F Nous contacter

0

Documents  Marché mondial | enregistrements trouvés : 197

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° Hors-série n°8 - p. 57 à p. 80

Le marché mondial de l'éolien est pour la première fois depuis 20 ans en diminution, baissant de 5,8% à 35,7 GW en 2010 (37,9 GW en 2009). Cette diminution s'explique par la chute du marché nord-américain et par un ralentissement du marché européen. La croissance du marché asiatique est restée très soutenue et concentre désormais plus de la moitié du marché mondial.
Le marché mondial de l'éolien est pour la première fois depuis 20 ans en diminution, baissant de 5,8% à 35,7 GW en 2010 (37,9 GW en 2009). Cette diminution s'explique par la chute du marché nord-américain et par un ralentissement du marché européen. La croissance du marché asiatique est restée très soutenue et concentre désormais plus de la moitié du marché mondial.

Chiffre clé ; International ; Europe ; Canada ; Chine ; Inde ; Japon ; Éolienne ; Éolien ; Parc éolien ; Puissance installée ; Implantation ; Bilan ; Marché mondial

... Lire [+]

V

- n° 3 hors serie
ISBN 0295-5873

Le marché mondial du photovolataïque a continué sa progesssion en 2009. L'onde de choc générée par le verrouillage du marché ibérique a pu être contenue grâce à un nouveau record d'installation en Allemagne et par la montée en puissance des nouveaux grands marchés du solaire photovoltaïque. L'Union européenne reste le principal lieu d'implantation des centrales photovoltaïques, avec près de 5,5 GWc installés durant l'année 2009.
Le marché mondial du photovolataïque a continué sa progesssion en 2009. L'onde de choc générée par le verrouillage du marché ibérique a pu être contenue grâce à un nouveau record d'installation en Allemagne et par la montée en puissance des nouveaux grands marchés du solaire photovoltaïque. L'Union européenne reste le principal lieu d'implantation des centrales photovoltaïques, avec près de 5,5 GWc installés durant l'année 2009.

Europe ; France ; International ; Marché européen ; Marché français ; Marché mondial ; Production ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 40708

Le rapport PNUE (Anglais) : http://www.unep.org/Documents.Multilingual/Default.asp?DocumentID=538&ArticleID=5849&l=fr

Capacité de production ; Chiffre clé ; Éolien ; Étude ; Généralité énergie renouvelable ; International ; Investissement privé ; Investissement public ; Marché mondial ; Secteur d'activité

... Lire [+]

V

- n° 19
ISBN 1764-2817

Les producteurs les plus performants de bioéthanol et de biodiesel devraient devenir des exportateurs nets d'ici 5 ans, à la faveur de l'émergence d'un marché mondial des biocarburants.

Biocarburant ; Étude ; International ; Marché mondial ; Producteur ; Production carburant

... Lire [+]

V

- n° 368

L'événement, considéré comme l'un des plus importants dans ce domaine, a mis en avant les progrès considérables réalisés au cours des dernières années. Pour les spécialistes présents, le solaire photovoltaïque est arrivé à un tournant décisif qui devrait lui permettre de devenir l'énergie incontournable du XXIème siècle.
L'événement, considéré comme l'un des plus importants dans ce domaine, a mis en avant les progrès considérables réalisés au cours des dernières années. Pour les spécialistes présents, le solaire photovoltaïque est arrivé à un tournant décisif qui devrait lui permettre de devenir l'énergie incontournable du XXIème siècle.

Chiffre d'Affaire ; Conférence / Colloque ; Couche mince ; Entreprise ; Espagne ; Europe ; Marché mondial ; Module photovoltaïque ; Professionnel ; Puissance installée ; Recherche ; Rendement ; Semiconducteur ; Silicum monocristallin ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 110210

Selon les dernières statistiques publiées hier par le Conseil mondial de l'énergie éolienne (Global Wind Energy Council, GWEC), la capacité éolienne mondiale s'est accrue de 31% en 2009 en passant de 120,7 GW à 157,9 GW. Le secteur a généré un marché de 45 milliards d'euros et emploie près de 500.000 personnes dans le monde.''La croissance rapide continue de l'énergie éolienne en dépit de la crise financière et du ralentissement de l'activité économique atteste de l'attraction inhérente de la technologie, qui est propre, fiable et rapide à installer'', a commenté Steve Sawyer, le secrétaire général du GWEC. Ce parc mondial a permis de produire 340 TWh d'électricité et aurait éviter les émissions de 204 millions de tonnes de CO2 sur l'année. La Chine double son parc éolien : Un tiers de la croissance 2009 est dû au marché chinois. Le pays a en effet doublé son parc éolien en installant 13 GW en 2009. ''La Chine déploie de gros efforts pour développer la ressource du vent du pays. Etant donné les taux de croissance actuels, on peut prévoir que la cible officieuse de 150 GW sera atteinte avant 2020'', a déclaré Li Junfeng, secrétaire général de l'association chinoise des énergies renouvelables. L'Inde a ajouté 1,2 GW de capacités qui cumulés aux installations du Japon, de la Corée du Sud et de Taïwan font de l'Asie le plus grand marché pour l'énergie éolienne en 2009. L'Amérique du Nord et l'Europe ont de leur côté installé environ 10 GW chacun. L'énergie éolienne compte désormais pour près de 2% de la production électrique totale américaine avec une puissance installée de plus de 35 GW contre 25,3 GW fin 2008, de quoi alimenter 9,7 millions de foyers. L'Europe installe 10 GW en 2009 : Selon les données détaillées de l'association européenne de l'éolien, European Wind Energy Association (EWEA), l'Europe disposait fin 2009 d'un parc de 74,7 GW grâce au 10,1 GW supplémentaires installés durant l'année dernière. 9,5 GW ont été installés sur le continent soit 21% de plus qu'en 2008 et 582 MW ont été installés en mer soit 56% de plus que l'année dernière. Le parc européen a donc produit 163 TWh d'électricité en 2009 soit 4,8% des besoins en électricité (estimation basée sur les 3.372 TWh consommés en 2007). Les nouvelles capacités de production éolienne ont été principalement installées en Espagne (2.459 MW), suivie de l'Allemagne (1.917 MW), de l'Italie (1.114 MW), de la France (1.088 MW) et du Royaume-Uni (1.077 MW). À fin 2009, quelque 3.500 éoliennes étaient installées en France. L'investissement dans ces nouveaux équipements a atteint 13 milliards d'euros dont 1,5 milliard pour l'éolien offshore. 2009 est ainsi la deuxième année au cours de laquelle la capacité d'énergie éolienne installée dépasse les autres modes de production d'électricité. C'est également la deuxième année que les énergies renouvelables sont à l'origine de la majorité de nouveaux investissements en matière énergétique en Europe. ''C'est un résultat remarquable en cette année difficile'', a déclaré Christian Kjaer le Président d'EWEA qui semble toutefois inquiet pour 2010 : ''je suis tout à fait optimiste au sujet des perspectives à moyen terme pour l'énergie éolienne en Europe, mais les finances des projets sont encore serrées''. Bilan 2009 de l'EWEA : http://www.ewea.org/fileadmin/ewea_documents/documents/statistics/general_stats_2009.pdf
Selon les dernières statistiques publiées hier par le Conseil mondial de l'énergie éolienne (Global Wind Energy Council, GWEC), la capacité éolienne mondiale s'est accrue de 31% en 2009 en passant de 120,7 GW à 157,9 GW. Le secteur a généré un marché de 45 milliards d'euros et emploie près de 500.000 personnes dans le monde.''La croissance rapide continue de l'énergie éolienne en dépit de la crise financière et du ralentissement de l'activité ...

Allemagne ; Amérique du Nord ; Bilan ; Chiffre clé ; Chine ; CO2 evité ; Électricité renouvelable ; Emploi ; Éolien ; Éolienne ; Espagne ; Europe ; France ; International ; Italie ; Marché mondial ; Production d'électricité ; Puissance installée ; Recensement / Inventaire ; Royaume Uni

... Lire [+]

V

- n° 704
ISBN 0750-1552

Le salon Intersolar 2007 à Freiburg a montré à quel point le solaire thermique et photovoltaïque est désormais installé dans le paysage européen. Il reste bien sûr des développements à accomplir : la climatisation solaire est encore balbutiante et le rendement des cellules photovoltaïques demeure faible. Mais pour le chauffage et la production d'eau chaude, l'heure est à la multiplication des acteurs : - Abaisser les coûts du solaire - Solaire photovoltaïque encore des incertitudes - Solaire thermique : des raffinements plutôt que des bouleversements - Climatisation solaire : premiers frémissements
Le salon Intersolar 2007 à Freiburg a montré à quel point le solaire thermique et photovoltaïque est désormais installé dans le paysage européen. Il reste bien sûr des développements à accomplir : la climatisation solaire est encore balbutiante et le rendement des cellules photovoltaïques demeure faible. Mais pour le chauffage et la production d'eau chaude, l'heure est à la multiplication des acteurs : - Abaisser les coûts du solaire - Solaire ...

Allemagne ; Climatisation solaire ; Énergie solaire ; Entreprise ; Événement / Manifestation ; Fabricant ; Fournisseur / Distributeur ; Industrie ; Innovation ; Marché européen ; Marché mondial ; Solaire photovoltaïque ; Solaire thermique ; Suiveur solaire ; Technologie

... Lire [+]

V

- n° 200509

Elle explique cette ascension par le fait qu'au cours de l'année 2008, un certain nombre de gouvernements ont adopté de nouvelles politiques, et fixé des objectifs ambitieux. Aujourd'hui, au moins 73 pays ont des objectifs politiques d'énergies renouvelables, contre 66 à la fin de 2007. Les pays en fort développement y ont également contribué, à l'image de la Chine qui a doublé sa capacité éolienne pour la 4e année consécutive.
Elle explique cette ascension par le fait qu'au cours de l'année 2008, un certain nombre de gouvernements ont adopté de nouvelles politiques, et fixé des objectifs ambitieux. Aujourd'hui, au moins 73 pays ont des objectifs politiques d'énergies renouvelables, contre 66 à la fin de 2007. Les pays en fort développement y ont également contribué, à l'image de la Chine qui a doublé sa capacité éolienne pour la 4e année consécutive.

Bilan ; Chiffre clé ; Croissance / Augmentation ; Généralité énergie renouvelable ; International ; Marché mondial ; Programme de développement ; Politique énergétique ; Puissance installée

... Lire [+]

V

- n° 465

"Lord Hunt, le ministre de l'Energie et du Changement climatique a déclaré: ""les énergies renouvelables sont un élément central de notre réponse face aux changements climatiques tout en assurant l'approvisionnement en énergie de demain"". ""L'énergie des vagues et des marées autour des côtes du Royaume-Uni est massive et nous travaillons étroitement avec les concepteurs du pays pour mettre sur pied les technologies nécessaires"" a t'il ajouté. Les différents projets soumis seront évalués et gérés par le Carbon Trust, un organisme en charge du secteur maritime depuis 2003. A ce jour, il a évalué ou travaillé sur plus de 60 dispositifs d'énergies marines et engagé des financements à hauteur de plus de 12 millions de livres (soit 13 millions d'euros). Le fonds commun a établi comme règles de financer les projets retenus à hauteur maximum de 6 millions d'euros chacun et d'en assurer le financement jusqu'à 60%, le solde restant à la charge du concepteur. ""L'énergie marine est une ressource fantastique pour le Royaume-Uni qui pourrait délivrer jusqu'à 20% de ses besoins actuels en électricité et éviter ainsi le rejet de dioxyde de carbone par dizaines de millions de tonnes. Il existe beaucoup de nouvelles technologies prometteuses en matière de développement, mais, pour atteindre une viabilité commerciale nous devons mettre l'accent sur la réduction des coûts et réussir à les déployer en masse"" a indiqué Tom Delay, directeur du Carbon Trust. Pour finir, Carbon Trust a montré dans une étude qu'environ 25% des technologies marines dans le monde avaient été conçues au Royaume-Uni. La Grande-Bretagne pourrait donc devenir à ce titre le ""leader naturel"" du marché au niveau mondial et espérer récupérer des revenus annuels d'une valeur de 2 milliards de livres, d'ici 2050 et créer jusqu'à 16 000 emplois directs."
"Lord Hunt, le ministre de l'Energie et du Changement climatique a déclaré: ""les énergies renouvelables sont un élément central de notre réponse face aux changements climatiques tout en assurant l'approvisionnement en énergie de demain"". ""L'énergie des vagues et des marées autour des côtes du Royaume-Uni est massive et nous travaillons étroitement avec les concepteurs du pays pour mettre sur pied les technologies nécessaires"" a t'il ajouté. ...

Budget ; Emploi ; Énergie marine ; Fonds d'investissement ; Marché mondial ; Programme de développement ; Politique énergétique ; Royaume Uni

... Lire [+]

V

- n° 110609

Selon le dernier baromètre « Renewable Energy Country Attractiveness Indices » du cabinet Ernst & Young, les Etats-Unis sont toujours en tête des pays les plus attractifs pour investir dans les énergies renouvelables. Le secteur de l'éolien terrestre se porte bien : selon l'American Wind Energy Association, 2.836 MW supplémentaires ont déjà été installés depuis le début de l'année 2009 et neufs Etats ont dépassé la barre du gigawatt de parc éolien. Malgré les engagements de la nouvelle administration Obama, le cabinet Ernst & Young estime que cela ne devrait pas durer et prévoit une baisse des constructions pour 2009 et 2010. L'énergie solaire a également les faveurs des énergéticiens américains notamment en Floride où plusieurs centrales solaires à concentration sont prévues : 75 MW près d'Indiantown et 75MW à Babcock Ranch. Le Texas et la Californie restent toutefois les deux Etats les plus attractifs pour les énergies renouvelables surtout pour l'éolien et le solaire respectivement. La Chine et l'Inde toujours dans le top 5 : Les Etats-Unis sont toujours talonnés par l'Allemagne, seul Etat membre de l'Union européenne avec l'Espagne à être présent dans le top 5 du classement d'Ernst & Young. Le cabinet estime que les pays de l'UE ont tiré bénéfice des plans de relance et des annonces de la Commission européenne affirmant qu'un tiers des fonds débloqués pour lutter contre la crise serviront à « l'économie verte ». La Chine et l'Inde occupent respectivement les troisième et quatrième places. Le 1er mai dernier, l'administration chinoise en charge de l'énergie a annoncé des objectifs en hausse pour le secteur de l'éolien : 100GW d'ici 2020 contre 30 GW prévus initialement. Selon le Conseil mondial de l'énergie éolienne (GWEC), 12 GW étaient installés fin 2008 et Ernst & Young estime que ce parc atteindra 58 GW d'ici cinq ans. Le gouvernement Indien a également annoncé de nouveaux objectifs d'énergie renouvelable : 10% de son mix énergétique d'ici 2012. Pour les atteindre, les tarifs d'achat ont été relevés aussi bien pour l'éolien que pour le solaire. En Espagne, l'intérêt pour les centrales solaires à concentration a été relancé. Le pays prévoit de posséder d'ici 2010, 500 MW de capacité thermique contre 225 MW à l'heure actuelle. Selon le cabinet Ernst&Young le pays pourrait nettement dépasser cet objectif sachant qu'il envisage de relever les tarifs d'achat pour ces installations. L'Italie, le Royaume-Uni et la France au coude à coude : L'Italie (6e), le Royaume-Uni (7e) et la France (8e) se retrouvent tous les trois à quelques pas de l'Espagne et devant le Canada et le Portugal. L'Italie se distingue du trio dans le secteur de la géothermie et du solaire. La France en revanche s'avère attractive dans l'ensemble des énergies renouvelables à l'exception de la géothermie. Le Royaume-Uni présente quant à lui de bons indices d'attractivité pour l'éolien offshore. Le pays a en effet donné l'avantage à cette source d'énergie renouvelable dans son système de Renewables Obligations (ROs). L'éolien offshore permet ainsi aux énergéticiens de répondre plus rapidement à leurs obligations d'approvisionnement en énergie renouvelable car 1 MWh provenant de l'éolien offshore rapporte 1,5 ROs alors que les autres énergies rapportent 1 ROs voire moins. Résultats, le gouvernement britannique a reçu plus de 40 projets de parc éolien.
Selon le dernier baromètre « Renewable Energy Country Attractiveness Indices » du cabinet Ernst & Young, les Etats-Unis sont toujours en tête des pays les plus attractifs pour investir dans les énergies renouvelables. Le secteur de l'éolien terrestre se porte bien : selon l'American Wind Energy Association, 2.836 MW supplémentaires ont déjà été installés depuis le début de l'année 2009 et neufs Etats ont dépassé la barre du gigawatt de parc ...

Allemagne ; Chiffre clé ; Chine ; Concentrateur solaire ; Éolien ; Espagne ; États Unis ; Étude ; France ; Généralité énergie renouvelable ; Géothermie ; Inde ; International ; Investissement ; Italie ; Marché mondial ; Puissance installée ; Rapport ; Royaume Uni

... Lire [+]

V

- n° 220909

La production européenne de cellules solaires est passée de 1,1 à 1,9 GW, tandis que la capacité installée triplait à 4,8 GW, surtout grâce à l'Espagne (560 MW en 2007 à 2,6 GW en 2008). La capacité photovoltaïque cumulée installée dans le monde tourne autour de 15 GW, l'Europe en représentant 60% (9,5 GW). Crise oblige, les investissements ont été fortement bridés fin 2008 et début 2009. Aux troisième et quatrième trimestres 2008, puis durant le premier trimestre 2009, les investissements mondiaux dans les ENR et l'efficacité énergétique ont respectivement chuté à -10%, -23%, puis -47% par rapport aux périodes précédentes. Ils ont repris durant le second trimestre 2009 (+83% par rapport au premier). Depuis 1999, la production photovoltaïque européenne a augmenté de 50% par an en moyenne. La production électrique assurée par cette ENR ne représentait toutefois que 0,35% de la consommation finale électrique de l'UE en 2008. En 2008, la Chine est devenue le premier producteur mondial de cellules solaires avec une production annuelle d'environ 2,4 GW, suivie de l'Europe (1,9 GW), le Japon (1,2 GW) et Taiwan (0,8 GW). D'ici 2012, si la tendance se maintient, la Chine devrait posséder 32% de la capacité de production mondiale.
La production européenne de cellules solaires est passée de 1,1 à 1,9 GW, tandis que la capacité installée triplait à 4,8 GW, surtout grâce à l'Espagne (560 MW en 2007 à 2,6 GW en 2008). La capacité photovoltaïque cumulée installée dans le monde tourne autour de 15 GW, l'Europe en représentant 60% (9,5 GW). Crise oblige, les investissements ont été fortement bridés fin 2008 et début 2009. Aux troisième et quatrième trimestres 2008, puis durant ...

Bilan ; Capacité de production ; Chiffre clé ; Chine ; Consommation d'électricité ; Croissance / Augmentation ; Espagne ; Étude ; Europe ; International ; Investissement ; Japon ; Marché européen ; Marché mondial ; Module photovoltaïque ; Production ; Production d'électricité ; Puissance ; Puissance installée ; Taiwan

... Lire [+]

V

- n° 458

"Selon Sylvain Goiran, responsable de l'étude IP Overview : ""En 2007, les leaders du secteur photovoltaïque ont investit 1.6 milliards d'euros en R&D afin d'éliminer la concurrence des plus petits fournisseurs. Mais dans cette guerre économique, il existe désormais un nouveau front - celui de la propriété industrielle."" En photovoltaïques « organique & hybride », l'arrivée de nouveaux acteurs industriels et institutionnels Chinois et surtout Coréens bouleverse le paysage brevet de la filière. Les acteurs Coréens détiennent 14% des brevets déposés en 2006, soit autant que les américains. Le KIPO l'équivalent Coréen de l'Office Européen des brevets, a annoncé une explosion des dépôts de brevets concernant le domaine photovoltaïque +60% entre 2004 et 2008. Le KERI (Korea Electrotechnology Research Institute) possède désormais le troisième portefeuille brevet institutionnel derrière l'AIST (Agency of Industrial Science and Technology) et le CAS (Chinese Academy of Sciences). Dans la filière « couche mince », l'américain First Solar leader du marché, n'entre pas dans le classement des 20 premiers déposants ­ ""il est fort probable que la société préfère maintenir secret son savoir-faire et licencier les technologies auprès des universités et notamment du NREL (National Renewable Energy Laboratory)"" précise Sylvain Goiran. Dernière illustration, les premières assignations en justice commencent à voir le jour dans le secteur : En 2008, Oerlikon a mené une action juridique contre l'entreprise allemande Sunfilm AG. La division Oerlikon Solar estimait jouir en exclusivité mondiale du brevet EP0871979 ­ brevet concédé en licence par l'Université de Neufchatel pour des systèmes de production de films fins de silicium de cellules solaires sur verre. Dernier rebondissement, l'Université de Neufchâtel a vu son brevet révoqué en juin dernier par l'Office Européen des brevets suite à l'opposition engagée par Sunfilm AG, Q-Cells et Kaneka. L'Université a fait appel de la décision en août dernier. L'information brevet offre donc une autre vision de la filière photovoltaïque. En l'éclairant sous un jour nouveau, les études ""IP Overview"" permettent un benchmark technique et juridique de la filière. NB : Les ""IP Overviews"" photovoltaïque sont disponibles à la vente sur le site: http://www.frinnov.fr http://www.fist.fr/fr/ip-overview/index.html"
"Selon Sylvain Goiran, responsable de l'étude IP Overview : ""En 2007, les leaders du secteur photovoltaïque ont investit 1.6 milliards d'euros en R&D afin d'éliminer la concurrence des plus petits fournisseurs. Mais dans cette guerre économique, il existe désormais un nouveau front - celui de la propriété industrielle."" En photovoltaïques « organique & hybride », l'arrivée de nouveaux acteurs industriels et institutionnels Chinois et surtout ...

Aspect juridique ; Brevet ; Budget ; Capteur solaire hybride ; Cellule organique ; Cellule photovoltaïque ; CNRS ; Corée ; Couche mince ; États Unis ; Étude ; France ; International ; Marché mondial ; Recherche ; Silicium ; Silicium amorphe ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 329

C'est ce que révèle une récente étude du Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE), selon laquelle les énergies propres, en tête desquelles l'éolien et le solaire, ont représenté le quart de la capacité énergétique nouvelle installée dans le monde l'an dernier.

Chiffre clé ; Énergie solaire ; Éolien ; Généralité énergie renouvelable ; International ; Investissement ; Marché mondial ; Puissance installée ; Rapport ; Secteur industriel

... Lire [+]

V

- n° 718
ISBN 0750-1552

Les débats entre scientifiques du photovoltaïque et investisseurs restent dominés par la pénurie de silicium et par les solutions de remplacement qui pourraient permettre au marché mondial de continuer sa forte croissance. Les technologies de film mince (thin film), la concentration et les "trackers" sont les trois procédés mis en avant. Seuls ou de plus en plus en combinaison.

Allemagne ; Cadmium Telluride / CdTe ; Centre sportif ; CIS / Cuivre Indium Selenium ; Concentrateur solaire ; Conférence / Colloque ; Couche mince ; Intégration architecturale ; Italie ; Marché européen ; Marché français ; Marché mondial ; Pénurie ; Réalisation ; Recherche ; Rendement ; Silicium ; Silicium amorphe ; Solaire photovoltaïque ; Suisse ; Suiveur solaire ; Technologie

... Lire [+]

V

- n° 462

"Et d'ajouter ""nous avons besoin d'augmenter la part de marché des 18% actuels dans le monde entier, surtout dans les pays en développement. Le potentiel dans ces pays est bien élevé, mais les mécanismes financiers pour une augmentation sont parfois difficiles à obtenir. L'IRENA facilitera l'accès de ces pays au financement adéquat pour l'énergie renouvelable."" Selon l'IRENA, la demande de l'AIE d'inclure des projets nucléaires et des projets de captage et de stockage géologique du carbone dans les mécanismes en vertu du Protocole de Kyoto reste infondée. Cette technologie n'est ""qu'un mirage, techniquement possible à une échelle plus grande mais pas avant 2020"". Pour l'IRENA, seule l'énergie renouvelable est à 100% propre. Pour affirmer la justesse de son combat, l'IRENA cite plusieurs exemples concrets où l'énergie propre est la règle. En Suède, environ 50% de la consommation globale d'énergie est produite à partir de sources renouvelables. De multiples communautés et villes en Allemagne et au Danemark sont alimentées à 100% par les énergies renouvelables. Même dans les pays en voie de développement, il y aurait 2,5 millions de foyers qui produiraient de façon autonome leur électricité à partir de panneaux solaires photovoltaïques, transformant ainsi leur maison en petite centrale. Par ailleurs, l'île espagnole ""El Hierro"" est proche de l'autosuffisance énergétique, alors que le Royaume du Tonga vise à produire 50% d'électricité d'origine renouvelable d'ici à 2012."
"Et d'ajouter ""nous avons besoin d'augmenter la part de marché des 18% actuels dans le monde entier, surtout dans les pays en développement. Le potentiel dans ces pays est bien élevé, mais les mécanismes financiers pour une augmentation sont parfois difficiles à obtenir. L'IRENA facilitera l'accès de ces pays au financement adéquat pour l'énergie renouvelable."" Selon l'IRENA, la demande de l'AIE d'inclure des projets nucléaires et des projets ...

Agence de l'énergie ; Allemagne ; Aspect financier ; Danemark ; Espagne ; Financement ; Généralité énergie renouvelable ; Ile ; Indépendance énergétique ; International ; Marché mondial ; Organisme ; Potentiel de développement ; Production d'énergie ; Réalisation ; Suède ; Système autonome

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Marché mondial [197]

Solaire photovoltaïque [69]

Europe [67]

Chiffre clé [65]

France [65]

International [64]

Puissance installée [52]

Éolien [46]

Généralité énergie renouvelable [43]

Politique énergétique [40]

Technologie [34]

Allemagne [33]

Marché européen [33]

États Unis [31]

Industrie [30]

Marché français [30]

Solaire thermique [27]

Cellule photovoltaïque [26]

Japon [26]

Chine [25]

Coût d'investissement [24]

Potentiel de développement [24]

Emploi [22]

Entreprise [21]

Espagne [21]

Perspective [20]

Réalisation [20]

Module photovoltaïque [19]

Production d'électricité [19]

Programme de développement [19]

Coût de production [18]

Donnée économique [18]

Éolienne [18]

Biocarburant [17]

Consommation d'énergie [17]

Énergie solaire [17]

Recherche [17]

Électricité renouvelable [16]

Généralité énergie [16]

Raccordé réseau [16]

Rendement [16]

Biomasse [15]

Investissement [15]

Tarif d'achat [15]

Aspect financier [14]

Couche mince [14]

Fabricant [14]

Intégration architecturale [14]

Italie [14]

Silicium [14]

Energie fossile [13]

Impact environnemental [13]

Recensement / Inventaire [13]

Scénario [13]

Silicium amorphe [13]

Usine de fabrication/production [13]

Bilan [12]

Efficacité énergétique [12]

Gaz à Effet de Serre / GES [12]

Géothermie [12]

Gisement solaire [12]

Objectif [12]

Production [12]

Secteur industriel [12]

Silicum monocristallin [12]

Aspect historique [11]

Capteur solaire [11]

Concentrateur solaire [11]

Étude [11]

Offshore [11]

Projet [11]

Réglementation [11]

Silicum polycristallin [11]

Site isolé [11]

Bilan énergétique [10]

Inde [10]

Objectif européen [10]

Aide financière [9]

Changement climatique [9]

Energie hydraulique [9]

Ile de France [9]

Marché énergétique [9]

Offre et demande [9]

Parc éolien [9]

Capacité de production [8]

Charbon [8]

CIS / Cuivre Indium Selenium [8]

Croissance / Augmentation [8]

Financement [8]

Nucléaire [8]

Pays En Développement [8]

Principe de fonctionnement [8]

Prix de l'énergie [8]

Prospective / Prévision [8]

Royaume Uni [8]

Schéma de principe [8]

Solaire thermodynamique [8]

Avantage [7]

Bâtiment [7]

Besoin énergétique [7]

Biogaz [7]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z