F Nous contacter

0

Documents  Conférence / Colloque | enregistrements trouvés : 175

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 281004

Afrique La Presse (Tunis) ACTUALITÉS - 27 Octobre 2004 - Publié sur le web le 27 Octobre 2004 - By I.h. La Banque africaine de développement (BAD) organisera, les 28 et 29 octobre, la première conférence des investisseurs pour l'énergie éolienne en Afrique. Le thème : l'énergie éolienne en Afrique en tant que ressource inexploitée. La rencontre qui verra la partipation, entre autres, de représentants de la Banque mondiale, d'institutions de développement, de créateurs de projets, de fournisseurs de technologies en énergies renouvelables et d'experts en développement et en financement d'infrastructures, a pour objectif d'encourager les pays en développement à s'engager sur la voie des énergies propres et renouvelables, en favorisant notamment la mise en place de projets de développement de l'énergie éolienne. En effet, en raison de la hausse des prix des produits pétroliers, beaucoup de gouvernements encouragent actuellement leurs sociétés privées à investir dans la production d'énergie provenant de sources renouvelables, sans compter que plusieurs études ont été réalisées dans ces pays pour étudier les possibilités d'exploiter l'énergie éolienne. Pour l'heure, c'est le Maroc qui assure la production la plus importante d'énergie éolienne en Afrique : 190.000 mégawatts/heure sont produits par le parc éolien de Koudia El Beidia. Les participants à cette manifestation exposeront les potentialités du continent en termes d'énergie renouvelable et exposeront les impacts positifs de l'utilisation des énergies renouvelables, et plus particulièrement de l'énergie éolienne, sur le développement durable en Afrique.
Afrique La Presse (Tunis) ACTUALITÉS - 27 Octobre 2004 - Publié sur le web le 27 Octobre 2004 - By I.h. La Banque africaine de développement (BAD) organisera, les 28 et 29 octobre, la première conférence des investisseurs pour l'énergie éolienne en Afrique. Le thème : l'énergie éolienne en Afrique en tant que ressource inexploitée. La rencontre qui verra la partipation, entre autres, de représentants de la Banque mondiale, d'institutions de ...

Afrique ; Conférence / Colloque ; Éolien ; Maroc ; Programme d'investissement ; Société financière

... Lire [+]

V

- n° 10
ISBN 1769-3861

"La conférence internationale consacrée au ""solar cooling"" qui s'est dérulée en Octobre dernier Outre Rhin a mis au jour un paradoxe désormais bien connu dans le monde du solaire. Ce sont les allemands qui développement des technologies dont l'utilisation la plus pertinente devrait profiter aux pays du Sud. Mais l'Allemagne n'en a cure. Elle s'active avant tout pour développer une filière industrielle d'avenir et proteuse d'emplois"
"La conférence internationale consacrée au ""solar cooling"" qui s'est dérulée en Octobre dernier Outre Rhin a mis au jour un paradoxe désormais bien connu dans le monde du solaire. Ce sont les allemands qui développement des technologies dont l'utilisation la plus pertinente devrait profiter aux pays du Sud. Mais l'Allemagne n'en a cure. Elle s'active avant tout pour développer une filière industrielle d'avenir et proteuse d'emplois"

Allemagne ; Climatisation solaire ; Conférence / Colloque ; Emploi ; Technologie

... Lire [+]

V

- n° 684
ISBN 0750-1552

La biomasse constitue l'une des psites les plus proletteuses pour atteindre les objectifs fixés par la loi d'orientation sur l'éergie adoptée en juillet dernier. Déjà un bilan positif a été tiré lors du dernier colloque oraginé par l'ADEME Salon Bois énergie 2005 : le chauffage au bois fait des étincelles ! Feu de paille? Tendance pérenne?

Aide financière ; Biomasse ; Bois déchiqueté / Plaquette ; Chaudière automatique ; Chaudière bois ; Chauffage collectif ; Conférence / Colloque ; Consommation de bois ; Coût d'investissement ; Granulé bois ; Loi d'orientation énergie ; Objectif ; Plan bois énergie ; Prix du bois ; Secteur résidentiel

... Lire [+]

V

- n° 11

le25/05/02 MER 17 animait une journée pédagogique sur le théme des enr dans le cadre du printemps de l'environnement

Conférence / Colloque ; Outil pédagogique

... Lire [+]

V

- n° 91105

"AFP [ mercredi 09  novembre  2005 - 16h16 ] STOCKHOLM (AFP) - Avec une consommation de pétrole sans cesse croissante, liée au développement de l'Asie, et des gisements de plus en plus rares, l'avenir appartient aux carburants ""verts"", a-t-on affirmé mercredi à Stockholm lors d'un symposium international sur les véhicules et énergies ""propres"". ""La Chine représente 21% de la population mondiale et consomme 8% de la production mondiale de brut. Pourra-t-elle un jour consommer 21% de la production? Je ne le crois pas"", a affirmé Kjell Aleklett, professeur de physique à l'université d'Uppsala (50 km au nord de Stockholm) et spécialiste des questions pétrolières. La demande énergétique mondiale va croître de plus de 50% d'ici 2030 et les deux tiers de cette progression seront à mettre au compte des pays en développement, selon le rapport de perspectives de l'Agence Internationale de l'Energie (AIE) publié lundi. Si l'AIE relève que ""les réserves mondiales de pétrole dépassent actuellement la production cumulée d'ici à 2030"", elle indique aussi que quelque 17.000 milliards de dollars d'investissements seront nécessaires dans le secteur énergétique pour assurer l'approvisionnement. Or, de telles dépenses ne sont pas réalistes selon M. Aleklett qui considère qu'il faudra nécessairement investir dans les sources d'énergie renouvelables. L'expert a également souligné qu'il fallait considérer les risques géopolitiques étant donné que le pétrole le moins cher à extraire ""provient à 75% de pays musulmans"". Dans ce contexte, les biocarburants doivent devenir une priorité, selon les promoteurs des véhicules ""propres"", c'est-à-dire respectueux de l'environnement en matière d'émissions polluantes. Selon André Faaij, de l'Institut Copernic pour le développement durable à l'Université d'Utrecht, aux Pays Bas, 10% de l'énergie consommée dans le monde provient de la biomasse (produits organiques végétaux et animaux utilisés à des fins énergétiques) mais elle est utilisée principalement par certaines industries. Mais pour la production de carburants verts destinés au transport, le potentiel agricole existe selon lui, principalement en Asie, en Australie ainsi qu'en Amérique du Sud et en Afrique du Nord. En Europe, la Pologne et la Roumanie ont également d'importants potentiels, selon lui. A côté de la production agricole de différents types de végétaux, d'autres éléments de biomasse peuvent servir à la production de biocarburants, comme les résidus forestiers ou les déchets organiques. Pays en développement n'ayant pas encore de parc automobile important (7 voitures pour 1.000 habitants), l'Inde a résolument mis le cap sur les carburants verts, selon Pamela Tikku, de la fédération des constructeurs automobiles du pays. De vastes plantations de jatropha, une plante surnommée ""l'or vert du désert"", auront lieu sur les terres non agricoles et le long des voies ferrées du pays, les plus longues du monde. La jatropha donne une huile végétale non comestible pouvant être mélangée à du diesel. Ce biocarburant servira d'abord en Inde pour les moteurs de trains et d'autocars. Le symposium de trois jours qui s'achève jeudi offre également des démonstrations des différents véhicules propres actuellement disponibles sur le marché mondial. Une directive de l'Union européenne datant de 2003 incite les pays membres à promouvoir le remplacement à hauteur de 2% de l'essence et du diesel par des biocarburants ou d'autres énergies renouvelables. "
"AFP [ mercredi 09  novembre  2005 - 16h16 ] STOCKHOLM (AFP) - Avec une consommation de pétrole sans cesse croissante, liée au développement de l'Asie, et des gisements de plus en plus rares, l'avenir appartient aux carburants ""verts"", a-t-on affirmé mercredi à Stockholm lors d'un symposium international sur les véhicules et énergies ""propres"". ""La Chine représente 21% de la population mondiale et consomme 8% de la production mondiale de ...

Automobile ; Biocarburant ; Carburant ; Conférence / Colloque ; Demande en énergie ; International ; Potentiel de développement

... Lire [+]

V

- n° 689
ISBN 0750-1552

Du 15 au 17 mars dernier se sont tenues, à St Malo, les assises de la HQE après le lancement de la démarche du même nom. Un bilan d'étape encourgaeant

Conférence / Colloque ; Haute Qualité Environnementale / HQE

... Lire [+]

V

- n° 16
ISBN 1774-847X

- Horizon vert : Salon de l'écologie et de l'éco-habitat (47) - Choisir sa maison (75) - Fête de l'homme, la nature et l'environnement (88) - Eco-building Performance (75) - La laine dans l'habitat (24) - Salon fougères , bio et environnement (37) - Bien

Architecture bioclimatique ; Bâtiment ; Changement climatique ; Commerce équitable ; Conférence / Colloque ; Construction écologique ; Développement durable ; Économie d'eau ; Effet de serre ; Entreprise artisanale ; Environnement ; Ossature Bois ; Événement / Manifestation ; France ; Généralité énergie renouvelable ; Habitat sain ; Impact santé ; Innovation ; laine minérale ; Laine végétale / animale ; Maison solaire ; Matériau de construction ; Matériau sain ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Performance énergétique ; Polluant ; Produit écologique

... Lire [+]

V

- n° 3
ISBN 1769-3861

Symboliquement, l'association Enerplan des profionnels du solaire a choisi Strasbourg pour organiser la journée 'plan solaeil' sous l'égide de l'ADEME.

Alsace ; Conférence / Colloque ; Énergie solaire

... Lire [+]

V

- n° 10604

"[mardi 01 juin 2004 - 10h52 heure de Paris] Les représentants de 154 pays sont réunis mardi à Bonn pour une conférence de quatre jours organisée par le gouvernement allemand en vue de promouvoir l'exploitation des énergies renouvelables comme l'éolien et le solaire sur les cinq continents. Ouvrant la conférence, le ministre allemand de l'Environnement, Juergen Trittin, a rappelé les avantages de ces filières, ""inépuisables"", ""disponibles presque partout"", permettant d'électrifier et de ""développer des régions aussi isolées que la région allemande d'Uckermark et le Rajastan indien, de réduire la dépendance vis-à-vis du pétrole, de créer des emplois (...), de protéger le climat et de réduire la pollution de l'air"". De son côté, la ministre allemande de la Coopération, Heidemarie Wieczorek-Zeul, a observé que ""des pays avaient mené des guerres dans le passé pour le pétrole"" et qu'""il n'y aurait jamais de guerre pour le solaire"" ou les autres énergies renouvelables. Selon les organisateurs, la conférence réunit plus de 3.000 participants, dont une bonne moitié d'ONG et de journalistes. 135 ministres et secrétaires d'Etat se sont annoncés pour jeudi et vendredi en vue d'un ""segment ministériel"" qui sera inauguré par le chancelier Gerhard Schroeder. La conférence (www.renewables2004.de) vise à ""promouvoir activement un marché des énergies renouvelables"", au Nord comme au Sud, et à ""supprimer les barrières existantes"" au décollage de ces ressources, notamment l'éolien et le solaire qui permettent de produire électricité et chaleur à partir du vent et du soleil. Elle a pour arrière-plan la lutte contre les changements climatiques et une éventuelle pénurie à terme de pétrole. Il s'agit aussi de combattre l'exploitation non maîtrisée du bois dans les pays en développement où les énergies renouvelables sont particulièrement adaptées pour électrifier des régions déshéritées. En organisant la réunion, Berlin entend également conforter la place de l'industrie allemande sur le marché mondial des renouvelables, concède une source allemande officieuse. L'Allemagne, qui a décidé de sortir du nucléaire, est déjà le leader mondial de l'éolien et le numéro deux du solaire, le Japon occupant la première place. Contrairement au brut et autres combustibles ""fossiles"", les énergies ""vertes"" n'émettent pas de gaz réchauffant l'atmosphère et sont inépuisables. En 2000, elles représentaient 5% de l'offre énergétique mondiale contre 38% pour le pétrole, 50% pour le charbon et le gaz et 7% pour le nucléaire, d'après l'Agence internationale de l'énergie (AIE). En 2030, elles progresseraient à 6% seulement contre 37% encore pour l'""or noir"", selon l'AIE. La conférence doit adopter une déclaration politique, un volumineux ""Plan d'action international"" où gouvernements et organisations internationales recensent leurs actions en cours et à venir, et des ""recommandations politiques pour les énergies renouvelables"". Les Etats-Unis et le Japon ont bloqué l'inscription d'objectifs chiffrés dans la déclaration, selon des diplomates. Les ministres devraient donc seulement s'engager, comme à Johannesburg, à ""augmenter significativement, en ayant conscience de l'urgence, la part mondiale des sources d'énergies renouvelables dans l'offre globale d'énergie"". ""Il est difficile de voir l'utilité d'une déclaration fixant des objectifs chiffrés ayant peu de chances d'être atteints"", commente une source non européenne. Une allusion à l'Union européenne qui a officiellement reconnu, à la veille de la conférence, que sa directive (loi), fixant la part des renouvelables dans la consommation d'électricité des Quinze à 22,1% en 2010 (contre 13,9% en 1997), ne serait pas respectée. ""La conférence est importante"", juge le secrétaire adjoint chargé des renouvelables au département de l'Energie, David Garman, qui dirigera la délégation américaine. ""Elle permettra des échanges d'expériences sur les meilleurs moyens de déployer les énergies renouvelables et d'en abaisser le coût"". Du point de vue européen, elle servira surtout à ""sensibiliser l'opinion"" à la nécessité d'exploiter les renouvelables, composante essentielle d'une croissance moins polluante et du développement du Sud. "
"[mardi 01 juin 2004 - 10h52 heure de Paris] Les représentants de 154 pays sont réunis mardi à Bonn pour une conférence de quatre jours organisée par le gouvernement allemand en vue de promouvoir l'exploitation des énergies renouvelables comme l'éolien et le solaire sur les cinq continents. Ouvrant la conférence, le ministre allemand de l'Environnement, Juergen Trittin, a rappelé les avantages de ces filières, ""inépuisables"", ""disponibles ...

Allemagne ; Conférence / Colloque ; Généralité énergie renouvelable

... Lire [+]

V

- n° 346
ISBN 0292-1731

Lors du 2nd salon et congrès Power-Gen Renewable Energy, l'administration Bush a été vertement critiquée pour la timidité de son soutien aux EnR. Du coup de nombreux états ont pris les choses en main. Tout le monde attend néamoins la loi fédérale sur l'énergie qui devrait être votée cette année.

Conférence / Colloque ; États Unis ; Généralité énergie renouvelable ; Politique énergétique

... Lire [+]

V

- n° 271004

"France Nouvelle dynamique, nouveaux acteurs : la France face aux enjeux de l'éolien Du 09-12-2004 au 11-12-2004 Ce Colloque est organisé par l'ADEME en partenariat avec le Conseil Régional de Basse-Normandie, le Syndicat des Énergies Renouvelables et France Énergie Éolienne, afin d'établir un état des lieux précis, de favoriser un échange d'expériences à dimension européenne et de rétablir l'objectivité sur un certain nombre d'assertions couramment répandues à propos de l'éolien. Ce colloque a pour objectif phare de faire le point sur les implications et les conséquences de l'émergence de nouveaux parcs éoliens en France, et de répondre à des questions essentielles. La lutte contre l'effet de serre nécessite de prendre, aux niveaux national et européen, des mesures fortes qui passent, notamment, par le développement des énergies renouvelables, et en particulier de l'éolien. Dans cette optique, et dans le cadre d'une directive européenne, la France s'est donné pour objectif d'assurer 21% de sa consommation d'électricité en 2010 à partir d'énergies renouvelables, contre 15 % aujourd'hui. Compte tenu de ses qualités - énergie propre, renouvelable et décentralisée - et de son prix de revient, l'énergie éolienne s'est vite imposée comme l'une des alternatives les plus crédibles aux modes de production traditionnels d'électricité. Cinq tables rondes, animées par des experts et des acteurs de terrain, seront l'occasion d'analyser les mesures et les actions permettant d'accélérer le développement de l'équipement français en matière d'éolien, suite aux premières années du programme français et à la lumière des expériences européennes. De nombreux thèmes seront ainsi abordés, tels que : - Les moyens mis en place par les pouvoirs publics pour favoriser le développement de l'éolien en France - L'organisation, sur le plan territorial, de l'implantation de nouveaux sites - La levée des obstacles et des freins susceptibles d'empêcher l'adhésion des populations - Les perspectives de l'éolien en mer - La place occupée par la filière éolienne au niveau économique et industriel et les moyens d'accentuer son élan. La matinée du 11 décembre sera consacrée à la visite du tout nouveau site éolien de Sortosville-en-Beaumont (Manche). Contact ADEME :  patrice.grouzard@ademe.fr http://lesourireducotentin.free.fr/lajoinie.htm http://bernardmollet.free.fr/sorto.htm _____   L'océan Arctique bientôt navigable   LE MONDE | 26.10.04 | 13h31  *  MIS A JOUR LE 26.10.04 | 13h35   Très sensible au réchauffement climatique, le Grand Nord pourrait s'ouvrir, d'ici trente ans, au trafic maritime et à l'exploitation minière. Québec (Canada) de notre envoyé spécial ""Dans les années 1980, le signal était ambigu. Dans les années 1990, la tendance est devenue nette. Dans les années 2000, elle est manifeste : l'Arctique fond."" A bord du brise-glace de recherche Amundsen, dont il parcourt avec vélocité les coursives truffées de petits laboratoires, Louis Fortier, de l'université Laval de Québec, résume le consensus scientifique à propos des glaces de l'océan Arctique. Elles se réduisent continuellement. Tous les signes vont dans le même sens. Début octobre, des spécialistes des glaces de l'université de Boulder (Etats-Unis) annonçaient que ""les relevés satellitaires indiquent que l'étendue de la glace en mer Arctique était en septembre de 13,4 % inférieure à la moyenne"". Septembre marque la fin de la période de fonte estivale et constitue un bon indicateur de l'évolution de la banquise. Ce déclin est déjà passé de 12 % par rapport à la moyenne en 2002, à 15 % en 2003. Autre indicateur, la superficie de la glace permanente, celle qui ne fond pas en été : en octobre 2003, l'Institut d'études spatiales Goddard de la NASA annonçait que ""l'Arctique a perdu près de 10 % de sa couche de glace permanente tous les dix ans depuis 1980"". Elle ne couvre plus que 6 millions de kilomètres carrés contre 7 millions en 1980. Troisième indicateur : l'épaisseur de la glace. Dans la partie centrale du bassin Arctique, elle est passée de 3 mètres dans les années 1960 à 2 mètres dans les années 1990. D'autres paramètres se modifient eux aussi : ""Dans l'océan Arctique lui-même, la barrière entre couche de surface dessalée et couche océanique plus salée bouge plus vite que dans le passé, dit Jean-Claude Gascard, du Laboratoire d'océanologie dynamique et de climatologie, à Paris. Et, dans l'atmosphère, la distribution des hautes et basses pressions change de même."" ""Nous pouvons affirmer que l'Arctique se réchauffe et que ce réchauffement est plus fort que celui de la moyenne planétaire, résume Gordon McBean, de l'université de l'Ontario de l'Ouest (Canada). Mais nous avons un énorme problème de données, et nous discutons encore pour déterminer si ce réchauffement est dû à l'activité humaine."" M. McBean est l'un des auteurs d'un rapport synthétique sur l'effet du changement climatique sur l'Arctique qui sera publié début novembre, lors du symposium du Conseil arctique, à Reykjavik, en Islande. ""Tous les modèles convergent pour dire que, d'ici trente à quatre-vingts ans, la glace d'été aura disparu, précise M. Gascard. Mais certains pensent encore que le réchauffement observé est l'effet d'une variabilité naturelle qui semble très forte dans cette région. Nous manquons cruellement de données pour confirmer la force et la durabilité du réchauffement de cet océan."" Si les scientifiques restent encore prudents, l'interprétation du phénomène ne fait pas de doute pour des spécialistes de géopolitique. Si les glaces de l'Arctique fondent, cela ouvrira la région polaire à la navigation maritime et à l'exploitation minière. Une telle évolution constituerait la première mutation concrète, sur les plans économique et politique, imputable au changement climatique. ""Avec le réchauffement et la progression constante des techniques de construction navale, dit Frédéric Lasserre, professeur à l'Institut québécois des hautes études internationales, à Québec, les passages du Nord-Ouest, le long du Canada, et la route du Nord, le long de la Sibérie, pourraient devenir de nouveaux axes majeurs de navigation entre l'Atlantique et le Pacifique."" En écourtant de quelque 6 000 ou 8 000 kilomètres le trajet entre l'Europe et les Etats-Unis, d'une part, et le Japon et la Chine, d'autre part, l'Arctique pourrait concurrencer les routes de Panama et de Suez et bouleverser l'équilibre du commerce mondial. De plus, note-t-on chez un armateur, la Compagnie Louis Dreyfus, ""cette voie rendrait compétitives des marchandises qui ne le sont pas du fait du coût du transport, par exemple les céréales d'Europe vers la Chine"". Tout cela n'est pas encore d'actualité. Même si, de plus en plus souvent, des bateaux tentent le passage par la voie nord, celui-ci est loin d'être économique : coque renforcée indispensable, primes d'assurance élevées, recours souvent nécessaire aux brise-glaces sont des freins encore efficaces. Mais pour combien de temps ? Un autre effet de la fonte de la banquise arctique serait de faciliter l'exploitation des richesses minières que l'on suppose enfouies sous les eaux ou les côtes. Le Canada a ainsi commencé à exploiter le diamant dans les îles du Grand Nord et pourrait produire bientôt 10 % à 15 % de la valeur mondiale de brut. De même, selon Willy Ostreng, du Centre des études avancées, à Oslo, ""les experts norvégiens estiment que 25 % des réserves non encore découvertes de pétrole et de gaz dans le monde se situent en Arctique"". Charbon, molybdène, tantale, argent, platine, or sont les autres matières citées dont l'exploitation deviendrait profitable. Sans oublier que l'ouverture de la voie maritime faciliterait le transport des richesses enfouies en Sibérie. De telles perspectives intéressent au premier chef le Canada et la Russie. La route russe devrait cependant s'ouvrir avant le mythique passage du Nord-Ouest : ""Les modifications atmosphériques changent le régime des vents, explique M. Gascard, ce qui pousse les glaces vers le Canada et le nord du Groenland."" M. McBean confirme : ""L'ouverture du passage arctique sera une idée-clé de notre rapport de novembre. Mais elle se fera probablement d'abord du côté sibérien."" Un autre problème, enfin, devrait surgir avec cette nouvelle ruée vers l'or : la menace qu'elle fera peser sur un environnement très fragile. ""Tous ces bateaux le long des côtes..., s'inquiète Willy Ostreng. S'ils provoquaient une marée noire..."" Hervé Kempf * ARTICLE PARU DANS L'EDITION DU 27.10.04 "
"France Nouvelle dynamique, nouveaux acteurs : la France face aux enjeux de l'éolien Du 09-12-2004 au 11-12-2004 Ce Colloque est organisé par l'ADEME en partenariat avec le Conseil Régional de Basse-Normandie, le Syndicat des Énergies Renouvelables et France Énergie Éolienne, afin d'établir un état des lieux précis, de favoriser un échange d'expériences à dimension européenne et de rétablir l'objectivité sur un certain nombre d'assertions ...

Basse Normandie ; Conférence / Colloque ; Éolien

... Lire [+]

V

- n° 723
ISBN 0750-1552

À la lumière des débats menés avec les professionnels alsaciens, on mesure les étapes qui ont été franchies pour accepter les démarches de type BBC ou bâtiment passif. Le constat est sans appel : quand toute la filière parle le même langage, le basculement est rapide et produit des évolutions notables sur les points de détail.

Alsace ; Bâtiment ; Bâtiment Basse Consommation - BBC ; Bâtiment communal ; Certification ; Chauffe eau solaire collectif ; Chaufferie bois ; Climatisation solaire ; Commune / Ville ; Concours / Trophée ; Conférence / Colloque ; Effinergie ; Établissement religieux ; Logement ; Installation collective ; Maître d'ouvrage ; Politique énergétique ; Professionnel ; Réalisation ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 455
ISBN 0292-1731

Plus de 2400 exposants sont attendus sur le salon de Pollutec, qui prend ses quartiers à Lyon en décembre pour sa 24è édition.

Conférence / Colloque ; Généralité énergie ; Généralité énergie renouvelable ; Politique environnementale

... Lire [+]

V

- n° 9

Séminaire international à Ouagadougou

Burkina Faso ; Conférence / Colloque ; Généralité énergie ; Précarité

... Lire [+]

AGENDA : EOLIEN | ESSENCIELE [L'] 1/11/04

Article

XXXXX

V

- n° 110
ISBN 1277-2267

4ème colloque national Éolien (à Caen, les 9, 10 et 11 déc 2004)

ADEME ; Conférence / Colloque ; Développeur de projet ; Éolien

... Lire [+]

V

- n° 20404

Suite aux records de temperature atteints lors de l'ete 2003, avec des moyennes journalieres superieures de 3 degres a la normale, la question de technologies de refroidissement ecologiques se pose de plus en plus. Afin d'eviter une surcharge extreme des reseaux electriques, on pense desormais a utiliser des procedes de refroidissement utilisant l'energie solaire. A ce titre, un colloque sur le theme du refroidissement a l'aide de l'energie solaire aura lieu a l'ecole superieure specialisee (Fachhochschule) de Stuttgart (Bade-Wurtemberg) les 26 et 27 avril 2004. Plusieurs experiences, menees avec des technologies ayant fait leurs preuves dans des grands batiments tels que l'office de l'environnement a Augsbourg ou un immeuble de bureaux au Kosovo, montrent que le refroidissement a l'aide de l'energie solaire est realisable dans la pratique. De nouveaux developpements dans la sorption liquide seront presentes par des fabricants, au meme titre qu'un projet pilote a echelle industrielle mene dans un batiment de bureaux de Amberger. Des questions concernant de nouvelles technologies telles que des refrigerateurs a absorption-diffusion seront egalement abordees. Le colloque s'adresse principalement aux architectes, maitres d'oeuvre, ingenieurs et scientifiques travaillant dans le domaine des procedes energetiques (solaire, climatisation...). Le programme sera complete par une introduction generale au marche et aux technologies du refroidissement thermique, ainsi que par la presentation d'analyses de rentabilite. Par ailleurs, il sera egalement possible de visiter les installations de developpement de la FH de Stuttgart, ainsi qu'un immeuble de bureaux de Stuttgart avec un systeme de climatisation solaire. La cloture des inscriptions est fixee au 16 avril. Le programme du colloque ainsi qu'un formulaire d'inscription sont disponibles a l'adresse : http://www.fht-stuttgart.de  dans le menu Aktuell/termine Contacts : Pour une inscription ou de plus amples informations s'adresser a : Fachhochschule Stuttgart - Hochschule fur Technik - Studiengang Bauphysik Christa Arnold, Schellingstr. 24, D - 70174 Stuttgart, tel : +49 (0)711 121 2676, fax : +49 (0)711 121 2698, christa.arnold@hft-stuttgart.de Sources : Depeche IDW - Communique de presse de la FH Stuttgart, 25/03/2004
Suite aux records de temperature atteints lors de l'ete 2003, avec des moyennes journalieres superieures de 3 degres a la normale, la question de technologies de refroidissement ecologiques se pose de plus en plus. Afin d'eviter une surcharge extreme des reseaux electriques, on pense desormais a utiliser des procedes de refroidissement utilisant l'energie solaire. A ce titre, un colloque sur le theme du refroidissement a l'aide de l'energie ...

Allemagne ; Canicule / Sécheresse ; Climatisation / Rafraîchissement ; Climatisation solaire ; Conférence / Colloque

... Lire [+]

V

- n° 281103

"Le salon international de l'energie eolienne 2004 (WindEnergy 2004 International Trade Fair) aura lieu du 11 au 14 mai 2004 a Hambourg. Ce salon propose aux fabricants d'eoliennes et leurs sous-traitants, aux prestataires de services financiers et aux planificateurs, mais aussi aux specialistes de la recherche et du developpement, une plate-forme internationale afin de promouvoir le marche de l'energie eolienne. Le jeudi, journee ouverte au public, le salon proposera des horaires d'ouvertures plus larges et laissera la place aux investisseurs prives ainsi qu'aux interesses. Le salon se veut une plate-forme internationale de contact et d'information pour toute la branche eolienne, en plein ""boom"" actuellement. Les differents partenaires associes a cette manifestation sont l'association allemande de construction mecanique (VDMA - Verband Deutscher Maschinen- und Anlagebau), l'institut allemand de l'energie eolienne (DEWI - Deutschen Windenrgie Institut), mais aussi l'association europeenne de l'energie eolienne (EWEA - European Wind Energy Association) qui compte 200 membres de 40 pays differents, ce qui en fait la plus grande association concernant les energies renouvelables au monde, ainsi que les associations americaine et indienne de l'energie eolienne (AWEA - American Wind Energy Association et InWEA - Indian Wind Energy Association). Toutes les informations ainsi que les formulaires d'inscription se trouvent sur le site Internet du salon. Contacts : http://www.hamburg-messe.de/windenergy/we_en/start_main.htm Sources : Die Welt, 19/11/2003 "
"Le salon international de l'energie eolienne 2004 (WindEnergy 2004 International Trade Fair) aura lieu du 11 au 14 mai 2004 a Hambourg. Ce salon propose aux fabricants d'eoliennes et leurs sous-traitants, aux prestataires de services financiers et aux planificateurs, mais aussi aux specialistes de la recherche et du developpement, une plate-forme internationale afin de promouvoir le marche de l'energie eolienne. Le jeudi, journee ouverte au ...

Allemagne ; Conférence / Colloque ; Éolien

... Lire [+]

V

- n° 290104

"Les 28 et 29 janvier 2004 se tient a l'universite technique de Clausthal (Basse-Saxe) un seminaire international sur le theme ""Pronostic de la duree de vie des batteries"". L'energie produite par les energies renouvelables doit dans  beaucoup de cas etre emmagasinee dans des batteries afin de garantir une alimentation en courant fiable et de bonne qualite. Dans le parc energetique de Clausthal, ou un projet commun de l'universite technique de Clausthal et de l'institut CUTEC doit demontrer la possibilite d'alimentation en courant de l'institut CUTEC grace a des energies renouvelables et sans raccordement au reseau public, on trouve par exemple un accumulateur d'une capacite en energie de 200 kWh et d'un poids d'environ 15 tonnes. Pour des applications de ce genre, au meme titre que pour la prochaine generation de voitures electriques, une duree de vie elevee de la batterie est cruciale pour le succes economique. Au cours de ce seminaire, des participants de 7 pays europeens ainsi que des Etats-Unis vont tenter de determiner comment, dans des applications exigeantes de ce genre ou d'autre type, la duree de vie des batteries pourrait etre pronostiquee, sans avoir a faire de nombreux tests longs et couteux. Une approche interdisciplinaire sera egalement suivie: on examinera si les methodes utilisees pour d'autres produits ou d'autres questions dans les differents instituts de l'universite technique de Clausthal peuvent etre utilisees pour determiner la duree de vie des batteries. Le seminaire est organise dans le cadre d'un projet de recherche international encourage par l'Union Europeenne. Contacts : - Dr Wenzl, tel : +49 5522 919170, fax : +49 5522 919173, e-mail : heinz.wenzl@t-online.de - Jochen Brinkmann, Pressestelle der TU Clausthal, tel : +49 5323 727755, fax : +49 5323 727759, e-mail : brinkmann@tu-clausthal.de, http://www.tu-clausthal.de/presse/ "
"Les 28 et 29 janvier 2004 se tient a l'universite technique de Clausthal (Basse-Saxe) un seminaire international sur le theme ""Pronostic de la duree de vie des batteries"". L'energie produite par les energies renouvelables doit dans  beaucoup de cas etre emmagasinee dans des batteries afin de garantir une alimentation en courant fiable et de bonne qualite. Dans le parc energetique de Clausthal, ou un projet commun de l'universite technique de ...

Allemagne ; Batterie ; Conférence / Colloque ; Durée de vie

... Lire [+]

V

- n° 163
ISBN 0295-5873

A l'occasion de la 19ème conférence européenne photovoltaique l'ADEME et l'institut national de l'énergie INES ont organisé le 10 juin dernier à Paris, un débat sur le photovoltaique et son intégration en architecture

Conférence / Colloque ; Europe ; Intégration architecturale ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Conférence / Colloque [175]

Généralité énergie renouvelable [34]

Éolien [31]

France [26]

Allemagne [23]

Politique énergétique [22]

Solaire photovoltaïque [22]

Europe [20]

International [15]

Réalisation [15]

Collectivité locale [14]

Développement durable [14]

Biocarburant [13]

Généralité énergie [12]

Biomasse [11]

Chiffre clé [11]

Bâtiment [10]

Bois énergie [10]

Changement climatique [10]

Économie d'énergie [10]

Ile de France [10]

Projet [10]

Efficacité énergétique [9]

Électricité renouvelable [9]

Maitrise De l'Énergie - MDE [9]

Association [8]

Effet de serre [8]

Objectif [8]

Programme de développement [8]

Solaire thermique [8]

Bilan [7]

Climatisation solaire [7]

CO2 / Dioxyde de carbone [7]

Formation [7]

Languedoc Roussillon [7]

Nord Pas de Calais [7]

Professionnel [7]

Rhône Alpes [7]

Capteur solaire [6]

Certification [6]

Commune / Ville [6]

Consommation d'énergie [6]

Débat Énergie [6]

Emploi [6]

Energie hydraulique [6]

Énergie solaire [6]

Espagne [6]

Gaz à Effet de Serre / GES [6]

Libéralisation énergétique [6]

Loi d'orientation énergie [6]

Milieu agricole [6]

Objectif européen [6]

Potentiel de développement [6]

Recensement / Inventaire [6]

Recherche [6]

Sensibilisation [6]

Technologie [6]

Aide financière [5]

Australie [5]

Bilan énergétique [5]

Chine [5]

Coût d'investissement [5]

Danemark [5]

Éducation à l'environnement [5]

Exposition [5]

Financement [5]

Géothermie [5]

Haute Qualité Environnementale / HQE [5]

Impact santé [5]

Industrie [5]

Intégration architecturale [5]

Logement [5]

Marché français [5]

Marché mondial [5]

Matériau de construction [5]

Module photovoltaïque [5]

Nucléaire [5]

Pays de la Loire [5]

Performance énergétique [5]

Précarité [5]

Production [5]

Rapport [5]

Rénovation [5]

Visite possible [5]

ADEME [4]

Afrique [4]

Approvisionnement [4]

Aspect financier [4]

Basse Normandie [4]

Belgique [4]

Biogaz [4]

Bretagne [4]

Commission européenne [4]

Conseiller énergie [4]

Donnée économique [4]

Éclairage [4]

Environnement [4]

Établissement scolaire [4]

Événement / Manifestation [4]

Huile végétale [4]

Impact environnemental [4]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z