F Nous contacter

0

Documents  Investissement privé | enregistrements trouvés : 62

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 316
ISBN 0292-1731

La dernière édition du World Energy Outlook publiée par l'Agence Internationale de l'Énergie est entirement consacrée aux investissements nécesaires d'ici 2030 pour répondre à la croissance de la demande d'énergie évalués à 16 000 milliards de dollars (US). L'AIE fait deux constats : de plus en plus de capitaux proviendront du privé et les gouvernements devront lever les obstacles à l'investissement énergétique privé
La dernière édition du World Energy Outlook publiée par l'Agence Internationale de l'Énergie est entirement consacrée aux investissements nécesaires d'ici 2030 pour répondre à la croissance de la demande d'énergie évalués à 16 000 milliards de dollars (US). L'AIE fait deux constats : de plus en plus de capitaux proviendront du privé et les gouvernements devront lever les obstacles à l'investissement énergétique privé

Consommation d'électricité ; Consommation d'énergie ; Coût d'investissement ; Croissance / Augmentation ; Investissement privé

... Lire [+]

THEY MIGHT BE GIANTS | RE-GEN 1/06/03

Article

XXXXX

H

- n° 18

Le projet éolien participatif a reçu son permis unique en Belgique.

Belgique ; Coopérative ; Éolien ; Investissement collectif ; Investissement local ; Investissement privé ; Partenariat public-privé

... Lire [+]

V

- n° 517

D'une puissance prévue d'environ 10,5 MWc, soit l'équivalent de l'électricité consommée par plus de 5 000 foyers, cette centrale représentera le plus grand projet photovoltaïque du Lot et l'un des premiers de la région Midi-Pyrénées. La production de la centrale photovoltaïque, qui sera intégralement réinjectée dans le réseau EDF, devrait permettre d'économiser 1 300 tonnes de CO2 chaque année, ce qui équivaut à 5 millions de kilomètres parcourus en voiture. Selon la société, "l'installation de centrales photovoltaïques permet de redynamiser des zones sans autre avenir économique : terrains pollués, friches industrielles, carrières à réhabiliter, parkings.... et offre ensuite l'opportunité d'investir dans ces projets qui présentent un couple risque / rentabilité extrêmement attractif". Photosol gère l'ensemble du projet, depuis la sécurisation des sites propices, le suivi des études en vue de l'obtention des autorisations administratives, le montage du financement, la construction et l'exploitation des centrales. Le montant de l'investissement global est estimé à 35 millions d'euros, intégralement financé par Photosol et ses partenaires financiers via la holding Photosol Invest Energie 2009** , notamment. Photosol dispose actuellement d'un portefeuille de plus d'une vingtaine de projets en étude et développement (supérieur à 450 MWc) dans toute la France, sur des sites sécurisés et sélectionnés selon les critères d'exigence du photovoltaïque. Calendrier de l'opération et modalités de souscription : Statut : Société Anonyme faisant offre au public Réduction de l'Impôt sur le Revenu 25% du montant investi, prime d'émission incluse Titres non éligibles au PEA, ni à la réduction d'ISF au titre de la loi TEPA Prix de l'action 105€ Dont prime d'émission 5€ Droits d'entrée, frais de dossier... 0% Droit de sortie 0% Date limite de souscription 15 décembre 2009 ** La holding agréée par l'AMF et dédiée à l'exploitation de centrales photovoltaïques, permet au souscripteur, personne physique redevable de l'Impôt sur le Revenu, de participer à la croissance d'un secteur en fort développement, soutenu par les pouvoirs publics. En effet, cet investissement permet de réduire son impôt sur le revenu de 25% des montants investis tout en profitant de la rentabilité et de la sécurité des projets photovoltaïques. Vous avez jusqu'au 15 décembre 2009, pour souscrire via des Bons de Souscription d'Actions (BSA) gratuits. Retrouvez toute l'information sur : http://www.photosol-invest.fr
D'une puissance prévue d'environ 10,5 MWc, soit l'équivalent de l'électricité consommée par plus de 5 000 foyers, cette centrale représentera le plus grand projet photovoltaïque du Lot et l'un des premiers de la région Midi-Pyrénées. La production de la centrale photovoltaïque, qui sera intégralement réinjectée dans le réseau EDF, devrait permettre d'économiser 1 300 tonnes de CO2 chaque année, ce qui équivaut à 5 millions de kilomètres ...

Actionnaire / Action ; Centrale photovoltaïque ; Coût d'investissement ; Fonds d'investissement ; Investissement collectif ; Investissement privé ; Midi Pyrénées ; Projet ; Société d'exploitation ; Société financière

... Lire [+]

H

- n° 62

Le fait de disposer des moyens financiers pour investir justifie-t-il qu'on s'approprie une ressource gratuite et inépuisable ? Telle est l'interrogation fondamentale qui a conduit à la création de projets d'éoliennes, portés par des coopératives rassemblant les consommateurs locaux.

Belgique ; Coopérative ; Écocitoyenneté ; Éolien ; Investissement collectif ; Investissement privé ; Producteur d'électricité ; Réalisation

... Lire [+]

V

- n° 162
ISBN 0295-5873

Depuis une dizaine d'années les fonds d'investissement privés ont permis à l'éolien allemande de connaitre une belle croissance.Aujourd'hui, ce marché est arrivé à maturité, ce qui pousse les investisseurs allemands à exporter leur méthode en Europe. Avantages fiscaux et rentabilité à la clef. L'éolien par interêt et coviction. Quel export pour les fonds allemands.
Depuis une dizaine d'années les fonds d'investissement privés ont permis à l'éolien allemande de connaitre une belle croissance.Aujourd'hui, ce marché est arrivé à maturité, ce qui pousse les investisseurs allemands à exporter leur méthode en Europe. Avantages fiscaux et rentabilité à la clef. L'éolien par interêt et coviction. Quel export pour les fonds allemands.

Allemagne ; Aspect financier ; Avantage fiscal ; Éolien ; Financement ; Fonds d'investissement ; France ; Investissement privé ; Société financière

... Lire [+]

V

- n° 165
ISBN 0295-5873

Les forts montants alloués à la construction de parcs éoliens conduisent les investisseurs à faire appel à des bureaux d'études indépendants pour valider les prédictions énergétiques.

Avis technique ; Bureau d'étude ; Éolien ; Expertise ; Investissement privé

... Lire [+]

V

- n° 240805

France Un été ensoleillé pour l'éolien http://www.actu-environnement.com/ae/news/1210.php4 Entre les 2 parcs éoliens développés par un opérateur espagnol en Bretagne, Lafarge qui en implante un au Maroc, la construction d'éoliennes de 122m de haut sur le plateau d'Ally et la mutualisation d'un parc en Lorraine, l'éolien a passé un bel été. Alors que de nombreuses menaces ont plané au début de l'année sur le développement de la filière énergie éolienne en raison d'amendements restrictifs lors des discussions autour du projet de loi sur l'énergie, l'été a véritablement profité aux aérogénérateurs : Iberdrola, le deuxième opérateur électrique espagnol, qui indique que sa stratégie est de croître dans le secteur des énergies renouvelables et notamment sur le marché européen, a débuté la construction de quatre parcs éoliens en Bretagne. D'une puissance cumulée de 31,7 MW, les quatre parcs du département Morbihan (Butte de Fraus, Saint-Mérec, Le Roduel et Lérôme) qui devraient entrer en fonctionnement en décembre, font partie d'un accord signé en juin par Iberdrola avec le promoteur allemand P&T Technology et sa filiale de services financiers EECH AG pour lui acheter des droits de développement de parcs éoliens en France et en Italie. La Mission interministérielle de l'effet de serre (MIES) a indiqué que la France avait autorisé Lafarge à implanter un parc d'éoliennes à Tétouan au Maroc dans le cadre du mécanisme dit de développement propre (MDP) prévu par le protocole de Kyoto. Ce projet de construction devrait générer 38 GWh d'électricité par an et permettre d'éviter chaque année, sur sa durée de comptabilisation de 7 ans, l'émission de 28 700 TEQ CO2. Ayant déjà obtenu l'agrément des autorités marocaines et devant très prochainement être présenté pour enregistrement auprès du Conseil exécutif du MDP, il devrait être opérationnel dès octobre 2005. Le mécanisme dit de développement propre du protocole de Kyoto autorise une entreprise d'un pays industrialisé à engranger des crédits (en tonnes de CO2) au titre d'un investissement mené à l'étranger. De ce fait, le Maroc bénéficie d'une nouvelle source d'énergie propre, alors que Lafarge engendre des crédits CO2 avec des investissements inférieurs à ceux qui auraient été nécessaires à la construction d'un parc en France par exemple. À 1.000 mètres d'altitude, le plateau d'Ally au sud de Clermont-Ferrand (Haute-Loire) bénéficie de vent moyen mais constant de près de 6,5 mètres/secondes. C'est la raison pour laquelle le plateau est célèbre pour ses moulins implantés depuis des siècles. Grâce à ces conditions idéales - le vent modéré permettant de limiter les frais de maintenance et la proximité avec le parc de la montagne ardéchoise entraînant des économies d'échelles - se construisent des éoliennes de 122 mètres qui devraient permettre d'alimenter en électricité 32.000 foyers. Conduit par le bureau d'études SOFIVA Energie en partenariat avec le groupe américain General Electric (GE), le développement du projet a débuté en 2000. Aucun recours n'a été déposé et le permis de construire a été accordé par le préfet de Haute-Loire en 2002, indique le bureau d'étude. Ainsi, le 10 juin dernier, la première des vingt-six éoliennes de 1,5 MW a été bâtie. La livraison de l'électricité à EDF débutera à l'automne. La société française Cegelec est chargée du génie civil et GE de l'assemblage des éoliennes. À Igney, Foulcrey et Repaix, trois villages des départements de la Meurthe-et-Moselle et de la Moselle dans l'est de la France, 99 particuliers sont actionnaires d'un parc éolien de 32 mégawatts (MW) dont la construction doit bientôt se terminer. Investissant au minimum les 1.000 euros réclamés par action, ils ont apporté 10 % du financement d'un projet de 35 millions d'euros. 80 % sont couverts par un emprunt bancaire et 10 % proviennent du Fonds d'investissements de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Fideme). La société Erelia que dirige François Pélissier, promoteur du projet, devrait fournir au réseau EDF l'électricité nécessaire pour alimenter 40 000 personnes, soit une économie en CO2 de 45 000 tonnes par an et présente en plus le mérite d'impliquer les riverains. Par exemple le propriétaire du terrain sur lequel est installée une éolienne n'est pas seul à bénéficier des dividendes. 70% lui reviennent alors que les 30% restants servent à ''indemniser'' les voisins installés dans un rayon de 80m. Ce type de parc que l'on pourrait qualifier de ''mutualisé'' est soutenu par le projet WELFI (Wind Energy Local Financing). Organisé autour d'un groupe de travail européen spécialisé, ce projet ALTENER, coordonné par Hespul et soutenu par la Commission Européenne et l'Ademe, s'est fixé pour objectif de promouvoir la participation citoyenne dans le financement des parcs éoliens en Europe, de sensibiliser les acteurs concernés et de leur apporter un soutien efficace. Le projet WELFI est basé sur un constat : le financement local et plus largement l'investissement citoyen dans les projets éoliens constituent un moyen efficace d'améliorer l'acceptabilité sociale des parcs éoliens. En France notamment, il manque généralement des outils financiers pour que les établissements bancaires ou assimilés participent, tant à la collecte des fonds qu'a l'accompagnement du montage et à la réalisation de projets faisant appel à l'investissement citoyen. Le projet vise ainsi à transférer l'expérience acquise très tôt dans ce domaine en Allemagne et au Danemark vers les pays où ces pratiques sont quasi inexistantes (France, Grèce, Pologne et Espagne). http://www.welfi.info/fr/lorraine.htm http://www.ally43.fr/
France Un été ensoleillé pour l'éolien http://www.actu-environnement.com/ae/news/1210.php4 Entre les 2 parcs éoliens développés par un opérateur espagnol en Bretagne, Lafarge qui en implante un au Maroc, la construction d'éoliennes de 122m de haut sur le plateau d'Ally et la mutualisation d'un parc en Lorraine, l'éolien a passé un bel été. Alors que de nombreuses menaces ont plané au début de l'année sur le développement de la filière énergie ...

Actionnaire / Action ; Bretagne ; CO2 evité ; Éolien ; Fonds d'investissement ; France ; Investissement local ; Investissement privé ; Lorraine ; Maroc ; MDP / Mécanisme Développement Propre ; Parc éolien ; Particulier / Ménage ; Projet ; Rhône Alpes

... Lire [+]

V

- n° 28
ISBN 1276-342X

Agriculteurs, villageois et riverains d'un futur parc éolien, dont certains sont actionnaires pour la première fois en france, ont applaudi au spectaculaire montage de la première des éoliennes géantes qui seront installées près de chez eux, sur les collines du Lunévillois, en Lorraine

Actionnaire / Action ; Agriculteur ; Investissement collectif ; Investissement local ; Investissement privé ; Lorraine ; Parc éolien ; Population locale / Riverain ; Réalisation

... Lire [+]

RIVERAINS ET ACTIONNAIRES | SILENCE 1/09/05

Article

XXXXX

V

- n° 327
ISBN 0756-2640

16 eoliennes de 125 m soit 32 MW sur les départenemnts de la Meurthe et moselle et de la moselle

Actionnaire / Action ; Investissement collectif ; Investissement local ; Investissement privé ; Lorraine ; Parc éolien ; Population locale / Riverain ; Réalisation

... Lire [+]

V

- n° 8
ISBN 1764-2817

En allemagne, des investisseurs privés dans des parts de centrales pv

Allemagne ; Centrale photovoltaïque ; Investissement privé

... Lire [+]

V

- n° 231105

Le marché des énergies renouvelables devrait peser plus de 40 milliards de dollars d'ici 2010 http://www.actu-environnement.com/ae/news/1378.php4 Les énergies renouvelables, ENR, (hydraulique, éolien, photovoltaïque, solaire thermique, géothermie, biomasse, biogaz et pile à combustible) sont placées, depuis quelques années, au centre des débats portant sur l'environnement, et plus généralement le développement durable. Les atouts en matière de protection de l'environnement de ces sources d'énergie sont indéniables : elles n'émettent en effet que peu ou pas du tout de rejets polluants gazeux durant leur phase d'exploitation. Le marché des ENR est actuellement tiré par l'éolien et le solaire. Les capacités de production d'électricité à partir de ces deux technologies augmentent d'environ 30 % par an en moyenne depuis une dizaine d'années. Selon les projections de l'Évaluation de l'énergie mondiale réalisée par le Programme des Nations Unis pour l'Environnement (PNUE), le marché mondial des énergies renouvelables (ENR) devrait atteindre entre 40 et 78 milliards de dollars par an d'ici 2010. Le Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC) estime les marchés mondiaux des technologies liées à l'efficacité énergétique à 87 milliards de dollars sur les trente prochaines années. Ce marché contraste donc singulièrement avec les autres marchés énergétiques qui évoluent globalement au rythme de l'économie. Le potentiel du marché français : Avec un fort potentiel hydraulique et géothermique, la première forêt d'Europe occidentale et le deuxième gisement éolien, la France est le premier producteur et le premier consommateur d'ENR d'Europe devant l'Allemagne, l'Espagne et le Danemark. La production française d'énergies renouvelables s'est élevée en 2004 à 18,3 Mtep. Les énergies renouvelables contribuent aujourd'hui à satisfaire près de 7 % de notre consommation finale d'énergie. En effet, la production d'électricité d'origine renouvelable a progressé de 1,4% en 2004 et représente 12,9% de la production totale d'électricité en France. L'hydraulique fournit 92% de la production, devançant de loin les déchets urbains solides (4,7%), le bois et les déchets de bois (2%). La part des autres énergies (éolien, biogaz, solaire) reste marginale, au total 1,5% de la production malgré la forte croissance de l'éolien (+ 46%). La production thermique d'origine renouvelable a, quant à elle, progressé de 2,5% en 2004. Le bois et ses déchets ont constitué 82,3% de la production. Viennent ensuite : les déchets urbains solides (7,7%), les biocarburants (4,3%) qui ont progressé de 11%, les pompes à chaleur (3%) et la géothermie (1,2%). La part de chacune des autres énergies est restée inférieure à 1%. Le marché français de l'énergie s'élevait à 135 Md€ en 2004 avec une croissance de 7,2% par rapport à 2003 dont 1,2Md€ pour les énergies renouvelables. Mais malgré les efforts consentis, le développement des énergies renouvelables reste en France bien inférieur à son potentiel. Le coût des ENR expliquerait en partie cette réticence. En effet, la répartition des coûts entre les énergies classiques et les ENR est différente. Les énergies classiques sont exploitées depuis plusieurs années et leur coût intègre le retour d'expérience et les économies d'échelle réalisées. Pour les ENR, l'investissement de départ représente l'essentiel du coût surtout à cause du coût de fabrication des machines. En revanche, contrairement aux énergies classiques les coûts d'installation et d'exploitation des ENR sont relativement peu importants. De plus, le coût du kWh issu des ENR est relativement stable, avantage significatif dans un contexte où le cours des énergies fossiles ne cesse de varier. Le développement des ENR est également freiné par les procédures d'autorisation administratives souvent trop longues et la difficulté d'accès au réseau électrique. L'agence Européenne de l'Environnement a démontré que les pays qui avaient levé les barrières administratives étaient logiquement ceux où le développement des ENR était le plus important. Au vu de toutes ces problématiques, il semblerait que, seule l'énergie éolienne offre des opportunités à courts termes pour rivaliser avec les centrales classiques. Toutefois, les puissances exploitables sont nettement différentes. Le coût de production des autres ENR resterait très nettement supérieur à celui des énergies classiques repoussant la diffusion rapide de ces technologies. Entreprises et investissements du secteur : Les sociétés leader sur le marché, toutes ENR confondus sont les sociétés Iberdrola (Espagne), Suez Energie (France), Shell Renewables (Angleterre), EHN (Espagne) et Siif (France). Dans le domaine du solaire photovoltaïque les sociétés SHARP (Japon), BP Solar (Angleterre) et Total Energie (France) sont à la tête du marché. Pour l'éolien, les sociétés Vestas (Danemark), Gamesa Eolica (Espagne), Enercon (All), Siemens Wind Power Bonus Energy A/S (Danemark), GE Wind (USA), JEUMONT SA (Français) et Vergnet (France) sortent du lot. Les principaux investisseurs mondiaux dans le domaine de l'énergie sont les Etats-Unis et le Japon avec respectivement 1400 M€ et 1000 M€. Les deux pays investissent des montants très élevés comparables dans le domaine des ENR (250 M€/an) ainsi que dans celui de l'efficacité énergétique (500 M€/an) et de l'hydrogène/pile à combustible (200 M€/an). Le seul secteur qui les différencie nettement est celui des énergies fossiles qui mobilise aux États- Unis 500 M€ par an contre 100 M€ par an au Japon. La filière « hydrogène-pile à combustible » est privilégiée par ces deux pays. Les États-Unis comptent privilégier deux voies de production de l'hydrogène : l'une à partir du charbon l'autre à partir de nucléaire. Le Japon est, quant à lui, axé sur la technologie des cellules photovoltaïques, secteur dans lequel il dispose d'une position mondiale forte mais mise également sur la pile à combustible pour réduire sa dépendance énergétique. Au niveau européen, les efforts financiers engagés par les Etats Membres en matière de recherche sur l'énergie (hors nucléaire) s'élèvent à 950 M€ par an. La demande de brevets européens dans le domaine de l'énergie suit depuis 1998 une nette progression qui résulte en partie de l'augmentation de nombre de demandes dans les domaines des piles à combustibles (421 demandes en 2002, contre 281 en 2001) et de l'hydrogène (166 contre 131). Au niveau national, la recherche du secteur privé consacre près de 500 M€ aux activités de recherche fondamentales et technologiques dans le domaine de l'énergie et de l'environnement. Cinq domaines sont concernés : le programme hydrogène-pile à combustible, la séparation et le stockage du CO2, l'électricité solaire photovoltaïque, la maîtrise de l'énergie dans les bâtiments et les bioénergies. Innovations technologiques : Ces investissements en recherche et développement entraînent des innovations technologiques qui portent principalement sur les énergies renouvelables. Dans l'éolien, les innovations concernent surtout l'optimisation des aérogénérateurs en termes de puissance. Les évolutions dans le solaire photovoltaïque portent sur les matériaux polymères et l'intégration des générateurs photovoltaïques à l'enveloppe des bâtiments. La géothermie, quant à elle, voit ses méthodes et ses équipements évoluer pour permettre l'inventaire des zones favorables, l'amélioration des techniques de forage et l'optimisation des pompes à chaleur. Les axes de recherche sur la biomasse se portent d'une part sur la contribution à fournir de l'énergie (électricité, chaleur, carburants) en accroissant la productivité et d'autre part sur de nouveaux produits pour la substitution des matières premières chimique. Enfin il ne faut pas oublier la filière de l'hydrogène qui, même si elle n'a pas encore dépassé le stade de l'émergence, est une voie très étudiée dans les transports. Actuellement une des rares applications réellement industrielles de l'hydrogène-énergie dans le transport est la propulsion spatiale à travers les moteurs cryogéniques alimentés en hydrogène et oxygène liquides d'Ariane 5. Mais depuis l'expérience du GPL les consommateurs sont peu favorables à une énergie explosive de type hydrogène liquide et les services des mines ne délivrent pas de certification d'immatriculation pour ce type de moteur. Dès lors les nouveaux développements se portent principalement sur un moteur nouvelle génération (pile à combustible combiné à de l'alcool). L'hydrogène est ainsi produit lors de la combustion au sein même du moteur par catalyse chimique et n'est donc pas stocké dans un réservoir de la voiture. F. LABY Source : synthèse « Le marché de l'énergie » du service marketing de Pollutec POLLUTEC 2005 : 29 NOVEMBRE - 2 DECEMBRE - PARIS NORD VILLEPINTE http://www.pollutec.com
Le marché des énergies renouvelables devrait peser plus de 40 milliards de dollars d'ici 2010 http://www.actu-environnement.com/ae/news/1378.php4 Les énergies renouvelables, ENR, (hydraulique, éolien, photovoltaïque, solaire thermique, géothermie, biomasse, biogaz et pile à combustible) sont placées, depuis quelques années, au centre des débats portant sur l'environnement, et plus généralement le développement durable. Les atouts en matière de ...

Bilan ; Chaleur renouvelable ; Électricité renouvelable ; Entreprise ; France ; Généralité énergie renouvelable ; Investissement privé ; Marché français ; Marché mondial ; Potentiel de développement ; Potentiel éolien ; Potentiel géothermique ; Potentiel hydraulique ; Production d'énergie ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 170
ISBN 0295-5873

Passée la phase de décollage, le secteur des énergies renouvelables est désormais en France une affaire rentable. Il mobilise des investissements se chiffrant en dizaines, voire centaines de millions d'euros. Tous les grands acteurs de l'énergie et plusieurs fonds d'investissement sont déjà sur ce marché jugé prometteur. Au coeur de cette évolution, l'éolien est la filière où se réalisent le plus d'opérations financières.
Passée la phase de décollage, le secteur des énergies renouvelables est désormais en France une affaire rentable. Il mobilise des investissements se chiffrant en dizaines, voire centaines de millions d'euros. Tous les grands acteurs de l'énergie et plusieurs fonds d'investissement sont déjà sur ce marché jugé prometteur. Au coeur de cette évolution, l'éolien est la filière où se réalisent le plus d'opérations financières.

Actionnaire / Action ; Appel d'offre ; Aspect financier ; Biomasse ; Éolien ; Fonds d'investissement ; Investissement collectif ; Investissement local ; Investissement privé ; Investissement public ; Société financière

... Lire [+]

V

- n° 65
ISBN 1150-529

"Vous souhaitez promouvoir la production d'électricité solaire mais ne disposez pas de surface de toiture ou de financement suffisant. L'association propose aux particuliers et aux personnes morales d'acquérir des parts d'installations solaires sous forme de bons ""VELECTONS""."

Association ; Électricité renouvelable ; Franche Comté ; Investissement collectif ; Investissement privé ; Particulier / Ménage ; Raccordé réseau ; Réalisation ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 1651
ISBN 1163-2720

Les panneaux solaires du Musée du Bois à Labaroche ont fait l'objet d'un financement citoyen

Alsace ; Bâtiment public ; Investissement collectif ; Investissement local ; Investissement privé ; Réalisation ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 115
ISBN 1624-7876

A Silfiac (56), le maire associe les habitants au financement des éoliennes en service dans la commune. Création d'une association : Avel Silieg

Bretagne ; Collectivité locale ; Écocitoyenneté ; Éolien ; Investissement local ; Investissement privé

... Lire [+]

V

- n° 36
ISBN 1634-5460

16 éoliennes du Haut des Ailes (lorraine) totalisent une puissance de 32 MW. 99 particuliers sont impliqués dans ce projet

Investissement collectif ; Investissement local ; Investissement privé ; Lorraine ; Parc éolien ; Réalisation

... Lire [+]

V

- n° 12
ISBN 1774-847X

L'association des Énergies Citoyennes de la Weiss (68) vient de finir sa première centrale photovoltaïque à financement citoyen. Les panneaux sont installés sur la toiture du musée du bois à Labaroche (68910) en partenariat avec la commune. Le solde du bilan comptable annuel est distribué aux citoyens qui ont permis sa réalisation en la finançant.

Alsace ; Association ; Bâtiment public ; Commune / Ville ; Écocitoyenneté ; Investissement collectif ; Investissement privé ; Population locale / Riverain ; Réalisation ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 701
ISBN 0750-1552

Un millier de prêts ont été souscrit en 6 mois dans les 3 caisses régionales qui l'ont mis en place dès avril 2006. 12 caisses régionales proposent aujourd'hui ce produit (avec un taux d'intérêt oscillant entre 1% et 3,90%).

Emprunt bancaire ; Généralité énergie renouvelable ; Logement ; Investissement privé ; Société financière

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Investissement privé [62]

Investissement collectif [30]

Éolien [22]

Réalisation [21]

Solaire photovoltaïque [19]

Investissement local [17]

Financement [14]

Investissement public [13]

France [11]

Centrale photovoltaïque [10]

Généralité énergie renouvelable [10]

Parc éolien [10]

Aspect financier [9]

Société financière [9]

Association [8]

Coût d'investissement [8]

Particulier / Ménage [8]

Actionnaire / Action [7]

Bâtiment public [7]

Collectivité locale [7]

Fonds d'investissement [7]

Projet [7]

Coopérative [6]

Logement [6]

Lorraine [6]

Population locale / Riverain [6]

Société / Compagnie [6]

Allemagne [5]

Alsace [5]

Bretagne [5]

Électricité renouvelable [5]

Performance énergétique [5]

Rhône Alpes [5]

Bâtiment [4]

Bâtiment communal [4]

Belgique [4]

Commune / Ville [4]

Écocitoyenneté [4]

Économie d'énergie [4]

Entreprise [4]

Europe [4]

Franche Comté [4]

Location [4]

Partenariat public-privé [4]

Politique énergétique [4]

Production d'électricité [4]

Puissance installée [4]

Rénovation [4]

Toiture [4]

Agriculteur [3]

Aide financière [3]

Chiffre clé [3]

Démarche administrative [3]

Emprunt bancaire [3]

Éolienne [3]

Marché français [3]

Marché mondial [3]

Pays de la Loire [3]

Production d'énergie [3]

Réglementation [3]

Réseau électrique [3]

Aspect juridique [2]

Avantage fiscal [2]

Biomasse [2]

Bureau d'étude [2]

Centre sportif [2]

CO2 evité [2]

Consommation d'énergie [2]

Contrat Performance Énergétique - CPE [2]

Croissance / Augmentation [2]

Donnée économique [2]

EDF [2]

Efficacité énergétique [2]

Épargne solidaire [2]

Exploitation [2]

Grenelle de l'environnement [2]

Industrie [2]

International [2]

Investissement [2]

Logement social [2]

Maintenance / Entretien [2]

Maitrise De l'Énergie - MDE [2]

MDP / Mécanisme Développement Propre [2]

Méthanisation [2]

Objectif [2]

Politique environnementale [2]

Potentiel de développement [2]

Potentiel éolien [2]

Prix de l'énergie [2]

Programme de développement [2]

Projet citoyen [2]

Raccordé réseau [2]

Scic - Société Coopérative d'Intérêt Collectif [2]

Secteur industriel [2]

Société d'exploitation [2]

Solaire thermique [2]

Tarif d'achat [2]

Temps de retour [2]

Transition énergétique [2]

#clerinfos [1]

Acceptabilité sociale [1]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z