F Nous contacter

0

Documents  Fonds d'investissement | enregistrements trouvés : 93

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

ARTICLE EN LIGNE
En quelques jours de débats, trois lois phares (Handicap, SRU et Littoral) ont été mises à mal par la majorité LREM à l'Assemblée nationale

Logement ; Handicap ; Solidarité ; Fonds d'investissement ; Gouvernement ; Bâtiment

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
Sous l'impulsion de la population, la SEM Nièvre Energies a été créée fin 2012 par le Syndicat d'énergies de la Nièvre (Sieeen), initialement et notamment pour intervenir dans la société d'exploitation d'un projet éolien participatif initié en 2006 par l'association Le Varne à Clamecy-sur-Oisy. Elle y est présente aujourd'hui à hauteur de 35 %, au côté du fond d'investissement participatif Abo Wind Invest (65 %).

Image : Lors de l'inauguration en 2012 du parc éolien de Massingy-les-Vitteaux | Photo Lilian Bonnard
ARTICLE EN LIGNE
Sous l'impulsion de la population, la SEM Nièvre Energies a été créée fin 2012 par le Syndicat d'énergies de la Nièvre (Sieeen), initialement et notamment pour intervenir dans la société d'exploitation d'un projet éolien participatif initié en 2006 par l'association Le Varne à Clamecy-sur-Oisy. Elle y est présente aujourd'hui à hauteur de 35 %, au côté du fond d'investissement participatif Abo Wind Invest (65 %).

Image : Lors ...

Territoire à énergie positive (Tepos) ; Projet citoyen ; Parc éolien ; Éolien ; Association ; Fonds d'investissement ; Collectivité locale ; Société d'Économie Mixte - SEM ; Montage / accompagnement de projet

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
Le géant énergétique français Engie a annoncé avoir augmenté de 10 à 50 millions d'euros la dotation de son fonds d'investissement "Rassembleurs d'Énergies" pour encourager les projets en France et à l'international.

Investissement ; Entreprise ; Fonds d'investissement ; Précarité énergétique

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
Son petit nom : Terra Energies. Le fonds d'investissement de 8,2 M€ destiné à accompagner la transition énergétique, fondé par le Conseil régional d'Aquitaine Limousin Poitou-Charentes et différents partenaires, a été lancé ce matin. Objectif : accompagner les porteurs de projets dans leurs besoins en fonds propres.

Investissement ; Fonds d'investissement ; Conseil régional ; Transition énergétique ; Région ; Collectivité locale

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
Le Conseil régional et la CCI Nord de France ont annoncé le lancement d'un véhicule de 50 millions d'euros destiné à aider les PME et ETI.

Transition énergétique ; Collectivité locale ; Entreprise ; Région ; Fonds d'investissement

... Lire [+]

2 y

- n° 95 - p.06 à p.06

La Région Rhône-Alpes développe ces derniers mois une démarche pour se doter d'outils de financement innovants, pouvant mettre en oeuvre de nouvelles formes de partenariat.

Rhône Alpes ; Financement ; Outil ; Fonds d'investissement ; Rénovation ; Bâtiment ; #clerinfos

... Lire [+]

y

- n° 209 - p.16 à p.19

Avec le lancement du fonds d'investissement Énergie Partagée, les projets citoyens dans les néergies renouvelables vont pouvoir se multiplier et gagner en ambition, comme c'est déjà le cas dans plusieurs pays.

Généralité énergie renouvelable ; Projet ; Montage / accompagnement de projet ; Projet citoyen ; L'énergie en partage ; Éolienne ; France ; Solaire photovoltaïque ; Aspect financier ; Économie d'énergie ; Fonds d'investissement ; Bretagne

... Lire [+]

y

- n° 38 - p.12 à p.12

Le ministère de l'énergie Ecossais a annocé un fonds d'investissement de 103 millions de livres pour assurer la poursuite du développement des énergies renouvelables en Ecosse.

Écosse ; Généralité énergie renouvelable ; Investissement ; Coût d'investissement ; Réseau de chaleur ; Fonds d'investissement

... Lire [+]

V

- n° 522

La lutte contre le changement climatique figure au premier rang des priorités de l'Union européenne et il est admis par ces membres que ce défi ne pourra être relevé sans la contribution des acteurs locaux. Le mécanisme ELENA (European Local Energy Assistance) aidera, par la fourniture d'une assistance technique, les villes et régions à élaborer et à mettre en oeuvre des projets aussi efficacement que possible, afin d'obtenir des financements extérieurs. Les zones urbaines absorbent environ 70 % de l'énergie consommée dans l'Union européenne, mais une grande partie du potentiel d'investissement dans l'énergie durable demeure inexploitée. L'Europe créée ELENA : assistance locale énergétique L'objectif du mécanisme ELENA est d'aider les villes et les régions à mettre en oeuvre, dans les domaines de l'efficacité énergétique, des sources d'énergie renouvelables et du transport urbain durable, des projets d'investissement viables qui ont déjà été appliqués avec succès dans d'autres régions de l'Europe. Les projets seront évalués par des ingénieurs et des économistes de la BEI. L'assistance technique sera financée par le programme «Énergie intelligente ­ Europe II» (IEE). Pour sa première année de fonctionnement, le mécanisme sera doté d'un budget de 15 millions d'euros. M. Piebalgs, commissaire européen chargé de l'énergie, a déclaré: « Le mécanisme ELENA est un nouvel instrument pratique destiné à libérer, dans les régions et les villes de l'Union européenne, le potentiel d'investissement en faveur des sources d'énergie renouvelables. Étant donné que plus de mille villes ont déjà signé le «pacte des maires», cet instrument peut aider à combattre les effets de la crise financière à l'échelon local, là donc où ils se font le plus sentir, et favoriser ainsi la croissance et l'emploi. Je suis convaincu qu'ELENA offrira aux villes et aux régions le meilleur moyen de mobiliser tous les efforts, les ressources financières et les acteurs nécessaires pour aider l'Union européenne à atteindre ses objectifs. » http://www.eib.org/products/technical_assistance/elena/index.htm
La lutte contre le changement climatique figure au premier rang des priorités de l'Union européenne et il est admis par ces membres que ce défi ne pourra être relevé sans la contribution des acteurs locaux. Le mécanisme ELENA (European Local Energy Assistance) aidera, par la fourniture d'une assistance technique, les villes et régions à élaborer et à mettre en oeuvre des projets aussi efficacement que possible, afin d'obtenir des financements ...

Aide financière ; Avis technique ; Collectivité locale ; Commune / Ville ; Efficacité énergétique ; Énergie Intelligente Europe ; Europe ; Financement ; Fonds d'investissement ; Généralité énergie renouvelable ; Investissement ; Montage / accompagnement de projet

... Lire [+]

V

- n° 517

D'une puissance prévue d'environ 10,5 MWc, soit l'équivalent de l'électricité consommée par plus de 5 000 foyers, cette centrale représentera le plus grand projet photovoltaïque du Lot et l'un des premiers de la région Midi-Pyrénées. La production de la centrale photovoltaïque, qui sera intégralement réinjectée dans le réseau EDF, devrait permettre d'économiser 1 300 tonnes de CO2 chaque année, ce qui équivaut à 5 millions de kilomètres parcourus en voiture. Selon la société, "l'installation de centrales photovoltaïques permet de redynamiser des zones sans autre avenir économique : terrains pollués, friches industrielles, carrières à réhabiliter, parkings.... et offre ensuite l'opportunité d'investir dans ces projets qui présentent un couple risque / rentabilité extrêmement attractif". Photosol gère l'ensemble du projet, depuis la sécurisation des sites propices, le suivi des études en vue de l'obtention des autorisations administratives, le montage du financement, la construction et l'exploitation des centrales. Le montant de l'investissement global est estimé à 35 millions d'euros, intégralement financé par Photosol et ses partenaires financiers via la holding Photosol Invest Energie 2009** , notamment. Photosol dispose actuellement d'un portefeuille de plus d'une vingtaine de projets en étude et développement (supérieur à 450 MWc) dans toute la France, sur des sites sécurisés et sélectionnés selon les critères d'exigence du photovoltaïque. Calendrier de l'opération et modalités de souscription : Statut : Société Anonyme faisant offre au public Réduction de l'Impôt sur le Revenu 25% du montant investi, prime d'émission incluse Titres non éligibles au PEA, ni à la réduction d'ISF au titre de la loi TEPA Prix de l'action 105€ Dont prime d'émission 5€ Droits d'entrée, frais de dossier... 0% Droit de sortie 0% Date limite de souscription 15 décembre 2009 ** La holding agréée par l'AMF et dédiée à l'exploitation de centrales photovoltaïques, permet au souscripteur, personne physique redevable de l'Impôt sur le Revenu, de participer à la croissance d'un secteur en fort développement, soutenu par les pouvoirs publics. En effet, cet investissement permet de réduire son impôt sur le revenu de 25% des montants investis tout en profitant de la rentabilité et de la sécurité des projets photovoltaïques. Vous avez jusqu'au 15 décembre 2009, pour souscrire via des Bons de Souscription d'Actions (BSA) gratuits. Retrouvez toute l'information sur : http://www.photosol-invest.fr
D'une puissance prévue d'environ 10,5 MWc, soit l'équivalent de l'électricité consommée par plus de 5 000 foyers, cette centrale représentera le plus grand projet photovoltaïque du Lot et l'un des premiers de la région Midi-Pyrénées. La production de la centrale photovoltaïque, qui sera intégralement réinjectée dans le réseau EDF, devrait permettre d'économiser 1 300 tonnes de CO2 chaque année, ce qui équivaut à 5 millions de kilomètres ...

Actionnaire / Action ; Centrale photovoltaïque ; Coût d'investissement ; Fonds d'investissement ; Investissement collectif ; Investissement privé ; Midi Pyrénées ; Projet ; Société d'exploitation ; Société financière

... Lire [+]

V

- n° 513

Doté d'un capital initial de 600 M€, le fonds s'est fixé un objectif de collecte de 1,5 Md€ pour la dernière levée en 2011. Il a pour objectif d'investir dans des participations minoritaires avec d'autres investisseurs stratégiques et financiers dans des projets d'infrastructures entièrement nouveaux (« greenfield ») dans les secteurs des transports (RTE-T), de l'énergie (RTE-E) et des énergies renouvelables. Une première levée de fonds aura lieu à l'échéance du 3 mars 2010. Régi par le droit luxembourgeois, le fonds Marguerite est un fonds d'investissement paneuropéen qui entend servir de catalyseur aux investissements dans les infrastructures nécessaires à la mise en oeuvre des politiques clés de l'UE dans les domaines du changement climatique, de la sécurité énergétique et des réseaux transeuropéens. Le fonds, qui a choisi de combiner principes du marché et soutien aux objectifs des politiques publiques, se veut un exemple pour d'autres fonds similaires qui pourraient voir le jour dans l'Union européenne. Un projet européen : Marguerite est la première initiative conjointe des principales institutions financières publiques européennes. Le fonds a reçu le soutien actif de la Commission européenne depuis que l'initiative a été lancée il y a un an sous l'égide du Conseil européen, dans le cadre du plan européen de relance économique. La Commission européenne a obtenu l'accord des États Membres de l'UE pour apporter une contribution pouvant aller jusqu'à 80 millions d'euros de soutien au développement du Réseau Transeuropéen de Transport, sous réserve de la validation du Parlement européen. Marguerite se propose de fournir du capital ou du quasi-capital à des entreprises qui possèdent ou gèrent des infrastructures dans les « Réseaux transeuropéens » (secteurs des transports et de l'énergie) ainsi que dans le secteur des énergies renouvelables.
Doté d'un capital initial de 600 M€, le fonds s'est fixé un objectif de collecte de 1,5 Md€ pour la dernière levée en 2011. Il a pour objectif d'investir dans des participations minoritaires avec d'autres investisseurs stratégiques et financiers dans des projets d'infrastructures entièrement nouveaux (« greenfield ») dans les secteurs des transports (RTE-T), de l'énergie (RTE-E) et des énergies renouvelables. Une première levée de fonds aura ...

Changement climatique ; Europe ; Fonds d'investissement ; Généralité énergie renouvelable ; Réseau électrique ; Transport de l'électricité ; Transport de l'énergie

... Lire [+]

V

- n° 511

Un contrat de financement de 170 millions d'euros a été signé le 20 novembre dernier entre la Banque européenne d'investissement (BEI) et la compagnie d'énergie islandaise "Orkuveita Reykjavikur" pour l'expansion de sa capacité de production d'électricité d'origine géothermique. Le projet concerne l'agrandissement de la centrale géothermique de Hellishei©£i, la dotant ainsi d'une capacité supplémentaire de 90 MW, et la construction d'une nouvelle centrale géothermique d'une capacité de 90 MW à Hverahlí©£. Ces nouvelles unités de production ont principalement pour objectif de répondre à la demande croissante d'électricité dans les secteurs industriels tournés vers l'exportation, et notamment d'approvisionner une nouvelle fonderie d'aluminium ainsi qu'une fonderie existante. S'exprimant au sujet de l'opération, Mme Eva Srejber vice-présidente de la BEI a déclaré : "Nous sommes heureux de promouvoir cette technologie respectueuse de l'environnement dans le cadre d'un projet qui vise à soutenir la reprise économique en Islande, et de poursuivre notre coopération avec un partenaire bien connu, Orkuveita Reykjavikur." En contrepartie de l'aide financière accordée par la BEI, ce projet apporte en définitive un soutient à la politique de l'UE
Un contrat de financement de 170 millions d'euros a été signé le 20 novembre dernier entre la Banque européenne d'investissement (BEI) et la compagnie d'énergie islandaise "Orkuveita Reykjavikur" pour l'expansion de sa capacité de production d'électricité d'origine géothermique. Le projet concerne l'agrandissement de la centrale géothermique de Hellishei©£i, la dotant ainsi d'une capacité supplémentaire de 90 MW, et la construction d'une ...

Électricité renouvelable ; Fonds d'investissement ; Géothermie ; Islande ; Projet ; Société financière

... Lire [+]

V

- n° 27
ISBN 1773-0339

Le secteur des énergies renouvelables fait preuve d'un dynamisme enviable en ces temps de crise. Toutes fois comment investir dans des projets énergies renouvelables ? Quels sont les leviers d'actions, les subventions et autres exonérations fiscales? Qui a le plus grand pouvoir d'action ? - Pourquoi investir dans les énergies renouvelables ? - Un réseau d'acteurs publics et para publics spécialisés et compétents - Des possibilités de financement variées selon les porteurs de projet - Le montage juridique et financier d'une chaufferie communale au bois énergie : exemple de La Rivière (38) - Le photovoltaïque, une source de revenu complémentaire ? - L'éolien : nouvel eldorado ?
Le secteur des énergies renouvelables fait preuve d'un dynamisme enviable en ces temps de crise. Toutes fois comment investir dans des projets énergies renouvelables ? Quels sont les leviers d'actions, les subventions et autres exonérations fiscales? Qui a le plus grand pouvoir d'action ? - Pourquoi investir dans les énergies renouvelables ? - Un réseau d'acteurs publics et para publics spécialisés et compétents - Des possibilités de financement ...

Actionnaire / Action ; Aide financière ; Appel à projet ; Avantage fiscal ; Certificat d'économie d'énergie ; Chaufferie bois ; Collectivité locale ; Conseil général ; Conseil régional ; Contrat Performance Énergétique - CPE ; Crédit d'impôt ; Entreprise ; Éolien ; Financement ; Fonds d'investissement ; Généralité énergie renouvelable ; Groupement d'achat ; Investissement ; Particulier / Ménage ; Projet ; Réalisation ; Rentabilité ; Rhône Alpes ; Sécurité ; Société financière ; Solaire photovoltaïque ; Tarif d'achat ; TVA

... Lire [+]

POLITIQUE FORESTIERE | ENERGIE PLUS 15/10/09

Article

XXXXX

V

- n° 433
ISBN 0292-1731

Suite au rapport de Jean Puech en mai dernier, le ministre de l'alimentation, de l'agriculture et de la pêche, et celui chargé de l'industrie ont annoncé la création du Fonds stratégique bois. Doté d'un montant initial de 20 millions d'euros, ce fonds soutiendra notamment les scieurs de la scierie, de la construction et de la production d'énergie.

Bois ; Bois énergie ; Budget ; Ossature Bois ; Fonds d'investissement ; Programme de développement ; Politique énergétique ; Scierie

... Lire [+]

V

- n° 476

"D'après ce plan, les moyens supplémentaires investis dans les technologies énergétiques «propres» permettraient d'accélérer le passage à une économie à faibles émissions de CO2. Or selon la Commission, cette évolution est essentielle pour limiter les émissions de gaz à effet de serre et réduire la dépendance de l'Union européenne par rapport aux importations de gaz et de pétrole. Dans son plan stratégique pour les technologies énergétiques, la Commission recommande de prévoir : - 16 milliards d'euros pour l'énergie solaire, - 13 milliards pour le piégeage et le stockage du carbone, - 7 milliards pour le nucléaire, - 6 milliards pour l'énergie éolienne sur cette même période. Selon Janez Potocnik, commissaire chargé des sciences et de la recherche, ""si nous augmentons aujourd'hui nos investissements «intelligents» dans la recherche, notre compétitivité sera renforcée au sortir de la crise, car nous disposerons de nouvelles sources de croissance et d'une économie plus verte"". Le plan de la Commission confirme l'engagement de l'Union européenne en faveur de la lutte contre le changement climatique, deux mois avant la conférence des Nations unies qui aura lieu à Copenhague. Celle-ci aura pour objectif d'aboutir à un nouvel engagement international plus ambitieux en matière de lutte contre le réchauffement de la planète. Le protocole de Kyoto, actuellement en vigueur, expire à la fin de 2012. L'Union européenne consacre actuellement quelque 3 milliards par an à la recherche et au développement dans le domaine des énergies propres. Dans son plan, la Commission recommande de faire passer ce chiffre à 8 milliards d'euros par an, soit une augmentation de 50 milliards d'euros au cours des dix prochaines années. Les fonds proviendraient de différentes sources: industrie, secteur bancaire, investisseurs privés et pouvoirs publics. Dans le cadre du plan, de 20 à 30 villes européennes seront choisies pour tester à grande échelle des technologies vertes. Les combustibles fossiles (comme le pétrole, le gaz et le charbon) représentent actuellement près de 80 % de l'énergie consommée par l'Union européenne. Actuellement, plus de 50 % de cette énergie provient de pays extérieurs à l'Union. "
"D'après ce plan, les moyens supplémentaires investis dans les technologies énergétiques «propres» permettraient d'accélérer le passage à une économie à faibles émissions de CO2. Or selon la Commission, cette évolution est essentielle pour limiter les émissions de gaz à effet de serre et réduire la dépendance de l'Union européenne par rapport aux importations de gaz et de pétrole. Dans son plan stratégique pour les technologies énergétiques, la ...

Budget ; Europe ; Fonds d'investissement ; Généralité énergie renouvelable ; Programme de développement ; Recherche ; Technologie

... Lire [+]

V

- n° 11
ISBN 1964-9843

Le Faber s'inscrit dans le cadre du MDP et permet aux bénéficiaires d'obtenir des crédits carbones négociables sur le marché international. Le fonds identifie des projets, réalise des études de faisabilité et fournit une assistance technique et financière pour développer la formation, la sensibilisation et la coopération. Il dispose déjà d'une centaine de projets réalisables, principalement dans les secteurs de l'hydroélectricité, des biocarburants, du solaire, de la biomasse, de la reforestation et de la substitution de combustibles fossiles. http://www.afriqueavenir.org
Le Faber s'inscrit dans le cadre du MDP et permet aux bénéficiaires d'obtenir des crédits carbones négociables sur le marché international. Le fonds identifie des projets, réalise des études de faisabilité et fournit une assistance technique et financière pour développer la formation, la sensibilisation et la coopération. Il dispose déjà d'une centaine de projets réalisables, principalement dans les secteurs de l'hydroélectricité, des b...

Afrique ; Aide financière ; Avis technique ; Biocarburant ; Biomasse ; Coopération ; Énergie solaire ; Étude de faisabilité ; Fonds d'investissement ; Formation ; Gaz à Effet de Serre / GES ; Généralité énergie renouvelable ; Energie hydraulique ; MDP / Mécanisme Développement Propre ; Sensibilisation ; Site Internet ; Système d'échange (GES)

... Lire [+]

V

- n° 466

"Composée d'une quinzaine de chercheurs et doctorants, cette équipe de recherche baptisée ""NanoPV"" sera située sur le campus de l'Ecole Polytechnique au coeur du plateau de Saclay (91). Le Groupe Total va engager des fonds de l'ordre de 8 millions d'euros sur un premier cycle de quatre ans. Le programme scientifique portera sur le développement de technologies de couches minces de silicium ainsi que sur l'exploration de nouveaux concepts utilisant des nanofils de silicium. L'objectif principal de ces recherches est de diminuer le coût de l'énergie solaire afin d'en accélérer le déploiement. ""La création de cette équipe mixte de recherche constitue l'aboutissement de vingt ans de recherche dans le domaine de la synthèse plasma et de la caractérisation de couches minces et nanomatériaux pour les cellules solaires photovoltaïques. En effet, les recherches dans le domaine photovoltaïque ont été au coeur de l'activité du laboratoire sous la direction de Pere Roca. La collaboration avec l'un des leaders mondiaux du domaine de l'énergie, Total, ouvre des débouchés très prometteurs en termes d'applications pratiques des recherches effectuées au LPICM."" note Bernard Drévillon, directeur du LPICM. Total rappelle qu'il est présent dans le secteur de l'énergie solaire puisqu'il possède des participations au capital de 3 sociétés spécialistes du secteur : Photovoltech, Tenesol et Konarka."
"Composée d'une quinzaine de chercheurs et doctorants, cette équipe de recherche baptisée ""NanoPV"" sera située sur le campus de l'Ecole Polytechnique au coeur du plateau de Saclay (91). Le Groupe Total va engager des fonds de l'ordre de 8 millions d'euros sur un premier cycle de quatre ans. Le programme scientifique portera sur le développement de technologies de couches minces de silicium ainsi que sur l'exploration de nouveaux concepts ...

Compagnie pétrolière ; Couche mince ; Coût de production ; Établissement scolaire ; Fonds d'investissement ; Ile de France ; Laboratoire ; Recherche ; Silicium amorphe ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 465

"La BEI prêtera jusqu'à 300 millions d'euros au gestionnaire du réseau électrique irlandais EirGrid, pour la construction de l'""interconnecteur Est-Ouest"". Cela se traduit par la mise en place d'un cable à haut voltage de 256 km reliant l'Irlande et le Pays de Galles. Cet interconnecteur qui doit être achevé en 2012, permettra à l'Irlande d'importer et d'exporter en Grande-Bretagne de l'énergie éolienne excédentaire, tout en améliorant la sécurité énergétique de l'île. Le service public irlandais intégré ""Electricity Supply Board"" (ESB) recevra jusqu'à 200 millions d'euros de prêts pour développer son activité énergies renouvelables par l'installation de 248 MW de capacité d'énergie éolienne d'ici à 2012 sur son territoire. Le coût total du programme d'investissement est estimé à 475 millions d'euros. Le soutien financier global apporté par la BEI à l'Irlande pour 2009 s'élèvera à 760 millions d'euros contre 450 millions d'euros en 2008. L'Irlande satisfait actuellement 95 % de ses besoins énergétiques grâce aux importations de combustibles fossiles. Le gouvernement irlandais ambitionne d'atteindre 40 % de la consommation d'électricité à partir de sources renouvelables d'ici à 2020. "
"La BEI prêtera jusqu'à 300 millions d'euros au gestionnaire du réseau électrique irlandais EirGrid, pour la construction de l'""interconnecteur Est-Ouest"". Cela se traduit par la mise en place d'un cable à haut voltage de 256 km reliant l'Irlande et le Pays de Galles. Cet interconnecteur qui doit être achevé en 2012, permettra à l'Irlande d'importer et d'exporter en Grande-Bretagne de l'énergie éolienne excédentaire, tout en améliorant la ...

Angleterre ; Approvisionnement ; Bilan énergétique ; Budget ; Dépendance énergétique ; Électricité ; Éolien ; Exportation ; Fonds d'investissement ; Généralité énergie renouvelable ; Importation ; Irlande ; Objectif ; Programme de développement ; Programme d'investissement ; Réseau électrique ; Sécurité ; Société financière

... Lire [+]

V

- n° 465

"Lord Hunt, le ministre de l'Energie et du Changement climatique a déclaré: ""les énergies renouvelables sont un élément central de notre réponse face aux changements climatiques tout en assurant l'approvisionnement en énergie de demain"". ""L'énergie des vagues et des marées autour des côtes du Royaume-Uni est massive et nous travaillons étroitement avec les concepteurs du pays pour mettre sur pied les technologies nécessaires"" a t'il ajouté. Les différents projets soumis seront évalués et gérés par le Carbon Trust, un organisme en charge du secteur maritime depuis 2003. A ce jour, il a évalué ou travaillé sur plus de 60 dispositifs d'énergies marines et engagé des financements à hauteur de plus de 12 millions de livres (soit 13 millions d'euros). Le fonds commun a établi comme règles de financer les projets retenus à hauteur maximum de 6 millions d'euros chacun et d'en assurer le financement jusqu'à 60%, le solde restant à la charge du concepteur. ""L'énergie marine est une ressource fantastique pour le Royaume-Uni qui pourrait délivrer jusqu'à 20% de ses besoins actuels en électricité et éviter ainsi le rejet de dioxyde de carbone par dizaines de millions de tonnes. Il existe beaucoup de nouvelles technologies prometteuses en matière de développement, mais, pour atteindre une viabilité commerciale nous devons mettre l'accent sur la réduction des coûts et réussir à les déployer en masse"" a indiqué Tom Delay, directeur du Carbon Trust. Pour finir, Carbon Trust a montré dans une étude qu'environ 25% des technologies marines dans le monde avaient été conçues au Royaume-Uni. La Grande-Bretagne pourrait donc devenir à ce titre le ""leader naturel"" du marché au niveau mondial et espérer récupérer des revenus annuels d'une valeur de 2 milliards de livres, d'ici 2050 et créer jusqu'à 16 000 emplois directs."
"Lord Hunt, le ministre de l'Energie et du Changement climatique a déclaré: ""les énergies renouvelables sont un élément central de notre réponse face aux changements climatiques tout en assurant l'approvisionnement en énergie de demain"". ""L'énergie des vagues et des marées autour des côtes du Royaume-Uni est massive et nous travaillons étroitement avec les concepteurs du pays pour mettre sur pied les technologies nécessaires"" a t'il ajouté. ...

Budget ; Emploi ; Énergie marine ; Fonds d'investissement ; Marché mondial ; Programme de développement ; Politique énergétique ; Royaume Uni

... Lire [+]

V

- n° 469

D'un budget total de 22 millions d'euros, ces projets s'inscrivent dans le cadre des programmes «Solaire et Bâtiment» et «Hydrogène & Pile à combustible» du pôle. Ils concernent des thématiques à forts enjeux technologiques, économiques et sociétaux tels que le recyclage des panneaux solaires, le développement de technologies pour des transports propres ou encore le développement de la filière française du photovoltaïque. 1. POLYSIL : technologie photovoltaïque couche mince - Porteur du projet : SOLSIA Focalisé sur le développement industriel d'une technologie photovoltaïque dite de couche mince, le projet POLYSIL a pour but de doter la France d'une industrie de pointe au niveau mondial sur le marché des panneaux photovoltaïque en couche mince. Porté par une PME du Nord-Isère, POLYSIL regroupe une autre PME, un grand groupe et 3 laboratoires français. 2. VOLTAREC : recyclage des modules photovoltaïques - Porteur du projet : RECUPYL Actuellement, près de 90% des cellules photovoltaïques produites sont à base de silicium cristallin. Pour la pérennité de la filière, il est indispensable de créer une filière de recyclage des modules photovoltaïques. L'objectif du projet VOLTAREC consiste en l'élaboration d'un procédé de traitement global des panneaux photovoltaïques. Porté par une PME iséroise, VOLTAREC regroupe 2 grandes entreprises, une agence régionale et 2 laboratoires, tous situés sur le territoire rhônalpin. 3. HYCAN : stockage d'hydrogène énergie - Porteur du projet : AD-VENTA Projet industriel destiné au développement d'une nouvelle offre de produits et de services afin d'alimenter en hydrogène (ou en énergie) des applications électroniques portables ou portatives. Il doit permettre aux industriels français une percée sur le marché de l' « hydrogène énergie » avec des solutions accessibles au grand public, y compris sur le marché de la petite génération stationnaire d'électricité où aucun acteur français n'est présent à l'heure actuelle. Sur les cinq entreprises participantes au projet Hy-CAN, quatre sont des PME et 80% de la R&D qui sera réalisée dans le cadre de ce projet est en Rhône-Alpes. 4. HYPLATE : pile à combustible - Porteur du projet : NIEF PLASTIC Actuellement les plaques bipolaires représentent environ 40% du prix d'une pile à combustible à hydrogène. Le projet HYPLATE a pour but de développer les moyens pour optimiser et démocratiser la fabrication en France de plaques mono- et bi-polaires. HYPLATE réuni l'ensemble de la chaine de vie du produit, à savoir : des formulateurs de matériaux composite, un transformateur, un intégrateur de plaques bipolaire et un laboratoire spécialisé sur les matériaux composites et polymères. Quatre entreprises participent au projet HYPLATE, 50% sont des PME et 90% de la R&D qui sera réalisée dans le cadre de ce projet est en Rhône-Alpes. A ce jour, le Pôle Tenerrdis indique que 326 projets ont été labellisés, dont 122 projets financés à hauteur de 116 millions d'euros sur un montant global de 275 millions d'euros.
D'un budget total de 22 millions d'euros, ces projets s'inscrivent dans le cadre des programmes «Solaire et Bâtiment» et «Hydrogène & Pile à combustible» du pôle. Ils concernent des thématiques à forts enjeux technologiques, économiques et sociétaux tels que le recyclage des panneaux solaires, le développement de technologies pour des transports propres ou encore le développement de la filière française du photovoltaïque. 1. POLYSIL : t...

Appel à projet ; Bâtiment ; Budget ; Couche mince ; Énergie solaire ; Fonds d'investissement ; Hydrogène ; Innovation ; Laboratoire ; Module photovoltaïque ; Pile à combustible ; Programme de développement ; Pôle de compétences / pôle de compétitivité ; Politique énergétique ; Projet ; Recensement / Inventaire ; Recherche ; Recyclage ; Rhône Alpes ; Technologie

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Fonds d'investissement [93]

Généralité énergie renouvelable [30]

Éolien [24]

Budget [20]

Solaire photovoltaïque [20]

Société financière [18]

Aide financière [17]

Politique énergétique [17]

Programme de développement [14]

Biomasse [13]

France [13]

Financement [12]

Europe [11]

Géothermie [11]

Réalisation [11]

Recherche [11]

Chaleur renouvelable [10]

Collectivité locale [10]

Coût d'investissement [10]

Entreprise [10]

Objectif [10]

Solaire thermique [10]

Électricité renouvelable [9]

Investissement collectif [9]

Bâtiment [8]

Energie hydraulique [8]

Investissement [8]

Projet [8]

Biocarburant [7]

Chiffre clé [7]

Environnement [7]

International [7]

Investissement local [7]

Investissement privé [7]

Actionnaire / Action [6]

Aspect financier [6]

Diagnostic [6]

Économie d'énergie [6]

Énergie solaire [6]

Allemagne [5]

Appel à projet [5]

Biogaz [5]

Centrale photovoltaïque [5]

CO2 evité [5]

Commune / Ville [5]

Conseil régional [5]

Efficacité énergétique [5]

Emploi [5]

Parc éolien [5]

Particulier / Ménage [5]

Réseau de chaleur [5]

Rhône Alpes [5]

Technologie [5]

ADEME [4]

Angleterre [4]

Bois énergie [4]

Bretagne [4]

Donnée économique [4]

Étude [4]

Fiscalité [4]

Ile de France [4]

Logement [4]

Logement collectif [4]

Maitrise De l'Énergie - MDE [4]

MDP / Mécanisme Développement Propre [4]

Montage / accompagnement de projet [4]

Programme d'action [4]

Programme d'investissement [4]

Puissance installée [4]

Réglementation [4]

Rénovation [4]

Tarif d'achat [4]

Avantage fiscal [3]

Belgique [3]

Chaufferie bois [3]

Déchet [3]

EDF [3]

Emprunt bancaire [3]

Établissement scolaire [3]

Étude de faisabilité [3]

Gaz à Effet de Serre / GES [3]

Généralité énergie [3]

Grenelle de l'environnement [3]

Haute Qualité Environnementale / HQE [3]

Investissement public [3]

Libéralisation énergétique [3]

Loi de finances [3]

Marché mondial [3]

Objectif européen [3]

Production de chaleur [3]

Protocole de Kyoto [3]

Risque [3]

Secteur industriel [3]

Site Internet [3]

Surface capteur [3]

Surface installée [3]

Transport [3]

Agriculteur [2]

Aide sociale [2]

Alsace [2]

ANAH [2]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z