F Nous contacter

0

Documents  Amélioration de l'habitat | enregistrements trouvés : 207

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 8

OPATB, OPAH, AEU: Analyse Environnementale de l'Urbanisme

Amélioration de l'habitat ; Collectivité locale ; Étude d'impact ; OPATB / OPAH

... Lire [+]

V

- n° 7
ISBN 1773-0339

Une Opération Programmée de l'Amélioartion de l'Habitat est une action d'aménagement qui vise à améliorer les logements anciens et leur environnement pour une réduction des consommations énergétiques

Amélioration de l'habitat ; Logement social ; OPATB / OPAH

... Lire [+]

V

- n° 48
ISBN 0982-6246

"Répondre aux besoins en logement des jeunes communes des aines pourqu'ils puissent demeurer ""au pays"" et valoriser le cadre de vie du territoire"

Amélioration de l'habitat ; Ile de France ; OPATB / OPAH

... Lire [+]

V

- n° 635
ISBN 0399-9874

L'ADEME et l'ANAH s'engagent à coopérer afin de mieux faire connaitre les primes pour l'installation de matériels performants tels que les chaudières à condensation, les pompes à chaleur ou encore le solaire thermique.

ADEME ; Aide financière ; Amélioration de l'habitat ; ANAH ; Bâtiment ; Chaudière à condensation ; Généralité énergie renouvelable ; Logement ; OPATB / OPAH ; Performance énergétique ; Pompe à chaleur ; Solaire thermique

... Lire [+]

V

- n° 319
ISBN 0292-1731

La maitrise de l'énergie, la réduction des gaz à effet de serre, le développement des énergies renouvelables, ne sont pas en général les sujets de prédilection d'un bailleur social. POurtant l'OPAC de Paris a engagé une politique envronnementale depuis 1995 qui les prend en compte. Du remplacement des fenètres à l'installation de panneaux soalires, beaucoup de choses ont été faites et d'autres comme la construction d'une pile à combustible ou le développement d'une démarche HQE sont en projet
La maitrise de l'énergie, la réduction des gaz à effet de serre, le développement des énergies renouvelables, ne sont pas en général les sujets de prédilection d'un bailleur social. POurtant l'OPAC de Paris a engagé une politique envronnementale depuis 1995 qui les prend en compte. Du remplacement des fenètres à l'installation de panneaux soalires, beaucoup de choses ont été faites et d'autres comme la construction d'une pile à combustible ou le ...

Amélioration de l'habitat ; Capteur solaire ; Vitrage ; Haute Qualité Environnementale / HQE ; Ile de France ; Isolation ; Logement social ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Pile à combustible

... Lire [+]

V

- n° 1-2 -VOL 4

Japon : Le Japon totalement renouvelable ? Etats-Unis : Maison Zéro Energie en démonstration Allemagne : Une centrale de 2 MW sur le réseau France: Laboratoire d'essai ADEME - CSTB& Partenariat Ademe - Anah dans l'habitat Grande-Bretagne: Fin de la sixième phase du programme Italie : Enfin les tarifs favorables ? Portugal : A petits pas...

Allemagne ; Amélioration de l'habitat ; ANAH ; Angleterre ; Cellule photovoltaïque ; Climatisation solaire ; CSTB ; États Unis ; Fabrication ; France ; Grande puissance ; Logement ; Indépendance énergétique ; Italie ; Japon ; Laboratoire ; Maison économe / autonome ; Maison solaire ; OPATB / OPAH ; Portugal ; Raccordé réseau ; Record ; Solaire photovoltaïque ; Solaire thermique ; Tarif d'achat

... Lire [+]

V

- n° 96

Cette opération vise notamment à optimiser la mise en oeuvre des primes existantes pour l'installation de matériels performants et l'utilisation des énergies renouvelables.

ADEME ; Amélioration de l'habitat ; ANAH ; Effet de serre ; Généralité énergie renouvelable ; Logement ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Partenariat

... Lire [+]

H

- n° 17

Le Logiciel BAO Pro Travaux, plus complet va succéder à Orebat. Il permettra l'évaluation des travaux d'économie d'énergie avec plan d'amortissement financier (méthode de calcul compatible avec l'Eco-prêt à taux zéro et le DPE réglementaire)

Amélioration de l'habitat ; Bâtiment ; Consommation d'énergie ; Crédit d'impôt ; Diagnostic Performance Énergétique - DPE ; Étiquette énergie ; Gaz à Effet de Serre / GES ; Logiciel ; Méthode de calcul ; Performance énergétique ; Prêt à Taux Zéro - PTZ ; Rénovation

... Lire [+]

H

- n° 715

« En quelques années, la part des dépenses d'énergie dans le logement est passée de 10 % à 15 % pour les ménages les plus modestes », explique le Meeddat. Le gouvernement a annoncé mardi 26 janvier la mise en place d'une nouvelle aide pour aider les familles disposant d'un faible budget à isoler leurs logements et à réduire leur facture énergétique. Selon Valérie Létard, secrétaire d'Etat en charge de la solidarité écologique, cette subvention vise à réhabiliter sur la période 2010-2017 les logements de 300.000 propriétaires occupants en forte situation de précarité énergétique. Les opérations de rénovation devront conduire à des économies d'énergie d'au moins 25 %, avec pour objectif global une réduction des consommations énergétiques d'au moins 30 %. Le mouvement politique Europe écologie, qui estime que le problème touche plus de 3 millions de Français, regrette le manque d'ambition du projet. « Cette aide n'est pas à la hauteur des besoins. Si nous partageons la préoccupation du gouvernement sur cette question essentielle aujourd'hui, force est de constater que le rythme n'est pas le bon. Ce qu'il faut, c'est la rénovation de 300 000 par an ! », commentent dans un communiqué Stéphane Gatignon, Maire de Sevran, Conseiller général de Seine Saint Denis et Hélène Gassin, spécialiste en énergie. Des engagements du Grenelle Environnement : Le Gouvernement répond aux critiques en affirmant appréhender la situation dans toute sa dimension. Afin d'identifier les logements nécessitant une réhabilitation au titre de ce programme, 600 000 logements feront d'abord l'objet d'un repérage préalable. Le secrétaire d'Etat au Logement, Benoist Apparu précise que la moitié d'entre eux seront en milieu rural. Concrètement, l'Etat s'engage à prendre en charge, en partie avec les collectivités locales, les deux tiers du coût des travaux nécessaires pour l'isolation. Le solde restera à la charge du ménage. Le Fonds national d'aide à la rénovation thermique des logements privés, géré par l'Agence nationale de l'habitat (ANAH) et doté de 1,25 milliard d'euros, avancera directement les sommes aux propriétaires retenus après l'expertise. La lutte contre la précarité énergétique figure parmi les engagements du Grenelle Environnement et en particulier dans la loi dite « Grenelle 1 » du 3 août 2009, présentée par Jean-Louis Borloo et adoptée par le Parlement. ----- Création d'une subvention pour aider les ménages en situation de précarité énergétique à rénover leur logement Suite aux conclusions du groupe de travail sur la précarité énergétique remises à la secrétaire d'Etat au Développement Durable Valérie Létard au début du mois de janvier, le ministère du développement durable a annoncé aujourd'hui la création d'une aide destinée aux ménages en situation de précarité énergétique pour rénover leur logement. De 300 000 à 500 000 propriétaires occupants modestes pourraient être concernés. Cette nouvelle aide baptisée « Aide de Solidarité Ecologique » remplacera l'actuelle éco-subvention gérée par l'Anah. Elle sera financée par le nouveau ''fonds national d'aide à la rénovation thermique des logements privés ». Ce dernier sera géré par l'Anah et doté pour la période 2010-2017 de 500 millions d'euros dans le cadre du Grand Emprunt et de 150 millions d'euros par les fournisseurs d'énergie par l'intermédiaire des certificats d'économies d'énergie. À ces dotations, s'ajoutent les participations déjà prévues de l'Anah et de l'ADEME à hauteur de 600 M€. Les coûts moyens de rénovation sont estimés entre 8 000 et 12 000 €. Le montant de l'aide va de 500€ + 20% du coût des travaux à 3 000€ + 25% du montant des travaux. Elle est cumulable avec le crédit d'impôt sur les équipements et la part restant à apporter pourra bénéficier d'un eco-prêt à taux zéro. Seul critère à respecter : les opérations de rénovation devront conduire à des économies d'énergie d'au moins 25 %. Avec cette subvention, le ministère espère réhabiliter 300 000 logements sur la période 2010-2017. Afin d'identifier les logements nécessitant une réhabilitation au titre de ce programme, 600 000 logements feront l'objet d'un repérage préalable qui sera organisé localement par les Préfets des départements. Mais pour Europe Ecologie, cette aide est une goutte d'eau dans le désert : ''ce mal touche plus de 3 millions de personnes en France, autant dire que cette aide n'est pas à la hauteur des besoins des Français'', estime Stéphane Gatignon, Maire de Sevran. ''Si nous partageons la préoccupation du gouvernement sur cette question essentielle aujourd'hui, force est de constater que le rythme n'est pas le bon. Ce qu'il faut, c'est la rénovation de 300 000 par an !'', ajoute-t-il.
« En quelques années, la part des dépenses d'énergie dans le logement est passée de 10 % à 15 % pour les ménages les plus modestes », explique le Meeddat. Le gouvernement a annoncé mardi 26 janvier la mise en place d'une nouvelle aide pour aider les familles disposant d'un faible budget à isoler leurs logements et à réduire leur facture énergétique. Selon Valérie Létard, secrétaire d'Etat en charge de la solidarité écologique, cette subvention ...

Aide financière ; Aide sociale ; Amélioration de l'habitat ; ANAH ; Budget ; Collectivité locale ; Copropriété / Propriétaire ; Coût des travaux ; Crédit d'impôt ; Dépense énergétique ; Économie d'énergie ; Fonds social ; Grenelle de l'environnement ; Logement ; Isolant thermique ; Isolation ; Milieu rural ; Particulier / Ménage ; Programme de développement ; Politique énergétique ; Précarité ; Prêt à Taux Zéro - PTZ ; Recensement / Inventaire ; Rénovation ; Solidarité ; Précarité énergétique

... Lire [+]

y

- n° 20

UNIS (Union Nationale des Syndicats de l'Immobilier), le PACT du Rhône (réseau pour l'amélioration de l'habitat) et l'ALE du Grand Lyon ont établi un partenariat, avec le soutien de la Région Rhône-Alpes et de l'ADEME, pour construire un programme de formations à destination des syndicats de copropriétés, afin de les aider à développer des démarches d'amélioration thermique et énergétique des bâtiments, au regard des réglementations présentes et à venir. Des phases de test auront lieu au second trimestre 2010, afin d'élaborer des modules de formation applicables partout en France. Plus d'info : contact@unis-immo.fr
UNIS (Union Nationale des Syndicats de l'Immobilier), le PACT du Rhône (réseau pour l'amélioration de l'habitat) et l'ALE du Grand Lyon ont établi un partenariat, avec le soutien de la Région Rhône-Alpes et de l'ADEME, pour construire un programme de formations à destination des syndicats de copropriétés, afin de les aider à développer des démarches d'amélioration thermique et énergétique des bâtiments, au regard des réglementations présentes et ...

Amélioration de l'habitat ; Bâtiment ; Copropriété / Propriétaire ; Fédération / Syndicat ; Formation ; Logement ; Performance énergétique ; Rhône Alpes

... Lire [+]

H

- n° 546

Selon la dernière édition (décembre 2009) de l'étude annuelle de l'ADEME sur les marchés et les emplois liés à l'amélioration de l'efficacité énergétique et au développement des énergies renouvelables, ce marché a dépassé la barre des 50 milliards d'euros en 2008 et devrait atteindre 57 milliards en 2009. La croissance est tirée par les énergies renouvelables (en particulier le photovoltaïque et les pompes à chaleur) et l'amélioration de l'efficacité énergétique dans les transports. Le nombre d'emplois directs estimés correspondant approche en 2008 les 260 000 équivalents temps plein (+27% depuis 2006, ce qui en fait un des secteurs qui résiste le mieux à la crise), concentrés en partie dans l'amélioration de l'efficacité énergétique du secteur résidentiel (110 000 emplois). Le secteur pourrait atteindre environ 300 000 emplois équivalents temps plein en 2009 soit une augmentation de 90 000 emplois depuis 2006. Les métiers verts : une source importante de croissancePrésident du comité de la filière « Energies renouvelables » : Alain LIEBARD, enseignant depuis 1982 à l'Ecole d'Architecture de Paris la Villette dans les champs disciplinaires Architecture et Construction puis Sciences et techniques pour l'Architecture, est président d'Observ'ER. Les énergies renouvelables constituent une des clés de la transition énergétique, en apportant une des réponses au défi climatique et de la sécurité d'approvisionnement. Le Grenelle de l'environnement a introduit un changement d'échelle en programmant, en accord avec le Paquet « énergie ­ climat » de l'Union européenne, le doublement de la production d'énergies renouvelables d'ici 2020 alors qu'on est à peu près au même niveau depuis 1970. Le marché des ENR pesait environ 16 milliards d'euros en 2008. L'éolien, le bois énergie et les pompes à chaleur représentaient les plus importants marchés de production. Les évolutions ne sont pas les mêmes selon les secteurs. Ainsi, c'est le photovoltaïque et, dans une moindre mesure, les pompes à chaleur qui, depuis 2008, portent le marché des ENR. La croissance du secteur de l'éolien entraîne une croissance des créations d'emplois conforme aux ratios de référence. De même, les énergies renouvelables croissent beaucoup plus rapidement que le marché de l'efficacité énergétique. En 2008, 72 640 emplois ont été recensés comme liés directement au marché des énergies renouvelables, dont environ 46 000 pour la production de matériel et leur vente et 26 000 pour la vente d'énergies renouvelables. Ces résultats sont un peu inférieurs aux objectifs fixés par le Grenelle pour 2012. Quatre types de métiers liés aux énergies renouvelables : - la fabrication et la distribution d'équipements producteurs d'énergies renouvelables, - l'installation, la maintenance et l'usage de ces équipements, notamment dans les bâtiments, - le conseil technique et les services non marchands, exercés notamment au sein des collectivités locales par exemple dans le cadre de l'élaboration d'un plan climat-énergie territorial - l'aide au financement des énergies renouvelables Il ne faut pas attendre avec les énergies renouvelables de révolution en termes de création de nouveaux métiers, si ce n'est le métier de développeur de projet ou de contrôleurs / coordonnateur qualité. Pour le reste, les énergies renouvelables offriront davantage d'emplois sur des métiers traditionnels avec des nouvelles compétences. Les compétences manquent dans certains domaines : C'est notamment le cas, pour ce qui concerne l'ingénierie, dans les grosses chaufferies bois et le biogaz. Dans les emplois liés aux bâtiments, une approche globale qui tient compte de l'ensemble des différents corps de métiers et des complémentarités nouvelles inhérentes aux énergies renouvelables et à la maîtrise de l'énergie est nécessaire ; peut-être un métier comme celui de contrôleur qualité finira-t-il par émerger. Une nouvelle filière de juristes et notamment d'avocats spécialisés dans le droit des énergies renouvelables pourrait avoir de l'avenir. De nouveaux sujets se posent également dans la recherche et des compétences sont à créer dans des filières émergentes ; c'est par exemple le cas dans le secteur des énergies marines. Besoins en formation et organisation des parcours professionnels : Le dispositif de formation français paraît en retard dans le domaine car il existe peu de formation dédiée explicitement aux énergies renouvelables et à l'efficacité énergétique ce qui oblige chaque secteur professionnel à prendre à sa charge les formations nécessaires. La politique de l'Éducation Nationale consiste plutôt à créer des mentions complémentaires s'ajoutant aux formations des métiers existants. Le comité propose de développer des formations mixtes combinant la formation scolaire et un stage de longue durée en entreprise (12 à 18 mois), avec de véritables maîtres ouvriers connaissant leur métier et sachant le transmettre. Valorisation des métiers et des formations : Le Comité s'accorde sur la nécessité de développer la culture des énergies renouvelables auprès des métiers non spécialisés (ingénieurs et architectes notamment), au-delà de la formation des spécialistes. Les techniciens et ingénieurs qui interviennent sur les énergies renouvelables, et plus généralement sur les métiers de la croissance verte, pourraient trouver avantage à se faire reconnaître grâce à un signe ou un logo qui témoignerait de leur adhésion à une démarche collective. Communiquer : Les métiers des énergies renouvelables sont comme très valorisants. Une identité culturelle professionnelle et sociétale est probablement en train de naître autour de la reconnaissance des valeurs du développement durable incarné dans les métiers de la croissance verte. Identité qu'il conviendrait sans doute d'accompagner par des communications ciblées empruntant par exemple au réseaux sociaux actuellement en pleine expansion sur le web. C'est autour de la dynamique « j'exerce un métier de la croissance verte » que pourrait se forger ce type d'identité.
Selon la dernière édition (décembre 2009) de l'étude annuelle de l'ADEME sur les marchés et les emplois liés à l'amélioration de l'efficacité énergétique et au développement des énergies renouvelables, ce marché a dépassé la barre des 50 milliards d'euros en 2008 et devrait atteindre 57 milliards en 2009. La croissance est tirée par les énergies renouvelables (en particulier le photovoltaïque et les pompes à chaleur) et l'amélioration de ...

Amélioration de l'habitat ; Bâtiment ; Biogaz ; Bois énergie ; Campagne de communication ; Chaufferie bois ; Collectivité locale ; Conseil énergie partagé - CEP ; Conseiller énergie ; Efficacité énergétique ; Emploi ; Éolien ; Étude ; Fabricant ; Financement ; Formation ; Fournisseur / Distributeur ; Généralité énergie renouvelable ; Grenelle de l'environnement ; Ingénieur ; Installateur ; Maintenance / Entretien ; Marché français ; Métier ; Objectif ; Plan Climat ; Pompe à chaleur ; Solaire photovoltaïque ; Transport

... Lire [+]

V

- n° 18
ISBN 1964-9843

L'Observatoire permanent de l'amélioration énergétique du logement (Open) livre ses résultats pour la période 2006-2008: l'amélioration énergétique des logements représente une part de plus en plus importante du marché des travaux d'entretien - rénovation (40%, + 10 points par rapoort à 2006). malgré une baisse du nombre de chantiers (-6%), c'est un marché qui reste dynamique avec une augmantation du chiffre d'affaires de +18% en deux ans et la progression des solutions techniques les plus performantes.
L'Observatoire permanent de l'amélioration énergétique du logement (Open) livre ses résultats pour la période 2006-2008: l'amélioration énergétique des logements représente une part de plus en plus importante du marché des travaux d'entretien - rénovation (40%, + 10 points par rapoort à 2006). malgré une baisse du nombre de chantiers (-6%), c'est un marché qui reste dynamique avec une augmantation du chiffre d'affaires de +18% en deux ans et la ...

Amélioration de l'habitat ; Coût des travaux ; Crédit d'impôt ; Logement ; Isolation ; Performance énergétique

... Lire [+]

V

- n° 61
ISBN 1292-0045

Les commmunautés de communes jurassiennes ont engagé une OPAH - opération Programmée d'Amélioration de l'Habitat

Amélioration de l'habitat ; Bâtiment ; Choix de l'énergie ; Collectivité locale ; Commune / Ville ; Copropriété / Propriétaire ; Dépense énergétique ; Diagnostic ; Étude ; Franche Comté ; Logement ; Logement social ; OPATB / OPAH

... Lire [+]

V

- n° 23
ISBN 1282-5832

Depuis plusieurs années, la Drome est précurseur de nombreuses démarches ayant permis d'associer amélioration de l'habitat et maitrise de l'énergie dans le logement des ménages défavorisés.

Amélioration de l'habitat ; Fonds énergie ; Fonds social ; OPATB / OPAH ; Précarité ; Programme d'action ; Rhône Alpes

... Lire [+]

V

- n° 101
ISBN ref : 4794

Au Liban, 5 opérations exemplaires réalisées dans le cadre du Projet PEEC ont montré la faisabilité technique et économique d'améliorations énergétiques dans l'habitat collectif

Amélioration de l'habitat ; Économie d'énergie ; Efficacité énergétique ; Logement ; Liban

... Lire [+]

V

- n° 48

Montant total des subventions en 2003 : 415,16 milions d'euros

Aide financière ; Amélioration de l'habitat ; ANAH ; Budget ; Copropriété / Propriétaire ; Logement social

... Lire [+]

V

- n° 245
ISBN 0247-3739

Pour les travaux d'amélioration et de rénovation des bâtiments Pour le chauffage urbain & réseau de chaleur

Amélioration de l'habitat ; Bâtiment ; Chauffage urbain ; Commission européenne ; Europe ; Rénovation ; Réseau de chaleur ; TVA

... Lire [+]

V

- n° 690
ISBN 0750-1552

"Qu'il s'agisse de primes directes nationales ou régionales; subventions ou prêts, de réduction ou de crédit d'impôt, les aides financières concernant l'amélioration des bâtiments sont très nombreuses. L'orientation d'une grande partie de ces aides est de plus en plus prononcée, notamment vers les économies d'énergie, la maîtrise des dépenses énergétiques et le développement des énergies renouvelables."
"Qu'il s'agisse de primes directes nationales ou régionales; subventions ou prêts, de réduction ou de crédit d'impôt, les aides financières concernant l'amélioration des bâtiments sont très nombreuses. L'orientation d'une grande partie de ces aides est de plus en plus prononcée, notamment vers les économies d'énergie, la maîtrise des dépenses énergétiques et le développement des énergies renouvelables."

Aide financière ; Amélioration de l'habitat ; Copropriété / Propriétaire ; Crédit d'impôt ; Économie d'énergie ; Emprunt bancaire ; Généralité énergie ; Généralité énergie renouvelable ; Logement ; Location ; Maitrise De l'Énergie - MDE

... Lire [+]

V

- n° 123
ISBN 1624-7876

La ville s'engage dans la réduction des gaz à effet de serre et les économies d'énergie. Elle vient de signer une convention avec la Métro (Agglomération grenobloise) et l'ADEME en lançant son opération thermique des bâtiments (OPATB)

Agenda 21 local ; Amélioration de l'habitat ; Bâtiment communal ; Bâtiment public ; Chauffe eau solaire ; Collectivité locale ; Commune / Ville ; Économie d'énergie ; Gaz à Effet de Serre / GES ; OPATB / OPAH ; Plan Climat ; Puits canadien ; Réalisation ; Rhône Alpes

... Lire [+]

C'EST L'ANNEE DE L'ANAH | QUE CHOISIR 1/04/07

Article

XXXXX

V

- n° 106
ISBN 0033-5932

"On la connaissait depuis 1971 sous le nom d'Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat. La voici devenue Agence nationale de l'habitat, mais toujours sous le même signe ""Anah"". Outre de nouvelles missions liées à la mise en oeuvre de la loi Borloo sur le logement, elle conserve sa fonction première de fournir aux propriétaires des aides financières afin de rénover, réhabiliter et valoriser leur patrimoine immobilier."
"On la connaissait depuis 1971 sous le nom d'Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat. La voici devenue Agence nationale de l'habitat, mais toujours sous le même signe ""Anah"". Outre de nouvelles missions liées à la mise en oeuvre de la loi Borloo sur le logement, elle conserve sa fonction première de fournir aux propriétaires des aides financières afin de rénover, réhabiliter et valoriser leur patrimoine immobilier."

Aide financière ; Amélioration de l'habitat ; ANAH ; Chiffre clé ; Copropriété / Propriétaire ; Logement ; Location ; Logement social ; Rénovation ; Secteur résidentiel

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Amélioration de l'habitat [207]

Logement [113]

Rénovation [111]

Bâtiment [76]

Économie d'énergie [69]

Aide financière [64]

Performance énergétique [51]

Isolation [45]

Logement collectif [42]

Précarité énergétique [39]

Coût des travaux [38]

Particulier / Ménage [38]

Collectivité locale [37]

Maison individuelle [37]

Aide sociale [36]

Outil pédagogique [34]

Éducation à l'énergie [33]

Chauffage [30]

#clesrenov [29]

Copropriété / Propriétaire [29]

Maitrise De l'Énergie - MDE [29]

Ile de France [27]

Isolation extérieure [27]

Médiathèque RAPPEL [27]

Provence Alpes Côte d'Azur [26]

Diagnostic Performance Énergétique - DPE [25]

France [25]

clesrenov [24]

Vitrage [24]

Confort thermique [21]

Précarité [21]

Logement social [20]

Politique énergétique [20]

Toiture [18]

ANAH [17]

Consommation d'énergie [17]

Crédit d'impôt [16]

Efficacité énergétique [16]

Isolant thermique [16]

Grenelle de l'environnement [15]

Généralité énergie renouvelable [14]

OPATB / OPAH [14]

Construction [13]

Diagnostic [13]

Rhône Alpes [13]

Appareil de chauffage [12]

Chiffre clé [12]

Réglementation [12]

Solaire photovoltaïque [12]

Approche Environnementale de l'Urbanisme - AEU [11]

Objectif [11]

Secteur résidentiel [11]

ADEME [10]

Bâtiment Basse Consommation - BBC [10]

Eau chaude sanitaire - ECS [10]

Éco-consommation [10]

Locataire [10]

VIR - Vitrage Isolation Renforcée [10]

Chaudière [9]

Étude [9]

Matériau de construction [9]

Pompe à chaleur [9]

Bois énergie [8]

Construction écologique [8]

Financement [8]

Formation [8]

Mur [8]

Prêt à Taux Zéro - PTZ [8]

Réglementation thermique [8]

Certificat d'économie d'énergie [7]

Espace Info Energie / EIE [7]

Facture énergétique [7]

Habitat indigne [7]

Maître d'ouvrage [7]

Matériau sain [7]

Production d'énergie [7]

Professionnel [7]

Programme d'action [7]

Programme de développement [7]

Ventilation [7]

Bailleur social [6]

Bricolage/Expérience/Manipulation [6]

Budget [6]

Chaudière bois [6]

Commune / Ville [6]

Développement durable [6]

Éco-conception [6]

Eco-prêt [6]

Entreprise artisanale [6]

Maintenance / Entretien [6]

Outil [6]

Poêle à bois [6]

Réalisation [6]

Recensement / Inventaire [6]

Solaire thermique [6]

Transport [6]

Ventilation Mécanique Controlée / VMC [6]

Agence de l'énergie [5]

Architecture [5]

Aspect économique [5]

Aspect financier [5]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z