F Nous contacter

0

Documents  Valorisation énergétique | enregistrements trouvés : 161

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 227
ISBN 0986-2943

Consommation d'énergie de l'industrie cimentière s'est élevée de 1,7 Mtep. Fait partie des 5 premières activités consommatrices d'énergie. Combustibles de substitution : les farines animales, les pneus usagés Avenir de la valorisation des déchets dans l'industrie cimentière

Incinération ; Industrie ; Valorisation des déchets ; Valorisation énergétique

... Lire [+]

V

- n° 502

"Le site valorisera les déchets à partir d'un moteur biogaz. Ce moteur de 750 kW de puissance électrique correspondant à une consommation de 4.000 habitants par an sera revendue au réseau de distribution électrique national. L'énergie thermique produite, d'une puissance de 800 kW, sera récupérée et utilisée pour le traitement des eaux usées (lixiviats) du centre de stockage. Ainsi, le rendement de l'installation atteindra au minimum 80% grâce à la production combinée d'électricité et de chaleur. L'investissement de départ se monte à 1,3 million d'euros pour Frey Méthanergy. Ce dernier indique cependant que cette opération ""devrait engendrer un chiffre d'affaires cumulé de 9 millions d'euros sur les 15 ans d'exploitation"". "
"Le site valorisera les déchets à partir d'un moteur biogaz. Ce moteur de 750 kW de puissance électrique correspondant à une consommation de 4.000 habitants par an sera revendue au réseau de distribution électrique national. L'énergie thermique produite, d'une puissance de 800 kW, sera récupérée et utilisée pour le traitement des eaux usées (lixiviats) du centre de stockage. Ainsi, le rendement de l'installation atteindra au minimum 80% grâce à ...

Biogaz ; CET - Centre d'Enfouissement Technique ; Cogénération biogaz ; Coût d'investissement ; Déchet ; Moteur biogaz ; Puissance installée ; Rhône Alpes ; Valorisation énergétique

... Lire [+]

V

- n° 271108

Après le centre de stockage de Saint-Maximin (60), le centre de Saint-Sauveur (86) a inauguré dernièrement son unité de valorisation de biogaz. Ce gaz, issu de la décomposition des déchets ménagers entreposés dans le centre est composé de méthane et de dioxyde de carbone. Puisé dans les massifs de déchets ménagers grâce à une soixantaine de puits et un réseau de plusieurs kilomètres, ce biogaz est acheminé vers une station où il est condensé, refroidi puis séché. Auparavant brûlé par une torchère, ce biogaz sera désormais injecté dans un moteur à explosion relié à un alternateur. Pour être transportée et livrée aux consommateurs, la tension de l'électricité produite est élevée par un transformateur à 20 kV avant d'être injectée sur le réseau du distributeur local. Avec une puissance de moteur installé de 1 Mégawatt électrique, le site aura une capacité de production de 8 GWh par an, ce qui correspond aux besoins annuels en électricité de 3 700 habitants. Son exploitation est prévue pour une durée de 15 ans. Représentant un investissement de 1,8 million d'euros, l'installation est financée par la société Vienne Bio-Energie créée par Gastec, Sergies et SITA, Groupe Suez-Environnement. Le développement de telles installations est désormais encouragé par un tarif d'achat de l'électricité issue du biogaz plus attractif. Ces tarifs s'établissent entre 7,5 et 9 c€/kWh, selon la puissance de l'installation, auxquels s'ajoutent une prime à l'efficacité énergétique allant jusqu'à 3 c€/kWh ainsi qu'une prime à la méthanisation de 2 c€/kWh. Outre les centres de stockage de déchets, les stations d'épuration sont également des installations sur lesquelles le biogaz peut être capté et valorisé. En 2007, en France, la valorisation de biogaz a permis de produire 542 GWh d'électricité et 53 ktep de chaleur selon les dernières statistiques de l'observatoire de l'énergie.
Après le centre de stockage de Saint-Maximin (60), le centre de Saint-Sauveur (86) a inauguré dernièrement son unité de valorisation de biogaz. Ce gaz, issu de la décomposition des déchets ménagers entreposés dans le centre est composé de méthane et de dioxyde de carbone. Puisé dans les massifs de déchets ménagers grâce à une soixantaine de puits et un réseau de plusieurs kilomètres, ce biogaz est acheminé vers une station où il est condensé, ...

Biogaz ; Stockage de déchet ; Déchet ménager ; Moteur biogaz ; Picardie ; Poitou Charentes ; Production d'électricité ; Réalisation ; Tarif d'achat ; Valorisation des déchets ; Valorisation énergétique

... Lire [+]

V

- n° 290909

«Les déchets peu ou pas valorisés en France, c'est une réserve de 28 millions de barils de pétrole!», a déclaré Luc Valaize, président du SVDU, vendredi 25 septembre, à l'occasion d'une conférence de presse pour présenter l'enquête du cabinet Localconsult. Celle-ci a permis de collecter des données de 2004 à 2006 auprès de 70 collectivités et 75 usines d'incinération d'ordures ménagères (UIOM) -sur un total de 130 interrogées- correspondant à 67% des tonnages incinérés en France (7,5 millions sur un total de 13 millions). Elle s'est également appuyée sur les données de 2006 de la base SINOE (4) de l'Ademe. «Nous avons dû batailler pour obtenir certaines informations pourtant censées être publiques, mais retenues en violation des principes de la convention d'Aarhus», déplore François Delaunay du cabinet Localconsult. Cette étude révèle que les incinérateurs produisent en moyenne 1,819 mégawattheure (MWh) d'énergie primaire par tonne de déchets, soit 0,156 tonne équivalent pétrole (tep). Mais la part d'énergie vendue, après transformation en chaleur ou électricité, est plus réduite, en raison de l'autoconsommation ou de l'absence de valorisation sur certains sites. 85% des déchets incinérés en France (11 millions de tonnes) permettraient de vendre de l'énergie. Le rendement énergétique moyen du panel d'UIOM de l'enquête a été évalué à 0,064 tep par tonne. Cela signifie qu'une tonne de déchets -ce que produit en moyenne un foyer français chaque année- permet de fournir autant d'énergie que 64 kg de pétrole. A l'échelle nationale, les déchets incinérés fourniraient donc 704.000 tep sous forme thermique (76%) et électrique (24%). Autre révélation, la valorisation énergétique d'une tonne de déchets rapporterait en moyenne 18 euros aux collectivités, soit un total de 198 millions € par an en France. Le rendement énergétique des UIOM du panel est toutefois très hétérogène. Près d'un tiers fournit moins de 0,03 tep/t, un tiers fournit entre 0,03 et 0,064 tep/t et le dernier fournit plus de 0,064 tep/t. Le rendement moyen des 10 meilleures usines s'élève à 0,118 tep/t. A partir de ces résultats, la SVDU a réalisé une étude prospective afin d'évaluer différents scénarios de progrès en vue d'accroître la quantité d'énergie fournie par les déchets. La mise à niveau des usines les moins performantes permettrait ainsi une amélioration de rendement de 30% (210.000 tep de plus par an), voire de 80% (550.000 tep de plus), en visant respectivement le rendement moyen (0,064 tep/t) ou élevé (0,118 tep/t). Cette seconde option apparaît néanmoins très hypothétique, car elle supposerait une transformation radicale du parc industriel ou la construction de centaines d'incinérateurs. Luc Valaize se prend ensuite à rêver que la totalité des déchets français soient incinérés. Le SVDU estime que 28,5 millions de déchets municipaux, aujourd'hui peu ou pas valorisés (incinération sans valorisation, enfouissement, refus de tri et de compostage), constituent une réserve énergétique d'1,8 million de tep (rendement de 0,064 tep/t), voire de 3,4 millions de tep (rendement de 0,118 tep/t). En y ajoutant les hypothétiques 550.000 tep/an issues de la mise à niveau de l'ensemble des UIOM à hauteur des 10 meilleures, le SVDU obtient une réserve de 4 millions de tep, soit 2 millions de tep d'énergie renouvelable, conformément à la définition européenne. C'est-à-dire «10% des énergies renouvelables supplémentaires que la France s'est engagée à produire d'ici 2020», conclut le SVDU. Cette enquête sera remise cette semaine au ministère de l'environnement. Elle devrait être rééditée tous les 2 ans. D'ici fin 2009, à la suite d'un audit site par site, un groupe de travail du SVDU présentera des pistes d'action pour augmenter le rendement énergétique des incinérateurs français et une estimation des coûts nécessaires. Le SVDU a enfin annoncé qu'il militerait en faveur de la suppression de la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) pour les usines valorisatrices, d'ici le projet de loi de finances pour 2011 en décembre 2010, à l'échéance pour la transposition de la directive Déchets en France. «La Suède a décidé de supprimer au 1er janvier 2010 une taxe équivalente instaurée en 2006, suite à un bilan démontrant l'inefficacité du dispositif pour augmenter la part du recyclage», souligne Luc Valaize.
«Les déchets peu ou pas valorisés en France, c'est une réserve de 28 millions de barils de pétrole!», a déclaré Luc Valaize, président du SVDU, vendredi 25 septembre, à l'occasion d'une conférence de presse pour présenter l'enquête du cabinet Localconsult. Celle-ci a permis de collecter des données de 2004 à 2006 auprès de 70 collectivités et 75 usines d'incinération d'ordures ménagères (UIOM) -sur un total de 130 interrogées- correspondant à ...

Chiffre clé ; Déchet ; Déchet ménager ; Directive européenne ; Étude ; Généralité énergie renouvelable ; Incinération ; Potentiel de développement ; Production d'électricité ; Production de chaleur ; Recyclage ; Rendement ; TGAP ; Valorisation des déchets ; Valorisation énergétique

... Lire [+]

V

- n° 2

Une politique régionale plus active pour la production d'énergies renouvelables ou encore des adaptations dans le régime des certificats verts ont donné un coup d'accélérateur à la filière biogaz en Région Wallonne. Mais des synergies entre différents acteurs régionaux, une gestion efficace des flux de matières organiques et des solutions performantes permettant de valoriser aux mieux la chaleur restent à développer pour assurer la réussite et la rentabilité du secteur.
Une politique régionale plus active pour la production d'énergies renouvelables ou encore des adaptations dans le régime des certificats verts ont donné un coup d'accélérateur à la filière biogaz en Région Wallonne. Mais des synergies entre différents acteurs régionaux, une gestion efficace des flux de matières organiques et des solutions performantes permettant de valoriser aux mieux la chaleur restent à développer pour assurer la réussite et ...

Allemagne ; Belgique ; Biogaz ; Certificat vert ; Déchet organique ; France ; Méthanisation ; Milieu agricole ; Politique énergétique ; Puissance installée ; Réalisation ; Recupération de la chaleur ; Usine de méthanisation ; Valorisation énergétique

... Lire [+]

V

- n° 1612
ISBN 1163-2720

En MOselle, le projet VALORAINE propose une alternative aux filières de traitement des boues issues des stations d'épuration? Dès 200, la centale thermique de St Avold brûlera des boues pour produire de l'électricité

Boue d'épuration ; Déchet ; Électricité ; Lorraine ; Valorisation énergétique

... Lire [+]

V

- n° 1613
ISBN 1163-2720

Les travaux de constructionde Salamandre, la future unite de valorisation énergétique de Lasse (49) ont démarré. Après 3 ans de concertation, l'incinérateur sera mis en service en 2004

Incinération ; Pays de la Loire ; Valorisation énergétique

... Lire [+]

V

- n° 304
ISBN 0292-1731

"Considérés surtout comme une nuisance à éliminer, les déchets sont aussi une ressource importante et renouvelable d'énergie et de matières, et notamment de ""chaleur durable"". Le colloque organisé par la Ville de Paris a dégagé des pistes opérationnelles en s'appuyant sur des exemples de réalisations étrangères qui montrent que les possibilités d'optimisation sont encore nombreuses."
"Considérés surtout comme une nuisance à éliminer, les déchets sont aussi une ressource importante et renouvelable d'énergie et de matières, et notamment de ""chaleur durable"". Le colloque organisé par la Ville de Paris a dégagé des pistes opérationnelles en s'appuyant sur des exemples de réalisations étrangères qui montrent que les possibilités d'optimisation sont encore nombreuses."

ADEME ; Déchet ; Électricité ; Matière première ; Valorisation des déchets ; Valorisation énergétique

... Lire [+]

RUBRIQUE FRANCE | ENERGIE PLUS 15/04/03

Article

XXXXX

V

- n° 304
ISBN 0292-1731

GNL : oui au terminal de Fos Débat national : vers la sobriété énergétique ? Manifestations : la Semaine du Développement Durable Pollution : la qualité de l'air s'améliore Appel à projets de R&D : recyclage chimique des plastiques

ADEME ; Développement durable ; Gaz naturel ; Qualité de l'air ; Valorisation énergétique

... Lire [+]

V

- n° 36

L'évaluation du gisement de biomasse des communes permet des perspectives de valorisation énergétique

Bois énergie ; Valorisation énergétique

... Lire [+]

V

Valorisation énergétique de la paille en Picardie Un programme d'études évaluera sur deux ans la faisabilité d'une filière de valorisation énergétique de la paille dans une région productrice comme la Picardie. Environnement Magazine n°1620 septembre 2003

Picardie ; Valorisation énergétique

... Lire [+]

V

- n° 101

Environnement magazine, septembre 2003 Depuis peu, les huiles de friture des restaurants McDonald's français chauffent des hôpitaux et des immeubles de bureaux dans le nord de l'Italie.

Biocarburant ; Italie ; Valorisation énergétique

... Lire [+]

V

- n° 1620
ISBN 1163-2720

Un programme d'études évaluera sur 2 ans la faisabilité d'une filière de valorisation energetique de la paille.

Biomasse ; Chaudière ; Picardie ; Valorisation énergétique

... Lire [+]

V

- n° 93
ISBN ref : 4794

En s'equipant de techniques avancées de dépollution, la sucrerie SDHF , dans le nord de la FRance est en passe de réaliser sur son site de Lilliers d'importantes economies sur a facture d'énergie et de reduire sensiblement la pollution engendrée par son actvité

Biogaz ; Digestat / Vinasse ; Effluent ; Industrie ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Méthanisation ; Rhône Alpes ; Sucrerie ; Valorisation énergétique

... Lire [+]

V

- n° 58
ISBN 1265-3209

comment valoriser le biogaz? Les stations d'épuration Les décharges ou centres d'enfouissement technique Le biogaz agricole en Suisse Où en est la France Comment développer ces filières Stockeur souple pour le biogaz

Biogaz ; Boue d'épuration ; Chiffre clé ; Stockage de déchet ; Définition ; Digesteur / Méthaniseur ; France ; Méthanisation ; Milieu agricole ; Potentiel de développement ; Principe de fonctionnement ; Station d'épuration ; Suisse ; Valorisation énergétique

... Lire [+]

V

- n° 240404

"[jeudi 22 avril 2004 - 21h39 heure de Paris] L'usine de Calce dans les pré-Corbières jeudi © AFP Raymond RoigPERPIGNAN (AFP) - Les Pyrénées-Orientales doivent inaugurer vendredi, à Calce, dans les pré-Corbières, une centrale intégrée dernier cri qui permettra de traiter et incinérer ordures ménagères, boues de décantation et déchets hospitaliers sans pollution tout en créant de l'énergie. Epousant les courbes de terrains, entre trois collines en bordure de vignoble, l'usine, couverte d'écailles d'acier inox, reflète tantôt le ciel, tantôt les vignes, tantôt la roche, symbolisant le recyclage non polluant des déchets de la vie moderne. L'usine traitera l'ensemble des déchets de la totalité des 226 communes du département, générés par 403.000 habitants l'hiver mais près d'un million l'été, soit une capacité d'incinération de 179.000 tonnes par an. L'unité a permis la fermeture de six usines départementales pré-existantes, obsolètes et qui rejetaient notamment de la dioxine dans l'atmosphère. Elle entraînera également la fermeture et la réhabilitation de la décharge du col de la Done (Corbières catalanes), où s'accumulent une grande part des ordures ménagères du département depuis 30 ans, soit quelque 10 millions de tonnes d'ordures à ce jour. L'usine doit permettre de ""dépolluer le département et valoriser les déchets"", a indiqué Fernand Roig, président du ""Syndicat départemental de transport de traitement et de valorisation des ordures ménagères et autres déchets des Pyrénées-Orientales"" (Sydecom 66). La mutualisation des frais de transport a permis d'emporter l'adhésion de toutes les communes du département, tout en limitant les coûts de traitement à 55 euros la tonne, contre 65 actuellement au col de la Done. L'unité traitera les déchets verts et leur décomposition en compost pour limiter l'usage d'engrais chimiques, notamment dans les cultures maraîchères. Elle procèdera par ailleurs au tri et à l'acheminement des déchets récupérables issus du tri-sélectif (70% de papier, 20% de plastique, 10 % de métaux). Elle procèdera enfin au tri puis à l'incinération des ordures ménagères et déchets hospitaliers. L'opération, sans rejets dans l'atmosphère grâce à des filtrages successifs répondant aux normes les plus récentes, permettra une production d'électricité propre à alimenter une ville de 15.000 habitants (14MW). L'adjonction d'un troisième four d'incinération aux deux actuels, inéluctable à terme pour ""traiter"" tous les déchets du département devrait permettre une production de 21,6 MW, de quoi ""éclairer"" une ville de 20.000 habitants. Afin de ne pas surdimensionner l'installation, une capacité de stockage de 13.500 tonnes permet de ""lisser"" l'excédent d'ordures provoqué par l'afflux des touristes estivaux. L'incinération de ce stock permettra ainsi à l'usine de produire un maximum d'énergie électrique l'hiver, au moment où celle-ci est la plus demandée, donc la plus chère. L'usine, par son intégration industrielle comme par son intégration dans le paysage et ses normes de dépollution totale des effluents, est présentée comme un modèle écologique ""dont chaque département devra légalement se doter d'ici peu"", ont affirmé jeudi à la presse les responsables du projet. ____ "
"[jeudi 22 avril 2004 - 21h39 heure de Paris] L'usine de Calce dans les pré-Corbières jeudi © AFP Raymond RoigPERPIGNAN (AFP) - Les Pyrénées-Orientales doivent inaugurer vendredi, à Calce, dans les pré-Corbières, une centrale intégrée dernier cri qui permettra de traiter et incinérer ordures ménagères, boues de décantation et déchets hospitaliers sans pollution tout en créant de l'énergie. Epousant les courbes de terrains, entre trois collines ...

Boue d'épuration ; Déchet ; Déchet industriel ; Déchet ménager ; Incinération ; Midi Pyrénées ; Valorisation des déchets ; Valorisation énergétique

... Lire [+]

V


ISBN 1765-3983

La proximité de la métropole Nantes-Saint Nazaire génère une forte croissance démographique pour bien des communes rurales. Soucieuses de maitriser son devenir, la commune de Bouvron a engagé une démarche globale d'urbanisme. La production d'énergie locale en est un des axes.

Bois énergie ; Chaufferie bois ; Collectivité locale ; Développement durable ; Pays de la Loire ; Population locale / Riverain ; Production d'énergie ; Urbanisme ; Valorisation énergétique

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Valorisation énergétique [161]

Valorisation des déchets [66]

Biogaz [65]

Déchet [47]

Méthanisation [44]

France [37]

Déchet ménager [36]

Réalisation [33]

Biomasse [31]

Incinération [28]

Milieu agricole [21]

Réseau de chaleur [19]

Bois énergie [18]

Ile de France [17]

Réglementation [17]

Biocarburant [16]

Politique énergétique [16]

Production d'électricité [16]

Station d'épuration [15]

Chiffre clé [14]

Collectivité locale [14]

Chaleur [13]

Cogénération biogaz [13]

Déchet organique [13]

Généralité énergie renouvelable [13]

Production d'énergie [13]

Stockage de déchet [13]

Tarif d'achat [13]

Usine de méthanisation [13]

Europe [12]

Nord Pas de Calais [12]

Digesteur / Méthaniseur [11]

Potentiel de développement [11]

Production de chaleur [11]

Boue d'épuration [10]

Consommation d'énergie [10]

Installation [10]

Rhône Alpes [10]

ADEME [9]

Aide financière [9]

Cogénération [9]

Coût d'investissement [9]

Industrie [9]

Pays de la Loire [9]

Recyclage [9]

Technologie [9]

Allemagne [8]

Aménagement du territoire [8]

Belgique [8]

Centre de tri [8]

Combustible [8]

Commune / Ville [8]

Digestat / Vinasse [8]

Donnée économique [8]

Éolien [8]

Gisement forestier [8]

Injection réseau [8]

Lisier / Excrément animal [8]

Logement [8]

Aquitaine [7]

Aspect économique [7]

CET - Centre d'Enfouissement Technique [7]

Chauffage [7]

Cogénération biomasse [7]

Déchet bois [7]

Directive européenne [7]

Effluent [7]

Généralité énergie [7]

Projet [7]

Recupération de la chaleur [7]

Solaire photovoltaïque [7]

Bois [6]

Caractéristique technique [6]

Carburant [6]

Chaufferie [6]

Chaufferie bois [6]

Compostage [6]

Culture énergétique [6]

Déchet industriel [6]

Eau usée [6]

Économie d'énergie [6]

Géothermie [6]

Pompe à chaleur [6]

Principe de fonctionnement [6]

Programme de développement [6]

Recensement / Inventaire [6]

Recherche [6]

Solaire thermique [6]

Texte législatif [6]

Traitement/épuration [6]

Bâtiment [5]

Bourgogne [5]

Bretagne [5]

Centrale biomasse [5]

Chaudière [5]

Efficacité énergétique [5]

Électricité [5]

Exploitation [5]

Exploitation agricole [5]

Gaz naturel [5]

Gazéification [5]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z