F Nous contacter

0

Documents  Lave linge | enregistrements trouvés : 42

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

EQUIPEMENTS ECONOMES | SILENCE 1/03/02

Article

XXXXX

V

- n° 281
ISBN 0756-2640

L'europe a financé la mise en place d'un serveur internet qui indique en permanance quels sont les appareils les plus economes en energie: www.eais.eu.com

Appareil économe ; Lave linge ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Réfrigérateur / Congélateur

... Lire [+]

L'EAU AU QUOTIDIEN | SEVE 1/01/04

Article

XXXXX

V

- n° 13
ISBN 1762-9845

Les professionnels du tourisme (gîtes, hôtels, camping, chambres d'hôtes) comptent parmi les premiers acteurs économiques à s'être tournés vers les énergies renouvelables. - Témoignage d'un propriétaire d'un gîte équipé d'un chauffe-eau solaire à Luré (42).

Camping ; Chauffe eau solaire ; Établissement touristique ; Hôtel / Gite rural ; Lave linge ; Réalisation ; Rhône Alpes

... Lire [+]

V

- n° 31
ISBN 1660-3192

- Économiser le courant dans le ménage, c'est facile - Vers une économie fondée sur la performance énergétique - Berlin fait tomber le mur des économies d'énergie - Avec éco21, les Services industriels de Genève créent une centrale à négawatts - Économser

Allemagne ; Appareil de cuisson ; Appareil domestique ; Appareil électrique ; Bureautique ; Chiffre clé ; Consommation d'électricité ; Éclairage ; Éclairage public ; Économie d'électricité ; Efficacité énergétique ; Lave linge ; Lave-vaisselle ; Nord Pas de Calais ; Particulier / Ménage ; Performance énergétique ; Réfrigérateur / Congélateur ; Secteur résidentiel ; Télévision / Hifi

... Lire [+]

V

- n° 26
ISBN 1634-5460

Laver son linge à l'eau chaude : techniques et combines

Chauffe eau solaire ; Électroménager ; Lave linge

... Lire [+]

V

- n° 39
ISBN 1634-5460

"Fini le temps où l'on entendait proférer ""les chauffe-eau solaires, ça ne marche pas en France !"". Depuis une vingtaine d'années, la technologie n'a cessé d'évoluer et désormais, ni la robustesse ni la fiabilité de ces équipements ne sont remises en question. La preuve : outre les emblématiques fabricants d'équipements solaires, les professionnels reconnus du chauffage conventionnel proposent désormais quasiment tous une gamme solaire. L'offre s'étoffe, et avec plus de 1 700 kits éligibles aux primes régionales, il était temps de revenir sur le sujet, pour vous aider à faire les bons choix, et vous donner les astuces afin que votre chauffe-eau solaire individuel fonctionne au mieux de ses possibilités."
"Fini le temps où l'on entendait proférer ""les chauffe-eau solaires, ça ne marche pas en France !"". Depuis une vingtaine d'années, la technologie n'a cessé d'évoluer et désormais, ni la robustesse ni la fiabilité de ces équipements ne sont remises en question. La preuve : outre les emblématiques fabricants d'équipements solaires, les professionnels reconnus du chauffage conventionnel proposent désormais quasiment tous une gamme solaire. ...

Aide financière ; Allemagne ; Besoin énergétique ; Capteur tube sous vide ; Certification ; Chauffe Eau Solaire Individuel ; Chiffre clé ; Consommation d'énergie ; Coût d'investissement ; Démarche administrative ; Dimensionnement ; Europe ; Fabricant ; France ; Languedoc Roussillon ; Lave linge ; Lave-vaisselle ; Principe de fonctionnement ; Réalisation ; Recensement / Inventaire ; Schéma de principe ; Thermosiphon

... Lire [+]

V

- n° 46
ISBN 1634-5460

"20 000 euros pour une chaudière bois et des panneaux solaires? Ok, on y va pour ça monsieur le plombier. 8 000 euros pour une bonne isolation. Euh... on ne peut pas diminuer un peu les épaisseurs d'isolant ? Et voilà comment tomber dans le consumérisme ""écologique"". Le mot est lancé. Cessons de nous voiler la face, l'urgence climatique nous impose de réagir vite et fort, et donc de réagir tous. Alors pour faire taire ceux qui pensent qu'habitat écologique rime avec porte-monnaie élastique, voici un dossier qui conduit, sans rejet de CO2 bien sûr, sur le chemin de l'autonomie énergétique. Deux thèmes clés jalonnent le parcours: sobriété des comportements et efficacité des appareils."
"20 000 euros pour une chaudière bois et des panneaux solaires? Ok, on y va pour ça monsieur le plombier. 8 000 euros pour une bonne isolation. Euh... on ne peut pas diminuer un peu les épaisseurs d'isolant ? Et voilà comment tomber dans le consumérisme ""écologique"". Le mot est lancé. Cessons de nous voiler la face, l'urgence climatique nous impose de réagir vite et fort, et donc de réagir tous. Alors pour faire taire ceux qui pensent ...

Appareil de cuisson ; Appareil domestique ; Appareil économe ; Appareil électrique ; Bureautique ; Chauffage ; Chiffre clé ; Consommation d'électricité ; Éclairage ; Économie d'énergie ; Efficacité énergétique ; Indépendance énergétique ; Lampe basse consommation ; Lampe halogène ; Lampe incandescante ; Lave linge ; Lave-vaisselle ; LED / Diode ; Négawatt ; Réfrigérateur / Congélateur ; Secteur résidentiel ; Système autonome ; Télévision / Hifi ; Tube fluorescent ; Veille

... Lire [+]

y

- n° 87 - p. 20 à p.21

ARTICLE CONSULTABLE AU CLER
Les machines à laver double entrée sont conçues pour recevoir de l'eau chaude provenant d'une source d'énergie renouvelable. Des appareils permettant de réaliser 60% d'économie électrique. Explications.

Économie d'énergie ; Lave linge ; Généralité énergie renouvelable ; Eau chaude sanitaire - ECS ; Énergie solaire ; Innovation ; Particulier / Ménage

... Lire [+]

V

- n° 290909

Cette nouvelle directive élargit le champ d'application de la directive existante à une gamme plus large de produits (ordinateurs, téléviseurs), mais aussi aux «consommateurs indirects» (fenêtres, matériaux d'isolation ou encore robinets d'eau). Actuellement, elle ne s'applique qu'aux produits consommateurs d'énergie, tels que les lessiveuses, les congélateurs ou les sèche-cheveux, indique le Conseil. Les nouvelles règles exigent que l'impact environnemental des produits, tout au long de leur cycle de vie, soit pris en considération, dès le stade de la conception. Les exigences que les produits devront respecter seront précisément définies par la Commission, à la suite d'une analyse d'impact.
Cette nouvelle directive élargit le champ d'application de la directive existante à une gamme plus large de produits (ordinateurs, téléviseurs), mais aussi aux «consommateurs indirects» (fenêtres, matériaux d'isolation ou encore robinets d'eau). Actuellement, elle ne s'applique qu'aux produits consommateurs d'énergie, tels que les lessiveuses, les congélateurs ou les sèche-cheveux, indique le Conseil. Les nouvelles règles exigent que l'impact ...

Directive européenne ; Éco-conception ; Électroménager ; Vitrage ; Impact environnemental ; Isolation ; Lave linge ; Matériau de construction ; Produit de consommation ; Réfrigérateur / Congélateur ; Télévision / Hifi ; Analyse Cycle de Vie - ACV

... Lire [+]

V

- n° 180505

"http://www.energie-schweiz.ch/imperia/md/content/energiepolitik/evaluationen/veroeffentlichungen/15.pdf Le programme SuisseEnergie s'est donné pour but, dans le domaine des appareils, de faire en sorte que le besoin supplémentaire en électricité entraîné par l'extension attendue du nombre des appareils soit au moins compensé. Une mesure cruciale pour atteindre cet objectif est la déclaration énergétique eurocompatible pour les appareils ménagers (réfrigérateurs, congélateurs, lave-linge, séchoirs à linge, lave-vaisselle) ainsi que pour les lampes d'intérieur. Cette déclaration, en vigueur depuis le 1°  janvier 2002, est obligatoire pour le commerce depuis le 1er janvier 2003. La déclaration énergétique est fournie au moyen de l'étiquetteEnergie, laquelle indique la consommation d'énergie et l'efficacité énergétique (selon les classes d'efficacité énergétique de A à G). Le 1er janvier 2003, des restrictions à l'autorisation des réfrigérateurs et des congélateurs à forte consommation en courant, qui sont compatibles avec la réglementation de l'UE, ont également été introduites. Les appareils ménagers concernés à ce stade par la déclaration énergétique (sans les fours à cuisson) absorbent environ 16 pour cent de la consommation suisse d'électricité (Prognos 2002).   L'étiquetteEnergie a exercé une influence sur l'offre de produits des producteurs et des distributeurs. Son impact le plus prononcé a marqué l'assortiment d'appareils ménagers dans le commerce.   Si l'étiquetteEnergie s'utilise comme argument de vente pour les appareils ménagers, elle ne joue qu'un rôle accessoire s'agissant des lampes.   La majorité des clients connaissent l'étiquetteEnergie appliquée aux appareils ménagers. La notoriété de l'étiquette pour les lampes est plus faible.   L'étiquetteEnergie joue un rôle dans la décision d'achat d'appareils ménagers et de lampes. Elle exerce sa plus forte influence auprès des clients individuels d'appareils ménagers. Son incidence est moindre lors de l'achat de lampes.   En 2003, grâce à l'étiquetteEnergie, les appareils ménagers de la classe A (hormis les sèchelinge) ont connu une augmentation comprise entre 7 et 10 pour cent de leur part au marché total, tandis que les lampes présentaient un accroissement de 4 pour cent de part de marché total.   En 2003, l'étiquetteEnergie a induit des économies de quelque 114 TJ pour les lampes nouvellement vendues et de 30 TJ pour les appareils ménagers nouvellement écoulés (1,7 pour cent, respectivement 3,5 pour cent de la consommation annuelle d'énergie des lampes, respectivement des appareils ménagers).   Du point de vue qualitatif, nous jugeons positifs les effets obtenus à ce jour par l'étiquetteEnergie. D'une manière générale, il y a lieu de noter que l'étiquetteEnergie exerce une action concrète.   Nous ne considérons pas ce succès comme allant de soi, eu égard au peu de temps écoulé depuis l'entrée en vigueur de l'étiquette, à l'importance d'autres facteurs dans la décision d'achat et aux insuffisances actuelles dans l'application. Nous tenons en particulier pour remarquable l'efficacité de l'étiquette dans le cas des appareils ménagers. L'étiquette a premièrement influencé en un laps de temps réduit une part importante de l'offre d'appareils des commerçants.   À cet égard, nous considérons en particulier comme importante l'évolution de plusieurs grands distributeurs et marchés spécialisés, qui ne proposent plus que des appareils de la classe A ou qui ont totalement renoncé aux appareils de la classe C. Deuxièmement, les résultats des évaluations indiquent que l'étiquetteEnergie des appareils ménagers est suivie d'effets, particulièrement auprès des clients individuels. À ce niveau, l'étiquette précise désormais l'efficacité énergétique des appareils et elle constitue un label de qualité en complément à la marque.   Nous estimons l'impact de l'étiquetteEnergie sur la décision d'achat des lampes plus faible que sur la décision d'achat des appareils ménagers. Premièrement, nous jugeons que l'utilisation de l'étiquetteEnergie dans les canaux de distribution des lampes est plus mauvaise que dans ceux des appareils ménagers.   Deuxièmement, les clients attribuent une importance moindre à la consommation d'énergie des lampes qu'à d'autres critères d'achat (p. ex. esthétique, compatibilité avec le luminaire). Troisièmement, pour les commerçants et les clients sensibilisés aux questions énergétiques, l'argument de la lampe économe prévaut sur l'étiquette. Nous partons de l'idée que l'étiquetteEnergie exerce une action d'appoint auprès des clients sensibilisés, mais qu'elle ne joue pas un rôle décisif dans leur décision d'achat. Simultanément, nous sommes d'avis qu'il est possible d'accroître nettement l'efficacité de l'étiquette dans le domaine des lampes. A cette fin, il faut essentiellement que l'on recoure davantage à l'étiquette du côté de l'offre et que son rôle de label de qualité soit plus marqué auprès des consommateurs.     Recommandations   Les efforts pour augmenter l'efficacité de l'étiquetteEnergie des appareils ménagers et des lampes doivent encore être renforcés.   Sur la base des résultats de l'évaluation, nous recommandons à la Confédération et aux acteurs du marché de continuer à accroître leurs efforts en vue d'augmenter l'efficacité de l'étiquetteEnergie des appareils ménagers et des lampes. Selon nous, il faut mettre l'accent sur les mesures suivantes:   1. Renforcer la mise en oeuvre des mesures à ce jour :   * étiquetage plus conséquent par les commerçants; * références systématiques à l'étiquette dans les informations sur les produits (y compris les rapports coûts-utilité); * formation accrue du personnel de vente, augmentation de la notoriété des offres de eae et de S.A.F.E. auprès du public cible.   2. Motiver les fabricants, les commerçants et les autres acteurs (p. ex. les centrales électriques) à prendre des mesures librement consenties supplémentaires :   * mise en valeur par le personnel de vente des appareils et des lampes énergétiquement efficaces; * conception de l'offre en fonction de l'efficacité énergétique; * sensibilisation ciblée de certains segments de la clientèle; * incitations financières en faveur des produits énergétiquement efficaces.   3. Dynamiser et propager l'étiquetteEnergie en coopération avec la branche et l'UE.   * adaptation de l'étiquetteEnergie des appareils ménagers et des lampes à l'évolution technique; * vérification de la désignation des luminaires compatibles avec les lampes énergétiquement efficaces; * progression de l'étiquetage d'autres appareils électriques.   4. Étudier des mesures étatiques supplémentaires dans le prolongement de l'étiquetteEnergie.   * modèles financiers incitatifs pour promouvoir les produits énergétiquement efficaces (p. ex.modèle de bonus-malus); * autres restrictions aux autorisations. "
"http://www.energie-schweiz.ch/imperia/md/content/energiepolitik/evaluationen/veroeffentlichungen/15.pdf Le programme SuisseEnergie s'est donné pour but, dans le domaine des appareils, de faire en sorte que le besoin supplémentaire en électricité entraîné par l'extension attendue du nombre des appareils soit au moins compensé. Une mesure cruciale pour atteindre cet objectif est la déclaration énergétique eurocompatible pour les appareils ...

Appareil domestique ; Appareil économe ; Appareil électrique ; Économie d'énergie ; Efficacité énergétique ; Électroménager ; Étiquette énergie ; Évaluation ; Lampe basse consommation ; Lave linge ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Réfrigérateur / Congélateur ; Suisse

... Lire [+]

V

- n° 659
ISBN 0399-9874

Les membres de l'association RISE (Réseau d'Installateurs Solaires Européens) se sont consacrés à une journée entière à la visite d'installations réalisées par des confrères. http://www.ce-rise.com

Capteur tube sous vide ; Charte qualité ; Chaudière à condensation ; Chaudière bois ; Chauffage solaire ; Chauffe eau solaire ; Granulé bois ; Installateur ; Installation ; Lave linge ; Lorraine ; Réalisation ; Site Internet ; Solaire thermique ; Visite possible

... Lire [+]

V

- n° 30
ISBN 1774-847X

L'eau sera très bientôt l'enjeu de conflits désastreux. Si nous ne sommes pas autant concernés que les pays d'Afrique, nous savons que même en France, le dérèglement du climat amplifiera les phénomènes de sécheresse, d'orages violents et de tempêtes. Un français consomme en moyenne 160 litres d'eau par jour. Le coût moyen de l'eau en France est de 3€/m3, soit pour une famille de 4 personnes environ 700 €/an. La consommation d'eau des WC représente environ 20%, celle du lave-linge 12%, l'arrosage du jardin 12%, le lavage des sols 6%.
L'eau sera très bientôt l'enjeu de conflits désastreux. Si nous ne sommes pas autant concernés que les pays d'Afrique, nous savons que même en France, le dérèglement du climat amplifiera les phénomènes de sécheresse, d'orages violents et de tempêtes. Un français consomme en moyenne 160 litres d'eau par jour. Le coût moyen de l'eau en France est de 3€/m3, soit pour une famille de 4 personnes environ 700 €/an. La consommation d'eau des WC ...

Aide financière ; Avantage ; Chiffre clé ; Consommation d'eau ; Coût d'exploitation ; Crédit d'impôt ; Eau de pluie ; Facture énergétique ; Filtration de l'eau ; France ; Lave linge ; Prix de l'eau ; Récupération de l'eau ; Réglementation ; Toilettes

... Lire [+]

V

- n° 19
ISBN 1774-847X

Isolation, chauffage, ventilation, rafraîchissement estival, eau chaude sanitaire, cuisson, réfrigérateur, lave-linge, séchage du linge, lavage de la vaisselle, lumière, TV-multimédia.

Appareil de cuisson ; Chauffage ; Climatisation / Rafraîchissement ; Eau chaude sanitaire - ECS ; Éclairage ; Économie d'énergie ; Geste écologique ; Isolation ; Lave linge ; Lave-vaisselle ; Réfrigérateur / Congélateur ; Télévision / Hifi ; Ventilation

... Lire [+]

V

- n° 1684
ISBN 1163-2720

En 15 ans, l'étiquette est devenue un critère de référence pour choisir les appareils ménagers les moins gourmands. Mais alors qu'elle va s'afficher sur d'autres produits, le système semble déjà avoir atteint ses limites. - La répartition des ventes (par unités) par classe énergétique - Réglementation

Appareil de cuisson ; Appareil économe ; Chiffre clé ; Consommation d'énergie ; Directive européenne ; Efficacité énergétique ; Électroménager ; Étiquette énergie ; Lave linge ; Lave-vaisselle ; Produit de consommation ; Réfrigérateur / Congélateur ; Réglementation ; Sèche-linge

... Lire [+]

V

- n° 1632
ISBN 1163-2720

La société AT France, spécialiste de l'andouillette de Troyes, a investi 200 000 euros dans une unité intégrée de nettoyage des tenues de travail. Originalité de l'opération : la laverie utilise la vapeur produite par la combustion des graisses alimentaires

Entreprise ; Établissement de restauration ; Lave linge ; Lisier / Excrément animal ; Production de chaleur ; Valorisation des déchets

... Lire [+]

V

- n° 1670
ISBN 1163-2720

Après les informations nutritionnelles, la composition et l'origine, le mode d'emploi, le recyclage et le cas échéant un label de qualité, d'équité, ou d'écologie, c'est au tour du CO2 de s'afficher sur le produit.

Appareil électrique ; Automobile ; Bilan carbone ; Climatiseur ; CO2 / Dioxyde de carbone ; Diagnostic Performance Énergétique - DPE ; Éclairage ; Étiquette énergie ; Aspect historique ; Label écologique ; Label européen ; Lave linge ; Pompe à chaleur

... Lire [+]

V

- n° 845
ISBN 1267-0545

Allwater, le nouveau lave-linge de la marque Miele peut se raccorder via une seconde arrivée d'eau, au réseau de distribution du panneau solaire. Le classement énergétique de l'appareil est A+.

Eau chaude sanitaire - ECS ; Économie d'eau ; Économie d'énergie ; Étiquette énergie ; Lave linge ; Solaire thermique

... Lire [+]

V

- n° 220110

Une étude allemande publiée mercredi révèle que la présence d'un adolescent dans un foyer fait monter la note d'électricité de la famille. Etrangement, les dépenses sont inversement proportionnelles aux revenus des foyers. Selon cette étude, un adolescent consommerait à lui seul 157 euros de consommation d'électricité par an. L'essentiel de cette consommation est consacré à l'alimentation des écrans d'ordinateurs, de télévision, ou encore de consoles. Puis, viennent le recours au lave-linge et sèche-linge. Ce surplus de consommation pour un foyer abritant un adolescent de 13 à 17 ans est alors estimé à 19% par rapport à un foyer sans ado. Par ailleurs, l'étude révèle également que moins un foyer gagne d'argent, plus il dépense d'électricité pour ses adolescents. Ainsi, une famille disposant de moins de 1 000 euros nets par mois, va dépenser 55 euros pour la consommation télé des ses ados, contre 45 euros en moyenne pour les foyers disposant de plus de 3 000 euros nets par mois. S'agissant des autres enfants du foyer, un bébé coûte à lui seul 83 euros d'électricité par an en moyenne, un enfant de 3 à 6 ans, 99 euros.
Une étude allemande publiée mercredi révèle que la présence d'un adolescent dans un foyer fait monter la note d'électricité de la famille. Etrangement, les dépenses sont inversement proportionnelles aux revenus des foyers. Selon cette étude, un adolescent consommerait à lui seul 157 euros de consommation d'électricité par an. L'essentiel de cette consommation est consacré à l'alimentation des écrans d'ordinateurs, de télévision, ou encore de ...

Consommation d'électricité ; Facture énergétique ; Lave linge ; Prix de l'electricité ; Télévision / Hifi ; Ordinateur

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Lave linge [42]

Réfrigérateur / Congélateur [24]

Éclairage [18]

Économie d'énergie [17]

Appareil de cuisson [15]

Lave-vaisselle [15]

Consommation d'électricité [14]

Eau chaude sanitaire - ECS [13]

Télévision / Hifi [13]

Électroménager [12]

Logement [12]

Chauffage [11]

Chiffre clé [11]

Consommation d'énergie [11]

Appareil électrique [10]

Étiquette énergie [10]

Consommation d'eau [9]

Efficacité énergétique [9]

Maitrise De l'Énergie - MDE [9]

Secteur résidentiel [9]

Appareil économe [8]

Bureautique [8]

Chauffe eau solaire [8]

Lampe basse consommation [8]

Appareil domestique [7]

Climatisation / Rafraîchissement [7]

France [7]

Isolation [7]

Pompe à chaleur [7]

Veille [7]

Ventilation [7]

Geste écologique [6]

Particulier / Ménage [6]

Vitrage [6]

Aide financière [5]

Bâtiment [5]

Électricité [5]

Réalisation [5]

Récupération de l'eau [5]

Solaire photovoltaïque [5]

Solaire thermique [5]

Toilettes [5]

Transport [5]

Architecture bioclimatique [4]

Chauffage bois [4]

Chauffage solaire [4]

Directive européenne [4]

Facture énergétique [4]

Matériau de construction [4]

Performance énergétique [4]

Politique énergétique [4]

Principe de fonctionnement [4]

Secteur industriel [4]

Allemagne [3]

Avantage [3]

Bâtiment tertiaire [3]

Besoin énergétique [3]

Capteur tube sous vide [3]

Chaudière [3]

Chauffe Eau Solaire Individuel [3]

Confort thermique [3]

Eau de pluie [3]

Eau potable [3]

Éclairage public [3]

Économie d'électricité [3]

Energie hydraulique [3]

Fournisseur d'énergie [3]

Gaz à Effet de Serre / GES [3]

Généralité énergie renouvelable [3]

Hôtel / Gite rural [3]

Isolant thermique [3]

Label européen [3]

Lampe halogène [3]

Lampe incandescante [3]

Production de froid [3]

Produit de consommation [3]

Réglementation [3]

Régulation [3]

Robinet thermostatique [3]

Sèche-linge [3]

Secteur tertiaire [3]

Solaire passif [3]

Texte législatif [3]

Toilettes sèches [3]

Ventilation double flux [3]

Ventilation Mécanique Controlée / VMC [3]

Appareil de chauffage [2]

Aspect historique [2]

Certificat d'économie d'énergie [2]

Chaudière à condensation [2]

Compteur énergie [2]

Construction écologique [2]

Coût d'investissement [2]

Crédit d'impôt [2]

Cuiseur solaire [2]

Déperdition thermique [2]

Diagnostic [2]

Diagnostic Performance Énergétique - DPE [2]

Dimensionnement [2]

Économie d'eau [2]

Électricité renouvelable [2]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z