F Nous contacter

0

Documents  Recupération de la chaleur | enregistrements trouvés : 106

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 123
ISBN 1624-7876

Le Calaisis (62) vient de confirmer son caractère pionnier dans la valorisation des déchets. La première usine de biométhanisation avec production électrique et récupération optimale de chaleur y a été inaugurée.

Aide financière ; Biogaz ; Centre de tri ; Collectivité locale ; Coût d'investissement ; Déchet ménager ; Déchet organique ; Digesteur / Méthaniseur ; Haute Qualité Environnementale / HQE ; Huile végétale ; Nord Pas de Calais ; Production d'électricité ; Réalisation ; Recupération de la chaleur ; Station d'épuration ; Usine de méthanisation ; Valorisation des déchets

... Lire [+]

V

- n° 129
ISBN 1624-7876

Le réseau de chaleur de la région dunkerquoise compte 15 000 raccordés, 40 km de canalisations enterrées et dispose d'une puissance de production de 100 MW. 70% de l'énergie calorifique provient de la récupération de la chaleur perdue sur des refroidissoirs de la chaîne d'aggloméré d'Arcelor et de trois cogénérations. Cette originalité et le pourcentage élevé de production d'énergie à partir de la chaleur fatale ont permis d'obtenir une réduction de la TVA de 19,6% à 5,5% sur les tarifs d'abonnement et de consommation, à égalité avec le réseau gaz. La réalisation prochaine d'une deuxième captation sur un autre refroidissoir rendra la production de chaleur pour les besoins du réseau entièrement propre.
Le réseau de chaleur de la région dunkerquoise compte 15 000 raccordés, 40 km de canalisations enterrées et dispose d'une puissance de production de 100 MW. 70% de l'énergie calorifique provient de la récupération de la chaleur perdue sur des refroidissoirs de la chaîne d'aggloméré d'Arcelor et de trois cogénérations. Cette originalité et le pourcentage élevé de production d'énergie à partir de la chaleur fatale ont permis d'obtenir une ...

Cogénération ; Nord Pas de Calais ; Réalisation ; Recupération de la chaleur ; Réseau de chaleur ; TVA

... Lire [+]

V

- n° 155
ISBN 1624-7876

"Dans le contexte actuel, la récupération d'énergie ""gratuite"" pour la transformer en électricité retrouve un intérêt certain. Et parmi les pistes, la thermoélectricité, dont les effets ont été découverts durant le XIXè siècle, fait désormais l'objet de nombreux travaux. Il s'agit, ni plus ni moins, de créer de l'électricité à partir d'une source de chaleur disponible. Ex. des vitres qui transforment la chaleur en électricité."
"Dans le contexte actuel, la récupération d'énergie ""gratuite"" pour la transformer en électricité retrouve un intérêt certain. Et parmi les pistes, la thermoélectricité, dont les effets ont été découverts durant le XIXè siècle, fait désormais l'objet de nombreux travaux. Il s'agit, ni plus ni moins, de créer de l'électricité à partir d'une source de chaleur disponible. Ex. des vitres qui transforment la chaleur en électricité."

Chaleur ; Vitrage ; Production d'électricité ; Recherche ; Recupération de la chaleur ; Technologie

... Lire [+]

V

- n° 158
ISBN 1624-7876

Le conseil de la communauté du Pays Glazik (29) a donné son aval pour l'achat de 17 ha pour le projet d'implantation des serres chauffées par la récupération des vapeurs de l'usine d'incinération du Sidepaq de Briec. Jusqu'à présent, l'usine produisait de l'électricité en utilisant la vapeur créée par le refroidissement de ses fours.

Bretagne ; Collectivité locale ; Coût d'investissement ; Financement ; Incinération ; Maraîcher / serre ; Partenariat public-privé ; Projet ; Recupération de la chaleur

... Lire [+]

V

- n° 163
ISBN 1624-7876

Une tour a vocation d'activités tertiaires sera inaugurée en 2009. Affichant 32 m de haut, élevée avec un maximum de matériaux respectueux de l'environnement, dotée d'une chaudière bois, la tour Elithis est présentée comme devant être le bâtiment à énergie positive le plus performant de France, produisant la totalité de sa consommation électrique avec des panneaux photovoltaïques disposées sur toute sa toiture.
Une tour a vocation d'activités tertiaires sera inaugurée en 2009. Affichant 32 m de haut, élevée avec un maximum de matériaux respectueux de l'environnement, dotée d'une chaudière bois, la tour Elithis est présentée comme devant être le bâtiment à énergie positive le plus performant de France, produisant la totalité de sa consommation électrique avec des panneaux photovoltaïques disposées sur toute sa toiture.

Bâtiment à énergie positive - BEPOS ; Bâtiment tertiaire ; Bourgogne ; Chaudière bois ; Matériau sain ; Réalisation ; Recupération de la chaleur ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 55

Consommer moins d'énergie et autrement : un programme inexorable dès lors que la hausse des prix de l'énergie, fossiles en tête, se poursuit et ne semble pas devoir ralentir. Encore faut-il savoir quelle voie suivre pour y parvenir? Une piste : les primes de la région Wallonne, qui feront gagner de l'argent!

Aide financière ; Belgique ; Diagnostic ; Éclairage ; Économie d'énergie ; Établissement scolaire ; Fédération / Syndicat ; Généralité énergie renouvelable ; Logement ; Particulier / Ménage ; Recupération de la chaleur

... Lire [+]

V

- n° 80
ISBN 1150-529x

Diviser par 2 ses consommations de gaz et par 4 ses besoins en eau et en électricité, voilà les objectifs atteints par la SAIEMB à Besançon (25). Maintenant que la maîtrise des consommations énergétiques est opérationnelle, l'objectif est d'installer plus de 100 m2 de capteurs solaires pour la production d'eau chaude.

Chauffe eau solaire ; Consommation d'énergie ; Économie d'eau ; Économie d'électricité ; Économie d'énergie ; Élevage animal ; Entreprise ; Franche Comté ; Projet ; Réalisation ; Recupération de la chaleur ; Rénovation ; Société / Compagnie

... Lire [+]

V

- n° 6
ISBN 1968-2344

Vitrages isolants, panneaux solaires, traitement de l'eau, système de surveillance high tech...rien n'a été laissé au hasard pour assurer le confort des usagers de cette piscine d'un genre nouveau à Mourenx, la première de la région Aquitaine à être estampillée HQE.

Aquitaine ; Chauffe eau solaire ; Vitrage ; Haute Qualité Environnementale / HQE ; Isolation ; Piscine ; Piscine solaire ; Réalisation ; Recupération de la chaleur

... Lire [+]

V

- n° 7
ISBN 1968-2344

Situé à Vélizy-Villacoublay (78), le Dassault Systèmes Campus a obtenu le label HQE et compte être le premier bâtiment à recevoir la certification HQE Exploitation dès qu'elle sera disponible. Maximisant les sources d'énergie renouvelable, le site (4 bâtiments occupant 57 000 m2) utilise par exemple la chaleur dégagée par le grand nombre de serveurs informatiques pour chauffer 70% de l'air lors des journées les plus froides. De même 30% de l'énergie requise pour éclairer le campus est économisé (panneaux solaires photovoltaïques, détecteurs de déplacement, lumière naturelle, éclairage haut rendement).
Situé à Vélizy-Villacoublay (78), le Dassault Systèmes Campus a obtenu le label HQE et compte être le premier bâtiment à recevoir la certification HQE Exploitation dès qu'elle sera disponible. Maximisant les sources d'énergie renouvelable, le site (4 bâtiments occupant 57 000 m2) utilise par exemple la chaleur dégagée par le grand nombre de serveurs informatiques pour chauffer 70% de l'air lors des journées les plus froides. De même 30% de ...

Bâtiment tertiaire ; Bureautique ; Capteur de luminosité ; Éclairage naturel ; Haute Qualité Environnementale / HQE ; Ile de France ; Réalisation ; Recupération de la chaleur ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 8
ISBN 1968-2344

La cité de la voile Éric Tabarly a ouvert ses portes au public en avril dernier à Lorient (56). Point d'orge de la reconversion de la base sous-marine de Keroman, elle souffle un vent d'innovation en matière d'architecture et de maîtrise de la consommation d'énergie : pompe à chaleur, chaudières à condensation, 150 m2 de panneaux photovoltaïques, et au printemps 2009, 2 éoliennes à axe vertical prendront leur place sur le haut de la tour des Vents.
La cité de la voile Éric Tabarly a ouvert ses portes au public en avril dernier à Lorient (56). Point d'orge de la reconversion de la base sous-marine de Keroman, elle souffle un vent d'innovation en matière d'architecture et de maîtrise de la consommation d'énergie : pompe à chaleur, chaudières à condensation, 150 m2 de panneaux photovoltaïques, et au printemps 2009, 2 éoliennes à axe vertical prendront leur place sur le haut de la tour des ...

Bâtiment public ; Bretagne ; Chaudière à condensation ; Éolienne à axe vertical ; Haute Qualité Environnementale / HQE ; Milieu marin ; Performance énergétique ; Pompe à chaleur ; Protection solaire ; Réalisation ; Recupération de la chaleur ; Solaire photovoltaïque ; Ventilation double flux ; Visite possible ; Petit éolien

... Lire [+]

y

- n° 76 - p.42 à p.45

Les tests sur site de chauffe-eau thermodynamiques révèlent leurs performances réelles, souvent bien différentes de celles annoncées, et les moyens de les améliorer. Enquête.

Logement ; Chauffe Eau Solaire Individuel ; Performance énergétique ; Recupération de la chaleur ; Norme

... Lire [+]

y

- p. 71 à p.72

ARTICLE CONSULTABLE AU CLER
L'offre commerciale en systèmes de récupération de la chaleur des eaux usées s'est diversifiée, du modèle pour douche individuel aux équipements industriels.

Chaleur renouvelable ; Eau usée ; Recupération de la chaleur

... Lire [+]

V

- n° 187
ISBN 0295-5873

En septembre 2009, les étudiants du lycée hôtelier de Poitiers et du lycée agricole Grand-Pont de Chasseneuil-du-Poitou (86) feront leur rentrée ensemble au sein du lycée Kyoto. Ce sera le plus grand lycée d'Europe à zéro énergie fossile. Objectif de ce nouveau lycée de 16 500 m2 : atteindre une consommation de chauffage de 3 kWh/m2 et une consommation d'électricité de 1 kWh/m2 par an, en s'appuyant sur l'architecture bioclimatique et les énergies renouvelables (cogénération huile végétale, photovoltaïque).
En septembre 2009, les étudiants du lycée hôtelier de Poitiers et du lycée agricole Grand-Pont de Chasseneuil-du-Poitou (86) feront leur rentrée ensemble au sein du lycée Kyoto. Ce sera le plus grand lycée d'Europe à zéro énergie fossile. Objectif de ce nouveau lycée de 16 500 m2 : atteindre une consommation de chauffage de 3 kWh/m2 et une consommation d'électricité de 1 kWh/m2 par an, en s'appuyant sur l'architecture bioclimatique et les ...

Bâtiment Basse Consommation - BBC ; Cogénération ; Cogénération biomasse ; Consommation d'énergie ; Établissement scolaire ; Huile végétale ; Poitou Charentes ; Projet ; Ratio énergétique ; Recupération de la chaleur ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 187
ISBN 0295-5873

Le groupement agricole d'exploitation en commun (GAEC) de la Grange Vagnot, à Beaupont (01) cherche à réduire sa facture énergétique. Un système de prérefroidissement du lait, par échange thermqiue avec un flux d'eau froide, est déjà en place depuis quelques années. Cette fois, le GAEC a fait installé 17,5 m2 de panneaux solaires thermiques.

Chauffe eau solaire ; Consommation d'eau ; Consommation d'énergie ; Exploitation agricole ; Milieu agricole ; Réalisation ; Recupération de la chaleur ; Rhône Alpes ; Solaire thermique

... Lire [+]

V

- n° 188
ISBN 0295-5873

"Aujourd'hui, les 350 000 fermes françaises consomment 3 millions de tep par an, soit 2 % de la consommation d'énergie nationale. La récupération de chaleur et les énergies renouvelables font aujourd'hui une timide percée et le comité opérationnel n° 15 du Grenelle de l'environnement sur la performance énergétique des exploitations agricoles a élaboré un plan pour développer ces solutions. - La ferme des négawatts : un éleveur laitier bio à Monthou-sur-Bièvre (41) a aménagé sa ferme avec des équipements économes en énergie ou utilisant une énergie renouvelable (diagnostic énergétique ""planète"", récupération de la chaleur du tan à lait, chauffe-eau solaire, kit Pantome sur le tracteur). - Pionniers de la méthanisation à la ferme : groupement agricole d'exploitation en commun à Oudet (08) - Savéol bataille sur le bois : d'ici à la fin 2009, le groupement coopératif Savéol (29), chauffera quelque 40 hectares de serres avec des déchets bois. - Un label rouge teinté de vert : un projet exemplaire de production collective d'électricité photovoltaïque à Bournazel (12) en créant une société pour investir dans 32 000 m2 de panneaux photovoltaïques. - Des cochons chauffés au lisier : pompe à chaleur sur la station de traitement du lisier à Plouvorn (29)."
"Aujourd'hui, les 350 000 fermes françaises consomment 3 millions de tep par an, soit 2 % de la consommation d'énergie nationale. La récupération de chaleur et les énergies renouvelables font aujourd'hui une timide percée et le comité opérationnel n° 15 du Grenelle de l'environnement sur la performance énergétique des exploitations agricoles a élaboré un plan pour développer ces solutions. - La ferme des négawatts : un éleveur laitier bio à ...

Bretagne ; Centre ; Champagne Ardenne ; Chaudière bois ; Chauffage bois ; Chauffe eau solaire ; Chiffre clé ; Consommation d'énergie ; Coopérative ; Diagnostic ; Digesteur / Méthaniseur ; Éclairage ; Économie d'énergie ; Élevage animal ; Exploitation agricole ; Fromagerie ; Grenelle de l'environnement ; Huile végétale ; Lisier / Excrément animal ; Maraîcher / serre ; Méthanisation ; Midi Pyrénées ; Milieu agricole ; Moteur pantone ; Politique énergétique ; Pompe à chaleur ; Réalisation ; Recensement / Inventaire ; Recupération de la chaleur ; Séchage solaire ; Société / Compagnie ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 203 - p.104 à p.105

Le groupe scolaire Wattignies dans le 12e arrondissement de Paris est équipé d'une pompe à chaleur qui valorise l'énergie des eaux usées. Un écoquartier de Nanterre utilisera un système identique.

Eau usée ; Valorisation énergétique ; Chauffage ; Bâtiment ; Pompe à chaleur ; Fonds chaleur ; Chauffage urbain ; Recupération de la chaleur ; France ; Ile de France ; Réseau de chaleur ; Échangeur de chaleur ; Investissement

... Lire [+]

y

- n° supplément CFP

Avec les bâtiments basse consommation, l'eau chaude sanitaire se voit propulsée au premier rang des postes de dépense énergétique du logement. En effet, si elle entraîne une baisse des consommations de chauffage, l'amélioration de la performance de chauffage, l'amélioration de la performance du bâti reste sans impact sur la consommation d'eau chaude sanitaire. celle-ci, du coup, devient un poste majeur de consommation d'énergie du foyer : non seulement la consommation d'énergie n'est pas réduite, mais la puissance nécessaire ne l'est pas non plus. Il est donc impératif de trouver un compromis entre une faible puissance de chauffage sur un longue période et une forte puissance d'ECS sur un temps court, évalué entre 20 et 30 mn de puisage par jour.
Avec les bâtiments basse consommation, l'eau chaude sanitaire se voit propulsée au premier rang des postes de dépense énergétique du logement. En effet, si elle entraîne une baisse des consommations de chauffage, l'amélioration de la performance de chauffage, l'amélioration de la performance du bâti reste sans impact sur la consommation d'eau chaude sanitaire. celle-ci, du coup, devient un poste majeur de consommation d'énergie du foyer : non ...

Eau chaude sanitaire - ECS ; Performance énergétique ; Consommation d'énergie ; Chauffage ; Bâtiment ; Particulier / Ménage ; Puissance ; Pompe à chaleur ; Bâtiment Basse Consommation - BBC ; Recupération de la chaleur

... Lire [+]

V

- n° 410

L'installation, composée de plus de 11 000 cellules en couches minces de tellure de Cadmium, fournit une puissance de 837 KW soit de quoi alimenter près de 700 foyers. L'électricité produite est transformée en courant alternatif par quatre onduleurs. Les 45 kW d'énergie perdue sous forme de chaleur au cours de ce processus sont récupérés pour chauffer les locaux administratifs de l'entreprise. 
L'installation, composée de plus de 11 000 cellules en couches minces de tellure de Cadmium, fournit une puissance de 837 KW soit de quoi alimenter près de 700 foyers. L'électricité produite est transformée en courant alternatif par quatre onduleurs. Les 45 kW d'énergie perdue sous forme de chaleur au cours de ce processus sont récupérés pour chauffer les locaux administratifs de l'entreprise. 

Allemagne ; Bâtiment tertiaire ; Cadmium Telluride / CdTe ; Centrale photovoltaïque ; Couche mince ; Grande puissance ; Puissance installée ; Réalisation ; Record ; Recupération de la chaleur ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 161209

À l'affût de nouvelles technologies permettant de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, les collectivités locales lorgnent du côté de «nouvelles» énergies renouvelables permettant de produire chaleur et électricité. L'une d'entre elles est la récupération de chaleur au niveau des réseaux d'assainissement, thème d'une journée d'information de l'OIEau organisée le 10 décembre. Mis au point pour la première fois en Suisse, un tel système a été adopté dans 25 villes du pays dont Bâle et Winterthur, ainsi qu'en Allemagne. Une technique que les collectivités françaises aimeraient s'approprier pour réaliser jusqu'à 60% d'économie d'énergie sur leur facture de chauffage et de climatisation. Au départ, un constat simple: les canalisations d'assainissement véhiculent dans les zones urbaines et périurbaines des eaux dont la température se situe entre 13 et 20°C tout au long de l'année. Cette énergie disponible en continu est donc utilisable pour chauffer les bâtiments ou les refroidir via des pompes à chaleur. Pour capter cette chaleur, on utilise des échangeurs en inox qui fonctionnent comme des radiateurs et sont placés à la base de chaque module du réseau. Ces échangeurs sont insérés dans les anciennes canalisations, ou préintégrés dans chaque nouvelle canalisation. Des pompes à chaleur permettent d'élever la chaleur à un niveau exploitable (entre 50 et 70°C). En France, quelques projets sont en cours d'élaboration. La ville de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) conduit des travaux d'extension de sa piscine et souhaite récupérer l'énergie thermique de ses eaux usées. Il s'agit de remplacer les chaudières à gaz par des pompes à chaleur et couvrir ainsi une partie significative (environ 90%) des besoins énergétiques pour le chauffage des bassins. A Bordeaux, la Communauté urbaine envisage de chauffer l'hôtel de communauté existant et le nouveau bâtiment de la CUB grâce aux eaux usées dont la température moyenne est de 16°C. La CUB estime ainsi pouvoir économiser 4 tonnes de CO2 par an ainsi que 750.000 euros de frais de fonctionnement au bout de 15 ans. Les travaux qui comprennent la réalisation d'un échangeur de 200 mètres de long sont estimés à 1,5 million €. La ville de Nanterre (Hauts-de-Seine) souhaite chauffer, à l'aide du même procédé, son parc HLM et ses locaux administratifs. Mais ces premiers projets sont encore difficiles à mettre en place. Première question: à qui appartiennent ces calories? En Suisse et en Allemagne, on considère qu'à partir du moment où les eaux usées rejoignent le réseau, la chaleur appartient à tout le monde. En France, la production d'énergie thermique à partir des réseaux d'assainissement fait partie d'un vide réglementaire. Selon Philippe Lentz, directeur énergie de BRP Europe, dont la société a sollicité l'avis d'un cabinet d'avocats: «Les calories deviennent publiques à partir du moment où elles tombent dans le réseau d'eaux usées». Pourtant, réglementairement, rien ne l'affirme. Autre inquiétude de la part des collectivités locales: alors que le marché est en train d'émerger, la division Europe du groupe canadien BRP a racheté le brevet suisse et en possède l'exclusivité avec la Lyonnaise des eaux, un procédé commercialisé en France sous le nom de «Degrés bleus». Cette situation semble mettre mal à l'aise les premières collectivités locales qui souhaitent utiliser le procédé: y a-t-il libre concurrence? Le directeur Energie de BRP Europe est conscient de ces réticences: «Nous possédons l'exclusivité du brevet, mais nous restons en concurrence avec les autres énergies renouvelables», commente-t-il. Dernière difficulté: le montage des projets. Entre le propriétaire des canalisations, l'exploitant du réseau d'eaux usées, l'exploitant de la chaufferie et le propriétaire des bâtiments, différents types de contrat sont envisageables et la négociation pourrait s'annoncer difficile. Quant au rachat de ces calories, selon la représentante d'une des collectivités locales: «Tout reste à faire puisque le marché n'est pas encore établi».
À l'affût de nouvelles technologies permettant de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, les collectivités locales lorgnent du côté de «nouvelles» énergies renouvelables permettant de produire chaleur et électricité. L'une d'entre elles est la récupération de chaleur au niveau des réseaux d'assainissement, thème d'une journée d'information de l'OIEau organisée le 10 décembre. Mis au point pour la première fois en Suisse, un tel système ...

Collectivité locale ; Eau usée ; Économie d'énergie ; Ile de France ; Réglementation ; Recupération de la chaleur ; Suisse

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Recupération de la chaleur [106]

Réalisation [46]

Solaire photovoltaïque [27]

Pompe à chaleur [25]

Économie d'énergie [23]

Consommation d'énergie [22]

Eau usée [21]

Chauffage [19]

Ile de France [19]

Réseau de chaleur [15]

Milieu agricole [14]

Bâtiment [13]

Ventilation double flux [13]

Bâtiment tertiaire [11]

Chauffe eau solaire [11]

Eau chaude sanitaire - ECS [11]

France [11]

Logement [11]

Chaleur [10]

Chiffre clé [10]

Collectivité locale [10]

Haute Qualité Environnementale / HQE [10]

Production d'électricité [10]

Projet [10]

Cogénération [9]

Généralité énergie renouvelable [9]

Rhône Alpes [9]

Technologie [9]

Ventilation [9]

Biogaz [8]

Biomasse [8]

Bois énergie [8]

Bretagne [8]

Chauffage urbain [8]

Commune / Ville [8]

Huile végétale [8]

Isolation [8]

Solaire thermique [8]

Coût d'investissement [7]

Échangeur de chaleur [7]

Éclairage [7]

Entreprise [7]

Établissement scolaire [7]

Fonds chaleur [7]

Géothermie [7]

Industrie [7]

Piscine [7]

Récupération de l'eau [7]

Séchage solaire [7]

Station d'épuration [7]

Valorisation énergétique [7]

Allemagne [6]

Aquitaine [6]

Bâtiment public [6]

Climatisation / Rafraîchissement [6]

CO2 / Dioxyde de carbone [6]

Déchet ménager [6]

Exploitation agricole [6]

Petit éolien [6]

Politique énergétique [6]

Recensement / Inventaire [6]

Réglementation [6]

Vitrage [6]

Aide financière [5]

Bâtiment Basse Consommation - BBC [5]

Bâtiment industriel [5]

Certificat d'économie d'énergie [5]

Chaleur renouvelable [5]

Élevage animal [5]

Éolien [5]

Généralité énergie [5]

Incinération [5]

Innovation [5]

Isolant thermique [5]

Process industriel [5]

Production de froid [5]

Protection solaire [5]

Recyclage [5]

Rendement [5]

Belgique [4]

Biocarburant [4]

Capteur solaire hybride [4]

Charbon [4]

Chaudière à condensation [4]

Chauffage bois [4]

Consommation d'électricité [4]

Eau [4]

Économie d'eau [4]

Expérimentation [4]

Fournisseur / Distributeur [4]

Gaz à Effet de Serre / GES [4]

Grenelle de l'environnement [4]

Lorraine [4]

Maitrise De l'Énergie - MDE [4]

Midi Pyrénées [4]

Ossature Bois [4]

Performance énergétique [4]

Poitou Charentes [4]

Principe de fonctionnement [4]

Production de chaleur [4]

Provence Alpes Côte d'Azur [4]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z