F Nous contacter

0

Documents  Paille / Roseau | enregistrements trouvés : 132

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

- p.54 à p.55
ISBN 2258-4676

Alors que le prix d'un terrain et celui de l'énergie atteignent des sommets, pourquoi ne pas envisager l'auto-construction en paille ?

Matériau de construction ; Construction écologique ; Paille / Roseau ; Autoconstruction ; Architecture bioclimatique ; Performance énergétique ; Chauffage ; Isolation ; Gaz à Effet de Serre / GES

... Lire [+]

V

- n° 5
ISBN 1561-0802

Des chercheurs, entrepreneurs et agriculteurs italiens cherchent à produire des granulés de bois à partir de taillis à courte rotation dont la culture, soutenue par la Politique Agricole Commune, absorbe les nitrates des sols.

Biomasse ; Granulé bois ; Italie ; Paille / Roseau ; Pollution du sol

... Lire [+]

V

- n° 1602
ISBN 1163-2720

Aujourd'hui la paille est enfouie dans le sol, alors que, brulée en chaudières, elle pourrait faire économiser des tonnes de petrole. Ex de Villeparisis

Chaufferie ; Ile de France ; Paille / Roseau

... Lire [+]

V

- n° 1629
ISBN 1163-2720

Un trentaine d'hectares de roseau vont croire à Faulquemont (57)

Lorraine ; Paille / Roseau ; Production de chaleur ; Valorisation énergétique

... Lire [+]

Éco-construction | HABITAT NATUREL 1/11/09

Article

XXXXX

V

- n° 29
ISBN 1774-847X

- Objectif zéro chauffage : sur un des plateaux d'Auvergne à 1 000 m d'altitude, une étonnante maison s'est érigée au cours des dernières années. Il se murmure que la maison serait capable de se passer de chauffage. - Maison basse consommation à Liezey (88): sacrée 1er prix en maison individuelle des trophées Habitat & Bois de Lorraine.

Architecture bioclimatique ; Auvergne ; Bâtiment Basse Consommation - BBC ; Concours / Trophée ; Construction écologique ; Ossature Bois ; Lorraine ; Maison individuelle ; Paille / Roseau ; Réalisation ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

H

- n° 9

La France est le plus grand producteur de paille Europe avec l'Ukraine. Cette production de paille et de résidus de récoltes est estimée à 50 Mt/an (soit 12 Mtep/an). Près de 90% de cette production est utilisée comme fourrage ou litière ou tout simplement pour l'enfouissement. Selon L'INRA, 1 à 1,5 Mtep/an seraient aujourd'hui théoriquement disponibles pour l'énergie, alors que la valorisation aujourd'hui négligeable. Quels sont les risques de prélèvement sur le taux de matière organique des sols.
La France est le plus grand producteur de paille Europe avec l'Ukraine. Cette production de paille et de résidus de récoltes est estimée à 50 Mt/an (soit 12 Mtep/an). Près de 90% de cette production est utilisée comme fourrage ou litière ou tout simplement pour l'enfouissement. Selon L'INRA, 1 à 1,5 Mtep/an seraient aujourd'hui théoriquement disponibles pour l'énergie, alors que la valorisation aujourd'hui négligeable. Quels sont les risques de ...

Combustible ; Culture énergétique ; Impact environnemental ; Paille / Roseau ; Pollution du sol ; Résultat / Conséquence ; Valorisation énergétique

... Lire [+]

H

- n° 9

Depuis 2004, Dong Energy utilise des granulés de bois comme combustible dans l'une des plus grandes centrales de cogénération du Monde, à Avedore au Danemark.

Chaufferie bois ; Cogénération bois ; Consommation de bois ; Danemark ; Grande puissance ; Granulé bois ; Paille / Roseau ; Production d'électricité ; Production de chaleur ; Réalisation ; Record

... Lire [+]

V

- n° 30
ISBN 1774-847X

L'isolation est, avec les vitrages, le préalable à toute recherche de performance thermique pour un bâtiment. Qu'il s'agisse de neuf ou de rénovation, réduire la consommation d'une maison doit, en effet, toujours précéder le choix d'un système de chauffage, si renouvelable que soit la source d'énergie choisie. Mais cette isolation ne sera véritablement efficace que si elle traite les ponts thermiques, ces zones sensibles du bâti par où fuient les précieuses calories. Si elle n'est pas toujours possible, l'isolation par l'extérieur, qui consiste à envelopper les murs et/ou la toiture de la maison, reste la solution la plus efficace. Elle permet en outre de ne pas se couper de l'inertie du mur existant et de son éventuel déphasage. Désormais, l'épaisseur créée par les isolants n'est plus prise en compte dans le calcul de la SHOB. Ainsi l'isolation thermique par l'extérieur n'est plus assimilée à une augmentation de surface au sol de la maison, surface limité par un COS. Il faudra toujours cependant une autorisation de travaux relative à la modification des façades. http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=197FBA739F998FA12477734B945F51E7.tpdjo14v_2?cidTexte=JORFTEXT000021163850&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id
L'isolation est, avec les vitrages, le préalable à toute recherche de performance thermique pour un bâtiment. Qu'il s'agisse de neuf ou de rénovation, réduire la consommation d'une maison doit, en effet, toujours précéder le choix d'un système de chauffage, si renouvelable que soit la source d'énergie choisie. Mais cette isolation ne sera véritablement efficace que si elle traite les ponts thermiques, ces zones sensibles du bâti par où fuient ...

Avantage ; Béton cellulaire ; Brique / Pierre / Terre ; Chanvre ; Coefficient d'isolation ; Coût d'investissement ; Coût des travaux ; Décret ; Fibre végétale ; Isolant thermique ; Isolation ; Isolation extérieure ; Liège ; Lin ; Matériau de construction ; Matériau sain ; Mur ; Paille / Roseau ; Plan Occupation Sol / POS ; Pont thermique ; Réalisation ; Schéma de principe ; Végétalisation

... Lire [+]

LA MAISON EN PAILLE | SILENCE 1/07/04

Article

XXXXX

V

- n° 312
ISBN 0756-2640

La maiosn en paille est une association qui a vu le jour près d'Angoulème avec comme objectif d'offrir un lieu de vie pour accueillir rencotres et activités liées au développement durable, au développement personnel, à la créativité, à l'expression et à la santé, bref au bien être.

Association ; Habitat sain ; Matériau de construction ; Matériau sain ; Paille / Roseau ; Poitou Charentes ; Visite possible

... Lire [+]

V

- n° 211004

"Dans le cadre du programme de recherche prioritaire sur les centrales a combustible a base de paille, l'agence specialisee pour les matieres premieres renouvelables (FNR - Fachagentur fur Nachwachsende Rohstoffe e.V.) a presente ses premiers projets de recherche sur les gains d'energie realisables a partir de cereales et de paille dans des installations de petite et moyenne puissance (jusqu'a 1 MW). Les cereales, la paille et les autres plantes energetiques representent plus de la moitie du potentiel bioenergetique de l'Allemagne. Pour la production de chaleur a base de combustibles solides, c'est toutefois toujours le bois qui est preponderant; l'utilisation de plantes energetiques presente encore des obstacles techniques et d'autorisation considerables. La FNR a donc, sur proposition du Ministere de la consommation, presente neuf projets qui devraient inspirer une simplification des procedures d'autorisation pour des petites installations de chauffage a base de cereales. Cinq projets concernent les processus de combustion et d'emissions de combustibles a base de paille. Des partenaires industriels et quatre instituts de recherche participeront au projet: l'institut d'ingenierie des procedes et de technologies des centrales de l'universite de Stuttgart (IVD), l'institut Fraunhofer de recherche sur le bois de Brunswick (WKI), l'ecole technique superieure de Bingen et l'universite technique de Hambourg (TU). Les autres projets concernent le comportement a long terme des petites installations de chauffage deja presentes sur le marche en vue de confirmer leur autorisation de vente. Les tests de longue duree seront menes dans quatre etablissements : a l'ecole technique superieure de Cologne, a la DEULA de Schleswig Holstein, au centre de recherche et de conseil pour les systemes energetiques et de machines de Merseburg (FBZ), et a l'institut d'agriculture de Thuringe (TLL) de Dornburg qui est egalement coordinateur du projet. Les resultats des projets, que l'on attend au plus tard dans deux ans, doivent constituer la base pour une simplification considerable du droit d'autorisation des petites installations de chauffage a base de cereales, et ainsi ouvrir la porte a une utilisation plus importante des plantes energetiques. Contacts : Dr. Torsten Gabriel - tel : +49 (0)3843 6930 117, fax : +49 (0)3843 6930 102  E-Mail : info@fnr.dewww.fnr.de http://www.bio-energie.de Sources : Depeche IDW, Communique de presse de la FNR, 19/10/2004 "
"Dans le cadre du programme de recherche prioritaire sur les centrales a combustible a base de paille, l'agence specialisee pour les matieres premieres renouvelables (FNR - Fachagentur fur Nachwachsende Rohstoffe e.V.) a presente ses premiers projets de recherche sur les gains d'energie realisables a partir de cereales et de paille dans des installations de petite et moyenne puissance (jusqu'a 1 MW). Les cereales, la paille et les autres plantes ...

Allemagne ; Céréale ; Moyenne puissance ; Paille / Roseau ; Petite puissance ; Programme européen

... Lire [+]

V

- n° 150904

France En 2007, une usine de production électrique utilisera la paille comme combustible près de Laon http://www.nord.france3.fr/common/playerVideo.php Déjà, les agriculteurs de la région ont prévu de conserver leur surplus de paille de l'été 2006 afin de le revendre pour être brûlé et pour créer de l'électricité. Le procédé n'est pas nouveau en Europe, il a déjà fait ses preuves au Danemark, en Angleterre et en Espagne mais ce sera la première fois qu'une usine de ce type s'implantera en France. Il consistera à constituer un stock de 200 000 tonnes de paille auprès de agriculteurs afin de produire de l'électricité en brûlant ce combustible et en récupérant la chaleur dans des chaudières qui produiront ensuite vapeur d'eau et électricité. L'usine doit ouvrir en 2007 et concerne environ 2000 à 2500 agriculteurs, soit 50 000 hectares de terres cultivées. La paille sera achetée entre 17 euros et 40 euros la tonne.
France En 2007, une usine de production électrique utilisera la paille comme combustible près de Laon http://www.nord.france3.fr/common/playerVideo.php Déjà, les agriculteurs de la région ont prévu de conserver leur surplus de paille de l'été 2006 afin de le revendre pour être brûlé et pour créer de l'électricité. Le procédé n'est pas nouveau en Europe, il a déjà fait ses preuves au Danemark, en Angleterre et en Espagne mais ce sera la première ...

Chaudière ; Milieu agricole ; Nord Pas de Calais ; Paille / Roseau ; Production d'électricité ; Production de chaleur ; Projet

... Lire [+]

V

- n° 335
ISBN 0292-1731

Le respect des normes d'émission qui seront applicables aux moteurs des véhicules terrestres (voitures, véhicules industriels, matériel agricole et de travaux publics) pour la deuxième décennie du siècle en cours imposeront des ruptures technologiques, qu'on ne pourra obtenir qu'en combinant une nouvelle génération de carburant avec des technologies de combustion innovantes. Un colloque organisé par l'Institut Français du Pétrole a fait le point des travaux engagés et des résultats déjà atteints.
Le respect des normes d'émission qui seront applicables aux moteurs des véhicules terrestres (voitures, véhicules industriels, matériel agricole et de travaux publics) pour la deuxième décennie du siècle en cours imposeront des ruptures technologiques, qu'on ne pourra obtenir qu'en combinant une nouvelle génération de carburant avec des technologies de combustion innovantes. Un colloque organisé par l'Institut Français du Pétrole a fait le point ...

Allemagne ; Biocarburant ; Biogaz ; Biomasse ; Brésil ; Chine ; Efficacité énergétique ; États Unis ; Éthanol ; Europe ; France ; Gaz à Effet de Serre / GES ; GNL / GNV ; Paille / Roseau ; Production ; Schéma de principe ; Suède

... Lire [+]

V

- n° 140205

XXIe siècle. Environnement Eoliennes, panneaux solaires, biocarburant... L'île suédoise de Gotland veut, d'ici à 2025, être en mesure de produire 100% de sa consommation d'énergie. Par Olivier TRUC samedi 12 février 2005 Gotland envoyé spécial onny Gustafson est l'illustration parfaite du rêve de développement durable caressé par la commune de Gotland, une île suédoise de 57 000 habitants au milieu de la mer Baltique, à 90 kilomètres de la terre ferme. Il y a une dizaine d'années, Gotland s'est fixé pour objectif de devenir une commune verte et en consommant 100 % d'énergie renouvelable produite localement d'ici à 2025. Jonny Gustafson n'a pas attendu. Lorsqu'il a construit sa maison sur la côte Est de l'île, il a fait le pari d'être complètement autonome sur le plan énergétique. Ce patron d'une petite société de conseil en sécurité informatique a acheté il y a sept ans une bicoque rustique qui avait servi d'entrepôt à un paysan. Ni eau, ni électricité, ni tout-à-l'égout. Il pensait en faire un pied-à-terre d'été avec tout de même un minimum de confort. Si Jonny utilise volontiers les toilettes du jardin et bichonne son compost, il n'est pas du genre à s'éclairer à la bougie. Il a donc installé deux capteurs solaires sur le toit, qu'il a reliés au réfrigérateur. Comme il bricolait pas mal, il a rajouté deux autres panneaux pour alimenter ses outils. «Puis ma femme a voulu un four à micro-ondes, et une machine à laver.» Jonny a rajouté des panneaux solaires. Sept ans plus tard, le vieil entrepôt est devenu sa résidence principale. Depuis quatre ans, il dispose d'une éolienne de 23 mètres qu'il a bricolée lui-même avec du matériel récupéré dans les décharges. D'autres panneaux solaires assurent son chauffage. Un transformateur convertit le courant 24 volts qu'il produit en 230 volts. Tout un stock de batteries de récupération lui assure une capacité de trois semaines de consommation. «Ensuite, il faut faire attention à ce qu'on achète. J'ai des ampoules basse énergie partout, j'achète les appareils ménagers qui consomment le moins, et puis on apprend à ne pas tout faire en même temps. Si la machine à laver marche, je n'utilise pas ma perceuse.» Autonome à la ferme. A une trentaine de kilomètres de là, non loin de Visby, Patrik von Corswant, 36 ans, cinquième génération d'agriculteurs, travaille sur l'exploitation familiale. Cochons, vaches, 550 hectares de champs et de pâturages et 200 hectares de forêt. Un gros agriculteur, qui a réussi l'exploit d'être lui aussi autonome, du point de vue énergétique. Son éolienne, achetée en 1992, a été amortie en dix ans. «Maintenant, c'est du bénéfice net, et elle tiendra dix ans de plus.» Une chaudière à paille, achetée il y a deux ans, lui permet de chauffer la maison, la crémerie, mais la plus grande partie de l'énergie ainsi produite sert à sécher le blé. Le gros point noir, c'est le carburant pour les tracteurs, qui consomment 35 000 litres de diesel par an. «On n'a pas encore la bonne technique. Mais on regarde la technologie du méthane pour voir si on ne pourrait pas utiliser le fumier.» Ce que Jonny Gustafson et Patrik von Corswant font, les Suédois en rêvent depuis longtemps. Il y a une dizaine d'années, dans la foulée du Sommet de Rio, le pays s'est mobilisé. Le gouvernement social-démocrate, poussé par les Verts qui le soutiennent au Parlement, a élargi son concept traditionnel de «maison du peuple» en «maison verte du peuple». Plusieurs projets d'écocommunes ont été lancés, dont celui de Gotland, qui est l'un des plus avancés à ce jour. L'un des plus visibles aussi, puisqu'il s'agit d'une île. A Visby, capitale de Gotland, Bengt-Olof Grahn en est un des artisans. Avec le joli titre d'écostratège, ce fonctionnaire municipal veille à ce que les décisions soient autant que possible prises à travers ce filtre. Ce jour-là, il est fou de joie. Le conseil municipal vient de donner son accord pour débourser 1 million de couronnes (110 000 euros) supplémentaires dans le budget 2005 afin d'acheter davantage d'aliments écologiques ? généralement plus chers? pour les cantines des écoles et les maisons de retraite de l'île. «Ce type d'investissement a une grande portée symbolique pour les gens», explique-t-il. Mais le projet est bien plus ambitieux. «Notre vision est d'arriver à produire autant d'énergie qu'on en consomme, explique-t-il. Et le grand défi est de remplacer complètement les combustibles fossiles.» De ce point de vue, Gotland a une bonne longueur d'avance, surtout grâce aux éoliennes qui sont depuis une quinzaine d'années familières dans ce paysage. Aujourd'hui, 20 % de l'électricité (12 % de l'énergie) consommée annuellement sur l'île provient des 160 éoliennes, plantées surtout dans le Sud. Depuis 1999, la quantité de fioul acheté par la municipalité a baissé des deux tiers pour être remplacé progressivement par des briquettes de résidus de bois. L'an dernier, l'énergie recyclée et renouvelable constituait déjà 86 % du total utilisé dans le chauffage urbain, qui tend à se développer de plus en plus. Prêt-à-penser gotlandais. L'école de Gråbo, dans la banlieue de Visby, complètement refaite au printemps dernier, est devenue l'une des vitrines de la nouvelle politique gotlandaise. «Cette école était une maison malade, raconte sa directrice, Margareta Zetterström. Elle a été construite à la va-vite dans les années 1970. Il y avait des moisissures, des fuites, le personnel se sentait mal. Nous avons voulu en faire une école modèle.» Le résultat est superbe, lumineux, spacieux. Les classes sont pourvues d'immenses vitres montant jusqu'au plafond pour profiter au mieux de la lumière du jour. Les quatre bâtiments de l'école ont chacun accès à leur propre «salle verte», l'une des grandes fiertés de Margareta Zetterström. «Les élèves y cultivent des plantes, des petits ruisseaux y coulent. En principe, tout ce qui est électrique dans ces salles fonctionne grâce à des petits panneaux solaires et à de petites éoliennes installées sur le toit, avec des batteries pour stocker l'électricité.» La nouvelle bibliothèque universitaire de Visby est un autre lieu emblématique de l'île futuriste. Là aussi, les maîtres mots sont économies d'énergie et efficacité. De vastes fenêtres dont le verre «intelligent» répand la chaleur solaire passive et empêche les déperditions d'énergie, et surtout un système de chauffage et de climatisation qui prend sa source dans la mer Baltique, située à quelques dizaines de mètres. Durant l'été, des capteurs solaires produisent l'électricité nécessaire pour actionner les pompes à eau de mer et permettre la climatisation. Bengt-Olof Grahn, l'écostratège de Gotland, a bien d'autres exemples à montrer. Ce qui ne signifie pas que tout est rose. La commune traverse actuellement une période de vaches maigres. «Et tout ce travail autour de notre vision est relégué au second plan, se lamente-t-il. En attendant que ça se débloque, nous misons beaucoup sur les nouvelles techniques pour améliorer les bâtiments en construction, comme ce sera le cas du nouveau palais des Congrès.» L'une des batailles les plus âpres concerne la production d'énergie. «On pourrait avoir ici 100 % d'énergie éolienne», assure Angelica Widing, responsable du centre d'information sur l'énergie éolienne situé dans les locaux de l'université de Visby. Les projets qui reposent dans les cartons, notamment quatre grands parcs à éoliennes en mer, suffiraient en effet à atteindre cet objectif. «Il y a des gens prêts à acheter, des entreprises prêtes à construire, mais les autorisations sont complexes et très longues à obtenir», reconnaît Bengt-Olof Grahn. Autre frein, la capacité du réseau électrique de l'île, limité à 160 MW. Il pourrait être saturé d'ici deux à trois ans si les deux premiers projets éoliens se réalisent. «Il faudra augmenter cette capacité et doubler le câble qui nous relie à la terre ferme. Mais pareil investissement ne peut se faire qu'avec l'aide de l'Etat.» Résidus fertilisants. Ces jours-ci, les responsables politiques locaux se déchirent pour savoir s'il faut construire une usine d'incinération d'ordures, comme le veut la majorité, ou une usine à biogaz, solution plus verte qui permettrait d'utiliser le gaz dégagé comme énergie, et les résidus comme fertilisants. «Le problème est le signal que cela enverrait aux gens, s'inquiète Bengt-Olof Grahn. Si tout est brûlé, pourquoi s''embêter à trier ses déchets, ce que les Gotlandais ont appris à faire très bien depuis des années ? C'est un souci.» Autre point noir, l'usine à ciment Cementa, seule grosse industrie de l'île. Elle avale à elle seule un quart de la consommation d'énergie de l'île et menace de déménager en Chine si on la titille un peu trop sur ses rejets toxiques. Mais même Cementa fait des efforts. «Le seul point sur lequel je suis vraiment pessimiste est celui des transports, admet Bengt-Olof Grahn. Pour l'instant, nous ne pouvons pas proposer de carburants alternatifs, car les producteurs considèrent Gotland comme un marché trop limité. Mais qui sait, à l'allure où va le prix du pétrole, les technologies alternatives vont peut-être s'imposer beaucoup plus vite qu'on ne le pense....»  http://www.liberation.fr/page.php?Article=275119
XXIe siècle. Environnement Eoliennes, panneaux solaires, biocarburant... L'île suédoise de Gotland veut, d'ici à 2025, être en mesure de produire 100% de sa consommation d'énergie. Par Olivier TRUC samedi 12 février 2005 Gotland envoyé spécial onny Gustafson est l'illustration parfaite du rêve de développement durable caressé par la commune de Gotland, une île suédoise de 57 000 habitants au milieu de la mer Baltique, à 90 kilomètres de la terre ...

Chaudière ; Commune / Ville ; Électrification rurale ; Établissement scolaire ; Exploitation agricole ; Ile ; Paille / Roseau ; Réalisation ; Séchage ; Site isolé ; Solaire passif ; Solaire photovoltaïque ; Suède ; Petit éolien

... Lire [+]

V

- n° 25
ISBN 1634-5460

"De la chasse d'eau (potable) aux stations d'épuration surchargées, il existe bien des endroits où nous pouvons intervenir de façon durable. Même dans les toilettes, objet de nombreux tabius, des changements de comportements et de techniques s'imposent. Annoncé depuis belle lurette, voici le dossier consacré aux toilettes sèches rédigé par l'auteur d'""un petite coin pour soulager la planète"" le live sur ce sujet, à l'occasion de sa sortie nationale"
"De la chasse d'eau (potable) aux stations d'épuration surchargées, il existe bien des endroits où nous pouvons intervenir de façon durable. Même dans les toilettes, objet de nombreux tabius, des changements de comportements et de techniques s'imposent. Annoncé depuis belle lurette, voici le dossier consacré aux toilettes sèches rédigé par l'auteur d'""un petite coin pour soulager la planète"" le live sur ce sujet, à l'occasion de sa sortie ...

Compostage ; Consommation d'eau ; Paille / Roseau ; Publication ; Réglementation ; Schéma de principe ; Sciure de bois ; Texte législatif ; Toilettes ; Toilettes sèches

... Lire [+]

V

- n° 64
ISBN 1265-3209

Après s'être intéressé aux traitements par filtres plantés de saules (TTCR) et à l'épandage par canon asperseur, nous vous proposons de continuer le tour d'horizon des solutions permettant la gestion des effluents agricoles peu chargés.

Eau usée ; Effluent ; Filtration de l'eau ; Milieu agricole ; Paille / Roseau

... Lire [+]

V

- n° 240
ISBN 1252-4999

La société française Velcan Energy, spécialisée dans la production d'électricité à partir de biomasse (paille, rafles de mais, copeaux, sciure...), va construire une centrale biomasse de 7 mégawatts en Inde.

Centrale biomasse ; Céréale ; Inde ; Paille / Roseau ; Production d'électricité ; Projet ; Sciure de bois

... Lire [+]

V

- n° 767
ISBN 1267-0545

Dans le cadre de sa politique énergétique, la région centre s'est fixé 3 objectifs : la maitrise des consommations, la production de chaleur renouvelable, la production d'électricité renouvelables et de carburants verts.

Bâtiment ; Bâtiment à énergie positive - BEPOS ; Biocarburant ; Biomasse ; Budget ; Cartographie / Atlas ; Centre ; Chaleur renouvelable ; Collectivité locale ; Conseil régional ; Diagnostic ; Économie d'énergie ; Efficacité énergétique ; Électricité renouvelable ; Emprunt bancaire ; Éolien ; Fonds d'investissement ; Géothermie ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Paille / Roseau ; Programme de développement ; Politique énergétique ; Potentiel géothermique ; Société financière

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Paille / Roseau [132]

Matériau de construction [51]

Matériau sain [48]

Réalisation [41]

Construction écologique [36]

Bâtiment [33]

Isolation [29]

Ossature Bois [25]

France [24]

Isolant thermique [22]

Architecture bioclimatique [21]

Bois énergie [21]

Brique / Pierre / Terre [21]

Chanvre [20]

Maison individuelle [20]

Biomasse [19]

Logement [17]

Bois [15]

Mur [15]

Chauffage [14]

Milieu agricole [14]

Coût d'investissement [13]

Laine végétale / animale [13]

Biogaz [12]

Fibre végétale [12]

Granulé bois [12]

Performance énergétique [12]

Solaire photovoltaïque [12]

Autoconstruction [11]

Biocarburant [11]

Chauffe eau solaire [11]

Production d'électricité [11]

Centre [10]

Chaudière bois [10]

Construction [10]

laine minérale [10]

Rénovation [10]

Solaire passif [10]

Bâtiment Basse Consommation - BBC [9]

Champagne Ardenne [9]

Chauffage bois [9]

Chaufferie bois [9]

Énergie grise [9]

Lin [9]

Méthanisation [9]

Projet [9]

Céréale [8]

Chiffre clé [8]

Coefficient d'isolation [8]

Consommation d'énergie [8]

Culture énergétique [8]

Ouate de cellulose [8]

Pompe à chaleur [8]

Réglementation [8]

Rhône Alpes [8]

Toiture [8]

Végétalisation [8]

Allemagne [7]

Caractéristique technique [7]

Climatisation / Rafraîchissement [7]

Europe [7]

Logement social [7]

Recensement / Inventaire [7]

Toilettes sèches [7]

Architecture [6]

Avantage [6]

Bâtiment tertiaire [6]

Bourgogne [6]

Cogénération biomasse [6]

Combustible [6]

Déperdition thermique [6]

Franche Comté [6]

Inconvénient [6]

Logement collectif [6]

Lorraine [6]

Petit éolien [6]

Poitou Charentes [6]

Production de chaleur [6]

Puits canadien [6]

Récupération de l'eau [6]

Réglementation thermique [6]

Schéma de principe [6]

Solaire thermique [6]

Vitrage [6]

Bois déchiqueté / Plaquette [5]

Bretagne [5]

Cartographie / Atlas [5]

Chaudière [5]

Chauffage solaire [5]

Consommation d'eau [5]

Consommation de bois [5]

Électricité renouvelable [5]

Établissement scolaire [5]

Éthanol [5]

Formation [5]

Généralité énergie renouvelable [5]

Géothermie [5]

Habitat sain [5]

Impact environnemental [5]

Inertie thermique [5]

Label de performance [5]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z