en limitant ses usages thermiques dans l'industrie.
La Martinique a une superficie de 1 128 km2 et sa population s'élevait à 400 000 habitants en 2006, avec une densité très forte (l'une des plus élevée au monde) : 354 habitants au km2. Contrairement à l'île voisine de la Guadeloupe, ce territoire reste encore plus que jamais tributaire des énergies fossiles, d'autant que sa facture énergétique ne cesse de croître. La Martinique est fortement dépendante des importations d'hydrocarbures et son ...

Appareil économe ; Canne à sucre ; Chauffe eau solaire ; Chiffre clé ; Collectivité locale ; Consommation d'électricité ; Consommation d'énergie ; Dépendance énergétique ; Dom Tom ; Donnée économique ; Économie d'énergie ; Energie fossile ; Facture énergétique ; Gaz à Effet de Serre / GES ; Généralité énergie renouvelable ; Gisement solaire ; Logement ; Martinique ; Plan Climat ; Potentiel de développement ; Potentiel éolien ; Potentiel géothermique ; Secteur industriel ; Secteur résidentiel ; Secteur tertiaire ; Transport

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Potentiel éolien [129]

Éolien [99]

France [35]

Cartographie / Atlas [34]

Puissance installée [31]

Généralité énergie renouvelable [29]

Parc éolien [29]

Potentiel de développement [28]

Offshore [27]

Production d'électricité [27]

Éolienne [25]

Chiffre clé [24]

Europe [22]

Gisement solaire [19]

Collectivité locale [18]

Politique énergétique [17]

Impact environnemental [16]

Réalisation [16]

Donnée économique [15]

Projet [15]

Coût d'investissement [14]

Électricité renouvelable [14]

Schéma régional [14]

Bois énergie [13]

Emploi [13]

Energie hydraulique [13]

International [13]

Solaire photovoltaïque [13]

Vitesse du vent [13]

Aspect historique [12]

Bilan énergétique [12]

Consommation d'énergie [12]

Démarche administrative [12]

Objectif [12]

ZDE - Zone de Développement de l'Éolien [12]

Biomasse [11]

Contrainte [11]

Impact paysager [11]

Petit éolien [11]

Vent [11]

Allemagne [10]

Perspective [10]

Principe de fonctionnement [10]

Raccordement réseau [10]

Recensement / Inventaire [10]

Solaire thermique [10]

Aspect financier [9]

Impact sonore [9]

Industrie [9]

Pale [9]

Potentiel hydraulique [9]

Réglementation [9]

Scénario [9]

Technologie [9]

Entreprise [8]

Étude [8]

Potentiel géothermique [8]

Réserve / Ressource energétique [8]

Tarif d'achat [8]

Bruit [7]

Charte éolienne [7]

Choix du site [7]

Définition [7]

Étude de vent [7]

Logement [7]

Maintenance / Entretien [7]

Petite Centrale Hydroélectrique [7]

Plan Climat [7]

Programme de développement [7]

Prospective / Prévision [7]

Réseau électrique [7]

Schéma de principe [7]

Sécurité [7]

Transport [7]

Turbine / Génératrice [7]

Appareil de mesure [6]

Avifaune [6]

Biogaz [6]

Caractéristique technique [6]

Concertation sociale [6]

Coût de production [6]

Énergie solaire [6]

Éolienne de pompage [6]

États Unis [6]

Généralité énergie [6]

Géothermie [6]

Grenelle de l'environnement [6]

Implantation [6]

Installation [6]

Maitrise De l'Énergie - MDE [6]

Marché mondial [6]

Milieu agricole [6]

Nucléaire [6]

Permis de construire [6]

Rendement [6]

Secteur industriel [6]

Site isolé [6]

Texte législatif [6]

Approvisionnement [5]

Avantage [5]

Bilan [5]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z