F Nous contacter

0

Documents  Québec | enregistrements trouvés : 21

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 157
ISBN 0295-5873

61 eoliennes en Wallonie un parc de 30MW en Alberta objectif : 40% d'électricité eoliennes dans un land Allemand Nouveau parc au nord de la Chine 2 aprcs pour 245 MW en Norvège Hydro-Québec veut 1 000 M eolien un parc de 100MW a l'étude en Hongrie un parc de 310 MW approuvé dans l'Iowa

Allemagne ; Belgique ; Canada ; Chine ; Éolien ; États Unis ; Hongrie ; International ; Norvège ; Québec

... Lire [+]

V

- n° 163
ISBN 0295-5873

POWEOLE : un fonds pour l'éolien Le futur centre de la mer au Havre, doté d'éoliennes? Plan climat mise en place d'un comité éolien Parcs en projets (35&15) Appels d'offres francais Nouveaux parcs

Appel d'offre ; Australie ; Bourgogne ; Éolien ; Espagne ; Fabricant ; Fournisseur d'électricité ; Haute Normandie ; Maroc ; Pale ; Plan Climat ; Projet ; Québec ; Réalisation ; Suisse

... Lire [+]

V

- n° 381
ISBN 0756-2640

Le gouvernement québécois se met enfin en mouvement pour réduire ses émissions de gaz à effets de serre et ainsi tenter d'atteindre les objectifs de Kyoto. Dans le but de trouver un subsitut au fuel, il a ouvert, en septembre 2009, au Québec, le marché d'une nouvelle énergie verte: la biomasse forestière.

Biomasse ; Bois ; Chaleur renouvelable ; CO2 / Dioxyde de carbone ; Combustion ; Électricité ; États Unis ; Europe ; Gisement forestier ; Québec

... Lire [+]

EOLIEN | SILENCE 1/02/05

Article

XXXXX

V

- n° 320
ISBN 0756-2640

Quebec : centrale éolienne Danemark, Allemagne, France Peu d'impact sur les oiseaux Drome herault : centrale off shore

Allemagne ; Avifaune ; Danemark ; Éolien ; France ; Impact environnemental ; Languedoc Roussillon ; Offshore ; Projet ; Puissance installée ; Québec ; Rhône Alpes ; Sondage

... Lire [+]

V

- n° 6
ISBN 1634-5460

Autoconstruction ; Québec

... Lire [+]

V

- n° 161104

A visiter : http://www.boralex.com/ Boralex concentre ses activités dans quatre types de production : énergie hydroélectrique, énergie thermique ou de cogénération à base de gaz naturel ou de résidus de bois, énergie éolienne, pour lesquels la Société a développé une expertise reconnue et qui sont essentiellement axés sur l'énergie renouvelable. Elle emploie plus de 240 personnes et possède dix- sept centrales au Québec, aux Etats-Unis et en France, regroupant une capacité totale installée de près de 240,0 MW, de même qu'un centre de collecte et de tri de bois urbain à Montréal. De plus, Boralex détient 23 % des parts de Fonds de revenu Boralex énergie qui regroupe dix centrales d'une capacité installée de 190,0 MW au Québec et aux Etats-Unis. La gestion de ces centrales est effectuée par la Société.
A visiter : http://www.boralex.com/ Boralex concentre ses activités dans quatre types de production : énergie hydroélectrique, énergie thermique ou de cogénération à base de gaz naturel ou de résidus de bois, énergie éolienne, pour lesquels la Société a développé une expertise reconnue et qui sont essentiellement axés sur l'énergie renouvelable. Elle emploie plus de 240 personnes et possède dix- sept centrales au Québec, aux Etats-Unis et en ...

Déchet bois ; Éolien ; États Unis ; France ; Energie hydraulique ; Producteur ; Québec ; Site Internet

... Lire [+]

V

- n° 191104

"Parallèlement à la publication du document de consultation et de l'avis de la Régie de l'énergie, le gouvernement consulte des experts externes et indépendants (annexes 1 et 2) qui donneront leur avis sur certains thèmes liés à l'avenir énergétique, à savoir :     - la sécurité énergétique et la filière thermique;     - la sécurité énergétique et la filière éolienne;     - l'efficacité énergétique;     - le développement économique et régional;     - les ressources en hydrocarbures au Québec;     - le développement durable. Les experts externes seront invités à présenter leur rapport à l'occasion de la première phase de la commission parlementaire sur la sécurité et l'avenir énergétiques du Québec qui se tiendra les 1er et 2 décembre 2004. ""Notre gouvernement estime que l'élaboration de la stratégie constitue une bonne occasion pour favoriser les échanges sur la sécurité et l'avenir énergétiques des Québécois, et ce, dans la plus grande transparence. Ces échanges nous permettront surtout d'informer les Québécois sur les enjeux et de dégager les options qui s'offrent en matière d'énergie"", a indiqué Sam Hamad. A cette fin, le ministre a expliqué que les Québécois auront l'occasion :     - de présenter leur vision du secteur énergétique au moment de la seconde       partie de la commission parlementaire, qui se tiendra à compter du       25 janvier 2005. Pour ce faire, ils pourront déposer un mémoire et       exposer leurs idées devant les membres de la commission;     - de faire valoir leur point de vue, par l'entremise d'un forum de       consultation en ligne, sur un énoncé de stratégie énergétique que le       gouvernement rendra public au printemps 2005. ""Le but ultime de cette démarche est de faire adopter, au printemps 2005, une stratégie qui respectera les intérêts de la société québécoise et contribuera à assurer la sécurité énergétique et à dynamiser le développement économique et durable au Québec. Il s'agit là de la responsabilité et du devoir du gouvernement"", a souligné le ministre. ""Je suis convaincu que nous saurons, tous ensemble, mettre nos efforts en commun pour assurer l'élaboration et la mise en oeuvre d'une stratégie qui fera du développement énergétique québécois, encore une fois, une grande source de fierté collective"", a conclu le ministre Hamad qui a profité de l'occasion pour inviter l'ensemble des Québécois à prendre part à l'élaboration de la stratégie énergétique. Les documents relatifs à l'élaboration de la stratégie énergétique sont accessibles dans le site Internet du ministère des Ressources naturelles, de la Faune et des Parcs www.mrnfp.gouv.qc.ca/energie "
"Parallèlement à la publication du document de consultation et de l'avis de la Régie de l'énergie, le gouvernement consulte des experts externes et indépendants (annexes 1 et 2) qui donneront leur avis sur certains thèmes liés à l'avenir énergétique, à savoir :     - la sécurité énergétique et la filière thermique;     - la sécurité énergétique et la filière éolienne;     - l'efficacité énergétique;     - le développement économique et régional; ...

Efficacité énergétique ; Éolien ; Politique énergétique ; Québec ; Sécurité ; Solaire thermique

... Lire [+]

V

- n° 61004

Canada La Gaspésie profitera d'un projet de 1000 MW évalué à 1,9 milliard Québec passe en tête de la filière éolienne au Canada avec le programme de 1000 MW dévoilé hier, qui sera réalisé d'ici à 2012 en Gaspésie avec les huit parcs de Cartier Wind Energy et de Northland Power. Ce programme, issu du plus important appel d'offres en éolien jamais lancé dans le monde, triplera en fait la production canadienne de 430 MW d'ici à huit ans. Les éoliennes du programme gaspésien annoncé hier produiront de l'électricité à un coût moindre que la centrale thermique du Suroît projetée par Hydro-Québec. Et un autre appel d'offres de 1000 MW devrait être lancé d'ici à quelques mois, affirmait hier soir au Devoir le ministre des Ressources naturelles, de la Faune et des Parcs, Sam Hamad, qui voyait dans ce programme «le plus important investissement jamais fait en Gaspésie». Présentement, c'est l'Alberta qui domine l'éolien avec une production de 230 MW, suivie du Québec avec 100 MW installés dans la région de Matane et le parc de 100 MW en construction à Murdochville. L'Alberta pourrait talonner le Québec de près, car elle vise 3,5 % d'énergie renouvelable d'ici à 2008, ce qui devrait déboucher sur des projets éoliens importants. L'Ontario ne sera pas en reste, précisait hier le président de l'Association canadienne, Robert Hornung, car il veut répondre à 10 % de ses besoins d'ici à 2010 avec des énergies vertes, ce qui pourrait déboucher sur une production éolienne de 1400 MW dont une grande partie en «off shore» dans les Grands Lacs. «Mais, ajoutait M. Hornung, le Québec se positionne d'ores et déjà comme le leader en éolien au Canada avec cette annonce ferme. Et l'avance qu'il prend dans le dossier, dans la gestion et par les installations d'assemblage, lui assure de demeurer le leader au Canada dans ce domaine s'il donne rapidement suite à son projet d'enclencher rapidement un autre appel d'offres de 1000 MW.» Le programme annoncé hier assurera des retombées d'un milliard en Gaspésie et dans la MRC de Matane, selon le premier ministre Jean Charest, sur les 1,9 milliard d'investissements qu'il générera. Les autres régions du Québec toucheront 300 millions sur ces investissements. Quelque 360 emplois permanents seront ainsi créés localement et quelques centaines pour la construction et l'entretien du réseau électrique régional. Deux usines sont prévues, une à Gaspé et l'autre à Matane. Chez Hydro-Québec, le président-directeur général, André Caillé, précisait que ces 1000 MW consolidaient la position de «leader en matière d'achats» d'énergie éolienne, gardant explicitement la porte fermée à l'idée que la société d'État pourrait s'impliquer directement dans cette filière d'avenir. Le programme de construction annoncé hier avait été initialement autorisé par le gouvernement Landry. Dans son rapport sur le Suroît, la Régie de l'énergie invitait Québec à lancer quelque 3000 MW de production éolienne. Les producteurs privés ont soumis pour leur part des projets d'une capacité globale de 4000 MW dans le cadre de l'appel d'offres sanctionné hier. Le dévoilement des gagnants a réservé plusieurs surprises de taille. D'abord, le prix de 6,5 cents du kWh bat par un cent du kWh pour la première fois le coût marginal d'Hydro-Québec dans son dernier projet, le Suroît, qu'on évaluait durant les audiences autour de 7,5 cents du kWh. Et personne ne voyait venir, sauf les écologistes, la flambée en cours des combustibles fossiles. La société d'État précisait dans son communiqué hier que les nouveaux parcs éoliens de la péninsule exigeraient une modernisation du réseau de transports, un investissement de 430 millions, «ce qui est l'équivalent de 1,3 cent du kWh». La société d'État n'a pas précisé si elle entendait facturer ce montant aux producteurs tout comme le service «d'équilibrage» ou de stockage de l'énergie éolienne, au prix de 0,9 cent du kWh. Ce dernier prix est 50 % plus élevé que le sommet de la grille tarifaire de Bonneville Power aux États-Unis pour le même service. Les 1000 MW de la Gaspésie et de Matane produiront sensiblement plus d'énergie qu'Hydro-Québec ne le prévoyait : le volume total de livraisons atteindra 3,2 TWh, soit 1 TWh de plus que prévu. La productivité des huit parcs correspond à un facteur d'utilisation moyen de 36,6 %, soit près du double de ce qu'Hydro-Québec jugeait possible durant les audiences du Suroît. Les nacelles et les installations d'assemblage seront construites dans la MRC de Matane et de la Gaspésie. Les contrats fixent à 40 % le contenu régional du premier bloc d'énergie livré en décembre 2006, à 50 % pour les livraisons prévues au 1er décembre 2007 et à 60 % pour celles entre 2008 et 2012. Des neuf producteurs associés aux trois plus importants turbiniers internationaux en lice dans l'appel d'offres dévoilé le 16 juin dernier, Hydro-Québec n'en a retenu que deux. Et les deux vont installer des éoliennes de 1,5 MW pièce produites par General Electric Wind Energy, soit la filiale cousine de celle qui doit construire le projet vacillant du Suroît. Pour la porte-parole de l'opposition péquiste, Mme Rita Dionne-Marsolais, ce feu vert irréversible aux 1000 MW d'éolien est une «très bonne nouvelle», qui montre comment l'État peut intervenir de façon responsable dans le développement économique en régions. Mme Dionne-Marsolais, qui a été la marraine de ce projet au Conseil des ministres il y a quelques années, estime que ce résultat salué de toutes parts «démontre qu'Hydro-Québec a avantage à relever le défi» de l'éolien en passant du rôle passif d'acheteur à celui de producteur malgré ses réticences folkloriques. Du côté de Greenpeace, Steven Guilbeault se disait ravi de voir Québec passer à l'action, mais souhaitait qu'il annonce rapidement le lancement de la deuxième tranche de 1000 MW évoquée par le ministre Corbeil. Reprochant à Hydro-Québec de multiplier les embûches sur les pas des producteurs, Steven Guilbeault estimait que la rénovation du réseau de transport de la péninsule et le coût de l'équilibrage devraient constituer la part financière tangible de Québec au développement de la filière, une part en quelque sorte comparable au 1 cent du kWh qu'accordait Ottawa aux projets éoliens récents. Robert Hornung souhaitait pour sa part que le discours du Trône d'aujourd'hui annonce la prolongation du programme fédéral d'Encouragement à la production d'énergie éolienne (EPEE) tout en faisant disparaître les quotas par province, par producteur et par projet afin de stimuler le marché au maximum. Ce qui profiterait d'abord au Québec. Pour Philippe Bourque, du Regroupement national des conseils régionaux de l'environnement (RNCRE), il est étonnant de voir que l'éolien remporte aujourd'hui la bataille des prix sur les derniers projets d'Hydro-Québec, d'autant plus que ces prix sont gonflés par les exigences de réinvestissement local imposées aux producteurs, des conditions dont la disparition réduira davantage les prix.
Canada La Gaspésie profitera d'un projet de 1000 MW évalué à 1,9 milliard Québec passe en tête de la filière éolienne au Canada avec le programme de 1000 MW dévoilé hier, qui sera réalisé d'ici à 2012 en Gaspésie avec les huit parcs de Cartier Wind Energy et de Northland Power. Ce programme, issu du plus important appel d'offres en éolien jamais lancé dans le monde, triplera en fait la production canadienne de 430 MW d'ici à huit ans. Les ...

Appel d'offre ; Éolien ; Projet ; Québec ; Tarif d'achat

... Lire [+]

V

- n° 111

Les barrages hydroélectriques du Québec rejetteraient 10% des émissions de la province.

Barrage hydraulique ; CO2 / Dioxyde de carbone ; Gaz à Effet de Serre / GES ; Energie hydraulique ; Impact environnemental ; Québec

... Lire [+]

V

- n° 423
ISBN 0292-1731

Très peu développé en France, le stockage thermique par changement de phase est une technologie innovante et prometteuse en matière d'économie énergétique.

Appel d'offre ; France ; Québec ; Stockage de chaleur

... Lire [+]

V

- n° 7
ISBN 1561-0802

Malgré la forte implantation de l'hydroélectricité et au-delà de ses mérites environnementaux, la cogénération à la biomasse foresière a pu bénéficier des opportunités du marché énergétique pour s'y insérer durablement

Cogénération biomasse ; Québec

... Lire [+]

U V


ISBN 2-908056-68-2

- Centrales hydrauliques du Haut-Rhône français : de quelques savoir-faire suisses en France, des années 1870 à 1946 - Les origines économiques et techniques de la nationalisation de l'électricité au Québec : l'expérience du ré gime mixte de 1944 à 1963 -

Angleterre ; Budget ; Chine ; Consommation d'électricité ; EDF ; Électricité ; Europe ; France ; Aspect historique ; Libéralisation énergétique ; Marché de l'électricité ; Nationalisation ; Petite Centrale Hydroélectrique ; Politique énergétique ; Prix de l'electricité ; Québec ; Rhône Alpes ; Suisse

... Lire [+]

y

OUVRAGE EN LIGNE
Les activités économiques associées au maintien et à l'amélioration du parc de logements existants sont en nette progression au Québec depuis plusieurs années. Elles surpassent désormais celles de la construction neuve. Les tendances démographiques aidant, la croissance relative de ce secteur ne peut que se poursuivre.
Actuellement, toutefois, on ne dispose encore que d'informations incomplètes sur ce marché. Dans le but
d'obtenir une quantification détaillée de ce marché, deux études ont été effectuées. Elles tentent de répon-
dre aux diverses questions que se posent les analystes de ce marché : Qui rénove ? Quelle est la valeur des dépenses ? Quel type de travaux les rénovateurs entre- prennent-ils ? Mais aussi, quelles sont les variables les plus déterminantes dans la décision de rénover : d'une part, chez les ménages (âge, revenu, scolarité, etc.) et, d'autre part, en ce qui a trait à la résidence (valeur de l'hypothèque, année de construction, etc.) ?
OUVRAGE EN LIGNE
Les activités économiques associées au maintien et à l'amélioration du parc de logements existants sont en nette progression au Québec depuis plusieurs années. Elles surpassent désormais celles de la construction neuve. Les tendances démographiques aidant, la croissance relative de ce secteur ne peut que se poursuivre.
Actuellement, toutefois, on ne dispose encore que d'informations incomplètes sur ce ...

Psychologie du changement ; Rénovation ; Coût des travaux ; Logement ; Particulier / Ménage ; Bâtiment ; Efficacité énergétique ; Canada ; Québec

... Lire [+]

V

- 396 p.
ISBN 978-2-89544-145-8

Le gisement éolien disponible au Québec représente 100 fois la production totale d'électricité actuelle du Québec en 2008. C'est le plus important gisement de toute l'Amérique et le deuxième plus important au monde: son abondance et sa qualité sont exceptionnelles. C'est également le plus riche, et de loin, de tous les potentiels énergétiques du Québec. Cet ouvrage décrit les atouts de l'éolien, ce mode de production d'avenir, grâce à une présentation détaillée de ses caractéristiques technologiques trop souvent sous-estimées, sinon escamotées. L'énergie éolienne est une option de production compétitive, mature et fiable. Ainsi, même au Québec où le coût de l'électricité est généralement considéré comme l'un des plus bas sur le continent nord-américain, l'électricité éolienne peut être produite à un prix compétitif avec celui des grandes filières énergétiques traditionnelles. L'exceptionnelle infrastructure de production hydraulique du Québec constitue incontestablement un partenaire de rêve de la production éolienne. Enfin, la filière éolienne possède toutes les qualités essentielles susceptibles de contribuer durablement à la stabilité des prix de l'énergie et à la sécurité des approvisionnements à long terme, avec le plus faible impact environnemental connu parmi toutes les filières. Ce livre vise aussi à amener le lecteur à s'intéresser aux tenants et aboutissants de l'évolution du réseau électrique en illustrant comment les réseaux du monde entier intègrent des sources d'approvisionnement énergétique vertes dont l'éolien est aujourd'hui le fer de lance. Il est temps de mettre en valeur le plus grand gisement énergétique dont dispose le Québec. La filière éolienne représente également un important vecteur de création d'emplois tout en permettant au Québec de réduire sa forte dépendance au pétrole importé qui grèvera de plus en plus lourdement sa balance des paiements ainsi que le budget annuel des citoyens. De plus, ce carburant de substitution, abondant, virtuellement illimité et disponible partout sur le territoire, restera gratuit.
Le gisement éolien disponible au Québec représente 100 fois la production totale d'électricité actuelle du Québec en 2008. C'est le plus important gisement de toute l'Amérique et le deuxième plus important au monde: son abondance et sa qualité sont exceptionnelles. C'est également le plus riche, et de loin, de tous les potentiels énergétiques du Québec. Cet ouvrage décrit les atouts de l'éolien, ce mode de production d'avenir, grâce à une ...

Acceptabilité sociale ; Appareil de mesure ; Appel d'offre ; Aspect financier ; Autoconsommation ; Bruit ; Choix du site ; Consommation d'électricité ; Coopérative ; Coût d'exploitation ; Coût d'investissement ; Coût de production ; Coût externe ; Délai de réalisation ; Demande en énergie ; Démarche administrative ; Électrification rurale ; Emploi ; Éolien ; Éolienne ; Faune ; Fiscalité ; Aspect historique ; Impact environnemental ; Impact paysager ; Impact sonore ; Investissement ; Logiciel ; Maintenance / Entretien ; Méthode de calcul ; Montage / accompagnement de projet ; Parc éolien ; Pic de consommation ; Potentiel éolien ; Production d'électricité ; Prospective / Prévision ; Puissance ; Québec ; Recensement / Inventaire ; Recherche ; Réseau électrique ; Sécurité ; Site isolé ; Surface au sol ; Vent

... Lire [+]

V

- 146 p.
ISBN 1201-6454

L'énergie en Colombie-britannique : la planification intégrée des ressources et le cadre réglementaire, la municipalisation de la distribution de l'électricité au Québec, consultation sur l'application au Québec de la planification intégrée des ressources.

Canada ; Colombie ; Généralité énergie ; Politique énergétique ; Québec

... Lire [+]

V

- 160 p.
ISBN 2-89481-004-0

"L'énergie éolienne participe désormais de manière significative à la dynamique engendrée par le développement durable. Elle a ainsi gagné ses lettres de noblesse dans les pays du Nord, où les fermes éoliennes connaissent un essor sans précédant, mais également dans les pays en développement, où des applications remarquables d'électrification rurale décentralisée voient le jour. Traité sous forme de guide ""mode d'emploi"", cet ouvrage de référence décrit l'ensemble des conditions nécessaires et favorables à l'installation d'un générateur produisant une énergie propre et inépuisable. De par la diversité des compétences des acteurs, il s'adresse à l'ingénieur, à l'économiste, à l'écologue, mais aussi aux décideurs, aux industriels et aux représentants des collectivités locales. "
"L'énergie éolienne participe désormais de manière significative à la dynamique engendrée par le développement durable. Elle a ainsi gagné ses lettres de noblesse dans les pays du Nord, où les fermes éoliennes connaissent un essor sans précédant, mais également dans les pays en développement, où des applications remarquables d'électrification rurale décentralisée voient le jour. Traité sous forme de guide ""mode d'emploi"", cet ouvrage de ...

Allemagne ; Asie ; Aspect financier ; Californie ; Danemark ; Définition ; Diesel ; Donnée climatique ; Energie fossile ; Éolien ; Éolienne à axe vertical ; Étude de faisabilité ; Étude de vent ; Financement ; Formation ; France ; Aspect historique ; Impact environnemental ; Inde ; Languedoc Roussillon ; Limousin ; Logiciel ; Maintenance / Entretien ; Marché mondial ; Maroc ; Nord Pas de Calais ; Parc éolien ; Pays En Développement ; Politique environnementale ; Projet ; Puissance installée ; Québec ; Réchauffement climatique ; Réseau électrique ; Réserve naturelle ; Risque ; Site Internet ; Vitesse du vent

... Lire [+]

V

- 322 p.
ISBN 978-2-86-739-403-4

Ce guide pratique propose un tour d'horizon complet des métiers de l'environnement et de l'écologie (description, cursus, formations, potentiel, rémunération...), à coup sûr des métiers d'avenir. Gestion et sauvegarde du patrimoine naturel (paysages, faune, flore), agriculture paysanne, agriculture biologique, métiers de l'eau, énergies renouvelables, habitat écologique, valorisation des déchets, prévention des dangers environnementaux, conception des programmes écologiques, métiers du conseil et des études, chimie verte... Autant de secteurs prometteurs qui offriront des emplois demain. 270 000 nouveaux emplois sont prévus dans ces secteurs d'ici 2020 ! Sur quoi sont basés ces chiffres ? Comment seront répartis ces emplois ? Voit-on émerger de nouveaux métiers ? Comment travaille-t-on dans l'éolien ? Qu'est-ce qu'un chargé HSE ? Les métiers de l'eau sont-ils écologiques ? Peut-on fonder son avenir sur les déchets ? Qu'est-ce que la chimie verte ? Les formations sont-elles adéquates ? Faut-il faire des études longues ? Sera-t-on mieux payé ? ... Afin de répondre à toutes ces questions, nous vous proposons une documentation approfondie, des chiffres, 88 fiches métiers, toutes les formations passées au crible, toutes les adresses utiles : un outil précieux pour tous ceux qui veulent bien connaître le contexte pour mieux choisir leur avenir. - Les activités pour préserver et entretenir la patrimoine naturel (paysages, faune, flore) - Agriculture paysanne, agriculture biologique - Les métiers de l'eau - Les énergies renouvelables - La valorisation des déchets - La prévention des dangers environnementaux - L'encadrement, la conception des programmes - Les métiers du conseil et des études - Les recherches, la chimie verte - Perspectives pour les dix années à venir
Ce guide pratique propose un tour d'horizon complet des métiers de l'environnement et de l'écologie (description, cursus, formations, potentiel, rémunération...), à coup sûr des métiers d'avenir. Gestion et sauvegarde du patrimoine naturel (paysages, faune, flore), agriculture paysanne, agriculture biologique, métiers de l'eau, énergies renouvelables, habitat écologique, valorisation des déchets, prévention des dangers environnementaux, ...

Allemagne ; Animation ; Avantage ; Biomasse ; Bureau d'étude ; Centre de tri ; Chiffre clé ; Cogénération ; Compostage ; Conseiller énergie ; Construction écologique ; Cours d'eau ; Démantèlement ; Développeur de projet ; Eau ; Eau usée ; Économe de flux ; Emploi ; Énergie marine ; Énergie solaire ; Environnement ; Éolien ; Expertise ; Exploitant Forestier ; Faune ; Flore ; Formation ; France ; Généralité énergie renouvelable ; Géothermie ; Gisement forestier ; Energie hydraulique ; Impact paysager ; Installateur ; Installation classée ; Loi littoral ; Maintenance / Entretien ; Métier ; Milieu agricole ; Milieu marin ; Milieu naturel ; Parc régional ; Patrimoine ; Professionnel ; protection environnement ; Québec ; Recherche ; Réserve naturelle ; Secteur d'activité ; Site Internet ; Solaire photovoltaïque ; Solaire thermique ; Station d'épuration ; Thermicien ; Valorisation des déchets

... Lire [+]

V

- 0 p.

The availability of clean, renewable power is without question going to be the defining challenge and goal of the 21st century, and wind will lead the way. Internationally acclaimed wind energy expert Paul Gipe is as soberly critical of past energy mistakes as he is convincingly optimistic about the future. The overwhelming challenge of transforming our world from one of fossil carbon to one of clean power seems daunting at best²&sand paralyzingly impractical at worst. Wind Energy Basics offers a solution. Wind power can realistically not only replace the lion's share of oil-, coal-, and naturalgas­ fired electrical plants in the U.S., but also can add enough extra power capacity to allow for most of the cars in the nation to run on electricity. Gipe explains why such a startlingly straightforward solution is eminently doable and can be accomplished much sooner than previously thought²&sand will have the capacity to resuscitate small and regional economies. Wind Energy Basics offers a how-to for home-based wind applications, with advice on which wind turbines to choose and which to avoid. He guides wind-energy installers through considerations such as renewable investment strategies and gives cautionary tales of wind applications gone wrong. And for the activist, he suggests methods of prodding federal, state, and provincial governments to promote energy independence.
The availability of clean, renewable power is without question going to be the defining challenge and goal of the 21st century, and wind will lead the way. Internationally acclaimed wind energy expert Paul Gipe is as soberly critical of past energy mistakes as he is convincingly optimistic about the future. The overwhelming challenge of transforming our world from one of fossil carbon to one of clean power seems daunting at best²and paralyzingly ...

Air ; Batterie ; Canada ; Durée de vie ; Emploi ; Énergie solaire ; Éolien ; Éolienne ; Espagne ; États Unis ; Étude socio-économique ; Investissement ; Milieu rural ; Montagne ; Québec ; Tarif d'achat ; Véhicule ; Véhicule électrique ; Vent ; Vitesse du vent ; Aspect économique

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Québec [21]

Éolien [12]

France [7]

Canada [6]

Projet [5]

Allemagne [4]

Appel d'offre [4]

Emploi [4]

Energie hydraulique [4]

États Unis [4]

Impact environnemental [4]

Aspect historique [3]

Danemark [3]

Éolienne [3]

Maintenance / Entretien [3]

Maroc [3]

Politique énergétique [3]

Puissance installée [3]

Recherche [3]

Site Internet [3]

Aspect financier [2]

Belgique [2]

Biomasse [2]

Chine [2]

Choix du site [2]

CO2 / Dioxyde de carbone [2]

Consommation d'électricité [2]

Efficacité énergétique [2]

Électricité [2]

Énergie solaire [2]

Espagne [2]

Étude de vent [2]

Europe [2]

Faune [2]

Financement [2]

Formation [2]

Gisement forestier [2]

Impact paysager [2]

Investissement [2]

Languedoc Roussillon [2]

Logiciel [2]

Pale [2]

Parc éolien [2]

Potentiel éolien [2]

Prix de l'electricité [2]

Production d'électricité [2]

Réseau électrique [2]

Réserve naturelle [2]

Rhône Alpes [2]

Sécurité [2]

Solaire thermique [2]

Suisse [2]

Tarif d'achat [2]

Vent [2]

Vitesse du vent [2]

Acceptabilité sociale [1]

Air [1]

Angleterre [1]

Animation [1]

Appareil de mesure [1]

Asie [1]

Aspect économique [1]

Association [1]

Australie [1]

Autoconsommation [1]

Autoconstruction [1]

Avantage [1]

Avifaune [1]

Barrage hydraulique [1]

Bâtiment [1]

Batterie [1]

Bibliographie [1]

Bois [1]

Bourgogne [1]

Bruit [1]

Budget [1]

Bureau d'étude [1]

Californie [1]

Centre de tri [1]

Chaleur renouvelable [1]

Chiffre clé [1]

Cogénération [1]

Cogénération biomasse [1]

Colombie [1]

Combustion [1]

Compostage [1]

Conférence / Colloque [1]

Conseiller énergie [1]

Construction écologique [1]

Coopérative [1]

Cours d'eau [1]

Coût d'exploitation [1]

Coût d'investissement [1]

Coût de production [1]

Coût des travaux [1]

Coût externe [1]

Déchet bois [1]

Définition [1]

Délai de réalisation [1]

Demande en énergie [1]

Démantèlement [1]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z