F Nous contacter

0

Documents  Consommation d'électricité | enregistrements trouvés : 562

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

ARTICLE EN LIGNE
Depuis quelques mois, ERDF déploie Linky, un « compteur communicant » nouvelle génération qui doit permettre de faire évoluer la gestion des abonnements et des relevés de consommation d'électricité ; mais il pourrait également constituer le maillon essentiel d'un nouveau système technique pour les réseaux électriques intelligents du futur, les smart grids.
ARTICLE EN LIGNE
Depuis quelques mois, ERDF déploie Linky, un « compteur communicant » nouvelle génération qui doit permettre de faire évoluer la gestion des abonnements et des relevés de consommation d'électricité ; mais il pourrait également constituer le maillon essentiel d'un nouveau système technique pour les réseaux électriques intelligents du futur, les smart grids.

Réseau électrique intelligent ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Consommation d'électricité ; Particulier / Ménage

... Lire [+]

y

La France s'est donnée pour objectif de porter la part d'énergie renouvelable à 23% de la consommation finale d'énergie d'ici 2020 (+20 Mtep par rapport à 2005), et à plus long terme (2050), de diviser par 4 ses émissions de gaz à effet de serre.

Si la filière éolienne apparaît aujourd'hui comme la plus mature, le solaire photovoltaïque (PV) représente une composante indispensable pour atteindre ces objectifs.
Définition et description de ce mode de production directe d'électricité.
La France s'est donnée pour objectif de porter la part d'énergie renouvelable à 23% de la consommation finale d'énergie d'ici 2020 (+20 Mtep par rapport à 2005), et à plus long terme (2050), de diviser par 4 ses émissions de gaz à effet de serre.

Si la filière éolienne apparaît aujourd'hui comme la plus mature, le solaire photovoltaïque (PV) représente une composante indispensable pour atteindre ces objectifs.
Définition et description de ce ...

Solaire photovoltaïque ; Caractéristique technique ; Maintenance / Entretien ; Production d'électricité ; Généralité énergie renouvelable ; Consommation d'électricité ; France ; Tarif d'achat

... Lire [+]

y

- n° Hors série n° 163 - p.12 à p.14

Les orientations annoncées par le président François Hollande sur la réorientation de la politique énergétique de la France sont jugées intéressantes par Thierry Salomon, mas encore insuffisamment claires.

Politique énergétique ; France ; Transition énergétique ; Grenelle de l'environnement ; Consommation d'électricité ; Consommation d'énergie ; Bâtiment ; Rénovation ; Chauffage ; Négawatt ; Prix de l'énergie ; Généralité énergie renouvelable ; Généralité énergie

... Lire [+]

V

- n° 7

"Tant qu'on ne saura pas stocker l'électricité à grande échelle et face à l'afflux de nouvelles productions d'origine renouvelable, toutes les solutions permettant de synchroniser l'offre et la demande seront bonnes à prendre. C'est exactement ce que propose le ""smart grid"", c'est-à-dire les réseaux intelligents. Un sujet dans le lequel les collectivités doivent s'impliquer."
"Tant qu'on ne saura pas stocker l'électricité à grande échelle et face à l'afflux de nouvelles productions d'origine renouvelable, toutes les solutions permettant de synchroniser l'offre et la demande seront bonnes à prendre. C'est exactement ce que propose le ""smart grid"", c'est-à-dire les réseaux intelligents. Un sujet dans le lequel les collectivités doivent s'impliquer."

Collectivité locale ; Consommation d'électricité ; Offre et demande ; Production d'électricité ; Réseau électrique ; Réseau électrique intelligent

... Lire [+]

V

- n° 464 - p.25 à p.29

cetres, les lampes fluocompactes consomment moins d'énergie que les ampoules classiques. Mais elles restent chères et ont une fâcheuse tendance à rendre l'âme avant d'avoir été rentabilisées!

LED / Diode ; Lampe basse consommation ; Lampe fluorescente compacte LFC ; Éclairage ; Consommation d'électricité ; Emballage ; Durée de vie ; Lampe halogène ; Garantie de performance

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
Rénover un logement de 120 m" coûte 35.000 euros selon le baromètre AFP-PowerMetrix. Parmi les foyers concernés par l'étude, plus de la moitié sont des locataires vivant en appartement et 16 % déclarent avoir déjà eu des difficultés à payer leurs factures d'électricité. Ils n'ont donc pas forcément le pouvoir de décision, ni les moyens pour entreprendre ce genre de travaux.
ARTICLE EN LIGNE
Rénover un logement de 120 m" coûte 35.000 euros selon le baromètre AFP-PowerMetrix. Parmi les foyers concernés par l'étude, plus de la moitié sont des locataires vivant en appartement et 16 % déclarent avoir déjà eu des difficultés à payer leurs factures d'électricité. Ils n'ont donc pas forcément le pouvoir de décision, ni les moyens pour entreprendre ce genre de travaux.

Coût des travaux ; Rénovation ; Performance énergétique ; Chiffre clé ; Particulier / Ménage ; Logement ; Précarité énergétique ; Coût chauffage ; Consommation d'électricité ; Consommation d'énergie

... Lire [+]

2 y

- n° 38 - p.05 à p.05

291 communes de la Loire confient la maintenance de leur éclairage public au SIEL. Pour ces collectivités, le syndicat assure l'entretien, les travaux neufs et traite l'ensemble des facture d'électricité.

Éclairage public ; Commune / Ville ; Maintenance / Entretien ; Bricolage/Expérience/Manipulation ; Coût des travaux ; Facture énergétique ; Consommation d'électricité ; Économie d'énergie ; Économie d'électricité

... Lire [+]

V

- n° 1676
ISBN 1163-2720

SolarQuest équipera le nouveau hangar de l'aéroport international du Castellet (83) d'une centrale solaire de 5 500 m2 intégré à la toiture, pour une puissance de 150 kWc et une production de 186 000 kWh, soit 40% de la consommation électrique de la plate-forme.

Consommation d'électricité ; Gare / Port / Aéroport ; Intégration architecturale ; Production d'électricité ; Provence Alpes Côte d'Azur ; Puissance installée ; Réalisation ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
Des démarcheurs appellent des consommateurs, en se présentant comme le médiateur national de l'énergie. Certains affirment devoir visiter tous les logements en France pour évaluer la consommation d'électricité en raison d'un règlement européen suite à la COP 21. D'autres proposent une aide à la réalisation d'économies d'énergie et demandent pour cela l'accès aux factures d'énergies et aux feuilles d'imposition.
ARTICLE EN LIGNE
Des démarcheurs appellent des consommateurs, en se présentant comme le médiateur national de l'énergie. Certains affirment devoir visiter tous les logements en France pour évaluer la consommation d'électricité en raison d'un règlement européen suite à la COP 21. D'autres proposent une aide à la réalisation d'économies d'énergie et demandent pour cela l'accès aux factures d'énergies et aux feuilles d'imposition.

Rénovation ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Bâtiment ; Consommation d'électricité ; Consommation d'énergie

... Lire [+]

H

- n° 546

A la fin de l'année 2009, 21 164 éoliennes représentant une capacité installée de 25 800 MW, étaient en service sur le sol allemand. L'association allemande de l'énergie éolienne (BWE) a déclaré, l'an dernier, 952 nouvelles turbines, ajoutant une capacité de 1 917 MW au réseau contre 1 665 MW en 2008. Malgré l'augmentation de la capacité éolienne, la production l'an dernier est restée assez décevante par rapport aux années antérieures. La production a atteint environ 37,5 TWh en 2009, en baisse par rapport à 2008 (40,6 TWh) et à 2007 (39,7 TWh). L'amélioration des capacités installées s'explique en partie par la mise en service de projets qui avaient été retardés en 2008, et ceci afin de bénéficier en 2009 d'un tarif de rachat d'électricité éolienne plus intéressant, passant de 0.0803 euro le kWh (2008) à 0,0920 euro le kWh en 2009. Selon les derniers chiffres calculés par l'Association européenne de l'énergie éolienne, l'Allemagne devrait maintenir son avance au niveau européen avec une capacité totale installée maximale de 52 000 MW, à l'horizon 2020. La BWE prévoit, quant à elle, que l'énergie éolienne pourrait répondre à 25% de la consommation en électricité de l'Allemagne d'ici 10 ans. Toutefois, BWE tient à préciser que pour atteindre ce niveau de croissance, le réseau électrique allemand devra se moderniser (gestion des flux, de la charge et du transport à haute température) et adopter dans certaines régions des câbles souterrains. Le secteur de l'énergie éolienne emploie environ 100 000 personnes en Allemagne.
A la fin de l'année 2009, 21 164 éoliennes représentant une capacité installée de 25 800 MW, étaient en service sur le sol allemand. L'association allemande de l'énergie éolienne (BWE) a déclaré, l'an dernier, 952 nouvelles turbines, ajoutant une capacité de 1 917 MW au réseau contre 1 665 MW en 2008. Malgré l'augmentation de la capacité éolienne, la production l'an dernier est restée assez décevante par rapport aux années antérieures. La ...

Allemagne ; Chiffre clé ; Consommation d'électricité ; Électricité renouvelable ; Emploi ; Éolien ; Éolienne ; Objectif ; Offshore ; Production d'électricité ; Puissance installée ; Recensement / Inventaire ; Tarif d'achat

... Lire [+]

y

- n° 44 - p.05 à p.05

Pour suivre la signature énergétique de l'Allemagne, Renouvelle a identifié 2 sources statistiques officielles. Cet article propose une analyse d'évolution sur un an. Cependant, les tendances observées devront être validées sur une plus longue période

Allemagne ; Chiffre clé ; Nucléaire ; Production ; Energie fossile ; Solaire photovoltaïque ; Importation ; Exportation ; Consommation d'électricité ; Consommation d'énergie

... Lire [+]

V

- n° 270809

Depuis le 30 juin, les ampoules à incandescence d'une puissance supérieure ou égale à 100 W, sont progressivement retirées du commerce en France pour faire place aux ampoules basse consommation, suite à l'accord signé en octobre 2008 entre le ministère en charge du développement durable, l'Ademe (Agende de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie), les fédérations du commerce (FCD et FMB), l'éco-organisme Recylum et EDF. Au 31 décembre 2009, ce sera le tour des ampoules de 75 W, puis celles de 60 W au 30 juin 2010, de 40 W au 31 août 2011, et de 25 W au 31 décembre 2012. Ces engagements devancent le calendrier de retrait imposé par un règlement européen du 18 mars dernier : en 2009, retrait à la vente des lampes de 100 W, 2010 pour les 75 W, 2011 pour les 60 W et 2012 pour les 40 et 25 W. ll devrait toutefois permettre d'économiser 40 TWh à l'échelle de l'UE d'ici 2020 selon les estimations de la Commission européenne. En France, l'Ademe estime que le remplacement des ampoules à incandescence par des lampes basse consommation (LBC) permettrait d'économiser 8 TWh à l'horizon 2016, soit l'équivalent de deux fois la consommation annuelle d'électricité des habitants de Paris. Si en terme de consommation électrique, l'intérêt est évident, les plus sceptiques continuent de pointer du doigt un certain nombre d'inconnues : prix et retour sur investissement, qualité d'éclairage, délai pour atteindre la puissance nominale d'éclairage, effets de la dissémination du mercure en cas de bris accidentel ou en fin de vie et enfin exposition potentielle à un champ électromagnétique. Face à ces interrogations, et sachant que le marché est en plein développement (52 millions de lampes basse consommation tous usages confondus - domestique ou professionnel - ont été déclarées mises sur le marché en 2008, soit 30% de plus qu'en 2007), l'Ademe publie aujourd'hui un avis global sur la question, reprenant un par un, tous les points concernant les LBC. Des caractéristiques techniques formalisées sur les emballages en 2010 : Alors que les lampes à incandescence produisent beaucoup de chaleur (95 %) et peu de lumière (5 %), les lampes basse consommation, produisent environ 75 % de chaleur et 25 % de lumière. Elles peuvent produire une lumière ''blanc chaud'' ou ''blanc froid''. Si cette caractéristique est souvent évoquée sur les emballages elle sera précisée à partir du 1er septembre 2010 sous l'indication ''température de couleur'' : plus cette température apparaîtra basse et plus la lumière correspondra à du ''blanc chaud''. Concernant le temps de latence à l'allumage, l'Ademe précise que si les dernières générations sont plus performantes et que certaines émettent déjà 80% de l'intensité dès le départ, les temps d'allumage et le nombre de cycles allumage-extinction possibles seront également précisés sur les emballages à partir du 1er septembre 2010 Un investissement financièrement intéressant : Bien qu'elles soient plus chères à l'achat (entre 5 et 8 euros), l'Ademe estime que les lampes basse consommation font économiser à un ménage plusieurs dizaines d'euros sur la durée de vie de la lampe. Elles consomment environ 5 fois moins d'énergie que les ampoules classiques et durent plus longtemps : 8.000 heures en moyenne, contre 1.000 heures pour une ampoule classique et entre 2.000 et 3.000 heures pour un halogène. Pour l'agence, en remplaçant une ampoule classique de 60 W par une LBC de 15 W, on économise 360 kWh pendant sa durée de vie, soit l'équivalent d'un an de consommation avec des ampoules classiques pour un ménage. Mercure : une nécessaire bonne gestion des produits en fin de vie : Chaque lampe basse consommation contient environ 3 mg de mercure. Une quantité faible selon l'Ademe qui estime qu'une lampe basse consommation qui se brise présente peu de danger car elle ne contient que 0,005 % de mercure mélangé au gaz inerte du tube. Si la quantité de Mercure reste inférieure à celle d'un tube néon classique (7mg) leur déploiement à grande échelle peut en revanche présenter un risque de pollution. Une bonne gestion de la fin de vie de cet équipement est donc nécessaire d'autant que 93% d'une LBC est recyclable. Considéré comme un Déchet d'Equipement Electrique et Electronique (DEEE) les LBC hors d'usage entrent dans le cadre d'application du décret 2005-829 du 20 juillet 2005 sur les DEEE. À ce titre, depuis le 15 novembre 2006, Récylum, éco-organisme agréé par les pouvoirs publics, a mis en place une filière de collecte et de traitement des lampes en signant une convention avec les différentes parties prenantes. Les lampes usagées doivent être déposées auprès des distributeurs, dans les déchetteries, auprès des collecteurs de déchets voire des installateurs électriciens. Les lampes sont ensuite valorisées et le mercure traité et recyclé. En 2008, environ 700 tonnes de lampes basse consommation ont été traitées par Récylum soit un taux de retour de 18% environ. Pour l'Ademe, cette faible proportion s'explique par la durée de vie importante de ces lampes qui ont été mises sur le marché récemment. Un rayonnement électromagnétique faible : Dans un contexte de polémiques récurrentes autour des effets sanitaires de l'exposition aux rayonnements électromagnétiques des antennes de téléphonie mobile, des réseaux WIFI et autres systèmes RFID, les résultats de l'étude de l'Office Fédéral pour la Santé de Suisse montrant que les niveaux maximum de rayonnement des LBC avaient été enregistrés à 30 cm aux alentours de 30-60 kHz, avaient été diversement interprétés. Comme l'étude avait tout de même conclu à une exposition sensiblement équivalente à celle d'une ampoule à incandescence, l'Ademe précise que les LBC ne sont pas dangereuses pour la santé Humaine. Elle rappelle toutefois qu'un projet de norme internationale (IEC 62493) devrait permettre de proposer des mesures complémentaires, mais aussi que l'Agence Française de Santé et de Sécurité Environnement Travail (AFSSET) avait été saisie en 2007 afin de disposer d'un protocole de mesure accepté par tous. D'ailleurs sur la base de ce protocole, un cahier des charges est en cours de réalisation pour effectuer une campagne de mesure prenant en compte les nouveaux produits disponibles sur le marché. L'Avis de l 'ADEME sur les lampes basse consommation (LBC) : http://www2.ademe.fr/servlet/getBin?name=B31656367A989724139C4CD64CC29CF21251365811266.pdf http://tinyurl.com/AvisADEMELBC
Depuis le 30 juin, les ampoules à incandescence d'une puissance supérieure ou égale à 100 W, sont progressivement retirées du commerce en France pour faire place aux ampoules basse consommation, suite à l'accord signé en octobre 2008 entre le ministère en charge du développement durable, l'Ademe (Agende de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie), les fédérations du commerce (FCD et FMB), l'éco-organisme Recylum et EDF. Au 31 décembre ...

Ampoule ; Champ électromagnétique ; Consommation d'électricité ; Déchet électronique/électrique ; Éclairage ; Économie d'énergie ; Impact environnemental ; Impact santé ; Lampe basse consommation ; Ordonnance/Obligation ; Polluant ; Recyclage

... Lire [+]

y

- n° 551 - p.35 à p.37

ARTICLE CONSULTABLE AU CLER
Test comparant 16 ampoules LED.

Éclairage ; Particulier / Ménage ; Consommation d'électricité ; LED / Diode ; Logement ; Ampoule ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; France ; Marché de l'électricité

... Lire [+]

V

- n° 31 - p.36 à p.50

Cette d'analyse, réalisée à la demande de Mediapart, porte sur le document "projet" de la Commission énergies en date du 18 janvier 2012 comportant les cinq premiers chapitres (dans leur version à cette date). Quelques jours avant la mise sous presse de ce numéro le rapport définitif de la Commission Énergies 2050 a été rendu public. Global Chance a pu vérifier que le contenu des chapitres n'a pas sensiblement évolué par rapport au projet provisoire même si certaines phrases, dont la revue avait relevé le caractère erroné ou mensonger, ont disparu de la version finale et certaines affirmations péremptoires atténuées par des notes de bas de page. Le rapport définitif s'agrémente en revanche d'une synthèse qui, contrairement au corps du rapport, met en tête de gondole les économies d'énergie, sans cependant faire la moindre allusion aux économies d'électricité. Mais les scénarios qui envisagent cette possibilité sont bien vite qualifiés "d'analyses simplistes celles qui présentent les avantages en oubliant les inconvénients..." et plus loin "certains scénarios ne sont envisageables qu'au prix de révolutions dans les comportements individuels et sociaux qui ne nous semblent ni crédibles ni souhaitables". Ils sont enfin accusés en bloc " de prôner la mise en oeuvre d'une société autarcique qui ne ferait que gérer la pénurie dans tous les domaines de la vie courante". Bref, des affirmations de caractère essentiellement idéologiques bien éloignées d'une analyse économique rigoureuse. Enfin parmi les recommandations principales des rapporteurs, en figure une qui, au-delà des opinions, pose un véritable problème de démocratie: "s'interdire toute fermeture administrative d'une centrale nucléaire qui n'aurait pas été décidée par l'exploitant la suite des injonctions de l'Autorité de sûreté.". Au moment où un débat politique émerge enfin dans notre pays sur les questions énergétiques on est pour le moins surpris de voir une commission a priori indépendante et chargée d'éclairer ce débat soutenir une telle recommandation qui revient à confier au seul exploitant, sur injonction 'une autorité administrative indépendante, l'arrêt d'une installation nucléaire, alors que c'est une décision qui revient éminemment au pouvoir politique, comme le précise la loi de 2006 relative à la transparence et à la sûreté en matière nucléaire.
Cette d'analyse, réalisée à la demande de Mediapart, porte sur le document "projet" de la Commission énergies en date du 18 janvier 2012 comportant les cinq premiers chapitres (dans leur version à cette date). Quelques jours avant la mise sous presse de ce numéro le rapport définitif de la Commission Énergies 2050 a été rendu public. Global Chance a pu vérifier que le contenu des chapitres n'a pas sensiblement évolué par rapport au projet ...

Étude ; Généralité énergie ; Généralité énergie renouvelable ; Rapport ; France ; Europe ; Production d'électricité ; Demande en énergie ; Politique énergétique ; Scénario ; Chine ; International ; Allemagne ; Perspective ; Nucléaire ; Dépendance énergétique ; Combustible ; Objectif ; Objectif européen ; Consommation d'électricité ; Offre et demande ; Prix de l'énergie

... Lire [+]

V

- n° 17

L'APERE a recu le label d'entreprise écodynamique notamment grâce à un programme environnemental. - Bilan des actions ecodynamiques réalisées - Consommation en chauffage, électricité, eau, papier, mobilité, bilan co2..

Association ; Bilan énergétique ; Bureautique ; CO2 / Dioxyde de carbone ; Consommation d'eau ; Consommation d'électricité ; Consommation d'énergie ; Papier ; Programme d'action ; Transport

... Lire [+]

Argus de l'énergie | AJENA CONTACT 1/07/09

Article

XXXXX

V

- n° 80
ISBN 1265-3209

- Soleil, bois déchiqueté, bois bûches, Pac, granulé de bois, fioul domestique, gaz de réseau, granulé en sac, électricité, gaz propane, pétrole : Rejets de CO2 fossile en gCO2/kWh et Prix des énergies en euros TTC/kWh - Coût du chauffage et de la production d'eau chaude sanitaire pour les ménages.

Bois déchiqueté / Plaquette ; Bûche de bois ; Chauffage ; Chiffre clé ; CO2 / Dioxyde de carbone ; Consommation d'électricité ; Consommation d'énergie ; Consommation de bois ; Consommation de gaz ; Eau chaude sanitaire - ECS ; Électricité ; Énergie solaire ; Fioul ; Gaz naturel ; Granulé bois ; Particulier / Ménage ; Pompe à chaleur ; Prix de l'electricité ; Prix de l'énergie ; Prix du bois ; Prix du fioul ; Prix du gaz ; Prix du pétrole ; Propane

... Lire [+]

V

- n° 51203

L'utilisation des diodes electroluminescentes (DEL) pour eclairer une piece reste encore aujourd'hui marginale, mais les experts d'aujourd'hui certifient que cette technologie est en voie d'augmentation. D'apres les previsions de Stefan Tasch, de l'entreprise de haute technologie Tridonic Optoelectronic basee a Jennersdorf (Burgenland, region orientale de l'Autriche), la part des DEL dans le marche lumineux se situera entre 20 et 30% d'ici 2008. Les 17 et 18 novembre 2003, des experts en eclairage, des artistes et des architectes se sont reunis lors du symposium international de nanotechnologie et des DEL a Loiperdorf (Styrie) (http://www.joanneum.at/nmp/nano-led). Les DEL rouges et vertes existent dans les appareils electroniques depuis des decennies. Depuis environ une dizaine d'annees, on trouve des DEL qui emettent (approximativement) de la lumiere blanche. Depuis, les DEL ont pris place dans le secteur de l'eclairage. L'un des principaux avantages des DEL est leur longue duree de vie. Alors que les ampoules halogenes ont une duree de vie d'environ 2.000 heures, les DEL peuvent avoir une duree de vie comprise entre 20.000 et 50.000 heures. En ce qui concerne la consommation energetique, le developpement des DEL est egalement en bonne voie. Alors que les ampoules a incandescence ont un eclairage moyen de 15 Lumen par Watt, et que les ampoules halogenes eclairent entre 20 et 25 Lumen par Watt, les DEL eclairent deja aujourd'hui avec une valeur comprise entre 25 et 30 Lumen par Watt. Selon Tasch, cette valeur pourrait augmenter jusqu'a 80 d'ici 2008. Cela correspondrait au rendement energetique des lampes basse-consommation actuelles. Pour le moment, Tridonic Optoelectronic a le meme vieil objectif des industries chimique de lessives, c'est a dire rendre le blanc encore plus blanc. Aujourd'hui les DEL destinees a l'eclairage n'emettent pas vraiment de la lumiere blanche, mais plutot une lumiere bleutee. En fait, les diodes en elles-memes produisent que de la lumiere bleue, et ce n'est que grace a une epaisseur pigmentee, appelee un variateur de couleurs, que la lumiere peut donner une atmosphere journaliere. Plus la lumiere obtenue sera blanche et plus la reproduction des couleurs sera fidele. Aujourd'hui, avec l'eclairage de telles DEL, les visages humains paraissent plutot pales. D'apres Gunther Leising (guenther.leising@joanneum.at) de l'institut des materiaux nanostructures et de photonique de l'entreprise de recherche Joanneum Research (http://www.joanneum.ac.at/de/werkstoffe_verarbeitung), le secteur de haute technologie de l'eclairage n'est pas seulement un facteur de croissance important, mais egalement une grande chance pour l'economie europeenne. D'apres Leising, il ne faut pas empecher l'emigration des branches industrielles, mais se concentrer sur ses points forts. L'Autriche est en matiere de recherche et de production dans le secteur des DEL, un pays qui a une influence internationale. Tridonic Optoelectronic par exemple, produit environ 300.000 DEL par semaine et entretient des contrats de licence avec les groupes Toyota ou Panasonic. Le symposium international des nanotechnologies et des DEL a ete organise par Joanneum Research, Tridonic Optoelectronic, le reseau de nanotechnologie NanonetStyria (http://www.nanonet.at), le centre de competences de la lumiere (http://www.k-licht.at), le fonds de soutien a l'economie styrienne, et la region de Styrie. Contacts : - Tridonic Optoelectronic, tel : +43 3329 9010 840 0, fax : +43 3329 9010 840 1, courriel : office-opto@tridonicatco.com http://www.tridonic.com/toe/english.htm Sources : APA, 10/11/2003
L'utilisation des diodes electroluminescentes (DEL) pour eclairer une piece reste encore aujourd'hui marginale, mais les experts d'aujourd'hui certifient que cette technologie est en voie d'augmentation. D'apres les previsions de Stefan Tasch, de l'entreprise de haute technologie Tridonic Optoelectronic basee a Jennersdorf (Burgenland, region orientale de l'Autriche), la part des DEL dans le marche lumineux se situera entre 20 et 30% d'ici 2008. ...

Autriche ; Consommation d'électricité ; Éclairage ; Lampe basse consommation ; LED / Diode

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Consommation d'électricité [562]

Consommation d'énergie [186]

France [154]

Généralité énergie renouvelable [110]

Chiffre clé [109]

Maitrise De l'Énergie - MDE [109]

Production d'électricité [104]

Économie d'énergie [94]

Logement [80]

Solaire photovoltaïque [79]

Éclairage [78]

Électricité [75]

Politique énergétique [74]

Efficacité énergétique [72]

Chauffage [71]

Électricité renouvelable [67]

Éolien [63]

Europe [62]

Facture énergétique [62]

Bâtiment [60]

Bilan énergétique [54]

Collectivité locale [52]

Particulier / Ménage [52]

Économie d'électricité [48]

Energie hydraulique [45]

Marché de l'électricité [43]

Nucléaire [42]

Réseau électrique [41]

Performance énergétique [40]

Secteur résidentiel [40]

Gaz à Effet de Serre / GES [39]

Généralité énergie [38]

Commune / Ville [36]

Prix de l'electricité [36]

Rénovation [36]

Appareil électrique [35]

Eau chaude sanitaire - ECS [34]

Transport [34]

Réalisation [33]

Solaire thermique [33]

Éclairage public [32]

Puissance installée [32]

CO2 / Dioxyde de carbone [30]

Consommateur d'électricité [30]

Scénario [30]

EDF [29]

Objectif [29]

Bilan [28]

Compteur électrique [28]

Étude [28]

RTE [28]

Directive européenne [27]

Entreprise [27]

Gaz naturel [27]

International [27]

Réglementation [27]

Lampe basse consommation [26]

Pic de consommation [26]

Pompe à chaleur [26]

Réseau électrique intelligent [26]

Allemagne [25]

Bois énergie [25]

Électroménager [25]

Fournisseur d'électricité [25]

Production d'énergie [25]

Secteur industriel [25]

Secteur tertiaire [25]

Bureautique [24]

Charbon [24]

LED / Diode [24]

Energie fossile [23]

Prix de l'énergie [23]

Biogaz [22]

Climatisation / Rafraîchissement [22]

Importation [22]

Isolation [22]

ADEME [21]

Biomasse [21]

Chauffage électrique [21]

Coût d'investissement [21]

Consommation d'eau [20]

Déchet [20]

Ile de France [20]

Réglementation thermique [20]

Télévision / Hifi [20]

Aide financière [19]

Appareil domestique [19]

Bâtiment tertiaire [19]

Distribution de l'électricité [19]

Offre et demande [19]

Secteur d'activité [19]

Approvisionnement [18]

Emploi [18]

Énergie primaire [18]

Maison individuelle [18]

Pétrole [18]

Tarif d'achat [18]

Veille [18]

Bâtiment Basse Consommation - BBC [17]

Belgique [17]

Cogénération [17]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z