F Nous contacter

0

Documents  Particulier / Ménage | enregistrements trouvés : 762

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

2 y

- n° 81 - p. 02 à p. 02

Dans son dernier rapport "noir" sur l'état du mal-logement, la Fondation abbé Pierre souligne l'accentuation des inégalités liées au logement en France (accès, maintien, mais aussi patrimoine brut détenu).

Précarité ; Politique énergétique ; Bâtiment ; France ; Consommation d'énergie ; Logement ; Copropriété / Propriétaire ; Particulier / Ménage ; Facture énergétique ; Eau ; Électricité ; Gaz naturel ; Économie d'énergie ; Précarité énergétique ; #clerinfos

... Lire [+]

V

- n° 857
ISBN 1774-5071

La filière photovoltaïque est en pleine croissance. Le parc installé pourrait être multiplié par plus de cent d'ici à 2020, pour atteindre 18 000 MW. Fin 2008, le parc a atteint de l'ordre de 170 MW installées et 2 000 emplois ont été créés pendant les 3 dernières années. Les demandes de raccordement des particuliers dépassent 20 000 en 2008, dont 7 400 entre juillet et octobre grâce à la mise en oeuvre d'un plan d'amélioration de la procédure. Et toutes les démarches actuelles seront bientôt simplifiées.
La filière photovoltaïque est en pleine croissance. Le parc installé pourrait être multiplié par plus de cent d'ici à 2020, pour atteindre 18 000 MW. Fin 2008, le parc a atteint de l'ordre de 170 MW installées et 2 000 emplois ont été créés pendant les 3 dernières années. Les demandes de raccordement des particuliers dépassent 20 000 en 2008, dont 7 400 entre juillet et octobre grâce à la mise en oeuvre d'un plan d'amélioration de la procédure. ...

Chiffre clé ; Contrat de raccordement ; Déclaration ; Délai d'instruction ; Démarche administrative ; Emploi ; Marché français ; Obligation d'achat ; Particulier / Ménage ; Permis d'exploiter ; Permis de construire ; Prospective / Prévision ; Puissance installée ; Raccordement réseau ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

y

- n° 1530 - 4 p.

REVUE EN LIGNE
Pour 15 % des ménages résidant en France métropolitaine, la part des revenus consacrés au chauffage du logement et à l'eau chaude est élevée, au sens où elle atteint le double de l'effort médian. Avec le même critère, 10 % des ménages ont des frais très élevés par rapport à leur budget pour leurs trajets en voiture les plus contraints. Au total, 22 % des ménages sont en situation de « vulnérabilité énergétique » pour l'une ou l'autre de ces consommations, soit 5,9 millions de ménages ; 3 % des ménages le sont même pour les deux types de dépenses,soit 700 000 ménages. Le risque de vulnérabilité varie sur le territoire, différemment selon le poste de dépenses concerné : le climat est le premier facteur de disparité pour la vulnérabilité liée au
logement, alors que c'est l'éloignement des pôles urbains pour les dépenses liées aux déplacements
REVUE EN LIGNE
Pour 15 % des ménages résidant en France métropolitaine, la part des revenus consacrés au chauffage du logement et à l'eau chaude est élevée, au sens où elle atteint le double de l'effort médian. Avec le même critère, 10 % des ménages ont des frais très élevés par rapport à leur budget pour leurs trajets en voiture les plus contraints. Au total, 22 % des ménages sont en situation de « vulnérabilité énergétique » pour l'une ou ...

Chauffage ; Déplacement ; Mobilité ; Précarité ; Précarité énergétique ; Particulier / Ménage ; Logement ; Chiffre clé ; France ; Aspect économique

... Lire [+]

V

- n° 7

Le réchauffement climatique, les déchets qui ne cessent d'augmenter, l'émergence de problèmes de santé liés à certains produits chimiques soupçonnés d'être cancérigènes, la raréfaction des ressources fossiles, la liste est longue des éléments alarmants qui doivent nous inciter à consommer autrement. Cette année l'ADEME a demandé aux EIE (Espaces Information Energie) de la Région Rhône-Alpes, de développer l'information et le conseil sur l'éco-consommation. Cela consiste à faire des choix dans ses achats quotidiens (et plus largement dans sa façon de consommer) en fonction de l'impact d'un produit sur l'environnement durant l'ensemble de son cycle de vie : de sa fabrication jusqu'à sa fin de vie en passant par son transport, son conditionnement, son utilisation... N'hésitez pas à vous adresser à votre EIE pour toute question concernant les achats éco-responsables, vous pourrez ainsi obtenir des informations et des repères par exemple sur les labels qui vous aideront à choisir un produit limitant au mieux son impact sur l'environnement. http://ecocitoyens.ademe.fr/mes-achats
Le réchauffement climatique, les déchets qui ne cessent d'augmenter, l'émergence de problèmes de santé liés à certains produits chimiques soupçonnés d'être cancérigènes, la raréfaction des ressources fossiles, la liste est longue des éléments alarmants qui doivent nous inciter à consommer autrement. Cette année l'ADEME a demandé aux EIE (Espaces Information Energie) de la Région Rhône-Alpes, de développer l'information et le conseil sur ...

Alternative ; Énergie grise ; Espace Info Energie / EIE ; Impact environnemental ; Label écologique ; Particulier / Ménage ; Produit de consommation ; Produit écologique ; Sensibilisation ; Site Internet ; Analyse Cycle de Vie - ACV

... Lire [+]

V

- n° 465 - p.10

Les compteurs électriques communicants vont être progressivement installés dans les foyers français.

Compteur électrique ; Particulier / Ménage ; France ; EDF ; Facture énergétique ; Consommation d'électricité

... Lire [+]

V

- n° 211 - p. 58 à p.64

Consommer l'énergie de manière responsable, c'est avant tout en consommer moins. c'est ausi limiter les pertes et produire localement son énergie renouvelable. Il s'agit donc d'appliquer à son échelle le principe négawatt: sobriété, efficacité, renouvelable.

CLER ; Efficacité énergétique ; Négawatt ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Particulier / Ménage ; Logement ; Transport ; Chauffage ; Généralité énergie renouvelable ; Électricité renouvelable ; Production d'électricité ; Tarif d'achat ; Consommation d'électricité ; Consommation d'énergie ; Aspect financier ; Rénovation

... Lire [+]

V

- n° 65
ISBN 1150-529

"Vous souhaitez promouvoir la production d'électricité solaire mais ne disposez pas de surface de toiture ou de financement suffisant. L'association propose aux particuliers et aux personnes morales d'acquérir des parts d'installations solaires sous forme de bons ""VELECTONS""."

Association ; Électricité renouvelable ; Franche Comté ; Investissement collectif ; Investissement privé ; Particulier / Ménage ; Raccordé réseau ; Réalisation ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

y

- n° 560 - p.46 à p.48

ARTICLE CONSULTABLE AU CLER
L'UFC Que Choisir a envoyé en laboratoire et fait tester par un panel d'utilisateurs 13 vélos à assistance électrique (VAE), en veillant à intégrer quelques modèles d'entrée de gamme.

Vélo à assistance électrique ; Particulier / Ménage ; Mobilité ; Économie d'énergie ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Transport

... Lire [+]

V

- n° 701
ISBN 0750-1552

Malgré le développement des systèmes visant à utiliser l'eau de pluie récupérer en aval des toitures pour des usages domestiques, le Ministère de la Santé vient de rappeler les limites de ces dispositions en publiant divers documents datés de 2006 : une lettre circulaire du 20 mars 2006 émanant du Ministère, la position de la Direction générale de la santé sur le problème, datée du 32 mars 2006, ainsi que l'avis du 5 septembre 2006 du conseil supérieur de l'hygiène publique.
Malgré le développement des systèmes visant à utiliser l'eau de pluie récupérer en aval des toitures pour des usages domestiques, le Ministère de la Santé vient de rappeler les limites de ces dispositions en publiant divers documents datés de 2006 : une lettre circulaire du 20 mars 2006 émanant du Ministère, la position de la Direction générale de la santé sur le problème, datée du 32 mars 2006, ainsi que l'avis du 5 septembre 2006 du conseil ...

Eau de pluie ; Impact santé ; Particulier / Ménage ; Récupération de l'eau ; Réglementation ; Circulaire

... Lire [+]

y

Une enquête menée par Copeo, société de services experte dans la mise en µuvre du dispositif environnemental des Certificats d'Economies d'Energie (CEE) montre que les particuliers privilégient avant tout le conseil et les compétences de l'installateur dans leur décision de lancer des travaux.

Certificat d'économie d'énergie ; Bricolage/Expérience/Manipulation ; Coût des travaux ; Particulier / Ménage

... Lire [+]

V


ISBN en cours

Que ce soit pour des raisons liées aux perspectives de changement climatqiue, au respect des engagements internationaux ou de la récente directive européenne sur la production d'électricité à partir d'énergies renouvelables, les états sont amenés à se préoccuper à nouveau la consommation energétqiue, après une décennie dde relachement. En France, le debat sur l'énergie du 1er semestre de cette année et la préparation de la future loi d'orientation sur l'énergie contribuent à poursuivre la relance de la politique de maitrise de l'énergie engagées depuis 2000
Que ce soit pour des raisons liées aux perspectives de changement climatqiue, au respect des engagements internationaux ou de la récente directive européenne sur la production d'électricité à partir d'énergies renouvelables, les états sont amenés à se préoccuper à nouveau la consommation energétqiue, après une décennie dde relachement. En France, le debat sur l'énergie du 1er semestre de cette année et la préparation de la future loi d'...

Consommation d'énergie ; Geste écologique ; Logement ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Particulier / Ménage

... Lire [+]

V

- n° 1
ISBN 1968-2344

Le diagnostic de performance énergétique est désormais obligatoire lors de toute vente ou location de bien immobilier. Pour accompagner les entreprises dans la concrétisation d'un DPE, l'association Produl propose une boîte à outils en trois versions, une pour chaque public. http://www.promodul.fr

Bâtiment ; Calcul énergétique ; Consommation d'énergie ; Déperdition thermique ; Diagnostic Performance Énergétique - DPE ; Entreprise ; Étiquette énergie ; Grand public ; Logement ; Méthode de calcul ; Particulier / Ménage ; Performance énergétique ; Professionnel ; Réglementation thermique ; Site Internet

... Lire [+]

V

- n° 304
ISBN 0292-1731

En 2001, le marché global de la régulation et de la gestion technique du bâtiment (GTB) a enregistré une très légère croissance de 1,4%. Cette évolution recouvre des disparités entre les différents domaines et, à l'intérieur de ces derniers, des variations contrastées suivant les matériels et leur destination.

ADEME ; Bâtiment ; Chauffage collectif ; Particulier / Ménage ; Régulation

... Lire [+]

2 y

- n° 99 - p. 15 à p. 15

Le SLIME s'appuie sur des donneurs d'alerte pour repérer les ménages en situation de précarité énergétique. Suite à la visite, le SLIME propse aux ménages des solutions pour amorcer une sortie de la précarité.

France ; Précarité énergétique ; Particulier / Ménage ; Milieu rural ; Rénovation ; Aide sociale ; #clerinfos

... Lire [+]

y

- n° 501 - p.16 à p.19

Une politique régionale incitatrice, le Fonds chaleur, le recours à des températures plus basses ou encore la nécessité de pérenniser les réseaux de chaleur existants aident la relance de la géothermie profonde dans le bassin parisien. Le nombre d'installations, qui est bloqué à une trentaine d'exploitation depuis la fin des années 80, pourrait rapidement augmenter d'ici dix ans.
Une politique régionale incitatrice, le Fonds chaleur, le recours à des températures plus basses ou encore la nécessité de pérenniser les réseaux de chaleur existants aident la relance de la géothermie profonde dans le bassin parisien. Le nombre d'installations, qui est bloqué à une trentaine d'exploitation depuis la fin des années 80, pourrait rapidement augmenter d'ici dix ans.

Géothermie profonde ; Fonds chaleur ; Géothermie ; Chauffage ; Logement ; Particulier / Ménage ; Réseau de chaleur ; Forage

... Lire [+]

V

- n° 683
ISBN 0750-1552

"Offre ""gaz + energie solaire"" chez Butagaz pour le résidentiel avec des systèmes solaires Dietrisol de DE DIETRICH. Jusqu'en décembre 2006, une prime de 200€ TTC est proposée"

Aide financière ; Appoint gaz ; Chauffe Eau Solaire Individuel ; Particulier / Ménage ; Propane

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE

Plus d'un ménage auvergnat sur quatre consacre une part importante de son revenu au chauffage de son logement. L'Auvergne est ainsi la deuxième région de France métropolitaine la plus exposée à la vulnérabilité énergétique liée au chauffage. Cette surexposition s'explique en grande partie par un climat plus rigoureux et un parc de logements plus énergivore. Les ménages les plus pauvres, en particulier les jeunes, ainsi que les plus âgés et ceux qui chauffent leur habitation au fioul sont particulièrement exposés.

Si les grands pôles urbains abritent le plus de ménages vulnérables, le plus fort risque de vulnérabilité se situe dans les zones de montagne isolées. La vulnérabilité énergétique dans les grands centres urbains touche surtout les ménages pauvres. Celle des territoires ruraux est davantage liée à un habitat plus énergivore. Mais les territoires les plus ruraux concentrent également des populations plus pauvres que la moyenne régionale, ce qui amplifie d'autant leur risque d'être en situation de fragilité énergétique. Le Cantal est ainsi le premier département métropolitain le plus exposé et la Haute-Loire le troisième.
ARTICLE EN LIGNE

Plus d'un ménage auvergnat sur quatre consacre une part importante de son revenu au chauffage de son logement. L'Auvergne est ainsi la deuxième région de France métropolitaine la plus exposée à la vulnérabilité énergétique liée au chauffage. Cette surexposition s'explique en grande partie par un climat plus rigoureux et un parc de logements plus énergivore. Les ménages les plus pauvres, en particulier les jeunes, ainsi que les ...

Région ; Précarité énergétique ; Auvergne ; Chiffre clé ; Particulier / Ménage ; Vulnérabilité énergétique

... Lire [+]

V

- n° 240805

France Un été ensoleillé pour l'éolien http://www.actu-environnement.com/ae/news/1210.php4 Entre les 2 parcs éoliens développés par un opérateur espagnol en Bretagne, Lafarge qui en implante un au Maroc, la construction d'éoliennes de 122m de haut sur le plateau d'Ally et la mutualisation d'un parc en Lorraine, l'éolien a passé un bel été. Alors que de nombreuses menaces ont plané au début de l'année sur le développement de la filière énergie éolienne en raison d'amendements restrictifs lors des discussions autour du projet de loi sur l'énergie, l'été a véritablement profité aux aérogénérateurs : Iberdrola, le deuxième opérateur électrique espagnol, qui indique que sa stratégie est de croître dans le secteur des énergies renouvelables et notamment sur le marché européen, a débuté la construction de quatre parcs éoliens en Bretagne. D'une puissance cumulée de 31,7 MW, les quatre parcs du département Morbihan (Butte de Fraus, Saint-Mérec, Le Roduel et Lérôme) qui devraient entrer en fonctionnement en décembre, font partie d'un accord signé en juin par Iberdrola avec le promoteur allemand P&T Technology et sa filiale de services financiers EECH AG pour lui acheter des droits de développement de parcs éoliens en France et en Italie. La Mission interministérielle de l'effet de serre (MIES) a indiqué que la France avait autorisé Lafarge à implanter un parc d'éoliennes à Tétouan au Maroc dans le cadre du mécanisme dit de développement propre (MDP) prévu par le protocole de Kyoto. Ce projet de construction devrait générer 38 GWh d'électricité par an et permettre d'éviter chaque année, sur sa durée de comptabilisation de 7 ans, l'émission de 28 700 TEQ CO2. Ayant déjà obtenu l'agrément des autorités marocaines et devant très prochainement être présenté pour enregistrement auprès du Conseil exécutif du MDP, il devrait être opérationnel dès octobre 2005. Le mécanisme dit de développement propre du protocole de Kyoto autorise une entreprise d'un pays industrialisé à engranger des crédits (en tonnes de CO2) au titre d'un investissement mené à l'étranger. De ce fait, le Maroc bénéficie d'une nouvelle source d'énergie propre, alors que Lafarge engendre des crédits CO2 avec des investissements inférieurs à ceux qui auraient été nécessaires à la construction d'un parc en France par exemple. À 1.000 mètres d'altitude, le plateau d'Ally au sud de Clermont-Ferrand (Haute-Loire) bénéficie de vent moyen mais constant de près de 6,5 mètres/secondes. C'est la raison pour laquelle le plateau est célèbre pour ses moulins implantés depuis des siècles. Grâce à ces conditions idéales - le vent modéré permettant de limiter les frais de maintenance et la proximité avec le parc de la montagne ardéchoise entraînant des économies d'échelles - se construisent des éoliennes de 122 mètres qui devraient permettre d'alimenter en électricité 32.000 foyers. Conduit par le bureau d'études SOFIVA Energie en partenariat avec le groupe américain General Electric (GE), le développement du projet a débuté en 2000. Aucun recours n'a été déposé et le permis de construire a été accordé par le préfet de Haute-Loire en 2002, indique le bureau d'étude. Ainsi, le 10 juin dernier, la première des vingt-six éoliennes de 1,5 MW a été bâtie. La livraison de l'électricité à EDF débutera à l'automne. La société française Cegelec est chargée du génie civil et GE de l'assemblage des éoliennes. À Igney, Foulcrey et Repaix, trois villages des départements de la Meurthe-et-Moselle et de la Moselle dans l'est de la France, 99 particuliers sont actionnaires d'un parc éolien de 32 mégawatts (MW) dont la construction doit bientôt se terminer. Investissant au minimum les 1.000 euros réclamés par action, ils ont apporté 10 % du financement d'un projet de 35 millions d'euros. 80 % sont couverts par un emprunt bancaire et 10 % proviennent du Fonds d'investissements de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Fideme). La société Erelia que dirige François Pélissier, promoteur du projet, devrait fournir au réseau EDF l'électricité nécessaire pour alimenter 40 000 personnes, soit une économie en CO2 de 45 000 tonnes par an et présente en plus le mérite d'impliquer les riverains. Par exemple le propriétaire du terrain sur lequel est installée une éolienne n'est pas seul à bénéficier des dividendes. 70% lui reviennent alors que les 30% restants servent à ''indemniser'' les voisins installés dans un rayon de 80m. Ce type de parc que l'on pourrait qualifier de ''mutualisé'' est soutenu par le projet WELFI (Wind Energy Local Financing). Organisé autour d'un groupe de travail européen spécialisé, ce projet ALTENER, coordonné par Hespul et soutenu par la Commission Européenne et l'Ademe, s'est fixé pour objectif de promouvoir la participation citoyenne dans le financement des parcs éoliens en Europe, de sensibiliser les acteurs concernés et de leur apporter un soutien efficace. Le projet WELFI est basé sur un constat : le financement local et plus largement l'investissement citoyen dans les projets éoliens constituent un moyen efficace d'améliorer l'acceptabilité sociale des parcs éoliens. En France notamment, il manque généralement des outils financiers pour que les établissements bancaires ou assimilés participent, tant à la collecte des fonds qu'a l'accompagnement du montage et à la réalisation de projets faisant appel à l'investissement citoyen. Le projet vise ainsi à transférer l'expérience acquise très tôt dans ce domaine en Allemagne et au Danemark vers les pays où ces pratiques sont quasi inexistantes (France, Grèce, Pologne et Espagne). http://www.welfi.info/fr/lorraine.htm http://www.ally43.fr/
France Un été ensoleillé pour l'éolien http://www.actu-environnement.com/ae/news/1210.php4 Entre les 2 parcs éoliens développés par un opérateur espagnol en Bretagne, Lafarge qui en implante un au Maroc, la construction d'éoliennes de 122m de haut sur le plateau d'Ally et la mutualisation d'un parc en Lorraine, l'éolien a passé un bel été. Alors que de nombreuses menaces ont plané au début de l'année sur le développement de la filière énergie ...

Actionnaire / Action ; Bretagne ; CO2 evité ; Éolien ; Fonds d'investissement ; France ; Investissement local ; Investissement privé ; Lorraine ; Maroc ; MDP / Mécanisme Développement Propre ; Parc éolien ; Particulier / Ménage ; Projet ; Rhône Alpes

... Lire [+]

V

- n° 26
ISBN 1764-2817

En partenariat avec l'ADEME, la région Ile-de-France, la Maison de l'environnement de Saint-Quentin-en-Yvelines et le Parc Naturel Régional de la Haute-Vallée de Chevreuse, l'Agence locale de la maîtrise de l'énergie de Saint-Quentin-en-Yvelines (78) organise pour la 3ème année le concours "La maison Économe".

Concours / Trophée ; Construction écologique ; Copropriété / Propriétaire ; Deux roues ; Économie d'énergie ; Généralité énergie renouvelable ; Logement ; Ile de France ; Locataire ; Maison économe / autonome ; Particulier / Ménage ; Performance énergétique ; Réalisation ; Véhicule électrique

... Lire [+]

V

- n° 231104

"Perchée à 500 mètres sur les hauteurs boisées de Mollau (Haut-Rhin), la maison mi-bois mi-mortier de Francis Schirck ressemble à beaucoup d'autres maisons de ce village alsacien de 420 âmes des Vosges du Sud. Pourtant en 2000, dix ans après avoir bâti sa maison, le maire de la commune, éleveur ""bio"" de 48 ans, a fait oeuvre de pionnier en remplacant ses radiateurs électriques et sa cheminée par un chauffage central au bois dont les fumées toxiques ont largement disparu grâce à un rendement exceptionnel (90%). A dix mètres de l'habitation de 165 m2 et d'une laiterie-fromagerie juxtaposée de 100 m2, il a construit un local abritant une chaudière de 55 kilowatts et un silo stockant 45 m3 de copeaux. L'alimentation de l'appareil à partir du silo, réapprovisionné trois fois par an, est entièrement automatisée. Une armoire électronique règle la température, par pièce et plage horaire. La chaleur est transportée par des conduites souterraines jusqu'aux radiateurs et un ballon de 300 litres d'eau chaude. ""C'est aussi souple qu'une chaudière au fioul, la mise en route est identique à 1/4 d'heure près mais il faut ramasser les cendres trois fois par mois et faire un gros entretien chaque année "", indique M. Schirck. L'investissement est coûteux (14.834 euros pour le matériel et 439 euros pour l'installation) mais a bénéficié d'aides (5.480 euros). Si on veut éviter les contraintes, on peut se faire livrer les plaquettes pour 20 euros le m3. ""C'est comme si un litre de fioul vous coûtait 1,30 franc"" (20 centimes d'euro), calcule M. Schirck, alors que le litre de fioul domestique flambe actuellement à 50 centimes d'euro. Le bonus est bien supérieur pour l'éleveur qui s'approvisionne en forêt et broie lui-même les déchets d'exploitation forestière. ""Ma facture annuelle d'électricité a été divisée par deux à 2.287 euros"", note-t-il. Cité en modèle par le Conseil régional, M. Schirck a fait des émules en Alsace où quelque 150 particuliers se sont entre-temps équipés d'une chaudière automatique à plaquettes (copeaux) ou granulés (sciure de bois compactée). A l'échelle nationale, selon l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) et le Syndicat des énergies renouvelables (SER), quelque 800 foyers français ont opté pour ce type de chaudière dans leur résidence principale. Encore bien peu si l'on considère les 5,6 millions d'équipements au bois (cheminée ouverte ou fermée, poële, cuisinière et chaudières) utilisés, le plus souvent en appoint, par 39% des foyers français, dont beaucoup d'agriculteurs. Pour l'ADEME, selon son directeur des Energies renouvelables, Jean-Louis Bal, il faut renouveler ce stock, ancestral et importante source de pollution de l'air (poussières et monoxyde de carbone). Parallèlement, il faut maintenir la part du bois dans la consommation nationale d'énergie (4%) qui tend à diminuer avec l'exode rural. Le bois est en effet une énergie renouvelable que les pouvoirs publics veulent encourager particuliers et collectivités à adopter ou moderniser. A partir de 2005 les matériels performants au bois, notamment les chaudières automatiques, seront éligibles au crédit d'impôt de 40% pour les particuliers. La combustion dégage certes du CO2, un des gaz réchauffant l'atmosphère, mais elle est neutre pour l'effet de serre si le bois brûlé provient d'arbres matures qui, en se décomposant, auraient de toutes façons rejeté du gaz carbonique. La coupe d'arbres matures dégage le terrain, favorisant la croissance des jeunes arbres. 55% des Français croient que la forêt française diminue, selon un sondage des industriels de la construction en bois (CNDB), alors qu'elle augmente chaque année de 30.000 hectares. "
"Perchée à 500 mètres sur les hauteurs boisées de Mollau (Haut-Rhin), la maison mi-bois mi-mortier de Francis Schirck ressemble à beaucoup d'autres maisons de ce village alsacien de 420 âmes des Vosges du Sud. Pourtant en 2000, dix ans après avoir bâti sa maison, le maire de la commune, éleveur ""bio"" de 48 ans, a fait oeuvre de pionnier en remplacant ses radiateurs électriques et sa cheminée par un chauffage central au bois dont les fumées ...

Alsace ; Bois déchiqueté / Plaquette ; Chaudière automatique ; Chauffage bois ; Coût d'investissement ; Entreprise artisanale ; Fromagerie ; Particulier / Ménage

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Particulier / Ménage [762]

Logement [265]

Précarité énergétique [163]

Rénovation [142]

France [139]

Aide financière [137]

Économie d'énergie [132]

Bâtiment [124]

Chiffre clé [120]

Chauffage [115]

Consommation d'énergie [109]

Collectivité locale [106]

Précarité [103]

Généralité énergie renouvelable [85]

Solaire photovoltaïque [85]

Politique énergétique [83]

Maitrise De l'Énergie - MDE [79]

Facture énergétique [73]

Performance énergétique [67]

Outil pédagogique [65]

Bois énergie [64]

Entreprise [60]

Isolation [56]

Crédit d'impôt [53]

Secteur résidentiel [53]

Consommation d'électricité [51]

Coût des travaux [50]

ADEME [48]

Efficacité énergétique [48]

Chaufferie bois [47]

Solaire thermique [44]

Réalisation [43]

Chauffage bois [42]

Logement collectif [42]

Réseau de chaleur [42]

Transition énergétique [41]

Prix de l'énergie [39]

Amélioration de l'habitat [38]

Pompe à chaleur [38]

Copropriété / Propriétaire [37]

Transport [37]

Électricité renouvelable [34]

Électricité [33]

Financement [33]

Logement social [33]

Appareil de chauffage [32]

Chauffe eau solaire [32]

Rhône Alpes [32]

Belgique [31]

Bois déchiqueté / Plaquette [31]

Réglementation [31]

Recensement / Inventaire [30]

Chaudière bois [29]

Ile de France [29]

Marché de l'électricité [29]

Eau chaude sanitaire - ECS [28]

Gaz à Effet de Serre / GES [28]

Aide sociale [27]

Construction [27]

Europe [27]

Grenelle de l'environnement [27]

Mobilité [27]

Bilan [26]

Bûche de bois [26]

Confort thermique [26]

Diagnostic [26]

Prix de l'electricité [26]

Aspect économique [25]

Éolien [25]

Isolant thermique [25]

ANAH [24]

Granulé bois [24]

#clesrenov [23]

Coût d'investissement [23]

Locataire [23]

Maison individuelle [23]

Association [22]

Programme de développement [22]

Région [22]

Vitrage [22]

clesrenov [21]

Fournisseur d'énergie [21]

Production d'électricité [21]

Sensibilisation [21]

Bâtiment Basse Consommation - BBC [20]

Budget [20]

EDF [20]

Libéralisation énergétique [20]

Professionnel [20]

Psychologie du changement [20]

Toiture [20]

Démarche administrative [19]

Eco-prêt [19]

Objectif [19]

Appareil électrique [18]

Aspect financier [18]

Consommateur d'électricité [18]

Éclairage [18]

Énergie solaire [18]

Généralité énergie [18]

Secteur tertiaire [18]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z