F Nous contacter

0

Documents  Investissement | enregistrements trouvés : 221

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 3140
ISBN 0042-126

Selon le cabinet Clean Edge, le chiffre d'affaires mondial des marchés du solaire, de l'éolien, de la biomasse.... a grimpé de 53 % en 2008, atteignant 115,9 milliards de dollars, contre 75,8 milliards en 2007. L'éolien seul a dépassé 50 milliards de dollars.

Actionnaire / Action ; Chiffre clé ; Chiffre d'Affaire ; Entreprise ; Éolien ; Généralité énergie renouvelable ; International ; Investissement ; Marché mondial ; Prospective / Prévision

... Lire [+]

V

- n° 11

Selon l'EWEA et le media Wind Energy l'accord signé pour le Royaume-Uni par Lord Hunt l'aurait été aussi par les ministres et/ou représentants des pays suivants : Allemagne, France, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Danemark, Suède et Irlande. Cette proposition de développement (il ne s'agit pour l'heure que d'une proposition) de réseau éolien offshore servirait à accroître la sécurité énergétique des pays signataires, tout en aidant à optimiser la production éolienne offshore d'électricité. Il aiderait également l'Union européenne dans son ensemble (qui en a visiblement bien besoin eu égard aux récentes déclarations entendues pendant la Conférence de Copenhague) à atteindre ses objectifs en matière de production d'énergie renouvelable pour 2020 et 2030. Bien que l'EWEA ait toujours porté et défendu l'idée d'un gigantesque réseau européen de distribution d'électricité produite par l'éolien offshore, un tel réseau relève pour l'instant plutôt du domaine du rêve que de la réalité (cf. notre article du 5/5/2009 sur le projet de super-réseau européen (http://energiesdelamer.blogspot.com/2009/05/supergrid-un-giga-reseau-offshore.html). Prendre des paris et des risques : Le financement du futur réseau européen impliquerait donc des investissements importants qui ne seraient pas consentis seulement par les autorités gouvernementales des Etats mais aussi et surtout par des investisseurs privés et des groupements financiers qui sauraient prendre des paris (et des risques) sur les perspectives commerciales futures. Comme je le signalais déjà dans l'article du 5 mai 2009, la Banque européenne d'investissement (BEI) a, dans ce sens, un rôle capital à jouer. Des fonds spécifiques existent déjà en son sein comme les fonds pour les réseaux trans-européens qui répondent au doux nom de « fonds Marguerite », mais cela n'est pas suffisant. Ce sont des instruments comme le « Mécanisme de financement avec partage des risques » (MFPR), créés par la BEI qui pourraient, selon l'EWEA, garantir le type d'investissements attendus dans le domaine de l'éolien offshore, le tout appuyé aux niveaux régionaux par des fonds structurels orientés vers le développement des infrastructures d'électricité. Développer par étapes au fur et à mesure des besoins : Voilà pour le point de vue financier. Du point de vue technologique, l'EWEA pense que c'est l'utilisation de la technologie HVDC (High Voltage Direct Current) qui est la plus attrayante pour l'exploitation du réseau offshore car elle offre la maniabilité nécessaire dont a besoin ce type de réseau. Il existe à l'heure actuelle deux principaux types de liaison HVDC : - la HVDC-LCC HVDC (la technologie la plus conventionnelle et la plus largement utilisée dans le monde) - la VSC HVDC (Voltage Source Converter High Voltage Direct Current), d'apparition récente et qui, selon de nombreux experts, serait plus appropriée aux besoins spécifiques en mer, car elle permet des liaisons sur de longues distances (jusqu'à 600 km) avec des pertes minimes. Son faible encombrement minimise également son impact environnemental et ses coûts de construction. L'aspect modulaire de cette technologie permet aussi de la développer par étapes au fur et à mesure des besoins. Dernier avantage d'une longue liste détaillée par L'EWEA, cette technologie est directement compatible avec les réseaux à terre. Il existe deux grands fabricants de la technologie HVDC VSC. Le premier est le leader mondial des technologies de l'énergie et de l'automation, ABB, qui utilise le nom de marque HVDC Light. Le second est Siemens dont la technologie s'appelle HVDC Plus. Le but, à terme, est d'utiliser conjointement ces deux technologies sur le réseau offshore du futur, mais pour l'instant elles ne sont pas identiques et des efforts sont nécessaires pour les rendre compatibles. Au-delà des intentions, les défis à relever restent toujours les mêmes : Toujours dans cet intéressant entretien, les questions de la réglementation et de l'autorité de gestion d'un tel réseau sont largement évoquées. L'intégration, par exemple, de ce super-réseau offshore dans l'initiative européenne est aussi abordée de même qu'une collaboration avec le REGRT-E est évoquée, ainsi qu'une collaboration avec le Pentalateral Energy Forum. Je rappelle que le REGRT-E (Réseau européen des gestionnaires de réseau de transport d'électricité) créé voici tout juste un an, le 19 décembre 2008, réunit 42 gestionnaires européens de réseau de transport, qui sont devenus ainsi responsables du plus grand réseau interconnecté, et ont créé de ce fait l'organisation GRT prévue par le troisième paquet « marché intérieur » de la Commission Européenne. En résumé, ce qu'il ressort de cet entretien, reflet de la situation actuelle de l'offshore en Europe, c'est qu'au-delà des intentions, les défis à relever semblent rester hélas toujours, mois après mois, les mêmes. Au-delà du défi technique (finalement presque le moins complexe à relever !), c'est la construction d'un réseau européen en mer qui intègre les 40 GW d'énergie éolienne offshore attendus d'ici à 2020, et les 150 GW d'énergie éolienne offshore attendus d'ici 2030, les défis principaux restent toujours ceux des implications. Un super-réseau européen ne pourra pas voir le jour sans une vision pan-européenne, impliquant plus qu'une contribution, un véritable engagement de la Commission européenne, du REGRT-E, d'intervenants tels que l'EWEA mais aussi une forte coopération entre les États membres (pour l'instant quasi inexistante), et bien sûr toujours, encore, surtout... un accès au financement. C'est pour cette raison que l'EWEA a proposé son Offshore Development Network Master Plan qui se déroule sur 20 ans. On en retrouvera les grandes lignes dans le document 2009 « Ocean of opportunity » téléchargeable sur le site de l'EWEA.
Selon l'EWEA et le media Wind Energy l'accord signé pour le Royaume-Uni par Lord Hunt l'aurait été aussi par les ministres et/ou représentants des pays suivants : Allemagne, France, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Danemark, Suède et Irlande. Cette proposition de développement (il ne s'agit pour l'heure que d'une proposition) de réseau éolien offshore servirait à accroître la sécurité énergétique des pays signataires, tout en aidant à optimiser ...

Allemagne ; Belgique ; Danemark ; Éolien ; Europe ; Fonds structurels ; France ; Investissement ; Irlande ; Luxembourg ; Objectif européen ; Offshore ; Pays Bas ; Puissance ; Réseau électrique ; Royaume Uni ; Suède ; Transport de l'électricité ; Gestionnaire de réseau

... Lire [+]

V

- n° 8

Pas de surcoût de l'énergie éolienne : Le Grenelle de l'environnement prévoit dans son plan de développement des énergies renouvelables une production de 59 TWh d'électricité d'origine éolienne. Pour réaliser ce programme, les investissements s'élèveraient à 22 milliards d'euros pour l'éolien terrestre et à 14 milliards d'euros pour l'éolien maritime. La rentabilité de ces nouvelles énergies est liée aux prix du baril de pétrole. Plus le baril est cher et plus les nouvelles énergies sont rentables. Avec l'hypothèse d'un baril de pétrole à 150 $ en 2020, le prix de l'électricité serait d'environ 85 $/MWh. Ainsi, l'énergie éolienne couterait 4,9 milliards d'euros de plus que l'énergie produite d'une manière conventionnelle puisque le mégawatheure éolien couterait encore 82 $/MWh en 2020. Heureusement, l'éolien est une énergie propre : cette production éviterait le rejet de 5,4 millions de tonnes de CO2 par an. Ces émissions de gaz à effet de serre ont un coût (30 € par tonne aujourd'hui, 100 € en 2030). L'avantage environnemental se chiffrerait donc à 3,9 milliards d'euros. Avec l'hypothèse d'un baril de pétrole à 150 $, le bilan global de l'énergie éolienne est donc légèrement négatif (perte de 1 milliard d'euros par rapport à une production classique). Compte tenu des incertitudes, on peut considérer que l'énergie éolienne n'est pas rentable mais qu'elle n'entraîne pas non plus de surcoût. Un bilan global négatif de l'énergie solaire Cette fois, pour réaliser le programme de développement préconisé par le grenelle, les investissements seraient de 19 milliards d'euros pour produire 5,3 TWh d'origine photovoltaïque. Comme un mégawatt électrique d'origine solaire couterait 290 € (moyenne entre 2007 et 2020), le surcoût de cette production serait de 10,8 milliards d'euros, avec la même hypothèse que précédemment sur le prix du baril de pétrole (150 $). Or l'avantage environnemental se chiffrerait à 0,5 milliard d'euros. Ainsi, le bilan global du photovoltaïque est très fortement négatif. En résumé, si cette production favorise la création d'emplois et minimise notre impact sur l'environnement, elle imposera un surcoût aux consommateurs et à l'économie française. Cela se traduira par une hausse des tarifs ainsi que par une baisse du pouvoir d'achat. Mais, plus le prix du pétrole augmentera et plus ce choix sera légitime. C'est une manière d'augmenter notre indépendance énergétique. Un tableau résume l'analyse coûts-bénéfices selon trois hypothèses d'environnement économique: L'étude : http://www.coe-rexecode.fr/public/content/download/29269/291100/version/2/file/Document-travail-12-oct2009.pdf http://www.coe-rexecode.fr/public/Analyses-et-previsions/Documents-de-travail/Evaluation-socio-economique-du-programme-de-production-d-electricite-eolienne-et-photovoltaique
Pas de surcoût de l'énergie éolienne : Le Grenelle de l'environnement prévoit dans son plan de développement des énergies renouvelables une production de 59 TWh d'électricité d'origine éolienne. Pour réaliser ce programme, les investissements s'élèveraient à 22 milliards d'euros pour l'éolien terrestre et à 14 milliards d'euros pour l'éolien maritime. La rentabilité de ces nouvelles énergies est liée aux prix du baril de pétrole. Plus le baril ...

Électricité renouvelable ; Éolien ; Étude ; Généralité énergie renouvelable ; Impact environnemental ; Inconvénient ; Investissement ; Prix du CO2 ; Prix du pétrole ; Rentabilité ; Scénario ; Solaire photovoltaïque ; Surcoût

... Lire [+]

V

- n° 260 - p.24 à p.25

Pour réduire leurs émissions e gaz à effet de serre et consommer moins d'énerie, les collectivités doivent réaliser des investissements massifs. Devant la difficulté à mobiliser les ressources traditionnelles que sont la fiscalité, les dotations de l'État ou l'emprunt, les collectivités peuvent aujourd'hui compter sur des modes de financement alternatifs tels que le tiers investissement.
Pour réduire leurs émissions e gaz à effet de serre et consommer moins d'énerie, les collectivités doivent réaliser des investissements massifs. Devant la difficulté à mobiliser les ressources traditionnelles que sont la fiscalité, les dotations de l'État ou l'emprunt, les collectivités peuvent aujourd'hui compter sur des modes de financement alternatifs tels que le tiers investissement.

Collectivité locale ; Investissement ; Aspect financier ; Financement ; Économie d'énergie

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
Plus de 320 milliards de dollars ont été investis dans les énergies renouvelables en 2015 dans le monde, un record, et cela malgré la chute des prix des énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon), selon une étude publiée jeudi.

Les investissements ont atteint 329,3 milliards de dollars, en hausse de 4% par rapport à 2014, et dépassant le précédent record établi en 2011 (317,9 milliards), détaille le bilan réalisé par Bloomberg New Energy Finance (BNEF).
ARTICLE EN LIGNE
Plus de 320 milliards de dollars ont été investis dans les énergies renouvelables en 2015 dans le monde, un record, et cela malgré la chute des prix des énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon), selon une étude publiée jeudi.

Les investissements ont atteint 329,3 milliards de dollars, en hausse de 4% par rapport à 2014, et dépassant le précédent record établi en 2011 (317,9 milliards), détaille le bilan réalisé par Bloomberg ...

Généralité énergie renouvelable ; Chiffre clé ; Investissement ; International

... Lire [+]

V

- n° 25

Une étude de l'European Climate Foundation (ECF) évalue et trace une feuille de route. Un rapport de l'EREC (European Renewable Energy Council) confirmeet précise: l'objectif "100% énergies renouvelables" dans l'Union Européenne d'ici 2050 est et bien à portée de main

Aspect financier ; Caractéristique technique ; CO2 / Dioxyde de carbone ; CO2 evité ; Coût d'exploitation ; Emploi ; Europe ; Généralité énergie renouvelable ; Investissement ; Prix de l'énergie ; Production d'énergie ; Rapport ; Aspect économique

... Lire [+]

V

- n° 30 - p. 03 à p.03

Depuis le 1er janvier, les primes énergie bruxelloises s'alignent sur les primes à la rénovation.

Belgique ; Aide financière ; Rénovation ; Particulier / Ménage ; Solaire thermique ; Investissement ; Basse énergie ; Secteur tertiaire ; Secteur industriel ; Facture énergétique ; Éolien ; Energie hydraulique ; Biomasse ; Géothermie

... Lire [+]

y

- n° 60 - p.03 à p.03

En Wallonie, la nouvelle prime photovoltaïque garantira un retour sur investissement en 8 ans.

Belgique ; Solaire photovoltaïque ; Temps de retour ; Investissement ; Aide financière

... Lire [+]

V

- n° 36 - p.04 à p.04

La crise économique ne semble pas (encore) avoir ralenti la progression des énergies renouvelables dans le monde, estime le dernier rapport du réseau mondial REN21.

Généralité énergie renouvelable ; Marché mondial ; Aide financière ; Investissement ; Capacité de production ; Éolien ; Japon ; Espagne ; Italie ; Allemagne ; Europe ; Objectif européen ; Solaire photovoltaïque ; Solaire thermique ; Pompe à chaleur

... Lire [+]

V

- n° 39 - p.01 à p.02

Le gouvernement fédéral prévoit de supprimer la réduction fiscale pour les investissements économiseur d'énergie. Cet arrêt brutal supprimerait 5000 emplois et casserait un puissant levier économique.

Économie d'énergie ; Avantage fiscal ; Fiscalité ; Investissement ; Politique énergétique ; Chaudière ; Solaire photovoltaïque ; Entreprise ; Société financière

... Lire [+]

V

- n° 478
ISBN 0033-5932

- Marche arrière toute. Les promesses du Grenelle de l'environnement seraient-elles oubliées? On peut le craindre. Car l'État rogne sur le crédit d'impôt accordé aux acheteurs pour la plupart des équipements qui aident à économiser l'énergie. - Fiscalité, quoi de neuf en 2010 ?

Aide financière ; Crédit d'impôt ; Économie d'énergie ; Énergie solaire ; Vitrage ; Fiscalité ; Généralité énergie renouvelable ; Grenelle de l'environnement ; Investissement ; Isolation ; Politique énergétique ; Toiture

... Lire [+]

y

- n° 508 - p.46 à p.51

Le tarif du gaz naturel n'en finit pas d'augmenter, les prix du propane et du fioul atteignent des sommets et, pour ne rien arranger, l'hiver approche. Est-il encore possible de se chauffer sans que la facture explose ? Conseils.

Chauffage ; Appareil de chauffage ; Chaudière ; Chaudière à condensation ; Économie d'énergie ; Investissement ; Chauffage électrique ; Pompe à chaleur ; Facture énergétique ; Électricité ; Électricité renouvelable ; Nucléaire ; Isolant thermique ; Isolation ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Gaz naturel ; Propane ; Fioul ; Coût chauffage ; Bois énergie

... Lire [+]

y


ARTICLE EN LIGNE
La ministre du travail a affirmé le lancement d'un plan d'investissement de 15 milliards d'euros sur cinq ans en vue de renforcer les leviers de formation.

Formation ; Investissement

... Lire [+]

H

- n° 24 - p.17 à p.25
ISBN 1769-3861

Longtemps l'apanage de quelques baba-cools utopistes, l'énergie solaire, notamment photovoltaïque, est tombée dans les mains des pontes de la finance à l'été 2006, lorsque les tarifs d'achat sont entrés en vigueur. Il faut dire que le tarif intégré français est alors devenu l'un des plus attractifs du monde. De quoi attirer les investisseurs sans par ailleurs les diaboliser. Les filières nouvelles et innovantes ont besoin d'argent pour se développer. Cependant aujourd'hui, entre la baisse conjuguée du prix des modules et les effets d'aubaine dûs au tarif intégré conjugué à la défiscalisation façon loi TEPA (Travail Emploi Pouvoir d'Achat), certains s'émeuvent de voir des investisseurs tirés particulièrement bien leur épingle du jeu; sans trop de risques, grâce en partie à la contribution du consommateur lambda d'électricité qui alimente la fameuse CSPE (Contribution au Service Public de l'Électricité), source de financement du solaire photovoltaïque. Vous avez dit injustice ? D'aucuns n'hésitent lus à l'affirmer. C'est le cas du sénateur de Champagne s'est ému de cette situation auprès de la ministre de l'Économie et des Finances. L'association Hespul n'hésite d'ailleurs pas à tirer la sonnette d'alarme. Entre défiscalisation des TRI (Taux de Rentabilité Interne) dépassant l'entendement et loyers somptuaires payés aux propriétaires de toitures, la spéculation sur le solaire photovoltaïque commence à sérieusement écorner l'image d'une énergie qui dispose pourtant d'un capital sympathie sans équivalent auprès du grand public. Mais le capital se moque bien de la sympathie. Superposé au tarif, le dispositif de la loi TEPA n'est-il pas de trop ? - Des TRI de 25% à 30 % - Des investissements sans risque ? - Le photovoltaïque est capitalistique et ne se développera pas avec l'air du temps - Des locations de toitures comme autant de rentes somptuaires.
Longtemps l'apanage de quelques baba-cools utopistes, l'énergie solaire, notamment photovoltaïque, est tombée dans les mains des pontes de la finance à l'été 2006, lorsque les tarifs d'achat sont entrés en vigueur. Il faut dire que le tarif intégré français est alors devenu l'un des plus attractifs du monde. De quoi attirer les investisseurs sans par ailleurs les diaboliser. Les filières nouvelles et innovantes ont besoin d'argent pour se ...

Actionnaire / Action ; Aspect financier ; Entreprise ; Investissement ; Location ; Rentabilité ; Solaire photovoltaïque ; Tarif d'achat ; Toiture

... Lire [+]

V

- n° 30 - p.55 à p. 60

L'exceptionnelle croissance économique que connaît la Chine depuis deux décennies s'accompagne de lourds impacts environnementaux et sanitaires. Cette croissance est fondée sur une urbanisation rapide, et sur la dominance d'un secteur industriel à faible efficacité énergétique, doté de technologies anciennes très polluantes. face à cette situation la politique environnementale chinoise, quasiment inexistante une quinzaine d'années auparavant, s'affirme de plus en plus par l'adoption de mesures fermes et novatrices affichées par la Chine. L'énergie solaire en pointe!
L'exceptionnelle croissance économique que connaît la Chine depuis deux décennies s'accompagne de lourds impacts environnementaux et sanitaires. Cette croissance est fondée sur une urbanisation rapide, et sur la dominance d'un secteur industriel à faible efficacité énergétique, doté de technologies anciennes très polluantes. face à cette situation la politique environnementale chinoise, quasiment inexistante une quinzaine d'années auparavant, ...

Chine ; Solaire photovoltaïque ; Impact environnemental ; Politique environnementale ; PIB ; Energie fossile ; Gaz à Effet de Serre / GES ; Consommation d'énergie ; Généralité énergie renouvelable ; Investissement ; Charbon ; États Unis ; Industrie ; Fabricant ; Usine de fabrication/production ; Marché mondial ; Pôle de compétences / pôle de compétitivité

... Lire [+]

V

- n° 27
ISBN 1633-3004

Depuis quelques années, le SIEL apporte son soutien aux collectivités qui souhaitent s'équiper de générateurs photovoltaïques. Pour cela, le syndicat réalise l'investissement à la place de la commune et lui reverse une partie des bénéfices, sous forme d'opérations d'économies d'énergie. Déjà 4 équipements sont installés sur Salvizinet, Saint-Maurice-en-Gourgois, Feurs et Saint-Just-en-Bas. 4 autres sont en cours d'installation à Saint-Étienne-le-Molard, Saint-Christo-en-Jarez, Neulise et pour le compte du Pays de Charlieu.
Depuis quelques années, le SIEL apporte son soutien aux collectivités qui souhaitent s'équiper de générateurs photovoltaïques. Pour cela, le syndicat réalise l'investissement à la place de la commune et lui reverse une partie des bénéfices, sous forme d'opérations d'économies d'énergie. Déjà 4 équipements sont installés sur Salvizinet, Saint-Maurice-en-Gourgois, Feurs et Saint-Just-en-Bas. 4 autres sont en cours d'installation à Saint-É...

Aide financière ; Collectivité locale ; Fédération / Syndicat ; Financement ; Investissement ; Réalisation ; Rhône Alpes ; Société d'exploitation ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

y

Fait unique en Europe, l'année 2012 a vu le nombre de coopératives énergétiques doubler en Allemagne, qui amorce ainsi sa sortie du nucléaire. Le pays en compte actuellement 800, dont les 130 000 membres ont déjà investi un total de 1,2 milliards d'euros dans les énergies renouvelables. Rencontre avec un de leurs représentants.

Allemagne ; Europe ; Coopérative ; Généralité énergie renouvelable ; Transition énergétique ; Éolien ; Parc éolien ; Investissement ; Aspect financier ; Aspect juridique ; Projet citoyen

... Lire [+]

V

- n° Hors série - p.86 à p. 88

Selon les spécialistes du climat, la part des ressources renouvelables pourrait approcher 80% en 2050, pour un coût abordable, inférieur à 1¨^% du PIB mondial.

Généralité énergie renouvelable ; Politique énergétique ; Généralité énergie ; Consommation d'énergie ; International ; Donnée climatique ; Changement climatique ; Gaz à Effet de Serre / GES ; Production d'énergie ; Avis technique ; Réserve / Ressource energétique ; Scénario ; Investissement ; Barrage hydraulique

... Lire [+]

Rivas, sur la route du soleil | Monde [Le] 01/01/2012

Article

XXXXX

V

- n° Hors série - p.90 à p. 91

A l'initiative de son maire, une ville de la banlieue de Madrid équipe ses bâtiments publics de panneaux photovoltaïques et incite ses habitants à se convertir au solaire. Avec succès.

Généralité énergie renouvelable ; Politique énergétique ; Généralité énergie ; Consommation d'énergie ; Espagne ; Solaire photovoltaïque ; Gaz à Effet de Serre / GES ; Production d'énergie ; Commune / Ville ; Investissement public ; Module photovoltaïque ; Investissement ; Maison individuelle ; Logement

... Lire [+]

V

- n° Hors série - p.81 à p.81

Plus de 1,3 milliards d'humains ne reçoivent pas l'électircité et 2,7 milliards d'habitants ne disposent pas de moyens "propres" pour cuisiner

Accès au réseau ; Généralité énergie ; Consommation d'énergie ; International ; Production d'énergie ; Avis technique ; Réserve / Ressource energétique ; Investissement

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Investissement [221]

Généralité énergie renouvelable [84]

Politique énergétique [62]

France [54]

Éolien [53]

Solaire photovoltaïque [48]

Chiffre clé [47]

Collectivité locale [39]

Europe [32]

Emploi [28]

Rénovation [27]

International [26]

Consommation d'énergie [25]

Efficacité énergétique [25]

Géothermie [25]

Production d'électricité [25]

Transition énergétique [25]

Allemagne [23]

Puissance installée [22]

Solaire thermique [22]

Aspect économique [21]

Économie d'énergie [21]

Energie hydraulique [21]

Financement [21]

Électricité renouvelable [20]

Entreprise [20]

Bâtiment [19]

Étude [19]

Scénario [19]

Transport [19]

Aide financière [18]

Aspect financier [18]

Gaz à Effet de Serre / GES [18]

Grenelle de l'environnement [18]

Réglementation [18]

Biomasse [17]

Changement climatique [17]

Réalisation [17]

Société financière [17]

Généralité énergie [16]

Logement [16]

Biogaz [15]

Électricité [15]

Marché mondial [15]

Biocarburant [14]

Consommation d'électricité [14]

Objectif [14]

Donnée économique [13]

Éolienne [13]

Espagne [13]

Nucléaire [13]

Pompe à chaleur [13]

Production d'énergie [13]

Prospective / Prévision [13]

Industrie [12]

Marché de l'électricité [12]

Projet [12]

Réseau électrique [12]

Secteur industriel [12]

Tarif d'achat [12]

Demande en énergie [11]

Energie fossile [11]

Italie [11]

Maitrise De l'Énergie - MDE [11]

Performance énergétique [11]

Perspective [11]

Rapport [11]

Secteur résidentiel [11]

Bilan [10]

Coût d'investissement [10]

EDF [10]

États Unis [10]

Gaz naturel [10]

Milieu agricole [10]

Parc éolien [10]

Réseau de chaleur [10]

Société / Compagnie [10]

ADEME [9]

Bois énergie [9]

Chauffage [9]

Eau chaude sanitaire - ECS [9]

Énergie solaire [9]

Environnement [9]

Innovation [9]

Marché français [9]

Objectif européen [9]

Politique environnementale [9]

Potentiel de développement [9]

Production de chaleur [9]

Recensement / Inventaire [9]

Région [9]

Technologie [9]

Avantage fiscal [8]

Cartographie / Atlas [8]

Chaleur renouvelable [8]

Chine [8]

CO2 / Dioxyde de carbone [8]

Déchet [8]

Développement durable [8]

Énergie marine [8]

Fonds d'investissement [8]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z