F Nous contacter

0

Documents  Pays Bas | enregistrements trouvés : 121

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 34
ISBN 1634-5460

Aux Pays-Bas au coeur de Culemborg, le quartier écologique EVA-Lanxmeer est devenu exemplaire en termes de gestion de l'eau, de l'énergie, de construction et d'aménagement d'espaces naturels.

Économie d'eau ; Économie d'énergie ; Ecoquartier ; Milieu urbain ; Pays Bas ; Réalisation ; Transport

... Lire [+]

V

- n° 37

Depuis quelques temps, la presse fait écho de la grogne de certaines grosses entreprises wallonnes estimant que la libéralisation du marché allait faire bondir leurs factures énergétiques. La région Wallonne a confié une étude dont l'objectif est d'analyser, par catégorie de client, les différents postes qui coposent le tarif d'électricité et l'évolution de ceux-ci entre 1996 et 2003. L'étude compara dans la foulée les tarifs partiqués dans les apys voisins : Allemagne, France, Pays-Bas et Grande Bretagne. Verdict :fin 2003
Depuis quelques temps, la presse fait écho de la grogne de certaines grosses entreprises wallonnes estimant que la libéralisation du marché allait faire bondir leurs factures énergétiques. La région Wallonne a confié une étude dont l'objectif est d'analyser, par catégorie de client, les différents postes qui coposent le tarif d'électricité et l'évolution de ceux-ci entre 1996 et 2003. L'étude compara dans la foulée les tarifs partiqués dans les ...

Allemagne ; Angleterre ; Belgique ; Étude ; Facture énergétique ; France ; Libéralisation énergétique ; Marché de l'électricité ; Pays Bas ; Prix de l'electricité ; Surcoût

... Lire [+]

V

- n° 11

Selon l'EWEA et le media Wind Energy l'accord signé pour le Royaume-Uni par Lord Hunt l'aurait été aussi par les ministres et/ou représentants des pays suivants : Allemagne, France, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Danemark, Suède et Irlande. Cette proposition de développement (il ne s'agit pour l'heure que d'une proposition) de réseau éolien offshore servirait à accroître la sécurité énergétique des pays signataires, tout en aidant à optimiser la production éolienne offshore d'électricité. Il aiderait également l'Union européenne dans son ensemble (qui en a visiblement bien besoin eu égard aux récentes déclarations entendues pendant la Conférence de Copenhague) à atteindre ses objectifs en matière de production d'énergie renouvelable pour 2020 et 2030. Bien que l'EWEA ait toujours porté et défendu l'idée d'un gigantesque réseau européen de distribution d'électricité produite par l'éolien offshore, un tel réseau relève pour l'instant plutôt du domaine du rêve que de la réalité (cf. notre article du 5/5/2009 sur le projet de super-réseau européen (http://energiesdelamer.blogspot.com/2009/05/supergrid-un-giga-reseau-offshore.html). Prendre des paris et des risques : Le financement du futur réseau européen impliquerait donc des investissements importants qui ne seraient pas consentis seulement par les autorités gouvernementales des Etats mais aussi et surtout par des investisseurs privés et des groupements financiers qui sauraient prendre des paris (et des risques) sur les perspectives commerciales futures. Comme je le signalais déjà dans l'article du 5 mai 2009, la Banque européenne d'investissement (BEI) a, dans ce sens, un rôle capital à jouer. Des fonds spécifiques existent déjà en son sein comme les fonds pour les réseaux trans-européens qui répondent au doux nom de « fonds Marguerite », mais cela n'est pas suffisant. Ce sont des instruments comme le « Mécanisme de financement avec partage des risques » (MFPR), créés par la BEI qui pourraient, selon l'EWEA, garantir le type d'investissements attendus dans le domaine de l'éolien offshore, le tout appuyé aux niveaux régionaux par des fonds structurels orientés vers le développement des infrastructures d'électricité. Développer par étapes au fur et à mesure des besoins : Voilà pour le point de vue financier. Du point de vue technologique, l'EWEA pense que c'est l'utilisation de la technologie HVDC (High Voltage Direct Current) qui est la plus attrayante pour l'exploitation du réseau offshore car elle offre la maniabilité nécessaire dont a besoin ce type de réseau. Il existe à l'heure actuelle deux principaux types de liaison HVDC : - la HVDC-LCC HVDC (la technologie la plus conventionnelle et la plus largement utilisée dans le monde) - la VSC HVDC (Voltage Source Converter High Voltage Direct Current), d'apparition récente et qui, selon de nombreux experts, serait plus appropriée aux besoins spécifiques en mer, car elle permet des liaisons sur de longues distances (jusqu'à 600 km) avec des pertes minimes. Son faible encombrement minimise également son impact environnemental et ses coûts de construction. L'aspect modulaire de cette technologie permet aussi de la développer par étapes au fur et à mesure des besoins. Dernier avantage d'une longue liste détaillée par L'EWEA, cette technologie est directement compatible avec les réseaux à terre. Il existe deux grands fabricants de la technologie HVDC VSC. Le premier est le leader mondial des technologies de l'énergie et de l'automation, ABB, qui utilise le nom de marque HVDC Light. Le second est Siemens dont la technologie s'appelle HVDC Plus. Le but, à terme, est d'utiliser conjointement ces deux technologies sur le réseau offshore du futur, mais pour l'instant elles ne sont pas identiques et des efforts sont nécessaires pour les rendre compatibles. Au-delà des intentions, les défis à relever restent toujours les mêmes : Toujours dans cet intéressant entretien, les questions de la réglementation et de l'autorité de gestion d'un tel réseau sont largement évoquées. L'intégration, par exemple, de ce super-réseau offshore dans l'initiative européenne est aussi abordée de même qu'une collaboration avec le REGRT-E est évoquée, ainsi qu'une collaboration avec le Pentalateral Energy Forum. Je rappelle que le REGRT-E (Réseau européen des gestionnaires de réseau de transport d'électricité) créé voici tout juste un an, le 19 décembre 2008, réunit 42 gestionnaires européens de réseau de transport, qui sont devenus ainsi responsables du plus grand réseau interconnecté, et ont créé de ce fait l'organisation GRT prévue par le troisième paquet « marché intérieur » de la Commission Européenne. En résumé, ce qu'il ressort de cet entretien, reflet de la situation actuelle de l'offshore en Europe, c'est qu'au-delà des intentions, les défis à relever semblent rester hélas toujours, mois après mois, les mêmes. Au-delà du défi technique (finalement presque le moins complexe à relever !), c'est la construction d'un réseau européen en mer qui intègre les 40 GW d'énergie éolienne offshore attendus d'ici à 2020, et les 150 GW d'énergie éolienne offshore attendus d'ici 2030, les défis principaux restent toujours ceux des implications. Un super-réseau européen ne pourra pas voir le jour sans une vision pan-européenne, impliquant plus qu'une contribution, un véritable engagement de la Commission européenne, du REGRT-E, d'intervenants tels que l'EWEA mais aussi une forte coopération entre les États membres (pour l'instant quasi inexistante), et bien sûr toujours, encore, surtout... un accès au financement. C'est pour cette raison que l'EWEA a proposé son Offshore Development Network Master Plan qui se déroule sur 20 ans. On en retrouvera les grandes lignes dans le document 2009 « Ocean of opportunity » téléchargeable sur le site de l'EWEA.
Selon l'EWEA et le media Wind Energy l'accord signé pour le Royaume-Uni par Lord Hunt l'aurait été aussi par les ministres et/ou représentants des pays suivants : Allemagne, France, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Danemark, Suède et Irlande. Cette proposition de développement (il ne s'agit pour l'heure que d'une proposition) de réseau éolien offshore servirait à accroître la sécurité énergétique des pays signataires, tout en aidant à optimiser ...

Allemagne ; Belgique ; Danemark ; Éolien ; Europe ; Fonds structurels ; France ; Investissement ; Irlande ; Luxembourg ; Objectif européen ; Offshore ; Pays Bas ; Puissance ; Réseau électrique ; Royaume Uni ; Suède ; Transport de l'électricité ; Gestionnaire de réseau

... Lire [+]

V

- n° 140208

Représentant un investissement d'environ 20 millions d'euros, la nouvelle usine aura une capacité de production annuelle de 150 MWc. Elle sera construite à proximité d'un site de production déjà existant à Wismar en Allemagne. Le Groupe annonce également l'élargissement du site de Doesburg aux Pays-Bas, qui produit actuellement près de 10 MWc par an.

Allemagne ; Capacité de production ; Chiffre d'Affaire ; Coût d'investissement ; Entreprise ; Module photovoltaïque ; Pays Bas ; Solaire photovoltaïque ; Usine de fabrication/production

... Lire [+]

V

- n° 363
ISBN 1240-0874

"- L'appel à propositions de recherches prospectives ""Repenser les villes dans une société post-carbone ?"" lancé en avril 2008 par le MEEDDAT, - Appels à projets de l'Agence nationale de la recherche (ANR) consacrés aux ""villes durables"", - Voyages dans l"

Agenda 21 local ; Allemagne ; Aménagement du territoire ; Appel à projet ; Ecoquartier ; Europe ; France ; Grenelle de l'environnement ; Pays Bas ; Pays de la Loire ; Plan Climat ; Programme d'action ; Réalisation ; Rhône Alpes ; Suisse ; Urbanisme

... Lire [+]

V

- n° 658

Mis au point par la firme Boon Edam, le système stocke l'énergie produite dans des condensateurs, qui servent à alimenter l'éclairage par LED du sas. Volontairement visible derrière une vitre au plafond du tourniquet, le dispositif indique via des voyants la quantité d'électricité produite par chaque passage. La porte permettra par ailleurs d'économiser pas moins de 4600 kWh de chauffage par an par rapport à une porte coulissante classique.
Mis au point par la firme Boon Edam, le système stocke l'énergie produite dans des condensateurs, qui servent à alimenter l'éclairage par LED du sas. Volontairement visible derrière une vitre au plafond du tourniquet, le dispositif indique via des voyants la quantité d'électricité produite par chaque passage. La porte permettra par ailleurs d'économiser pas moins de 4600 kWh de chauffage par an par rapport à une porte coulissante classique.

Éclairage ; Moteur ; Gare / Port / Aéroport ; Innovation ; LED / Diode ; Pays Bas ; Production d'électricité ; Réalisation ; Récupération de l'énergie

... Lire [+]

V

- n° 517

Détail des 15 projets retenus. Le cumul demeure supérieur à 15 puisque certains projets nécessitent la contribution de plusieurs pays. On notera l'absence remarquée de la France : 6 en Allemagne, 1 en Italie, 2 au Pays-Bas, 1 en Pologne, 1 en Espagne, 3 à l'Angleterre, 2 au Danemark, 1 à la Suède, 1 à la Belgique. - Jaenschwalde : Démonstration des technologies d'oxycombustion et de post-combustion sur une centrale électrique déjà existante. Deux options de stockage et de transport sont à l'étude. Vattenfall (Allemagne) 180 ME - Porto Tolle : Installation de la technologie CCS sur une nouvelle centrale à charbon (660 MW). La partie capture permettra de traiter les gaz de combustion, correspondant à 250 MW la production d'électricité. Stockage dans un milieu aquifère salin en mer. Enel Ingegneria e Innovazione SpA (Italie) 100 ME - Rotterdam : Démonstration de la chaîne complète de la technologie CCS sur une capacité équivalente de 250 MW utilisant la technologie post-combustion. Stockage du CO2 dans un gisement de gaz en mer près de l'usine. Le projet fait partie de l'initiative sur le climat de Rotterdam qui vise à développer un CO 2 infrastructures de transport et de stockage pour la région. Maasvlakte JV / E. ON Benelux et Electrabel (Pays-Bas) 180 ME - Belchatow : Démonstration de toute la chaîne CCS sur les gaz de combustion correspondant à 250 MW de production d'électricité dans une nouvelle unité supercritique, la plus grande installation alimentée au lignite en Europe. Trois différents sites de stockage aquifères salins seront étudiés à proximité. PGE EBSA (Pologne) 180 ME - Compostilla : Démonstration de la chaîne complète de la technologie CCS utilisant l'oxycombustion et la technologie à lit fluidisé de 30 MW sur une usine pilote qui doit être étendue en décembre 2015, à plus de 320 MW. Stockage dans un milieu aquifère salin, à proximité. Endesa Generacion SA (Espagne) 180 ME - Hatfield : Démonstration de la technologie CCS sur une nouvelle centrale IGCC de 900 MW. Le stockage s'effectuera dans un ancien gisement de gaz en mer, à proximité. Le projet s'inscrit dans le cadre de l'initiative "Yorkshire Forward" qui vise à développer les infrastructures de transport et de stockage de CO2 pour la région. Powerfuel Power Ltd (UK) 180 ME - Baltic : Kriegers Flak I, II, III : Solution de réseaux combinés. Interconnexion des réseaux allemands, suédois et danois concernant des parcs d'éoliennes dans la région de Flak Kriegers à travers une solution modulaire, reliant les raccordements au réseau national. Vattenfall Europe Transmission GmbH (DE), Affärsverket Kraftnät Svenska (SE), Energinet.dk (DK) 150,00 ME - COBRA CABLE : Large capacité d'interconnexion entre les Pays-Bas et le Danemark. Investissement dans des modèles novateurs pour la connexion directe des fermes éoliennes offshore au début du réseau modulaire de la Mer du Nord. TenneT TSO BV (NL), Energinet.dk (DK) 86,54 ME - HVDC hub : Ajout d'une plate-forme offshore intermédiaire sur le projet de raccordement HVDC (entre les îles Shetland et l'Ecosse) pour une connexion de l'éolien offshore et la génération marine. Scottish Hydro Electric Transmission Ltd (UK) 74,10 ME - BARD 1 : La production du système novateur de la fondation Tripile consistant à produire et à installer des câbles d'alimentation de 400 MW pour des parcs éoliens offshore. Ocean Breeze Energy GmbH & Co KG (DE) 53,10 ME - Global Tech I : Concerne la fabrication et l'installation rapide de parcs éoliens en eaux profondes Wetfeet Offshore Wind Energy GmbH (DE), Strabag Offshore Wind GmbH (DE) 58,55 ME - Nordsee Ost : L'installation de 6 MW de turbines éoliennes dans des conditions difficiles en mer, incluant une logistique innovante et une concept d'installation Essent Vent Nordsee Planungs Ost - und Betriebsgesellschaft GmbH (DE) 50,00 ME - Borkum West II : L'installation de 5MW d'éolien sur des fondations en trépied Trianel Windkraftwerk Borkum GmbH & Co. KG (DE) 42,71 ME - Aberdeen Offshore Wind Farm : Développement et test d'une installation comprenant des turbines multi-MW et possédant des structures et des infrastructures innvantes. Aberdeen Offshore Wind Farm Limited (UK) 40,00 ME - Thornton Bank : Logistique optimisée pour l'extrême-offshore du parc éolien de Thornton Bank et démonstration de fondations innovantes en eaux profondes. C-Power (BE) 10,00 ME
Détail des 15 projets retenus. Le cumul demeure supérieur à 15 puisque certains projets nécessitent la contribution de plusieurs pays. On notera l'absence remarquée de la France : 6 en Allemagne, 1 en Italie, 2 au Pays-Bas, 1 en Pologne, 1 en Espagne, 3 à l'Angleterre, 2 au Danemark, 1 à la Suède, 1 à la Belgique. - Jaenschwalde : Démonstration des technologies d'oxycombustion et de post-combustion sur une centrale électrique déjà existante. ...

Aide financière ; Allemagne ; Angleterre ; Belgique ; Budget ; Commission européenne ; Danemark ; Éolien ; Espagne ; Italie ; Offshore ; Pays Bas ; Pologne ; Projet ; Séquestration CO2 ; Suède

... Lire [+]

V

- n° 301008

L'Allemagne a inauguré cette semaine sa première éolienne offshore en Mer du Nord. Implantée à 500 m des côtes de Wilhelmshaven, en Basse-Saxe, l'éolienne marine est la première d'une longue série à venir à partir de 2009. En Europe, il ne s'agit pas d'une première. Des parcs d'éoliennes marines existent déjà en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas et au Danemark. Mais le gouvernement allemand est bien décidé à investir fortement dans cette énergie. D'ici 2030, Berlin souhaite que 15% des foyers soient alimentés en énergie par de l'électricité produite en mer, soit une production estimée de près de à 25 000 MW.
L'Allemagne a inauguré cette semaine sa première éolienne offshore en Mer du Nord. Implantée à 500 m des côtes de Wilhelmshaven, en Basse-Saxe, l'éolienne marine est la première d'une longue série à venir à partir de 2009. En Europe, il ne s'agit pas d'une première. Des parcs d'éoliennes marines existent déjà en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas et au Danemark. Mais le gouvernement allemand est bien décidé à investir fortement dans cette énergie. ...

Allemagne ; Angleterre ; Danemark ; Éolien ; Europe ; Offshore ; Pays Bas ; Réalisation

... Lire [+]

V

- n° 150404

"LE MONDE | 10.04.04 | 14h34  *  MIS A JOUR LE 10.04.04 | 19h09 L'énergie du vent est une vieille amie de l'homme. Très tôt, il l'a maîtrisée pour propulser ses bateaux et faire tourner ses moulins pour la meunerie : il y a deux siècles, la France en comptait encore 20 000. Aujourd'hui, dans les pays industrialisés, l'énergie d'Eole est utilisée pour produire de l'électricité et, par voie de conséquence, jouer un rôle de plus en plus grand dans la lutte contre l'effet de serre. Et, une directive de l'Union européenne ayant proposé de faire passer de 13,4 % aujourd'hui à 22 % en 2010 la part de l'électricité fournie par les énergies nouvelles, il faudra impérativement faire appel à l'énergie éolienne. ""Elle est incontournable, car c'est l'énergie renouvelable dont le prix de revient est actuellement le moins cher"", rappelle Michèle Pappalardo, présidente de l'Agence de l'environnement pour la maîtrise de l'énergie (Ademe). Avec 253 MW installés (métropole et DOM-TOM) à la fin 2003, la part française de l'énergie éolienne fait pâle figure comparée à celles de certains de ses voisins européens : Allemagne (14 609 MW), Danemark (3 110 MW), Espagne (6 411 MW), Italie (904 MW), Pays-Bas (685 MW), Grande-Bretagne (648 MW). Certes, la France a fait progresser cette forme d'énergie de 61 % en 2003 et de 56 % en 2002. Mais c'est encore bien loin des objectifs qu'elle s'est fixés : produire, en 2010, 21 % de ses besoins en électricité à partir de ces sources renouvelables Pour l'éolien, la programmation pluriannuelle des investissements (PPI) espère que, d'ici à 2007, entre 2 000 MW et 6 000 MW (soit 1 000 à 3 000 turbines éoliennes) auront été installés en France et que 7 000 à 10 000 MW (3 000 à 5 000 turbines) seront en service en 2010. Pour disposer d'un tel parc, qui permettra d'éviter l'émission chaque année de 3 à 6 millions de tonnes d'équivalent CO2, ""il faut poursuivre nos efforts"", insiste Mme Pappalardo. Actuellement, quatorze régions accueillent des aérogénérateurs en France, certaines ayant un poids prépondérant en raison d'un développement éolien déjà ancien. Ainsi, 44 % de la puissance installée est située dans le Languedoc-Roussillon ; 22 % dans les Pays de la Loire ; 13 % dans le Nord-Pas- de-Calais, 6 % en Bretagne, 4 % en Picardie et 9 % en Guadeloupe. OBLIGATION D'ACHAT Qu'est-ce qui empêche une progression plus vigoureuse de l'énergie éolienne en France ? Comme dans d'autres pays d'Europe, des systèmes de financement ont été mis en place pour favoriser son développement. Les distributeurs d'électricité - et principalement EDF - ont notamment l'obligation d'acheter l'électricité ainsi produite à un tarif qui permet de rentabiliser les investissements engagés. Ce dispositif est un succès. Mais, paradoxalement, il est devenu aussi un problème. ""Certaines personnes ont en effet le sentiment que la France va être bientôt submergée d'éoliennes risquant de rendre méconnaissable notre beau pays"", explique Michèle Pappalardo. Ces opposants font valoir en plus qu'elles sont bruyantes, tuent les oiseaux et pourraient être dangereuses en cas de chute. Deux accidents ont déjà eu lieu dans le nord de la France : à Boulogne-sur-Mer, le 1er janvier 2004, quand une éolienne a perdu une pale ; à Dunkerque ensuite, le 20 mars 2004, quand une de ces machines a été renversée par le vent. L'Ademe souligne toutefois qu'aucun aérogénérateur ne s'est brisé lors de la terrible tempête de décembre 1999. Des statistiques menées au Danemark depuis dix ans sur un parc de 1 912 éoliennes ont montré que le risque de destruction d'une éolienne était de 0,00083 par an... Cela ne suffit pas à rassurer certains riverains mécontents qui intentent des actions en justice contre les permis de construire accordés à ces aérogénérateurs. L'une de ces actions a été menée il y a peu par des riverains du futur parc éolien que la société allemande Juwi construit sur la commune de Plouguin (Finistère). Comme ce parc de machines est réparti sur plusieurs parcelles, ces opposants ont fait valoir que le permis de construire n'était pas valable, car l'affichage n'avait été fait que pour une seule parcelle. DÉCISION DU CONSEIL D'ÉTAT Le 19 novembre 2003, le tribunal administratif de Rennes leur a d'abord donné raison. Aussitôt, les avocats de la société Juwi, Anne Lapierre, du cabinet international Norton Rose, et Antoine Guiheux, avocat indépendant, ont porté l'affaire devant Conseil d'Etat. Le 23 février 2004, celui-ci a tranché en faveur du constructeur allemand, estimant que les dispositions du code de l'urbanisme n'imposent pas un affichage du permis de construire sur chacune des parcelles cadastrales ! Quoi qu'il en soit, l'énergie éolienne se développera dans les années qui viennent. Un appel d'offres pour de l'éolien off-shore offrant une capacité de 500 MW vient d'ailleurs d'être rendu public. Actuellement, l'énergie éolienne en France coûte chaque année 20 centimes d'euros par foyer. Une somme modeste qui devrait monter à 5 ou 6 euros lorsque les objectifs de 10 000 MW seront atteints. Dans ce but, l'Ademe a édité plusieurs guides permettant de se familiariser avec cette énergie : Les éoliennes en 50 questions ; Une énergie dans l'air du temps : les éoliennes ; Guide du développeur du projet. Les personnes intéressées peuvent consulter plusieurs sites Internet (www.ademe.fr ; www.suivi-eolien.com ; www.eole.org ; www.energies-renouvelables.org), et se procurer un DVD sur le sujet. Christiane Galus * ARTICLE PARU DANS L'EDITION DU 11.04.04   "
"LE MONDE | 10.04.04 | 14h34  *  MIS A JOUR LE 10.04.04 | 19h09 L'énergie du vent est une vieille amie de l'homme. Très tôt, il l'a maîtrisée pour propulser ses bateaux et faire tourner ses moulins pour la meunerie : il y a deux siècles, la France en comptait encore 20 000. Aujourd'hui, dans les pays industrialisés, l'énergie d'Eole est utilisée pour produire de l'électricité et, par voie de conséquence, jouer un rôle de plus en plus grand dans ...

Accident ; Allemagne ; Angleterre ; Bilan énergétique ; Bretagne ; Bris de pale ; Conflit / Opposition ; Danemark ; Directive européenne ; Électricité renouvelable ; Éolien ; Espagne ; France ; Guadeloupe ; Italie ; Languedoc Roussillon ; Moulin à vent ; Nord Pas de Calais ; Objectif européen ; Obligation d'achat ; Parc éolien ; Pays Bas ; Pays de la Loire ; Picardie ; Programme d'investissement ; Publication ; Puissance installée ; Région

... Lire [+]

V

- n° 189
ISBN 0295-5873

Filière émergente il y deux ans, les énergies marines est aujourd'hui un secteur en pleine expansion, en passe d'acquérir la maturité technologique nécessaire : le Pelamis, la centrale OWC pico, le Wave star, l'Archimedes Waveswing, l'hydrolienne Tocardo, le Powerbuoy, la turbine Rotech, le OE Buoy. Mais pour concrétiser le stade industriel, il reste encore beaucoup de défis à relever. - La nouvelle vague marémotrice - France : une déferlante de projets
Filière émergente il y deux ans, les énergies marines est aujourd'hui un secteur en pleine expansion, en passe d'acquérir la maturité technologique nécessaire : le Pelamis, la centrale OWC pico, le Wave star, l'Archimedes Waveswing, l'hydrolienne Tocardo, le Powerbuoy, la turbine Rotech, le OE Buoy. Mais pour concrétiser le stade industriel, il reste encore beaucoup de défis à relever. - La nouvelle vague marémotrice - France : une déferlante de ...

Angleterre ; Bretagne ; Conférence / Colloque ; Corée ; Danemark ; Différence de température ; Écosse ; Électricité renouvelable ; Énergie marine ; Espagne ; Expérimentation ; France ; Houlomotrice ; Hydrolienne ; Ile ; Ile de la Réunion ; Irlande ; Italie ; Laboratoire ; Marémotrice ; Norvège ; Pays Bas ; Pays de Galles ; Pays de la Loire ; Polynésie ; Portugal ; Potentiel de développement ; Pression osmotique ; Projet ; Réalisation ; Recensement / Inventaire ; Recherche ; Royaume Uni ; Suède ; Tarif d'achat

... Lire [+]

V

- n° 147
ISBN 0295-5873

La tracabilité de l'électricité produite à partir d'énergies renouvelables: c'est ce que permet, tout en stimulant le marché, le système des certificats verts. Encore expérimental, ce marché s'organise peu à peu en Europe, avec pour défi d'accorder les pratiques nationales.

Angleterre ; Belgique ; Certificat vert ; Danemark ; Italie ; Pays Bas

... Lire [+]

EN BREF | SYSTEMES SOLAIRES 1/05/02

Article

XXXXX

V

- n° 149
ISBN 0295-5873

Pays bas Espagne Japon USA Maroc

Allemagne ; Espagne ; États Unis ; Japon ; Maroc ; Pays Bas ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 153
ISBN 0295-5873

"La 3ème édition du concours des meilleurs partenariats ""energies renouvelables"" s'est déroulée durant l'année 2003: le jury a distingué 8 lauréats , en provenance de 8 pays différents. La cérémonie de remise des prix s'est tenue le 09/02/02 à Salamanque, en Espagne."

Allemagne ; Angleterre ; Autriche ; Belgique ; France ; Italie ; Pays Bas ; Suède

... Lire [+]

V

- n° 153
ISBN 0295-5873

Déjà mondialement connyus comme la patrie des plus beaux moulins à vent, les pays bas possèdent aussi parmi les plus magnifiques multipaes de pompage jamais construites.

Éolienne de pompage ; Moulin à vent ; Pale ; Pays Bas

... Lire [+]

V

- n° 157
ISBN 0295-5873

En allemagne le programme 100 000 toits a pris fin le 30 juin dernier Toits photovoltaiques en Italie l'equivalent de 5 terrains de football aux pays bas Le programme de 150 000 toits pour la France Photovoltaique au sommet sur une station de ski en Suisse

Allemagne ; Établissement touristique ; France ; Italie ; Montagne ; Objectif ; Pays Bas ; Solaire photovoltaïque ; Suisse

... Lire [+]

V

- n° 10103

There are plans for the development of a nubr of wind farms around good old europe, homewever, we have to reckon with long development times. The projects in Danish waters, off the british and Irish coasts, and oof-shore the Nertherlands are advanced fastest

Allemagne ; Belgique ; Danemark ; Éolien ; Espagne ; États Unis ; Europe ; France ; Grèce ; Irlande ; Offshore ; Pays Bas ; Pologne ; Suède

... Lire [+]

V

- n° 60
ISBN 0241-2926

protocole de kyoto : un petit pas essentiel ! dans la bonne direction Le soleil se fait désirer l'emploi : il respire Quand l'exemple vient du royaume uni

Angleterre ; Danemark ; Économie d'énergie ; Énergie solaire ; Éolien ; Europe ; Généralité énergie renouvelable ; Pays Bas ; Protocole de Kyoto ; Puissance installée ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 4
ISBN 1769-3861

La voiture solaire néérlandaise utilise des technologies spatiales issues justement de l'agence spatiale européenne.

Course / Rallye ; Pays Bas ; Solaire photovoltaïque ; Véhicule solaire

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Pays Bas [121]

Allemagne [64]

France [60]

Europe [48]

Danemark [47]

Italie [46]

Espagne [44]

Autriche [41]

Suède [40]

Belgique [39]

Finlande [33]

Irlande [33]

Royaume Uni [31]

Grèce [30]

Portugal [30]

Éolien [25]

Généralité énergie renouvelable [25]

Réalisation [25]

Solaire photovoltaïque [25]

Chiffre clé [24]

Angleterre [23]

Luxembourg [22]

Pologne [21]

Suisse [20]

Bulgarie [18]

Norvège [18]

Politique énergétique [18]

Slovenie [18]

Consommation d'énergie [17]

Hongrie [17]

Puissance installée [17]

République Tchèque [17]

États Unis [15]

International [15]

Lituanie [15]

Production d'électricité [15]

Roumanie [15]

Électricité [14]

Estonie [14]

Solaire thermique [14]

Biogaz [13]

Électricité renouvelable [13]

Généralité énergie [12]

Japon [12]

Lettonie [12]

Ecoquartier [11]

Biocarburant [11]

Chypre [11]

Commune / Ville [11]

Offshore [11]

Projet [11]

Slovaquie [11]

Transport [11]

Biomasse [10]

CO2 / Dioxyde de carbone [10]

Donnée économique [10]

Energie hydraulique [10]

Gaz à Effet de Serre / GES [10]

Gaz naturel [10]

Malte [10]

Programme de développement [10]

Bilan énergétique [9]

Emploi [9]

Géothermie [9]

Objectif européen [9]

Programme d'action [9]

Recherche [9]

Turquie [9]

Budget [8]

Énergie primaire [8]

Nucléaire [8]

Tarif d'achat [8]

Canada [7]

Collectivité locale [7]

Déchet [7]

Définition [7]

Économie d'énergie [7]

Entreprise [7]

Marché de l'électricité [7]

Marché européen [7]

Objectif [7]

Prix de l'énergie [7]

Recensement / Inventaire [7]

Réseau de chaleur [7]

Secteur industriel [7]

Bâtiment [6]

Certificat vert [6]

Changement climatique [6]

Directive européenne [6]

Éclairage [6]

Énergie Intelligente Europe [6]

Innovation [6]

Islande [6]

Maitrise De l'Énergie - MDE [6]

Marché mondial [6]

Milieu urbain [6]

Pétrole [6]

Production de chaleur [6]

Programme européen [6]

Secteur d'activité [6]

Taxe [6]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z