F Nous contacter

0

Documents  Énergie grise | enregistrements trouvés : 89

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

- n° 102 - p.31 à p.41

ARTICLE CONSULTABLE AU CLER
- Toi, toi mon bois
- Le tour de la terre
- Ne pas jeter la pierre

Bâtiment ; Construction ; Réglementation thermique ; Ossature Bois ; Architecture ; Construction écologique ; Paille / Roseau ; Bois ; Brique / Pierre / Terre ; Énergie grise ; Circuit court

... Lire [+]

V

- n° 295 - p.38 à p. 39

ARTICLE CONSULTABLE AU CLER
La nécessité pour le secteur du bâtiment de contribuer à la stratégie nationale bas carbone pousse les maîtres d'ouvrage à s'interroger sur les dépenses énergétiques consenties lors de la phase de construction. L'avenir devrait faire la part belle aux matériaux biosourcés comme le bois.

Collectivité locale ; Urbanisme ; Performance énergétique ; Réglementation ; Bâtiment ; Efficacité énergétique ; Architecture ; Rénovation ; Construction ; Construction écologique ; Bois ; Énergie grise ; Matériau de construction ; Matériau sain

... Lire [+]

y

- n° Supplément 5860 - p.38 à p.39

ARTICLE CONSULTABLE AU CLER
Un surcroît de confort thermique est apporté par les isolants naturels tels que le roseau, fournis autant que possible par des entreprises locales.

Bâtiment ; Énergie grise ; Isolation ; Bois ; Matériau de construction ; Matériau sain ; Paille / Roseau ; Circuit court

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
Coller sur des routes bien enrobées des panneaux solaires résistant au passage de camions, est-ce vraiment une idée lumineuse ? Quel est le bilan énergétique et environnemental de l'innovation de Colas, filiale de Bouygues, qui fait grand bruit dans les médias ? Et à quel coût ?

Innovation ; Ingénieur ; Bilan énergétique ; Généralité énergie renouvelable ; Route / Autoroute ; Route solaire ; Analyse Cycle de Vie - ACV ; Énergie grise ; ADEME ; Énergie solaire ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- p. 58 et 59

ARTICLE CONSULTABLE AU CLER
Fibres de bois, chanvre, cellulose ou lin, les isolants biosourcés végétaux font partie du paysage aujourd'hui. Rappel des éléments clés pour bien les sélectionner.

Bâtiment ; Isolation ; Matériau sain ; Matériau sain ; Énergie grise ; Chanvre ; Lin ; Ouate de cellulose

... Lire [+]

2 y

La loi sur la consommation, dite "loi Hamon", a été publiée le 18 mars 2014. Ce texte intègre notamment deux mesures figurant à la proposition de loi sur l'obsolescence programmée de Jean-Vincent Placé.

La durée de la garantie légale de conformité et de la garantie relative aux défauts de la chose vendue est ainsi portée à deux ans, afin d'inciter les producteurs à proposer des produits dont la durée de vie est plus longue. Cette mesure devrait sonner le glas des extensions de garantie coûteuses proposées notamment dans le secteur de l'informatique.
Dans le même esprit d'allongement de la durée de vie des produits, l'information des consommateurs des possibilités de réparations ultérieures est également réglementée par cette loi. Les producteurs doivent donc, sur le lieu de vente des produits, communiquer au public la durée pendant laquelle les pièces détachées nécessaires à leur réparation seront disponibles.
Cette information doit être délivrée avant la conclusion du contrat, et doit figurer par écrit sur le document scellant la transaction. Le fabricant ou importateur devra de plus fournir ces pièces, dans un délai de deux mois, aux vendeurs professionnels ou aux réparateurs, agréés ou non, qui le demandent. Les modalités et conditions seront alors précisées par décret.n
Le texte, en plus de lutter contre le gaspillage de matières premières et d'énergie, ouvre un marché très important pour les entreprises de réparation. "Cette mesure contribuera également au développement de l'économie sociale et solidaire, secteur dont relèvent de nombreuses structures du commerce de pièces détachées", indique le ministère.
La loi sur la consommation, dite "loi Hamon", a été publiée le 18 mars 2014. Ce texte intègre notamment deux mesures figurant à la proposition de loi sur l'obsolescence programmée de Jean-Vincent Placé.

La durée de la garantie légale de conformité et de la garantie relative aux défauts de la chose vendue est ainsi portée à deux ans, afin d'inciter les producteurs à proposer des produits dont la durée de vie est plus longue. Cette mesure devrait ...

France ; Réglementation ; Éco-consommation ; Énergie grise

... Lire [+]

V

- n° Hors-série

La question de savoir si les énergies renouvelables contribuent à la protection de l'environnement ou si leur exploitation constitue en elle-même une atteinte à l'environnement peut sembler incongrue: elle suppose que l'on s'interroge sur la question de savoir si le bénéfice pour l'environnement tiré du recours à des énergies "naturelles" ne serait pas anéanti par les inconvénients tenant à sa mise en oeuvre.
La question de savoir si les énergies renouvelables contribuent à la protection de l'environnement ou si leur exploitation constitue en elle-même une atteinte à l'environnement peut sembler incongrue: elle suppose que l'on s'interroge sur la question de savoir si le bénéfice pour l'environnement tiré du recours à des énergies "naturelles" ne serait pas anéanti par les inconvénients tenant à sa mise en oeuvre.

Généralité énergie renouvelable ; Droit de l'environnement ; Environnement ; Polluant ; Impact santé ; Énergie grise

... Lire [+]

V

- p.08 à p.09

Depuis plusieurs années, les détracteurs de l'éolien mènent une campagne basée sur l'hypothèse que les éoliennes ne contribuent guère à la réduction des émissions de CO2 ou très peu. Certains avancent même qu'elles engendreraient une surconsommation de combustibles fossiles. Qu'en est-il vraiment ? Le facilitateur éolien de Wallonie rpond sur base des connaissances scientifiques sur le sujet.
Depuis plusieurs années, les détracteurs de l'éolien mènent une campagne basée sur l'hypothèse que les éoliennes ne contribuent guère à la réduction des émissions de CO2 ou très peu. Certains avancent même qu'elles engendreraient une surconsommation de combustibles fossiles. Qu'en est-il vraiment ? Le facilitateur éolien de Wallonie rpond sur base des connaissances scientifiques sur le sujet.

Éolien ; Éolienne ; Belgique ; Gaz à Effet de Serre / GES ; Transport de l'énergie ; Transport de l'électricité ; Consommation d'énergie ; Consommation d'électricité ; Raccordé réseau ; Rendement ; Énergie grise

... Lire [+]

V

- n° 471 - p.18 à p.18

Les deux dernières publlications commlunes de l'Ademe et Novethic mettent en lumière le positionnnement des professionnels du bâtiment (promoteurs, foncières et gestionnaires d'actifs) sur l'eco-performance des ouvrages. Certains ont fait de ce thème un axe stratégique de leur communication alors qu e d'autres n'ont pas encore investi le sujet.

Campagne de communication ; Publication ; Performance énergétique ; ADEME ; Professionnel ; Bâtiment ; Construction ; Construction écologique ; Réglementation thermique ; Énergie grise ; Chantier ; Promoteur ; Investissement

... Lire [+]

V

- n° 1698 - p.40 à p.41

Pour séduire les grands maîtres d'ouvrage, les filières de matériaux biosourcés doivent se professionnliser et suivre les sentiers balisés de la normalisation. La paille y travaille depuis plus de quatre ans.

Matériau de construction ; Matériau sain ; Maître d'oeuvre ; Maître d'ouvrage ; Paille / Roseau ; Avis technique ; Isolant thermique ; Isolation ; Énergie grise ; Construction écologique ; Logement social ; Architecte ; Bâtiment

... Lire [+]

y

- n° 33 - p.4 à p.7

La RT2012 devient plus exigeante en termes de performance globale du bâtiment et s'oriente vers les exigences du Bâtiment Basse Consommation (BBC) comme base réglementaire pour toute nouvelle construction. Elle doit permettre de mieux répondre aux objectifs d'économies d'énergie et de diminution des émissions de CO2 que s'est fixé le Grenelle de l'Environnement pour le Bâtiment, premier consommateur d'énergie en France.

La RT2012 nécessite donc une réelle adaptation des professionnels et impliquera la mise en oeuvre de solutions d'isolation thermqiue haute performance avec une attention particulière portée à l'étanchéité à l'air du bâtiment.
La RT2012 devient plus exigeante en termes de performance globale du bâtiment et s'oriente vers les exigences du Bâtiment Basse Consommation (BBC) comme base réglementaire pour toute nouvelle construction. Elle doit permettre de mieux répondre aux objectifs d'économies d'énergie et de diminution des émissions de CO2 que s'est fixé le Grenelle de l'Environnement pour le Bâtiment, premier consommateur d'énergie en France.

La RT2012 nécessite ...

Réglementation thermique ; France ; Performance énergétique ; Bâtiment Basse Consommation - BBC ; Gaz à Effet de Serre / GES ; Isolant thermique ; Isolation ; Isolation extérieure ; Logement ; Bâtiment ; Bâtiment tertiaire ; Bâtiment public ; Bâtiment socio-culturel ; Énergie grise ; Matériau sain ; Confort thermique

... Lire [+]

V

- n° 20 - p.30 à p.31

Les réglementations nationales et européennes évoluent et se multiplient, imposant aussi aux équipements urbains (lampes, luminaires et appareillages d'alimentation) une meilleure efficacité énergétique. Par ailleurs, la prévention des nuisances lumineuses est dorénavant inscrite dans le Code de l'environnement. Autant d'impératifs parfois contradictoires qui nécessitent le recours à de nouvelles pratiques, anticipant l'interdiction progressive, d'ici 2017, des lampes les plus énergivores.
Les réglementations nationales et européennes évoluent et se multiplient, imposant aussi aux équipements urbains (lampes, luminaires et appareillages d'alimentation) une meilleure efficacité énergétique. Par ailleurs, la prévention des nuisances lumineuses est dorénavant inscrite dans le Code de l'environnement. Autant d'impératifs parfois contradictoires qui nécessitent le recours à de nouvelles pratiques, anticipant l'interdiction progressive, ...

Éclairage ; Éclairage public ; Réglementation ; Directive européenne ; Équipement urbain ; Efficacité énergétique ; Impact environnemental ; Énergie grise ; Consommation d'électricité ; Lampe basse consommation ; Lampe fluorescente compacte LFC ; Lampe halogène ; Lampe incandescante ; Performance énergétique ; Luminosité ; LED / Diode

... Lire [+]

y

- n° 33 - p.04 à p.07

La RT2012 devient plus exigeante en termes de performance globale du bâtiment et s'oriente vers les exigences du Bâtiment Basse Consommation (BBC) comme base réglementaire pour toute nouvelle construction. Elle doit permettre de mieux répondre aux objectifs d'économies d'énergie et de diminution des émissions de CO2 que s'est fixé le Grenelle de l'Environnement pour le Bâtiment, premier consommateur d'énergie en France.
La RT2012 nécessite donc une réelle adaptation des professionnels et impliquera la mise en oeuvre de solutions d'isolation thermique haute performance avec une attention particulière portée à l'étanchéité à l'air du bâtiment.
La RT2012 devient plus exigeante en termes de performance globale du bâtiment et s'oriente vers les exigences du Bâtiment Basse Consommation (BBC) comme base réglementaire pour toute nouvelle construction. Elle doit permettre de mieux répondre aux objectifs d'économies d'énergie et de diminution des émissions de CO2 que s'est fixé le Grenelle de l'Environnement pour le Bâtiment, premier consommateur d'énergie en France.
La RT2012 nécessite donc ...

Réglementation thermique ; Isolant thermique ; Isolation extérieure ; Isolation ; Matériau de construction ; Matériau sain ; Bâtiment ; CO2 evité ; Construction ; Rénovation ; Énergie grise

... Lire [+]

y

- n° 54
ISBN 1634-5460

"Cocon, logiciel de comparaison de solutions constructives, de confort et d'émissions de CO2, vient de sortir. Il permet de comparer diverses solutions constructives d'un point de vue technique (isolation, inertie, déphasage...) et environnemental (énergie grise, émission de gaz à effet se serre, pollution de l'air, de l'eau...). La base de données matériaux est riche; elle contient pas moins de 900 produits de construction dont de nombreux écomatériaux (paille, terre...). Son prix : 50 € pour les particuliers et 250 € pour les professionnels. http://www.citemaison.fr/COCON-comparaison-solutions-constructives-confort.html"
"Cocon, logiciel de comparaison de solutions constructives, de confort et d'émissions de CO2, vient de sortir. Il permet de comparer diverses solutions constructives d'un point de vue technique (isolation, inertie, déphasage...) et environnemental (énergie grise, émission de gaz à effet se serre, pollution de l'air, de l'eau...). La base de données matériaux est riche; elle contient pas moins de 900 produits de construction dont de nombreux ...

Bâtiment ; CO2 / Dioxyde de carbone ; Construction ; Énergie grise ; Inertie thermique ; Isolation ; Logiciel ; Matériau de construction ; Pollution de l'air ; Pollution de l'eau ; Analyse Cycle de Vie - ACV

... Lire [+]

V

- n° 41109

Promu au même titre que les autres énergies renouvelables et soutenu par des politiques fiscales attractives (crédits d'impôt, TVA à 5,5 %...), le granulé de bois apparaît aujourd'hui comme un nouveau débouché intéressant pour l'ensemble de la filière forestière. D'ailleurs, ce marché est en fort développement. Selon le syndicat national des producteurs de granulés de bois (SNPGB), la production française a nettement augmenté ces dernières années, passant de 100.000 tonnes en 2006 à 208.000 tonnes en 2008. De forts développements sont attendus en 2009. À en croire les professionnels du secteur, le granulé bois cumule les avantages. Pourtant, si ce combustible possède de nombreux atouts, certains points noirs restent à améliorer avant de rendre cette filière économiquement et totalement écologiquement viable. Un impact environnemental à améliorer : Produits à partir de sciures et de copeaux de bois non souillés, les granulés (ou pellets) proviennent principalement des industries de première transformation du bois (scieries) et de deuxième transformation (menuiseries). Les sciures, à l'état de farine, sont comprimées par une presse afin d'obtenir de petits cylindres de 6 à 10 mm de diamètre et de 10 à 50 mm de longueur. La compression mécanique évite l'usage de colle ou d'autres additifs. Si le granulé affiche une meilleure combustion que les autres combustibles bois (bûches et plaquettes) et donc des niveaux d'émissions plus faibles à cette étape (particules fines, HAP, CO et benzène), son bilan environnemental global est moins bon. Il est néanmoins meilleur que les combustibles fossiles (gaz et fioul). Selon une étude de l'ADEME publiée en 2005, l'unité d'énergie utile rendue par unité d'énergie non renouvelable consommée était de 6 pour les granulés, contre 13 pour les bûches, 20 pour les plaquettes, 0,8 pour le gaz, 0,7 pour le fioul et 0,3 pour l'électricité. Pour 1 kWh utile chez lusager, le granulé émet 41,9 g équivalent CO2 (dont près des 2/3 lors de sa mise à disposition), la bûche 35 g éq co2, les plaquettes 33,2, l'électricité 105, le gaz 222 et le fioul 466. Des voies de progrès : La filière doit donc améliorer son bilan environnemental global. Car si le granulé présente l'avantage d'être moins émissif lors de sa combustion (avantage non négligeable puisque le chauffage au bois est l'une des principales sources d'émission de particules), le coût énergétique de sa fabrication, de son transport et de son emballage reste trop élevé. L'ADEME recommande donc d'améliorer les process de fabrication et de limiter le conditionnement : ''le potentiel de réduction des impacts énergétiques et environnementaux de la filière semble important et dépend essentiellement de l'amélioration des performances des technologies utilisées pour la granulation et des capacités de production des usines de fabrication. (...) L'ensachage plastique (...) répondant à une consommation limitée de bois pour un chauffage au bois d'agrément, alourdit très sensiblement le bilan environnemental de la filière. Il serait bénéfique de privilégier des conditionnements de meilleure qualité environnementale (plastique recyclé, papier-carton recyclé)''. Favoriser les filières courtes est également un enjeu. C'est pourquoi la filière se structure sur l'ensemble du territoire. Les déboires à éviter : La filière doit également éviter certains écueils en se développant. Une hausse trop rapide de la demande peut mener à une incapacité à suivre pour l'offre. En Europe, malgré une hausse de la production de 2,5 à 6 millions de tonnes en 4 ans, la demande n'a pas été totalement satisfaite, menant ainsi à un import massif de granulés, d'origine nord américaine notamment. De ce fait, les prix ont augmenté. Le granulé est pourtant déjà un combustible onéreux (6,76 centimes d'euros le kWh PCI en 2007 contre 3,25 pour la bûche, 1,86 pour la plaquette, 6,49 pour le fioul, 5,59 pour le gaz et 13 pour l'électricité). Autre danger : la concurrence d'usage, tant au niveau des sciures et copeaux de bois qui sont utilisés pour d'autres usages comme les panneaux de particules que des usages des granulés eux-mêmes : les centrales thermiques existantes sont tentées aujourd'hui de substituer le bois au charbon.
Promu au même titre que les autres énergies renouvelables et soutenu par des politiques fiscales attractives (crédits d'impôt, TVA à 5,5 %...), le granulé de bois apparaît aujourd'hui comme un nouveau débouché intéressant pour l'ensemble de la filière forestière. D'ailleurs, ce marché est en fort développement. Selon le syndicat national des producteurs de granulés de bois (SNPGB), la production française a nettement augmenté ces dernières ...

Chiffre clé ; Énergie grise ; Granulé bois ; Impact environnemental ; Marché français ; Polluant ; Production de bois

... Lire [+]

V

- n° 12
ISBN 1968-2344

À l'instar de l'analyse des cycles de vie (ACV) des produits de consommation courants, Climat Mundi vient de mettre au point le premier calculateur carbone dédié au bâtiment. Celui-ci prend en compte toutes les phases de la vie d'un bâtiment (conception, construction, utilisation et fin de vie) et donne l'impact carbone global (incluant l'énergie grise) d'un certain nombre d'équipements. http://www.climatmundi.fr/
À l'instar de l'analyse des cycles de vie (ACV) des produits de consommation courants, Climat Mundi vient de mettre au point le premier calculateur carbone dédié au bâtiment. Celui-ci prend en compte toutes les phases de la vie d'un bâtiment (conception, construction, utilisation et fin de vie) et donne l'impact carbone global (incluant l'énergie grise) d'un certain nombre d'équipements. http://www.climatmundi.fr/

Bâtiment ; Bilan carbone ; CO2 / Dioxyde de carbone ; Consommation d'énergie ; Énergie grise ; Matériau de construction ; Méthode de calcul ; Analyse Cycle de Vie - ACV

... Lire [+]

V

- n° 7

Le réchauffement climatique, les déchets qui ne cessent d'augmenter, l'émergence de problèmes de santé liés à certains produits chimiques soupçonnés d'être cancérigènes, la raréfaction des ressources fossiles, la liste est longue des éléments alarmants qui doivent nous inciter à consommer autrement. Cette année l'ADEME a demandé aux EIE (Espaces Information Energie) de la Région Rhône-Alpes, de développer l'information et le conseil sur l'éco-consommation. Cela consiste à faire des choix dans ses achats quotidiens (et plus largement dans sa façon de consommer) en fonction de l'impact d'un produit sur l'environnement durant l'ensemble de son cycle de vie : de sa fabrication jusqu'à sa fin de vie en passant par son transport, son conditionnement, son utilisation... N'hésitez pas à vous adresser à votre EIE pour toute question concernant les achats éco-responsables, vous pourrez ainsi obtenir des informations et des repères par exemple sur les labels qui vous aideront à choisir un produit limitant au mieux son impact sur l'environnement. http://ecocitoyens.ademe.fr/mes-achats
Le réchauffement climatique, les déchets qui ne cessent d'augmenter, l'émergence de problèmes de santé liés à certains produits chimiques soupçonnés d'être cancérigènes, la raréfaction des ressources fossiles, la liste est longue des éléments alarmants qui doivent nous inciter à consommer autrement. Cette année l'ADEME a demandé aux EIE (Espaces Information Energie) de la Région Rhône-Alpes, de développer l'information et le conseil sur ...

Alternative ; Énergie grise ; Espace Info Energie / EIE ; Impact environnemental ; Label écologique ; Particulier / Ménage ; Produit de consommation ; Produit écologique ; Sensibilisation ; Site Internet ; Analyse Cycle de Vie - ACV

... Lire [+]

V

- n° 34
ISBN 1660-3192

- Indicateurs - Matériaux durables et écoconstruction à l'assaut de l'énergie grise. - L'énergie grise dans les bâtiments : Aussi appelée « cachée » ou primaire, l'énergie grise d'un bâtiment est l'énergie non renouvelable qui est utilisée pour le cons

Bâtiment ; Bâtiment tertiaire ; Brique / Pierre / Terre ; Chanvre ; Construction ; Déperdition thermique ; Énergie grise ; Vitrage ; Impact environnemental ; Isolant thermique ; laine minérale ; Logement collectif ; Maison individuelle ; Matériau de construction ; Matériau sain ; Métier ; Ouate de cellulose ; Paille / Roseau ; Produit écologique ; Rénovation ; Analyse Cycle de Vie - ACV

... Lire [+]

V

- n° 10
ISBN 1968-2344

Représentant 3% des parts de marché de la maison individuelle, le béton cellulaire est encore loin derrière son principal concurrent, le bloc de béton. Ne manquant pas d'atouts sur le plan enviornnemental, ce matériau devrait gagner du terrain. À condition de faire tonber les barrières de son prix d'achat et d'assuere la formation des artisans. (CF. Habitat Naturel n°28 - septembre 2009 - p36 à4 0)
Représentant 3% des parts de marché de la maison individuelle, le béton cellulaire est encore loin derrière son principal concurrent, le bloc de béton. Ne manquant pas d'atouts sur le plan enviornnemental, ce matériau devrait gagner du terrain. À condition de faire tonber les barrières de son prix d'achat et d'assuere la formation des artisans. (CF. Habitat Naturel n°28 - septembre 2009 - p36 à4 0)

Béton cellulaire ; Confort thermique ; Effinergie ; Énergie grise ; Isolant thermique ; Isolation ; Matériau de construction ; Réalisation

... Lire [+]

V

- n° 25
ISBN 1774-847X

"Les fenêtres font partie des éléments de construction ayant le plus évolué en trente ans. Les vitrages qui les équipent sont longtemps restés le maillon faible de l'isolation thermiques des habitations. Heureusement, les produits verriers ont bénéficié d'énormes progrès techniques, divisant par trois leurs déperditions. Les réglementations thermiques ont sonné le glas des ""vitrages passoires"", qu'on ne devrait désormais plus voir : les plus performants sont presque aussi isolants que les murs."
"Les fenêtres font partie des éléments de construction ayant le plus évolué en trente ans. Les vitrages qui les équipent sont longtemps restés le maillon faible de l'isolation thermiques des habitations. Heureusement, les produits verriers ont bénéficié d'énormes progrès techniques, divisant par trois leurs déperditions. Les réglementations thermiques ont sonné le glas des ""vitrages passoires"", qu'on ne devrait désormais plus voir : les plus ...

Avantage ; Certification ; Chiffre clé ; Coefficient d'isolation ; Confort visuel ; Déperdition thermique ; Énergie grise ; Vitrage ; Aspect historique ; Inconvénient ; Label de performance ; Performance énergétique ; Recyclage ; VIR - Vitrage Isolation Renforcée

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Énergie grise [89]

Matériau de construction [32]

Consommation d'énergie [25]

Impact environnemental [25]

Bâtiment [24]

Isolation [23]

Analyse Cycle de Vie - ACV [21]

Matériau sain [20]

France [19]

Isolant thermique [18]

CO2 / Dioxyde de carbone [17]

Chiffre clé [13]

Gaz à Effet de Serre / GES [13]

Logement [13]

Performance énergétique [13]

Rénovation [13]

Solaire photovoltaïque [13]

Architecture bioclimatique [12]

Coefficient d'isolation [12]

Construction [12]

Réalisation [12]

Déperdition thermique [11]

Vitrage [11]

Construction écologique [10]

Coût d'investissement [10]

Réglementation thermique [10]

Bilan énergétique [9]

Généralité énergie renouvelable [9]

Inconvénient [9]

Maison individuelle [9]

Paille / Roseau [9]

Rendement [9]

Ventilation [9]

Avantage [8]

Biocarburant [8]

Brique / Pierre / Terre [8]

Éolien [8]

Éthanol [8]

Impact santé [8]

Architecture [7]

Bâtiment Basse Consommation - BBC [7]

Bilan carbone [7]

Chanvre [7]

Consommation d'électricité [7]

Eau chaude sanitaire - ECS [7]

Éclairage [7]

Efficacité énergétique [7]

laine minérale [7]

Laine végétale / animale [7]

Module photovoltaïque [7]

Ossature Bois [7]

Pompe à chaleur [7]

Production d'électricité [7]

Recyclage [7]

Aide financière [6]

Besoin énergétique [6]

Biomasse [6]

Chauffage [6]

Confort thermique [6]

Consommation d'eau [6]

Économie d'énergie [6]

Énergie solaire [6]

Europe [6]

International [6]

Label de performance [6]

Logement collectif [6]

Milieu agricole [6]

Réglementation [6]

Solaire passif [6]

Betterave [5]

Bilan environnemental [5]

Bois énergie [5]

Caractéristique technique [5]

Chauffage bois [5]

Climatisation / Rafraîchissement [5]

CO2 evité [5]

Collectivité locale [5]

Énergie primaire [5]

Généralité énergie [5]

Granulé bois [5]

indicateur [5]

Inertie thermique [5]

Label écologique [5]

Polluant [5]

Pollution de l'air [5]

Procédé de fabrication [5]

Production carburant [5]

Ratio énergétique [5]

Site Internet [5]

Solaire thermique [5]

Transport [5]

ADEME [4]

Allemagne [4]

Aménagement du territoire [4]

Appareil de cuisson [4]

Aspect historique [4]

Bâtiment tertiaire [4]

Belgique [4]

Bilan [4]

Biodiesel [4]

Blé [4]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z