F Nous contacter

0

Documents  CRE | enregistrements trouvés : 74

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 3196
ISBN 0042-126

L'Assemblée nationale vient d'examiner le projet de loi Nome. Son objetctif est de réformer le marché français de l'électricité et de créer une réelle concurrence.

Barrage hydraulique ; Charbon ; Commission européenne ; Concurrence ; CRE ; Directive européenne ; Électricité ; France ; Libéralisation énergétique

... Lire [+]

V

- n° 3085
ISBN 0042-126

Mesurer la consommation réelle, gérer une multitude de tarifs et de services, circonscrire une panne, voilà une courte liste des fonctions offertes par les compteurs intelligents. Un gadget technologique de plus ? Non, une nécessité si l'on veut maîtriser la demande énergétique et intégrer le solaire et l'éolien à notre environnement quotidien.

Appareil de mesure ; Compteur électrique ; Consommation d'électricité ; Coupure d'électricité ; Coût d'investissement ; CRE ; Distribution de l'électricité ; EDF ; Électricité ; États Unis ; Europe ; Facture énergétique ; France ; Gestion ; Italie ; Marché de l'électricité ; Pic de consommation ; Production d'électricité ; Rénovation ; Réseau électrique ; Suivi

... Lire [+]

V

- n° 147
ISBN 0295-5873

Le gestionnaire du réseau de transport d'électricité (RTE), a remis en novembre 2011 à la commission de régulation de l'électricité (CRE) son programme d'investissement pour l'année 2002.

CRE ; Programme d'investissement ; Réseau électrique ; RTE

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
La Commission de régulation de l'énergie (CRE) vient d'annoncer qu'elle propose une hausse conséquente (5,9 % TTC) des tarifs réglementés de l'électricité. Face à cette augmentation inexorable - due à une hausse des prix de marché - il est aujourd'hui urgent de protéger les Français en les aidant à réduire durablement leurs factures en réduisant leurs besoins.
ARTICLE EN LIGNE
La Commission de régulation de l'énergie (CRE) vient d'annoncer qu'elle propose une hausse conséquente (5,9 % TTC) des tarifs réglementés de l'électricité. Face à cette augmentation inexorable - due à une hausse des prix de marché - il est aujourd'hui urgent de protéger les Français en les aidant à réduire durablement leurs factures en réduisant leurs besoins.

Électricité ; CLER ; CRE ; FACÉ ; Régulation ; Économie d'énergie ; Particulier / Ménage ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Tarif réglementé

... Lire [+]

y

- n° 509 - p.52 à p.53

Cher à l'usage, pas très confortable, le chauffage électrique n'a pas bonne presse. En plus, il impose des moyens de production et un réseau surdimensionnés. L'UFC-Que Choisir a fait les comptes et l'addition est salée pour tous les usagers.

Chauffage électrique ; Consommation d'électricité ; Facture énergétique ; Nucléaire ; Pic de consommation ; Production d'électricité ; Energie hydraulique ; Transport de l'électricité ; Distribution de l'électricité ; Fioul ; CRE

... Lire [+]

V

- n° 33 - p.21 à p.21

L'arrêté du 4 mars 2011 fixant les conditions d'achat de l'électricité produite par des installations utilisant l'énergie radiative du soleil prévoit que la "Commission de régulation de l'énergie transmet aux ministres en charge de l'énergie et de l'économie, dans un délai de sept jours à compter de la réception des bilans mentionnés à l'article 4, les valeurs des coefficients SN et VN résultant de l'application de l'annexe 1 du présent arrêté, l'indice N représentant le trimestre sur lequel portent les bilans, ainsi que les données permettant de déterminer ces valeurs. Les ministres homologuent ces coefficients par arrêté.
L'arrêté du 4 mars 2011 fixant les conditions d'achat de l'électricité produite par des installations utilisant l'énergie radiative du soleil prévoit que la "Commission de régulation de l'énergie transmet aux ministres en charge de l'énergie et de l'économie, dans un délai de sept jours à compter de la réception des bilans mentionnés à l'article 4, les valeurs des coefficients SN et VN résultant de l'application de l'annexe 1 du présent arrêté, ...

Solaire photovoltaïque ; Tarif d'achat ; Production d'électricité ; Secteur résidentiel ; Professionnel ; Raccordé réseau ; CRE ; Bâtiment ; Installation ; Intégration architecturale ; Logement

... Lire [+]

V

- n° 34 - p.33 à p.33

Le 16 novembre dernier, la nouvelle implacable tombe: le Conseil d'Etat a rejeté les recours tendant à l'annulation du décret du 9 décembre 2010 portant la suspension de l'obligation d'achat. Le moratoire de 2010 est donc officiellement déclaré "légal" par l'état. Fin de l'histoire et de l'espoir de nombreuses entreprises en lice dans ce recours. Pourquoi cette défaite juridique? Quels combats reste-t-il à mener au sein de la filière?
La revue Plein Soleil s'est penchée sur le contenu de cet arrêté et sur les différents combats menés dans la filière, notamment avec l'association HESPUL et le collectif TPAMPS.
Le 16 novembre dernier, la nouvelle implacable tombe: le Conseil d'Etat a rejeté les recours tendant à l'annulation du décret du 9 décembre 2010 portant la suspension de l'obligation d'achat. Le moratoire de 2010 est donc officiellement déclaré "légal" par l'état. Fin de l'histoire et de l'espoir de nombreuses entreprises en lice dans ce recours. Pourquoi cette défaite juridique? Quels combats reste-t-il à mener au sein de la filière?
La revue ...

Solaire photovoltaïque ; Architecte du bâtiment de france ; EDF ; Tarif d'achat ; CRE

... Lire [+]

y

- n° 38 - p.12 p.13

Au coeur de l'été le verdict est tombé pour ce qui est des appels d'offres. Cette désignation a comme toujours, en pareille circonstance, fait quelque heureux, la compagnie du vent avec GDF Sue et Urba Solar notamment, et aussi pas mal de déçus. Un constat : la recherche de la plus grande productivité des centrales à conduit les développeurs à les localiser dans les zones les plus ensoleillées. Témoignages de trois acteurs primés en 100-250 kWv et au-delà...
Au coeur de l'été le verdict est tombé pour ce qui est des appels d'offres. Cette désignation a comme toujours, en pareille circonstance, fait quelque heureux, la compagnie du vent avec GDF Sue et Urba Solar notamment, et aussi pas mal de déçus. Un constat : la recherche de la plus grande productivité des centrales à conduit les développeurs à les localiser dans les zones les plus ensoleillées. Témoignages de trois acteurs primés en 100-250 kWv ...

Appel d'offre ; Solaire photovoltaïque ; Provence Alpes Côte d'Azur ; Corse ; Languedoc Roussillon ; Aquitaine ; Midi Pyrénées ; CRE ; ADEME ; Recherche ; Programme de développement ; Entreprise

... Lire [+]

V

- n° 31
ISBN 1633-3004

Depuis 2008, la Loire fait partie des 13 départments "test pour suivre les dispositions du décret n°1826 du 24/12/2007 relatif à la qualité de fourniture de l'électricité. En février 2010, un nouveau décret est entré en vigueur pour tous les dpartments et met en place un nouveau seuil de qualité et de continuité de l'électricité plus défavorable qu'auparavant. Les élus locaux, notamment des petites communes rurales, s'alarment de ce bouleversement législatif qui, selon eux créé des inégalités de traitement entre les territoires, certains types de coupures d'électricité n'étant plus pris en compte par ErDF.
Depuis 2008, la Loire fait partie des 13 départments "test pour suivre les dispositions du décret n°1826 du 24/12/2007 relatif à la qualité de fourniture de l'électricité. En février 2010, un nouveau décret est entré en vigueur pour tous les dpartments et met en place un nouveau seuil de qualité et de continuité de l'électricité plus défavorable qu'auparavant. Les élus locaux, notamment des petites communes rurales, s'alarment de ce bou...

Commune / Ville ; Coupure d'électricité ; CRE ; Décret ; EDF ; Électricité ; Pays de la Loire ; Tension éléctrique

... Lire [+]

V

- n° 29
ISBN 1633-3004

Historiquement, les résaux de distribution d'électricité appartiennent aux communes. Celles-ci ont créé le SIEL qui a en charge de gérer ce patrimoine pour leur compte. Le syndicat Intercommunal d'Energies de la Loire, fondé en 1950, confie ce réseau à un concessionnaire (ErDF) qui doit en assurer l'exploitation (distribution d'électricité) et l'entretien. - Un peu d'histoire, - Le réseau électrique se divise en deux grandes catégories (Haute, Basse et moyenne tension)
Historiquement, les résaux de distribution d'électricité appartiennent aux communes. Celles-ci ont créé le SIEL qui a en charge de gérer ce patrimoine pour leur compte. Le syndicat Intercommunal d'Energies de la Loire, fondé en 1950, confie ce réseau à un concessionnaire (ErDF) qui doit en assurer l'exploitation (distribution d'électricité) et l'entretien. - Un peu d'histoire, - Le réseau électrique se divise en deux grandes catégories (Haute, ...

Commune / Ville ; Concession ; CRE ; Distribution de l'électricité ; Électricité ; Gestion ; Aspect historique ; Maintenance / Entretien ; Patrimoine ; Principe de fonctionnement ; Réseau électrique ; Service public ; Société d'exploitation ; Syndicat Intercommunal d'énergie ; Transport de l'électricité

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
Un décret paru le 19 février précise le périmètre des charges de service public de l'énergie ainsi que les modalités de versement des compensations aux opérateurs supportant ces charges. Pour rappel, la loi de finances rectificative pour 2015 a introduit une réforme de la fiscalité énergétique, portant notamment sur le financement des charges de service public de l'électricité et du gaz.

Concerne : décret n° 2016-158 du 18 février 2016 relatif à la compensation des charges de service public de l'énergie ; délibération du 27 janvier 2016 portant avis sur le projet de décret relatif à la compensation des charges de service public de l'énergie, JORF n°0042 du 19 février 2016, textes n° 5 et n° 70.
ARTICLE EN LIGNE
Un décret paru le 19 février précise le périmètre des charges de service public de l'énergie ainsi que les modalités de versement des compensations aux opérateurs supportant ces charges. Pour rappel, la loi de finances rectificative pour 2015 a introduit une réforme de la fiscalité énergétique, portant notamment sur le financement des charges de service public de l'électricité et du gaz.

Concerne : décret n° 2016-158 du 18 ...

Décret ; Réglementation ; Électricité ; Gaz ; Service public ; Politique énergétique ; Fiscalité ; CRE

... Lire [+]

V

- p.18 à p.21

Le gouvernement vient de publier au Journal officiel plusieurs textes fixant les conditions d'achat d'électricité d'origine solaire photovoltaïque. Ces textes, dont la préparation devait être assurée par une phase de concertation pilotée par MM. Charpin et Trink, étaient très attendus et présentés comme devant constituer un "nouveau cadre juridique". En réalité, ils ne font que compléter l'ancien système mis en place en 2006 et sont loin d'apporter toutes les réponses aux questions posées lors de la concertation. Décryptage.
Le gouvernement vient de publier au Journal officiel plusieurs textes fixant les conditions d'achat d'électricité d'origine solaire photovoltaïque. Ces textes, dont la préparation devait être assurée par une phase de concertation pilotée par MM. Charpin et Trink, étaient très attendus et présentés comme devant constituer un "nouveau cadre juridique". En réalité, ils ne font que compléter l'ancien système mis en place en 2006 et sont loin ...

France ; Solaire photovoltaïque ; Tarif d'achat ; Texte législatif ; Installation ; Aspect juridique ; CRE ; Raccordement réseau ; Producteur ; RTE

... Lire [+]

y

ARTICLE DE LOI EN LIGNE
Le 3 août, est paru au Journal officiel un décret relatif à la compensation des charges de service public de l'électricité dans les zones non interconnectées. Ce texte prévoit que le coût des ouvrages de stockage et des actions de maîtrise de la demande d'électricité soit compensé via la contribution au service public de l'électricité (CSPE).

La Commission de régulation de l'énergie (CRE) est chargée d'évaluer "les coûts normaux et complets de l'action considérée" et de définir "les contrôles permettant de s'assurer de l'effectivité des surcoûts de production évités". Pour les installations de stockage, la CRE devra fixer un taux de rémunération du capital immobilisé, dans une fourchette fixée par le ministre en charge de l'énergie.
ARTICLE DE LOI EN LIGNE
Le 3 août, est paru au Journal officiel un décret relatif à la compensation des charges de service public de l'électricité dans les zones non interconnectées. Ce texte prévoit que le coût des ouvrages de stockage et des actions de maîtrise de la demande d'électricité soit compensé via la contribution au service public de l'électricité (CSPE).

La Commission de régulation de l'énergie (CRE) est chargée d'évaluer "les ...

Électricité ; CSPE - Contribution Service PubliC Électricité ; Demande en énergie ; CRE ; Coût de production ; Stockage de l'énergie

... Lire [+]

V

- n° 310104

"LE MONDE | 30.01.04 | 13h20 A compter du 1er juillet, 3,5 millions de petites entreprises, artisans, commerçants, pourront choisir d'autres fournisseurs de gaz et d'électricité qu'EDF et GDF. Des incertitudes demeurent quant aux modalités, techniques et règlementaires, mais aussi politiques, de ce ""big bang"". La tension monte dans le monde de l'énergie, à cinq mois de l'ouverture du marché français à la concurrence pour l'ensemble des consommateurs professionnels, le 1er juillet, selon le calendrier fixé par Bruxelles. 3,5 millions d'entreprises, dont environ 3 millions d'artisans, de professions libérales ou de commerçants, pourront décider de mettre EDF et GDF en concurrence avec d'autres acteurs. Combien de clients seront prêts à sauter le pas ? Le marché sera-t-il en mesure de les accueillir ? Jeudi 29 janvier, lors d'une conférence de presse, Jean Syrota, le président de la Commission de régulation de l'énergie (CRE), s'est voulu ""raisonnablement optimiste"" pour la prochaine étape de la libéralisation. Une étape cruciale pour l'avenir du marché de l'énergie, car, pour les fournisseurs d'électricité, ""l'accès à un cordonnier en Corrèze est équivalent à celui d'un particulier"", souligne Philippe Lermusieau, PDG d'Electrabel France, filiale électrique du groupe Suez. La CRE a déjà agréé une soixantaine d'opérateurs électriques (dont une vingtaine qui livrent directement leur courant aux clients) et une dizaine d'opérateurs gaziers. Mais, pour leur permettre d'accéder aux futurs clients, des obstacles, d'ordre juridique ou technique, restent à lever. A cet effet, la CRE a mis en place deux groupes de travail, électricité et gaz, composés de consommateurs, de fournisseurs, de gestionnaires de réseaux. Les contrats ""Pour le petit consommateur, les opérations devront être faciles et rapides à réaliser, a indiqué M. Syrota. Il ne devra pas avoir de contrats compliqués à lire et à signer."" La CRE a arrêté, le 24 décembre 2003, des modalités pratiques précisant que les clients devront se voir proposer un contrat ""court et lisible"". Le changement de fournisseur devra pouvoir être réalisé, gratuitement, en un mois. Les clients devront aussi bénéficier d'un contrat unique de fourniture et de distribution. A cet effet, les fournisseurs devront signer un contrat avec les gestionnaires de réseau, les clients finaux, eux, n'ayant affaire en théorie qu'à celui qui leur vend le courant ou le gaz. Les réseaux Alors que le transport de l'électricité sur les lignes haute tension est désormais quasiment indépendant grâce à la création de RTE (Réseau de transport d'électricité) au sein d'EDF en 2000, la distribution finale aux clients reste une prérogative d'EDF-GDF Services, ainsi que de régies ou entreprises locales de distribution. Celles-ci, au nombre de 170 en France, desservent 1,5 million de clients dans sept régions. ""La gestion des réseaux doit être séparée de la partie commerciale, nous y veillons"", a précisé M. Syrota. EDF-GDF Services est ainsi en voie d'autonomisation vis-à-vis de ses maisons-mères, mais cette entité restera un ""opérateur commun de réseau"". Les offres Les gestionnaires de réseau devront mettre à la disposition des nouveaux opérateurs les informations nécessaires à l'élaboration de leurs offres commerciales. Les opérations de ""profilage"" des entreprises clientes risquent d'être complexes, les compteurs n'étant relevés qu'une à deux fois par an. En France, 1 % seulement des clients sont en ""télérelevé"" (à distance). Les nouveaux fournisseurs auront besoin de visibilité pour adapter leur production à la consommation de leurs clients. Les groupes de travail poursuivent dans ce but la mise en place de systèmes d'information, ainsi que la réalisation de simulations et de tests. De leur côté, les opérateurs historiques risquent d'être handicapés par les atermoiements du gouvernement quant à leur changement de statut. Si celui-ci n'est pas intervenu au 1er juillet, le ""principe de spécialité"", qui empêche EDF de faire théoriquement autre chose que de l'électricité, et GDF du gaz, ne sera pas levé. Leur premier concurrent privé, Suez, a fait savoir qu'il entendait que la loi soit respectée par les deux ex-monopoles. Au-delà de ces écueils réglementaires et techniques, demeurent des incertitudes sur lesquelles ni le régulateur ni les opérateurs du marché n'ont de prise. Les prix Ceux de l'électricité sont orientés à la hausse depuis un à deux ans (Le Mondedu 5 novembre 2003). En 2003, le prix moyen ""spot"" (du jour pour le lendemain) sur les Bourses électriques européennes était de 29,2 euros par mégawattheure (MWh), contre 21,2 euros en 2002. ""Aujourd'hui, les consommateurs bénéficient des tarifs réglementés -d'EDF et GDF-, souligne M. Syrota. Si les prix de l'électricité sont supérieurs sur le marché, les clients ne changeront pas d'opérateur. Il faut un écart de prix suffisant pour changer de fournisseur."" Les commerçants et artisans, suggère le président de la CRE, ""pourront s'organiser par l'intermédiaire de leur chambre syndicale pour obtenir de meilleurs prix"". ""S'ils négocient seuls, ce sera moins intéressant"", a-t-il précisé au Monde. Rien n'interdira aux professionnels qui décideront de ne pas changer d'opérateur de renégocier avec EDF ou GDF leur contrat. C'est ce qui s'était produit lors de l'ouverture du marché des gros industriels, en janvier 2001. Reste à régler la question de la réversibilité, pour permettre à un client de changer d'avis. Notant que les tarifs réglementés ne reflètent pas l'évolution des prix, la CRE se dit plutôt favorable, ""dans la logique d'ouverture du marché"", à une suppression de ces tarifs pour les professionnels. Le gaz Ce marché est un cas à part. Ses prix sont indexés sur ceux du pétrole et les contrats sont négociés à long terme. Les clients devraient avoir du mal à trouver une offre alternative au 1er juillet. Le contexte est donc pour l'instant défavorable, selon la CRE, qui réfléchit à des solutions pour permettre à la concurrence d'exister véritablement. Laetitia Clavreul et Pascal Galinier  1 000 fois plus de clients concernés à partir du 1er juillet Calendrier Le 1er juillet, trois ans et demi après les gros industriels et trois ans avant les particuliers, tous les consommateurs professionnels pourront choisir leur fournisseur. Electricité Les sites dits ""éligibles"" (pouvant choisir leur opérateur) vont passer de 3 100 actuellement à 3,5 millions, représentant les deux tiers de la consommation française d'électricité. Gaz Les sites ""éligibles"" passeront de 1 200 à 530 000, soit les deux tiers de la consommation. Acteurs Dix fournisseurs exercent sur le marché gazier français, et plus de 60 fournisseurs dans l'électricité. Il s'agit de producteurs français (Suez, SNET...), de grandes compagnies électriques européennes (Endesa, RWE...), de pétroliers (Total, BP...) et de traders (Poweo...).  La facture EDF aggravée de 40 % pour la SNCF Avec 8 milliards de kilowattheures, soit près de 2 % du total de l'électricité consommée en France, la SNCF est au troisième rang des clients d'EDF derrière le site nucléaire Eurodif et le sidérurgiste Arcelor. Pour l'entreprise ferroviaire, l'augmentation de la facture d'électricité pourrait atteindre 40 %, voire plus, en 2004. Soit un montant supplémentaire ""de 80 à 100 millions d'euros"", précise-t-on. Cette somme, à comparer à la perte de 91 millions d'euros inscrite au budget prévisionnel de la SNCF pour 2004, est d'ores et déjà provisionnée dans ledit budget. ""On nous augmente comme si nous étions les premiers clients venus, alors que nous sommes sûrement le plus ancien et le plus prévisible en terme de consommation d'une année sur l'autre"", s'insurge-t-on en interne, où l'on n'exclut pas de faire jouer la concurrence lors de la révision du contrat, prévue à la fin février 2004.  ARTICLE PARU DANS L'EDITION DU 31.01.04 "
"LE MONDE | 30.01.04 | 13h20 A compter du 1er juillet, 3,5 millions de petites entreprises, artisans, commerçants, pourront choisir d'autres fournisseurs de gaz et d'électricité qu'EDF et GDF. Des incertitudes demeurent quant aux modalités, techniques et règlementaires, mais aussi politiques, de ce ""big bang"". La tension monte dans le monde de l'énergie, à cinq mois de l'ouverture du marché français à la concurrence pour l'ensemble des ...

Client / Usager ; Contrat d'achat ; CRE ; EDF ; Facture énergétique ; Fournisseur d'électricité ; France ; Gaz naturel ; Libéralisation énergétique ; Marché de l'électricité ; Marché du gaz ; Prix de l'electricité ; Réseau électrique

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
Jeudi 8 mars dernier, l'observatoire de la Commission de régulation de l'énergie a publié son bilan de l'ouverture des marchés de détail de l'énergie au 31 décembre 2017.

Environnement ; Observatoire ; Bilan ; CRE ; Aspect historique ; Fournisseur d'énergie ; Marché de l'électricité ; Généralité énergie renouvelable

... Lire [+]

V

- n° 1625
ISBN 1163-2720

La CRE a détaillé les conditionsà reunir our postuler aux appels d'offres concernant de nouvelles capacités de production d'électricité à partir d'énergies renouvelables.

Appel d'offre ; Biogaz ; CRE ; Éolien ; Généralité énergie renouvelable ; Grande puissance ; Producteur d'électricité

... Lire [+]

V

- n° 736
ISBN 1267-0545

Coupure d'électricité ; CRE ; EDF ; France

... Lire [+]

V

- n° 313 - p.39 à p.39

Ouverture des marchés, objectifs d'économie, meilleure connaissance des réseaux, les opérateurs attendent beaucoup de "l'arrivée de l'intelligence" dans les réseaux qui se traduira dans un premier temps par le déploiement des compteurs "communicants".

Réseau électrique intelligent ; Consommation d'énergie ; Production ; Généralité énergie ; Technologie Information Communication - TIC ; EDF ; CRE

... Lire [+]

V

- n° non numéroté - non paginé

La Commission de régulation de l'énergie vient de rendre son avis sur le projet d'arrêté fixant les nouvelles conditions d'achat de l'électricité photovoltaïque. Rappelant que la CRE avait alerté les pouvoirs publics dès 2006 du niveau élevé des tarifs d'achat de l'électricité photovoltaïque et sur le caractère excessif des rentabilités qu'ils induisaient, la commission valide globalement la proposition gouvernementale.
La Commission de régulation de l'énergie vient de rendre son avis sur le projet d'arrêté fixant les nouvelles conditions d'achat de l'électricité photovoltaïque. Rappelant que la CRE avait alerté les pouvoirs publics dès 2006 du niveau élevé des tarifs d'achat de l'électricité photovoltaïque et sur le caractère excessif des rentabilités qu'ils induisaient, la commission valide globalement la proposition gouvernementale.

CRE ; Solaire photovoltaïque ; Tarif d'achat ; Texte législatif ; France

... Lire [+]

y

Le gouvernement a publié le 15 mars 2013 au Journal Officiel un arrêté relatif aux tarifs réglementés de l'électricité. Cet arrêté vient corrigé celui du 13 août 2009 suite à la décision du Conseil d'État du 22 octobre 2012.

Tarif réglementé ; Électricité ; Réglementation ; Particulier / Ménage ; Milieu agricole ; Installation collective ; EDF ; CRE

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

CRE [74]

EDF [22]

Électricité [22]

France [18]

Solaire photovoltaïque [15]

Tarif d'achat [14]

Libéralisation énergétique [13]

Marché de l'électricité [13]

Réseau électrique [10]

Consommateur d'électricité [8]

Prix de l'electricité [8]

Production d'électricité [8]

Biogaz [7]

Biomasse [7]

CSPE - Contribution Service PubliC Électricité [7]

Éolien [7]

Facture énergétique [7]

Généralité énergie renouvelable [7]

Marché du gaz [7]

Réglementation [7]

Service public [7]

Energie hydraulique [6]

Gaz [6]

Gaz naturel [6]

Appel d'offre [5]

Bois énergie [5]

Cogénération [5]

Distribution de l'électricité [5]

Fournisseur d'électricité [5]

Généralité énergie [5]

Producteur d'électricité [5]

Régulation [5]

RTE [5]

Tarif réglementé [5]

Texte législatif [5]

ADEME [4]

Aspect financier [4]

Aspect juridique [4]

Client / Usager [4]

Collectivité locale [4]

Consommation d'électricité [4]

Consommation d'énergie [4]

Europe [4]

Géothermie [4]

Intégration architecturale [4]

Logement [4]

Marché français [4]

Méthanisation [4]

Offre et demande [4]

Particulier / Ménage [4]

Programme d'investissement [4]

Réseau électrique intelligent [4]

#clerinfos [3]

Aspect historique [3]

Commission européenne [3]

Compteur électrique [3]

Coupure d'électricité [3]

Décret [3]

Demande en énergie [3]

Fournisseur d'énergie [3]

GDF [3]

Grenelle de l'environnement [3]

Installation [3]

International [3]

Maitrise De l'Énergie - MDE [3]

Nucléaire [3]

Politique énergétique [3]

Précarité [3]

Précarité énergétique [3]

Professionnel [3]

Réseau de chaleur [3]

Réseau de gaz [3]

Aide financière [2]

Association [2]

Bilan [2]

Chaleur [2]

Charbon [2]

Chiffre clé [2]

CLER [2]

Commune / Ville [2]

Contrat d'achat [2]

Déchet [2]

Définition [2]

Directive européenne [2]

Efficacité énergétique [2]

Éligibilité [2]

Entreprise [2]

États Unis [2]

Expérimentation [2]

Exportation [2]

FACÉ [2]

Fournisseur / Distributeur [2]

Gestion [2]

Importation [2]

Injection réseau [2]

Isolation [2]

Italie [2]

Juriste [2]

Loi électricité [2]

Médiateur énergie [2]

Milieu agricole [2]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z