F Nous contacter

0

Documents  Système autonome | enregistrements trouvés : 98

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 3

Les habitants du village de Jünhde en Basse-Saxe n'ont besoin que de leurs cochons, leurs récoltes et de leur installation biogaz pour prendre une bonne douche chaude. Ce village allemand est complètement autonome du point de vue énergie depuis qu'il s'est converti aux énergies renouvelables il y a quelques années. Depuis le début, les villageois ont pris le contrôle de la maîtrise d'oeuvre de leur projet bioénergies. Soutenus par la communauté scientifique, ils ont organisé l'implémentation et le financement du projet de leur propre chef.
Les habitants du village de Jünhde en Basse-Saxe n'ont besoin que de leurs cochons, leurs récoltes et de leur installation biogaz pour prendre une bonne douche chaude. Ce village allemand est complètement autonome du point de vue énergie depuis qu'il s'est converti aux énergies renouvelables il y a quelques années. Depuis le début, les villageois ont pris le contrôle de la maîtrise d'oeuvre de leur projet bioénergies. Soutenus par la communauté ...

Allemagne ; Biogaz ; Biomasse ; Chaufferie bois ; Cogénération biogaz ; Commune / Ville ; Ecoquartier ; Électricité renouvelable ; Indépendance énergétique ; Lisier / Excrément animal ; Maison économe / autonome ; Milieu agricole ; Milieu rural ; Production d'électricité ; Réalisation ; Réseau de chaleur ; Système autonome

... Lire [+]

V

- n° 481

En 1997, Samsø fût surnommée la première île de l´énergie renouvelable du Danemark, du fait de ses ambitions de devenir énergétiquement indépendante avant 2008. Ainsi, les habitants de Samsø se chauffent grâce à un système de chaufferie centrale avec des végétaux brûlés, et utilisent des biocarburants pour leurs véhicules. Aujourd'hui, 100% de l'électricité provient de l'énergie éolienne et 75% de l'eau chaude et du chauffage proviennent de l'énergie solaire et des biomasses. Une académie de l'énergie existe également à Ballen, rassemblant les dernières connaissances sur les technologies des énergies renouvelables, et leur implémentation réussie avec des expositions et ateliers éducatifs permanents très prisés des touristes. L'éolien : Les jours où le vent ne souffle pas, quand les éoliennes ne peuvent générer suffisamment d´électricité pour alimenter l'île, l´énergie afflue du réseau électrique principal du Danemark. En retour, les jours de vent, l'île exporte l´énergie éolienne, vers le système national. L'île a une balance électrique positive, puisqu'elle exporte bien plus d´énergie vers le continent qu'elle n´en reçoit. Avec ses 11 éoliennes terrestres, le secteur électrique de Samsø a déjà atteint ses objectifs. Le transport : Les habitants de Samsø travaillent sur un certain nombre de solutions possibles, y compris approvisionner des véhicules motorisés avec de l'huile de colza et de l´hydrogène. Certains prédisent un futur où les voitures et les camions seraient alimentés par de l´hydrogène produit par les éoliennes. Pour le moment, la majorité des véhicules de Samsø consomme du carburant basé sur les produits pétroliers traditionnels, mais leurs émissions sont compensées par 10 éoliennes situées en mer. Ces turbines massives font plus qu'équilibrer le carburant brûlé par tous les véhicules sur l´île, y compris les trois ferries qui connectent l´île au continent. Collecter la chaleur : Dans les villages les plus importants de Samsø, chauffage et eau chaude des maisons et des entreprises sont issus de systèmes de chauffage urbain utilisant une énergie renouvelable. A l'extrémité nord de l´île, entre les villages de Nordby et Mårup, un parc de 2500m©— de panneaux solaires chauffe l'eau qui chauffe à son tour les maisons des villages. Un brûleur à copeaux de bois qui utilise le bois mort de la forêt de Brattingsborg, située sur l'île, prête main-forte au système de chauffage solaire. Dans la partie sud de l'île, les villages de Tranebjerg, Onsbjerg, Brundby, et Ballen sont chauffés par des centrales de chauffage urbain. Un certain nombre de particuliers propriétaires ont remplacé leurs chaudières au fioul par des panneaux solaires, des pompes à chaleur géothermiques ou des poêles à granulés ou à copeaux de bois. Tous ensemble, ces efforts ont remplacé plus de 70% de la production de chaleur sur Samsø par des énergies renouvelables. L´Académie de l´énergie : A l´été 2006, une nouvelle Académie de l'énergie à Samsø à ouvert ses portes. L´Académie rassemble les connaissances actuelles sur les technologies des énergies renouvelables et leur implémentation réussie à Samsø en expositions, démonstrations, ateliers, et expériences. L´Académie offre un point de rencontre nouveau et unique pour les entreprises, les institutions académiques, les organisations de l´énergie, et les hommes politiques dans un environnement où les éoliennes, le chauffage à la paille, et les panneaux solaires génèrent une énergie durable juste de l´autre côté des fenêtres.
En 1997, Samsø fût surnommée la première île de l´énergie renouvelable du Danemark, du fait de ses ambitions de devenir énergétiquement indépendante avant 2008. Ainsi, les habitants de Samsø se chauffent grâce à un système de chaufferie centrale avec des végétaux brûlés, et utilisent des biocarburants pour leurs véhicules. Aujourd'hui, 100% de l'électricité provient de l'énergie éolienne et 75% de l'eau chaude et du chauffage proviennent de ...

Chauffage solaire ; Chauffage urbain ; Chaufferie bois ; Danemark ; Éolien ; Ile ; Indépendance énergétique ; Installation collective ; Réalisation ; Réseau de chaleur ; Solaire thermique ; Système autonome ; Transport

... Lire [+]

H

- n° 34
ISBN 1282-5832

Voyage d'étude en Styrie (Autriche), sur le thème de l'autonomie énergétique, dont la ville de Müreck (proche des 100% énergies renouvelables). Le compte rendu est téléchargeable sur http://www.raee.org

Autriche ; Bâtiment Basse Consommation - BBC ; Biodiesel ; Biogaz ; Biomasse ; Chaudière bois ; Collectivité locale ; Commune / Ville ; Indépendance énergétique ; Projet ; Réalisation ; Rénovation ; Réseau de chaleur ; Solaire thermique ; Système autonome ; Tarif d'achat ; Visite possible

... Lire [+]

y

- n° 56 - p.3
ISBN 1765-1212

Depuis la révolution industrielle, notre modèle économique s'appuie sur un schéma linéaire
"prélèvement-production-consommation-déchet". Ce système atteint aujourd'hui ses limites
car les ressources naturelles s'épuisent. L'économie circulaire repose sur le réemploi et le
recyclage des produits. Elle valorise les matériaux en leur donnat une seconde vie.
Depuis la révolution industrielle, notre modèle économique s'appuie sur un schéma linéaire
"prélèvement-production-consommation-déchet". Ce système atteint aujourd'hui ses limites
car les ressources naturelles s'épuisent. L'économie circulaire repose sur le réemploi et le
recyclage des produits. Elle valorise les matériaux en leur donnat une seconde vie.

Déchet ; Matière première ; Production ; Éco-consommation ; Réserve / Ressource energétique ; Recyclage ; Analyse Cycle de Vie - ACV ; Système autonome ; Développement durable ; Éco-conception ; Durée de vie ; Biogaz ; Méthanisation ; Compostage

... Lire [+]

V

- n° 663
ISBN 0399-9874

Inventeur à ses heures perdues, Christian Chassin, chauffagiste dans le Var, a mis au point un chauffage solaire entièrement autonome, sans obligation d'appoint, qui restitue en hiver la chaleur accumulée en été. Pour l'installateur, il s'agit maintenant de développer son projet à grande échelle.

Capteur tube sous vide ; Chauffage solaire ; Expérimentation ; Installateur ; Projet ; Provence Alpes Côte d'Azur ; Solaire thermique ; Stockage de chaleur ; Système autonome

... Lire [+]

V

- n° 492

"Le bâtiment de 1 320 m2 regroupe un ensemble de solutions environnementales et non polluantes, sans rejet de gaz à effet de serre (GES), avec son propre réseau énergétique. C'est un véritable démonstrateur, prouvant l'intérêt de combiner les énergies renouvelables, l'éolien et le solaire, à l'hydrogène afin d'atteindre une autonomie complète, sans raccord au réseau électrique national. Un « cluster développement durable » sera même créé et le bâtiment hébergera des entreprises du secteur des énergies et de l'environnement. Le projet a été imaginé en 2003 et la construction a débuté en 2006. Le coût initial du projet était de 4,37 millions d'euros avec des surcoûts liés aux énergies renouvelables : 6,6 %, puis à l'Hydrogène : 11 %. Jean-Luc Cousin Architectes/Urbanistes a souhaité créer une oeuvre qui défit les règles géométriques conventionnelles de la construction et qui s'accorde pleinement avec les cycles de la Terre et des saisons. Ce principe architectural, d'une enveloppe compacte qui travaille sur l'inertie, permet un fonctionnement optimal des EnR et un gain énergétique fort. L'Energie éolienne : 3 éoliennes de 10 kW chacune, à axe horizontal sur mât de 15 mètres, permettront de produire 45 000 kWh/an, soit 51,4 % de la production totale des énergies renouvelables. L'innovation majeure pour ces éoliennes est le mât « basculant hydraulique» par un système de vérins qui facilitera l'entretien et la maintenance. Le siège d'Abalone, un exemple à méditer et à visiter L'énergie produite sera réinjectée dans le bâtiment et le surplus sera lui réinjecté dans le réseau électrique national, en attendant de pouvoir mettre en place un système de stockage. A terme, ces éoliennes permettront également de produire de l'hydrogène (voir plus bas) Le siège d'Abalone, un exemple à méditer et à visiter3 éoliennes de 3,5 kW chacune, à axe horizontal sur mât de 3 mètres, permettront de produire 15 000 kWh/an, soit 17,1 % de la production totale des énergies renouvelables. La totalité de l'énergie produite sera réinjectée dans le bâtiment. Des éoliennes faciles à installer sur toits et terrasses et une robustesse renforcée pouvant résister aux rafales en captant un plus large spectre de vitesses de vent, de 9 à 162 km/h contre 90 km/h pour une éolienne classique. Un meilleur rendement que les éoliennes conventionnelles de même diamètre grâce à ses 3 pales incurvées captant le vent par l'arrière. La forme unique de ses pales permet d'exploiter pleinement l'énergie cinétique du vent pour une production inégalée. L'Energie solaire : Le mode de production d'énergie à partir du solaire thermique diffère du solaire photovoltaïque. Ainsi, les panneaux solaires thermiques permettront la transformation des rayonnements du soleil en énergie thermique afin d'utiliser directement la chaleur produite. L'énergie solaire est récupérée par des capteurs solaires vitrés, des tubes métalliques noirs reçoivent le rayonnement solaire pour chauffer un liquide caloporteur. Cette énergie thermique sera utilisée pour chauffer le bâtiment et pour l'eau chaude des sanitaires. Le siège d'Abalone, un exemple à méditer et à visiter Les panneaux solaires photovoltaïques (ci-dessus) sont eux réservés à la production d'énergie électrique. Le bâtiment ABALONE est équipé de 80 m©— de panneaux photovoltaïques qui produiront 20 000 kWh/an, soit 22,9% de l'énergie totale produite. L'édifice récupére aussi des apports solaires en façades SUD. Il diffuse au travers des planchers en dalles alvéolées ou évacue de la chaleur selon la saison et la température du bâtiment. Des protections solaires extérieures sont également adaptées aux orientations. L'Energie géothermique : Le puits canadien, aussi appelé puits provençal, est un système géothermique qui permet une climatisation naturelle. Il est basé sur le simple constat que la température du sol, à environ 1 mètre 50 de profondeur, est de 5°c en hiver et 15 °c en été, donc plus élevée que la température ambiante en hiver et plus basse en été. On utilise l'inertie thermique du sol pour traiter l'air qui circulera dans le bâtiment. Nous avons donc un préchauffage de l'air hygiénique en hiver et un rafraichissement en été pour des bureaux non climatisés artificiellement. Le puits canadien couplé à une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) double flux à haut rendement permet, en plus de renouveler l'air du bâtiment, de récupérer la chaleur, en hiver, ou la fraîcheur, en été, contenue dans l'air évacué du logement et de la fournir à l'air entrant. Elle permet donc d'éviter le gâchis d'énergie pour le chauffage ou la climatisation. D'autres économies d'énergie ont été possibles grâce : * Optimisation de l'enveloppe par simulations thermiques dynamiques, * Béton sur-isolé par l'extérieur, pas de faux plafond (très forte inertie thermique), * Réduction maximale des ponts thermiques, * Façades vitrées à multiples peaux (double + triple vitrage) ventilées naturellement en été par des ouvertures * Eclairage artificiel par tubes « fluo type T5 haut rendement » dans les bureaux et LED pour les sanitaires, * Eclairage individuel géré par des systèmes de détection de présence et par gradation, * Réduction drastique des consommations énergétiques (ordinateurs portables, surventilation nocturne « simple flux »...), * Réutilisation des eaux de pluie pour les sanitaires. La pile à combustible : Aujourd'hui, 2 solutions existent pour stocker une quantité importante d'énergie : la batterie qui pose des problèmes de coût et d'impact environnemental et la solution de l'hydrogène. L'hydrogène est le moyen de stockage de l'électricité sans rejet de CO2 et à faible impact environnemental. Sur un bâtiment tertiaire à usage de siège social, il est évident que la production à partir d'énergies renouvelables (éolien et solaire) ne sera pas totalement en phase avec la consommation. Autrement dit, la nuit, les éoliennes tournent alors qu'il n'y a pas de consommation, et en journée, la consommation s'avère supérieure à la production. L'hydrogène apparait donc comme le moyen indispensable de stockage de l'électricité pour ne plus être relié au réseau électrique national. L'hydrogène est un gaz qui s'obtient à partir de l'eau et de l'électricité par un processus qu'on appelle électrolyse. L'hydrogène n'est pas une énergie, mais un vecteur énergétique. L'idée du bâtiment c'est d'utiliser l'hydrogène comme un moyen de stockage électrique. Les énergies renouvelables (éolien et solaire) produiront de l'hydrogène par électrolyse de l'eau. Cet hydrogène stocké, combiné à l'oxygène de l'air ambiant, sera utilisé pour fabriquer de l'électricité grâce à une pile à combustible. La chaleur dégagée servira pour le chauffage, et l'électricité pour l'alimentation du bâtiment. Cette technologie permettra d'assurer la fourniture électrique du bâtiment lors des périodes dites déficitaires (lorsque la production d'électricité par les énergies renouvelables est inférieure à la consommation électrique du bâtiment). Conclusions : Le consommation énergétique du siège social a été évaluée à 48 kWh/m2.an contre une production de 66,3 kWh/m2.an, soit un bilan énergétique positif de 18,3 kWh/m2.an. Ces prévisions sont situées au dessus de la Réglementation Thermique 2012 annonçant les bâtiments ""basse consommation"" et la RT 2020 annonçant les bâtiments à énergie positive. Ce nouveau bâtiment évite ainsi de rejeter annuellement 67,77 Tonnes de CO2 par rapport à un bâtiment tertiaire classique. En comparaison, un foyer français rejette 16,4 tonnes de CO2 par an. Le bâtiment est autonome et demeure capable de produire de l'énergie à l'aide de dispositifs solaires et éoliens. La volonté de la société de ne plus être raccordés au réseau électrique national, est devenue possible uniquement par le couplage des énergies renouvelables et de l'hydrogène. Le bâtiment en produira et en stockera afin de générer de l'électricité via une pile à combustible. Le siège d'Abalone, un exemple à méditer et à visiter Le bâtiment ""ABALONE"" est devenu une véritable vitrine des énergies renouvelables, combinant l'ensemble des énergies de demain afin de donner naissance à un Bâtiment à Energie Positive, autosuffisant et sans émission de CO2. (Cf. Plein Soleil n°23 - Octobre 2009 - p.69)"
"Le bâtiment de 1 320 m2 regroupe un ensemble de solutions environnementales et non polluantes, sans rejet de gaz à effet de serre (GES), avec son propre réseau énergétique. C'est un véritable démonstrateur, prouvant l'intérêt de combiner les énergies renouvelables, l'éolien et le solaire, à l'hydrogène afin d'atteindre une autonomie complète, sans raccord au réseau électrique national. Un « cluster développement durable » sera même créé et le ...

Bâtiment à énergie positive - BEPOS ; Bâtiment tertiaire ; Bâtiment Zéro Énergie ; Consommation d'énergie ; Pays de la Loire ; Pile à combustible ; Puits canadien ; Réalisation ; Solaire photovoltaïque ; Solaire thermique ; Système autonome ; Ventilation double flux ; Petit éolien

... Lire [+]

V

- n° 22
ISBN 1634-5460

Conviction, patience et obstination sont quelques-une des qualités de l'ASDER. Depus sa création en 1981, l'association rêvait de créer un lieu cnjugant démonstration, recherche, conseil et formation sur les énergies renouvelables, les economies d'énergie et l'ecoconstruction.

Animation scolaire ; Centre de démonstration ; Chaudière automatique ; Chauffage bois ; Chauffage solaire ; Climatisation solaire ; Construction écologique ; Économie d'énergie ; Formation ; Matériau sain ; Protection solaire ; Rhône Alpes ; Semi-transparent ; Solaire photovoltaïque ; Système autonome

... Lire [+]

V

- n° 100309

La société TMC Innovation, PME nantaise spécialisée dans la conception et la fabrication de mats d'éclairage public, innove en proposant un candélabre sans fil à énergie solaire. Ce candélabre sera doté d'un panneau solaire de taille réduite ainsi que d'une batterie plomb-acide destinée à stocker l'énergie, et une carte électronique chargée de piloter et ajuster l'éclairage selon la saison et les plages horaires sélectionnées. Cette nouvelle technologie permet d'assurer un éclairage durant six heures.
La société TMC Innovation, PME nantaise spécialisée dans la conception et la fabrication de mats d'éclairage public, innove en proposant un candélabre sans fil à énergie solaire. Ce candélabre sera doté d'un panneau solaire de taille réduite ainsi que d'une batterie plomb-acide destinée à stocker l'énergie, et une carte électronique chargée de piloter et ajuster l'éclairage selon la saison et les plages horaires sélectionnées. Cette nouvelle ...

Batterie ; Capteur de luminosité ; Éclairage public ; Lampe solaire ; Pays de la Loire ; Régulation ; Site isolé ; Système autonome

... Lire [+]

V

- n° 497

En effet, les façades du complexe principal utilisé comme centre administratif comprend plus de 900 modules solaires en couche mince CIS. Chacune des surfaces des modules se compose de verre durci, sans cadre, permettant ainsi de créer une façade lisse d'une esthétique plutôt réussie. Comme les modules solaires sont installés sur une sous-structure, il devient possible de couvrir les surfaces inégales, telles que rencontrées avec les immeubles anciens. Comme le montre la photo ci-dessous, le module est ventilé et équipé de canaux de drainage des eaux de pluie garantissant une couche d'isolation thermique toujours sèche. La ventilation arrière a l'avantage supplémentaire de faire abaisser la température du module CIS, augmentant ainsi leur rendement énergétique. D'une longueur de 1,25 m, d'une largeur de 85 cm et d'une profondeur de 8,5 cm, un seul module standard pèse pas moins de 20 kg. Le système installé couvre environ un tiers des besoins énergétiques de l'immeuble de bureaux. Et comme le toit de la nouvelle usine de production a été pourvu de larges panneaux solaires, le siège administratif est devenu totalement autonome en énergie. Grâce à cette nouvelle usine de fabrication, la capacité de production annuelle de modules solaires en couche mince s'est accrue et passe de 3 à 35 mégawatts (MW). La société prévoit même d'étendre dans les années futures sa capacité à 75 MW.
En effet, les façades du complexe principal utilisé comme centre administratif comprend plus de 900 modules solaires en couche mince CIS. Chacune des surfaces des modules se compose de verre durci, sans cadre, permettant ainsi de créer une façade lisse d'une esthétique plutôt réussie. Comme les modules solaires sont installés sur une sous-structure, il devient possible de couvrir les surfaces inégales, telles que rencontrées avec les immeubles ...

Allemagne ; Bâtiment tertiaire ; Bâtiment Zéro Énergie ; Capacité de production ; CIS / Cuivre Indium Selenium ; Fabricant ; Innovation ; Module photovoltaïque ; Rendement ; Solaire photovoltaïque ; Système autonome ; Technologie ; Usine de fabrication/production ; Ventilation

... Lire [+]

V

- n° 462

"Et d'ajouter ""nous avons besoin d'augmenter la part de marché des 18% actuels dans le monde entier, surtout dans les pays en développement. Le potentiel dans ces pays est bien élevé, mais les mécanismes financiers pour une augmentation sont parfois difficiles à obtenir. L'IRENA facilitera l'accès de ces pays au financement adéquat pour l'énergie renouvelable."" Selon l'IRENA, la demande de l'AIE d'inclure des projets nucléaires et des projets de captage et de stockage géologique du carbone dans les mécanismes en vertu du Protocole de Kyoto reste infondée. Cette technologie n'est ""qu'un mirage, techniquement possible à une échelle plus grande mais pas avant 2020"". Pour l'IRENA, seule l'énergie renouvelable est à 100% propre. Pour affirmer la justesse de son combat, l'IRENA cite plusieurs exemples concrets où l'énergie propre est la règle. En Suède, environ 50% de la consommation globale d'énergie est produite à partir de sources renouvelables. De multiples communautés et villes en Allemagne et au Danemark sont alimentées à 100% par les énergies renouvelables. Même dans les pays en voie de développement, il y aurait 2,5 millions de foyers qui produiraient de façon autonome leur électricité à partir de panneaux solaires photovoltaïques, transformant ainsi leur maison en petite centrale. Par ailleurs, l'île espagnole ""El Hierro"" est proche de l'autosuffisance énergétique, alors que le Royaume du Tonga vise à produire 50% d'électricité d'origine renouvelable d'ici à 2012."
"Et d'ajouter ""nous avons besoin d'augmenter la part de marché des 18% actuels dans le monde entier, surtout dans les pays en développement. Le potentiel dans ces pays est bien élevé, mais les mécanismes financiers pour une augmentation sont parfois difficiles à obtenir. L'IRENA facilitera l'accès de ces pays au financement adéquat pour l'énergie renouvelable."" Selon l'IRENA, la demande de l'AIE d'inclure des projets nucléaires et des projets ...

Agence de l'énergie ; Allemagne ; Aspect financier ; Danemark ; Espagne ; Financement ; Généralité énergie renouvelable ; Ile ; Indépendance énergétique ; International ; Marché mondial ; Organisme ; Potentiel de développement ; Production d'énergie ; Réalisation ; Suède ; Système autonome

... Lire [+]

V

- n° 17
ISBN 1634-5460

C'est dans le village de Romagne, que JP Blugeon nous emmène découvrir une étonnate maison. Construite en grande partie avec des matériaux d'origine végétale, c'était au départ, un projet de vie communautaire. A l'arrivée, voici une maison à vivre presque vivante avec au passage une demarche constructive inhabituelle

Brique / Pierre / Terre ; Construction écologique ; Ossature Bois ; Maison économe / autonome ; Maison solaire ; Matériau sain ; Poitou Charentes ; Système autonome ; Visite possible

... Lire [+]

V

- n° 60
ISBN 1624-7876

Borne escamotable qui permet de controler l'accès est alimé par un module PV

Collectivité locale ; Signalisation / Balisage ; Solaire photovoltaïque ; Système autonome

... Lire [+]

UN LOTISSEMENT ECONOME | SILENCE 1/04/04

Article

XXXXX

V

- n° 309
ISBN 0756-2640

En angleterre, des promoteurs engagés dans le développement durable ont créé un lotissement pilote, comprenant 82 logementset 2 300 m2 de bureaux et commerces, dans la banlieue sud de Londres à Sutton

Angleterre ; Haute Qualité Environnementale / HQE ; Logement collectif ; Lotissement ; Matériau sain ; Système autonome ; Analyse Cycle de Vie - ACV

... Lire [+]

BREVE SUR L'ENERGIE | SILENCE 1/04/04

Article

XXXXX

V

- n° 309
ISBN 0756-2640

La crise du pétrole est là Centrale géothermique en allemagne Salon bois energie en France Nef passe au soleil dans le Rhone (13 KW de PV) (locaux d'hespul) Visite d'une maison autonome en Bretagne

Allemagne ; Bois énergie ; Bretagne ; France ; Géothermie ; Pétrole ; Réalisation ; Rhône Alpes ; Société financière ; Solaire photovoltaïque ; Système autonome ; Visite possible

... Lire [+]

V

- n° 10504

nouveau forage pour l'alimentation en eau du site avec une pompe solaire

Eau potable ; Forage ; Pompage solaire ; Système autonome

... Lire [+]

V

- n° 21
ISBN 1634-5460

Le vent des corbières assure l'électrification d'un gîte

Coût d'investissement ; Établissement touristique ; FACÉ ; Hôtel / Gite rural ; Languedoc Roussillon ; Maintenance / Entretien ; Système autonome ; Petit éolien

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Système autonome [98]

Solaire photovoltaïque [53]

Réalisation [41]

Petit éolien [21]

Site isolé [21]

Indépendance énergétique [15]

Production d'électricité [15]

Coût d'investissement [14]

Généralité énergie renouvelable [14]

Biogaz [13]

Économie d'énergie [13]

Batterie [12]

Commune / Ville [12]

Éolien [12]

Ile [12]

Bretagne [11]

Système photovoltaïque [11]

Maison économe / autonome [10]

Solaire thermique [10]

Allemagne [9]

Chauffe eau solaire [9]

Éclairage public [9]

Électricité renouvelable [9]

Projet [9]

Collectivité locale [8]

Éclairage [8]

Politique énergétique [8]

Réseau de chaleur [8]

Rhône Alpes [8]

Tarif d'achat [8]

Chauffage solaire [7]

Entreprise [7]

Lampe solaire [7]

LED / Diode [7]

Ossature Bois [7]

Ventilation [7]

Visite possible [7]

Biocarburant [6]

Biomasse [6]

Chaudière bois [6]

Chiffre clé [6]

CIS / Cuivre Indium Selenium [6]

Cogénération [6]

Consommation d'énergie [6]

Équipement urbain [6]

France [6]

Hôtel / Gite rural [6]

Languedoc Roussillon [6]

Milieu agricole [6]

Technologie [6]

Aquitaine [5]

Bâtiment Basse Consommation - BBC [5]

Bois énergie [5]

Cogénération biogaz [5]

Éolienne [5]

Établissement touristique [5]

Fournisseur / Distributeur [5]

Huile végétale [5]

Ile de France [5]

Intégration architecturale [5]

Maintenance / Entretien [5]

Module photovoltaïque [5]

Objectif [5]

Récupération de l'eau [5]

Rendement [5]

Aspect financier [4]

Autriche [4]

Bâtiment public [4]

Bâtiment tertiaire [4]

Cellule photovoltaïque [4]

Chauffage [4]

Chauffage bois [4]

Chaufferie bois [4]

Consommation d'électricité [4]

Danemark [4]

Eau de pluie [4]

Energie hydraulique [4]

Énergie solaire [4]

Expérimentation [4]

Exploitation agricole [4]

Géothermie [4]

Haute Qualité Environnementale / HQE [4]

Innovation [4]

Installateur [4]

Isolant thermique [4]

Isolation [4]

Lisier / Excrément animal [4]

Logement [4]

Matériau sain [4]

Midi Pyrénées [4]

Montagne [4]

Onduleur [4]

Pays de la Loire [4]

Pays En Développement [4]

Poitou Charentes [4]

Potentiel de développement [4]

Principe de fonctionnement [4]

Production d'énergie [4]

Programme de développement [4]

Provence Alpes Côte d'Azur [4]

Raccordé réseau [4]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z