F Nous contacter

0

Documents  Réserve / Ressource energétique | enregistrements trouvés : 231

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

- n° 93 - p.12 à p.12

Les territoires sont en première ligne de la transition énergétique. Plusieurs facteurs structurels justifient leur implication croissante : les gisements d'énergies renouvelables et d'économies d'énergie sont par nature locaux ; les responsabilités confiées aux territoires par la loi augmentent régulièrement depuis 30 ans ; l'énergie s'impose comme une question sociétale majeure pour les citoyens - précarité énergétique, risques environnementaux notamment -, et de ce fait, pour les élus.
Les territoires sont en première ligne de la transition énergétique. Plusieurs facteurs structurels justifient leur implication croissante : les gisements d'énergies renouvelables et d'économies d'énergie sont par nature locaux ; les responsabilités confiées aux territoires par la loi augmentent régulièrement depuis 30 ans ; l'énergie s'impose comme une question sociétale majeure pour les citoyens - précarité énergétique, risques enviro...

Aménagement du territoire ; Transition énergétique ; Réserve / Ressource energétique ; Économie d'énergie ; Précarité énergétique ; Collectivité locale ; Région

... Lire [+]

y

La Commission européenne a lancé, le 9 juillet, une consultation sur « la manière de réduire l'incidence des bâtiments sur l'environnement ». Selon l'exécutif européen, « la conception, la construction, l'utilisation et la démolition des bâtiments nécessitent d'importantes ressources, et l'incidence de ces bâtiments sur l'environnement, la consommation d'énergie et le changement climatique est significative. Il est donc essentiel d'améliorer les techniques de construction.»
La Commission européenne a lancé, le 9 juillet, une consultation sur « la manière de réduire l'incidence des bâtiments sur l'environnement ». Selon l'exécutif européen, « la conception, la construction, l'utilisation et la démolition des bâtiments nécessitent d'importantes ressources, et l'incidence de ces bâtiments sur l'environnement, la consommation d'énergie et le changement climatique est significative. Il est donc essentiel d'améliorer les ...

Efficacité énergétique ; Bâtiment ; Construction ; Réserve / Ressource energétique ; Caractéristique technique ; Matériau de construction

... Lire [+]

V

- n° 210110

Le cabinet d'audit et de conseil Deloitte livre son analyse du marché de l'énergie pour les années à venir. La crise économique a eu un impact considérable sur ce secteur et l'incertitude de la reprise pose question quant à l'évolution du marché. Si les prix de l'électricité et du gaz sont déprimés en ce début d'année 2010, ils ne ''reflètent pas les tensions sur les capacités qui, à moyen et long terme, vont s'intensifier''. La disponibilité des ressources en pétrole et électricité est incertaine. Or, dans ce contexte d'incertitudes, la demande énergétique mondiale ne cesse de croître. Comment y répondre ? Les investissements nécessaires à satisfaire cette croissance demeurent ''pharaoniques'' selon une étude du cabinet Deloitte publiée le 19 janvier dernier (Energy predictions 2010) : http://www.deloitte.com/assets/Dcom-Global/Local%20Assets/Documents/Energy_Resources/Predictions_Nov09_web.pdf . Pourtant, ces investissements font face à de nombreuses autres incertitudes, notamment sur le coût de la contrainte carbone. L'échec du sommet de Copenhague, qui s'est achevé ''sans avoir posé les bases de négociation d'un cadre global contraignant de réduction d'émissions'', prive les investisseurs d'une vision claire et à long terme. Energies traditionnelles, un pari incertain : Le charbon, disponible en abondance à un coût marginal faible dans les zones de forte demande, ''a pour inconvénient de rejeter près d'une tonne de CO2 dans l'atmosphère pour tout MWh électrique produit''. Si de nombreux producteurs misent aujourd'hui sur la technologie de capture et de stockage de carbone (CSC), qui ''promet une production d'énergie décarbonée à une échelle comparable au nucléaire, à court et moyen terme, pour un investissement équivalent à celui de l'atome, avec une efficacité énergétique en baisse de 20 %, le charbon propre fait doubler le coût de l'électricité''. La production mondiale d'électricité d'origine nucléaire devrait quant à elle rester stable sur les vingt années à venir ou même décliner légèrement, ''selon les hypothèses de demande électrique, de politiques climatiques ou d'indépendance énergétique, d'arrêt ou de prolongement des tranches nucléaires en service, ou de résistance de l'opinion''. Un certain nombre de projets pourraient être retardés ''du fait de la détérioration du crédit des maîtres d'ouvrage, de l'indisponibilité des financements ou de la pénurie d'ingénieurs nucléaires''. Le retard non officiel du chantier de l'EPR de Flamanville, annoncé par le quotidien Le Figaro le 19 janvier, pourrait confirmer ces prévisions. Selon le cabinet Deloitte, le secteur du nucléaire, pour se développer, a ''besoin, non de subventions publiques, mais d'un prix long terme du carbone''. Les compagnies électriques et gazières, durement affectées par la baisse de la demande et des prix, hésitent à poursuivre leurs investissements. Les grands producteurs de pétrole sont de leur côté à la recherche de financement pour de nouvelles infrastructures. Selon Deloitte, ''les prêts chinois remboursables en pétrole pourraient faire école''. Energies renouvelables, des choix stratégiques indispensables : Les énergies renouvelables n'ont pas échappé à la crise. Les investissements ont fortement ralenti depuis quelques mois. De plus, ceux-ci sont confrontés à des incertitudes stratégiques. Par exemple, le paquet climat européen privilégie le choix de l'éolien, ''seule technologie renouvelable mûre, mais dont les limites apparaissent de plus en plus''. En revanche, des opportunités apparaissent en Afrique du Nord, Sub-saharienne et au Moyen-Orient pour le solaire photovoltaïque. ''A moyen et long terme, le rayonnement solaire constitue une ressource d'énergie primaire abondante, , qui, portée par des coûts d'investissement en baisse, pourrait assurer la fourniture à des zones de pression démographique forte aujourd'hui privées d'électricité, voire exporter vers le sud de l'Europe''. Efficacité énergétique, l'avenir ? : La demande énergétique devrait croître de 45 % d'ici à 2030. Or, ''ce scénario n'est compatible avec les objectifs de limitation de concentration de CO2 à 450ppm qu'à la faveur d'une baisse de la demande à concurrence de 40 % des efforts de réduction d'émissions. Un déploiement à grande échelle des systèmes de contrôle, mesure et automatisation, permettant aujourd'hui de réduire la consommation finale jusqu'à 30 % dans le résidentiel et 20 % dans l'industrie, est inévitable'', selon le cabinet de conseil. Le développement de réseaux intelligents pourrait accroître l'efficacité énergétique de l'industrie, aujourd'hui limitée à 33 %. Finalement, l'étude souligne l'importance d'une vision stratégique du marché de l'énergie, les choix actuels ayant des conséquences à long terme. le site Internet de Deloitte : http://www.deloitte.com
Le cabinet d'audit et de conseil Deloitte livre son analyse du marché de l'énergie pour les années à venir. La crise économique a eu un impact considérable sur ce secteur et l'incertitude de la reprise pose question quant à l'évolution du marché. Si les prix de l'électricité et du gaz sont déprimés en ce début d'année 2010, ils ne ''reflètent pas les tensions sur les capacités qui, à moyen et long terme, vont s'intensifier''. La disponibilité ...

Changement climatique ; Crise énergétique ; Demande en énergie ; Donnée économique ; Efficacité énergétique ; Étude ; Étude de marché ; Généralité énergie renouvelable ; International ; Investissement ; Marché énergétique ; Nucléaire ; Perspective ; Prix de l'electricité ; Prospective / Prévision ; Réserve / Ressource energétique

... Lire [+]

V

- n° 040310

Même si elle n'est pas fortement boisée, la Basse-Normandie se classe sixième des régions de métropole pour sa filière forêt-bois, de la production à la commercialisation du bois en passant par les différentes étapes de sa transformation. Une filière qui concentre 2,8 % des emplois de la région (14.510 personnes en 2006). Avec un chiffre d'affaires total estimé à plus de 2,1 milliards d'euros en 2007 et une valeur ajoutée estimée à 630 millions d'euros, le poids économique de cette filière se situe entre la métallurgie (540 millions de valeur ajoutée) et le secteur électronucléaire (860 millions d'euros de valeur ajoutée), ''deux poids lourds de l'industrie régionale''. Cette filière est en pleine mutation : le secteur de la construction bois connaît une forte expansion. L'emploi y est passé de 4.500 postes de travail en 1990 à 6.690 en 2006, pour atteindre 16 % de l'emploi total du secteur de la construction. Enfin, la filière est constituée d'un grand nombre d'entreprises individuelles et de petites entreprises locales, très peu tournées vers l'exportation. Le résumé de l'étude : http://www.insee.fr/fr/insee_regions/basse-normandie/themes/centpourcent/198/198.pdf
Même si elle n'est pas fortement boisée, la Basse-Normandie se classe sixième des régions de métropole pour sa filière forêt-bois, de la production à la commercialisation du bois en passant par les différentes étapes de sa transformation. Une filière qui concentre 2,8 % des emplois de la région (14.510 personnes en 2006). Avec un chiffre d'affaires total estimé à plus de 2,1 milliards d'euros en 2007 et une valeur ajoutée estimée à 630 millions ...

Basse Normandie ; Bois ; Bois énergie ; Chiffre d'Affaire ; Donnée économique ; Emploi ; Entreprise ; Ossature Bois ; Étude ; Étude de marché ; Gisement forestier ; Réserve / Ressource energétique

... Lire [+]

2 y

A partir de compilations de données Eurostat, l'Agence européenne de l'environnement a établi, dans Progress on Resource Efficiency, rapport diffusé le 2 juin, un baromètre des ressources utilisées, de la croissance en termes de points de PIB qui en résulte.
Un découplage relatif est réalisé quand le taux de croissance d'une pression environnementale (par exemple l'utilisation de ressources ou le dégagement d'émissions) est plus bas que le taux de croissance d'une activité économique. Le découplage absolu se concrétise quand la pression environnementale corrélative demeure soit stable, soit décroît tandis que l'activité économique augmente. Il s'agit de déconnecter pression environnementale et croissance économique.
A partir de compilations de données Eurostat, l'Agence européenne de l'environnement a établi, dans Progress on Resource Efficiency, rapport diffusé le 2 juin, un baromètre des ressources utilisées, de la croissance en termes de points de PIB qui en résulte.
Un découplage relatif est réalisé quand le taux de croissance d'une pression environnementale (par exemple l'utilisation de ressources ou le dégagement d'émissions) est plus bas que le taux ...

Europe ; Aspect économique ; Consommation d'énergie ; Réserve / Ressource energétique ; Emploi

... Lire [+]

V

- n° 43 - p. 06 à p.06

a l'horizon 2020, les énergies de la mer pourraient représenter 3% de la consommation électrique française. Une piste à suivre...

Énergie marine ; France ; Hydrolienne ; Marémotrice ; Houlomotrice ; Éolienne ; Politique énergétique ; Généralité énergie renouvelable ; Réserve / Ressource energétique ; ADEME ; Production d'électricité ; Fonds démonstrateur de recherche ; Projet ; Aspect financier ; Scénario

... Lire [+]

Projets qui démarrent | ADEME & VOUS 01/08/2011

Article

XXXXX

V

- n° 47 - p. 04 à p. 05

Quatre hydroliennes vont être immergés par EDF au large des Côtes-d'Armor, entre Paimpol et l'îlede Bréhat, pour produire de l'électricité à partir de l'énergie des courants de marée.

Hydrolienne ; EDF ; Bretagne ; Énergie marine ; Raccordement réseau ; Impact environnemental ; Installation ; Réserve / Ressource energétique ; Généralité énergie renouvelable ; ADEME

... Lire [+]

V

- n° 53 - p.08 à p.09

Ressource propre, disponible à tout instant, inépuisable... La géothermie opère un retour e force sur le devant de la scène. Juste sous nos pieds ou das les entrailles de la terre, les techniques sont multiples pour capter l'énergie thermique du sous-sol et la transformer en chaleur ou en électricité...

Géothermie ; France ; ADEME ; Production ; Emploi ; Réserve / Ressource energétique

... Lire [+]

y

- n° 25 - p.02 à p.03

La perpective de l'épuisement des ressources fossiles etfissiles, la crise climatique... ont incité des spécialistes à réfléchr sur l'avenir de l'énergie dans nos sociétés. Des scénarios se sont multipliés pour ouvrir le débat, mais aussi inciter à des prises de décisions et à des actions.

Réserve / Ressource energétique ; Energie fossile ; Scénario ; Négawatt ; Politique énergétique ; Emploi ; Prix de l'énergie ; Aspect économique ; Plan Climat ; Logement ; Transport ; Économie d'énergie

... Lire [+]

V

- n° 67
ISBN 1265-3209

Réserves prouvées d'énergie dans le monde Variations de la température de surface de la terre de l'an 1 000 à l'an 2 100 Consommation d'énergie dans le bâtiment (kWh/m2/an) par secteur depuis 1975

Bâtiment ; Charbon ; Consommation d'énergie ; Gaz naturel ; Aspect historique ; International ; Pétrole ; Ratio énergétique ; Réchauffement climatique ; Réserve / Ressource energétique

... Lire [+]

V

- n° 4
ISBN 1637-2603

Le carburant qui remplira les réservoirs de nos voitures dans 20 ou 30 ans n'aura plus grand chose à voir avec l'or noir traditionnel. A terme, ce pétrole 'recoposé' sera un mariage chimique artificiel, créé à partir des éléments constitutifs des hydrocarbures et tirés de sources variées.

Biocarburant ; Carburant ; Gisement pétrolier ; Pétrole ; Prospective / Prévision ; Réserve / Ressource energétique

... Lire [+]

V

- n° 11
ISBN 1637-2603

"Peu de pays au monde se trouvent dans une situation aussi favorable que le Canada. Les ressources énergétiques canadiennes sont abondantes et très diversifiées, avce un ""mix"" énergétique très variable d'une province à l'autre"

Biomasse ; Canada ; Éolien ; Energie hydraulique ; Politique énergétique ; Réserve / Ressource energétique ; Uranium

... Lire [+]

V

- n° 13
ISBN 1637-2603

Un habitant du continent africain consomme, en moyenne, 13 fois moins d'énergie qu'un Européen, 26 fois moins qu'un Américain. L'enjeu consiste à réduire ces inégalités alors que la population mondiale augmente et que l'accès aux ressources énergétiques se fait de plus en plus difficiles.

Afrique ; Amérique du Nord ; Asie ; Chiffre clé ; Consommation d'énergie ; Efficacité énergétique ; Électrification rurale ; Énergie primaire ; États Unis ; Intensité énergétique ; International ; Pays En Développement ; Réserve / Ressource energétique

... Lire [+]

V

- n° 14
ISBN 1637-2603

Les tensions géopolitiques liées à l'énergie résultent de la répartition très inégale des réserves mondiales et de la situation géographique de certains d'entre elles. L'enjeu pour les pays consommateurs est de sécuriser leurs approvisionnements tout en réduisant leur dépendance énergétique. Les principaux flux de pétrole et de gaz dans le monde.
Les tensions géopolitiques liées à l'énergie résultent de la répartition très inégale des réserves mondiales et de la situation géographique de certains d'entre elles. L'enjeu pour les pays consommateurs est de sécuriser leurs approvisionnements tout en réduisant leur dépendance énergétique. Les principaux flux de pétrole et de gaz dans le monde.

Approvisionnement ; Charbon ; Dépendance énergétique ; Exportation ; Gaz naturel ; Importation ; Indépendance énergétique ; International ; Pétrole ; Politique énergétique ; Réserve / Ressource energétique ; Sécurité ; Uranium

... Lire [+]

V

- n° 215
ISBN 0247-3739

L'épuisement des réserves de pétrole et de gaz, les dangers du nucléaire et l'effet de serre hypothèquent l'avenir des énergies non renouvelables. Etat des lieux.

Charbon ; Energie fossile ; Gaz naturel ; Nucléaire ; Pétrole ; Réserve / Ressource energétique

... Lire [+]

V

- n° 17 - p.09 p.10

Quels autres combustibles végétaux utiliser en chaudière dans les régions où la ressource bois ne permettra pas d'atteindre les objectifs de production de chaleur renouvelable? Comment les mobiliser?, ou les produire en préservant l'environnement des territoires? des questions sur lesquelles s'est penché le projet Life Green Pellets, coordonné par l'association Aile.

Combustible ; Généralité énergie ; Généralité énergie renouvelable ; Miscanthus ; Végétalisation ; Réserve / Ressource energétique ; Biomasse ; Valorisation énergétique ; Energie fossile ; Chaudière ; Exploitation agricole ; Production d'énergie ; Production

... Lire [+]

y

- n° 20 - p.16 à p.19

La production fançaise a vu le jour en France dans les années 1980 ais sa progession rapide s'est affirmée à partir de 2005. Les 500 000 tonnes ont été dépassées en 2011 et le millions de tonnes sera atteint avant trois ans car plusieurs gros projets sont engagés. Au-delà de 2016, la prospective est plus incertaine, le principal fateur limitant étant la disponibilité des matières premières à de coûts compétitifs. jusqu'à maintenant, la production nationale a progressé au rythme de la demande. Elle permet à notre pays de rester légèrement exportateur, principalement vers l'Italie et d'utrs pays limitrophes.
La production fançaise a vu le jour en France dans les années 1980 ais sa progession rapide s'est affirmée à partir de 2005. Les 500 000 tonnes ont été dépassées en 2011 et le millions de tonnes sera atteint avant trois ans car plusieurs gros projets sont engagés. Au-delà de 2016, la prospective est plus incertaine, le principal fateur limitant étant la disponibilité des matières premières à de coûts compétitifs. jusqu'à maintenant, la ...

Bois énergie ; France ; Consommation de bois ; Production de bois ; Chauffage bois ; Granulé bois ; Réserve / Ressource energétique

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Réserve / Ressource energétique [231]

Généralité énergie renouvelable [95]

Consommation d'énergie [87]

Généralité énergie [72]

International [67]

Politique énergétique [57]

Pétrole [55]

Nucléaire [52]

France [48]

Changement climatique [45]

Éolien [41]

Gaz naturel [38]

Energie fossile [37]

Biomasse [35]

Charbon [34]

Chiffre clé [34]

Géothermie [33]

Energie hydraulique [32]

Effet de serre [30]

Europe [30]

CO2 / Dioxyde de carbone [29]

Production d'énergie [29]

Scénario [29]

Transport [29]

Bois énergie [28]

Gaz à Effet de Serre / GES [28]

Solaire photovoltaïque [28]

Développement durable [27]

Production d'électricité [27]

Maitrise De l'Énergie - MDE [26]

Biocarburant [25]

Impact environnemental [24]

Économie d'énergie [23]

Énergie primaire [23]

Hydrogène [23]

Aspect historique [22]

Approvisionnement [21]

Emploi [21]

Potentiel de développement [21]

Uranium [21]

Bilan énergétique [20]

Efficacité énergétique [20]

Prix du pétrole [20]

Logement [19]

Solaire thermique [19]

Aménagement du territoire [18]

Gisement forestier [18]

Milieu agricole [18]

Prix de l'énergie [18]

Prospective / Prévision [18]

Perspective [17]

#clerinfos [16]

Demande en énergie [16]

Énergie solaire [16]

Technologie [16]

Déchet [15]

Donnée économique [15]

Pollution de l'air [15]

Recherche [15]

Électricité [14]

Marché énergétique [14]

Protocole de Kyoto [14]

Biogaz [13]

Définition [13]

Milieu rural [13]

Collectivité locale [12]

Consommation d'électricité [12]

Gisement pétrolier [12]

Bâtiment [11]

Chaleur [11]

Crise énergétique [11]

Industrie [11]

Pile à combustible [11]

Réalisation [11]

Réchauffement climatique [11]

ADEME [10]

Aspect économique [10]

Besoin énergétique [10]

Biodiversité [10]

Coût d'investissement [10]

Étude [10]

Prix de l'electricité [10]

Région [10]

Secteur d'activité [10]

Allemagne [9]

Chauffage [9]

Choc pétrolier [9]

États Unis [9]

Pollution de l'eau [9]

Rendement [9]

Réseau de chaleur [9]

Risque [9]

Afrique [8]

Aide financière [8]

Analyse Cycle de Vie - ACV [8]

Canada [8]

Cartographie / Atlas [8]

Chine [8]

Déchet nucléaire [8]

Dépendance énergétique [8]

Eau [8]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z