F Nous contacter

0

Documents  Suède | enregistrements trouvés : 159

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

ARTICLE EN LIGNE
Le royaume scandinave prend le leadership climatique européen.

Suède ; Environnement ; Changement climatique ; Bas carbone ; Politique énergétique

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
La Suède fait figure de pionnier dans le développement durable : sa capitale, Stockholm, alimente ses bus avec du biogaz issu des boues d'épuration.

Biogaz ; Suède ; Déchet ; Développement durable ; Collectivité locale ; Mobilité ; Transition énergétique ; Bus

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
La Suède vient d'annoncer vouloir devenir l'un des premiers pays du monde à mettre fin à sa dépendance aux combustibles fossiles d'ici 2050. Le pays scandinave va investir en masse dans les énergies renouvelables.

Suède ; Généralité énergie renouvelable ; Indépendance énergétique ; Politique énergétique ; Changement climatique ; Transition énergétique

... Lire [+]

y

- n° 55 - p.26 à p.27
ISBN 2100-1472

Växjo est la ville la plus durable d'Europe. Ici, dans le sud de la Suède, les habitants se chauffent grâce aux déchets de la forêt et roulent au biogaz local. Et les autorités accélèrent encore le mouvement.

Europe ; Suède ; Commune / Ville ; Développement durable ; Déchet ; Biogaz ; Généralité énergie renouvelable ; Transport ; Économie d'électricité ; Gaz à Effet de Serre / GES ; CO2 evité ; Biomasse ; Valorisation des déchets ; Chauffage bois ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Chaudière bois ; Recyclage ; Bâtiment à énergie positive - BEPOS ; Production d'énergie ; Automobile ; Alternative ; Carburant

... Lire [+]

V

- n° 61 - p.13 à p.17

L'impact d'une taxe carbone sur le développement du bois énergie est ici analysé de manière :
- rétrospective à partir de l'expérience de la Suède, pays pionnier en la matière ;
- prospective sur a base du cas français.

Taxe Carbone ; Suède ; France ; Bois énergie ; Secteur résidentiel ; Consommation d'énergie

... Lire [+]

y

- n° 505 - p.16 à p.17

A 60 km de Göteborg, en Suède, la ville de Boras se voit être une ville "zéro énergie fossile". Sans se donner d'objectifs contraignants, la ville et la régie municipale sont néanmoins très pragmatiques, utilisant toutes les ressources locales.

Commune / Ville ; Suède ; Régie ; Réserve / Ressource energétique ; Facture énergétique ; Politique énergétique ; Biogaz

... Lire [+]

V

- n° 31 - p.63 à p.65

Cette très courte note, publiée le 16 novembre 2011 étudie trois scénarios à l'horizon 2025:
- la poursuite de la tendance actuelle de développement des énergies renouvelables, définissant le scénario "référence"
- la sortie totale du nucléaire par un arrêt progressif des centrales jusqu'à la fermeture en 2025 et la mise en place d'EnR. Le niveau d'émission est en plus égal à celui de 2010, correspondant au scénario "sortie du nucléaire sous contrainte carbone"
- le troisième suppose que le parc nucléaire est essentiellement remplacé à moindre coût par une parc "gaz", soit le scénario "sortie du nucléaire sans contrainte carbone".

En fait ce sont les deux premiers scénarios qui retiennent l'attention des auteurs.

Scénario de référence: ce scénario prévoit une stabilisation de la puissance nucléaire installée à 65 GW; ce qui correspond à l'arrêt de deux ou trois tranches nucléaire actuelles et à la construction de deux EPR. Afin de se conformer à la tendance actuelle et aux amibitions gouvernementales, le scénario envisae également de porter à 20 GW la puissance éolienne et à 8 GW la puissance photovoltaïque. ce scénario s'inscrit dans la tendance actuelle (où l'on garde un nucléaire élevé), avec une monte en puissance progressive des énergies renouvelables qui est non négligeable.

Sortie du nucléaire sous contrainte carbone: ce scénario prévoit une fermeture progresive de l'ensemble des centrales nucléaires jusqu'en 2025. Les autres unités de production sont maintenues ou déclassées selon leur durée de vie. En 2025 le parc de production est le produit d'une optimisation économique sous la contrainte d'une stabilisation des émissions de CO2 à leur niveau de 2010 (31 Mtonnes). Les centrales nucléaires sont donc remplacées par de l'éolien, des panneaux solaires et des centrales à gaz.
Cette très courte note, publiée le 16 novembre 2011 étudie trois scénarios à l'horizon 2025:
- la poursuite de la tendance actuelle de développement des énergies renouvelables, définissant le scénario "référence"
- la sortie totale du nucléaire par un arrêt progressif des centrales jusqu'à la fermeture en 2025 et la mise en place d'EnR. Le niveau d'émission est en plus égal à celui de 2010, correspondant au scénario "sortie du nucléaire sous ...

Scénario ; Généralité énergie renouvelable ; Nucléaire ; Démantèlement ; Déchet nucléaire ; EDF ; Suède ; Belgique ; Japon ; États Unis ; Royaume Uni ; Allemagne ; Combustible ; Centrale nucléaire ; Coût du nucléaire ; Aspect économique ; Aspect financier

... Lire [+]

V

- n° non numéroté

Ikea, géant suédois du meuble, a annoncé la semaine dernière sa volonté d'investir dans un nouveau parc éolien composé de 9 turbines et chargé d'alimenter en énergie ses 17 magasins de Suède.

Entreprise ; Éolien ; Parc éolien ; Suède ; Généralité énergie renouvelable ; France ; Allemagne ; Consommation d'énergie

... Lire [+]

V

- n° 40
ISBN 1957-1992

En essor dans le monde agricole, la méthanisation permet de réduire les volumes de déchets organiques mis en décharge tout en contribuant à la production d'énergie renouvelable. Deux atouts en phase avec les objectifs du Grenelle de l'Environnement.

Allemagne ; Biogaz ; Danemark ; Déchet organique ; Europe ; France ; Méthanisation ; Suède ; Suisse

... Lire [+]

LE QUARTIER DURABLE | ECOLLECTIVITES 1/11/09

Article

XXXXX

V

- n° 12
ISBN 1964-9843

- Le quartier durable : Pour quelles raisons ? Pour quel contenu ? Par quels moyens ? - Un quartier durable après rénovation urbaine : les Brichères à Auxerre (89) - Hammarby à Stockholm, un modèle suédois de l'écoquartier.

Appel à projet ; Bourgogne ; Ecoquartier ; Europe ; France ; Réalisation ; Suède

... Lire [+]

V

- n° 271009

''Différentes études ont montré qu'entre 1990 et 2007, les émissions de CO2 ont diminué de 9 % alors que dans le même temps, la Suède a connu une croissance économique de 48 %. Sans l'introduction de la taxe carbone, les émissions de CO2 seraient aujourd'hui supérieures de 20 % par rapport à 1990''. Les chiffres que donne Susanne Akerfeldt, du ministère des finances suédois, sont les meilleurs outils de promotion de la taxe carbone. La Suède, forte de 18 ans d'expérience en la matière (la taxe carbone a été introduite dans sa fiscalité en 1991), se place aujourd'hui en ambassadeur de ce dispositif fiscal vert. Depuis juillet 2009 à la présidence de l'UE, la Suède espère en effet inscrire le sujet dans l'agenda politique communautaire. L'adoption par la France d'une mesure comparable est donc accueillie positivement par les pouvoirs publics suédois. Et même si le dispositif français diffère du leur, Susanne Akerfeldt juge l'expérience tricolore intéressante : '' c'est un bon début'', a-t-elle affirmé lors d'une conférence de presse le 22 octobre dernier. Les émissions diffuses davantage taxées : La taxe carbone suédoise a été mise en oeuvre de manière progressive et prévoyait dès 1991 deux niveaux de taxation afin de ne pas nuire à la compétitivité économique du pays. Le niveau élevé concerne les ménages et les services. Fixé à 27 euros au départ, il a atteint 108 euros en 2009. Un deuxième niveau de taxation concerne les secteurs sujets à la compétition internationale et/ou qui auraient pu faire l'objet d'une fuite carbone : l'industrie, l'agriculture et la cogénération. De sept euros en 1991, la taxe est passée à 16 euros pour les entreprises soumises au marché des quotas européens (ETS) et à 23 euros pour les autres entreprises. La production d'électricité n'est pas concernée par la taxe carbone, seuls les consommateurs non industriels paient une taxe sur l'électricité. Les combustibles considérés comme ''renouvelables'' (éthanol, méthane, biocarburants, tourbe, déchets) sont exonérés de taxe. De ce fait, la baisse significative des émissions de CO2 enregistrée provient largement des ménages et services et a favorisé le développement de la biomasse. En 1970, le pétrole représentait 75 % de l'approvisionnement en énergie contre 32 % en 2006. La mise en oeuvre de la taxe carbone a provoqué la quasi-disparition des chauffages urbains au fioul, majoritaires dans les années 70, au profit de la biomasse (70 % en 2007 contre 24 % en 1990). Dans les transports, même tendance. Si les Suédois utilisent beaucoup leur voiture faute d'un réseau ferré dense, les véhicules ''propres'' se développent à grande vitesse. Au premier semestre 2008, 60 % des voitures neuves vendues fonctionnaient à l'éthanol, au gazole ou au gaz, ou étaient des hybrides. Cependant la consommation d'énergie par habitant reste élevée. Avec 17.000 kWh par habitant et par an, la Suède est un des grands pays consommateurs d'énergie après l'Islande, la Norvège et le Canada. 90 % de son électricité provient du nucléaire ou de l'hydraulique, de ce fait, le poids carbone d'un Suédois est plutôt bas (5,8 t de CO2 par an contre 8,6 en UE et 19,7 aux Etats-Unis). Ni critères sociaux, ni redistribution : La taxe carbone suédoise ne tient pas compte de critères sociaux ou géographiques contrairement à ce que prévoit le dispositif français. Aucun ''chèque vert'' n'a été redistribué. Les recettes de la taxe sont reversées au budget général. La Suède a néanmoins renforcé ses aides pour l'adaptation, notamment pour la production d'électricité non-fossile. La taxe carbone a été mise en place dans le cadre d'une réforme globale de la fiscalité suédoise. Les charges pesant sur le travail ont été allégées en 1991 (-6 milliards d'euros) alors que les taxes environnementales (taxe carbone, TVA sur l'énergie) augmentaient les recettes fiscales de 1,9 milliards d'euros. En 2008, elles atteignaient 2,5 milliards d'euros. De cette expérience jugée ''très positive'', les pouvoirs publics suédois ont tiré quelques enseignements. Selon Susanne Akerfeldt, ''la taxe carbone est facile à mettre en oeuvre et donne de vrais résultats. Cependant, il faut commencer avec un niveau bas et augmenter progressivement le niveau de la taxe, annoncer les mesures en amont pour laisser le temps de l'adaptation. De plus, les mesures doivent être principalement prise dans les secteurs à faibles coûts marginaux et doivent s'accompagner de plans d'aide sur un temps limité''.
''Différentes études ont montré qu'entre 1990 et 2007, les émissions de CO2 ont diminué de 9 % alors que dans le même temps, la Suède a connu une croissance économique de 48 %. Sans l'introduction de la taxe carbone, les émissions de CO2 seraient aujourd'hui supérieures de 20 % par rapport à 1990''. Les chiffres que donne Susanne Akerfeldt, du ministère des finances suédois, sont les meilleurs outils de promotion de la taxe carbone. La Suède, ...

CO2 / Dioxyde de carbone ; Écotaxe ; Électricité ; Polluant ; Suède ; Taxe Carbone

... Lire [+]

V

- n° 464

Fin 2008, le professeur Mohammad Taherzadeh et son équipe avaient reçu un financement de 4,5 millions de couronnes (environ 450.000 euros) de l'Agence suédoise de l'Energie. Le groupe s'était déjà illustré en identifiant un champignon filamenteux capable de produire par fermentation de l'éthanol avec un rendement plus important que les levures actuellement utilisées. Ces champignons peuvent dégrader tous types de déchets. Dans le groupe des zygomycètes, ce sont près de 100 espèces qui ont été testées pour isoler un champignon très simple et qui se développe sur les déchets sans aide particulière. Dans un premier temps, une technique a été mise au point permettant de produire de l'éthanol à partir de vêtements. En Suède, 15 millions de paires de jeans sont vendues chaque année. A partir d'un kilogramme de jeans, c'est un demi-litre d'éthanol qui peut en être obtenu en quelques jours. Avec un délai plus long, ce sont désormais 300 litres supplémentaires de biogaz qui peuvent être produits en quelques semaines. BE Suède numéro 7 (22/09/2009) - Ambassade de France en Suède / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/60555.htm
Fin 2008, le professeur Mohammad Taherzadeh et son équipe avaient reçu un financement de 4,5 millions de couronnes (environ 450.000 euros) de l'Agence suédoise de l'Energie. Le groupe s'était déjà illustré en identifiant un champignon filamenteux capable de produire par fermentation de l'éthanol avec un rendement plus important que les levures actuellement utilisées. Ces champignons peuvent dégrader tous types de déchets. Dans le groupe des ...

Biocarburant ; Biogaz ; Déchet ; Éthanol ; Recherche ; Recyclage ; Suède ; Textile

... Lire [+]

V

- n° 462

"Et d'ajouter ""nous avons besoin d'augmenter la part de marché des 18% actuels dans le monde entier, surtout dans les pays en développement. Le potentiel dans ces pays est bien élevé, mais les mécanismes financiers pour une augmentation sont parfois difficiles à obtenir. L'IRENA facilitera l'accès de ces pays au financement adéquat pour l'énergie renouvelable."" Selon l'IRENA, la demande de l'AIE d'inclure des projets nucléaires et des projets de captage et de stockage géologique du carbone dans les mécanismes en vertu du Protocole de Kyoto reste infondée. Cette technologie n'est ""qu'un mirage, techniquement possible à une échelle plus grande mais pas avant 2020"". Pour l'IRENA, seule l'énergie renouvelable est à 100% propre. Pour affirmer la justesse de son combat, l'IRENA cite plusieurs exemples concrets où l'énergie propre est la règle. En Suède, environ 50% de la consommation globale d'énergie est produite à partir de sources renouvelables. De multiples communautés et villes en Allemagne et au Danemark sont alimentées à 100% par les énergies renouvelables. Même dans les pays en voie de développement, il y aurait 2,5 millions de foyers qui produiraient de façon autonome leur électricité à partir de panneaux solaires photovoltaïques, transformant ainsi leur maison en petite centrale. Par ailleurs, l'île espagnole ""El Hierro"" est proche de l'autosuffisance énergétique, alors que le Royaume du Tonga vise à produire 50% d'électricité d'origine renouvelable d'ici à 2012."
"Et d'ajouter ""nous avons besoin d'augmenter la part de marché des 18% actuels dans le monde entier, surtout dans les pays en développement. Le potentiel dans ces pays est bien élevé, mais les mécanismes financiers pour une augmentation sont parfois difficiles à obtenir. L'IRENA facilitera l'accès de ces pays au financement adéquat pour l'énergie renouvelable."" Selon l'IRENA, la demande de l'AIE d'inclure des projets nucléaires et des projets ...

Agence de l'énergie ; Allemagne ; Aspect financier ; Danemark ; Espagne ; Financement ; Généralité énergie renouvelable ; Ile ; Indépendance énergétique ; International ; Marché mondial ; Organisme ; Potentiel de développement ; Production d'énergie ; Réalisation ; Suède ; Système autonome

... Lire [+]

V

- n° 462

"C'est l'Agence suédoise de l'Energie (Energimyndigheten) qui est chargée de mettre en pratique la stratégie décidée au niveau politique. L'Agence finance notamment des projets de recherche ; trois d'entre eux ont bénéficié d'un financement de 234 millions de couronnes (environ 23 millions d'euros) en avril. La Suède a des conditions climatiques difficiles, avec des températures très basses en hiver; une grande partie de son territoire est recouvert de forêts. Ce pays cherche donc à développer de nouvelles techniques pour pouvoir construire des champs éoliens dans des zones jusqu'à présent évitées par les entrepreneurs. Vattenfall (entreprise de distribution et de production d'électricité) a ainsi inauguré cette année un parc éolien expérimental à Ryningsnäs (sud-est de la Suède), dont le but est de développer des éoliennes assez hautes pour s'affranchir de la gêne occasionnée par les arbres dans les forêts. Dans le nord du pays, c'est le froid qui pose problème et la compagnie O2 vindkompaniet à Härjedalen teste une nouvelle technique : les pales sont recouvertes d'un matériau qui a pour caractéristique de se réchauffer très rapidement sous l'effet d'un courant électrique (feuille de graphite expansé). Cette technique appelée Thermawing a déjà été utilisée pour le dégivrage des ailes d'avion et est développée par une société américaine en collaboration avec la NASA. L'opinion publique suédoise est très favorable à l'énergie éolienne. 39% des Suédois choisiraient l'éolien si le choix de la source d'électricité qu'ils consomment leur était donné. L'éolien arrive également en premier parmi les sources d'énergie à développer selon les Suédois. Ce boom ne profitera pourtant pas directement à l'industrie suédoise puisque la Suède n'a aucun grand constructeur d'éoliennes. Mais des fournisseurs comme ABB et SKF occupent de bonnes positions sur le marché des équipements pour l'éolien (générateurs ABB). Un immense projet de parc éolien a par ailleurs été lancé par Svevind (société spécialisée dans le secteur de l'énergie éolienne). L'entreprise projette de construire 1101 éoliennes dans le nord de la Suède; le projet a reçu le soutien de l'Agence suédoise de l'énergie et de l'Union européenne. La production annuelle du champ d'éoliennes pourrait atteindre 8 à 12 TWh (la production totale d'électricité éolienne en 2008 en Suède était d'environ 2 TWh). http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/60554.htm"
"C'est l'Agence suédoise de l'Energie (Energimyndigheten) qui est chargée de mettre en pratique la stratégie décidée au niveau politique. L'Agence finance notamment des projets de recherche ; trois d'entre eux ont bénéficié d'un financement de 234 millions de couronnes (environ 23 millions d'euros) en avril. La Suède a des conditions climatiques difficiles, avec des températures très basses en hiver; une grande partie de son territoire est ...

Éolien ; Gel / Givre / Froid ; Gisement forestier ; Gouvernement ; Inconvénient ; Objectif ; Politique énergétique ; Production d'électricité ; Sondage ; Suède

... Lire [+]

V

- n° 10
ISBN 1968-2344

Portés par de nouvelles considérations éthiques, les écoquartiers font florès. À la ville comme à la campagne, les projets se multiplient en s'appuyant sur l'expérience de nos voisins européens.

Allemagne ; Angleterre ; Collectivité locale ; Commune / Ville ; Développement durable ; Ecoquartier ; Europe ; France ; Ile de France ; Loi SRU - Solidarité Renouvellement Urbain ; Nord Pas de Calais ; Réalisation ; Suède ; Urbanisme

... Lire [+]

V

- n° 7

Une enquête auprès des principaux producteurs et distributeurs de briquette de quatre pays d'Europe les plus représentatifs : Suède, Allemagne , Danemark, Autriche.

Allemagne ; Autriche ; Briquette de bois ; Combustion ; Danemark ; Fournisseur / Distributeur ; Marché européen ; Producteur ; Suède

... Lire [+]

V

- n° 721
ISBN 0750-1552

Si la France, sur les rail du Grenelle, n'en finit pas de préparer sa révolution industrielle du bâtiment, la Suède n'en finit pas de faire valoir ses technologies. À l'heure de l'habitat BBC ou passif, petit tour d'horizon en la matière.

Bâtiment ; Bâtiment Basse Consommation - BBC ; Ecoquartier ; Ossature Bois ; Haute Performance Énergétique / HPE ; Isolant thermique ; Performance énergétique ; Pompe à chaleur ; Réalisation ; Suède ; Technologie ; Tour

... Lire [+]

V

- n° 189
ISBN 0295-5873

Filière émergente il y deux ans, les énergies marines est aujourd'hui un secteur en pleine expansion, en passe d'acquérir la maturité technologique nécessaire : le Pelamis, la centrale OWC pico, le Wave star, l'Archimedes Waveswing, l'hydrolienne Tocardo, le Powerbuoy, la turbine Rotech, le OE Buoy. Mais pour concrétiser le stade industriel, il reste encore beaucoup de défis à relever. - La nouvelle vague marémotrice - France : une déferlante de projets
Filière émergente il y deux ans, les énergies marines est aujourd'hui un secteur en pleine expansion, en passe d'acquérir la maturité technologique nécessaire : le Pelamis, la centrale OWC pico, le Wave star, l'Archimedes Waveswing, l'hydrolienne Tocardo, le Powerbuoy, la turbine Rotech, le OE Buoy. Mais pour concrétiser le stade industriel, il reste encore beaucoup de défis à relever. - La nouvelle vague marémotrice - France : une déferlante de ...

Angleterre ; Bretagne ; Conférence / Colloque ; Corée ; Danemark ; Différence de température ; Écosse ; Électricité renouvelable ; Énergie marine ; Espagne ; Expérimentation ; France ; Houlomotrice ; Hydrolienne ; Ile ; Ile de la Réunion ; Irlande ; Italie ; Laboratoire ; Marémotrice ; Norvège ; Pays Bas ; Pays de Galles ; Pays de la Loire ; Polynésie ; Portugal ; Potentiel de développement ; Pression osmotique ; Projet ; Réalisation ; Recensement / Inventaire ; Recherche ; Royaume Uni ; Suède ; Tarif d'achat

... Lire [+]

V

- n° 163
ISBN 1624-7876

Ajuster le chauffage collectif en fonction de prévisions météorologiques pointues pour coller au plus près des besoins réels: cette technologie nous vient de Suède, où des ensembles de logements anciens ont pu considérablement réduire leur facture énergétique. Une expérimentation menée actuellement par Dalkia pourrait déboucher sur une commercialisation dans l'hexagone.
Ajuster le chauffage collectif en fonction de prévisions météorologiques pointues pour coller au plus près des besoins réels: cette technologie nous vient de Suède, où des ensembles de logements anciens ont pu considérablement réduire leur facture énergétique. Une expérimentation menée actuellement par Dalkia pourrait déboucher sur une commercialisation dans l'hexagone.

Besoin énergétique ; Chauffage collectif ; Donnée climatique ; Économie d'énergie ; France ; Logement collectif ; Logiciel ; Projet ; Réalisation ; Régulation ; Station météo ; Suède ; Technologie

... Lire [+]

V

- n° 221008

Des ingénieurs de l'entreprise suédoise publique de gestion immobilière Jernhusen ont eu l'idée de tirer parti de la chaleur humaine dégagée par les 250 000 personnes qui traversent chaque jour la gare de Stockholm, ainsi que les cafés et restaurants, pour chauffer une partie du bâtiment qu'ils construisent non loin de la gare.

Économie d'énergie ; Gare / Port / Aéroport ; Réalisation ; Recupération de la chaleur ; Suède ; Ventilation

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Suède [159]

Allemagne [90]

France [84]

Europe [64]

Danemark [56]

Autriche [54]

Italie [52]

Espagne [50]

Finlande [42]

Belgique [40]

Pays Bas [40]

Royaume Uni [38]

Réalisation [36]

Irlande [34]

Portugal [34]

Généralité énergie renouvelable [31]

Suisse [30]

Grèce [29]

Biocarburant [28]

Chiffre clé [28]

Luxembourg [26]

Politique énergétique [26]

Pologne [25]

Angleterre [24]

Éolien [24]

États Unis [24]

Biogaz [23]

Consommation d'énergie [22]

Biomasse [20]

Bulgarie [20]

Slovenie [20]

Norvège [19]

Hongrie [18]

République Tchèque [18]

Transport [18]

International [17]

Estonie [16]

Gaz à Effet de Serre / GES [16]

Production d'électricité [16]

Bois énergie [15]

Collectivité locale [15]

Commune / Ville [15]

Lituanie [15]

Roumanie [15]

Solaire photovoltaïque [15]

Canada [14]

Éthanol [14]

Solaire thermique [14]

Électricité renouvelable [13]

Géothermie [13]

Puissance installée [13]

Lettonie [12]

Pompe à chaleur [12]

Potentiel de développement [12]

Production d'énergie [12]

Projet [12]

Recensement / Inventaire [12]

Slovaquie [12]

Ecoquartier [11]

Bilan énergétique [11]

Chypre [11]

Energie hydraulique [11]

Japon [11]

Pétrole [11]

Programme d'action [11]

Recherche [11]

Taxe [11]

Turquie [11]

Bâtiment [10]

CO2 / Dioxyde de carbone [10]

Déchet [10]

Directive européenne [10]

Malte [10]

Programme européen [10]

Développement durable [9]

Donnée économique [9]

Électricité [9]

Emploi [9]

Généralité énergie [9]

Impact environnemental [9]

Objectif européen [9]

Politique environnementale [9]

Secteur industriel [9]

Australie [8]

Automobile [8]

Entreprise [8]

Gaz naturel [8]

Logement [8]

Marché européen [8]

Milieu urbain [8]

Nord Pas de Calais [8]

Offshore [8]

Production de chaleur [8]

Secteur d'activité [8]

Tarif d'achat [8]

Technologie [8]

Brésil [7]

Changement climatique [7]

Chine [7]

Définition [7]

Fiscalité [7]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z