F Nous contacter

0

Documents  Technologie | enregistrements trouvés : 461

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 10
ISBN 1769-3861

"La conférence internationale consacrée au ""solar cooling"" qui s'est dérulée en Octobre dernier Outre Rhin a mis au jour un paradoxe désormais bien connu dans le monde du solaire. Ce sont les allemands qui développement des technologies dont l'utilisation la plus pertinente devrait profiter aux pays du Sud. Mais l'Allemagne n'en a cure. Elle s'active avant tout pour développer une filière industrielle d'avenir et proteuse d'emplois"
"La conférence internationale consacrée au ""solar cooling"" qui s'est dérulée en Octobre dernier Outre Rhin a mis au jour un paradoxe désormais bien connu dans le monde du solaire. Ce sont les allemands qui développement des technologies dont l'utilisation la plus pertinente devrait profiter aux pays du Sud. Mais l'Allemagne n'en a cure. Elle s'active avant tout pour développer une filière industrielle d'avenir et proteuse d'emplois"

Allemagne ; Climatisation solaire ; Conférence / Colloque ; Emploi ; Technologie

... Lire [+]

V

- n° 655
ISBN 0399-9874

"Imaginez une ville où le solaire est roi. Une ville où les panneaux solaires s'imposent en tous lieux à la vue, en facade comme en toiture. Une ville qui abrite un quartier expérimental, le quartier Vauban, où le développement durable est un mode de vie. Cette ville existe au pied de la Forêt Noire, au sud-ouest de l'Allemagne : Fribourg. La ville qui a inventé le ""tourisme solaire"" Intersolar : un salon entièrement tourné vers le soleil"
"Imaginez une ville où le solaire est roi. Une ville où les panneaux solaires s'imposent en tous lieux à la vue, en facade comme en toiture. Une ville qui abrite un quartier expérimental, le quartier Vauban, où le développement durable est un mode de vie. Cette ville existe au pied de la Forêt Noire, au sud-ouest de l'Allemagne : Fribourg. La ville qui a inventé le ""tourisme solaire"" Intersolar : un salon entièrement tourné vers le soleil"

Allemagne ; Capteur solaire ; Commune / Ville ; Ecoquartier ; Énergie solaire ; Événement / Manifestation ; Exposition ; Réalisation ; Secteur industriel ; Solaire photovoltaïque ; Solaire thermique ; Technologie

... Lire [+]

V

- n° non numéroté - p.50 à p.52

Les prévisions font état d'une nouvelle baisse du prix des modules. Quand et de combien? nul ne sait. L'hétérogénéité du marché rend peu pertinente la notion même de tendance : les technologies sont diversifiées et les stratégies des producteurs , notamment asiatiques, perturbent le jeu. Reste que les modules sont le premier poste de calcul du coût d'une installation. Dans un contexte de réduction de la rétribution du courant, la baisse des prix semble s'imposer pour préserver l'équilibre financier d'un projet.
Les prévisions font état d'une nouvelle baisse du prix des modules. Quand et de combien? nul ne sait. L'hétérogénéité du marché rend peu pertinente la notion même de tendance : les technologies sont diversifiées et les stratégies des producteurs , notamment asiatiques, perturbent le jeu. Reste que les modules sont le premier poste de calcul du coût d'une installation. Dans un contexte de réduction de la rétribution du courant, la baisse des ...

Prix de l'electricité ; Solaire photovoltaïque ; Solaire thermique ; Installation ; Industrie ; Fabricant ; Technologie ; Module photovoltaïque ; Allemagne ; Société financière

... Lire [+]

y

L'Agence internationale des énergies renouvelables (Irena) a rendue publique mercredi une analyse complète des coûts et des performances des principales technologies de production d'électricité issues de sources renouvelables.
Elle est constituée d'une série de cinq études - d'environ 40 pages chacune, couvrant le solaire photovoltaïque (PV), l'énergie solaire à concentration (CSP), l'énergie éolienne, l'hydroélectricité et la biomasse.

Ainsi, on apprend que le coût des modules solaires photovoltaïques - silicium cristallin - a diminué de façon spectaculaire, de l'ordre de plus de 60% au cours des 2 dernières années pour atteindre le dollar par watt.

La capacité installée cumulée de l'énergie solaire photovoltaïque dans le monde aurait augmenté de plus de 70% en 2011. L'organisation basée à Abou Dhabi assure que si cette croissance est maintenue, voire augmentée, alors "d'autres réductions de coût sont fort probables". Par ailleurs, elle indique que même si les technologies de l'énergie solaire thermodynamique (CSP) et du photovoltaïque sont en concurrence, elles n'en demeurent pas moins complémentaires.

L'Irena montre également dans l'étude dédiée qu'en Espagne et aux Etats-Unis, le CSP à grande échelle, sans stockage d'énergie possède des coûts inférieurs aux installations photovoltaïques en 2010. L'ajout de la fonction stockage d'énergie thermique augmente certes les coûts d'installation, mais elle permet en contrepartie à une centrale CSP d'offrir des perspectives de fonctionnement le soir.

Dans les régions possédant de bonnes conditions climatiques, l'éolien terrestre est devenu une option "hautement concurrentielle". Le prix des turbines éoliennes a récemment commencé à baisser et cette tendance devrait se poursuivre à condition que la présence des fabricants 'low cost' des pays émergents s'intensifie sur le marché mondial, note l'Irena. Le coût de l'électricité issu des meilleurs parcs éoliens en Amérique du Nord s'établissait entre 0,04 et 0,05 dollar le kWh en 2010, en concurrence directe avec les centrales à gaz. En Chine, le coût des éoliennes est de 50 à 60% moins cher qu'en Amérique du Nord !

Par ailleurs, partout dans le monde, de grandes quantités de déchets agricoles et forestiers restent sous-employées. En les utilisant comme matières premières pour fournir de l'énergie et de la chaleur, cela aurait pour effet de produire une électricité beaucoup moins coûteuse. D'après l'organisation, les projets les plus compétitifs pour produire ce type d'électricité atteignent un coût de 0,06 dollar le KWh.

Concernant l'hydroélectricité, cette technologie mature possède un coût moyen actualisé de l'électricité (LCOE) généralement faible. Le LCOE pour les grands projets hydroélectriques est généralement compris entre 0,02 et 0,19 dollar le kWh en supposant un coût d'investissement de 10%.

Enfin, les énergies renouvelables créeront au moins 4 millions d'emplois dans le seul secteur de l'électricité dans des zones rurales des pays en développement. A ce jour, environ 5 millions d'emplois dans le monde sont liés au secteur de l'énergie renouvelable et plus de 1,3 milliard d'individus (surtout en Afrique et en Asie), n'ont pas accès à l'électricité, selon Irena.

http://www.enerzine.com/14/14054+les-energies-renouvelables-sont-de-plus-en-plus-concurrentielles+.html
L'Agence internationale des énergies renouvelables (Irena) a rendue publique mercredi une analyse complète des coûts et des performances des principales technologies de production d'électricité issues de sources renouvelables.
Elle est constituée d'une série de cinq études - d'environ 40 pages chacune, couvrant le solaire photovoltaïque (PV), l'énergie solaire à concentration (CSP), l'énergie éolienne, l'hydroélectricité et la biomasse.

Ainsi, ...

Avis technique ; Étude ; Généralité énergie renouvelable ; Concurrence ; Production d'électricité ; Performance énergétique ; Technologie

... Lire [+]

V

- n° 449
ISBN 0292-1731

L'Ademe est au coeur de la mise en oeuvre du Grenelle Environnement. La maîtrise de la demande d'énergie et l'efficacité énergétique - priorités histoiriques" de l'Agence - y tiennent une place importante. Virginie Schwarz, directrice exécutive Programmes de l'Ademe, détaille les actions engagées, notamment dans les deux secteurs clés du bâtiment et du transport.

ADEME ; Bâtiment ; Chaufferie bois ; Entreprise ; Environnement ; Fonds démonstrateur de recherche ; Généralité énergie renouvelable ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Plan Climat ; Pollution de l'air ; Recherche ; Région ; Technologie ; Transport

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
Lauréate de l'édition 2016 du MIT TR 35 France, Clémentine Chambon crée une technologie hybride pour électrifier l'Inde avec de l'énergie renouvelable. Avec Oorja, elle ambitionne ainsi de participer au développement économique et social du pays.

Inde ; Technologie ; France ; Asie ; Innovation ; Généralité énergie renouvelable ; Électrification rurale ; Aspect économique ; Aspect social ; International

... Lire [+]

V

- n° 14
ISBN 1660-3192

Rencontre avec Martha Lux-Steiner qui dirige le département Sytèmes de matériaux à l'institut de Berlin

Allemagne ; Cellule photovoltaïque ; Intégration architecturale ; International ; Matériau de construction ; Perspective ; Production d'électricité ; Recherche ; Rendement ; Solaire photovoltaïque ; Suisse ; Technologie

... Lire [+]

V

- n° 010210

2009 aura donc été une année de forte croissance mais aussi de transition pour le photovoltaïque en France. Après avoir entamé un cycle de croissance remarquable depuis 2007, le secteur photovoltaïque double sa capacité installée en 2009, avec une estimation par les acteurs du secteur de 250 MW en 2009 à comparer aux 105 MW installés en 2008. Le résultat d'une baisse de 30% des prix des modules ! Selon le deuxième rapport de PricewaterhouseCoopers sur l'état de la filière photovoltaïque, la France passe ainsi de la 12e à la 7e position derrière l'Italie et devant la Chine. Les changements réglementaires de ce début d'année devraient se traduire par une croissance moindre mais plus saine en 2010, avec un rééquilibrage à attendre des projets de centrale au sol entre les régions plus ou moins ensoleillées mais un déséquilibre en faveur du sud de la France sur les toitures. Du côté des installateurs et distributeurs, la consolidation risque de se polariser plus tôt que prévu autour de grands acteurs structurés et de petits acteurs locaux. En amont de la filière, les technologies continuent d'évoluer et des ruptures sont attendues, sur fond de prédominance du silicium. L'avenir de ce secteur stratégique dépend aujourd'hui de sa capacité à poursuivre le développement d'un aval structuré et à convertir ce développement en opportunités industrielles pour la France. Année 2010, année de la consolidation : Le marché devrait ainsi trouver en 2010 son rythme de croissance après un fort essor en 2009. « L'arrêté du 12 janvier 2010 devrait, selon notre rapport, améliorer l'attractivité de l'intégration au bâti sans laisser de marge à la spéculation. En 2010, le marché restera solide et ressortira probablement avec une croissance plus modérée, mais aussi plus saine. Sur les cinq prochaines années, nous anticipons une croissance à deux chiffres pour l'ensemble du secteur » commente Alain Calmé, Associé en charge du Conseil en Stratégie chez PricewaterhouseCoopers. Secteur en plein essor, la filière photovoltaïque française devrait compter 15 000 emplois directs en 2012, générés principalement par l'aval de la chaîne de valeur. Justement, dans son ensemble, l'aval risque de se concentrer autour des grands acteurs et des petits acteurs locaux. Pour de nombreux installateurs structurés du secteur, l'année 2010 devrait être celle de la consolidation. Cette consolidation sera impulsée d'une part par la forte croissance de 2009 qui provoque des difficultés de financement, et d'autre part par les ajustements tarifaires qui, couplés à leur rétroactivité à novembre 2009, vont tempérer le marché, limiter sa capacité d'accueil et impacter le chiffre d'affaires de nombreux acteurs. « La physionomie du marché pourrait changer au cours de l'année 2010. De grands groupes regardent le secteur et on devrait ainsi voir arriver de nouveaux entrants soit en accès direct soit via des acquisitions et des partenariats » précise Benjamin Cros, Senior manager, en charge de l'énergie au sein du pôle Conseil en Stratégie de PricewaterhouseCoopers. Le retard industriel : un enjeu stratégique pour la filière française : En matière de technologie, la compétition entre les constructeurs a commencé. Le défi majeur est d'atteindre le plus rapidement possible la parité réseau c'est-à-dire un coût de production du kWh photovoltaïque égal au coût d'achat de l'électricité au détail. La filière silicium et les transitions technologiques attendues devraient aller dans ce sens et soutenir la croissance du secteur amont et la baisse des coûts de production. Dans ce contexte, l'amont français a commencé à se créer une capacité de production, mais accuse un véritable retard en matière de fabrication et d'innovation. « 2009 aura vu une tendance encourageante dans l'amont, avec de nombreux projets de fabrication de modules, qui devrait continuer en 2010 : mais les producteurs français sont toujours peu nombreux, non intégrés et fragiles. On compte un projet dans les couches minces en France contre une quinzaine chez nos voisins d'Outre-Rhin et aucun projet intégré opérationnellement avancé dans le silicium cristallin », constate Benjamin Cros. Selon le 2e rapport de PricewaterhouseCoopers sur l'état de la filière photovoltaïque en France, l'avenir se joue actuellement et dépendra autant du développement de l'amont que des changements réglementaires. Méthodologie : Le « Deuxième rapport de PricewaterhouseCoopers sur l'état de la filière en France » a été publié en février 2010. Il s'agit d'une étude qualitative, basée sur une série de 80 entretiens ciblés conduits auprès d'acteurs du secteur (installateurs, exploitants, organismes financiers, organismes d'audit et de contrôle, bureaux d'études, etc.). Commander l'intégralité (500€) : http://www.pwc.fr/etat-de-la-filiere-photovoltaique-en-france-2009.html
2009 aura donc été une année de forte croissance mais aussi de transition pour le photovoltaïque en France. Après avoir entamé un cycle de croissance remarquable depuis 2007, le secteur photovoltaïque double sa capacité installée en 2009, avec une estimation par les acteurs du secteur de 250 MW en 2009 à comparer aux 105 MW installés en 2008. Le résultat d'une baisse de 30% des prix des modules ! Selon le deuxième rapport de Pricewaterh...

Bureau d'étude ; Diagnostiqueur ; Emploi ; Étude de marché ; Installateur ; International ; Marché français ; Prospective / Prévision ; Puissance installée ; Secteur industriel ; Société d'exploitation ; Société financière ; Solaire photovoltaïque ; Sondage ; Technologie

... Lire [+]

V

- n° 35 - p.14 à p.17

Institut de la Direction de la recherche Technologique du CEA implanté principalement à Grenoble et Chambéry (INES), le LITEN (Laboratoire d'Innovation pour les Technologies des Energies Nouvelles), est l'un des principaux centre européens de recherche sur les nouvelles technologies de l'énergie.
Sa mission: soutenir l'effort français de diversification énergétique par une meilleure intégration des énergies renouvelables notamment pour les besoins en énergie du transport, de l'habitat et participer à l'amélioration de la compétitivité des entreprises.
Institut de la Direction de la recherche Technologique du CEA implanté principalement à Grenoble et Chambéry (INES), le LITEN (Laboratoire d'Innovation pour les Technologies des Energies Nouvelles), est l'un des principaux centre européens de recherche sur les nouvelles technologies de l'énergie.
Sa mission: soutenir l'effort français de diversification énergétique par une meilleure intégration des énergies renouvelables notamment pour les ...

Technologie ; Recherche ; Généralité énergie renouvelable ; Europe ; Secteur industriel ; Négawatt ; Solaire photovoltaïque ; Intégration architecturale ; Bâtiment Basse Consommation - BBC ; Stockage de l'énergie ; Grenelle de l'environnement ; Performance énergétique

... Lire [+]

V

- n° 418
ISBN 0292-1731

De nombreuses pistes, plus ou moins avancées, ouvrent de nouvelles perspectives pour la production ou le stockage d'énergie : exploiter le potentiel des océans, gazéifier la biomasse, utiliser l'hydrogène comme vecteur, faire naître de nouvelles génération de biocarburants, etc... En 2025, ces solutions seront peut-être concrétisées....ou pas loin de l'être. - Hydrogène, la molécule de l'avenir ? - Forts enjeux pour la gazéification de la biomasse - Les énergies marines sur le pont (cf.p53) - Solaire à concentration - Deuxième génération de biocarburants, en attente.
De nombreuses pistes, plus ou moins avancées, ouvrent de nouvelles perspectives pour la production ou le stockage d'énergie : exploiter le potentiel des océans, gazéifier la biomasse, utiliser l'hydrogène comme vecteur, faire naître de nouvelles génération de biocarburants, etc... En 2025, ces solutions seront peut-être concrétisées....ou pas loin de l'être. - Hydrogène, la molécule de l'avenir ? - Forts enjeux pour la gazéification de la ...

Agrocarburant ; Biomasse ; Concentrateur solaire ; Différence de température ; Énergie marine ; Éolien ; Gazéification ; Houlomotrice ; Hydrogène ; Hydrolienne ; Marémotrice ; Offshore ; Pile à combustible ; Potentiel de développement ; Technologie

... Lire [+]

V

- n° 33 - p.16 à p.17

L'éclairage consomme 19% de l'électricité mondiale et 14% dans l'UE. A mesure que les lampes à incandescence sont supprimées en Europe, de nouvelles technologies d'éclairage économes en énergie et respectueuses de l'environnement commencent à les remplacer et la technologie SSL (Sold State Lighting) est la plus innovante de celles qui apparaissent sur le marché. elle repose sur des matériaux semi-conducteurs électroluminescents qui transforment l'électricité en lumière et recouvre l'éclairage par iode électroluminescent, LED et DELO (DEL organique).
L'éclairage consomme 19% de l'électricité mondiale et 14% dans l'UE. A mesure que les lampes à incandescence sont supprimées en Europe, de nouvelles technologies d'éclairage économes en énergie et respectueuses de l'environnement commencent à les remplacer et la technologie SSL (Sold State Lighting) est la plus innovante de celles qui apparaissent sur le marché. elle repose sur des matériaux semi-conducteurs électroluminescents qui transforment ...

Éclairage public ; Commission européenne ; Politique énergétique ; Lampe basse consommation ; LED / Diode ; Europe ; Directive européenne ; Technologie

... Lire [+]

V

- n° 290104

"Sous le slogan ""avec une nouvelle energie vers le futur"", le ministere bavarois de l'economie, des infrastructures, du transport et de la technologie a ouvert pour la quatrieme fois le prix bavarois 2004 de l'energie. Les promoteurs, planificateurs,  abricants et operateurs interesses de la branche energetique avaient jusqu'au 26 janvier 2004 pour postuler. Cette distinction, dotee d'un prix de 25000 euros, recompense les produits, les applications ou les methodes particulierement innovatrices des secteurs des energies renouvelables, des nouvelles technologies energetiques et de l'utilisation rationnelle de l'energie. Un prix principal ainsi que 10  distinctions seront distribues. La remise des prix aura lieu dans le cadre du symposium ""Energie Innovativ"" qui se tiendra le 27 mai 2004 a Nuremberg (Baviere). La conception et l'organisation de la manifestation est effectuee par le forum energetique bavarois (Bayerische Energie-Forum) sous la responsabilite de la societe Bayern Innovativ GmbH. Contacts : - Gisela Baumann, Bayerisches Energie-Forum, Bayern Innovativ GmbH, tel : +49 911 20671 154, e-mail : baumann@bayern-innovativ.de - Nicola Socha, Presse- und Öffentlichkeitsarbeit, Bayern Innovativ GmbH, tel:  +49 911 20671 151, e-mail : socha@bayern-innovativ.de _____ "
"Sous le slogan ""avec une nouvelle energie vers le futur"", le ministere bavarois de l'economie, des infrastructures, du transport et de la technologie a ouvert pour la quatrieme fois le prix bavarois 2004 de l'energie. Les promoteurs, planificateurs,  abricants et operateurs interesses de la branche energetique avaient jusqu'au 26 janvier 2004 pour postuler. Cette distinction, dotee d'un prix de 25000 euros, recompense les produits, les ...

Allemagne ; Concours / Trophée ; Généralité énergie renouvelable ; Innovation ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Politique énergétique ; Technologie

... Lire [+]

V

- n° 121203

"Des chercheurs de l'Institut Fraunhofer pour les systemes a energie solaire (ISE - Fraunhofer Institut fur Solare Energiesysteme) de Fribourg-en-Brisgau  (Bade-Wurtenberg) ont mis au point une nouvelle technique tres economique, permettant de fabriquer des piles solaires cristallines au silicium de 37 micrometres (microm) d'epaisseur. Ces piles solaires ultra-fines ont un rendement de 20,2%, une nette amelioration par rapport aux piles solaires actuelles qui font 300microm d'epaisseur, et dont le rendement est de 16% environ. La technique dite ""Technique LFC"" (Laser Fired Contacts) offre la possibilite d'obtenir des  rendements tres eleves avec des couts de production bas. Avec le processus LFC, la couche d'aluminium est vaporisee directement sur la couche de passivation. Un laser chauffe ensuite le metal afin de fabriquer les contacts. Ce processus est economique, rapide (une seconde par pile solaire), son resultat plus esthetique. Le systeme fonctionne independamment de l'epaisseur du wafer ou du niveau de dopage, ce qui correspond aux criteres necessaires pour une production industrielle massive. Contacts : - Fraunhofer Institut fur Solare Energie Systeme ISE, Heidendorfstr. 2, D-79110 Freiburg Presse et relations publiques: Karin Schneider, tel : +49 (761)4588 5147, fax : +49 (761)4588 9342, e-mail : info@ise.fhg.de - Dr Stefan Gunz, Tel: +49 (761) 4588 5191, E-Mail: stefan.glunz@ise.fhg.de Sources : Handelsblatt, 04/12/2003"
"Des chercheurs de l'Institut Fraunhofer pour les systemes a energie solaire (ISE - Fraunhofer Institut fur Solare Energiesysteme) de Fribourg-en-Brisgau  (Bade-Wurtenberg) ont mis au point une nouvelle technique tres economique, permettant de fabriquer des piles solaires cristallines au silicium de 37 micrometres (microm) d'epaisseur. Ces piles solaires ultra-fines ont un rendement de 20,2%, une nette amelioration par rapport aux piles solaires ...

Allemagne ; Recherche ; Solaire photovoltaïque ; Technologie

... Lire [+]

V

- n° 70907

"http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/50814.htm Le lancement des travaux de construction d'une tour solaire thermoélectrique de recherche unique en son genre a été inauguré à Jülich le 31 août 2007 par le secrétaire d'Etat parlementaire au Ministère de l'environnement, Michael Müller (SPD). Elément clef de cette centrale électrique innovante, le récepteur solaire a été développé et breveté par le centre de recherche aérospatiale allemand (DLR). Cette installation de recherche et de démonstration doit servir de base pour le développement d'une technologie d'avenir : ""La technologie innovante qui doit être testée ici à Jülich, est unique au monde. Son développement doit servir à des applications dans les pays du sud à fort ensoleillement. C'est ainsi que l'on consolidera l'avance allemande dans la production thermoélectrique solaire"", a déclaré le secrétaire d'Etat. Couvrant une surface au sol d'environ 16 ha (l'équivalent de 3 terrains de football) et totalisant une surface réfléchissante de près de 20.000 mètres carrés, l'installation expérimentale se présente sous la forme de 2.500 héliostats qui renvoient et concentrent le rayonnement solaire sur un récepteur de 22 mètres carrés placé au sommet d'une tour de 50 mètres de haut. Ce récepteur est constitué d'éléments céramiques poreux. En circulant à travers ces éléments céramiques, l'air environnant se réchauffe jusqu'à atteindre une température d'environ 700°C. Cette chaleur est ensuite transférée à une chaudière de récupération, où l'eau qu'elle contient est alors transformée en vapeur. Cette vapeur actionne une turbine, convertissant ainsi l'énergie thermique en courant électrique. En fonctionnement nominal, la centrale fournira une puissance de 1,5MWe. Un accumulateur de chaleur servira à palier aux aléas du rayonnement solaire (lors du passage de nuages) pour assurer une production d'électricité moins fluctuante. Au total, 1.000MWhe devraient ainsi être produits chaque année et injectés sur le réseau électrique. La tour expérimentale sera l'occasion inédite de tester, démontrer et optimiser une nouvelle technologie allemande. Les résultats de cette expérimentation doivent servir de référence aux futurs projets commerciaux sur les marchés du sud de l'Europe et de l'Afrique du Nord, zones géographiques où réside le plus gros potentiel des centrales solaires thermiques. La mise en service est prévue pour la fin 2008, suivie de deux ans de fonctionnement expérimental. A la fin du projet, la tour continuera à être exploitée pour la production d'électricité solaire. En vue d'améliorer continuellement la compétitivité de cette technologie, le projet s'accompagnera d'un programme de recherche de plusieurs années au cours desquelles seront développées diverses méthodes d'optimisation (exemple : modèle informatique dynamique de l'installation pour une optimisation en temps réel). Le projet, d'un coût total de 23 millions d'euros, est cofinancé par le Ministère fédéral de l'environnement (BMU) à hauteur de 4,1 millions d'euros. Depuis 2001, 36 millions d'euros ont été alloués par le BMU pour le financement de projets dans le domaine de l'énergie solaire. Harald Pandl - Deutsches Zentrum für Luft und Raumfahrt (DLR), Presse und Offentlichkeitsarbeit - tél : +49 711 6862 480, fax : +49 711 6862-636 - email : harald.pandl@dlr.de - http://www.dlr.de - - - - - Note : voir http://www.ecolo.org/documents/documents_in_french/solaireThermodynRivoire/solaireThermodynRivoire.html "
"http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/50814.htm Le lancement des travaux de construction d'une tour solaire thermoélectrique de recherche unique en son genre a été inauguré à Jülich le 31 août 2007 par le secrétaire d'Etat parlementaire au Ministère de l'environnement, Michael Müller (SPD). Elément clef de cette centrale électrique innovante, le récepteur solaire a été développé et breveté par le centre de recherche aérospatiale ...

Allemagne ; Expérimentation ; Innovation ; Production d'électricité ; Réalisation ; Solaire thermodynamique ; Technologie ; Tour solaire ; Turbine à vapeur

... Lire [+]

AN EASTERN PROMISE | RE-GEN 1/06/03

Article

XXXXX

Au Maroc, le roi soleil | Libération 04/02/2016 H

Article

XXXXX

y

ARTICLE EN LIGNE
Mohammed VI a inauguré ce jeudi le premier volet du titanesque projet de centrale thermo-solaire Noor. Utilisant des technologies de pointe, il constituera à terme la plus grande centrale solaire thermodynamique du monde. Noor I peut stocker l'énergie thermique pendant trois heures après le coucher du soleil grâce à la «technologie thermo-solaire (CSP) à capteurs cylindro-paraboliques», peut-on lire sur le site du projet. Le parc de Ouarzazate devrait alimenter un million de foyers marocains.
ARTICLE EN LIGNE
Mohammed VI a inauguré ce jeudi le premier volet du titanesque projet de centrale thermo-solaire Noor. Utilisant des technologies de pointe, il constituera à terme la plus grande centrale solaire thermodynamique du monde. Noor I peut stocker l'énergie thermique pendant trois heures après le coucher du soleil grâce à la «technologie thermo-solaire (CSP) à capteurs cylindro-paraboliques», peut-on lire sur le site du projet. Le ...

Maroc ; Technologie ; Centrale solaire ; Énergie solaire ; Innovation ; Chiffre clé

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
La chaîne de blocs garantit que les informations de production et de commercialisation sont documentées pour chacune des installations. Les clients peuvent dès à présent composer eux-mêmes leur mix énergétique par voie numérique.

Fournisseur d'énergie ; Généralité énergie ; Blockchain ; Technologie ; Production d'énergie

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Technologie [461]

Solaire photovoltaïque [124]

Recherche [113]

Innovation [85]

Généralité énergie renouvelable [79]

Europe [74]

France [70]

Politique énergétique [68]

Bâtiment [65]

Éolien [55]

Production d'électricité [53]

Perspective [51]

Cellule photovoltaïque [50]

Coût d'investissement [48]

Projet [48]

Allemagne [45]

Généralité énergie [45]

Rendement [43]

Réalisation [42]

Solaire thermique [40]

Énergie solaire [36]

Industrie [36]

International [36]

Programme européen [35]

Biomasse [34]

Marché mondial [34]

Consommation d'énergie [33]

Efficacité énergétique [33]

Potentiel de développement [32]

Biocarburant [31]

Donnée économique [30]

Module photovoltaïque [30]

Impact environnemental [29]

Couche mince [28]

Économie d'énergie [28]

Performance énergétique [28]

Emploi [27]

Puissance installée [27]

Silicium [27]

Aide financière [26]

Géothermie [26]

Maitrise De l'Énergie - MDE [26]

Nucléaire [26]

Pile à combustible [26]

ADEME [25]

Energie hydraulique [25]

Entreprise [25]

Expérimentation [25]

Gaz à Effet de Serre / GES [25]

Programme de développement [25]

Hydrogène [24]

Installation [24]

Objectif [24]

Secteur industriel [24]

Biogaz [23]

Chiffre clé [23]

Collectivité locale [23]

Concentrateur solaire [23]

Coût de production [23]

Transport [23]

Chauffage [22]

Intégration architecturale [22]

Production d'énergie [22]

Aspect financier [21]

Développement durable [21]

Éolienne [21]

Réseau électrique [21]

Bois énergie [20]

Marché européen [20]

Offre et demande [20]

Energie fossile [19]

Énergie marine [19]

Financement [19]

Marché français [19]

Pompe à chaleur [19]

Principe de fonctionnement [19]

Réglementation [19]

Tarif d'achat [19]

Espagne [18]

Logement [18]

Marché énergétique [18]

Scénario [18]

Budget [17]

Électricité [17]

Ile de France [17]

Laboratoire [17]

Offshore [17]

Rhône Alpes [17]

Cogénération [16]

Déchet [16]

Réserve / Ressource energétique [16]

Schéma de principe [16]

Aspect historique [15]

Charbon [15]

Consommation d'électricité [15]

Électricité renouvelable [15]

Environnement [15]

Étude [15]

Fabricant [15]

Formation [15]

Gaz naturel [15]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z