F Nous contacter

0

Documents  Élu local | enregistrements trouvés : 119

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 514

Les élus voteront sur la base d'une première sélection établie à partir de plus de 50 critères environnementaux, techniques et économiques. Cette initiative politique est une première en France, qui donne une véritable occasion de conjuguer harmonieusement le développement local et l'énergie solaire. La commune de Tallone, dévrait voir émerger une centrale solaire de 2,56 MW : Le projet porté par la société ReWATT est ressorti en tête de liste des 111 MWc concourant en Plaine Orientale, qui, pour l'instant ne se verra attribuer que 7 MWc sur les 46 MWc de l'île. La centrale de 2,56 MWc, raccordée au réseau public d'électricité, couvrira 4% des besoins en électricité de la Haute Corse. Elle permettra aussi d'économiser 37 610 tonnes de CO2 durant sa phase d'exploitation et 173 000 litres par an d'hydrocarbures, contribuant ainsi à réduire la dépense énergétique de la Corse aux énergies fossiles. Pour l'implantation de ce projet, ReWATT a sélectionné des parcelles agricoles à faible potentialité agronomique, sur lesquelles la société souhaite allier exploitation agricole ovine et production d'énergie solaire. ReWATT propose alors de limiter l'emprise au sol, en installant sa centrale photovoltaïque, sur 5,6 hectares, soit 8% de la Surface Agricole Utile de l'exploitant. En contre partie, ReWATT versera un loyer annuel, pendant 30 ans, à l'exploitant agricole ce qui lui permettra de renforcer son exploitation consolidant ainsi, de façon pérenne, la filière ovine en Corse. Pour Christian Cachat, le PDG de ReWATT "une centrale de taille moyenne permet de mobiliser une emprise foncière faible, et surtout de mieux répartir les moyens de production d'origine renouvelable intermittent sur l'ensemble de la Corse de façon à ce que le gestionnaire du réseau puisse avoir, malgré les aléas météorologiques, une puissance photovoltaïque garantie". Un projet "phare" pour Tallone, ville de 300 habitants : Tallone, souffre depuis des années de la présence du plus grand centre d'enfouissement de déchets de Corse, qui terni son image touristique, agricole et impacte de fait son système économique local. Aussi, une telle installation participera à la revitalisation de l'image de Tallone et renforcera le tissu local en privilégiant les emplois régionaux. Christian Orsucci, Maire de Tallone, déclare quant à lui : "La Corse est l'unique région française dotée d'une charte qualitative s'imposant à toute implantation de centrale photovoltaïque. Aussi, je suis ravi de constaté qu'un projet d'une telle qualité, en totale adéquation avec la Charte de développement de l'énergie solaire photovoltaïque en Corse et avec notre philosophie, concourt pour s'implanter sur ma commune. Fervent défenseur de l'environnement, je suis aujourd'hui non seulement en quête de projets capables de limiter notre consommation en énergies fossiles mais aussi à la recherche de solutions pour régler la question des nuisances environnementales et sanitaires, bien réelles dans notre déchetterie." Un projet à vocation pédagogique : ReWATT valorise son projet en tant que support pédagogique à caractère scientifique, technique et environnemental avec les institutions locales de l'enseignement et de la formation. Pour ce faire, la société ReWATT a déjà signé des accords de partenariat avec l'Université de Corse, l'institut ENSAM, des lycées et écoles. La centrale solaire de Tallone permettra alors d'appréhender les différents aspects d'un montage de projet photovoltaïque et d'en mesurer les effets sur place ou par surveillance à distance. ReWATT s'engage également à fournir à l'ADEC et à l'INES les informations récoltées sur le fonctionnement de la centrale photovoltaïque de Tallone afin de leur permettre d'en étudier les impacts météorologiques et photovoltaïques. De plus, la société ReWATT installera, en collaboration avec L'INES, une plate-forme technologique dédiée à la recherche et au développement de technologies solaires photovoltaïques relatives au stockage, à la productivité énergétique, au vieillissement des modules photovoltaïques et aux impacts sur le réseau insulaire. La stratégie de ReWATT en Corse : Historiquement spécialisé dans les territoires insulaires des DOM, ReWATT privilégie l'installation de centrales de tailles moyennes au plus près des lieux de consommation. Cette stratégie permet de limiter les contraintes techniques sur le réseau public compte tenu du caractère intermittent de la production photovoltaïque. "Notre philosophie de développement raisonné est tout à fait adaptée à la Corse, qui a su montrer comme nulle autre région, que la volonté politique devait prendre la main sur ces sujets de première importance et qui touchent à l'avenir du territoire. C'est grâce à cette philosophie que nous avons pu attirer, sur ce projet, des investisseurs résidents Corses, qui détiendront 23% du capital de notre société. Nous attendons maintenant le vote de jeudi avec impatience pour concrétiser ces mois de travail et faire émerger ce projet phare pour la commune de Tallone.", précise Christian Cachat.
Les élus voteront sur la base d'une première sélection établie à partir de plus de 50 critères environnementaux, techniques et économiques. Cette initiative politique est une première en France, qui donne une véritable occasion de conjuguer harmonieusement le développement local et l'énergie solaire. La commune de Tallone, dévrait voir émerger une centrale solaire de 2,56 MW : Le projet porté par la société ReWATT est ressorti en tête de liste ...

Centrale au sol ; Centrale photovoltaïque ; Collectivité locale ; Commune / Ville ; Corse ; Durée de vie ; Élu local ; Établissement scolaire ; Formation ; Ile ; Impact environnemental ; Milieu agricole ; Outil pédagogique ; Plate-forme d'essai ; Politique énergétique ; Projet ; Recherche ; Rendement ; Sensibilisation ; Solaire photovoltaïque ; Stockage électricité

... Lire [+]

V

- n° 090210

Annoncée le 20 janvier en Conseil des ministres (1), la concertation avec les entreprises, les partenaires sociaux, les associations et les élus a pour but de répondre à la censure de la taxe par le Conseil constitutionnel en décembre dernier. Les Sages s'étaient opposés à l'exemption des industries les plus polluantes soumises au marché européen du carbone (ETS), mais qui reçoivent des quotas de CO2 gratuits jusqu'en 2013 (2). Le document mis en ligne par le Meeddm indique qu'une contribution carbone sera appliquée jusqu'au 1er janvier 2013 aux installations soumises aux quotas ­2012 pour le secteur aérien, soumis à l'ETS à cette date (3). Toutefois, des dispositifs pour certains secteurs sensibles seront mis en place afin de préserver leur compétitivité. D'après le rapport, une taxe de 17 euros par tonne de CO2 (€/tCO2) représenterait en moyenne 0,7% de la valeur ajoutée (VA) des industries manufacturières. Cette part est bien plus importante pour certains secteurs: jusqu'à 15,4% pour les producteurs d'engrais et 10,4% pour la sidérurgie. Plus de 40 sous-secteurs devraient payer un montant de taxe équivalent à plus de 1% de leur VA. Première option envisagée: un taux réduit pour les entreprises les plus exposées à la concurrence internationale et sous forte contrainte énergétique. D'après Les Echos du 5 février, le ministre de l'écologie Jean-Louis Borloo défendrait une taxe de 10% au-delà de 0,6% de VA, de 20% au-delà de 0,2%, et intégrale en deçà. Bercy plaiderait en revanche pour une taxe de 20%, plafonnée à 0,5 % de la valeur ajoutée. Ces chiffres ne figurent pas dans le document de concertation. Deuxième option: un principe de bonus-malus avec une restitution forfaitaire, visant à favoriser les entreprises les plus performantes, sur le modèle d'un dispositif proposé au Royaume-Uni. En outre, en cas d'épuisement des quotas alloués gratuitement, et pour prévenir un système de «double peine», le rapport avance l'idée de déduire le montant de la taxe carbone de l'achat des quotas par les entreprises concernées. Trois secteurs font l'objet d'un traitement spécifique. Le secteur aérien pourrait payer la taxe à 100% pour les vols intérieurs, mais le montant global estimé à 33 millions € pourrait être compensé par une baisse de charges à «due concurrence» pesant sur le secteur. Si les électricités nucléaire et renouvelable demeurent exemptées, les centrales thermiques (charbon, fioul, gaz naturel) devraient désormais être taxées, mais à un taux réduit, peut-être de 80% en 2010, à réévaluer en 2011 et 2012, comme suggère le rapport, afin d'éviter de pénaliser les entreprises nationales ou la délocalisation de la production. Le chauffage urbain se verrait assujetti à une taxe de 17 €. Le gouvernement rappelle enfin qu'il défendra la mise en place d'une contribution carbone ainsi que d'un système d'inclusion carbone à l'échelle européenne, afin de limiter le risque de fuites de carbone (4). Comme annoncé le 20 janvier, le futur dispositif maintient le tarif de 17 €/tCO2, la compensation pour les ménages ainsi que les taxations partielles transitoires pour l'agriculture, la pêche et le transport de marchandises. La nouvelle taxe carbone sera soumise au Parlement, pour une entrée en vigueur le 1er juillet 2010. Pour Arnaud Gossement, porte-parole du Réseau environnement & droit (RED), le gouvernement a préféré «replâtrer» plutôt que «réformer» la taxe carbone. «Le projet du gouvernement se caractérise davantage par la recherche d'une compensation intégrale de l'extension de la taxe carbone que par l'étude du bénéfice environnemental du nouveau mécanisme». Le RED déplore que la mesure soit centrée sur la problématique du carbone et non sur celle de la baisse des consommations d'énergie. Les autres limites, selon le RED, tiennent à «la complexité du dispositif, à son manque de lisibilité, au maintien d'exemptions et à l'absence de progressivité du taux».
Annoncée le 20 janvier en Conseil des ministres (1), la concertation avec les entreprises, les partenaires sociaux, les associations et les élus a pour but de répondre à la censure de la taxe par le Conseil constitutionnel en décembre dernier. Les Sages s'étaient opposés à l'exemption des industries les plus polluantes soumises au marché européen du carbone (ETS), mais qui reçoivent des quotas de CO2 gratuits jusqu'en 2013 (2). Le document mis ...

Association ; CO2 / Dioxyde de carbone ; Collectivité locale ; Concertation sociale ; Élu local ; Entreprise ; Plan National Allocation Quotas / PNAQ ; Politique énergétique ; Politique environnementale ; Prix du CO2 ; Secteur industriel ; Taxe Carbone ; Transport aérien

... Lire [+]

V

- n° 170209

"350 grandes villes d'Europe se sont engagées hier à Bruxelles, à dépasser l'objectif européen de réduction des émissions de CO2. Les maires de ces villes ont en effet signé un pacte les invitant à réduire ces rejets de plus de 20% d'ici 2020. Ainsi, selon le communiqué de la Commission européenne, ""plus de 350 villes de toute l'Europe se sont engagées, en signant le Pacte des maires, a dépassé l'objectif énergétique de l'UE, qui consiste à réduire les émissions de CO2 d'ici à 2020"". José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne a invité les maires signataires de ce pacte à ""penser globalement et agir localement"". Le changement passera par une modification du comportement de chacun des administrés. ""Changer notre comportement énergétique, faire des investissements judicieux, adopter des pratiques de mobilité intelligentes, ce sont des actes qui doivent être encouragés"" précisait-il lors de la cérémonie de signature qui s'est déroulée hier à Bruxelles. Le commissaire européen à l'énergie, Andris Piebalgs, ce ""Pacte des maires"" devrait permettre l'économie de 8 milliards de dépenses énergétiques. Enfin, par l'intermédiaire d'un message vidéo, le maire de New-York, Michael Bloomberg, a tenu à apporter son soutien à cette initiative et rappelle que sa ville s'est engagée de son côté à réduire ses émissions de 30% d'ici 2030. "
"350 grandes villes d'Europe se sont engagées hier à Bruxelles, à dépasser l'objectif européen de réduction des émissions de CO2. Les maires de ces villes ont en effet signé un pacte les invitant à réduire ces rejets de plus de 20% d'ici 2020. Ainsi, selon le communiqué de la Commission européenne, ""plus de 350 villes de toute l'Europe se sont engagées, en signant le Pacte des maires, a dépassé l'objectif énergétique de l'UE, qui consiste à ...

Changement climatique ; CO2 / Dioxyde de carbone ; Commune / Ville ; Effet de serre ; Élu local ; Europe ; France ; Objectif européen ; Politique environnementale ; Programme d'action

... Lire [+]

V

- n° 160
ISBN 0295-5873

Les principaux outils opérationnels du projet européen de recherche et de démonstration HQE2R ont été présentés au mois de février àun public d'élus et de professionnels de la haute qualité environnementale.

Aménagement du territoire ; Bâtiment ; Collectivité locale ; Développement durable ; Diagnostic ; Élu local ; Évaluation ; Haute Qualité Environnementale / HQE ; indicateur ; Objectif ; Partenariat ; Programme européen ; Recherche ; Rénovation ; Urbanisme

... Lire [+]

V

- n° 671
ISBN 1267-0545

La Snet (société fournisseur de clients éligibles - fifliale de charbonnage de france avec 4 centrales thermiques) et Poweo (société spécialisée dans la commercialisation de l'électricité viennent de conclure un accord) . Snet est devenue actionnaire à 27,5% de Poweo

Élu local ; Fournisseur d'électricité ; Libéralisation énergétique ; Vente

... Lire [+]

V

- n° 709
ISBN 1267-0545

Construire un immeuble de logements sans penser à son intégration dans l'environnement et au bien être physique et financier des habitants est, aujourd'hui , une aberration. Les élus peuvent exiger des certifications des promoteurs

Bâtiment ; Certification ; Construction ; Élu local ; Logement ; Haute Qualité Environnementale / HQE

... Lire [+]

V

- n° 1610
ISBN 1163-2720

Les élus sur le front des déchets, plans départentaux : un élu averti en vaut deux, hors des sociétés agréées , point de salut? Eco emballages ne paiera pas les assimilés

Collectivité locale ; Déchet ; Déchet ménager ; Élu local

... Lire [+]

V

- n° 9
ISBN 1773-0339

On estime que 10ù des emissions des GES en France dépendent directement de la gestion des collectivités locales: Amenagement et deplacement, gestion des déchets, consommation d'énergie, production et distribution d'énergie, incitation

Aménagement du territoire ; Collectivité locale ; Consommation d'énergie ; Déchet ; Distribution de l'énergie ; Élu local ; Production d'énergie

... Lire [+]

V

- n° 62
ISBN 1624-7876

L'association FRance Energie Eolienne veut sebsibiliser les élus des communes de moins de 1000 habitants sur les avantages de cette éenrgie propre. www.fee.asso.fr

Association ; Commune / Ville ; Élu local ; Éolien

... Lire [+]

V


ISBN 1240-9324

Le BE INNOVENT a mis en place un programme de developpement de 150 MW sur 3 ans L'association FEE a écrit et envoyé à plus 26 000 exemplaires, une lettre ouverte aux maires des communes rurale concernées par l'éolien

Association ; Bureau d'étude ; Collectivité locale ; Commune / Ville ; Élu local ; Éolien ; France ; Programme d'action

... Lire [+]

V

- n° 49
ISBN 1244-7897

Tel était le thème du colloque organisé le 4 déc. dernier par Eco Maires et Hexagone Environnement à Pollutec, l'idée étant de donner de nouvelles pistes aux collectivités, aux élus, et aux services techniques.

Automobile ; Bâtiment communal ; Bourgogne ; CO2 / Dioxyde de carbone ; Collectivité locale ; Consommation d'énergie ; Effet de serre ; Efficacité énergétique ; Élu local ; Gaz à Effet de Serre / GES ; Maintenance / Entretien ; Objectif ; Partenariat ; Plan Climat ; Réalisation ; Sensibilisation ; Technologie

... Lire [+]

V

- n° 160
ISBN 0295-5873

Depuis 1987 la constitution du canton de Genève oblige ses habitants à promouvoir les énergies renouvelables, et notamment l'énergie PV. Un cas unique pour une ville et un canton, siège de multiples institutions, de banques et de compagnies d'assurance, un lieu au rayonnement international.

Aide financière ; Bâtiment ; Bâtiment public ; Besoin énergétique ; Centrale nucléaire ; Chantier ; Chauffage électrique ; Climatisation / Rafraîchissement ; Consommation d'électricité ; Copropriété / Propriétaire ; Élu local ; Financement ; Installation ; Loi d'orientation énergie ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Module photovoltaïque ; Nucléaire ; Objectif ; Offre et demande ; Partenariat ; Perspective ; Politique énergétique ; Production d'électricité ; Programme européen ; Projet ; Raccordé réseau ; Secteur industriel ; Solaire photovoltaïque ; Suisse ; Tarif d'achat ; Technologie ; Transport de l'électricité

... Lire [+]

V


ISBN 1765-3983

La rénovation de l'habitat est une préoccupation importante des élus. Intégrer la MDE dans la démarche permet d'améliorer le confort des logements et de limiter l'impact sur l'enviro. Grâce à l'intervention d'une association spécialisée, le district d'Angers en a fait l'expérience.

Conseiller énergie ; Copropriété / Propriétaire ; Développement durable ; Diagnostic ; Économie d'énergie ; Élu local ; Logement ; Impact environnemental ; Isolation ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Pays de la Loire ; Rénovation

... Lire [+]

V


ISBN 1765-3983

Située dans les Cotes d'Armor, la communauté de communes de Lanvollon Plouha s'est engagée dans unevéritable logique de développement durable.

Agenda 21 local ; Bretagne ; Concertation sociale ; Développement durable ; Diagnostic ; Élu local ; Éolien ; Population locale / Riverain ; Projet

... Lire [+]

V

- n° 117

Les Echos, 28 mai 2004 Les députés ont décidé de confier aux maires, et non plus aux préfets, la délivrance des permis de construire des éoliennes.

Collectivité locale ; Élu local ; Éolien ; Permis de construire ; Préfet / Préfecture ; Taxe foncière

... Lire [+]

L'EOLIEN COMPROMIS? | TECHNI.CITES 8/06/04

Article

XXXXX

V

- n° 71
ISBN 1624-7876

La delivrance des permis de construire sera desormais fait par les maires

Élu local ; Éolien ; Permis de construire ; Texte législatif

... Lire [+]

V

- n° 707
ISBN 1267-0545

Les sénateurs ont simplifié le dispositif de délivrance de permis de construire dans le projet de loi d'orientation sur l'énergie

Démarche administrative ; Député / Sénateur ; Document d'urbanisme ; Élu local ; Éolien ; Loi d'orientation énergie ; Permis de construire ; Préfet / Préfecture ; Texte législatif

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Élu local [119]

Collectivité locale [81]

Politique énergétique [39]

Commune / Ville [29]

Éolien [21]

Généralité énergie renouvelable [19]

Réalisation [18]

Urbanisme [17]

France [16]

Transport [15]

Changement climatique [14]

Politique environnementale [14]

Financement [13]

Aménagement du territoire [12]

Formation [12]

Généralité énergie [12]

Association [11]

Bâtiment [11]

Consommation d'énergie [11]

Déchet [11]

Développement durable [11]

Gaz à Effet de Serre / GES [11]

Plan Climat [11]

Bâtiment communal [10]

Concertation sociale [10]

Milieu agricole [10]

Objectif [10]

Logement [9]

Outil pédagogique [9]

Réglementation [9]

Solaire photovoltaïque [9]

Aide financière [8]

Bois énergie [8]

Économie d'énergie [8]

PLU / Plan Local d'Urbanisme [8]

Production d'énergie [8]

Projet [8]

Rhône Alpes [8]

Sensibilisation [8]

Texte législatif [8]

Transition énergétique [8]

#clerinfos [7]

Agent territorial [7]

Aspect juridique [7]

Diagnostic [7]

Document d'urbanisme [7]

Énergie solaire [7]

Permis de construire [7]

Rénovation [7]

Agenda 21 local [6]

Bâtiment public [6]

CO2 / Dioxyde de carbone [6]

Démarche administrative [6]

Distribution de l'énergie [6]

Effet de serre [6]

Établissement scolaire [6]

Ile de France [6]

Impact environnemental [6]

Patrimoine [6]

Politique [6]

Projet citoyen [6]

Réseau de chaleur [6]

Schéma régional [6]

Service public [6]

Solaire thermique [6]

Aspect financier [5]

Bilan carbone [5]

Bretagne [5]

Efficacité énergétique [5]

Maitrise De l'Énergie - MDE [5]

Montage / accompagnement de projet [5]

Programme d'action [5]

Provence Alpes Côte d'Azur [5]

Territoire à énergie positive (Tepos) [5]

Ecoquartier [4]

Architecte du bâtiment de france [4]

Aspect économique [4]

Centrale photovoltaïque [4]

Certificat d'économie d'énergie [4]

Charte éolienne [4]

Conflit / Opposition [4]

Coût d'investissement [4]

Électricité renouvelable [4]

Europe [4]

Facture énergétique [4]

Franche Comté [4]

Gestion [4]

Haute Qualité Environnementale / HQE [4]

Impact paysager [4]

Intégration paysagère [4]

Label écologique [4]

Languedoc Roussillon [4]

Loi d'orientation énergie [4]

Mobilité [4]

Nord Pas de Calais [4]

Parc éolien [4]

Partenariat [4]

Plan de Déplacement d'Entreprise - PDE [4]

Potentiel éolien [4]

Préfet / Préfecture [4]

Programme de développement [4]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z