F Nous contacter

0

Documents  Norvège | enregistrements trouvés : 69

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

ARTICLE EN LIGNE
La Norvège est à la fois l'un des pays les plus verts au monde, tout en contribuant largement au développement des hydrocarbures. Depuis quelques années cependant, les décisions politiques économiques commencent à prendre en considération l'urgence climatique. Zoom sur ce pays à deux faces.

Norvège ; Politique ; Urgence climatique ; Pétrole ; Gaz naturel

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
En Norvège, le cabinet d'ingénierie Ramboll étudie avec les autorités la possibilité de remplacer les trains fonctionnant au diesel par du biogaz.

Gaz ; Biogaz ; Train ; Norvège ; Mobilité ; Transport

... Lire [+]

2 y

- n° 53 - p.8
ISBN 1765-1212

Le véhicule électrique détient en Norvège une part de marché de 5% pour les achats de voitures neuves ; un record en Europe.

Automobile ; Véhicule électrique ; Norvège ; Vente ; Taxe ; Parc de stationnement

... Lire [+]

y

- n° 36 - p.38 à 39
ISBN 1775-4151

Le gouvernement norvégien a fait de sa capitale un modèle de mobilité éléctrique et un exemple intéressant à observer à l'occasion de la semaine européenne de la mobilité.

Mobilité ; Véhicule électrique ; Déplacement urbain ; Véhicule ; Déplacement ; Transport ; Automobile ; Batterie ; Norvège ; Développement durable ; Choix de l'énergie ; Vente

... Lire [+]

y

- n° Hors série - p.90 à p.97

Le courant haute tension permet le transport d'électricité sur de longues distances avec un très bon rendement : moins de 3% de pertes en 1000 km parcourus. Une caractéristique qui change radicalement l'équation des énergies renouvelables.

Haute tension ; Rendement ; Transport de l'électricité ; RTE ; Sensibilisation ; Potentiel éolien ; Éolien ; Éolienne ; Hydrolienne ; Europe ; Norvège ; Maroc ; Cablage électrique ; Consommation d'électricité ; Offre et demande

... Lire [+]

V

- n° 201 - p. 98 à p. 99

La technologie HVDC (High Voltage Direct Current), qui permet de réaliser des transferts électriques sur de longues distances avec moins de 3% de perte pour 1000 km, offre de nouvelles perspectives aux stations de pompage-turbinage en Europe, suscitant l'intérêt de nombreux experts et gouvernements.

Norvège ; Turbine / Génératrice ; Généralité énergie renouvelable ; Pompage-turbinage ; Scénario ; Potentiel éolien ; Éolienne ; Parc éolien ; Royaume Uni ; Suisse ; Production d'électricité

... Lire [+]

V

- n° 557

Le projet financé à hauteur de 137 millions de couronnes (17 millions d'euros) sera pris en charge par la société norvégienne Sway. Le prototype sera assemblé à terre à Oeygarden dans le sud-ouest de la Norvège, et testé au cours des deux prochaines années. Sway a développé un nouveau concept d'éolienne flottante permettant de réduire le poids des turbines et le nombre de pièces mobiles. L'éolienne, d'une hauteur totale de 162,5 m, pourrait fournir de l'électricité à 2000 ménages et coûterait 400 millions de couronnes (50 millions d'euros), selon l'agence norvégienne NTB. "Il existe de nombreuses solutions ingénieuses pour exploiter le potentiel des énergies renouvelables le long et au large des côtes" a déclaré Nils Kristian Nakstad, directeur chez Enova. "L'objectif du programme est de démontrer et d'introduire des solutions énergétiques innovantes sur le marché, à travers des projets qui aident à qualifier la technologie en termes de performance énergétique et d'intégration opérationnelle." Cette avancée devrait atténuer les critiques des ONG environnementales qui dénoncent l'insuffisance du pays en matière d'énergie éolienne.
Le projet financé à hauteur de 137 millions de couronnes (17 millions d'euros) sera pris en charge par la société norvégienne Sway. Le prototype sera assemblé à terre à Oeygarden dans le sud-ouest de la Norvège, et testé au cours des deux prochaines années. Sway a développé un nouveau concept d'éolienne flottante permettant de réduire le poids des turbines et le nombre de pièces mobiles. L'éolienne, d'une hauteur totale de 162,5 m, pourrait ...

Coût d'investissement ; Éolienne ; Expérimentation ; Grande puissance ; Innovation ; Norvège ; Offshore ; Projet

... Lire [+]

H

- n° 544

Le cabinet norvégien portugais d'architecture On Office ("le Bureau") propose de profiter des conditions météorologiques, de la position géographique, des ressources et des technologies de la zone pour exploiter la puissance du vent. Leur concept est matérialisé par l'implantation d'une "ville flottante", qui se servirait des éoliennes offshores comme solution d'ancrage afin de créer une nouvelle activité touristique. La ville baptisée Turbinby sera composée de 49 éoliennes d'une puissance nominale de 8 MW, et pourra générer au total jusqu'à 392 MW d'énergie renouvelable, ce qui est suffisant pour alimenter 120 000 habitations. Le projet prévoit d'intégrer un hôtel, un spa et un musée qui seront construits à la base même de la turbine. Une partie de l'énergie générée (1 MW) serait suffisante pour alimenter toute l'installation. L'originalité même de cette offre pourrait amener un flux de personnes à côtoyer ces installations (touristes, marins, travailleurs offshores, etc.) Turbinby : une ville-éolienne au large de la Norvège Avec ses 117 000 habitants (4ème ville du pays) "Stavanger", connu pour être aussi la capitale pétrolière de la Norvège pourrait profiter d'un certain dynamisme économique et créer un point de repère emblématique comparable à des symboles architecturaux comme l'Empire State Building à New York, le Colisée à Rome, et la Tour Eiffel à Paris, sans pour autant se heurter à l'image historique de la ville.
Le cabinet norvégien portugais d'architecture On Office ("le Bureau") propose de profiter des conditions météorologiques, de la position géographique, des ressources et des technologies de la zone pour exploiter la puissance du vent. Leur concept est matérialisé par l'implantation d'une "ville flottante", qui se servirait des éoliennes offshores comme solution d'ancrage afin de créer une nouvelle activité touristique. La ville baptisée Turbinby ...

Commune / Ville ; Éolien ; Innovation ; Norvège ; Offshore ; Puissance installée

... Lire [+]

V

- n° 505

"Statkraft, la société publique norvégienne spécialisée dans la production d'énergie renouvelable a mis en service, le premier prototype de centrale osmotique au monde. L'énergie osmotique (voir explication ci-dessous) est une source d'énergie renouvelable sur laquelle Statkraft mène des recherches depuis 10 ans. Ce prototype génère de l'énergie grâce à l'exploitation de l'énergie libérée par le mélange d'eau douce et d'eau de mer. ""Cette nouvelle technologie permet de générer de l'électricité simplement en mélangeant de l'eau. Les nouveaux moyens de relever les défis liés au changement climatique sont sans doute plus évidents que nous ne le pensons, ce qui me laisse plutôt optimiste quant à l'avenir"", a affirmé Bård Mikkelsen, le PDG de Statkraft. Le prototype offrira une capacité de production limitée et son but principal sera de servir de base de tests et de développement. L'objectif est de pouvoir être à même de construire une centrale d'énergie osmotique commerciale d'ici quelques années. Le potentiel mondial de l'énergie osmotique est estimé entre 1 600 et 1 700 TWh par an, soit l'équivalent de la moitié de la production énergétique totale de l'Union Européenne. Par principe, les centrales osmotiques peuvent se trouver dans des endroits où de l'eau douce s'écoule dans la mer. Ces centrales ne produisent aucun bruit ni aucune émission polluante et peuvent s'intégrer dans des zones industrielles existantes, par exemple dans les sous-sols de bâtiments industriels. L'Energie Osmotique : Il est théoriquement possible d'extraire de l'énergie au voisinage des estuaires (où l'eau douce des cours d'eau se mélange avec l'eau salée de la mer), en exploitant le phénomène d'osmose : si de l'eau douce et de l'eau salée sont séparées par une membrane semi-perméable, l'eau douce migre à travers la membrane. Si le réservoir contenant l'eau salée est à une pression supérieure à celle de l'eau douce, l'eau douce migre vers l'eau salée tant que la différence de pression n'excède pas une valeur limite (limite théorique avec l'eau de mer : 2,7 MPa, soit 27 bars) ; la surpression ainsi créée peut être utilisée pour actionner une turbine. Dans la pratique, on envisage d'opérer avec une surpression de 1 MPa (10 bars) ; un débit d'eau douce de 1 m3µs-1 générerait alors 1 MW. Une autre possibilité consiste à utiliser des membranes qui ne laissent passer qu'un type d'ions (positifs ou négatifs) : on peut alors produire directement de l'électricité. L'impact sur l'environnement est en principe nul, puisque le mélange se serait fait naturellement. Dans l'état actuel de la technologie, la surface de membrane nécessaire est de 200 000 à 250 000 m2 par Mégawatt ; la réalisation de ces membranes est une des difficultés pour le développement de cette technique."
"Statkraft, la société publique norvégienne spécialisée dans la production d'énergie renouvelable a mis en service, le premier prototype de centrale osmotique au monde. L'énergie osmotique (voir explication ci-dessous) est une source d'énergie renouvelable sur laquelle Statkraft mène des recherches depuis 10 ans. Ce prototype génère de l'énergie grâce à l'exploitation de l'énergie libérée par le mélange d'eau douce et d'eau de mer. ""Cette ...

Électricité renouvelable ; Énergie osmotique ; Expérimentation ; Norvège ; Production d'électricité ; Recherche ; Technologie

... Lire [+]

V

- n° 100909

Selon Gunnar Myrebøe, vice-président exécutif du département Projets et Achats, la collaboration entre StatoilHydro et le secteur industriel a largement contribué à cette réalisation. L'entreprise s'est par ailleurs appuyée sur une expérience de trente ans sur le plateau continental norvégien. StatoilHydro a investi environ 40 millions d'euros dans le projet, dont 7 millions fournis par Enova, entreprise publique promouvant les énergies propres en Norvège. Hywind comporte une éolienne de 2,3 mégawatts reposant sur un élément de flottaison identique à ceux des plates-formes de production et de chargement en mer. Elle est utilisable dans des eaux de 120 à 700 mètres de profondeur. La tour mesure 65 mètres de haut et possède des rotors de 80 mètres de diamètre. La turbine a été fabriquée par la division énergie éolienne de Siemens au Danemark. Les sociétés françaises Technip et Nexans ont respectivement construit l'élément de flottaison et les trois câbles d'amarrage de l'éolienne aux fonds marins. La structure complète pèse 3,5 tonnes. L'énergie éolienne flottante reste une technologie immature et la route vers la commercialisation et la construction de fermes d'éoliennes à grande échelle sera longue souligne Margareth Øvrum, vice-présidente exécutive du département Technologie et Energies Nouvelles de StatoilHydro. L'expérience actuelle doit permettre d'évaluer les effets du vent et des vagues sur l'éolienne flottante, d'en optimiser le fonctionnement et d'identifier d'éventuelles insuffisances technologiques.
Selon Gunnar Myrebøe, vice-président exécutif du département Projets et Achats, la collaboration entre StatoilHydro et le secteur industriel a largement contribué à cette réalisation. L'entreprise s'est par ailleurs appuyée sur une expérience de trente ans sur le plateau continental norvégien. StatoilHydro a investi environ 40 millions d'euros dans le projet, dont 7 millions fournis par Enova, entreprise publique promouvant les énergies propres ...

Éolien ; Norvège ; Offshore ; Puissance installée ; Réalisation

... Lire [+]

V

- n° 8

"Le projet Quality Wood ""augmenter l'utilisation du bois de chauffage en améliorant sa qualité et en réduisant les émissions polluantes issues de la combustion"" s'est déroulé de novembre 2006 à avril 2009. Son objectif était d'encourager la qualité du bois de chauffage et ses bonnes pratiques en Europe : http://www.eufirewood.info/ (cf.aussi : bois énergie et qualité de l'air p28-p30) "
"Le projet Quality Wood ""augmenter l'utilisation du bois de chauffage en améliorant sa qualité et en réduisant les émissions polluantes issues de la combustion"" s'est déroulé de novembre 2006 à avril 2009. Son objectif était d'encourager la qualité du bois de chauffage et ses bonnes pratiques en Europe : http://www.eufirewood.info/ (cf.aussi : bois énergie et qualité de l'air p28-p30) "

Bois énergie ; Bûche de bois ; Charte qualité ; Chiffre clé ; Conduite de fumée ; Consommation de bois ; Espagne ; Europe ; Finlande ; France ; Norvège ; Programme de développement ; Polluant ; Pollution de l'air ; Production de chaleur ; Programme européen ; Qualité de l'air ; Slovenie

... Lire [+]

V

- n° 3131
ISBN 0042-126

Elle avait été oubliée pendant une décennie. Première source d'énergie renouvelable, l'hydroélectricité revient sur le devant de la scène avec la construction de grands barrages dans les pays à forte croissance et la rénovation dans les pays déjà équipés.

Barrage hydraulique ; Brésil ; Caractéristique technique ; Chiffre clé ; Chine ; Congo ; France ; Energie hydraulique ; Inde ; International ; Norvège ; Principe de fonctionnement ; Production d'électricité ; Turbine hydraulique

... Lire [+]

V

- n° 189
ISBN 0295-5873

Filière émergente il y deux ans, les énergies marines est aujourd'hui un secteur en pleine expansion, en passe d'acquérir la maturité technologique nécessaire : le Pelamis, la centrale OWC pico, le Wave star, l'Archimedes Waveswing, l'hydrolienne Tocardo, le Powerbuoy, la turbine Rotech, le OE Buoy. Mais pour concrétiser le stade industriel, il reste encore beaucoup de défis à relever. - La nouvelle vague marémotrice - France : une déferlante de projets
Filière émergente il y deux ans, les énergies marines est aujourd'hui un secteur en pleine expansion, en passe d'acquérir la maturité technologique nécessaire : le Pelamis, la centrale OWC pico, le Wave star, l'Archimedes Waveswing, l'hydrolienne Tocardo, le Powerbuoy, la turbine Rotech, le OE Buoy. Mais pour concrétiser le stade industriel, il reste encore beaucoup de défis à relever. - La nouvelle vague marémotrice - France : une déferlante de ...

Angleterre ; Bretagne ; Conférence / Colloque ; Corée ; Danemark ; Différence de température ; Écosse ; Électricité renouvelable ; Énergie marine ; Espagne ; Expérimentation ; France ; Houlomotrice ; Hydrolienne ; Ile ; Ile de la Réunion ; Irlande ; Italie ; Laboratoire ; Marémotrice ; Norvège ; Pays Bas ; Pays de Galles ; Pays de la Loire ; Polynésie ; Portugal ; Potentiel de développement ; Pression osmotique ; Projet ; Réalisation ; Recensement / Inventaire ; Recherche ; Royaume Uni ; Suède ; Tarif d'achat

... Lire [+]

V

- n° 416
ISBN 0292-1731

Le 30 octobre dernier, l'Afsset rendait un avis favorable pour l'injection de biogaz dans le réseau de gaz naturel. Le club Biogaz de l'ATEE, très investi dans cette expertise, se réjouit de cette décision et formule quelques remarques dans une démarche constructive de promotion de la filière. Présentation des références d'injection de biogaz en réseau dans certains pays.

Allemagne ; Autriche ; Biogaz ; Canada ; Commune / Ville ; États Unis ; France ; Norvège ; Pays Bas ; Raccordé réseau ; Réalisation ; Risque

... Lire [+]

V

- n° 241008

Le Bureau Européen des Unions de Consommateurs (BEUC) publie les résultats d'un sondage auprès de 27 pays membres européens sur la libéralisation du marché de l'énergie dans l'Union européenne. Dans l'ensemble, il reste encore beaucoup à faire pour que la concurrence joue pleinement son rôle. Dans l'Hexagone, seulement 0,5 % des foyers français avaient tenté de faire jouer la concurrence entre le 1er juillet et le 31 décembre 2007. Cependant, selon les chiffres de la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE), publiés en octobre, le segment résidentiel s'ouvre progressivement à la concurrence. Au 31 août 2008, soit 14 mois après l'ouverture du marché, 449 000 foyers, sur un total de 29,5 millions, avaient choisi un fournisseur alternatif en électricité contre 288 000 au 30 juin 2008. Sur le marché du gaz, 274 000 sites, sur un total de 11 millions, avaient fait le même choix contre 203 000 au 30 juin 2008.
Le Bureau Européen des Unions de Consommateurs (BEUC) publie les résultats d'un sondage auprès de 27 pays membres européens sur la libéralisation du marché de l'énergie dans l'Union européenne. Dans l'ensemble, il reste encore beaucoup à faire pour que la concurrence joue pleinement son rôle. Dans l'Hexagone, seulement 0,5 % des foyers français avaient tenté de faire jouer la concurrence entre le 1er juillet et le 31 décembre 2007. Cependant, ...

Allemagne ; Angleterre ; Danemark ; Europe ; Fournisseur d'électricité ; Fournisseur d'énergie ; France ; Libéralisation énergétique ; Marché de l'électricité ; Marché énergétique ; Marché européen ; Norvège ; Pologne

... Lire [+]

V

- n° 145
ISBN 1624-7876

Dans un contexte de développement des énergies renouvelables, les énergies marines tiennent une bonne place. La mer constitue un milieu qui peut être exploité sous diverses formes : l'éolien offshore, l'énergie des vagues, celle des courants ou des marées (avec les usines marémotrices). Une autre énergie moins connue fait l'objet de recherche depuis plusieurs années : l'énergie osmotique.
Dans un contexte de développement des énergies renouvelables, les énergies marines tiennent une bonne place. La mer constitue un milieu qui peut être exploité sous diverses formes : l'éolien offshore, l'énergie des vagues, celle des courants ou des marées (avec les usines marémotrices). Une autre énergie moins connue fait l'objet de recherche depuis plusieurs années : l'énergie osmotique.

Énergie marine ; Énergie osmotique ; Expérimentation ; Norvège ; Production d'électricité ; Recherche

... Lire [+]

V

- n° 181
ISBN 0295-5873

"- Nouvelle ""ferme en vue"" : projet recourant à l'énergie marémotrice au large de la côte ouest du Royaume-Uni, utilisant un champ de turbines à axe horizontal mises en rotation par le courant des marées. - Test d'une hydrolienne de 20 m de diamètre d'une "

Écosse ; Énergie marine ; Hydrolienne ; Marémotrice ; Norvège ; Projet ; Royaume Uni

... Lire [+]

V

- n° 10707

L'éclairage public est un poste auquel les municipalités font de plus en plus attention, d'autant qu'il représente à lui seul environ 40% de leur budget électricité. Aussi, face à l'augmentation des coûts de l'énergie et au début de prise en compte du facteur environnement, les villes travaillent à améliorer l'efficacité de leur réseau d'éclairage public. Pour cela, le recours aux nouvelles technologies est plébiscité et les solutions diverses, que cela soit pour réduire la consommation ou pour optimiser l'utilisation.
L'éclairage public est un poste auquel les municipalités font de plus en plus attention, d'autant qu'il représente à lui seul environ 40% de leur budget électricité. Aussi, face à l'augmentation des coûts de l'énergie et au début de prise en compte du facteur environnement, les villes travaillent à améliorer l'efficacité de leur réseau d'éclairage public. Pour cela, le recours aux nouvelles technologies est plébiscité et les solutions diverses, ...

Angleterre ; Chiffre clé ; Collectivité locale ; Éclairage public ; Économie d'énergie ; Efficacité énergétique ; Facture énergétique ; Lampe basse consommation ; Midi Pyrénées ; Norvège ; Ratio énergétique ; Réalisation

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Norvège [69]

Allemagne [27]

France [26]

Suède [19]

Danemark [18]

Éolien [18]

Espagne [18]

Europe [18]

Italie [18]

Pays Bas [18]

Autriche [17]

Finlande [17]

Royaume Uni [17]

Belgique [14]

Portugal [14]

Irlande [13]

Suisse [13]

États Unis [11]

Généralité énergie renouvelable [11]

Grèce [11]

Canada [10]

International [10]

Slovenie [10]

Angleterre [9]

Chiffre clé [9]

Pologne [9]

Production d'électricité [9]

Projet [9]

Bulgarie [8]

Hongrie [8]

Lituanie [8]

Réalisation [8]

Consommation d'énergie [7]

Électricité renouvelable [7]

Gaz naturel [7]

Généralité énergie [7]

Luxembourg [7]

Marché de l'électricité [7]

Pétrole [7]

Politique énergétique [7]

Puissance installée [7]

République Tchèque [7]

Roumanie [7]

Turquie [7]

Électricité [6]

Énergie primaire [6]

Estonie [6]

Libéralisation énergétique [6]

Nucléaire [6]

Recherche [6]

Solaire photovoltaïque [6]

Transport [6]

Australie [5]

Charbon [5]

Donnée économique [5]

Energie hydraulique [5]

Éolienne [5]

Expérimentation [5]

Marémotrice [5]

Solaire thermique [5]

Taxe [5]

Biocarburant [4]

Bois énergie [4]

Chine [4]

Chypre [4]

CO2 / Dioxyde de carbone [4]

Consommation d'électricité [4]

Croatie [4]

Efficacité énergétique [4]

Énergie marine [4]

Géothermie [4]

Hydrogène [4]

Hydrolienne [4]

Innovation [4]

Islande [4]

Japon [4]

Lettonie [4]

Objectif [4]

Offshore [4]

Pollution de l'air [4]

Programme européen [4]

Recensement / Inventaire [4]

Biogaz [3]

Biomasse [3]

Budget [3]

Capteur solaire [3]

Certificat vert [3]

Chauffage bois [3]

Commune / Ville [3]

Déchet [3]

Définition [3]

Développement durable [3]

Directive européenne [3]

Écosse [3]

Effet de serre [3]

Énergie finale [3]

Énergie Intelligente Europe [3]

Gaz à Effet de Serre / GES [3]

Installation [3]

Malte [3]

Marché énergétique [3]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z