F Nous contacter

0

Documents  Confort thermique | enregistrements trouvés : 217

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 91009

Si 64 % des propriétaires interrogés ont réalisé des travaux au cours de ces 5 dernières années, c'est davantage pour améliorer leur confort. 81 % de ces travaux portent sur des aménagements intérieurs, 50 % sur le changement de fenêtres, 39 % sur l'isolation et 31 % sur le chauffage. Le changement des fenêtres a été réalisé à 57 % pour le confort et à 27 % pour les économies d'énergie et de CO2. Concernant l'isolation, le confort a priorisé à 59 %, les performances pour 34 %. Seul le changement de chauffage a été motivé en priorité par les économies d'énergie et de CO2 (41 %) plutôt que pour le confort (31 %). Au total, 49% des personnes ont réalisé des travaux avec un impact sur l'énergie consommée, mais 6% seulement citent spontanément les économies comme raison de leurs travaux. La protection de l'environnement arrive en 7ème position parmi les objectifs de travaux réalisés. Ce faible résultat tient du fait d'une méconnaissance de la situation : 83% des membres du panel jugent que leur logement actuel est bien isolé. Ce manque de sensibilisation se vérifie également lors de l'achat. Sur 15 personnes ayant acheté un logement depuis 2006, 14 n'avaient aucun souvenir de son classement énergétique. Au moment de choisir ou de construire leur maison ou leur appartement, 62% des personnes interrogées n'ont pas prêté attention aux consommations d'eau et d'énergie. Le coût élevé de l'investissement constitue également une barrière : 61% des interrogés pensent que ces travaux constituent un investissement difficile à rentabiliser. Les différentes incitations possibles (aides financières, diagnostics, prix de l'énergie...) ne semblent pas motiver les propriétaires. L'étude propose quelques pistes d'action. Parmi elles, il s'agirait de lier les travaux d'économies d'énergie à des offres d'éléments de confort et d'entretien, montrer par la thermographie les pertes d'énergie et chiffrer les économies possibles, mettre en place des mécanismes financiers spécifiques. Selon l'étude, pour atteindre le facteur 4, il conviendrait d'obliger à des travaux, lors de la vente d'une maison ou d'un logement, ce qui valorisera les habitations économes. Rappelons que le Grenelle de l'environnement a mis en place différents mécanismes financiers pour favoriser les travaux d'économie d'énergie (Eco PTZ, crédit d'impôt...).
Si 64 % des propriétaires interrogés ont réalisé des travaux au cours de ces 5 dernières années, c'est davantage pour améliorer leur confort. 81 % de ces travaux portent sur des aménagements intérieurs, 50 % sur le changement de fenêtres, 39 % sur l'isolation et 31 % sur le chauffage. Le changement des fenêtres a été réalisé à 57 % pour le confort et à 27 % pour les économies d'énergie et de CO2. Concernant l'isolation, le confort a priorisé à ...

Chauffage ; Confort thermique ; Copropriété / Propriétaire ; Économie d'énergie ; Étude ; Vitrage ; Isolation ; Particulier / Ménage ; Rénovation ; Sondage

... Lire [+]

V

- n° 21
ISBN 1282-5832

La problématique du confort d'été a surgi brutalement dans l'actualité lors de l'été 2003. On a alors beaucoup parl de climatisation, rédusant le probleme à une solution technique présnetée comme la panacée. Pourtant une utimisation inconsidérée de la climatisation, utile dans certain cas, pose de nombreux problèmes. Bien maîtriser les flux thermiques d'un bâtiment pour un meilleur confort d'été.
La problématique du confort d'été a surgi brutalement dans l'actualité lors de l'été 2003. On a alors beaucoup parl de climatisation, rédusant le probleme à une solution technique présnetée comme la panacée. Pourtant une utimisation inconsidérée de la climatisation, utile dans certain cas, pose de nombreux problèmes. Bien maîtriser les flux thermiques d'un bâtiment pour un meilleur confort d'été.

Architecture bioclimatique ; Canicule / Sécheresse ; Climatisation / Rafraîchissement ; Climatisation solaire ; Confort thermique ; Humidification / Evaporation ; Principe de fonctionnement ; Schéma de principe

... Lire [+]

V

- n° 465

Suite au Grenelle de l'environnement et ses orientations, le besoin annuel d'ingénieurs dans le domaine de la thermique du bâtiment est estimé à 250, pendant plusieurs années. Cette spécialisation comprendra 210 heures de cours, TD, et avant-projet, auxquelles s'ajouteront 120 heures de projet scientifique et technique et 6 mois en entreprise sous forme de stage et Projet de Fin d'Etudes, le stage « ingénieur adjoint » de 4 mois pouvant aussi être effectué dans ce domaine. Elle s'articulera en 3 Unités d'Enseignement d'environ 70 heures chacune : - « confort thermique et environnement » : conception bioclimatique et agencement de bâtiment, qualité de l'air intérieur, éco-conception et analyse du cycle de vie... - « physique et modélisation thermique dynamique de l'enveloppe du bâtiment » : comportement thermique du bâtiment, modélisation, méthodes et outils, couplage entre thermique de l'enveloppe et systèmes énergétiques... - « systèmes énergétiques » : conception, caractérisation et contrôle des systèmes énergétiques, systèmes actifs et passifs d'énergie renouvelable, intégration et optimisation... Cette formation est soutenue par plusieurs entreprises ayant exprimé leurs besoins dans ce domaine. Les contenus de cette formation seront en cohérence avec l'ensemble des modules, considérés comme des pré-requis, enseignés durant les premières années du cursus de la formation d'ingénieurs de l'Ecole des Mines de Douai. L'année suivante, cette spécialisation sera également ouverte aux étudiants de l'option Génie Civil. ** Le bâtiment à énergie positive produit davantage d'énergie qu'il n'en consomme pour son fonctionnement.
Suite au Grenelle de l'environnement et ses orientations, le besoin annuel d'ingénieurs dans le domaine de la thermique du bâtiment est estimé à 250, pendant plusieurs années. Cette spécialisation comprendra 210 heures de cours, TD, et avant-projet, auxquelles s'ajouteront 120 heures de projet scientifique et technique et 6 mois en entreprise sous forme de stage et Projet de Fin d'Etudes, le stage « ingénieur adjoint » de 4 mois pouvant aussi ...

Architecture bioclimatique ; Bâtiment ; Bâtiment à énergie positive - BEPOS ; Confort thermique ; Déperdition thermique ; Éco-conception ; Formation ; Généralité énergie renouvelable ; Nord Pas de Calais ; Analyse Cycle de Vie - ACV

... Lire [+]

V

- n° 81009

"Un décret du 29 septembre 2009 crée un label «haute performance énergétique rénovation» pour certains bâtiments existants (art. R. 131-28-1 du Code de la construction et de l'habitation (CCH)). Un arrêté du même jour des ministres chargés de la Construction et de l'Energie en détermine les conditions d'attribution. Ce nouveau label atteste la conformité à un référentiel des bâtiments existants achevés après le 1er janvier 1948 et qui font l'objet de travaux de rénovation. Ce référentiel intègre : les exigences de la réglementation thermique des bâtiments existants prévue aux articles R. 131-25 à R. 131-28 du CCH ; le respect d'un niveau minimal de performance énergétique globale et de confort d'été (consommation conventionnelle d'énergie et température intérieure conventionnelle telles que définies par l'arrêté du 13 juin 2008 relatif à la performance énergétique des bâtiments existants de surface supérieure à 1 000 m2, lorsqu'ils font l'objet de travaux de rénovation importants) ; et les modalités minimales de contrôle de conformité au référentiel « haute performance énergétique rénovation » définies en annexe de l'arrêté. Sont concernés les bâtiments à usage d'habitation et ceux destinés à un autre usage. Pour ces derniers, le label comporte un seul niveau : le label « bâtiment basse consommation rénovation, BBC rénovation 2009 ». Dans ce cadre, la consommation conventionnelle d'énergie primaire du bâtiment doit notamment être inférieure ou égale de 40 % à la consommation conventionnelle de référence. Le label « haute performance énergétique rénovation » sera délivré uniquement aux bâtiments ayant fait l'objet d'une certification d'ouvrage portant sur la sécurité, la durabilité et les conditions d'exploitation des installations de chauffage, de production d'eau chaude sanitaire, de climatisation et d'éclairage ou encore sur la qualité globale du bâtiment. Cette condition est également exigée pour la délivrance du label « haute performance énergétique » (HPE) régi par l'arrêté du 3 mai 2007, qui concerne les bâtiments nouveaux ou les parties nouvelles de bâtiments et comporte 5 niveaux. Le label « haute performance énergétique rénovation » sera délivré par un organisme ayant passé une convention spéciale avec l'Etat. Cet organisme devra en outre à compter du 1er octobre 2010, être accrédité selon la norme EN 45011, pour la certification, par le Comité français d'accréditation (COFRAC) ou tout autre organisme d'accréditation signataire de l'accord multilatéral pris dans le cadre de la coordination européenne des organismes d'accréditation (European Cooperation for Accreditation, ou EA). L'organisme s'assure que les performances thermiques du bâtiment, des matériaux, produits, ouvrages et équipements satisfont aux critères d'attribution du label (matériaux d'isolation des parois, ouvrants, installation de chauffage, de refroidissement, de production d'eau chaude sanitaire, ventilation, équipements utilisant de l'énergie renouvelable ou produisant de la chaleur ou de l'électricité à partir d'énergies renouvelables). Chaque organisme devra établir un rapport annuel rendant compte de son activité au ministre chargé de la Construction. Le label « haute performance énergétique rénovation » est délivré à la demande du maître d'ouvrage. Les frais de procédure inhérents à l'attribution du label demeure à la charge de la personne qui le demande."
"Un décret du 29 septembre 2009 crée un label «haute performance énergétique rénovation» pour certains bâtiments existants (art. R. 131-28-1 du Code de la construction et de l'habitation (CCH)). Un arrêté du même jour des ministres chargés de la Construction et de l'Energie en détermine les conditions d'attribution. Ce nouveau label atteste la conformité à un référentiel des bâtiments existants achevés après le 1er janvier 1948 et qui font ...

Bâtiment ; Bâtiment Basse Consommation - BBC ; Certification ; Confort thermique ; Consommation d'énergie ; Décret ; Logement ; Haute Performance Énergétique / HPE ; Label de performance ; Norme ; Performance énergétique ; Qualification ; Référentiel ; Rénovation

... Lire [+]

V

- n° 42
ISBN 1634-5460

Protection contre le froid, le chaud, le vent, la pluie, la maison est parfois présentée comme une troisième peau. Mais pour concevoir une telle enveloppe, garante du confort de ses occupants, encore faut-il connaître les clés du bien être thermique. Plongée à la croisée de la biologie, de la physique et de l'écologie.

Appareil de chauffage ; Confort thermique ; Isolation

... Lire [+]

V

- n° 19
ISBN 1773-0339

De plus en plus recherchée et exigeante en tous lieux et en toutes saisons, la quête du confort intérieur soumet nos écosystèmes et nos réserves énergétiques à des difficultés et à des pénuries croissantes et inquiétantes. Depuis la canicule de l'été 2003, les ventes de climatisateurs sont en pleine expansion. Toutefois, banaliser la climatisation risque de mettre à mal la politique de maîtrise de la consommation d'électricité, car climatiser un bâtiment sans agir sur l'enveloppe revient au même que chercher à chauffer sans isoler.
De plus en plus recherchée et exigeante en tous lieux et en toutes saisons, la quête du confort intérieur soumet nos écosystèmes et nos réserves énergétiques à des difficultés et à des pénuries croissantes et inquiétantes. Depuis la canicule de l'été 2003, les ventes de climatisateurs sont en pleine expansion. Toutefois, banaliser la climatisation risque de mettre à mal la politique de maîtrise de la consommation d'électricité, car climatiser un ...

Bâtiment ; Climatisation / Rafraîchissement ; Climatisation solaire ; CO2 / Dioxyde de carbone ; Confort thermique ; Gaz fluoré ; Logement ; Inertie thermique ; Machine à absorption ; Pompe à chaleur réversible ; Production de froid ; Protection solaire ; Puits canadien ; Réalisation ; Végétalisation ; Ventilation naturelle

... Lire [+]

V

- n° 9
ISBN 1634-5460

en suisse pres de lausanne, un projet de maison solaire, véritable vitrine en matière d'éco-habitat.

Architecture bioclimatique ; Confort thermique ; Énergie solaire ; Maison individuelle ; Suisse ; Visite possible

... Lire [+]

V

- n° 280
ISBN 0292-1731

Bernard TARLAY, de la Direction Bâtiment Infrastructure Environnement de PSA Peugeot citroen, insiste sur la nécessaire polyvalence des équipements de ventilation qui doivent pouvoir s'adapter aux évolutions des installations de production et décrit une solution qui se développe dans l'automobile: la gaine perforée

Confort thermique ; Pollution de l'air

... Lire [+]

V

- n° 56
ISBN 1624-7876

Ambiance et confort thermique des notions en perpétuelle évolution un encadrement normatif complet Réduire les dépenses d'énergie la réglementation thermique 2000 Chauffage central ou divisé comment choisir?

Appareil de chauffage ; Appoint bois ; Certification ; Chauffage ; Chauffage bois ; Choix de l'énergie ; Confort thermique ; Économie d'énergie ; Chaleur ; Haute Qualité Environnementale / HQE ; Label de performance ; Norme européenne ; Particulier / Ménage ; Pompe à chaleur ; Prix de l'énergie ; Réglementation thermique ; Solaire thermique ; Tuile solaire

... Lire [+]

V

- n° 9
ISBN 1660-3192

La consommation d'énergie pour le chauffage et la climatisation des bâtiments En 2050,francais et suisses pourraient se chauffer en émettant 6 fois moins de CO2 Redéfinir le confrt : un défi pour la consommation durable L'étiquette energie pour les bâtiments est pour demain L'isolation est le meilleur atout contre la pauvreté thermique Rénover les logements sociaux relève du bon sens A Barcelone, le solaire devient la norme Une technologie libre promeut la diffusion du solaire thermique Le chauffage électrique et le débat francais sur les énergie L'architecture des pays tempérés peut s'adapter aux conditions caniculaires Il est possible de garantir le confort d'été sans recourir à la climatisation La climatisation n'est pas le seulm remède en cas de canicule Lexique sur l'adaptation des batiments au froid et à la chaleur
La consommation d'énergie pour le chauffage et la climatisation des bâtiments En 2050,francais et suisses pourraient se chauffer en émettant 6 fois moins de CO2 Redéfinir le confrt : un défi pour la consommation durable L'étiquette energie pour les bâtiments est pour demain L'isolation est le meilleur atout contre la pauvreté thermique Rénover les logements sociaux relève du bon sens A Barcelone, le solaire devient la norme Une technologie libre ...

Architecture ; Architecture bioclimatique ; Bâtiment ; Chauffage ; Chauffage électrique ; Chauffage solaire ; Chauffe eau solaire ; CLER ; Climatisation / Rafraîchissement ; CO2 / Dioxyde de carbone ; Commune / Ville ; Confort thermique ; Consommation d'énergie ; Danemark ; Définition ; Eau chaude sanitaire - ECS ; Économie d'énergie ; Effet de serre ; Espagne ; Étiquette énergie ; Europe ; France ; Gaz à Effet de Serre / GES ; Logement ; Haute Qualité Environnementale / HQE ; Ile de France ; Isolation ; Label de performance ; Logement social ; Négawatt ; Politique énergétique ; Rénovation ; Solaire thermique ; Suisse

... Lire [+]

V

- n° 292
ISBN 0986-2943

- Le code de la construction et de l'habitation comprend désormais un nouvel article (R131-28-1) relatif au label "Haute performance énergétique rénovation". - La performance énergétique globale d'un bâtiment existant est mesurée par la consommation conventionnelle d'énergie telle définie à l'article 9 de l'arrêté du 13 juin 2008. - Le confort d'été d'un bâtiment existant est mesuré par sa température intérieure conventionnelle atteinte en été calculée selon les modalités de l'article 10 de l'arrêté du 13 juin 2008. - Pour les bâtiments à usage d'habitation, le label "Haute performance énergétique rénovation" comporte deux niveaux, qui doivent, chacun, respecter des performances minimales (HPE rénovation 2009 et BBC rénovation 2009). - Pour les bâtiments à usage autre que d'habitation, le label "Haute performance énergétique rénovation" comporte un niveau, celui du BBC Rénovation 2009. - Ce label est délivré uniquement à un bâtiment ayant fait l'objet d'une certification au sens du Code de la construction et se fait par un organisme accrédité selon la norme EN 45011.
- Le code de la construction et de l'habitation comprend désormais un nouvel article (R131-28-1) relatif au label "Haute performance énergétique rénovation". - La performance énergétique globale d'un bâtiment existant est mesurée par la consommation conventionnelle d'énergie telle définie à l'article 9 de l'arrêté du 13 juin 2008. - Le confort d'été d'un bâtiment existant est mesuré par sa température intérieure conventionnelle atteinte en été ...

Bâtiment ; Bâtiment Basse Consommation - BBC ; Certification ; Chauffage ; Climatisation / Rafraîchissement ; Confort thermique ; Consommation d'énergie ; Eau chaude sanitaire - ECS ; Éclairage ; Logement ; Haute Performance Énergétique / HPE ; Label de performance ; Méthode de calcul ; Auxiliaire (de chauffage) ; Norme ; Qualification ; Rénovation ; Texte législatif ; Code de la construction et de l'habitation

... Lire [+]

H

- n° 17

À un an de son entrée en vigueur pour les bâtisseurs tertiaires et les logements Anru (01 janvier 2011) et à trois semaines de se généraliser à l'ensemble des bâtiments (1er janvier 2013), l'élaboration de la réglementation thermique (RT 2012) avance à grand pas. Elle comporte 3 exigences "globales". La première portera sur l'efficacité énergétique du bâti, la deuxième portera sur une consommation maximale d'énergie primaire, exprimée en kWh/m2.an et la troisième portera sur le respect d'une température de confort.
À un an de son entrée en vigueur pour les bâtisseurs tertiaires et les logements Anru (01 janvier 2011) et à trois semaines de se généraliser à l'ensemble des bâtiments (1er janvier 2013), l'élaboration de la réglementation thermique (RT 2012) avance à grand pas. Elle comporte 3 exigences "globales". La première portera sur l'efficacité énergétique du bâti, la deuxième portera sur une consommation maximale d'énergie primaire, exprimée en ...

Bâtiment ; Bâtiment tertiaire ; Besoin énergétique ; Chauffage ; Climatisation / Rafraîchissement ; Confort thermique ; Consommation d'énergie ; COP - Coefficient de Performance ; Eau chaude sanitaire - ECS ; Éclairage ; Efficacité énergétique ; Énergie primaire ; Logement ; Objectif ; Permis de construire ; Pont thermique ; Projet ; Ratio énergétique ; Réglementation thermique ; Perméabilité à l'air

... Lire [+]

V

- n° 14
ISBN 1968-2344

Composant essentiel de la baie, le vitrage joue un rôle déterminant dans le bilan thermique d'un bâtiment. Alors que l'isolation renforcée, le contrôle solaire, le triple vitrage se développent, d'autres technologies innovantes font leur apparition, rendant le vitrage actif et intelligent. - Le VIR est devenu la norme - Thermique d'hiver, mais aussi d'été - Du double au triple vitrage - Du multifonction au vitrage intelligent.
Composant essentiel de la baie, le vitrage joue un rôle déterminant dans le bilan thermique d'un bâtiment. Alors que l'isolation renforcée, le contrôle solaire, le triple vitrage se développent, d'autres technologies innovantes font leur apparition, rendant le vitrage actif et intelligent. - Le VIR est devenu la norme - Thermique d'hiver, mais aussi d'été - Du double au triple vitrage - Du multifonction au vitrage intelligent.

Architecture bioclimatique ; Confort thermique ; Vitrage ; VIR - Vitrage Isolation Renforcée

... Lire [+]

H

- n° 62

Dans leur stratégie de diminution de la consommation énergétique des bâtiments, les concepteurs et bureaux d'étude tentent de conjuguer esthétique, pérennité, confort des occupants et considérations énergétiques. La ventilation y prend une part importante car c'est elle qui, d'une part, assure un niveau de confort intérieur (ventilation hygiénique et confort estival) et, d'autre part, intervient dans les déperditions aérauliques et, par conséquent, sur la consommation du bâtiment. Il s'agit donc d'associer ces deux grandes préoccupations afin de tendre vers un projet conçu de manière optimale.
Dans leur stratégie de diminution de la consommation énergétique des bâtiments, les concepteurs et bureaux d'étude tentent de conjuguer esthétique, pérennité, confort des occupants et considérations énergétiques. La ventilation y prend une part importante car c'est elle qui, d'une part, assure un niveau de confort intérieur (ventilation hygiénique et confort estival) et, d'autre part, intervient dans les déperditions aérauliques et, par ...

Bâtiment tertiaire ; Belgique ; Chiffre clé ; Climatisation / Rafraîchissement ; Confort thermique ; Débit ; Déperdition thermique ; Établissement de restauration ; Norme ; Qualité de l'air ; Réglementation ; Ventilation

... Lire [+]

V

- n° 731
ISBN 0750-1552

Comment concevoir les bâtiments à énergie positive, ou BEPOS, qui selon les réflexions entamées lors du Grenelle de l'environnement, seront imposés par la réglementation thermique 2020? - Qu'entend-on par bâtiment à énergie positive ? - Quelles solutions pour consommer moins de 12 kWh/m2.an en chauffage ? - Quelles solutions pour le BEPOS ?

Architecture bioclimatique ; Bâtiment à énergie positive - BEPOS ; Capteur non vitré ; Capteur solaire ; Capteur tube sous vide ; Chauffage ; Chauffe eau solaire ; Confort thermique ; Construction ; Isolation ; Pompe à chaleur ; Réglementation thermique ; Rendement ; Schéma de principe ; Solaire thermique ; Ventilation double flux

... Lire [+]

V

- n° 298
ISBN 0986-2943

Panneaux isolants sous vide optimisés, fenêtres actives intelligentes, pour répondre à la forte demande du marchéé de la réhabilitation, différentes équipes de recherche travaillent sur des innovations qui corrigeront les faibles performances énergétiques des bâtiments anciens.

Confort acoustique ; Confort thermique ; EDF ; Vitrage ; France ; Logement ; Haute température ; Isolant acoustique ; Isolant thermique ; Performance énergétique ; Recherche ; Rénovation

... Lire [+]

V

- n° 1631
ISBN 1163-2720

Assureurs, banquiers et pouvoirs publics incitent peu les promoteurs immobiliers à bâtir HQE. Des outils de financement restent à inventer. Chantiers à faibles nuissances, gestion de l'eau et de l'énergie, information, les premières opérations HQE des constructeurs privés se limitent souvent à quelques cibles. Grace à la mise en ligne d'une base de données nationale, les promoteurs peuvent désormais choisir les matériaux de construction aussi en fonction de leur caractéristiques environnementales
Assureurs, banquiers et pouvoirs publics incitent peu les promoteurs immobiliers à bâtir HQE. Des outils de financement restent à inventer. Chantiers à faibles nuissances, gestion de l'eau et de l'énergie, information, les premières opérations HQE des constructeurs privés se limitent souvent à quelques cibles. Grace à la mise en ligne d'une base de données nationale, les promoteurs peuvent désormais choisir les matériaux de construction aussi en ...

Confort acoustique ; Confort thermique ; Construction écologique ; Emprunt bancaire ; Financement ; Haute Qualité Environnementale / HQE ; Maison individuelle ; Matériau de construction ; Matériau sain ; Promoteur ; Société financière

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Confort thermique [217]

Bâtiment [94]

Logement [89]

Rénovation [80]

Chauffage [73]

Isolation [71]

Consommation d'énergie [60]

Économie d'énergie [49]

Ventilation [47]

Isolant thermique [46]

Architecture bioclimatique [44]

Matériau de construction [42]

Vitrage [41]

Déperdition thermique [39]

Performance énergétique [39]

Réglementation thermique [39]

Climatisation / Rafraîchissement [37]

Construction [34]

Eau chaude sanitaire - ECS [29]

Bâtiment Basse Consommation - BBC [28]

France [27]

Aide financière [26]

Particulier / Ménage [26]

Maison individuelle [25]

Construction écologique [24]

Coût des travaux [24]

Pompe à chaleur [24]

Réalisation [24]

Généralité énergie renouvelable [23]

Impact santé [23]

Maitrise De l'Énergie - MDE [23]

Coefficient d'isolation [22]

Confort acoustique [22]

Éclairage [22]

Isolation extérieure [22]

Logement collectif [22]

Amélioration de l'habitat [21]

Chauffe eau solaire [20]

Bâtiment tertiaire [19]

Mur [19]

Solaire passif [19]

Outil pédagogique [18]

Certification [17]

Efficacité énergétique [17]

Haute Qualité Environnementale / HQE [17]

Inertie thermique [17]

Solaire photovoltaïque [17]

Toiture [17]

Label de performance [16]

Matériau sain [16]

Protection solaire [16]

Donnée climatique [15]

Étanchéité [15]

Ventilation double flux [15]

Chauffage bois [14]

Solaire thermique [14]

#clesrenov [13]

Besoin énergétique [13]

Chaleur [13]

clesrenov [13]

Diagnostic Performance Énergétique - DPE [13]

Établissement scolaire [13]

Pollution de l'air [13]

Puits canadien [13]

Réglementation [13]

Architecture [12]

Déchet [12]

Diagnostic [12]

Généralité énergie [12]

Maître d'ouvrage [12]

Norme [12]

Ossature Bois [12]

Précarité [12]

Précarité énergétique [12]

Qualité de l'air [12]

Rhône Alpes [12]

Architecte [11]

Copropriété / Propriétaire [11]

Coût d'investissement [11]

Ile de France [11]

Récupération de l'eau [11]

Appareil de chauffage [10]

Bilan énergétique [10]

Consommation d'électricité [10]

Économie d'eau [10]

Énergie solaire [10]

Étiquette énergie [10]

Facture énergétique [10]

Impact environnemental [10]

Méthode de calcul [10]

Pont thermique [10]

Végétalisation [10]

Ventilation Mécanique Controlée / VMC [10]

Chiffre clé [9]

Entreprise [9]

Gaz à Effet de Serre / GES [9]

ADEME [8]

Aspect financier [8]

Bâtiment à énergie positive - BEPOS [8]

Bois énergie [8]

Chauffage solaire [8]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z