F Nous contacter

0

Documents  Établissement de santé | enregistrements trouvés : 121

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 21

La régie d'énergie St Marcelin a mis en service une chaufferie communale d'une puissance de 2MW sur 1,7 Km de réseau. Elle alimente un hopital, et des batiments commmunaux

Bâtiment communal ; Chaufferie bois ; Collectivité locale ; Établissement de santé ; Rhône Alpes

... Lire [+]

V

- n° 284
ISBN 0292-1731

La délégation régionale de l'ADEME Picardie, animée par Christian Fabry, joue souvent sur l'effet d'entrainement. Par exemple, et comme on va le voir, en regroupant des acteurs semblables au sein d'un même programme, ou bien en soutenant une étude détaillée et en diffusant les résultats aux établissements du même secteur. Et ça marche, parfois même jusqu'à HoChi Minh Ville.
La délégation régionale de l'ADEME Picardie, animée par Christian Fabry, joue souvent sur l'effet d'entrainement. Par exemple, et comme on va le voir, en regroupant des acteurs semblables au sein d'un même programme, ou bien en soutenant une étude détaillée et en diffusant les résultats aux établissements du même secteur. Et ça marche, parfois même jusqu'à HoChi Minh Ville.

Commerce / Magasin ; Établissement de santé ; Industrie ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Picardie

... Lire [+]

V

- n° 22

CASTRES - MAZAMET : une agglo sous le soleil. Castres, terre d'Ovalie, est le chef-lieu du département du Tarn. Fortement enclavée, cette petite ville du Sud de la France regorge pourtant d'énergie créatrice. A cette énergie féconde s'ajoute une volonté exacerbée de vivre dans le respect de l'environnement. Déjà en 1985, l'hôpital de Castres avait été précurseur en son temps avec une installation solaire thermique pour le chauffage de l'eau sanitaire.Un signe annonciateur ! Aujourd'hui, l'agglomération Castres-Mazamet reprend le flambeau avec notamment l'installation de 288 m²&s de capteurs sur un complexe piscine-patinoire. Un projet d'envergure qui fait de Castres-Mazamet une agglo branchée solaire ! www.tecsol.fr/Castres
CASTRES - MAZAMET : une agglo sous le soleil. Castres, terre d'Ovalie, est le chef-lieu du département du Tarn. Fortement enclavée, cette petite ville du Sud de la France regorge pourtant d'énergie créatrice. A cette énergie féconde s'ajoute une volonté exacerbée de vivre dans le respect de l'environnement. Déjà en 1985, l'hôpital de Castres avait été précurseur en son temps avec une installation solaire thermique pour le chauffage de l'eau ...

Centre sportif ; Établissement de santé ; Midi Pyrénées ; Piscine solaire ; Solaire thermique

... Lire [+]

V

- n° 11

electrification de 2 dispensaires

Afrique ; Burkina Faso ; Électrification rurale ; Établissement de santé

... Lire [+]

V

- n° 5
ISBN 1462-6381

Solar ice in egypt Pherich - wind and solar power for the world's highest hospital Solar assistanted temorary traffic lights a world first Pitch vs stall : the numbers are in The centre of photovoltaics in poland

Climatisation solaire ; Égypte ; Électrification rurale ; Établissement de santé ; Inde ; Machine à absorption ; Népal ; Pologne ; Production de froid ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 14
ISBN 1279-8029

Atelier formation à Dakar Pour le bon fonctionnement d'une centrale hydraulique Bilan de 10 ans d'activité au Vietman Les fuites du micro-crédit Maîtrise de l'énergie et enr dans un hopital de brousse au Sénégal Marc Juville , un partenariat clef au Laos

Burkina Faso ; Emprunt bancaire ; Établissement de santé ; Formation ; Généralité énergie renouvelable ; Energie hydraulique ; Madagascar ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Pays En Développement ; Petite Centrale Hydroélectrique ; Sénégal ; Site isolé ; Solaire photovoltaïque ; Vietnam

... Lire [+]

V

- n° 688
ISBN 1267-0545

Plus de 2 millions de litres de fioul remplacés par des écorces et des plaquettes de bois, voilà l'économie réalisée par la commune de 4 000 habitants dans l'ain

Bâtiment communal ; Bois déchiqueté / Plaquette ; Bois énergie ; Chaudière bois ; Commune / Ville ; Établissement de santé ; Établissement scolaire ; Établissement touristique ; Hôtel / Gite rural ; Logement social ; Réalisation ; Réseau de chaleur ; Rhône Alpes

... Lire [+]

V

- n° 4
ISBN 1769-3861

Les établissements de santé et les maisons de retraite sont une cible priviligiée pour les installations de chauffe-eau solaires. Occupés à l'année et donc gourmands en eau chaude sanitaire, ils sont, qui plus est, en parfaite adéquation ave la notion de recherche du mieux vivre. De Bitche en moselle en passsant par les berges du canal du midi à Béziers, découverte de 2 établissements adeptes du solaire
Les établissements de santé et les maisons de retraite sont une cible priviligiée pour les installations de chauffe-eau solaires. Occupés à l'année et donc gourmands en eau chaude sanitaire, ils sont, qui plus est, en parfaite adéquation ave la notion de recherche du mieux vivre. De Bitche en moselle en passsant par les berges du canal du midi à Béziers, découverte de 2 établissements adeptes du solaire

Chauffe eau solaire ; Établissement de santé ; Languedoc Roussillon ; Légionellose ; Lorraine ; Maison de retraite ; Solaire thermique

... Lire [+]

V

- n° 1626
ISBN 1163-2720

Le nouvel hopital de Bitche (moselle a choisi l'énergie solaire pour chauffer son circuit d'eau sanitaire.

Chauffe eau solaire ; Établissement de santé ; Lorraine ; Solaire thermique

... Lire [+]

V

- n° 324
ISBN 0292-1731

dans le cadre de ses travaux pour l'élaboration du Guide Blanc sur la sécurité électrique des hopitaux, Séchau d Ingénierie a été amenée à examiner l'impact du raccordement d'une cogénération sur la sûreté d'un réseau, à la lumière de son expérience dans la maitrise d'oeuvre d'installations de cogénération.

Avis technique ; Cogénération ; Consommateur d'électricité ; Établissement de santé ; Installation ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Programme d'action ; Publication ; Raccordement réseau ; Réseau électrique ; Sécurité

... Lire [+]

V

- n° 434
ISBN 0292-1731

La région Midi-Pyrénées compte un nouveau réseau de chaleur au bois, en plus de la vingtaine existant déjà. La chaufferie de Castres (81) démarre en effet cet hiver avec trois chaudières. La principale fonctionne au bois (6,5 MW) et est la plus puissante de la région. Le réseau de 5 km doit alimenter des immeubles de l'office municipal HLM, des bâtiments publics, un centre commercial ainsi que le futur hôpital intercommunal. Le financement principal a été fait par le maître d'oeuvre et exploitant Castres Energie Services mais aussi par la Région, le Feder et l'Ademe. (Cf. Environnement Magazine n°1684 , février 201 - p9)
La région Midi-Pyrénées compte un nouveau réseau de chaleur au bois, en plus de la vingtaine existant déjà. La chaufferie de Castres (81) démarre en effet cet hiver avec trois chaudières. La principale fonctionne au bois (6,5 MW) et est la plus puissante de la région. Le réseau de 5 km doit alimenter des immeubles de l'office municipal HLM, des bâtiments publics, un centre commercial ainsi que le futur hôpital intercommunal. Le financement ...

ADEME ; Aide financière ; Bâtiment public ; Chaufferie bois ; Commerce / Magasin ; Conseil régional ; Coût d'investissement ; Établissement de santé ; Financement ; Fonds Européen Développement Régional - Feder ; Grande puissance ; Logement social ; Midi Pyrénées ; Puissance installée ; Réalisation ; Réseau de chaleur ; Société d'exploitation

... Lire [+]

V

- n° 1683
ISBN 1163-2720

Les établissements de santé consomment 15% de l'énergie de l'ensemble du secteur tertiaire en France. 14 cliniques d'aquitaine s'engagent collectivement à réduire d'un quart leurs consommations.

Aquitaine ; Économie d'eau ; Économie d'énergie ; Économiseur d'eau ; Établissement de santé ; Programme d'action ; Ventilation

... Lire [+]

V

- n° 707

Face à une spéculation qui s'emballe dans la production d'énergie solaire, l'état a décidé de réagir. Le Ministère de l'Ecologie vient d'annoncer une baisse du prix de rachat par Edf de l'électricité des installations photovoltaïques des bâtiments agricoles et des entrepôts. Une décision dénoncée par les chambres d'agriculture, les panneaux solaires représentant un complément de revenu apprécié dans un secteur en crise. Nombre d'investisseurs avaient flairé la bonne affaire : Edf était tenu d'acheter l'électricité des installations solaires intégrées au bâti à 58 centimes par kilowattheure (KWh) au lieu des 31,4 centimes pour les autres installations. Du coup, les demandes de contrat sont montées en flèche pour finalement exploser, passant de 5.000 par mois mi-2009, à près de 3.000 par jour aujourd'hui. A ce rythme, la France aurait certes disposé d'une puissance de 5 400 mégawatts dès 2010 - soit avec dix ans d'avance sur le calendrier initial ­ mais l'Etat, qui rembourse EDF pour ce tarif aidé, aurait dû débourser 56 milliards d'euros sur 20 ans, soit 2,8 milliards d'euros par an. « Il aurait fallu augmenter de 10% la facture d'électricité des Français », selon le ministère de l'Energie qui a annoncé, mercredi 13 janvier, de nouvelles règles et de nouveaux tarifs plus restrictifs. 8 à 16 centimes de baisse : Seuls les équipements intégrés dans les toitures de logements neufs ou existants et d'établissements de santé ou d'enseignement bâtis depuis au moins deux ans bénéficieront désormais d'un kilowattheure (kWh) à 58 centimes d'euro. Les autres constructions (bureaux, sites industriels ou agricoles, entrepôts...), auront un tarif inférieur : 50 centimes d'euro le kWh s'ils sont anciens, 42 centimes s'ils sont neufs ou incomplètement clos. Objectif : lutter contre les « faux bâtiments » couverts de panneaux photovoltaïques qui se multiplient en France pour profiter du tarif de rachat subventionné de l'électricité solaire. En décembre, un rapport de la Commission de régulation de l'Energie (CRE) dénonçait la construction de bâtiments « inutiles » tels qu'immenses serres vides. Les agriculteurs pénalisés : « Nous nous sommes engagés résolument dans le Grenelle, et atteindre les objectifs de 2020 avec 10 ans d'avance est plutôt bon signe. Je comprends qu'il faille faire le tri entre des projets durables et les projets spéculatifs, mais nous souhaitons d'abord que soient couverts tous les toits de France avant de s'attaquer aux terres dont la planète a besoin pour se nourrir », a commenté Luc Guyau, président des Chambres d'agriculture. La baisse de près de 30 % décidé par l'État concerne en effet plus particulièrement les agriculteurs, les logisticiens et la grande distribution, qui disposaient ainsi d'une source supplémentaire de revenus appréciée. Avec les nouvelles conditions d'achat par Edf, seules les installations « intégrées » sur les bâtis agricoles déjà « existants » bénéficieront d'un tarif réduit à 50 centimes par kilowattheure. Inquiète par les conséquences de celle évolution dans un secteur déjà en crise, les Chambres d'agriculture réclament que les projets d'installations intégrées sur des bâtiments agricoles futurs, dont l'usage professionnel est justifié, puissent aussi bénéficier de ce tarif. « Concernant les installations sur bâti avec intégration simplifiée (42 centimes par kilowattheure) et les installations au sol (31,4 à 37 centimes par kilowattheure), la différence de tarif amènera les porteurs de projet à se diriger préférentiellement sur des centrales aux sols, ajoute les Chambres d'agriculture dans un communiqué. Ceci va complètement à l'encontre des objectifs de préservation du foncier agricole prévus dans la Loi de Modernisation Agricole portée par le Ministre de l'Agriculture ».
Face à une spéculation qui s'emballe dans la production d'énergie solaire, l'état a décidé de réagir. Le Ministère de l'Ecologie vient d'annoncer une baisse du prix de rachat par Edf de l'électricité des installations photovoltaïques des bâtiments agricoles et des entrepôts. Une décision dénoncée par les chambres d'agriculture, les panneaux solaires représentant un complément de revenu apprécié dans un secteur en crise. Nombre d'investisseurs ...

Aspect financier ; Batiment agricole ; Bâtiment industriel ; Bâtiment tertiaire ; Construction ; Contrat d'achat ; EDF ; Établissement de santé ; Établissement scolaire ; Intégration architecturale ; Milieu agricole ; Plate-forme logistique ; Raccordement réseau ; Recensement / Inventaire ; Rénovation ; Solaire photovoltaïque ; Tarif d'achat

... Lire [+]

H

- n° 544

Cofely a proposé une installation comprenant deux chaudières bois d'une puissance totale de 5,6 MW ainsi qu'une chaudière mixte pour l'appoint et le secours. Les 11 000 tonnes de bois nécessaires à la production annuelle de chauffage et d'eau chaude sanitaire proviendront de broyats de palettes et de plaquettes forestières locales, notamment de bois tombé lors de la tempête Klaus de janvier 2009. Par ailleurs, des panneaux photovoltaïques équiperont l'arche réalisée sur le fronton de la centrale. Une centrale énergétique de ce type permettra d'éviter le rejet à l'atmosphère de 8 000 tonnes de CO2 par an, de créer six emplois directs et au CHP d'effectuer une économie de 40 % sur sa facture énergétique. Cofely investira au total 5,5 millions d'euros dans le projet, subventionnés en partie par l'ADEME. Les travaux débuteront en avril 2010 pour une durée de 18 mois. Pendant cette période, Cofely assurera la continuité de production de chaleur pour le CHP. Cofely précise que ce partenariat public-privé d'une durée de 22 ans, représentera un chiffre d'affaires annuel de 2 millions d'euros, incluant la maintenance du chauffage et de la climatisation du Centre Hospitalier.
Cofely a proposé une installation comprenant deux chaudières bois d'une puissance totale de 5,6 MW ainsi qu'une chaudière mixte pour l'appoint et le secours. Les 11 000 tonnes de bois nécessaires à la production annuelle de chauffage et d'eau chaude sanitaire proviendront de broyats de palettes et de plaquettes forestières locales, notamment de bois tombé lors de la tempête Klaus de janvier 2009. Par ailleurs, des panneaux photovoltaïques ...

Aquitaine ; Bois déchiqueté / Plaquette ; Chaudière bois ; Chauffage bois ; Chaufferie bois ; CO2 evité ; Eau chaude sanitaire - ECS ; Économie d'énergie ; Emploi ; Établissement de santé ; Facture énergétique ; Partenariat public-privé ; Puissance installée ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 1684
ISBN 1163-2720

L'agglomération dijonnaise va profiter de la construction de son tramay pour déployer un vaste réseau de chaleur à la biomasse. Les deux chaufferies offriront une capacité de 19 MW, à laquelle s'ajouteront les 5 MW produits par l'incinération des déchets.

Biomasse ; Bois énergie ; Bourgogne ; Chaufferie bois ; Commune / Ville ; Coût d'investissement ; Établissement de santé ; Incinération ; Puissance installée ; Réseau de chaleur

... Lire [+]

V

- n° 110210

Directeurs d'hôpitaux, responsables de campings ou gérants d'hôtels... tous concernés. Un nouvel arrêté du 1er janvier dernier du ministre de la Santé impose des mesures de surveillance des installations d'eau chaude sanitaire dans les établissements recevant du public (ERP). Il vise le contrôle des installations collectives de production, de stockage et de distribution d'eau chaude sanitaire qui alimentent les établissements de santé, les établissements sociaux et médico-sociaux, les établissements pénitentiaires, les hôtels et résidences de tourisme, les campings et les autres ERP qui possèdent des points d'usage à risque (douches, douchettes, bains à remous ou à jets, etc.). Le responsable des installations de ces ERP devra mettre en place une surveillance des installations afin de vérifier que les seuils-limites sont respectés en permanence au niveau de tous les points d'usage à risque. Les dénombrements en Legionella pneumophila devront être ainsi inférieurs à 1 000 unités formant colonie par litre au niveau de tous les points d'usage à risque. Sans délai : Plus précisément, au sein des établissements de santé, les dénombrements en Legionella pneumophila devront être inférieurs au seuil de détection au niveau de tous les points d'usage à risque accessibles à des patients identifiés comme particulièrement vulnérables au risque de légionellose. Lorsque ces seuils seront dépassés, le responsable des installations devra prendre « sans délai » les mesures correctives nécessaires au rétablissement de la qualité de l'eau et à la protection des usagers. Concrètement, la surveillance devra consister notamment à la mise en place de « mesures de la température de l'eau » et à des « campagnes d'analyse de légionelles dans chacun des réseaux d'eau chaude sanitaire », aux fréquences de contrôle minimales précisées dans les annexes de l'arrêté. L'arrêté précise que « le choix des points de surveillance relève d'une stratégie d'échantillonnage qui doit tenir compte du nombre de points d'usage à risque ». En cas d'inutilisation des réseaux pendant plusieurs semaines, l'arrêté prévoit des mesures spécifiques afin que les résultats d'analyse soient connus avant l'accueil du public. Par ailleurs, le responsable des installations devra assurer la « traçabilité de la surveillance ». Il devra ainsi « consigner les modalités et les résultats de la surveillance avec les éléments descriptifs des réseaux d'eau chaude sanitaire et de leur maintenance dans un fichier sanitaire des installations, qui est tenu à disposition des autorités sanitaires ». Cette surveillance devra être est renforcée en cas d'incident ou de dysfonctionnement sur le réseau, lorsque la qualité de l'eau ne respecte pas les objectifs visés ou lorsqu'un cas de légionellose est signalé. A partir du 1er juillet 2010 : Les prélèvements d'eau et analyses de légionelles devront être réalisés par un laboratoire dûment accrédité. Les analyses de légionelles seront pratiquées selon la norme NF T90-431 et seront à la charge du responsable des installations. Cette nouvelle réglementation s'appliquera dès le 1er juillet 2010 aux établissements de santé et aux établissements sociaux et médico-sociaux d'hébergement pour personnes âgées. L'application de cet arrêté sera décalé au 1er janvier 2011 aux hôtels, résidences de tourisme, campings établissements pénitentiaires et aux autres établissements sociaux et médico-sociaux, et au 1er janvier 2012 aux autres ERP. L'arrêté du 1er février 2010 : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000021795143&fastPos=1&fastReqId=2113584538&categorieLien=id&oldAction=rechTexte
Directeurs d'hôpitaux, responsables de campings ou gérants d'hôtels... tous concernés. Un nouvel arrêté du 1er janvier dernier du ministre de la Santé impose des mesures de surveillance des installations d'eau chaude sanitaire dans les établissements recevant du public (ERP). Il vise le contrôle des installations collectives de production, de stockage et de distribution d'eau chaude sanitaire qui alimentent les établissements de santé, les ...

Audit ; Bâtiment public ; Camping ; Eau ; Eau chaude sanitaire - ECS ; Établissement de santé ; Établissement touristique ; Hôtel / Gite rural ; Installation collective ; Légionellose ; Logement social ; Maison de retraite ; Prison ; Réglementation ; Réseau de chaleur ; Texte législatif

... Lire [+]

V

- n° 863
ISBN 1774-5071

Véritables outils dans la politique environnementale et d'efficacité énergétique des villes, les réseaux de chaleur avec une énergie renouvelable et/ou de récupération connaissent un boom sans précédent. Dalkia, filiale de Veolia Environnement et d'EDF, accompagne ses clients dans ce "verdissement" des réseaux de chaleur.

Biomasse ; Bois ; Changement climatique ; Charbon ; CO2 / Dioxyde de carbone ; Cogénération ; Collectivité locale ; Déchet ; Établissement de santé ; Fioul ; Généralité énergie renouvelable ; Géothermie ; Grand public ; Grenelle de l'environnement ; Incinération ; Logement social ; Politique environnementale ; Récupération de l'énergie ; Réseau de chaleur

... Lire [+]

V

- n° 196
ISBN 0295-5873

Pour mieux maîtriser sa facture énergétique, l'hôpital d'Aurillac a choisi de remplacer le charbon par le bois. Les fournisseurs locaux se sont associés afin de sécuriser l'approvisionnement des nouvelles chaudières.

Bois ; Chaudière ; Chaudière bois ; Établissement de santé ; Incinération

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Établissement de santé [121]

Réalisation [43]

Établissement scolaire [35]

Bois énergie [24]

Logement [24]

Bâtiment public [23]

Chaufferie bois [23]

Réseau de chaleur [22]

Bâtiment tertiaire [21]

Collectivité locale [21]

Eau chaude sanitaire - ECS [19]

Solaire thermique [19]

Centre sportif [18]

Chauffe eau solaire [18]

Solaire photovoltaïque [18]

Bâtiment [16]

Consommation d'énergie [16]

Chiffre clé [15]

France [15]

Logement social [15]

Bâtiment communal [13]

Climatisation / Rafraîchissement [13]

Logement collectif [13]

Maitrise De l'Énergie - MDE [13]

Chauffage [12]

Commune / Ville [12]

Économie d'énergie [12]

Hôtel / Gite rural [12]

Maison de retraite [12]

Rhône Alpes [12]

Commerce / Magasin [11]

Performance énergétique [11]

Bois déchiqueté / Plaquette [10]

Cogénération [10]

Généralité énergie renouvelable [10]

Rénovation [10]

Biomasse [9]

Coût d'investissement [9]

Haute Qualité Environnementale / HQE [9]

Puissance installée [9]

Réglementation [9]

CO2 / Dioxyde de carbone [8]

Diagnostic [8]

Éclairage public [8]

Électrification rurale [8]

Établissement de restauration [8]

Étude de faisabilité [8]

Facture énergétique [8]

Piscine [8]

Politique énergétique [8]

Secteur tertiaire [8]

Afrique [7]

Chaudière bois [7]

Chauffe eau solaire collectif [7]

CO2 evité [7]

Consommation d'électricité [7]

Dimensionnement [7]

Dispensaire [7]

Éclairage [7]

Gisement forestier [7]

Ile de France [7]

Midi Pyrénées [7]

Projet [7]

Bâtiment industriel [6]

Camping [6]

Consommation d'eau [6]

Déchet [6]

Espagne [6]

Étude [6]

Industrie [6]

Installation [6]

Objectif [6]

Pompe à chaleur [6]

Secteur résidentiel [6]

Aquitaine [5]

Belgique [5]

Bourgogne [5]

Dépense énergétique [5]

Europe [5]

Isolation [5]

Languedoc Roussillon [5]

Limousin [5]

Maintenance / Entretien [5]

Piscine solaire [5]

Production de froid [5]

Programme de développement [5]

Recensement / Inventaire [5]

Aide financière [4]

Allemagne [4]

Architecture bioclimatique [4]

Aspect financier [4]

Basse Normandie [4]

Besoin énergétique [4]

Bilan [4]

Bilan énergétique [4]

Burkina Faso [4]

Chauffage bois [4]

Chauffage collectif [4]

Climatisation solaire [4]

Construction [4]

Corse [4]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z