F Nous contacter

0

Documents  Énergie marine | enregistrements trouvés : 148

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

- n° Hors série n°13 - p.80 à p.84

Dans le domaine de l'énergie osmotique probablement la moins connue des énergies marines, la recherche avance à grands pas. Une équipe française vient de mettre au point de nouvelles membranes à base de nanotubes Bore-Azote, et plusieurs autres approches innovantes pourraient bien modifier l'équation technique et économique de la filière.

Énergie marine ; Énergie osmotique ; France ; Recherche ; Production d'énergie

... Lire [+]

V

- n° 451

Lors de sa visite au Scottish European Green Energy Centre (SEGEC), basé sur le campus King's College de l'Université d'Aberdeen, le ministre a annoncé l'octroi d'une subvention européenne de développement régional d'un montant d'1,6 million de livres. Le SEGEC sera également financé à hauteur d'un million de livres sur trois ans par le gouvernement écossais. Le SEGEC sera parrainé par le gouvernement écossais et des entreprises telles que Scottish Enterprise, Highlands and Islands Enterprise, Scottish Power et Scottish and Southern Energy. L'Université d'Aberdeen est également membre fondateur du centre. Le SEGEC jouera un rôle de catalyseur en accélérant la RD&D (Research Development and Demonstration, Recherche développement et démonstration) et le déploiement de nouvelles technologies énergétiques, à travers ses travaux, en Ecosse et avec des partenaires dans toute l'Europe. Les objectifs du SEGEC reflètent les priorités du gouvernement écossais en matière de développement économique durable et de lutte contre le changement climatique. Les priorités du centre englobent des secteurs tels que : l'énergie marine, l'énergie éolienne offshore, le transport d'énergie électrique, les réseaux de distribution intelligents, la capture et le stockage du CO2 et la production de chaleur renouvelable. Le centre fournira une équipe de spécialistes ainsi qu'un point de contact pour les organisations écossaises cherchant à influencer la politique européenne afin d'accéder à des financements européens. Cela permettra à ces organisations, d'une part, d'entreprendre des travaux de recherche en collaborations avec d'autres institutions ou entreprises britanniques ou européennes, et d'autre part, de mettre en place des projets de démonstration de technologies bas carbone. Bien que basé à Aberdeen, le SEGEC offrira ses services à toutes les entreprises et institutions situées en Ecosse. Selon Duncan Botting, président du SEGEC, pas moins de trois grands projets financés par le Fonds Européen de Reconstruction ont été livrés à la Commission européenne à la mi-juillet. Les partenaires du SEGEC saluent d'ailleurs le haut niveau de qualité et d'excellence du service offert par le centre. Le centre aura également pour objectif de soutenir l'Energy Technology Partnership, alliance d'universités écossaises engagées dans des partenariats de RD&D britanniques et internationaux sur l'énergie.
Lors de sa visite au Scottish European Green Energy Centre (SEGEC), basé sur le campus King's College de l'Université d'Aberdeen, le ministre a annoncé l'octroi d'une subvention européenne de développement régional d'un montant d'1,6 million de livres. Le SEGEC sera également financé à hauteur d'un million de livres sur trois ans par le gouvernement écossais. Le SEGEC sera parrainé par le gouvernement écossais et des entreprises telles que ...

Chaleur renouvelable ; Écosse ; Énergie marine ; Éolien ; Financement ; Généralité énergie renouvelable ; Offshore ; Programme de développement ; Politique énergétique ; Recherche ; Transport de l'électricité

... Lire [+]

V

- n° 530

L'HydroWing ressemble un peu à un cerf-volant biplan attaché par un câble d'amarrage à environ 25 mètres de profondeur bien en deçà de l'action des vagues (et des navires), mais bien au-dessus des courants d'eau qui se déplacent lentement à proximité des fonds marins. Des turbines axiales couvrant toute la largeur sont placées entre les ailes (ou hydroptères) et tournent autour de leur axe. L'HydroWing est équipé de la technologie VaSaF (Variable Angle Slotted Augmentation Flaps) qui permet de fournir la portance nécessaire pour maintenir l'engin à son maximum d'exploitation. Les principaux avantages du concept "HydroWing" sont présentés ci-dessous : . Le dispostif est submergé à une profondeur assez importante afin de pouvoir obtenir une quantité optimale d'énergie. . L'HydroWing est déployable sur presque tous les sites en raison de sa capacité à opérer dans les eaux profondes. . Comme le système est submergé, les appareils sont sécurisés contre les tempêtes, la force des vagues et même les débris. . A une profondeur de fonctionnement de plus de 30 mètres au-dessous du niveau des mers, le générateur HydroWing ne présente aucun obstacle ou danger potentiel pour la navigation. . La technologie "hydroptère" offre un moyen efficace d'atteindre le niveau de profondeur désiré permettant ainsi aux turbines de fonctionner dans une position optimale face au passage du courant. Un cerf-volant sous-marin pour produire de l'énergie Un programme en cours a pour objectif de construire 25 engins HydroWing capables de produire 1,3 MW sur le site de test (EMEC) en Ecosse. Cela implique une série d'essais en bassin afin d'optimiser la conception.
L'HydroWing ressemble un peu à un cerf-volant biplan attaché par un câble d'amarrage à environ 25 mètres de profondeur bien en deçà de l'action des vagues (et des navires), mais bien au-dessus des courants d'eau qui se déplacent lentement à proximité des fonds marins. Des turbines axiales couvrant toute la largeur sont placées entre les ailes (ou hydroptères) et tournent autour de leur axe. L'HydroWing est équipé de la technologie VaSaF ...

Écosse ; Énergie marine ; Expérimentation ; Production d'électricité ; Turbine hydraulique

... Lire [+]

V

- n° 870
ISBN 1267-0545

http://energiesdelamer.blogspot.com

Bureau d'étude ; Énergie marine ; Site Internet

... Lire [+]

V

Réalisée tous les 5 ans depuis 1995, l'étude des Technologies clés permet de fournir aux entreprises, aux acteurs économiques et aux pouvoirs publics un cadre de référence sur les technologies d'avenir.

Généralité énergie ; Technologie ; Entreprise ; Énergie marine ; Solaire thermodynamique ; Pile à combustible ; Séquestration CO2 ; Solaire photovoltaïque ; Nucléaire ; Éolien ; Hydrolienne ; Géothermie ; Stockage de l'énergie ; Réseau électrique intelligent ; Raffinerie / Raffinage ; Biomasse ; Traitement/épuration

... Lire [+]

V

- n° 472

En effet, des chercheurs du Laboratoire de Mécanique des Fluides de l'Ecole Centrale de Nantes ont mis au point un système qui s'avère être au final simple, robuste, dont l'efficacité tient dans la sophistication du contrôle embarqué plutôt que dans les composants technologiques. Concrètement, il s'agit d'un flotteur de 1000 T, (long. 25m, tirant d'eau 14m) mouillé dans une zone propice aux vagues, et capable de délivrer son énergie électrique au réseau terrestre par le biais d'un câble sous-marin. La profondeur d'eau significative à minima pour l'installation d'un parc de modules SEAREV est de 30 à 50 mètres. Il en résulte que ces installations se situeront généralement à plusieurs km des côtes et, vu leur faible émergence et l'absence de superstructures, resteront invisibles du rivage. Des dizaines d'unités de champs de fermes houlomotrices sont envisageables. La puissance électrique installée pour chaque module est de 500 kW. Les densités de puissance installée de l'ordre de 25MW/km2 de surface maritime occupée sont potentiellement atteignables, soit l'équivalent de la fourniture d'énergie à 8.000 foyers français. Dans le cas de telles fermes, la puissance électrique de tous les modules sera mutualisée dans un transformateur/convertisseur avant d'être envoyée à la côte par un seul câble pour l'ensemble, comme c'est le cas pour les fermes éoliennes offshore. La performance des convertisseurs d'énergie des vagues est donnée pour un état de mer donné caractérisé par une hauteur de vague et une période caractéristiques (Hs,Tz). de sorte que la performance pour l'ensemble des états de mer possibles est donnée par une matrice de performance (et non par une courbe comme les éoliennes dont la production ne dépend que de la vitesse du vent).
En effet, des chercheurs du Laboratoire de Mécanique des Fluides de l'Ecole Centrale de Nantes ont mis au point un système qui s'avère être au final simple, robuste, dont l'efficacité tient dans la sophistication du contrôle embarqué plutôt que dans les composants technologiques. Concrètement, il s'agit d'un flotteur de 1000 T, (long. 25m, tirant d'eau 14m) mouillé dans une zone propice aux vagues, et capable de délivrer son énergie électrique ...

Énergie marine ; Expérimentation ; Houlomotrice ; Laboratoire ; Pays de la Loire ; Principe de fonctionnement ; Production d'électricité ; Puissance installée ; Recherche ; Schéma de principe

... Lire [+]

REINVENTER L'EAU CHAUDE | ADEME & VOUS 1/05/07

Article

XXXXX

V

- n° 5
ISBN 1957-1992

La Seyne-sur-Mer (83) réhabilite le site de ses anciens chantiers navals. Pour assurer le chauffage et la climatisation des nouveaux bâtiments, la municipalité a retenu une solution originale : un réseau d'eau tempérée à partir d'eau de mer...

Bâtiment communal ; Bâtiment public ; Chauffage ; Climatisation / Rafraîchissement ; Climatisation naturelle ; Commune / Ville ; Échangeur de chaleur ; Énergie marine ; Logement ; Recupération de la chaleur ; Réseau de chaleur

... Lire [+]

2 y

- n° 07 - p.04 à p.05

Les responsables des différentes filières au sein du SER présentent leurs principales attentes.

SER / Syndicat Énergie Renouvelable ; Bâtiment ; Transition énergétique ; Réglementation thermique ; Solaire photovoltaïque ; Energie hydraulique ; Énergie marine

... Lire [+]

Projets qui démarrent | ADEME & VOUS 01/08/2011

Article

XXXXX

V

- n° 47 - p. 04 à p. 05

Quatre hydroliennes vont être immergés par EDF au large des Côtes-d'Armor, entre Paimpol et l'îlede Bréhat, pour produire de l'électricité à partir de l'énergie des courants de marée.

Hydrolienne ; EDF ; Bretagne ; Énergie marine ; Raccordement réseau ; Impact environnemental ; Installation ; Réserve / Ressource energétique ; Généralité énergie renouvelable ; ADEME

... Lire [+]

V

- n° 130110

Concernant la production d'électricité, la PPI vise 1 100 mégawatts (MW) de puissance totale installée en photovoltaïque au 31 décembre 2012; 5 400 MW au 31 décembre 2020. Pour la biomasse, 520 MW de puissance supplémentaire devra être mise en service d'ici fin 2012, puis 2.300 d'ici fin 2020. «Hors production d'électricité à partir de biogaz et valorisation des usines d'incinération d'ordures ménagères, les dispositifs de soutien à la production d'électricité à partir de biomasse privilégient la cogénération», stipule l'arrêté. Pour les énergies éoliennes et marines, le PPI vise 11 500 MW fin 2012, dont 10 500 à partir de l'énergie éolienne à terre et 1 000 à partir de l'énergie éolienne en mer et des autres énergies marines; 25 000 MW d'ici fin 2020. La production métropolitaine hydroélectrique devra être augmentée de 3 térawattheures (TWh) en moyenne par an et la puissance installée de 3 000 MW au 31 décembre 2020. Pour l'énergie nucléaire, le PPI vise un premier réacteur de troisième génération à l'horizon 2012 et un deuxième à l'horizon 2017. Le parc de production d'électricité à partir de charbon sera réduit de 6 900 à 3 300 MW d'ici 2016, par le déclassement des installations les plus polluantes et le développement des centrales à gaz. Côté chaleur, les objectifs de production à partir d'énergies renouvelables sont au 31 décembre 2020: 7 400 ktep (milliers de tonnes d'équivalent pétrole ) (pour 9 millions de logements) pour le bois individuel; 5 200 ktep pour la biomasse, 2 400 ktep pour la cogénération à partir de biomasse, 750 ktep pour la géothermie: 1 600 ktep pour les pompes à chaleur individuelles, 927 ktep pour le solaire thermique (collectif et individuel), 900 ktep pour la part renouvelable des déchets et enfin 555 ktep pour le biogaz. * Arrêté du 15 décembre 2009 relatif à la programmation pluriannuelle des investissements de production de chaleur : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do%3Bjsessionid%3D?cidTexte=JORFTEXT000021645823&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id * Arrêté du 15 décembre 2009 relatif à la programmation pluriannuelle des investissements de production d'électricité : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do%3Bjsessionid%3D?cidTexte=JORFTEXT000021645812&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id (Cf. environnement-online.com du 14/01/10 : http://www.envirolex.fr/presse/environnement/telex/1851/publication-des-arratacs-ppi-aclectrictac-et-chaleur)
Concernant la production d'électricité, la PPI vise 1 100 mégawatts (MW) de puissance totale installée en photovoltaïque au 31 décembre 2012; 5 400 MW au 31 décembre 2020. Pour la biomasse, 520 MW de puissance supplémentaire devra être mise en service d'ici fin 2012, puis 2.300 d'ici fin 2020. «Hors production d'électricité à partir de biogaz et valorisation des usines d'incinération d'ordures ménagères, les dispositifs de soutien à la ...

Biogaz ; Biomasse ; Bois énergie ; Chaleur renouvelable ; Cogénération biomasse ; Déchet ; Électricité ; Électricité renouvelable ; Énergie marine ; Chaleur ; Éolien ; Géothermie ; Energie hydraulique ; Nucléaire ; Objectif ; Offshore ; Pompe à chaleur ; PPI - Programmation Pluriannuelle des Investissements ; Production d'électricité ; Production de chaleur ; Puissance ; Secteur résidentiel ; Solaire photovoltaïque ; Solaire thermique ; Texte législatif

... Lire [+]

V

- n° 366
ISBN 0292-1731

Eolien offshore, l'énergie des vagues, l'énergie des courants, l'énergie thermique des mers, l'énergie marémotrice

Allemagne ; Angleterre ; Budget ; Consommation d'énergie ; Courant marin ; Différence de température ; Énergie marine ; France ; Houlomotrice ; Hydrolienne ; International ; Marémotrice ; Offshore ; Recherche

... Lire [+]

V

- n° 30806

"Portugal Le lancement du parc maritime utilisant l'energie des vagues a Peniche http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/38667.htm Annonce en novembre 2005 par l'entreprise Ocean Power Delivery (ODP), basee a Edinbourg, la construction du premier parc maritime utilisant l'energie des vagues va prochainement demarrer au Portugal (voir BE Royaume-Uni n.43, http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/30495.ht). Laureat de l'appel d'offres promulgue par la societe Enersis, le chantier naval de Peniche a deja recu les trois convertisseurs ""Pelamis"", permettant de produire 2,25 MW d'electricite a partir de la houle pour alimenter 1.500 foyers. Leur installation en mer, a 5 km des cotes de Povoa de Varzim (nord du Portugal), debutera a partir du mois d'aout. L'investissement, majoritairement prive (75%), represente 8,5 millions d'euros pour ces trois premiers convertisseurs. Le cout de cette energie renouvelable a dors et deja ete fixe a 248 euros le MWatt heure. Officiellement lance le 14 mai dernier, ce projet a ete presente a plusieurs responsables politiques portugais avec l'ambition, pour ses promoteurs, de creer a terme un cluster industriel pour l'energie maritime au Portugal. Enersis prevoit ainsi de commander trente unites supplementaires du generateur ""Pelamis"" pour atteindre une production electrique de 20 MW d'ici 2008, representant un investissement global de 70 millions d'euros. Selon l'entreprise, la creation d'un cluster dans ce domaine pourrait avoir une ampleur considerable : pres de 40.000 emplois pourraient etre crees au Portugal pour repondre a une partie des attentes d'un marche mondial estime a environ 325 milliards d'euros. Rappelons que le convertisseur ""Pelamis"", developpe par ODP, repose sur une des technologies les plus performantes actuellement. La premiere structure devant etre installee au Portugal est composee de trois cylindres semi emerges de 50 metres de longueur et de 3,5 metres de diametre, relies entre eux. Le ""Pelamis"" est positionne dans la direction de propagation de la houle et dans chaque module se trouve un systeme de conversion d'energie. La houle agit ainsi sur des verins hydrauliques qui envoient un fluide haute pression vers un moteur hydraulique actionnant une turbine. L'electricite produite est acheminee jusqu'a la cote par des cables situes dans les fonds marins. Un convertisseur ""Pelamis"" genere 750 kW, correspondant a la consommation electrique moyenne de 500 foyers. Sources : ""Energia das ondas cria 40 mil empregos"" - Diario de Noticias (supplement economie) - 15/05/2006 - page 11 - http://www.dn.sapo.pt "
"Portugal Le lancement du parc maritime utilisant l'energie des vagues a Peniche http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/38667.htm Annonce en novembre 2005 par l'entreprise Ocean Power Delivery (ODP), basee a Edinbourg, la construction du premier parc maritime utilisant l'energie des vagues va prochainement demarrer au Portugal (voir BE Royaume-Uni n.43, http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/30495.ht). Laureat de l'appel ...

Appel d'offre ; Énergie marine ; Houlomotrice ; Portugal

... Lire [+]

y

- n° 72 - p.65 à p.65

La montée en puissance des énergies renouvelables dans la majorité des pays européens suscite de nombreuses questions liées à la sécurité d'approvisionnement et à l'équilibrage du réseau de transport d'électricité; Avec une production variable d'énergie, du fait de l'éolien et du solaire photovoltaïque, pourra-t-on assurer constamment la couverture de nos besoin en électricité ? Si oui, comment ?
La montée en puissance des énergies renouvelables dans la majorité des pays européens suscite de nombreuses questions liées à la sécurité d'approvisionnement et à l'équilibrage du réseau de transport d'électricité; Avec une production variable d'énergie, du fait de l'éolien et du solaire photovoltaïque, pourra-t-on assurer constamment la couverture de nos besoin en électricité ? Si oui, comment ?

Négawatt ; Scénario ; Politique énergétique ; Consommation d'énergie ; Consommation d'électricité ; Production d'électricité ; Production d'énergie ; Approvisionnement ; Éolien ; Offshore ; Solaire photovoltaïque ; Transport de l'électricité ; Energie hydraulique ; Centrale thermique ; Biogaz ; Énergie marine ; Biomasse ; Géothermie

... Lire [+]

y

Les énergies renouvelables en mer désignent l'ensemble des technologies qui permettent de produire de l'énergie, notamment de l'électricité, à partir de différentes ressources du milieu marin.

Énergie marine ; Généralité énergie renouvelable ; Houlomotrice ; Hydrolienne ; Éolien ; Offshore ; Énergie Thermique des Mers - ETM ; Marémotrice

... Lire [+]

V

- n° 145
ISBN 1624-7876

Dans un contexte de développement des énergies renouvelables, les énergies marines tiennent une bonne place. La mer constitue un milieu qui peut être exploité sous diverses formes : l'éolien offshore, l'énergie des vagues, celle des courants ou des marées (avec les usines marémotrices). Une autre énergie moins connue fait l'objet de recherche depuis plusieurs années : l'énergie osmotique.
Dans un contexte de développement des énergies renouvelables, les énergies marines tiennent une bonne place. La mer constitue un milieu qui peut être exploité sous diverses formes : l'éolien offshore, l'énergie des vagues, celle des courants ou des marées (avec les usines marémotrices). Une autre énergie moins connue fait l'objet de recherche depuis plusieurs années : l'énergie osmotique.

Énergie marine ; Énergie osmotique ; Expérimentation ; Norvège ; Production d'électricité ; Recherche

... Lire [+]

V

- n° 251109

D'après l'enquête, 91 % des régions d'Europe considèrent ''l'énergie comme l'une de leurs priorités-clés pour les 15 années à venir'' et 75 % d'entre elles ont d'ores et déjà mis en place une stratégie énergétique comportant ''la plupart du temps un plan spécifique de développement des énergies renouvelables (EnR)''. Rappelons que le ''Paquet Energie-Climat'' de l'UE, adopté en décembre dernier, vise un objectif de réduction de 20% des émissions de gaz à effet de serre (GES), d'amélioration de 20% de l'efficacité énergétique et de 20% d'EnR dans la consommation d'énergie de l'UE d'ici 2020. Plusieurs régions produisent de l'énergie à partir d'EnR dans des proportions supérieures à l'objectif de 20 % fixé par l'UE, souligne l'étude. Ainsi, l'énergie hydraulique assure de 88 à 100 % les besoins en électricité des régions de Maramures (Roumanie), Norrbotten (Suède), Oppland (Norvège) et Trento (Italie). L'enquête met également en avant l'exploitation ou la valorisation d'autres ressources énergétiques à l'instar des déchets solides à Bruxelles (Belgique) et à Gelderland (Pays-Bas), la force des vagues aux Açores (Portugal), l'énergie solaire dans les régions d'Autriche et d'Europe du Sud ou encore le bois-énergie à Ticino (Suisse) et dans les Balkans. EnR : besoin de compétences et d'incitations financières adaptées dans l'UE : Toutefois, si les régions de France et de Hongrie regrettent que ''l'exploitation des ENR soit entravée par le manque de compétences dans ce domaine'', l'ARE souligne également le besoin des régions de se doter de moyens nécessaires ''pour pouvoir relever concrètement les défis énergétiques auxquels l'Europe est confrontée'', a prévenu la présidente de l'ARE, Michèle Sabban, à l'occasion d'une conférence de presse. Un élargissement du champ de compétences des régions, accompagné d'incitations financières adaptées, leur permettrait de répondre aux défis énergétiques globaux ''en tirant le meilleur parti de leurs potentiels énergétiques locaux'', affirme l'enquête. ''Les initiatives en matière d'énergies renouvelables ne peuvent se faire qu'avec un soutien politique et des mesures d'incitations financières de la part des décideurs nationaux et européens'', ajoute Mme Sabban. La présidente de l'ARE appelle ainsi l'Union Européenne à ''faire plus'' en matière de promotion des énergies renouvelables à base de bois. ''Nous avons tant de régions forestières, et pourtant le bois-énergie ne représente que 3 % de la production totale de l'UE'', a-t-elle déploré. ''Les régions les moins développées, en particulier, ont besoin de soutiens financiers pour exploiter ces ressources''. L'enquête pointe en outre du doigt le manque de visibilité des instruments financiers prévus par l'UE qui ''bride les politiques et l'exploitation efficace du potentiel des régions en matière énergétique''. Seulement 24% des régions interrogées ont recours aux programmes européens de coopération territoriale financés par le FEDER (Fonds européen de développement régional) et ''très rares'' sont celles qui utilisent notamment les prêts de la Banque européenne d'investissement (BEI). Si Michèle Sabban a souligné que ''98% des régions sont convaincues de pouvoir jouer un rôle positif dans la lutte contre le changement climatique'', les gouvernements nationaux et l'UE ''doivent leur fournir les armes nécessaires pour qu'elles puissent partir au combat'', a-t-elle indiqué en amont de l'Assemblée générale de l'ARE, qui se tiendra du 25 au 27 novembre au siège de GE Energy à Belfort (Franche-comté). Durant ces deux jours, les 600 décideurs politiques régionaux entendent débattre de leur avenir énergétique et ''définir une feuille de route commune'' en vue du sommet de Copenhague. Selon le 4ème rapport du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), cité par le PNUD dans son rapport international sur le développement humain et le changement climatique, 50 à 70% des mesures d'atténuation et d'adaptation au changement climatique vont devoir être mises en oeuvre au niveau régional. Rappelons qu'un sommet des collectivités territoriales s'est tenu du 2 au 4 juin derniers à Copenhague et a réuni 700 élus et représentants du monde entier. Cette réunion s'était soldée par une déclaration finale dans laquelle les collectivités demandaient à être impliquées dans le processus de négociations. En savoir plus sur l'étude de l'ARE : http://www.aer.eu/fr/themes-majeurs/energy-policy.html
D'après l'enquête, 91 % des régions d'Europe considèrent ''l'énergie comme l'une de leurs priorités-clés pour les 15 années à venir'' et 75 % d'entre elles ont d'ores et déjà mis en place une stratégie énergétique comportant ''la plupart du temps un plan spécifique de développement des énergies renouvelables (EnR)''. Rappelons que le ''Paquet Energie-Climat'' de l'UE, adopté en décembre dernier, vise un objectif de réduction de 20% des émissions ...

Déchet ; Énergie marine ; Énergie solaire ; Étude ; Europe ; France ; Généralité énergie renouvelable ; Energie hydraulique ; Perspective ; Politique énergétique ; Région

... Lire [+]

V

- n° 21008

D'après un sondage réalisé en juillet 2008 pour l'Ademe, les Français manifestent toujours plus d'intérêt pour les énergies renouvelables, notamment pour eux-mêmes, même si leur coût est encore jugé trop élevé.

Acceptabilité sociale ; Aide financière ; Avantage ; Biomasse ; Coût d'investissement ; Donnée économique ; Énergie marine ; Énergie solaire ; Éolien ; Étude sociologique ; Généralité énergie renouvelable ; Géothermie ; Energie hydraulique ; Impact environnemental ; Inconvénient ; Particulier / Ménage ; Prix de l'énergie ; Sondage

... Lire [+]

V

- n° 43 - p. 06 à p.06

a l'horizon 2020, les énergies de la mer pourraient représenter 3% de la consommation électrique française. Une piste à suivre...

Énergie marine ; France ; Hydrolienne ; Marémotrice ; Houlomotrice ; Éolienne ; Politique énergétique ; Généralité énergie renouvelable ; Réserve / Ressource energétique ; ADEME ; Production d'électricité ; Fonds démonstrateur de recherche ; Projet ; Aspect financier ; Scénario

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Énergie marine [148]

Éolien [84]

Généralité énergie renouvelable [63]

Solaire photovoltaïque [61]

Biomasse [55]

France [54]

Géothermie [52]

Energie hydraulique [51]

Hydrolienne [37]

Houlomotrice [36]

Production d'électricité [35]

Solaire thermique [34]

Biogaz [33]

Offshore [32]

Électricité renouvelable [30]

Chiffre clé [29]

Potentiel de développement [28]

Biocarburant [27]

Politique énergétique [27]

Europe [26]

Marémotrice [26]

Recherche [24]

Consommation d'énergie [20]

Projet [20]

Bois énergie [19]

Bretagne [19]

Emploi [19]

Technologie [19]

Pompe à chaleur [18]

Solaire thermodynamique [18]

Objectif [17]

Puissance installée [16]

Réalisation [16]

Éolienne [15]

Généralité énergie [15]

Scénario [15]

Différence de température [14]

Allemagne [13]

Chaleur renouvelable [13]

Déchet [13]

Expérimentation [13]

International [13]

Nucléaire [13]

Portugal [13]

Tarif d'achat [13]

Bilan énergétique [12]

Écosse [12]

Énergie solaire [12]

Petite Centrale Hydroélectrique [12]

Royaume Uni [12]

Transport [12]

Courant marin [11]

Énergie Thermique des Mers - ETM [11]

Perspective [11]

Production d'énergie [11]

Secteur industriel [11]

Concentrateur solaire [10]

Efficacité énergétique [10]

Grenelle de l'environnement [10]

Italie [10]

Région [10]

Donnée économique [9]

Production de chaleur [9]

Programme de développement [9]

Angleterre [8]

Bâtiment [8]

Chaleur [8]

Danemark [8]

Gaz à Effet de Serre / GES [8]

Investissement [8]

Milieu agricole [8]

Objectif européen [8]

Réseau électrique [8]

Appel d'offre [7]

Espagne [7]

Gaz naturel [7]

Ile de la Réunion [7]

Logement [7]

Milieu marin [7]

Prospective / Prévision [7]

ADEME [6]

Algue [6]

Aspect historique [6]

Chauffage [6]

Collectivité locale [6]

Coût d'investissement [6]

Électricité [6]

Énergie primaire [6]

Entreprise [6]

Étude [6]

Impact environnemental [6]

Inde [6]

Irlande [6]

Maitrise De l'Énergie - MDE [6]

Marché français [6]

Pays de la Loire [6]

Pétrole [6]

Réseau de chaleur [6]

Réseau électrique intelligent [6]

Réserve / Ressource energétique [6]

Secteur d'activité [6]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z