F Nous contacter

0

Documents  Appel d'offre | enregistrements trouvés : 228

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

Le consortium mené par EDF a remporté 3 des 5 zones maritimes de l'appel d'offre éolien offshore. Iberdrola gagne celui de Saint-Brieuc tandis que GDF Suez fait chou blanc et abandonne le projet des Deux-Côtes.

Éolien ; Éolienne ; GDF ; EDF ; Offshore ; Appel d'offre ; France ; Industrie

... Lire [+]

y

Dans son rapport sur la politique des EnR publié en juillet, la Cour des comptes souligne que tous les dispositifs de soutien ne sont pas efficients. Elle se montre très critique sur les appels d'offres, notamment pour l'éolien en mer et la biomasse.

Généralité énergie renouvelable ; Appel d'offre ; Biomasse ; Offshore ; Politique énergétique

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
Afin de relancer le développement des petites installations hydroélectriques, une filière jugée importante pour la transition énergétique, Ségolène Royal a lancé le 13 novembre dernier, la consultation sur le cahier des charges du premier appel d'offres.

Energie hydraulique ; France ; Appel d'offre ; Petite Centrale Hydroélectrique ; Électricité renouvelable ; Réglementation ; Collectivité locale

... Lire [+]

y

COMMUNIQUE EN LIGNE
Ségolène Royal fait évoluer le dispositif de soutien des filières « bois-énergie » et « méthanisation » en lançant un premier appel d'offres sur 3 ans, commun aux deux filières, qui portera sur un volume de 10 MW par an pourle lot méthanisation et de 50 MW par an pour le lot bois-énergie, dont 10 MW réservés à des petits projets de moins de 3 MW.
COMMUNIQUE EN LIGNE
Ségolène Royal fait évoluer le dispositif de soutien des filières « bois-énergie » et « méthanisation » en lançant un premier appel d'offres sur 3 ans, commun aux deux filières, qui portera sur un volume de 10 MW par an pourle lot méthanisation et de 50 MW par an pour le lot bois-énergie, dont 10 MW réservés à des petits projets de moins de 3 MW.

Biomasse ; Bois énergie ; Méthanisation ; Appel d'offre ; Politique énergétique ; Collectivité locale

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
Ségolène Royal a annoncé le lancement d'un nouvel appel d'offres pour l'éolien offshore. C'est Dunkerque qui a décroché le jackpot. Ce choix pose pas mal de questions à Berck et Boulogne où l'on attendait beaucoup, en termes d'emplois et de retombées économiques, de la création du parc éolien imaginé par la société WPD.

Éolien ; Offshore ; Appel d'offre ; Région ; Emploi ; Parc éolien ; Eolien en mer ; Politique énergétique ; Collectivité locale

... Lire [+]

y

Prise sur le fondement de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, cette ordonnance vise à favoriser le développement du biogaz. Elle permet aux pouvoirs publics d'avoir recours à une procédure d'appel d'offres en cas d'écart avec la trajectoire de développement prévu pour le biométhane. Ces appels d'offres valorisent notamment les investissements participatifs des particuliers ou des collectivités dans les sociétés de projets.

Les objectifs d'injection de biométhane dans les réseaux représentent 6 à 8 TWh par an en 2023.

La filière biogaz contribue pleinement aux objectifs de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte : elle participe au développement des énergies renouvelables, à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à l'essor d'une économie circulaire, avec la valorisation des déchets produits localement.

Une part croissante du gisement de biogaz peut être valorisée par l'injection de biométhane, un gaz épuré, directement injecté dans le réseau de gaz naturel. Ce mode de valorisation, encouragé par le tarif d'achat mis en place en 2011, permet d'obtenir des rendements énergétiques élevés et contribue à l'atteinte de l'objectif de 10 % de gaz d'origine renouvelable dans la consommation de gaz en 2030, fixé par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte.

Plus de 300 projets d'injection techniquement réalisables se sont déclarés auprès des gestionnaires de réseaux de gaz naturel. En mars 2016, 18 sites injectaient du biométhane dans les réseaux.
Prise sur le fondement de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, cette ordonnance vise à favoriser le développement du biogaz. Elle permet aux pouvoirs publics d'avoir recours à une procédure d'appel d'offres en cas d'écart avec la trajectoire de développement prévu pour le biométhane. Ces appels d'offres valorisent notamment les investissements participatifs des particuliers ou des collectivités dans les sociétés ...

Ordonnance/Obligation ; Biogaz ; Politique énergétique ; Transition énergétique ; Injection réseau ; Gestionnaire de réseau ; Gaz ; Distribution de l'énergie ; Appel d'offre

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
Des éoliennes en mer, notamment au large des plages de l'Aude : le projet est bien avancé. Enquête...

Copyright image : By Original map: Sting, modifications by Wikialine (File:France location map-Departements.svg) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

Éolienne ; Financement ; Projet ; Financement participatif ; Candidat ; Appel d'offre ; Éolien ; Projet citoyen ; Languedoc Roussillon ; Eolien en mer

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
Le ministère de l'Écologie a annoncé les deux premiers lauréats de l'appel d'offres pour des fermes pilotes d'éolien en mer flottant.

Éolien ; Eolien en mer ; France ; Appel d'offre

... Lire [+]

V

- n° 10

Le grand plan de relance de la production hydroélectrique française initié il y a près de deux ans par le Meddm prévoit le renouvellement des concessions des 399 plus grands barrages français et la mise en concurrence des sociétés intéressées. Le premier appel d'offres devrait être lancé d'ici à la fin de l'année et les entreprises semblent nombreuses à souhaiter y répondre. Le point sur cette redistribution des cartes qui devrait donner un nouveau visage à la filière hydroélectrique française.
Le grand plan de relance de la production hydroélectrique française initié il y a près de deux ans par le Meddm prévoit le renouvellement des concessions des 399 plus grands barrages français et la mise en concurrence des sociétés intéressées. Le premier appel d'offres devrait être lancé d'ici à la fin de l'année et les entreprises semblent nombreuses à souhaiter y répondre. Le point sur cette redistribution des cartes qui devrait donner un ...

Appel d'offre ; Barrage hydraulique ; Concession ; EDF ; Électricité renouvelable ; Exploitation ; GDF ; Rénovation

... Lire [+]

V

Appel d'offres renouvelables en France Dans le cadre du PPI (programmation pluriannuelle des investissements), le gouvernement va lancer deux appels d'offres pour monter des centrales de production d'électricité renouvelable d'ici au 1er janvier 2007, sur des tranches de puissances de 200 MW à partir de biomasse, 50 MW de biogaz et 500 MW d'éolien offshore. www.cre.fr

Appel d'offre ; Biogaz ; Éolien ; France ; Offshore ; Production d'électricité

... Lire [+]

V

- n° 250110

32 projets d'unités de cogénération alimentées à partir de biomasse ont été retenus par le Ministère du Développement durable à l'issue de l'appel d'offres ''Biomasse 3'', a-t-il annoncé le 22 janvier dans un communiqué. Rappelons que 106 dossiers avaient été déposés pour la construction, d'ici 2012 des centrales. Les projets retenus représentent une puissance totale de plus de 250 MW, ''soit l'équivalent du quart de la puissance d'un réacteur nucléaire'', a souligné le Ministère. Une majorité des projets (164 MW sur 266 MW) concerne des zones géographiques considérées comme ''prioritaires'' par le Gouvernement d'un point de vue de l'aménagement du territoire : la zone du Nord-Est de la France particulièrement concernée par les restructurations de Défense (régions Alsace, Lorraine, Champagne-Ardenne, Nord-Pas-de-Calais, Picardie, département de Seine-et-Marne), les massifs (Massif Central, Vosges, Alpes, Pyrénées), et la Bretagne compte tenu des difficultés d'approvisionnement électrique. Dans les régions Auvergne et Lorraine, la sélection définitive des projets est subordonnée à la vérification, sous l'égide des préfets concernés, de la disponibilité de la ressource biomasse et de l'absence de conflits d'usage, a indiqué le Ministère. La biomasse (hors biocarburants) représente plus du tiers du potentiel de développement des énergies renouvelables en France à l'horizon 2020 (7.5 sur 20 Mtep). Les projets retenus pourront bénéficier d'un tarif préférentiel d'achat de l'électricité (145 €/MWh en moyenne), a ajouté le Ministère. Ils représentent un investissement d'environ 750 M€, et un soutien public de 150 M€ par an pendant 20 ans. Un nouvel appel d'offres portant sur 800 MW : Afin d'atteindre les objectifs du Grenelle Environnement, le Ministre du Développement durable Jean-Louis Borloo a d'ores et déjà annoncé le lancement dans les prochaines semaines d'un nouvel appel d'offres pluriannuel portant sur 800 MW. Cet appel d'offres concernera des unités de cogénération de puissance supérieure à 12 MW. Selon le Syndicat des Energies renouvelables (SER), la production d'électricité à partir de biomasse comptait 700 MW installés fin 2009 contre 350 MW en 2005. L'objectif fixé est de 2.300 MW en 2020. - La carte des projets retenus : http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Carte_cle21c3c7.pdf
32 projets d'unités de cogénération alimentées à partir de biomasse ont été retenus par le Ministère du Développement durable à l'issue de l'appel d'offres ''Biomasse 3'', a-t-il annoncé le 22 janvier dans un communiqué. Rappelons que 106 dossiers avaient été déposés pour la construction, d'ici 2012 des centrales. Les projets retenus représentent une puissance totale de plus de 250 MW, ''soit l'équivalent du quart de la puissance d'un réacteur ...

Appel d'offre ; Bois déchiqueté / Plaquette ; Bois énergie ; Cartographie / Atlas ; Centrale biomasse ; Cogénération biomasse ; Combustible ; Coproduit / Sous-produit ; Déchet ; France ; Grenelle de l'environnement ; Objectif ; Puissance installée ; Région ; Tarif d'achat

... Lire [+]

V

- n° 290110

Pour François Lefèvre, responsable Forêt à FNE, ''même si les projets s'appuient sur des approvisionnements mesurés, cette approche n'est que théorique car il est impossible de maîtriser la récolte. De plus, la ressource est souvent promise plusieurs fois par les fournisseurs potentiels tant que les projets ne sont pas réalisés''. Selon l'association, sur les 32 nouveaux projets, 19 s'approvisionnent uniquement en plaquettes et biomasse forestières et 6 utilisent les plaquettes forestières en complément d'une autre ressource. Cette hausse de la demande en bois énergie fait craindre à FNE une surexploitation des forêts, une concurrence d'usage du sol (agriculture et bois matériau) et finalement l'importation de bois énergie ''au détriment de l'efficacité énergétique et de la balance commerciale''. L'association regrette un ''manque de coordination entre les différentes initiatives du ministère de l'écologie et du ministère de l'agriculture concernant l'utilisation du bois'', notamment avec le programme ''1.000 chaufferies bois pour le milieu rural''. Elle demande donc ''un moratoire sur ces grands programmes afin de se donner le temps de faire le point sur la quantité de ressources réellement mobilisables dans les territoires''.
Pour François Lefèvre, responsable Forêt à FNE, ''même si les projets s'appuient sur des approvisionnements mesurés, cette approche n'est que théorique car il est impossible de maîtriser la récolte. De plus, la ressource est souvent promise plusieurs fois par les fournisseurs potentiels tant que les projets ne sont pas réalisés''. Selon l'association, sur les 32 nouveaux projets, 19 s'approvisionnent uniquement en plaquettes et biomasse ...

Appel d'offre ; Approvisionnement ; Bois déchiqueté / Plaquette ; Bois énergie ; Cogénération biomasse ; Conflit / Opposition ; Consommation de bois ; Gisement forestier ; Inconvénient ; Politique environnementale

... Lire [+]

V

- n° 310708

À l'occasion du 60ème anniversaire du barrage de Génissiat, le MEEDDAT a présenté hier un plan de relance de la production hydroélectrique française qui a débuté par la signature du décret autorisant la mise en concurrence des concessions.

Appel d'offre ; Barrage hydraulique ; Concession ; Concurrence ; Décret ; Électricité renouvelable ; France ; Energie hydraulique ; Microhydraulique ; Programme de développement ; Production d'électricité ; Puissance installée

... Lire [+]

V

- n° 190209

Présenté en novembre 2008, le plan français de développement des énergies renouvelables prévoit de porter à 37 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep) la production d'énergie d'origine renouvelable en 2020. Autrement dit, il va falloir multiplier les installations afin de produire 20 Mtep d'énergie renouvelable supplémentaire d'ici cette date. Selon la feuille de route proposée par le Grenelle de l'environnement, la moitié de cet objectif (10 Mtep) sera atteinte grâce au développement des sources de chaleur renouvelable. Pour développer les équipements chez les particuliers (pompes à chaleur, solaire thermique, bois-énergie), l'Etat mise sur les aides financières sous forme de crédits d'impôts. Dans le but de développer la cogénération (production simultanée de chaleur et d'électricité), des appels d'offres spécifiques ont été lancés par la Commission de Régulation de l'Energie. Enfin, les autres types de projets seront encouragés grâce au fonds chaleur renouvelable mis en place cette année. Il bénéficie de 960 millions d'euros sur les trois prochaines années (2009-2011) dont 150 millions d'euros pour 2009. - Un appel d'offres national pour les projets de plus de 1 000 tep par an, - Des aides conditionnées à la productivité des installations, - Des aides régionalisées pour les petits projets.
Présenté en novembre 2008, le plan français de développement des énergies renouvelables prévoit de porter à 37 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep) la production d'énergie d'origine renouvelable en 2020. Autrement dit, il va falloir multiplier les installations afin de produire 20 Mtep d'énergie renouvelable supplémentaire d'ici cette date. Selon la feuille de route proposée par le Grenelle de l'environnement, la moitié de cet objectif ...

Aide financière ; Appel d'offre ; Budget ; Chaleur renouvelable ; Financement ; Fonds chaleur ; France ; Grenelle de l'environnement ; Objectif ; Politique énergétique ; Production de chaleur

... Lire [+]

V

- n° 160409

Les projets candidats devront présenter une innovation technologique et/ou architecturale puis seront ensuite sélectionnés sur des éléments d'appréciation prouvant la globalisation de leur démarche environnementale : maîtrise optimale de l'énergie sur les bâtiments du site, mise en place d'actions limitant l'impact environnemental, utilisation d'une énergie renouvelable autre que photovoltaïque sur le site... Les candidats retenus bénéficieront d'une aide financière qui pourra représenter environ 30% du montant total de l'investissement. Lors du premier appel d'offres de 2008, 178 dossiers avaient été déposés et 38 retenus. Ces 38 réalisations représentent 8 000 m2 de panneaux installés qui permettront de produire 830 000 kWh d'électricité.
Les projets candidats devront présenter une innovation technologique et/ou architecturale puis seront ensuite sélectionnés sur des éléments d'appréciation prouvant la globalisation de leur démarche environnementale : maîtrise optimale de l'énergie sur les bâtiments du site, mise en place d'actions limitant l'impact environnemental, utilisation d'une énergie renouvelable autre que photovoltaïque sur le site... Les candidats retenus bénéficieront ...

Aide financière ; Appel d'offre ; Association ; Batiment agricole ; Bâtiment public ; Bâtiment tertiaire ; Bretagne ; Conseil général ; Conseil régional ; Intégration architecturale ; Logement social ; Solaire photovoltaïque ; Technologie

... Lire [+]

V

- n° 160709

Depuis 2006, la Chambre d'agriculture de l'Ariège (09) encourage les agriculteurs à produire de l'énergie solaire photovoltaïque, leur permettant de diversifier leurs revenus, malgré l'ampleur des investissements de départ. Cette électricité est en effet revendue à EDF à un prix de rachat indexé et garantie pendant 20 ans, ce qui permet au producteur d'amortir sa centrale photovoltaïque en 10 ans, explique la Chambre d'agriculture de l'Ariège. Soit en moyenne 24.000 euros/an/exploitation pour une centrale photovoltaïque d'environ 300 m2. La Chambre d'agriculture de l'Ariège prend ainsi en charge l'ensemble des démarches administratives que suppose ce type de projet photovoltaïque - de la formation à la mise en place des panneaux - et gère leur installation dans le cadre de commandes groupées. Un succès grandissant : 55 projets qui ont été engagés en 2008, et ont bénéficié d'une subvention européenne FEDER à hauteur de 10% de leur investissement, concernent l'équipement de 62 bâtiments en panneaux solaires, soit 21.000 m2 de panneaux (36 kWc en moyenne par exploitation). Si l'investissement moyen est de l'ordre de 180.000 € par exploitation, la production d'électricité des 55 exploitants devrait au total représenter 3 millions de KWh par an, soit la fourniture en électricité de 750 foyers (hors chauffage). Concernant les achats groupés qui permettent de négocier les prix, selon David Brus, technicien à la Chambre d'agriculture en charge du photovoltaïque, trois entreprises ont été retenues dans le cadre de l'installation groupée de centrales photovoltaïques : Energy Prod (Pamiers), Groupe Fauché (Montauban) et AE 3000 (Perpignan). Concrètement, les poses de panneaux des 55 porteurs de projets ont vu le jour en 2009. Le Préfet de l'Ariège a ainsi inauguré le 17 juin le toit solaire photovoltaïque de Jean Mistou à Saverdun, dont les 268 m2 de panneaux ont été raccordés en mai dernier. Ce polyculteur éleveur a investi 195 000 euros HT (dont 175.279 euros HT pour les panneaux) dans un bâtiment neuf de stockage de matériel (bipente, 410 m2) et des panneaux monocristallins sur la toiture. M. Mistou table sur une production de 40.000 Kwh/an et un retour sur investissement de 11 ans. Forte de l'intérêt des agriculteurs ariégeois au photovoltaïque, la Chambre d'Agriculture a lancé une seconde vague de projets en 2009. Plus de 130 agriculteurs ont suivi une journée de formation et 90 porteurs de projets ont démarré les démarches et les perspectives sont encourageantes : la totalité des projets engagés sur les 2 années 2008 et 2009 devrait aboutir à l'installation de 7 hectares et produire l'équivalent de la consommation électrique hors chauffage de 2.000 foyers, souligne la Chambre d'agriculture. A l'instar de celle de l'Ariège, la chambre régionale d'agriculture d'Alsace a lancé le 30 juin un observatoire du photovoltaïque pour aider les exploitants de la région à équiper leurs bâtiments de panneaux solaires, en échangeant leurs expériences. Avec 300.000 m2 installés sur 250 projets (pour près de 3,5 millions d'euros d'investissement) et 150 autres en gestation, les agriculteurs alsaciens sont les champions de France en photovoltaïque, a indiqué à l'AFP Jean-Paul Bastian, président de la chambre régionale d'agriculture. Depuis deux mois, est notamment mise en service à Weinbourg (Bas-Rhin), la plus grande unité de production photovoltaïque intégrée à des bâtiments agricoles, d'une capacité de 4,5 MW, pouvant fournir de l'électricité à une commune de 4.000 habitants. L'objectif de cet observatoire est de fédérer les compétences régionales en matière de photovoltaïque agricole, de réaliser un inventaire comparatif des installations et d'apporter conseils aux agriculteurs. http://sd1.cra-mp.org/ca09/ca09spip/spip.php?rubrique135 (cf. Environnement Magazine n°1679 - juillet/août 2009 - p. 16)
Depuis 2006, la Chambre d'agriculture de l'Ariège (09) encourage les agriculteurs à produire de l'énergie solaire photovoltaïque, leur permettant de diversifier leurs revenus, malgré l'ampleur des investissements de départ. Cette électricité est en effet revendue à EDF à un prix de rachat indexé et garantie pendant 20 ans, ce qui permet au producteur d'amortir sa centrale photovoltaïque en 10 ans, explique la Chambre d'agriculture de l'Ariège. ...

Agriculteur ; Alsace ; Appel d'offre ; Batiment agricole ; Collectivité locale ; Coût d'investissement ; Démarche administrative ; Fonds Européen Développement Régional - Feder ; Groupement d'achat ; Midi Pyrénées ; Milieu agricole ; Programme de développement ; Réalisation ; Recensement / Inventaire ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 180609

Sur les 200 hectares que compte l'ancienne friche militaire reconvertie en Parc d'Activités d'Intérêt Départemental par le Syndicat de Développement Économique du Sud Sarthe (SDESS), la centrale au sol photovoltaïque occuperait une surface de 37 hectares. Le 15 juin 2009, une première promesse de bail emphytéotique de 30 ans pour la location de la parcelle a été signée entre Energie Europe Service et le SDESS. Cette promesse de bail reste toutefois conditionnée à la réponse favorable à la candidature de l'entreprise dans le cadre de l'appel d'offres lancé en avril dernier du ministère pour la construction d'ici 2011 d'au moins une centrale solaire au sol dans chaque région française. Rappelons que l'appel d'offres a pour objectif de multiplier par 5 le parc photovoltaïque français dont la puissance cumulée pourrait atteindre 300 MW. Les candidats peuvent envoyer leur projet jusqu'au 21 décembre. L'ancienne friche militaire devrait accueillir de nouvelles entreprises dès 2011.
Sur les 200 hectares que compte l'ancienne friche militaire reconvertie en Parc d'Activités d'Intérêt Départemental par le Syndicat de Développement Économique du Sud Sarthe (SDESS), la centrale au sol photovoltaïque occuperait une surface de 37 hectares. Le 15 juin 2009, une première promesse de bail emphytéotique de 30 ans pour la location de la parcelle a été signée entre Energie Europe Service et le SDESS. Cette promesse de bail reste ...

Appel d'offre ; Centrale au sol ; Centrale photovoltaïque ; Grande puissance ; Pays de la Loire ; Surface au sol

... Lire [+]

V

- n° 101109

Le premier parc éolien français en mer pourrait voir le jour en 2010 au large de Veulettes-sur-mer en Seine-Maritime (76). Au terme de l'instruction administrative, la société Enertrag a reçu l'ensemble des autorisations nécessaires à l'implantation des éoliennes. Le permis de construire a été délivré en septembre 2008 et les travaux maritimes pourraient commencer au second trimestre 2010. D'une puissance de 105 MW, ce parc sera composé de 21 éoliennes de 5 MW chacune et produira l'équivalent de la consommation domestique de 175.000 personnes (chauffage électrique compris). Ce projet est le seul à avoir été retenu lors de l'appel d'offres lancé par l'Etat en 2004 mais d'autres projets sont en cours, notamment le parc éolien des Deux-Côtes au large des littoraux picards et haut-normands, le parc de la baie de Saint-Brieuc dans les Côtes d'Armor, ou encore le projet au large de l'Ile d'Yeu. Des évolutions réglementaires attendues Au total, plus d'une vingtaine de projets sont envisagés sur les quatre façades maritimes françaises. D'ici 2020, 6.000 MW d'éolien offshore devraient être installés en France au regard des objectifs du Grenelle de l'environnement. Selon le Syndicat des Energies Renouvelables (SER), cela suppose un rythme annuel d'installation en mer de 600 MW d'ici 2020 (soit 100 à 120 éoliennes), représentant plus d'1,5 milliard d'euros d'investissement chaque année. Mais le syndicat est inquiet : ''la législation et la réglementation françaises telles qu'elles ont été élaborées pour le développement de l'éolien à terre ne répondent pas parfaitement aux nécessités de l'éolien offshore'', explique-t-il dans sa lettre mensuelle. Le SER estime que les règles d'urbanisme ne sont pas adaptées pour les usages en mer de même que les Zones de Développement de l'Eolien (ZDE). Une situation qui devrait rapidement changer puisque le projet de loi Grenelle 2 prévoit d'exclure les éoliennes en mer des dispositifs ZDE. Le SER attend également une meilleure planification territoriale à l'instar de ce qui s'est fait dans plusieurs autres pays européens et là aussi les choses pourraient évoluer prochainement puisque le ministère de l'écologie a adressé, en mars dernier, une circulaire aux Préfets des régions côtières à savoir l'Aquitaine, la Bretagne, la Haute Normandie, la Provence-Alpes-Côtes-d'Azur et les Pays de la Loire. Les Préfets sont invités à entreprendre une démarche de concertation avec tous les acteurs concernés pour définir les zones préférentielles de développement de l'éolien en mer. ''L'objectif est de donner aux services instructeurs des demandes d'autorisation, un outil de développement équilibré entre les différents usages de la mer comme la navigation, la pêche, le nautisme, l'extraction de granulats marins'', explique le SER. Un secteur en croissance en Europe En attendant, dans les autres pays européens, les parcs éoliens offshore se développent. Fin 2008, 32 parcs éoliens en mer étaient en service dans dix pays : le Danemark, le Royaume-Uni, la Suède, les Pays-Bas, l'Irlande, l'Italie, l'Allemagne, la Finlande, la Norvège et la Belgique, cumulant une puissance installée de plus de 1.400 MW. Quatre projets sont également en construction pour une puissance de 1.500 MW. Le Royaume-Uni et l'Allemagne ne comptent pas en rester là puisque les deux pays ont annoncé des programmes de développement très ambitieux : 20.000 MW pour le Royaume-Uni en 2020 et 25.000 MW pour l'Allemagne en 2030.
Le premier parc éolien français en mer pourrait voir le jour en 2010 au large de Veulettes-sur-mer en Seine-Maritime (76). Au terme de l'instruction administrative, la société Enertrag a reçu l'ensemble des autorisations nécessaires à l'implantation des éoliennes. Le permis de construire a été délivré en septembre 2008 et les travaux maritimes pourraient commencer au second trimestre 2010. D'une puissance de 105 MW, ce parc sera composé de 21 ...

Appel d'offre ; Autorisation ; Éolien ; Europe ; Haute Normandie ; Offshore ; Parc éolien ; Permis de construire ; Projet ; Puissance installée

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
La ministre a lancé une concertation en vue d'un appel d'offres éolien offshore dans la zone de Dunkerque. Entre satisfaction et surprise, les professionnels attendent les détails des procédures de dialogue concurrentiel et de levée des risques.

Appel d'offre ; Éolien ; Offshore ; Eolien en mer ; France

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
Selon un sondage réalisé par Opinionway à la demande du syndicat Enerplan, 47% des Français interrogés se déclarent prêts à investir dans l'autoconsommation solaire. Leur motivation principale reste l'autonomie pour 15% d'entre eux. Mais 62% de ces personnes favorables à l'autoconsommation ne prévoient un passage à l'acte que dans cinq ans, pas avant. Peut-être parce qu'ils ne sont que 23% à connaître le cadre réglementaire.
ARTICLE EN LIGNE
Selon un sondage réalisé par Opinionway à la demande du syndicat Enerplan, 47% des Français interrogés se déclarent prêts à investir dans l'autoconsommation solaire. Leur motivation principale reste l'autonomie pour 15% d'entre eux. Mais 62% de ces personnes favorables à l'autoconsommation ne prévoient un passage à l'acte que dans cinq ans, pas avant. Peut-être parce qu'ils ne sont que 23% à connaître le cadre réglementaire.

Appel d'offre ; Énergie solaire ; Autoconsommation ; Particulier / Ménage

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Appel d'offre [228]

Éolien [71]

France [66]

Politique énergétique [51]

Solaire photovoltaïque [46]

Généralité énergie renouvelable [43]

Tarif d'achat [43]

Production d'électricité [38]

Offshore [36]

Collectivité locale [33]

Biogaz [30]

Biomasse [30]

Électricité renouvelable [30]

Projet [26]

Réglementation [25]

Bois énergie [21]

Europe [20]

Puissance installée [20]

Éolienne [19]

Aide financière [18]

Parc éolien [18]

Cogénération biomasse [16]

Energie hydraulique [16]

Entreprise [16]

Réalisation [16]

Bretagne [15]

Objectif [15]

Centrale photovoltaïque [14]

Chiffre clé [14]

Énergie solaire [14]

Programme de développement [13]

Cogénération [12]

Démarche administrative [12]

Financement [12]

Haute Normandie [12]

Marché de l'électricité [12]

Texte législatif [12]

Allemagne [11]

Centrale biomasse [11]

Directive européenne [11]

Emploi [11]

Rhône Alpes [11]

Aspect financier [10]

Consommation d'énergie [10]

Coût d'investissement [10]

EDF [10]

Grenelle de l'environnement [10]

Industrie [10]

Région [10]

Réseau de chaleur [10]

Aspect économique [9]

Biocarburant [9]

Commune / Ville [9]

Ile de France [9]

Languedoc Roussillon [9]

Milieu agricole [9]

Recensement / Inventaire [9]

Aspect juridique [8]

Autoconsommation [8]

Barrage hydraulique [8]

Bâtiment [8]

Centrale au sol [8]

Chaufferie bois [8]

Efficacité énergétique [8]

Eolien en mer [8]

Étude [8]

Exploitation [8]

Installation [8]

Marché français [8]

Méthanisation [8]

Production de chaleur [8]

Recherche [8]

Secteur industriel [8]

Approvisionnement [7]

Chaleur renouvelable [7]

Cogénération bois [7]

Décret [7]

Énergie marine [7]

Fonds chaleur [7]

Géothermie [7]

Gisement forestier [7]

Grande puissance [7]

Huile végétale [7]

Libéralisation énergétique [7]

Objectif européen [7]

Obligation d'achat [7]

Permis de construire [7]

Production d'énergie [7]

Solaire thermique [7]

Technologie [7]

ADEME [6]

Aquitaine [6]

Bois déchiqueté / Plaquette [6]

Cartographie / Atlas [6]

Champagne Ardenne [6]

Concession [6]

Enquête publique [6]

Fiscalité [6]

Impact environnemental [6]

Investissement [6]

Maintenance / Entretien [6]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z