F Nous contacter

0

Documents  Petit éolien | enregistrements trouvés : 289

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 472

L'avantage de ce rapprochement est de permettre aux propriétaires d'éoliennes Windeo qui souhaiteraient se raccorder au réseau, de vendre le surplus d'électricité produit, à un tarif préférentiel. En effet, depuis Juillet 2007, EDF n'a plus l'obligation d'acheter l'électricité produite en dehors des ZDE (Zones de Développement Eolien), ce qui pouvait compromettre certains projets d'implantation de petites éoliennes. Et c'est là qu'intervient Planète OUI, qui se propose de se substituer en quelque sorte à EDF. Le fournisseur alternatif s'engage à acheter cette électricité résiduelle à un prix de 0,07 € le Kwh dès le premier Kwh et cela sans limitation. Par ailleurs, pour ceux qui auraient besoin d'un complément d'énergie électrique, Planète OUI proposera également son offre de fourniture 100% renouvelable au même prix que le tarif régulé et fera bénéficier les clients Windeo, de 20% de réduction sur leur abonnement. Loïc Pequignot, Président de Windeo, a déclaré à cette occasion : «Je suis ravi de la nouvelle étape que franchi Windeo en s'associant à un fournisseur d'électricité engagé très fortement dans une production issue des énergies renouvelables au service de nos clients. Nous proposons ainsi une offre unique sur le marché d'électricité 100% propre et responsable, produite par les éoliennes de nos clients ou fournie par l'opérateur de référence en France.»
L'avantage de ce rapprochement est de permettre aux propriétaires d'éoliennes Windeo qui souhaiteraient se raccorder au réseau, de vendre le surplus d'électricité produit, à un tarif préférentiel. En effet, depuis Juillet 2007, EDF n'a plus l'obligation d'acheter l'électricité produite en dehors des ZDE (Zones de Développement Eolien), ce qui pouvait compromettre certains projets d'implantation de petites éoliennes. Et c'est là qu'intervient ...

EDF ; Électricité renouvelable ; Fournisseur d'énergie ; Obligation d'achat ; Offre électrique ; Tarif d'achat ; ZDE - Zone de Développement de l'Éolien ; Petit éolien

... Lire [+]

MISE AU VENT | MAISON ECOLOGIQUE [LA] 1/12/05

Article

XXXXX

V

- n° 30
ISBN 1634-5460

Voici le cas de Valéry Borraz et de l'éolienne 750W qu'il a montée chez lui. Ce nom ne vous est peut-être pas inconnu. Et pour cause, nous avons consacré un article dans le n°14 à la maisonnette de cet autoconstructeur aveyronnais qui doit détenir encore aujourd'hui la palme de la maison écologique la moins chère du magazine : 3 500 euros pour 40 m2

Caractéristique technique ; Coût d'investissement ; Midi Pyrénées ; Petite puissance ; Réalisation ; Petit éolien

... Lire [+]

V

- n° 735
ISBN 0750-1552

Militant du mouvement HQE de la première heure, cet ingénieur pose un regard constructif sur les évolutions récentes de l'organisation du bâtiment concernant les questions environnementales. L'expéreince lui indique clairement qu'il est toujours bon de se situer en marge des tendances établies pour faire progresser la conception.

Bâtiment Basse Consommation - BBC ; Bâtiment tertiaire ; Bois ; Énergie primaire ; Grenelle de l'environnement ; Haute Qualité Environnementale / HQE ; Logement social ; Maître d'oeuvre ; Maître d'ouvrage ; Nucléaire ; Performance énergétique ; Production d'énergie ; Réseau de chaleur ; Petit éolien

... Lire [+]

V

- n° 515

Nous avions déjà réduit nos dépenses énergétiques de 25% l'année dernière en supprimant les illuminations le matin, rappelle le maire de Laval. Nous continuons également à remplacer systématiquement les ampoules et les projecteurs par des LED (70% d'économies). Mais aujourd'hui, nous franchissons un nouveau seuil. Nous organisons les illuminations les plus écologiques de France par une maîtrise de la dépense énergétique. Deux "aérogénérateurs" (de petites éoliennes) sont installés sur l'écluse du centre-ville. D'un diamètre d'un mètre soixante, ils pivotent selon la direction du vent en haut d'un mât d'un mètre. Grâce à deux rotors, ils produisent entre 3 et 6 kW/h en fonction de la puissance du vent, "de quoi alimenter entre un quart et un tiers des Lumières de Laval", explique Jacques Mallet, directeur d'ErDF en Mayenne qui met à la disposition de la Ville ces appareils. Dès que le vent dépasse les 6 km/h, l'équivalent d'une brise légère, elles peuvent produire de l'électricité. "Silencieuse et élégante, cette innovation change l'image de l'éolien", complète Jean-Pierre Le Scornet, vice-président du Conseil régional en charge de l'environnement. C'est pour cette raison que la Région a souhaité s'associer cette année aux Lumières de Laval. Elles font la démonstration concrète que la réduction de l'empreinte écologique passe également par des solutions locales. "L'éolien demain, ce ne sera plus seulement de grandes installations, mais aussi des aérogénérateurs plus petits installés dans les villes", ajoute-t-il. Un tiers des Lumières de Laval alimentés à l'éolien Et pour accroître l'effet pédagogique, les aérogénérateurs sont eux aussi illuminés. "Ils sont un élément à part entière des Lumières de Laval" pour Jean-Christophe Boyer, adjoint au maire. Ils participent du décor sobre et élégant qui est aujourd'hui la signature des illuminations. Pour prolonger le sujet sur le petit éolien, nous vous invitons à consulter également notre article sur la nouvelle éolienne à axe verticale de "PRAMAC by Starck".
Nous avions déjà réduit nos dépenses énergétiques de 25% l'année dernière en supprimant les illuminations le matin, rappelle le maire de Laval. Nous continuons également à remplacer systématiquement les ampoules et les projecteurs par des LED (70% d'économies). Mais aujourd'hui, nous franchissons un nouveau seuil. Nous organisons les illuminations les plus écologiques de France par une maîtrise de la dépense énergétique. Deux "aérogénérateurs" ...

Commune / Ville ; Cours d'eau ; Éclairage public ; Économie d'énergie ; Éolienne carénée ; Pays de la Loire ; Petite puissance ; Réalisation ; Vitesse du vent ; Petit éolien

... Lire [+]

V

- n° 640

« Produire de l'eau potable grâce à l'énergie du vent ». C'est l'idée aussi simple que révolutionnaire développée par Marc Parent, fondateur de la société Eole Water à Sainte-Tulle (04). En intégrant dans une éolienne un système de climatisation pour récupérer l'humidité de l'air par condensation et un système pour filtrer cette eau, cet ancien frigoriste a inventé l'eau potable renouvelable. Son prototype actuel produit entre 30 et 90 litres d'eau par jour selon les conditions, et sa société travaille d'ores et déjà sur un modèle d'une capacité d'un mètre cube par jour. « Nous essayons de passer à un stade industriel pour faire baisser les coûts de production avec des partenaires qui partagent les mêmes valeurs morales que nous », indique Marc Parent. Ce dernier souhaite en effet avant tout « diffuser l'innovation » pour « aider les populations qui manquent d'eau propre ». (Cf. Énergie Plus Supplément n°438 -15 janc-vier 2010 - p.29)
« Produire de l'eau potable grâce à l'énergie du vent ». C'est l'idée aussi simple que révolutionnaire développée par Marc Parent, fondateur de la société Eole Water à Sainte-Tulle (04). En intégrant dans une éolienne un système de climatisation pour récupérer l'humidité de l'air par condensation et un système pour filtrer cette eau, cet ancien frigoriste a inventé l'eau potable renouvelable. Son prototype actuel produit entre 30 et 90 litres ...

Eau potable ; Expérimentation ; Humidification / Evaporation ; Innovation ; Provence Alpes Côte d'Azur ; Petit éolien

... Lire [+]

V

- n° 417

"Après avoir étudié le projet, Weole Energy leur a installé une éolienne de 12 mètres - hauteur maximale autorisée sans permis de construire, - et d'une puissance de 5kW, correspondant aux besoins de production moyens d'une maison particulière. Mise en service fin mai, le couple devrait atteindre leur autonomie en électricité dans les mois à venir. L'éolienne attise aujourd'hui la curiosité de tout le voisinage, et devient même un point de repère géographique sur les routes sinueuses des monts du Lyonnais. Un signe de reconnaissance dont M. Goubier est particulièrement fier : ""Nous disposons aujourd'hui d'une installation à la pointe de la technologie, et beaucoup de gens s'arrêtent pour voir notre éolienne ou nous demander des informations."" Une éolienne de 12 mètres chez les Goubier : Mme Goubier suit de très près la production de son éolienne : ""Sur le premier mois de fonctionnement, notre éolienne a tourné 190 heures. Si nous extrapolons sur l'année, nous devrions donc avoir plus de 2 000 heures de vent productif par an, soit 10 000kWh d'électricité. C'est plus qu'il n'en faut pour couvrir notre consommation annuelle, 8 000kWh en moyenne, pour les 130m2 de notre maison, chauffage électrique compris"". Le surplus de la production électrique pourra être éventuellement revendu à Direct-Energie (un opérateur alternatif), et ceci à un taux préférentiel (0,080 € HT/kWh pour les 1500 premiers kWh et 0,055 € HT/kWh pour les suivants). Attention, il faut savoir qu' EDF n'a plus d'obligation de rachat d'électricité hors ZDE (Zone de Développement Eolien). L'opération citée ci-dessus a été possible grâce à un accord exclusif passé entre Weole Energy et Direct Energie. "
"Après avoir étudié le projet, Weole Energy leur a installé une éolienne de 12 mètres - hauteur maximale autorisée sans permis de construire, - et d'une puissance de 5kW, correspondant aux besoins de production moyens d'une maison particulière. Mise en service fin mai, le couple devrait atteindre leur autonomie en électricité dans les mois à venir. L'éolienne attise aujourd'hui la curiosité de tout le voisinage, et devient même un point de ...

Fournisseur d'énergie ; Réalisation ; Rhône Alpes ; Tarif d'achat ; ZDE - Zone de Développement de l'Éolien ; Petit éolien

... Lire [+]

V

- n° 36
ISBN 1634-5460

La chambre du commerce et de l'industrie de l'Aveyron a proposé aux agriculteurs d'augementer leurs revenus en installant des éoliennes sur leurs terres.

Éolien ; Exploitation agricole ; Garantie / Assurance ; Midi Pyrénées ; Milieu agricole ; Petite puissance ; Raccordé réseau ; Réalisation ; Petit éolien

... Lire [+]

V

- n° 530

Le parc éolien s'accroît toujours et le rapport souligne un raccordement sur les trois premiers trimestres 2009 d'une puissance de 774 MW, soit un gain de 309 MW pour le seul troisième trimestre. Par ailleurs, quatres régions (Picardie, Lorraine, Bretagne, Centre) connues pour posséder un taux d'installation assez élevé totalisent à elles seules 56% des nouvelles puissances raccordées en 2009. Le petit éolien - d'une puissance inférieure à 36 kW - concerne quant à lui 180 installations pour une puissance de 1,6 MW. La puissance raccordée cumulée est de 4 311 MW (+ 22 % par rapport au 31/12/2008) pour 659 installations La production électrique s'élève à 4,8 TWh pour les trois premiers trimestres 2009 (en hausse de 0,8 TWh par rapport à cette même période 2008), soit une part quasi stable de la production électrique nationale à 1,2 %. Le parc photovoltaïque a plus que doublé depuis la fin de l'année 2008, avec 92 MW raccordés au cours des trois premiers trimestres 2009, soit un gain de 38 MW pour le seul troisième trimestre. La puissance raccordée cumulée est de 174 MW (+ 112 % par rapport au 31/12/2008) pour 32 176 installations. Son développement s'accélère dans de nombreuses régions (notamment Aquitaine, Bretagne et Midi-Pyrénées) et se renforce dans les régions déjà bien pourvues : Provence-Alpes-Côte d'Azur, Languedoc-Roussillon et Pays de la Loire. Le rythme est également soutenu dans les DOM, en particulier en Guadeloupe. Au 30 septembre 2009, les 304 installations métropolitaines d'une puissance supérieure à 36 kW représentent 33 % des puissances raccordées (soit 46 MW). Parmi celles-ci, seules 17 installations ont une puissance supérieure à 250 kW pour une puissance totale de 20 MW. Mesurer la production d'énergie des parcs éoliens et photovoltaïques : c'est ce que permet le nouvel outil, baptisé IPES (Insertion de la production éolienne et photovoltaïque dans le système), du gestionnaire de transport d'électricité RTE (Réseau de transport d'électricité) basé à Toulouse. (Cf. Enerzine du 07/01/10)
Le parc éolien s'accroît toujours et le rapport souligne un raccordement sur les trois premiers trimestres 2009 d'une puissance de 774 MW, soit un gain de 309 MW pour le seul troisième trimestre. Par ailleurs, quatres régions (Picardie, Lorraine, Bretagne, Centre) connues pour posséder un taux d'installation assez élevé totalisent à elles seules 56% des nouvelles puissances raccordées en 2009. Le petit éolien - d'une puissance inférieure à 36 kW ...

Chiffre clé ; Électricité renouvelable ; Éolien ; France ; Outil ; Parc éolien ; Précarité ; Production d'électricité ; Prospective / Prévision ; Puissance installée ; Raccordé réseau ; Région ; Solaire photovoltaïque ; Petit éolien ; Précarité énergétique

... Lire [+]

V

- n° 502

L'éolienne de 7,5 m de haut a été mise en service par Weole Energy. D'une puissance de 10kW, elle permettra au site de produire sa propre électricité, afin d'alimenter le magasin et éventuellement, dans le futur, les voitures électriques qui feront le plein à la station service... Au dela d'une démarche éco-responsable souvent évoqué pour justifier l'installation d'équipements "verts", il faut savoir que le Grenelle de l'environnement a rendu obligatoire la réalisation d'un bilan carbone pour les entreprises de plus de 500 salariés. De plus, les directives européennes imposent pour 15 de ses pays membres, 20% d'énergies renouvelables d'ici 2020, dont 10% issu de l'éolien. L'offre de Weole Energy permet de se faire installer - sans permis - une petite éolienne sur un parking ou sur le fronton d'un établissement, pour un budget de départ de 10.000 euros. La société estime que "sur un site moyennement venteux, une éolienne de 20kW peut produire jusqu'à 45 000 kWh/an, ce qui correspond aux consommations standards pour un magasin de 1000 m2 ou une PME de 20 personnes". Il y a fort à parier que ce genre d'initiative se multipliera dans les mois et années à venir. Les éoliennes tout comme les panneaux photovoltaïques feront alors partie intégrante du paysage de nos chers parkings. Enerzine a recensé pour vous quelques exemples de ce type : - Des centrales photovoltaïques chez Casino - Des caddies à l'ombre des panneaux solaires - Economies d'énergies: supermarchés Delhaize visent 35% - Premières éoliennes intégrées à un édifice commercial
L'éolienne de 7,5 m de haut a été mise en service par Weole Energy. D'une puissance de 10kW, elle permettra au site de produire sa propre électricité, afin d'alimenter le magasin et éventuellement, dans le futur, les voitures électriques qui feront le plein à la station service... Au dela d'une démarche éco-responsable souvent évoqué pour justifier l'installation d'équipements "verts", il faut savoir que le Grenelle de l'environnement a rendu ...

Bilan carbone ; Commerce / Magasin ; Entreprise ; Grenelle de l'environnement ; Ordonnance/Obligation ; Picardie ; Réalisation ; Station service ; Petit éolien

... Lire [+]

V

- n° 492

"Le bâtiment de 1 320 m2 regroupe un ensemble de solutions environnementales et non polluantes, sans rejet de gaz à effet de serre (GES), avec son propre réseau énergétique. C'est un véritable démonstrateur, prouvant l'intérêt de combiner les énergies renouvelables, l'éolien et le solaire, à l'hydrogène afin d'atteindre une autonomie complète, sans raccord au réseau électrique national. Un « cluster développement durable » sera même créé et le bâtiment hébergera des entreprises du secteur des énergies et de l'environnement. Le projet a été imaginé en 2003 et la construction a débuté en 2006. Le coût initial du projet était de 4,37 millions d'euros avec des surcoûts liés aux énergies renouvelables : 6,6 %, puis à l'Hydrogène : 11 %. Jean-Luc Cousin Architectes/Urbanistes a souhaité créer une oeuvre qui défit les règles géométriques conventionnelles de la construction et qui s'accorde pleinement avec les cycles de la Terre et des saisons. Ce principe architectural, d'une enveloppe compacte qui travaille sur l'inertie, permet un fonctionnement optimal des EnR et un gain énergétique fort. L'Energie éolienne : 3 éoliennes de 10 kW chacune, à axe horizontal sur mât de 15 mètres, permettront de produire 45 000 kWh/an, soit 51,4 % de la production totale des énergies renouvelables. L'innovation majeure pour ces éoliennes est le mât « basculant hydraulique» par un système de vérins qui facilitera l'entretien et la maintenance. Le siège d'Abalone, un exemple à méditer et à visiter L'énergie produite sera réinjectée dans le bâtiment et le surplus sera lui réinjecté dans le réseau électrique national, en attendant de pouvoir mettre en place un système de stockage. A terme, ces éoliennes permettront également de produire de l'hydrogène (voir plus bas) Le siège d'Abalone, un exemple à méditer et à visiter3 éoliennes de 3,5 kW chacune, à axe horizontal sur mât de 3 mètres, permettront de produire 15 000 kWh/an, soit 17,1 % de la production totale des énergies renouvelables. La totalité de l'énergie produite sera réinjectée dans le bâtiment. Des éoliennes faciles à installer sur toits et terrasses et une robustesse renforcée pouvant résister aux rafales en captant un plus large spectre de vitesses de vent, de 9 à 162 km/h contre 90 km/h pour une éolienne classique. Un meilleur rendement que les éoliennes conventionnelles de même diamètre grâce à ses 3 pales incurvées captant le vent par l'arrière. La forme unique de ses pales permet d'exploiter pleinement l'énergie cinétique du vent pour une production inégalée. L'Energie solaire : Le mode de production d'énergie à partir du solaire thermique diffère du solaire photovoltaïque. Ainsi, les panneaux solaires thermiques permettront la transformation des rayonnements du soleil en énergie thermique afin d'utiliser directement la chaleur produite. L'énergie solaire est récupérée par des capteurs solaires vitrés, des tubes métalliques noirs reçoivent le rayonnement solaire pour chauffer un liquide caloporteur. Cette énergie thermique sera utilisée pour chauffer le bâtiment et pour l'eau chaude des sanitaires. Le siège d'Abalone, un exemple à méditer et à visiter Les panneaux solaires photovoltaïques (ci-dessus) sont eux réservés à la production d'énergie électrique. Le bâtiment ABALONE est équipé de 80 m©— de panneaux photovoltaïques qui produiront 20 000 kWh/an, soit 22,9% de l'énergie totale produite. L'édifice récupére aussi des apports solaires en façades SUD. Il diffuse au travers des planchers en dalles alvéolées ou évacue de la chaleur selon la saison et la température du bâtiment. Des protections solaires extérieures sont également adaptées aux orientations. L'Energie géothermique : Le puits canadien, aussi appelé puits provençal, est un système géothermique qui permet une climatisation naturelle. Il est basé sur le simple constat que la température du sol, à environ 1 mètre 50 de profondeur, est de 5°c en hiver et 15 °c en été, donc plus élevée que la température ambiante en hiver et plus basse en été. On utilise l'inertie thermique du sol pour traiter l'air qui circulera dans le bâtiment. Nous avons donc un préchauffage de l'air hygiénique en hiver et un rafraichissement en été pour des bureaux non climatisés artificiellement. Le puits canadien couplé à une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) double flux à haut rendement permet, en plus de renouveler l'air du bâtiment, de récupérer la chaleur, en hiver, ou la fraîcheur, en été, contenue dans l'air évacué du logement et de la fournir à l'air entrant. Elle permet donc d'éviter le gâchis d'énergie pour le chauffage ou la climatisation. D'autres économies d'énergie ont été possibles grâce : * Optimisation de l'enveloppe par simulations thermiques dynamiques, * Béton sur-isolé par l'extérieur, pas de faux plafond (très forte inertie thermique), * Réduction maximale des ponts thermiques, * Façades vitrées à multiples peaux (double + triple vitrage) ventilées naturellement en été par des ouvertures * Eclairage artificiel par tubes « fluo type T5 haut rendement » dans les bureaux et LED pour les sanitaires, * Eclairage individuel géré par des systèmes de détection de présence et par gradation, * Réduction drastique des consommations énergétiques (ordinateurs portables, surventilation nocturne « simple flux »...), * Réutilisation des eaux de pluie pour les sanitaires. La pile à combustible : Aujourd'hui, 2 solutions existent pour stocker une quantité importante d'énergie : la batterie qui pose des problèmes de coût et d'impact environnemental et la solution de l'hydrogène. L'hydrogène est le moyen de stockage de l'électricité sans rejet de CO2 et à faible impact environnemental. Sur un bâtiment tertiaire à usage de siège social, il est évident que la production à partir d'énergies renouvelables (éolien et solaire) ne sera pas totalement en phase avec la consommation. Autrement dit, la nuit, les éoliennes tournent alors qu'il n'y a pas de consommation, et en journée, la consommation s'avère supérieure à la production. L'hydrogène apparait donc comme le moyen indispensable de stockage de l'électricité pour ne plus être relié au réseau électrique national. L'hydrogène est un gaz qui s'obtient à partir de l'eau et de l'électricité par un processus qu'on appelle électrolyse. L'hydrogène n'est pas une énergie, mais un vecteur énergétique. L'idée du bâtiment c'est d'utiliser l'hydrogène comme un moyen de stockage électrique. Les énergies renouvelables (éolien et solaire) produiront de l'hydrogène par électrolyse de l'eau. Cet hydrogène stocké, combiné à l'oxygène de l'air ambiant, sera utilisé pour fabriquer de l'électricité grâce à une pile à combustible. La chaleur dégagée servira pour le chauffage, et l'électricité pour l'alimentation du bâtiment. Cette technologie permettra d'assurer la fourniture électrique du bâtiment lors des périodes dites déficitaires (lorsque la production d'électricité par les énergies renouvelables est inférieure à la consommation électrique du bâtiment). Conclusions : Le consommation énergétique du siège social a été évaluée à 48 kWh/m2.an contre une production de 66,3 kWh/m2.an, soit un bilan énergétique positif de 18,3 kWh/m2.an. Ces prévisions sont situées au dessus de la Réglementation Thermique 2012 annonçant les bâtiments ""basse consommation"" et la RT 2020 annonçant les bâtiments à énergie positive. Ce nouveau bâtiment évite ainsi de rejeter annuellement 67,77 Tonnes de CO2 par rapport à un bâtiment tertiaire classique. En comparaison, un foyer français rejette 16,4 tonnes de CO2 par an. Le bâtiment est autonome et demeure capable de produire de l'énergie à l'aide de dispositifs solaires et éoliens. La volonté de la société de ne plus être raccordés au réseau électrique national, est devenue possible uniquement par le couplage des énergies renouvelables et de l'hydrogène. Le bâtiment en produira et en stockera afin de générer de l'électricité via une pile à combustible. Le siège d'Abalone, un exemple à méditer et à visiter Le bâtiment ""ABALONE"" est devenu une véritable vitrine des énergies renouvelables, combinant l'ensemble des énergies de demain afin de donner naissance à un Bâtiment à Energie Positive, autosuffisant et sans émission de CO2. (Cf. Plein Soleil n°23 - Octobre 2009 - p.69)"
"Le bâtiment de 1 320 m2 regroupe un ensemble de solutions environnementales et non polluantes, sans rejet de gaz à effet de serre (GES), avec son propre réseau énergétique. C'est un véritable démonstrateur, prouvant l'intérêt de combiner les énergies renouvelables, l'éolien et le solaire, à l'hydrogène afin d'atteindre une autonomie complète, sans raccord au réseau électrique national. Un « cluster développement durable » sera même créé et le ...

Bâtiment à énergie positive - BEPOS ; Bâtiment tertiaire ; Bâtiment Zéro Énergie ; Consommation d'énergie ; Pays de la Loire ; Pile à combustible ; Puits canadien ; Réalisation ; Solaire photovoltaïque ; Solaire thermique ; Système autonome ; Ventilation double flux ; Petit éolien

... Lire [+]

V

- n° 522

Pour cet évènement, la société conceptrice Eléna Energie a présenté durant 3 jours ses turboliennes, des modèles qui essaient de s'intégrer au mieux à la configuration des toitures et terrasses de la Maison de l'Air (Paris 20ème). Elle propose également une exposition permanente au public afin de lui faire découvrir tous les aspects liés à son thème. L'implantation de ces éoliennes sont présentes à titre expérimental et pédagogique, permettant : - enregistrer les différents paramètres tels que la vitesse du vent, la vitesse de rotation de chaque éolienne et la production instantanée d'électricité ; - enregistrer la mesure du bruit émis ; - promouvoir la production d'énergie électrique par le vent en milieu urbain ; - apporter des éléments de réponse sur les possibilités d'utilisation à Paris de matériels de ce type ; - valoriser l'utilisation de l'énergie éolienne dans un cadre urbain, en proposant au public une conférence et une exposition sur ce thème. Une convention pour l'installation de ces deux éoliennes pour une période d'un an renouvelable chaque année par tacite reconduction jusqu'à six ans maximum a été demandée au Conseil de Paris le 14 décembre 2009.
Pour cet évènement, la société conceptrice Eléna Energie a présenté durant 3 jours ses turboliennes, des modèles qui essaient de s'intégrer au mieux à la configuration des toitures et terrasses de la Maison de l'Air (Paris 20ème). Elle propose également une exposition permanente au public afin de lui faire découvrir tous les aspects liés à son thème. L'implantation de ces éoliennes sont présentes à titre expérimental et pédagogique, permettant : ...

Appareil de mesure ; Bruit ; Éolienne carénée ; Expérimentation ; Exposition ; Ile de France ; Milieu urbain ; Outil pédagogique ; Sensibilisation ; Vitesse du vent ; Petit éolien

... Lire [+]

V

- n° 467

Cofely apportera à la municipalité ses compétences dans la gestion des réseaux de chaleur et de froid, la gestion des énergies pour les infrastructures et bâtiments communaux, le déploiement des énergies renouvelables et assurera des missions de conseil dans le cadre de son Plan Climat Territorial voté en décembre 2008. Par ailleurs, deux "totems" énergétiques seront installés sur la plage du Prado afin de sensibiliser la population à la production d'énergie "verte". Le premier est matérialisé par une éolienne urbaine d'une puissance de 1 200 W, silencieuse grâce à la forme de ses pales, produira une partie de l'électricité nécessaire à l'éclairage du poste de secours de la plage. Le second est constitué de capteurs photovoltaïques qui aura pour fonction de produire une électricité injectée dans le réseau d'éclairage public de la ville. Ces deux équipements permettront d'éviter le rejet de 2 tonnes de CO2 dans l'atmosphère sur toute la durée de la convention. Un boîtier électrique installé sur le bâtiment alimenté permettra de visualiser la quantité d'énergie produite ainsi que la quantité de CO2 évitée, en temps réel. Enfin, un Forum des Energies est prévu dans les mois à venir, pour mobiliser l'ensemble des acteurs publics et privés de la vie économique, les élus et les responsables institutionnels dans la mise en oeuvre du Plan Climat de la Ville.
Cofely apportera à la municipalité ses compétences dans la gestion des réseaux de chaleur et de froid, la gestion des énergies pour les infrastructures et bâtiments communaux, le déploiement des énergies renouvelables et assurera des missions de conseil dans le cadre de son Plan Climat Territorial voté en décembre 2008. Par ailleurs, deux "totems" énergétiques seront installés sur la plage du Prado afin de sensibiliser la population à la ...

Bâtiment communal ; Commune / Ville ; Éclairage public ; Généralité énergie ; Gestion ; Grand public ; Programme de développement ; Plan Climat ; Politique énergétique ; Production d'électricité ; Production de froid ; Programme d'action ; Provence Alpes Côte d'Azur ; Réalisation ; Réseau de chaleur ; Sensibilisation ; Solaire photovoltaïque ; Petit éolien

... Lire [+]

V

- n° 472

"En avril 2008, une étude menée sur ce type d'éoliennes par les consultants de Cadmus Group (Massachusetts), a montré qu'en moyenne, la production d'énergie - petit éolien - était surestimée dans une proportion de trois sur quatre. Alors que la profession évolue vers la normalisation de la présentation de l'information et des essais, Helix a décidé d'adopter son propre programme de vérification de la production. ""Le secteur des petites éoliennes est habitué aux promesses de production largement exagérées ; cet essai démontre que les éoliennes Helix Wind produiront exactement ce que nous prévoyons, "" a déclaré Ian Gardner, PDG de Helix Wind. ""De plus, les innovations, telles que notre système exclusif de contrôle des éoliennes WTMS (Wind Turbine Monitoring System), fournissent au client des informations continues en temps réel sur les performances des éoliennes, soulignant l'engagement de la société envers la transparence et la comptabilisation."" Selon la société, le modèle S594 installé depuis mars dans un site d'essai de PFG Green Energy, aurait bien généré 90% de la production d'énergie annoncée par la société. L'évaluation indépendante a été menée par Paper Clip Engineering, une société de conseils en génie électrique et électronique de puissance, dont le siège est à San Diego. Au cours de l'essai, le système exclusif de contrôle des éoliennes de Helix Wind a surveillé et enregistré la puissance énergétique de l'unité, ainsi que le réseau électrique local et la vitesse du vent. "
"En avril 2008, une étude menée sur ce type d'éoliennes par les consultants de Cadmus Group (Massachusetts), a montré qu'en moyenne, la production d'énergie - petit éolien - était surestimée dans une proportion de trois sur quatre. Alors que la profession évolue vers la normalisation de la présentation de l'information et des essais, Helix a décidé d'adopter son propre programme de vérification de la production. ""Le secteur des petites ...

États Unis ; Étude ; Performance énergétique ; Production d'électricité ; Petit éolien

... Lire [+]

V

- n° 150909

465 MW ont été raccordés au cours du premier semestre 2009, soit une hausse de 36% par rapport à la puissance raccordée pendant le premier semestre 2008. 3,3 térawattheures éoliens ont été produits (en hausse de 22% par rapport au premier semestre 2008). La part de l'éolien dans la production électrique nationale est en hausse de 1,2%. Toutefois, l'éolien a connu un ralentissement au second trimestre 2009, relève le SOeS. La moitié des installations nouvellement raccordées l'ont été en Champagne-Ardenne et Picardie, cette dernière région regroupant 14% de la puissance éolienne nationale. Le petit éolien (installation de puissance inférieure à 36 kW) cumule 164 installations pour une puissance totale de 1,4 MW. Du côté du photovoltaïque, la puissance raccordée au 30 juin atteignait les 135 MW (+66% par rapport à fin 2008) pour 24.583 installations. 54 MW ont été raccordés au premier semestre, en hausse de +265% par rapport à la même période l'an passé. Contrairement à l'éolien au second trimestre, le photovoltaïque poursuit son développement à un rythme très soutenu. Provence-Alpes-Côte d'Azur, Languedoc-Roussillon et Pays de la Loire cumulent 50% des installations nationales. 207 installations de plus de 36 kW représentent 34% des puissances raccordées, pour un total de 36 MW. Sur celles-ci, 14 sont d'une puissance supérieure à 250 kW et totalisent 18 MW.
465 MW ont été raccordés au cours du premier semestre 2009, soit une hausse de 36% par rapport à la puissance raccordée pendant le premier semestre 2008. 3,3 térawattheures éoliens ont été produits (en hausse de 22% par rapport au premier semestre 2008). La part de l'éolien dans la production électrique nationale est en hausse de 1,2%. Toutefois, l'éolien a connu un ralentissement au second trimestre 2009, relève le SOeS. La moitié des ...

Bilan ; Champagne Ardenne ; Chiffre clé ; Électricité renouvelable ; Éolien ; France ; Grande puissance ; Languedoc Roussillon ; Marché français ; Observatoire ; Pays de la Loire ; Picardie ; Production d'électricité ; Provence Alpes Côte d'Azur ; Puissance installée ; Raccordé réseau ; Recensement / Inventaire ; Solaire photovoltaïque ; Petit éolien

... Lire [+]

V

- n° 356

"L'adjoint vert à la Mairie de Paris, Denis Baupin a précisé qu'il ""s'agit de petites éoliennes qu'on mettrait sur les toits"". ""Ce n'est pas avec ça qu'on peut devenir autosuffisant"", a-t-il prévenu. Selon lui, il s'agit de ""pister toutes les innovations qui sont possibles"". ""Quelques dizaines de petites éoliennes"" seront testées, qui permettront de ""diminuer la facture d'électricité pour quelques immeubles."" Elles seront installées sur 4 sites bénéficiant de ""forts courants de vent"" : sur la Butte Montmartre, au Buttes Chaumont, à Belleville et dans le quartier de la Grande Bibliothèque. Cette nouvelle expérimentation fait suite au lancement du projet de chauffage géothermique dans la ZAC de Paris Nord-Est. Selon Denis Baupin,le projet progresse : ""le forage est fructueux : l'eau que nous avons trouvé est à 57 °C"", rapporte le Parisien. 12 000 logements doivent être chauffés par ce procédé. Par ailleurs, 200 000 m2 de panneaux solaires sont prévus pour 2014, et les premières hydroliennes devraient être testées d'ici 2011-2012."
"L'adjoint vert à la Mairie de Paris, Denis Baupin a précisé qu'il ""s'agit de petites éoliennes qu'on mettrait sur les toits"". ""Ce n'est pas avec ça qu'on peut devenir autosuffisant"", a-t-il prévenu. Selon lui, il s'agit de ""pister toutes les innovations qui sont possibles"". ""Quelques dizaines de petites éoliennes"" seront testées, qui permettront de ""diminuer la facture d'électricité pour quelques immeubles."" Elles seront installées ...

Commune / Ville ; Énergie solaire ; Expérimentation ; Géothermie ; Hydrolienne ; Ile de France ; Nappe aquifère / phréatique ; Politique énergétique ; Projet ; Petit éolien

... Lire [+]

V

- n° 561

Toutefois, à cause de sa taille, de son esthétique peu conventionnelle et surtout des nuisances sonores occasionnées, l'éolienne domestique peine à s'imposer sur le marché. Un inventeur anglais, Rupert Sweet-Escott affirme avoir mis au point une éolienne innovante à la fois silencieuse et invisible aux regards. Surnommée "Secret Energy Turbine" (SET), l'éolienne ressemble à une cheminée ordinaire sur laquelle sont montées à la verticale, des pâles soumises à l'influence de deux aimants opposés. Le courant intermittent produit par l'éolienne est géré par un contrôleur électronique de charge. Il est ensuite injecté dans une batterie à partir de laquelle un onduleur à onde sinusoïdale le convertit en tension alternative. L'éolienne est disponible en trois versions. Selon la vitesse du vent et ses dimensions, elle est en mesure de générer entre 2 à 2000 Watts de puissance. Par exemple, le modèle SET 400 mm générera assez d'énergie pour le système d'éclairage d'un ménage britannique moyen employant des ampoules à basse consommation. L'éolienne aura besoin d'un vent d'au moins 12 km/h avant de commencer à produire du courant. Selon son concepteur, elle peut même résister à des vents allant jusqu'à 145 km/h. Les prix des éoliennes (hors batterie et onduleur) varient entre 700 et 1100 livres sterling.
Toutefois, à cause de sa taille, de son esthétique peu conventionnelle et surtout des nuisances sonores occasionnées, l'éolienne domestique peine à s'imposer sur le marché. Un inventeur anglais, Rupert Sweet-Escott affirme avoir mis au point une éolienne innovante à la fois silencieuse et invisible aux regards. Surnommée "Secret Energy Turbine" (SET), l'éolienne ressemble à une cheminée ordinaire sur laquelle sont montées à la verticale, des ...

Angleterre ; Coût d'investissement ; Innovation ; Vitesse du vent ; Petit éolien

... Lire [+]

V

- n° 30507

Si, en France, les énergies renouvelables ont longtemps été marginales, les réalisations en cours dans les régions et les entreprises, à base de géothermie, biomasse, éolien, photovoltaïque et solaire thermique, témoignent de l'émergence d'une nouvelle industrie. Dans les villes et régions : - En Savoie, Montmélian, pour chauffer la piscine municipale et les douches du centre nautique, a installé des capteurs thermiques, qui, associés à des travaux d'isolation, permettent une économie annuelle de 27000 euros de gaz. A Chambéry, la centrale photovoltaïque des Monts avec ses 1000 m2 de capteurs installés en 2005 produit annuellement 120000 kWh, soit la consommation de 50 familles. Du photovoltaïque équipe aussi la Maison des énergies et des établissements scolaires de Chambéry. - Le « plan Energies pour l'Isère » du Conseil Général de l'Isère sur 2005-2020 donne la priorité aux filières bois et énergie solaire. 164 nouvelles installations de chauffage (de la petite installation de 50 kW aux réseaux de chaleur de 2000 kW) ont été créées par des maîtres d'ouvrage publics. Le Conseil réfléchit à la mise en place d'une aide pour le petit éolien et travaille avec la Préfecture à la réalisation d'un atlas éolien pour l'Isère. - D'autre part, La Savoie et L'Isère sont associées dans le projet Alliance PV (avec Photowatt, l'INES - Institut National de l'Energie Solaire- et le CEA), pour développer une filière de fabrication de cellules photovoltaïques de rang mondial qui permettra d'abaisser les coûts du silicium. - Chalon sur Saône a engagé en 2002 le 1er plan Climat local français (avec le WWF, l'Ademe et le programme européen Privilèges). Une chaufferie au bois alimente 1000 logements. Ce plan a été étendu en 2006 aux 37 communes de l'agglomération du Grand Chalon. - A Besançon, 350 m2 de panneaux photovoltaïques installés sur les toits du centre technique municipal approvisionnent les 35 véhicules électriques de la ville (42 MWh). Bilan : 12800 tonnes de CO2 évitées en 2005. Une chaufferie au bois (inaugurée en octobre 2006 dans le quartier de Planoise), permet d'économiser près de 3300 tonnes de fuel et 10000 tonnes de CO2 par an. - La Bretagne a adopté en octobre 2006 un schéma éolien qui vise à fournir 8% des besoins en électricité de la région. 600 à 800 nouvelles éoliennes devraient être installées d'ici à 2010, assurant une production de 1000 MW. - La région Poitou-Charentes a inscrit dans son programme régional une réduction de 800000 tonnes équivalent CO2 de ses émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2010 : soutien aux énergies renouvelables (bois-énergie, solaire et agrocarburants), construction de 1000 maisons en bois à faible conso d'énergie. Réalisation du « Lycée Kyoto », le 1er lycée d'Europe 100% énergies propres. Au programme : 1000 m2 de panneaux photovoltaïques, isolation en chanvre, toitures végétalisées et récupération des eaux de pluie. Investissement : 26 millions d'euros HT. Consommation visée : 7 kWh/m2/an de chauffage et 2 kWh/M2/an d'électricité. Il regroupera un lycée hôtelier et un lycée agricole et ouvrira ses portes en septembre 2009. - L'Alsace, à travers le programme Energivie, a développé une politique de promotion des énergies renouvelables dans l'habitat. Résultat : Plus de 32900 m2 de capteurs solaires installés et 602 chaudières au bois. Le lycée des métiers du bâtiment Gustave Eiffel à Cernay, siège du CIFEER (Centre d'Initiative et de Formation à l'Energie et aux Energies Renouvelables), prévoit la construction d'un nouveau bâtiment en 2008 dédié à l'expérimentation pédagogique. Equipements : géothermie (sonde, forage, nappe), solaire thermique sur le toit et photovoltaïque en façade. Plusieurs lycées de la région sont équipés de chauffage au bois et/ou de panneaux solaires. - L'Ile-de-France a un bon gisement en géothermie, en particulier la nappe d'eau du Dogger (entre 1500 et 2000 mètres de profondeur, la température de l'eau est entre 55 et 85°). Aujourd'hui, plus d'une trentaine d'exploitations fournissent environ 1200 GWh aux réseaux de chaleur qui alimentent en chauffage et en eau chaude plus de 150000 logements. Ces équipements fournissent 10% de l'énergie distribuée par les réseaux de chaleur en Ile-de-France et évitent 400 000 tonnes de CO2. - La Réunion a inauguré fin 2006 la plus grande centrale photovoltaïque de France sur un bâtiment industriel. De 10 000 m2, elle produit 1 300 000 kWh/an, soit la consommation moyenne de 300 clients EDF. Coût : 5 millions d'euros. La vente d'électricité produite générera 520 000 euros de recettes par an. Les entreprises En 2005, Aéroports de Paris a signé un contrat avec Electrabel (Groupe Suez) et a choisi AlpEnergie 25, l'offre d'électricité verte 100% renouvelable pour un quart de l'approvisionnement des aéroports de Roissy-Charles de Gaulle et Orly. L'électricité est issue de la production hydroélectrique de la Cie Nationale du Rhône. A La Défense à Paris, la tour Phare, commanditée par le groupe foncier Unibail (300 mètres de haut, achèvement en 2012) prévoit à son sommet un parc de turbines éoliennes qui permettra de climatiser l'immeuble la moitié de l'année. L'immeuble Euromed à Marseille s'est équipé de panneaux photovoltaïques fournissant intégralement ses besoins en électricité pour l'éclairage, la climatisation et l'ascenseur Les Papeteries de Giroux en Auvergne ont opté pour une chaufferie au bois (7MW) dans un soucis d'épargne : Le coût de la tonne vapeur est plus faible avec des déchets de bois qu'avec du gaz. En prime, une économie de 4500 Tep. A Chambéry, le centre commercial Chamnord qui abrite un Carrefour, a inauguré en avril dernier 200 m2 de panneaux photovoltaïques sur ses toits. L'électricité produite est consommée par le centre. Sur le même site, un projet de 1500 m2 supplémentaires est en cours. L'expérience pourrait servir de modèle aux 220 hypermarchés Carrefour en France. Et les particuliers ne sont pas en reste... Selon une enquête IPSOS pour EDF, les particuliers pourraient bien accélérer l'adoption de ces énergies. Constat : un recul des énergies fossiles au profit des énergies renouvelables dans les choix d'équipements domestiques. Prisés : l'eau chaude solaire (63% des intentions d'achat) et les systèmes de pompes à chaleur (34% des intentions d'achat). Plus généralement, l'électricité recule légèrement en passant de 54 à 50% de part de marché entre 2005 et 2006 (le gaz diminue aussi de 24 à 18% sur la même période). Interrogés sur les équipements qu'ils privilégieraient avec un budget plus important, les ménages mentionnent en priorité : - un chauffage par géothermie - l'eau chaude sanitaire solaire - les tuiles photovoltaïques Ces équipements sont cités devant une piscine, des sanitaires plus luxueux ou une cuisine équipée. De bonnes nouvelles pour la planète, susceptibles de doper notre économie et de créer plusieurs dizaines de milliers d'emplois en France.
Si, en France, les énergies renouvelables ont longtemps été marginales, les réalisations en cours dans les régions et les entreprises, à base de géothermie, biomasse, éolien, photovoltaïque et solaire thermique, témoignent de l'émergence d'une nouvelle industrie. Dans les villes et régions : - En Savoie, Montmélian, pour chauffer la piscine municipale et les douches du centre nautique, a installé des capteurs thermiques, qui, associés à des ...

Alsace ; Auvergne ; Bâtiment communal ; Bois énergie ; Bourgogne ; Bretagne ; Collectivité locale ; Commerce / Magasin ; Entreprise ; Éolien ; Franche Comté ; Gare / Port / Aéroport ; Généralité énergie renouvelable ; Ile de France ; Ile de la Réunion ; Offre électrique ; Papier ; Particulier / Ménage ; Piscine solaire ; Programme de développement ; Plan Climat ; Poitou Charentes ; Politique énergétique ; Provence Alpes Côte d'Azur ; Réalisation ; Rhône Alpes ; Solaire photovoltaïque ; Solaire thermique ; Sondage ; Petit éolien

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Petit éolien [289]

Solaire photovoltaïque [100]

Réalisation [94]

Éolien [85]

Éolienne [45]

Petite puissance [41]

France [39]

Coût d'investissement [36]

Site isolé [36]

Généralité énergie renouvelable [35]

Solaire thermique [33]

Production d'électricité [31]

Pompe à chaleur [29]

Chauffe eau solaire [28]

Ile de France [26]

Milieu urbain [25]

Électricité renouvelable [24]

Éolienne à axe vertical [23]

Bretagne [22]

Économie d'énergie [21]

Logement [21]

Projet [21]

Système autonome [21]

Fournisseur / Distributeur [20]

Démarche administrative [19]

ZDE - Zone de Développement de l'Éolien [19]

Architecture bioclimatique [18]

Centre [18]

Construction écologique [18]

Recensement / Inventaire [18]

Tarif d'achat [18]

Chaudière bois [17]

Nord Pas de Calais [17]

Raccordé réseau [17]

Raccordement réseau [17]

Aide financière [16]

Batterie [16]

Bois énergie [16]

Innovation [16]

Maison individuelle [16]

Pays de la Loire [16]

Récupération de l'eau [16]

Chauffage bois [15]

Collectivité locale [15]

Éclairage public [15]

Entreprise [15]

Ossature Bois [15]

Bâtiment tertiaire [14]

Commune / Ville [14]

Consommation d'énergie [14]

Énergie solaire [14]

Installation [14]

Languedoc Roussillon [14]

Parc éolien [14]

Permis de construire [14]

Politique énergétique [14]

Isolant thermique [13]

Maison économe / autonome [13]

Outil pédagogique [13]

Particulier / Ménage [13]

Provence Alpes Côte d'Azur [13]

Bâtiment Basse Consommation - BBC [12]

Éolienne carénée [12]

Intégration architecturale [12]

Midi Pyrénées [12]

Petite Centrale Hydroélectrique [12]

Poêle à bois [12]

Poitou Charentes [12]

Réglementation [12]

Rhône Alpes [12]

Autoconstruction [11]

Biogaz [11]

Éclairage [11]

Expérimentation [11]

Isolation [11]

Matériau de construction [11]

Potentiel éolien [11]

Puissance installée [11]

Puits canadien [11]

Vitesse du vent [11]

Angleterre [10]

Energie hydraulique [10]

Offshore [10]

Principe de fonctionnement [10]

Programme de développement [10]

Rénovation [10]

Système solaire combiné [10]

Technologie [10]

Aspect financier [9]

Bâtiment [9]

Caractéristique technique [9]

Chauffage solaire [9]

Chiffre clé [9]

Commerce / Magasin [9]

Crédit d'impôt [9]

Établissement scolaire [9]

Europe [9]

Exploitation agricole [9]

Géothermie [9]

Haute Qualité Environnementale / HQE [9]

Installateur [9]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z