F Nous contacter

0

Documents  Houlomotrice | enregistrements trouvés : 99

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 214
ISBN 0036-8369

La mer, source des énergies de demain? Utiliser la force des marées , des vagues eou encore la différence thermique entre fond et surface des eaux a fait rêver des générations d'ingénieurs, et non des moindres, tel Georges Claude. On pensait tout cela voué aux chames des utopies techniques. On se trompait.

Différence de température ; Houlomotrice ; Marémotrice ; Milieu marin

... Lire [+]

V

- n° 152
ISBN 0295-5873

L'immense étendue d'océan qui sépare l'Amérique du Nord et l'Europe développe de puissants trains de vagues se fracassant contre les côtes ouest de l'Ecosse. Le potentiel des générateurs à vagues y est estimés à 14 GW en 2010.

Angleterre ; Houlomotrice ; Marémotrice

... Lire [+]

L'ENERGIE DE LA HOULE | AJENA CONTACT 1/10/03

Article

XXXXX

V

- n° 57
ISBN 1265-3209

"Depuis longtemps, la puissance, voire la fureur de la mer est connue par les marins. Aujourd'hui, surfant sur la vague ""developpement durable"", des entreprises privées mettent au point de nouveaux systèmes de production d'électricité marine"

Courant marin ; Houlomotrice ; Marémotrice

... Lire [+]

V

- n° 234
ISBN 1026-8316

Mis en place par la CE en vue de paratger les approches européennes en matière de dévelopement de systèmes faisant appel à l'énergie des oceans, le réseau thématique WaveNet a élaboré un rapport détaille sur la situation des technologies liées à l'énergie houlomotrice et les défis se posant au secteur. http://www.wave-energy.net

Différence de température ; Houlomotrice ; Marémotrice ; Milieu marin ; Rapport

... Lire [+]

V

- n° 2895
ISBN 0042-126

La société ecossaire Ocean Power Delivery achève la construction d'un flotteur offshore de 120 metres de long convertissant l'énergie des vagues en électricité. Un concurrent des eoliennes

Houlomotrice ; Marémotrice ; Milieu marin ; Production d'électricité

... Lire [+]

V

- n° 158
ISBN 0295-5873

Après avoir exploré l'utilisation des courants marins dans le n°152, SS s'est plongé sans les nombreux projets de conversion de l'énergie des vagues. Selon le conseil mondial de l'énergie, l'exploitation de l'énergie des vagues permettrait de produire 10% des besoins mondiaux actuels en électricité

Courant marin ; Différence de température ; Houlomotrice ; Hydrolienne ; Marémotrice ; Milieu marin ; Recherche

... Lire [+]

V

- n° 200104

"http://www.worldenergy.org/wec-geis/publications/reports/ser/marine/marine.asp http://www.novethic.fr/novethic/site/article/index.jsp?id=71815 http://www.marineturbines.com/home.htm http://www.oceanpd.com/ Pour mémoire : Gorlov, A. and Rogers, K. (1997); Helical Turbine as Undersea Power Source; Sea Technology, United States """

Cours d'eau ; Électricité renouvelable ; Houlomotrice ; Energie hydraulique ; Hydrolienne ; Marémotrice ; Milieu marin

... Lire [+]

V

- n° 65
ISBN 1624-7876

Transformer l'energie des vague en électricité.

Électricité renouvelable ; Houlomotrice ; Marémotrice ; Milieu marin

... Lire [+]

V

- n° 159
ISBN 0295-5873

Un joyau à défendre Apprendre à matriser l'énergie Le solaire à son zénith De l'eau au présent et au futur De la canne au lisier Apprivoiser le vent Pleins feux sur le piton de la fournaise

Agence de l'énergie ; Agenda 21 local ; Biogaz ; Canne à sucre ; Chauffe eau solaire ; Climatisation solaire ; Dom Tom ; Éolien ; Établissement scolaire ; Généralité énergie renouvelable ; Géothermie ; Houlomotrice ; Energie hydraulique ; Ile de la Réunion ; Intempérie climatique ; Lisier / Excrément animal ; Marémotrice ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Production d'électricité ; Solaire photovoltaïque ; Solaire thermique ; Sucrerie

... Lire [+]

V

- n° 160304

"GRANDE - BRETAGNE : ""Un nouvel equipement flottant de recuperation de l'energie des vagues, concu a Edimbourg, est destine a aider l'Ecosse a atteindre ses objectifs ambitieux quant au developpement d'une """"energie verte"""". Le gouvernement ecossais souhaite que 40% de sa production electrique provienne des energies renouvelables d'ici a 2020. Le convertisseur d'energie appele """"Pelamis """", produit par la societe """" Ocean Power Delivery """" est une structure semi emergee, composee de quatre cylindres relies par des articulations. Le """" Pelamis """" est positionne dans la direction de propagation de la vague. Dans chaque articulation se trouve un module de conversion d'energie. En effet, le mouvement des vagues agit dans chaque articulation sur un verin hydraulique qui envoie du fluide haute pression vers un moteur hydraulique qui actionne un generateur d'electricite (i.e. une turbine). L'energie produite est envoyee, par l'intermediaire d'un cordon ombilical, dans les fonds marins. Un convertisseur """"Pelamis"""" genere 750 kW ce qui represente la consommation de 500 foyers et un parc machine d'une surface de 1 km2 devrait delivrer assez d'energie pour 20.000 foyers. Le Ministre de l'Industrie Ecossais, Jim Wallace, a declare que l'utilisation de ce type d'energie etait une etape obligee et il ajoute """"nous avons du vent, nous avons des mers, et je crois que cela veut dire que bien que notre objectif de 40% d'ici a 2020 soit ambitieux, nous pouvons l'atteindre"""" Le prototype doit etre teste a Orkney plus tard dans l'annee. Certaines entreprises ont montre un vif interet pour l'exploitation commerciale de cette innovation. """
"GRANDE - BRETAGNE : ""Un nouvel equipement flottant de recuperation de l'energie des vagues, concu a Edimbourg, est destine a aider l'Ecosse a atteindre ses objectifs ambitieux quant au developpement d'une """"energie verte"""". Le gouvernement ecossais souhaite que 40% de sa production electrique provienne des energies renouvelables d'ici a 2020. Le convertisseur d'energie appele """"Pelamis """", produit par la societe """" Ocean Power ...

Angleterre ; Houlomotrice ; Hydrolienne ; Marémotrice

... Lire [+]

V

- n° 110304

"Pour info... à noter aussi : les technologies ""marines"" (vagues...) sont aussi évaluées et leur coût serait comparable à l'éolien off-shore... In a report published today (10 March), The Royal Academy of Engineering reveals that electricity from offshore wind farms, currently the most viable renewable source, will cost at least twice as much as that from conventional sources. "
"Pour info... à noter aussi : les technologies ""marines"" (vagues...) sont aussi évaluées et leur coût serait comparable à l'éolien off-shore... In a report published today (10 March), The Royal Academy of Engineering reveals that electricity from offshore wind farms, currently the most viable renewable source, will cost at least twice as much as that from conventional sources. "

Angleterre ; Éolien ; Houlomotrice ; Marémotrice ; Offshore ; Publication

... Lire [+]

V

- n° 40304

http://www.oceanpowertechnologies.com/ Ocean Power Technologies, a firm that generates energy from wave power, said it had signed a deal with Spanish electricity utility Iberdrola for a pilot project involving 10 power-generating buoys. These will be placed about a half-mile off Spain's north coast, midway between Santander and Bilbao. OPT has been ocean testing its kit since late 1997, and has a similar pilot project running off Hawaii with the support of the U.S. Navy. Although both the Hawaiian and Spanish projects will generate a tiny 1.25 megawatts, the firm expects to have a 100 megawatt wave farm in place by 2006 -- helping it to move from a loss to a profit into the same year.
http://www.oceanpowertechnologies.com/ Ocean Power Technologies, a firm that generates energy from wave power, said it had signed a deal with Spanish electricity utility Iberdrola for a pilot project involving 10 power-generating buoys. These will be placed about a half-mile off Spain's north coast, midway between Santander and Bilbao. OPT has been ocean testing its kit since late 1997, and has a similar pilot project running off Hawaii with the ...

Espagne ; Houlomotrice ; Hydrolienne ; Marémotrice

... Lire [+]

V

- n° 180304

"17 March 2004 http://europa.eu.int/rapid/start/cgi/guesten.ksh?p_action.gettxt=gt&doc=IP/04/350|0|RAPID&lg=FR&display= Bruxelles, le 16 mars 2004 L'Europe à l'avant-garde de la recherche en matière d'énergies solaire, houlomotrice et géothermique Aujourd'hui, sur le site expérimental de la ""Plateforme solaire"" d'Almería (Espagne), la Commission européenne a exposé l'état d'avancement de ses programmes de recherche sur les sources d'énergie de remplacement, parmi lesquelles les énergies héliothermique, houlomotrice et géothermique. Alors que la consommation énergétique mondiale va doubler au cours des 50 prochaines années, l'Europe continue à dépendre largement de sources d'énergie extérieures. Actuellement, la consommation énergétique de l'UE repose sur le pétrole à 41%, puis sur le gaz (23%), le charbon (15%), le nucléaire (15%) et les énergies renouvelables à hauteur de 6% seulement. La menace de changement climatique au niveau planétaire et les risques pesant sur la sécurité énergétique contraindront l'Europe à changer radicalement de politique en la matière et à diversifier ses sources d'approvisionnement en faisant de plus en plus appel aux énergies renouvelables. Aussi l'UE a-t-elle défini une stratégie visant à faire passer la part des énergies renouvelables de 6% aujourd'hui à 12% d'ici à 2010. Ainsi, au titre du 6e programme-cadre de recherche (PC6 2003-2006), l'UE consacrera 810 millions € aux sources d'énergie renouvelables. Parmi les projets présentés aujourd'hui, on peut citer ""European Hot Dry Rock"" pour l'énergie géothermique, ""Wave Dragon"" pour l'énergie houlomotrice et ""Sol Air"" pour l'énergie héliothermique. ""Nous utiliserons encore longtemps les combustibles fossiles, mais nous devons développer des sources d'énergie de remplacement afin que la croissance économique de l'Europe soit réellement durable,"" a déclaré Philippe Busquin, membre de la Commission chargé de la recherche. ""Les énergies houlomotrice, géothermique et solaire sont prometteuses mais ne représentent encore qu'une part relativement faible du bilan énergétique global. Il convient donc d'intensifier la recherche pour les rendre vraiment rentables et encourager leur adoption, ainsi que celle d'autres sources d'énergie de remplacement. Les projets présentés aujourd'hui par la Commission montrent que cela est faisable. Par le développement de la recherche associé à d'autres mesures incitatives, comme diminuer les taxes et faciliter l'accès au capital, il est possible de promouvoir leur utilisation et de rendre l'Europe non seulement plus propre mais aussi plus compétitive."" L'Europe a de nombreuses solutions Actuellement, l'UE mène des activités de recherche et de développement technologique sur plusieurs types d'énergie renouvelable comme l'énergie éolienne, la biomasse, l'énergie photovoltaïque, la concentration héliothermique, l'énergie marine (vagues, marée et osmose) et la géothermie. L'exposé d'aujourd'hui apporte une preuve de l'avance de l'Europe en ce qui concerne l'élaboration et la mise en oeuvre de concepts révolutionnaires de recherche et de transfert technologique dans le domaine des énergies géothermique, héliothermique concentrée et houlomotrice. Énergie géothermique L'énergie géothermique tire parti de la chaleur naturelle de la Terre, et elle est donc disponible à tout moment du jour et de la nuit indépendamment des conditions météorologiques et climatiques. En Europe, environ 95.000 logements sont aujourd'hui chauffés à l'aide de l'énergie géothermique. Celle-ci a la capacité de produire quelque 1.000 MW de puissance électrique et elle est déjà exploitée en Europe. Le projet de l'UE intitulé ""European Hot Dry Rock"" sera présenté lors de l'exposé. Le projet (auquel participent la France, l'Allemagne, l'Italie et la Suisse) consiste à utiliser de vastes systèmes de failles naturelles et à y injecter de l'eau à haute pression, laquelle est ensuite chauffée et récupérée à la surface du sol à l'aide de plusieurs puits de production. Un échangeur de chaleur transfère l'énergie à un second circuit qui entraîne un turbogénérateur de façon à produire de l'électricité. L'Europe est actuellement le leader mondial pour cette technologie et le site expérimental européen se situe à Soultz-sous-Forêts (FR). Pour plus d'informations, veuillez consulter le site http://www.soultz.net Énergie marine L'énergie marine tire parti de l'effet des marées ou des vagues pour produire de l'électricité. Les équipes européennes mettant au point des dispositifs pour exploiter les courants de marée, c'est-à-dire récupérer l'énergie des courants marins produits par les marées, sont leaders dans le monde. Aucune autre équipe n'a pour l'instant dépassé le stade des études théoriques. Actuellement, deux systèmes sont à l'essai qui produisent 300 kWe chacun. Les équipes qui travaillent sur les dispositifs utilisant l'énergie des vagues, lesquels transforment le mouvement des vagues en énergie exploitable, sont elles aussi leaders mondiaux dans leur domaine. Le projet de recherche de l'UE Wave Dragon, qui sera présenté lors de l'exposé, est le premier convertisseur d'énergie des vagues en mer jamais réalisé au monde et produit de l'électricité pour le réseau danois. L'équipe réunit des participants originaires d'Autriche, du Danemark, d'Allemagne, d'Irlande, de Suède et du Royaume-Uni. Amarré au large et pesant 237 tonnes, Wave Dragon récupère l'énergie produite par les vagues ""déferlantes"". L'eau est initialement stockée dans un réservoir, puis circule à travers des turbines qui produisent de l'électricité. La taille de ce prototype est quatre fois inférieure à celle du système complet. Par rapport aux centrales hydroélectriques classiques, cette nouvelle technologie est tout à fait compétitive. Il existe déjà des plans concernant la construction et l'installation d'unités de production ailleurs dans l'UE. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site http://www.wavedragon.net Concentration héliothermique La concentration héliothermique consiste à utiliser directement la lumière du soleil, à l'aide de systèmes optiques, afin de produire de la chaleur. Les consortiums européens, en élaborant des composants et des concepts nouveaux, prennent de l'avance dans ce domaine: le projet Sol Air repose sur l'utilisation de miroirs afin de concentrer le rayonnement du soleil sur un récepteur en céramique qui chauffe l'air, lequel sert à son tour à chauffer de l'eau. Ensuite, la vapeur d'eau entraîne des turbines qui produisent de l'électricité. Les Européens sont désormais propriétaires de cette technologie particulière qui est unique au monde. À l'avenir, la puissance des centrales solaires utilisant la technologie des centrales à tour variera de 10 MWe à 100 MWe en fonction de la demande et du terrain disponible. Cette nouvelle technologie offre un grand potentiel et les personnes qui assisteront à l'exposé pourront découvrir à quoi ressemble concrètement une centrale solaire opérationnelle. L'équipe du projet réunit des participants originaires d'Espagne, d'Allemagne, de Grèce et du Danemark. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site: Plateforme solaire: http://www.psa.es "
"17 March 2004 http://europa.eu.int/rapid/start/cgi/guesten.ksh?p_action.gettxt=gt&doc=IP/04/350|0|RAPID&lg=FR&display= Bruxelles, le 16 mars 2004 L'Europe à l'avant-garde de la recherche en matière d'énergies solaire, houlomotrice et géothermique Aujourd'hui, sur le site expérimental de la ""Plateforme solaire"" d'Almería (Espagne), la Commission européenne a exposé l'état d'avancement de ses programmes de recherche sur les sources d'énergie de ...

Concentrateur solaire ; Énergie solaire ; Europe ; Géothermie ; Houlomotrice ; Marémotrice ; Recherche

... Lire [+]

V

- n° 250304

"LE MONDE | 25.03.04 | 14h11 C'est en observant des ""souffleurs"", ces trous dans les récifs par lesquels la houle éjecte puissamment l'eau emprisonnée sous le corail, qu'Erik Friis-Madsen a été convaincu que la force des vagues pouvait être convertie en énergie. C'était en 1986, sur un atoll du Pacifique-Sud. Depuis, l'idée de cet ingénieur danois a fait son chemin, jusqu'à aboutir à un prototype, à l'échelle 1/4,5, le ""Wave Dragon"", qui étend depuis quelques mois ses deux bras rouges dans un fjord danois. Le ""dragon des vagues"" doit son nom à une mauvaise traduction du terme danois, qui désigne aussi un cerf-volant, évoqué par sa forme en flèche. ""Le principe est simple, commente Hans Christian Soerensen, coordinateur du projet soutenu par l'Union européenne et six Etats partenaires. Les rampes ressemblent à une plage qui oriente les vagues jusqu'à une plate-forme. En s'écoulant, l'eau fait tourner une batterie de turbines capables de produire 20 kW d'électricité."" Le projet recèle tout de même quelques subtilités. ""Il fallait éviter que, lorsque les réservoirs se vident, l'ensemble ne se soulève comme un bouchon, ce qui empêcherait les vagues de monter jusqu'aux réservoirs"", note M. Soerensen. Il fallait aussi s'assurer de la capacité de survie du dragon, qui devra affronter les tempêtes de la mer du Nord et de l'Atlantique. ""Il y a plus de systèmes à vague au fond des mers qu'en surface !"", plaisante M. Soerensen, faisant allusion aux nombreux prototypes détruits à la première grosse houle. Pour éviter ce désagrément, de longs tests en bassin ont été conduits sur des maquettes au cinquantième. ""Ces tests de survie ont coûté 600 000 euros"", chiffre-t-il, considérant qu'il s'agit là d'un investissement rentable. Le Wave Dragon a en effet essuyé, cet hiver, quelques rudes coups de vent, dont l'un de ses bras a fait les frais. ""Compte tenu des conditions météorologiques, il a fallu attendre deux mois pour pouvoir réparer"", indique M. Soerensen, insistant sur l'importance des redondances dans un milieu où la maintenance est délicate. PROBLÈME DE STOCKAGE L'objectif est désormais, si les financements suivent, de construire - à partir de 2006, espèrent ses concepteurs - des usines comportant sept unités, réparties sur 4 kilomètres de côte, ancrées sur des fonds de 25 mètres. Elles pourraient produire entre 50 et 80 MW et répondre aux besoins électriques de 50 000 foyers environ. Ces dragons-là, avec leur masse de 33 000 tonnes et leur envergure de 300 mètres, seront des monstres animant vingt turbines. Géants impuissants en cas de mer d'huile ? ""Nous ne pouvons effectivement stocker l'énergie avec ce système, mais nous prévoyons de l'installer dans des zones où il y a des vagues 80 % du temps"", reconnaît M. Soerensen. Il plaide pour une combinaison avec les éoliennes - dont il espère égaler, dans les prochaines années, le coût du kWh. Leurs pales sont touchées par les vents en moyenne huit heures avant que ceux-ci ne soulèvent la houle énergétique. Hervé Morin * ARTICLE PARU DANS L'EDITION DU 26.03.04 "
"LE MONDE | 25.03.04 | 14h11 C'est en observant des ""souffleurs"", ces trous dans les récifs par lesquels la houle éjecte puissamment l'eau emprisonnée sous le corail, qu'Erik Friis-Madsen a été convaincu que la force des vagues pouvait être convertie en énergie. C'était en 1986, sur un atoll du Pacifique-Sud. Depuis, l'idée de cet ingénieur danois a fait son chemin, jusqu'à aboutir à un prototype, à l'échelle 1/4,5, le ""Wave Dragon"", qui ...

Houlomotrice ; Hydrolienne ; Marémotrice ; Stockage électricité

... Lire [+]

V

- n° 210404

"D'ici a fin 2004, une nouvelle technologie sera testee au large de Nazare pour produire de l'energie a partir des vagues. Installe a 5 km des cotes, l'equipement compose de gros cylindres, oscille avec la houle faisant un mouvement sinueux comme un serpent. Un systeme hydraulique permet de capter l'energie des vagues qui est ensuite convertie en electricite puis transportee vers la terre. Ce dispositif occuperait en mer, une surface de 1 km carre. L'idee d'amener ce projet de demonstration provient de l'entreprise Enersis. L'objectif est de parier sur la participation nationale a cette nouvelle technologie de facon a ce que le pays ne soit pas dependant des fournisseurs externes comme c est le cas pour les parcs eoliens. Il reste a definir comment un ""parc a vagues"" sera reconnu: pour l'instant 5 organismes sont impliques (ministeres de l'environnement, de l'economie, de la peche, de la defense et de l'administration). Les vagues ne sont pas une piece majeure dans la strategie energetique du pays pour les prochaines annees puisqu'elles ne devraient pas representer plus de 0,5% de l'energie renouvelable produite en 2010. Contacts : - Enersis : http://www.enersis.cl/ - Ocean power delivery : http://www.oceanpd.com/ "
"D'ici a fin 2004, une nouvelle technologie sera testee au large de Nazare pour produire de l'energie a partir des vagues. Installe a 5 km des cotes, l'equipement compose de gros cylindres, oscille avec la houle faisant un mouvement sinueux comme un serpent. Un systeme hydraulique permet de capter l'energie des vagues qui est ensuite convertie en electricite puis transportee vers la terre. Ce dispositif occuperait en mer, une surface de 1 km ...

Houlomotrice ; Hydrolienne ; Marémotrice ; Milieu marin ; Portugal

... Lire [+]

V

- n° 70504

"C'est au large de Santona, petite bourgade a quelques km de Santander en Cantabrie, connue jusqu'alors pour ses anchois que devrait voir le jour ce nouveau type de centrale electrique. Apres avoir signe un accord avec la filiale Americaine OPT (Ocean Power Technologies), Iberdrola, la compagnie d'electricite espagnole a demarre la construction d'une usine pilote. Sur une superficie de 2000 metres carres, 10 bouees geantes de 16 metres de long et 6 metres de diametre transformeront en courant electrique la force des vagues. Les oscillations des vagues variant entre 1et 5 metres font de la mer Cantabrique, une zone ideale pour ce systeme. Le principe, relativement simple est donc base sur la conversion du mouvement ondulatoire des vagues en mouvement de rotation d'elements mecaniques. Les ""PowerBuoy"", ces bouees geantes ancrees par 30 metres de fond, suivent le mouvement des vagues en se deplacant verticalement le long d'une structure similaire a un piston. Lors de la phase montante, l'eau entre dans une pompe hydraulique. Elle est evacuee sous pression vers un alternateur lorsque la bouee redescend. Le courant est transforme dans des installations sous-marines et achemine via des cables vers l'exterieur pour sa distribution par le reseau electrique conventionnel. Cet ensemble experimental devrait pouvoir generer entre 1,25 et 2 MW et subvenir aux besoins en electricite d'environ 1500 familles (soit un tiers de la population de Santona). Se servir de la force des oceans pour produire de l'energie n'est pas vraiment une idee nouvelle. L'avantage majeur de ce systeme est son immersion totale et donc l'absence de pollution visuelle ou sonore. Par trente metres de fond, les risques d'accident sont quasiment inexistants. Le projet d'un budget initial de 3,25 millions de dollars, pourrait aboutir sur la construction de plusieurs centrales du meme type sur toute la côte Cantabrique et totaliser une puissance de 100MW. Roberto Legaz, responsable du developpement d'energie renouvelable chez Iberdrola et directeur de ce projet, estime a 30 ans l'amortissement des installations et envisage d'autres applications comme la desalinisation de l'eau ou l'approvisionnement energetique de region isolees. ""Et ce n'est qu'un debut"" ; Legaz prophetise un succes identique a celui du parc eolien qu'il a lui meme mis en place il y a une douzaine d'annees. En ce temps tres court l'Espagne a su se placer au 3eme rang des puissances mondiales en terme d'energie eolienne. Les PowerBuoy concurrenceront-elles les ""Wave Dragon"" danois de la mer du Nord, les convertisseurs Pelamis ecossais ou encore les mighty whales japonaises ? La multiplication des projets utilisant l'energie des vagues, leur diversite et leurs succes croissant laissent envisager que la ""houille bleue pourrait bientôt devenir la plus grande et la plus sûre des ressources d'energie de la planete"". Contacts : Roberto Legaz, Business Development Director, tel : +34 91 784 33 71, e-mail : Roberto.legaz@iberdrola.es Sources : El Pais, 05/04/2004 ; http://www.oceanpowertechnologies.com "
"C'est au large de Santona, petite bourgade a quelques km de Santander en Cantabrie, connue jusqu'alors pour ses anchois que devrait voir le jour ce nouveau type de centrale electrique. Apres avoir signe un accord avec la filiale Americaine OPT (Ocean Power Technologies), Iberdrola, la compagnie d'electricite espagnole a demarre la construction d'une usine pilote. Sur une superficie de 2000 metres carres, 10 bouees geantes de 16 metres de long ...

Espagne ; Houlomotrice ; Marémotrice

... Lire [+]

V

- n° 130504

Up to 20 million homes in Europe could be powered by clean renewable energy from the sea, according to ocean energy expert Teresa Pontes of Portugal, who was speaking at the EurOCEAN marine science and policy event in Galway today (12th May). She estimated that, by harnessing energy from waves and marine currents, Europe would produce around 200 TerraWatt (200 million megawatt) hours per year of electrical power. "The oceans contain a huge energy resource with different origins," said Ms. Teresa Pontes. "The most developed conversion technologies are for tidal energy, thermal energy, marine currents and ocean waves. The last two technologies are those which have received most attention in that last fifteen years, as they show the best prospects of becoming competitive in the short to medium term." Wave and marine current energy generation are generally considered to be environmentally benign, with the only impacts being visual intrusion and possibly noise from air turbines on shoreline wave power plants. For offshore ocean energy plants the only conflicts could come from shipping, navigation and fishing and most of these conflicts could be minimised and, in some cases, eliminated at the planning stage. "Europe is characterised by particularly high ocean energy, with the highest offshore power levels off Ireland and Scotland," added M. Teresa Pontes. Going eastwards and southwards, energy levels drop from the 70 kiloWatts per hour off Ireland and Scotland to 30 kiloWatts per hour off Norway and the southern archipelagos of Madeira and the Canaries. The EurOCEAN event continues today and tomorrow in Galway with over 500 participants from all over Europe. One of the major themes of the event is 'Communicating Marine Science', which was used as a keynote address by leading journalist Mr. Clive Cookson ­ Science Editor of the Financial Times. "Scientists are coming to realise how important it is to communicate their work to the public through the media and to engage with the public on controversial issues," said Mr Cookson. The EurOCEAN Conference concludes tomorrow with an address by Mr. Dermot Ahern TD., Minister for Communications, Marine and Natural Resources. Rapporteurs from six parallel and plenary sessions will highlight future challenges and priorities identified during the three day Conference at the Radisson Hotel, Galway. EurOCEAN 2004 is a European Presidency event sponsored by the European Commission, the Marine Institute, and the European Science Foundation Marine Board (ESF-MB). - - - The Marine Institute is Ireland's national marine research and development agency with it's headquarters in Galway, on the edge of the Atlantic. The ESF Marine Board is an association of 25 national marine funding agencies and national institutes from 17 European countries. The ESF Marine Board provides a forum to facilitate integration of marine research activities and strategic policy, promoting synergies and centres of excellence in marine science. EurOCEAN 2004 is the successor to the previous MAST-DAYS and EurOCEAN Conferences held in Brussels (1994), Sorrento (1996), Lisbon (1998) and Hamburg (2000). http://www.eurocean2004.com/
Up to 20 million homes in Europe could be powered by clean renewable energy from the sea, according to ocean energy expert Teresa Pontes of Portugal, who was speaking at the EurOCEAN marine science and policy event in Galway today (12th May). She estimated that, by harnessing energy from waves and marine currents, Europe would produce around 200 TerraWatt (200 million megawatt) hours per year of electrical power. "The oceans contain a huge ...

Europe ; Houlomotrice ; Irlande ; Marémotrice

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Houlomotrice [99]

Marémotrice [65]

Énergie marine [36]

Hydrolienne [34]

Éolien [28]

Production d'électricité [26]

Offshore [24]

Energie hydraulique [23]

Potentiel de développement [22]

France [19]

Courant marin [18]

Généralité énergie renouvelable [17]

Recherche [17]

Électricité renouvelable [16]

Milieu marin [16]

Projet [16]

Angleterre [15]

Écosse [15]

Expérimentation [15]

Réalisation [15]

Différence de température [14]

Portugal [14]

Biomasse [13]

Europe [13]

Géothermie [12]

Solaire photovoltaïque [12]

Bretagne [9]

Danemark [9]

Solaire thermique [9]

Espagne [7]

Impact environnemental [7]

International [7]

Technologie [7]

Turbine hydraulique [7]

Algue [6]

Biocarburant [6]

Éolienne [6]

Pays de la Loire [6]

Petite Centrale Hydroélectrique [6]

Stockage électricité [6]

Barrage hydraulique [5]

Chaleur [5]

Concentrateur solaire [5]

Consommation d'énergie [5]

Cours d'eau [5]

Coût d'investissement [5]

Emploi [5]

Énergie Thermique des Mers - ETM [5]

Laboratoire [5]

Maitrise De l'Énergie - MDE [5]

Perspective [5]

Politique énergétique [5]

Puissance installée [5]

Scénario [5]

Biogaz [4]

Chiffre clé [4]

Énergie solaire [4]

Ile [4]

Industrie [4]

Innovation [4]

Nucléaire [4]

Parc éolien [4]

Pile à combustible [4]

Principe de fonctionnement [4]

Production de chaleur [4]

Réserve / Ressource energétique [4]

Royaume Uni [4]

Transport [4]

Allemagne [3]

Aspect financier [3]

Aspect historique [3]

Bâtiment [3]

Bilan énergétique [3]

Bois énergie [3]

Canada [3]

Centrale solaire [3]

Charbon [3]

Consommation d'électricité [3]

Demande en énergie [3]

Donnée économique [3]

Économie d'énergie [3]

Électricité [3]

Energie fossile [3]

Gaz à Effet de Serre / GES [3]

Gisement solaire [3]

Hydrogène [3]

Ile de la Réunion [3]

Irlande [3]

Pompe à chaleur [3]

Prospective / Prévision [3]

Secteur industriel [3]

Tarif d'achat [3]

Vent [3]

Agenda 21 local [2]

Alternative [2]

Appel d'offre [2]

Budget [2]

Caractéristique technique [2]

Cartographie / Atlas [2]

Centrale thermique [2]

Changement climatique [2]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z