F Nous contacter

0

Documents  Matériau sain | enregistrements trouvés : 346

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 45
ISBN 1634-5460

Trois familles de Berne parmi lesquelles un architecte, se sont regroupées pour construire un bâtiment simple, esthétique et écologiquement marqué. Aux normes passives, cette copropriété répond au nouveau label Minegie-P-Éco, qui exige des matériaux de construction respectant l'environnement.

Architecture bioclimatique ; Coût d'investissement ; Ossature Bois ; Logement collectif ; Maison passive ; Matériau sain ; Minergie ; Réalisation ; Solaire passif ; Solaire thermique ; Suisse ; Système solaire combiné

... Lire [+]

V

- n° 503

Pour nos amis bretons, une journée portes ouvertes est organisée samedi prochain à Hanvec afin de présenter une maison à énergie positive en cours de réalisation. La maison est actuellement hors d'eau/hors d'air. Les cloisons de distribution (également en béton cellulaire) ainsi que les menuiseries intérieures sont montées. L'isolation des combles en Métisse (isolant solidaire à base de fibres textiles, fabriqué par l'association Le Relais, filiale d'Emmaüs) est terminée. La VMC est installée (il s'agit d'une VMC double flux) ainsi qu'une partie des pieuvres électriques. L'avancement actuel du chantier laisse espérer un emménagement fin février/début mars 2010. L'objectif du projet est la réalisation d'une maison d'habitation à énergie positive, suivant la future norme de la RT 2020. Cette maison devra en outre être réalisée à base de matériaux sains, de production la plus locale possible et ayant nécessité une énergie de fabrication minimale. La conception d'une telle maison a pour préambule un choix de terrain privilégié ans le but de bénéficier au maximum : - des protections naturelles aux vents froids et au soleil estival. - de l'ensoleillement hivernal. L'orientation impose un dégagement au sud, à plus ou moins 15°. Cette implantation permet d'optimiser les apports en énergies passives de l'habitation et optimise le rendement de l'installation photovoltaïque. Une maison à énergie positive à Hanvec Quelques règles de bon sens permettent de limiter la consommation d'énergie. - L'orientation au sud pour les pièces de jour. - L'orientation au nord pour les pièces peu ou pas chauffées. - Le regroupement des pièces de nuit. - Le regroupement des points de puisage pour l'eau chaude sanitaire. Matériaux et techniques de construction : * Sol : Le choix du vide sanitaire s'est imposé par la configuration du terrain qui présente une déclivité de 13 %. La réalisation du plancher s'est donc faite par la mise en place de hourdis polystyrène à languette, couplés à des panneaux de fibres de bois. Hourdis polystyrène : R = 4 m2C/W Thermisorel : R = 1,45 m2C/W * Murs : Le béton cellulaire est un matériau naturel composé de sable, d'eau et de chaux. Il ne comporte ni fibres, ni particules, ni composants organiques volatils. Son inertie thermique permet de retarder et d'amortir les flux de chaleur rentrant en été et sortant en hiver, assurant un très bon confort intérieur en toutes saisons. Il laisse migrer la vapeur d'eau naturellement dégagée par les habitants et leurs activités. Ceci évite toute stagnation de l'humidité ambiante, source de moisissures. Le béton cellulaire est également un rempart contre les champs électriques de 50 Hz. La solution technique retenue pour le projet est une maçonnerie en monomur de béton cellulaire de 50 centimètres d'épaisseur. L'étude thermique réalisée au préalable avait montré que cette solution était plus performante thermiquement que des blocs de 20 cm et une isolation par l'extérieur. Par ailleurs, avec une telle épaisseur, il n'est plus besoin d'isoler les murs, d'où un gain de temps et d'argent ainsi qu'une suppression des ponts thermiques liés à une rupture de l'isolation. Les cloisons de distribution sont réalisées dans le même matériau. Thermopierre 50 cm : R= 5,55 m2C/W L'élévation des murs, réalisée totalement en auto construction, a nécessité 465 heures de travail pour poser 2 529 blocs de thermopierre pour environ 52 tonnes. A ce jour ce sont plus de 950 heures qui ont été effectuées sur ce chantier par le maître d'oeuvre. * Toiture : La toiture représente 30% des déperditions calorifiques d'un projet. La solution adoptée est un pare-pluie rigide et isolant en fibre de bois en remplacement de la volige. L'ensemble est rainuré, bouffeté et assemblé par mastic acrylique pour une parfaite étanchéité. La ventilation du support se fait par un contre lattage entre les panneaux et l'ardoise. ISOROOF 22 mm : R = 0,6 m2C/W * Châssis de toiture : L'apport de lumière des pièces aménagées en combles se fait par l'intermédiaire de fenêtres de toit, solution qui offre 3 fois plus de lumière qu'une lucarne traditionnelle. Le choix s'est porté sur des châssis de toit équipés de triple vitrage composé de 3 vitres trempées de 4 mm d'épaisseur et de 2 vides de 10 mm remplis de gaz krypton. La vitre extérieure est pourvue d'une couche de faible émissivité afin de limiter le rayonnement. L'ensemble peut être obturé par un volet roulant. Une maison à énergie positive à Hanvec FAKRO FTT THERMO Ug fenêtre = 0,94 W/m2K. Ug vitrage = 0,50 W/m2K * Isolation des combles : Concernant l'isolation des combles, en complément de l'ISOROOF, le choix s'est porté sur un produit isolant et solidaire fabriqué par « Le Relais », membre d'Emmaüs France. Sa particularité permet d'améliorer un déphasage thermique et d'isoler phoniquement. En rampant : METISSE en rouleau, épaisseur 2x100mm : R = 5,16 m2C/W En partie horizontale : METISSE en rouleau, épaisseur 3x100mm : R= 7,74 m2C/W Le Métisse sera recouvert de plaques de Fermacell de 12,5 mm (lambda = 0,032 W/mC) * Menuiseries : Une construction performante énergétiquement n'est pas incompatible avec des ouvertures de bonnes dimensions. Le choix s'est porté sur des menuiseries à translation (permettant une fermeture plus hermétique) avec un corps en bois et une protection en aluminium à l'extérieur. Triple vitrage 4-16-4-16-4 et un volet roulant intégré à la menuiserie afin de supprimer les entrées d'air parasites. Une maison à énergie positive à Hanvec Menuiseries BIEBER BIPLUS 3L : Ug = 0,6 W/m2.K * Ventilation : L'étanchéité à l'air de la maison nous amène à un parfait contrôle de la ventilation. Les habitants et leurs activités génèrent des calories. La ventilation double flux permet de récupérer jusqu'à 90% des calories de l'air extrait. Ainsi l'air redistribué est préchauffé. Toutes les gaines se trouvent soit dans le manteau isolant, soit dans le volume chauffé (extraction et insufflation). Système double flux Dee Fly By Pass de chez Aldès (En été la fonction double flux peut être interrompue). * Eau chaude sanitaire : L'utilisation de l'air comme source d'énergie a été préférée au solaire thermique. Le choix s'est porté sur le ballon d'eau chaude thermodynamique, système intégrant une pompe à chaleur permettant un gain de 60% d'énergie (donnée constructeur). Ballon thermodynamique TANEO de chez TRESCO : 285 L * Récupération d'eau de pluie : On ne peut imaginer une maison bioclimatique et BBC Effinergie sans récupération des eaux de pluie. Le choix s'est porté sur une cuve en béton de 9300 L avec un dispositif à basculement automatique et sécurisé vers le réseau en cas de manque d'eau. Cuve THEBAUT 9300 L 319X200 h = 205 La purification de l'eau en vue de sa potabilisation se fait par un stérilisateur UV et un osmoseur. * Chauffage : Selon les résultats de l'étude thermique, le besoin en chauffage est de 8,56 kWh/m2/an d'énergie primaire, c'est à dire un besoin pour l'ensemble de la maison de 1 228 kWh annuel. C'est l'équivalent d'un radiateur de 280 Watt tournant 24h/24 pendant 6 mois de l'année ! Aucun système de chauffage « traditionnel » n'est donc installé. Un insert assurera les quelques appoints nécessaires pendant les jours les plus froids de l'hiver. * Production d'énergie : Le toit est équipé de 24 m2 de panneaux photovoltaïques de marque Photowatt (panneaux conçus et fabriqués intégralement en France, y compris les cellules). La puissance installée est de 2 880 Wc (Watt crête) et la production attendue est de 2 932 kWh annuel. Cette production est revendue intégralement à EDF. Un projet d'installation d'une éolienne de 2 kW est à l'étude, en complément des panneaux photovoltaïques. La production serait dans ce cas directement consommée, sans revente au réseau. * Etude thermique : L'étude thermique effectuée confirme que l'on est en configuration de maison passive, avec une demande d'énergie pour le chauffage de 8,56 kWh/m2/an (inférieure à 15) et une demande d'énergie totale « chauffage + eau chaude sanitaire + ventilation + éclairage » de ­ 7 kWh/m2/an (inférieure à 50). L'obtention de la qualification de maison à énergie positive dépendra donc de la consommation réelle des équipements domestiques (électroménager, informatique...) et de l'addition éventuelle d'une source complémentaire de production d'énergie. Un dossier de demande de label BBC Effinergie a été déposé auprès de Promotelec. Parmi les conditions requises, un test d'infiltrométrie (blower door) doit être réalisé prochainement. Données économiques : L'investissement de 23 400 € pour les panneaux photovoltaïques est financé par un prêt à taux zéro de 20 700 € remboursable en huit ans avec une période de grâce de dix ans et par un crédit d'impôt à venir de 4 000 €. Les remboursements du prêt se feront à l'aide des revenus provenant de la vente à EDF (1 760 € par an au tarif de rachat actuel de 0,60176 €/kWh). L'installation photovoltaïque est donc auto financée. Le coût global du projet, hors énergie compte tenu de ce qui précède, est de 1 600 €/m2 habitable ou 1 350 €/m2 de SHON (surface hors oeuvre nette). Ce coût intègre l'intégralité du coût de la construction (matériaux, artisans), celui des services extérieurs (viabilisation, réseaux EDF/PTT/Véolia, Spanc), les prestations Castors, l'achat d'outillages ainsi que les aménagements intérieurs (placards, cuisine, insert...) Subventions et aides diverses : Région : 0 Département : 0 Communauté de communes : 0 Commune : 0 Ademe : 0 Administration fiscale : 4 000 € de crédit d'impôt à venir pour l'équipement photovoltaïque Etapes suivantes : Compte tenu de l'avancement du chantier lors de la journée portes ouvertes, il est prévu que celui-ci soit terminé fin février/début mars 2010. La maison est implantée sur un terrain de 2450 m2. A l'issue de la construction, il est prévu de réaliser un potager (naturellement bio), de planter des arbres fruitiers, d'organiser l'élevage de quelques poules et lapins. Ainsi, après avoir atteint l'autarcie énergétique, le projet vise également à une forme d'autarcie alimentaire.
Pour nos amis bretons, une journée portes ouvertes est organisée samedi prochain à Hanvec afin de présenter une maison à énergie positive en cours de réalisation. La maison est actuellement hors d'eau/hors d'air. Les cloisons de distribution (également en béton cellulaire) ainsi que les menuiseries intérieures sont montées. L'isolation des combles en Métisse (isolant solidaire à base de fibres textiles, fabriqué par l'association Le Relais, ...

Aide financière ; Architecture bioclimatique ; Autoconstruction ; Bâtiment à énergie positive - BEPOS ; Béton cellulaire ; Bretagne ; Caractéristique technique ; Chauffage bois ; Coefficient d'isolation ; Coût d'investissement ; Eau de pluie ; Fibre végétale ; Insert ; Maison individuelle ; Matériau de construction ; Matériau sain ; Pompe à chaleur ; Récupération de l'eau ; Réglementation thermique ; Solaire photovoltaïque ; Ventilation double flux

... Lire [+]

V

- n° 44
ISBN 1634-5460

Une ossature bois, des matériaux naturels, un système solaire combiné et 20 tonnes de terre crue... Voilà de quoi mettre la puce à l'oreille. Rendez-vous pris chez la famille Dairé à une poignée de kilomètre au nord de Toulouse (31).

Bâtiment Basse Consommation - BBC ; Brique / Pierre / Terre ; Consommation d'énergie ; Coût d'investissement ; Ossature Bois ; Granulé bois ; Isolation ; Maison individuelle ; Matériau sain ; Midi Pyrénées ; Poêle à bois ; Réalisation ; Système solaire combiné

... Lire [+]

V

- n° 39
ISBN 1634-5460

Le Morbihan est bien connu pour son golfe qui donne à la côte bretonne un air de Sud. Mais depuis quelques mois, ce département fait aussi parler de lui pour un petit village d'à peine 450 habitants qui se trouve bien loin de cette côte touristique. Située à l'extrême nord-ouest du Morbihan, à 262 mètres d'altitude, cette commune de 2 246 hectares est devenue un véritable laboratoire vivant du développement durable.
Le Morbihan est bien connu pour son golfe qui donne à la côte bretonne un air de Sud. Mais depuis quelques mois, ce département fait aussi parler de lui pour un petit village d'à peine 450 habitants qui se trouve bien loin de cette côte touristique. Située à l'extrême nord-ouest du Morbihan, à 262 mètres d'altitude, cette commune de 2 246 hectares est devenue un véritable laboratoire vivant du développement durable.

Bretagne ; Construction écologique ; Ecoquartier ; Éolien ; Établissement touristique ; Lotissement ; Matériau sain ; Réalisation

... Lire [+]

V

- n° 250609

Dans ce communiqué, l'agence dresse aussi un «bilan prometteur» des bâtiments basse consommation. Selon elle, plus de 250 projets démonstrateurs ont été sélectionnés dans le cadre du Programme de recherche et d'expérimentations sur l'énergie dans le bâtiment (Prebat). Ils représentent près de 550 bâtiments, soit 2 200 logements et 105 bâtiments tertiaires correspondant à 170 000m2. 60 projets portent en totalité ou en partie sur la réhabilitation de bâtiments existants, selon le communiqué. Seuls 4 concernent des bâtiments à énergie positive. 55% des projets bénéficient d'une isolation thermique renforcée des toitures et des parois et, «de plus en plus», d'une isolation par l'extérieur (55%) et de triple vitrage (18%). 20% bénéficient de matériaux d'origine renouvelables (ouate de cellulose et fibres de bois pour l'isolation). 90% des projets résidentiels ont recours au solaire thermique pour l'eau chaude sanitaire, 55% des projets tertiaires ont recours au photovoltaïque. L'agence évalue le surcoût médian de construction des bâtiments neufs à 15% (soit 1 420 euros hors taxe/m2) par rapport au coût moyen de la construction. Dans le cadre de cet observatoire, une base de données des projets Prebat sera mise en ligne, afin de diffuser les meilleures solutions et réduire à 5% les surcoûts engendrés par la future réglementation thermique. Enfin, de nouveaux appels à projet régionaux devraient être lancés dans les prochains mois visant 1 000 bâtiments et maisons démonstrateurs basse consommation ou à énergie positive d'ici fin 2010. http://www.observatoirebbc.org/site/ObservatoireBBC/
Dans ce communiqué, l'agence dresse aussi un «bilan prometteur» des bâtiments basse consommation. Selon elle, plus de 250 projets démonstrateurs ont été sélectionnés dans le cadre du Programme de recherche et d'expérimentations sur l'énergie dans le bâtiment (Prebat). Ils représentent près de 550 bâtiments, soit 2 200 logements et 105 bâtiments tertiaires correspondant à 170 000m2. 60 projets portent en totalité ou en partie sur la réha...

Appel à projet ; Bâtiment Basse Consommation - BBC ; Bilan ; Chauffe eau solaire ; Construction ; Vitrage ; France ; Isolation ; Isolation extérieure ; Matériau sain ; Observatoire ; Réalisation ; Recensement / Inventaire ; Réglementation thermique ; Site Internet ; Solaire photovoltaïque ; Surcoût

... Lire [+]

V

- n° 22
ISBN 1634-5460

C'est au pied des Pyrénées, non loin du village d'Arcizac-Adour, que se trouve une habitation saine, écologique et performante en énergie

Architecture bioclimatique ; Besoin énergétique ; Chauffage bois ; Consommation de bois ; Coût d'investissement ; Délai de réalisation ; Maison économe / autonome ; Matériau sain ; Midi Pyrénées ; Poêle à inertie ; Véranda ; Solaire passif

... Lire [+]

V

- n° 39
ISBN 1634-5460

À quelques encablures du centre historique de Forcalquier (04), au milieu d'un lotissemnt des plus classiques, vous ne pourrez pas manquer de remarquer la maison de la famille Detot. Une architecture rectiligne, la conjugaison de matériaux naturels et industriels et un hommage au soleil.

Architecture bioclimatique ; Chauffage solaire ; Construction écologique ; Ossature Bois ; Isolant thermique ; Laine végétale / animale ; Maison individuelle ; Matériau sain ; Provence Alpes Côte d'Azur ; Réalisation ; Véranda ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 50
ISBN 1634-5460

Vrillettes, capricornes, lyctus, autant de jolis petits insectes que l'on préférerait ne pas voir gambader sur nos charpentes en bois. Mais comment faire pour les empêcher de trouver gîte et couvert sous votre toit ? Existe-t-il des produits sains capables de les faire déguerpir? Des réponses pour appréhender le problème sans angoisser.

Bois ; Ossature Bois ; Matériau sain ; Produit écologique ; Traitement du bois

... Lire [+]

V

- n° 43
ISBN 1634-5460

"En trois ans, le ""Collectif au pied du mur"" est devenu un acteur incontournable de l'écoconstruction dans le Sud-Ouest. Son credo? La formation. Son originalité? Un fonctionnement qui repose sur l'intelligence collective. www.collectifaupieddumur.org"

Autoconstruction ; Formation ; Matériau de construction ; Matériau sain ; Midi Pyrénées ; Organisme ; Réalisation

... Lire [+]

V

- n° 51
ISBN 1634-5460

En construisant deux maisons mitoyennes, un artisan astucieux réussit à proposer un logement social basse consommation, en matériaux sains, pour un coût unitaire de construction de 100 000 € ou presque.

Bâtiment Basse Consommation - BBC ; Construction écologique ; Coût d'investissement ; Logement social ; Maison individuelle ; Matériau sain ; Réalisation ; Rhône Alpes

... Lire [+]

V

- n° 37
ISBN 1634-5460

Architecte à Genève, Stéphane Fuchs avait les moyens de s'offrir un bel appartement. Mais pas forcément l'envie. Pour lutter contre la spéculation immobilière, il a préféré rejoindre une coopératvie de logement qui construit des immeubles avec des matériaux sains, des espaces partagés entre les habitants et des loyers modérés. Une autre façon de concevoir l'habitat.
Architecte à Genève, Stéphane Fuchs avait les moyens de s'offrir un bel appartement. Mais pas forcément l'envie. Pour lutter contre la spéculation immobilière, il a préféré rejoindre une coopératvie de logement qui construit des immeubles avec des matériaux sains, des espaces partagés entre les habitants et des loyers modérés. Une autre façon de concevoir l'habitat.

Architecte ; Chauffe eau solaire collectif ; Construction écologique ; Coopérative ; Isolation ; Logement social ; Logement collectif ; Matériau sain ; Réalisation ; Solaire photovoltaïque ; Solaire thermique ; Suisse ; Ventilation

... Lire [+]

V

- n° 497

"Imaginé comme une vitrine pédagogique de la construction durable, valorisant les énergies renouvelables et les matériaux naturels, le centre des Buissonnets a été conçu selon les règles les plus strictes de l'architecture écologique. Le cahier des charges évoquait les points suivants : * Valorisation des ressources et énergies naturelles, * Modulation des espaces intérieurs et extérieurs en fonction des saisons, * Maximisation de l'éclairage naturel et régulation des éclairages électriques, * Récupération, recyclage, réemploi des eaux de pluie, * Utilisation de matériaux naturels garantissant régulation thermique et recyclage à terme, * Valorisation des déchets organiques et tri sélectif. Posé au coeur du paysage - prairies, futaies, buissons, ajoncs, bois ­ à proximité du cadre des marais qui bordent la Loire au nord entre Nantes et Saint-Nazaire, le centre de loisirs bénéficiera des meilleures technologies en matière de construction écologique. Les enfants vont ainsi jouir d'un équipement de qualité alliant l'innovation architecturale à une atmosphère des lieux à ""l'esprit cabane"". Un centre de loisirs écologique à Coeur d'Estuaire Les enfants visualiseront les circuits de l'eau de pluie, récupérée et réutilisée ; ils apprendront la transformation du vent en énergie et en lumière ; ils toucheront la terre crue des murs ; ils verront les panneaux photovoltaïques suivre la course du soleil ; ils s'instruiront ainsi de la chaîne écologique des matériaux. L'éveil aux enjeux environnementaux des générations futures est au coeur du projet et demeure un choix responsable de la Communauté de Communes. Et la portée pédagogique sera au rendez-vous. La structure accueillera 120 enfants de 3 à 12 ans, sur 1.000 m2 environ, en pleine nature. La mise en chantier est prévue pour débuter en 2010. "
"Imaginé comme une vitrine pédagogique de la construction durable, valorisant les énergies renouvelables et les matériaux naturels, le centre des Buissonnets a été conçu selon les règles les plus strictes de l'architecture écologique. Le cahier des charges évoquait les points suivants : * Valorisation des ressources et énergies naturelles, * Modulation des espaces intérieurs et extérieurs en fonction des saisons, * Maximisation de l'éclairage ...

Construction écologique ; Développement durable ; Éducation à l'énergie ; Éducation à l'environnement ; Généralité énergie renouvelable ; Jeux / Bande dessinée ; Loisir / Centre de loisir ; Matériau sain ; Outil pédagogique ; Pays de la Loire ; Projet ; Sensibilisation ; Visite possible ; Jeunesse

... Lire [+]

V

- n° 22
ISBN 1634-5460

Conviction, patience et obstination sont quelques-une des qualités de l'ASDER. Depus sa création en 1981, l'association rêvait de créer un lieu cnjugant démonstration, recherche, conseil et formation sur les énergies renouvelables, les economies d'énergie et l'ecoconstruction.

Animation scolaire ; Centre de démonstration ; Chaudière automatique ; Chauffage bois ; Chauffage solaire ; Climatisation solaire ; Construction écologique ; Économie d'énergie ; Formation ; Matériau sain ; Protection solaire ; Rhône Alpes ; Semi-transparent ; Solaire photovoltaïque ; Système autonome

... Lire [+]

V

- n° 222
ISBN 1026-8316

6 partenaires européens se sont associés pour créer un nouveau portail innovant appelé INFORRM et consacré aux meilleures pratiques dans le domaine des ressources et matériaux européens renouvelables

Europe ; Matériau sain

... Lire [+]

V

- n° 050210

Selon un rapport de l'Observatoire de l'Investissement de Trendeo consacré aux emplois ''verts'' en France (énergies renouvelables, matériaux durables, recyclage, traitement et valorisation des déchets) et publié en novembre dernier, l'Aquitaine serait ''la première région française créatrice d'emplois verts en 2009'', avec 1.034 emplois créés dans ces secteurs, suivie de la région Ile-de-France (792) et Provence-Alpes-Côte-d'Azur (376). ''Avec des annonces de reconversion (First Aquitaine Industrie) et d'implantation (First Solar), dans l'éolien et le photovoltaïque, l'agglomération de Bordeaux se positionne comme le territoire symbole de la mutation de l'industrie française en une industrie innovant'', se sont félicités le 2 février le Conseil régional d'Aquitaine et la Communauté urbaine de Bordeaux (CUB) dans un communiqué. Le nouvel ''éco-parc'' de Blanquefort : La métropole bordelaise a également annoncé le développement, début 2010, de sa filière des éco-industries dont le pôle de développement se situe sur l'Ecoparc de la commune de Blanquefort. D'une superficie de 350 ha, cette ancienne zone industrielle, ''auparavant berceau de l'usine automobile Ford, entame une reconversion prometteuse vers les éco-industries'', selon la CUB. Ainsi, l'entreprise américaine des panneaux photovoltaïques First Solar, a notamment annoncé le 21 décembre dernier l'implantation, sur l'Ecoparc de Blanquefort, de sa future unité de production de couches minces de panneaux photovoltaïques, prévue pour fin 2011. Ce projet, porté en partenariat avec EDF Energies Nouvelles, est évalué à 90 millions d'euros et devrait permettre la création de près de 400 emplois. De son côté, First Aquitaine Industrie ''assure la reconversion de Ford Aquitaine Industries, dans la production de couronnes pour éoliennes''. Le spécialiste français d'éoliennes Vergnet a également annoncé hier la création d'une unité de production de pâles à Blanquefort en collaboration avec EADS Astrium. La nouvelle unité devrait produire ses premières pâles de 31 mètres avant la fin de l'année 2010. La Région Aquitaine et la Communauté urbaine de Bordeaux prévoient la création de plus de 1.500 emplois dans les éco-industries d'ici à 2012.
Selon un rapport de l'Observatoire de l'Investissement de Trendeo consacré aux emplois ''verts'' en France (énergies renouvelables, matériaux durables, recyclage, traitement et valorisation des déchets) et publié en novembre dernier, l'Aquitaine serait ''la première région française créatrice d'emplois verts en 2009'', avec 1.034 emplois créés dans ces secteurs, suivie de la région Ile-de-France (792) et Provence-Alpes-Côte-d'Azur (376). ''Avec ...

Aquitaine ; Emploi ; Généralité énergie renouvelable ; Ile de France ; Industrie ; Matériau sain ; Module photovoltaïque ; Projet ; Provence Alpes Côte d'Azur ; Rapport ; Recyclage ; Usine de fabrication/production ; Valorisation des déchets ; Zone d'activité / Zone industrielle

... Lire [+]

y

- n° 89 - p. 28 à p.39

ARTICLE CONSULTABLE AU CLER
Intégrée dans la loi Grenelle II, la réglementation thermique 2012 (RT 2012) impose une multitude de petites et de grandes choses pour garantir des bâtiments peu gourmands en énergie. Mais qu'en est-il vraiment ?

Construction écologique ; Bâtiment ; Réglementation thermique ; France ; Éco-conception ; Isolation ; Matériau sain ; Performance énergétique ; Maison passive ; Poêle à bois

... Lire [+]

V

- n° 95

Véritable mine d'info : inform.com va devenir la référence pour les professionnels du batiments à la recherche d'etude, d'info sur les matériaux renouvelables

Bâtiment ; Matériau sain ; Matériau sain

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Matériau sain [346]

Matériau de construction [181]

Bâtiment [143]

Isolation [119]

Construction écologique [116]

Isolant thermique [85]

Rénovation [69]

Réalisation [68]

Architecture bioclimatique [57]

Ossature Bois [55]

Construction [54]

Paille / Roseau [48]

Maison individuelle [47]

Bois [46]

Logement [46]

Performance énergétique [46]

Brique / Pierre / Terre [45]

Chanvre [43]

Laine végétale / animale [39]

Solaire photovoltaïque [38]

Architecture [34]

Chauffe eau solaire [31]

Consommation d'énergie [30]

Haute Qualité Environnementale / HQE [29]

Isolation extérieure [28]

Outil pédagogique [28]

Bâtiment Basse Consommation - BBC [26]

Toiture [26]

Coefficient d'isolation [24]

Économie d'énergie [24]

laine minérale [24]

Réglementation thermique [24]

France [23]

Chauffage [22]

Mur [22]

Vitrage [22]

Solaire thermique [21]

Végétalisation [21]

Coût d'investissement [20]

Énergie grise [20]

Fibre végétale [20]

Architecte [19]

Formation [19]

Ile de France [19]

Lin [19]

Ouate de cellulose [19]

Collectivité locale [18]

Pompe à chaleur [18]

Solaire passif [18]

Autoconstruction [17]

Chauffage bois [17]

Entreprise artisanale [17]

Généralité énergie renouvelable [17]

Récupération de l'eau [17]

Confort thermique [16]

Développement durable [16]

Rhône Alpes [16]

Ventilation [16]

Aide financière [14]

Bretagne [14]

Éco-conception [14]

Économie d'eau [14]

Impact environnemental [14]

Impact santé [14]

Maitrise De l'Énergie - MDE [14]

Réglementation [14]

Association [13]

Chauffage solaire [13]

Isolant acoustique [13]

Poêle à bois [13]

Bâtiment à énergie positive - BEPOS [12]

Bâtiment tertiaire [12]

Établissement scolaire [12]

Habitat sain [12]

Label de performance [12]

Pays de la Loire [12]

Produit écologique [12]

Recyclage [12]

Chantier [11]

Coût des travaux [11]

Déperdition thermique [11]

Innovation [11]

Logement collectif [11]

Maison passive [11]

Milieu agricole [11]

Puits canadien [11]

Qualité de l'air [11]

Analyse Cycle de Vie - ACV [10]

Bois énergie [10]

Certification [10]

Chaudière bois [10]

Éclairage [10]

Midi Pyrénées [10]

Peinture [10]

Chiffre clé [9]

Eau chaude sanitaire - ECS [9]

Entreprise [9]

Franche Comté [9]

Languedoc Roussillon [9]

Recensement / Inventaire [9]

Urbanisme [9]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z