F Nous contacter

0

Documents  Chauffage solaire | enregistrements trouvés : 232

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 39
ISBN 1634-5460

À quelques encablures du centre historique de Forcalquier (04), au milieu d'un lotissemnt des plus classiques, vous ne pourrez pas manquer de remarquer la maison de la famille Detot. Une architecture rectiligne, la conjugaison de matériaux naturels et industriels et un hommage au soleil.

Architecture bioclimatique ; Chauffage solaire ; Construction écologique ; Ossature Bois ; Isolant thermique ; Laine végétale / animale ; Maison individuelle ; Matériau sain ; Provence Alpes Côte d'Azur ; Réalisation ; Véranda ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 151009

38% des Français possédant une maison individuelle, déclarent être prêts à équiper leur résidence en panneaux solaires thermiques. 67 % d'entre eux disposeraient d'un tel équipement afin de réduire leur facture énergétique et 54% pour disposer d'une énergie propre et écologique. Parmi les autres motivations figurent le souhait d'agir contre le réchauffement climatique (41%) ou encore la volonté de bénéficier d'un crédit d'impôt (22%). Cependant l'étude montre que le taux de notoriété des labels en énergie solaire reste limité. Si 23% des Français connaissent l'appellation ''QualiSol'', seuls 7% des Français connaissent la marque ''O Solaire'', label de qualité attaché aux systèmes solaires thermiques domestiques. Le prix demeure encore le principal frein pour installer un tel équipement pour 65% des propriétaires de maison individuelle. ''Ce qui est encourageant c'est la forte sensibilité des jeunes à la problématique du solaire en général et du solaire thermique en particulier. Une nouvelle génération de consommateur a compris l'intérêt de s'équiper en énergie issue du solaire thermique, à l'aube des inévitables augmentations énergétiques (fossiles et électriques)'', a souligné Christian Cardonnel, Président d'Enerplan. (cf. Plein soleil n°24 - décembre 2009 - p.60)
38% des Français possédant une maison individuelle, déclarent être prêts à équiper leur résidence en panneaux solaires thermiques. 67 % d'entre eux disposeraient d'un tel équipement afin de réduire leur facture énergétique et 54% pour disposer d'une énergie propre et écologique. Parmi les autres motivations figurent le souhait d'agir contre le réchauffement climatique (41%) ou encore la volonté de bénéficier d'un crédit d'impôt (22%). Cependant ...

Chauffage solaire ; France ; Solaire thermique ; Sondage

... Lire [+]

V

- n° 481

En 1997, Samsø fût surnommée la première île de l´énergie renouvelable du Danemark, du fait de ses ambitions de devenir énergétiquement indépendante avant 2008. Ainsi, les habitants de Samsø se chauffent grâce à un système de chaufferie centrale avec des végétaux brûlés, et utilisent des biocarburants pour leurs véhicules. Aujourd'hui, 100% de l'électricité provient de l'énergie éolienne et 75% de l'eau chaude et du chauffage proviennent de l'énergie solaire et des biomasses. Une académie de l'énergie existe également à Ballen, rassemblant les dernières connaissances sur les technologies des énergies renouvelables, et leur implémentation réussie avec des expositions et ateliers éducatifs permanents très prisés des touristes. L'éolien : Les jours où le vent ne souffle pas, quand les éoliennes ne peuvent générer suffisamment d´électricité pour alimenter l'île, l´énergie afflue du réseau électrique principal du Danemark. En retour, les jours de vent, l'île exporte l´énergie éolienne, vers le système national. L'île a une balance électrique positive, puisqu'elle exporte bien plus d´énergie vers le continent qu'elle n´en reçoit. Avec ses 11 éoliennes terrestres, le secteur électrique de Samsø a déjà atteint ses objectifs. Le transport : Les habitants de Samsø travaillent sur un certain nombre de solutions possibles, y compris approvisionner des véhicules motorisés avec de l'huile de colza et de l´hydrogène. Certains prédisent un futur où les voitures et les camions seraient alimentés par de l´hydrogène produit par les éoliennes. Pour le moment, la majorité des véhicules de Samsø consomme du carburant basé sur les produits pétroliers traditionnels, mais leurs émissions sont compensées par 10 éoliennes situées en mer. Ces turbines massives font plus qu'équilibrer le carburant brûlé par tous les véhicules sur l´île, y compris les trois ferries qui connectent l´île au continent. Collecter la chaleur : Dans les villages les plus importants de Samsø, chauffage et eau chaude des maisons et des entreprises sont issus de systèmes de chauffage urbain utilisant une énergie renouvelable. A l'extrémité nord de l´île, entre les villages de Nordby et Mårup, un parc de 2500m©— de panneaux solaires chauffe l'eau qui chauffe à son tour les maisons des villages. Un brûleur à copeaux de bois qui utilise le bois mort de la forêt de Brattingsborg, située sur l'île, prête main-forte au système de chauffage solaire. Dans la partie sud de l'île, les villages de Tranebjerg, Onsbjerg, Brundby, et Ballen sont chauffés par des centrales de chauffage urbain. Un certain nombre de particuliers propriétaires ont remplacé leurs chaudières au fioul par des panneaux solaires, des pompes à chaleur géothermiques ou des poêles à granulés ou à copeaux de bois. Tous ensemble, ces efforts ont remplacé plus de 70% de la production de chaleur sur Samsø par des énergies renouvelables. L´Académie de l´énergie : A l´été 2006, une nouvelle Académie de l'énergie à Samsø à ouvert ses portes. L´Académie rassemble les connaissances actuelles sur les technologies des énergies renouvelables et leur implémentation réussie à Samsø en expositions, démonstrations, ateliers, et expériences. L´Académie offre un point de rencontre nouveau et unique pour les entreprises, les institutions académiques, les organisations de l´énergie, et les hommes politiques dans un environnement où les éoliennes, le chauffage à la paille, et les panneaux solaires génèrent une énergie durable juste de l´autre côté des fenêtres.
En 1997, Samsø fût surnommée la première île de l´énergie renouvelable du Danemark, du fait de ses ambitions de devenir énergétiquement indépendante avant 2008. Ainsi, les habitants de Samsø se chauffent grâce à un système de chaufferie centrale avec des végétaux brûlés, et utilisent des biocarburants pour leurs véhicules. Aujourd'hui, 100% de l'électricité provient de l'énergie éolienne et 75% de l'eau chaude et du chauffage proviennent de ...

Chauffage solaire ; Chauffage urbain ; Chaufferie bois ; Danemark ; Éolien ; Ile ; Indépendance énergétique ; Installation collective ; Réalisation ; Réseau de chaleur ; Solaire thermique ; Système autonome ; Transport

... Lire [+]

V

- n° 742 - p. 72 à p. 77

Comment aborder la conception globale des bâtiments à basse consommation qui réponront aux critères de 2020, qu'ils soient passifs ou à énergie positive? Cet article aborde les solutions solaires et thermodynamiques pour l'individuel et le petit résidentiel.

Bâtiment à énergie positive - BEPOS ; Bâtiment ; Généralité énergie renouvelable ; Généralité énergie ; Construction ; Consommation d'énergie ; Consommation d'électricité ; Maison individuelle ; Logement collectif ; Éco-conception ; Toiture ; Chauffage solaire ; Climatisation / Rafraîchissement ; Maitrise De l'Énergie - MDE

... Lire [+]

V

- n° 663
ISBN 0399-9874

Inventeur à ses heures perdues, Christian Chassin, chauffagiste dans le Var, a mis au point un chauffage solaire entièrement autonome, sans obligation d'appoint, qui restitue en hiver la chaleur accumulée en été. Pour l'installateur, il s'agit maintenant de développer son projet à grande échelle.

Capteur tube sous vide ; Chauffage solaire ; Expérimentation ; Installateur ; Projet ; Provence Alpes Côte d'Azur ; Solaire thermique ; Stockage de chaleur ; Système autonome

... Lire [+]

V

- n° 120309

Dans le cadre de son projet de rénovation urbaine du quartier de Bel-Air / Grands pêchers, la ville de Montreuil (93) envisage de valoriser un château d'eau inutilisé en source d'eau chaude pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire des habitations voisines. Construit en 1936, le château d'eau du Bel Air n'est plus exploité par le Syndicat des Eaux d'Ile-de-France depuis cinq ans par manque de rentabilité. Il a été légué pour un euro symbolique à la ville de Montreuil qui, depuis 2006, met en oeuvre un plan de rénovation de l'ensemble du quartier : nouveaux logements, nouveaux commerces, désenclavement du quartier, espaces verts... Dans le projet initial, la commune avait prévu de détruire l'édifice pour le remplacer par une supérette. Mais la nouvelle équipe municipale envisage aujourd'hui de valoriser ce patrimoine semble-t-il très apprécié par les habitants pour l'identité qu'il confère au quartier depuis plus de 70 ans. De l'eau chaude à usage de proximité : Le département ELIOTH, filiale du groupe IOSIS spécialisée en R&D sur les solutions d'énergies renouvelables, a répondu à l'appel à idées lancé par la ville pour la valorisation durable de l'ouvrage. Le bureau d'ingénierie propose une idée plutôt originale : transformer le château d'eau en pile thermique urbaine. Le principe ? chauffer l'eau du réservoir grâce à des capteurs solaires et distribuer cette eau chaude aux logements alentour grâce à une boucle de circulation. La vocation structurelle initiale de l'ouvrage est ainsi conservée. Selon le bureau d'étude, le volume et la compacité du réservoir assureront une bonne inertie thermique et sa hauteur (40 mètres) permettra l'installation de grandes surfaces de capteurs solaires qui ne seront pas masquées par les constructions voisines. Il suffira alors d'implanter une boucle de circulation d'eau chaude pour alimenter la chaufferie principale du quartier, située à seulement 100 mètres du château d'eau et l'ensemble du système se régulera automatiquement en fonction des besoins par sondes de températures, précise ELIOTH. En termes d'efficacité et de performances, le bureau d'étude estime que l'intégration de 500 m2 de capteurs thermiques associés au stockage du château d'eau permettra de couvrir les deux tiers des besoins en chauffage des 65 futurs logements construits dans le quartier (logements basse consommation) et d'alimenter près de la moitié des besoins en eau chaude sanitaire de plus de 200 autres logements réhabilités. Grâce à la quantité et à la compacité du volume d'eau contenu dans le réservoir, un niveau d'isolation équivalent à celui d'un bâtiment neuf est suffisant pour maintenir l'eau à haute température (70 °C) jusqu'en hiver, estime ELIOTH. De 30 à 70°C selon la période de l'année : Selon la simulation thermique effectuée par le bureau d'étude, la température de l'eau stockée va varier en fonction du cycle des saisons. Son minimum sera atteint en sortie de l'hiver à 30°C. Dès le printemps, la température remontera progressivement pour atteindre son maximum à la fin de l'été à 70°C. À cette époque, la ponction des besoins en eau chaude sanitaire permettra de puiser l'excédent d'énergie. Les rayons de l'automne achèveront de recharger le château d'eau avant la grande consommation hivernale qui provoquera la décroissance progressive de la température. Au final, ce projet pourrait permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 75 tonnes de CO2 par an en réduisant l'utilisation d'énergie fossile pour le chauffage des logements. Mais le bureau d'étude met surtout en avant l'image de l'édifice qui deviendrait alors le symbole de la démarche environnementale et énergétique de la ville et participerait à la sensibilisation des habitants. Le dossier est désormais entre les mains de l'office HLM de la ville de Montreuil.
Dans le cadre de son projet de rénovation urbaine du quartier de Bel-Air / Grands pêchers, la ville de Montreuil (93) envisage de valoriser un château d'eau inutilisé en source d'eau chaude pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire des habitations voisines. Construit en 1936, le château d'eau du Bel Air n'est plus exploité par le Syndicat des Eaux d'Ile-de-France depuis cinq ans par manque de rentabilité. Il a été légué pour un euro symbolique ...

Chauffage solaire ; Commune / Ville ; Eau potable ; Ile de France ; Innovation ; Projet ; Solaire thermique ; Stockage de chaleur

... Lire [+]

V

- n° 665
ISBN 0399-9874

Sale temps pour le chauffage à eau chaude dans la construction neuve. Pire encore pour les énergies renouvelables. Tout le monde voudrait bien mais il y a tout un tas de bonnes raisons qui au final, amènent à faire un autre choix. Grand gagnant, le chauffage électrique. La filière du chauffage à eau chaude tire la sonnette d'alarme.

Appareil de chauffage ; Chauffage ; Chauffage électrique ; Chauffage solaire ; Construction ; Coût d'investissement ; Marché français ; Pompe à chaleur ; Sondage

... Lire [+]

V

- n° 530

Le système SolarWall® chauffe l'air extérieur en utilisant un système mural métallique micro perforée. Le système se compose de trois éléments : Une surface métallique micro perforée appelée aussi absorbeur solaire, souvent de couleur foncée ; Une ossature secondaire créant une cavité d'air ; Des éléments de fermeture. La façade ou couverture énergétique est montée à 10-20 cm de la paroi du bâtiment, pour former un caisson d'air. Ce système énergétique est raccordé à l'entrée d'air de l'unité de ventilation. Pendant la journée, le soleil chauffe le système et lors du fonctionnement de la ventilation, l'air extérieur se préchauffe quand il passe au travers de sa surface microperforée. Cet air préchauffé est ensuite collecté dans sa cavité d'air pour être dirigé vers l'entrée d'air du système de ventilation. Ce processus permet ainsi d'apporter des calories gratuites et une meilleure qualité de l'air intérieur. Pour les applications industrielles, le système SolarWall® peut aussi de déstratifier l'air chaud accumulé au plafond tout en réduisant les pertes de chaleur par la toiture. Selon SolarWall, le système possède les atouts suivants : - Il chauffe l'air entre 5 à 30° C au dessus de la température extérieure - Il améliore la ventilation et réduit ses coûts - Il permet une meilleure qualité de l'air et une de-stratification de celle-ci - Il recapture les pertes thermiques des parois des bâtiments - Il fournit entre 500-600 Watts crête/m2, en comparaison avec des modules photovoltaïques - Il baisse les coûts de chauffage annuels entre 15 et 50% selon le type d'énergie fossile utilisé et les paramètres du site - Il réduit des émissions de Co2 allant jusqu'à 1 tonne/an pour 5 à 15m2 de SolarWall - Il permet des retours sur investissements très rapides, entre 2 et 7 ans Par ailleurs, aucune maintenance n'est nécessaire. Le système a la même durée de vie qu'un bâtiment, soit entre 30 et 40 ans. De plus, ses composants métalliques sont recyclables.
Le système SolarWall® chauffe l'air extérieur en utilisant un système mural métallique micro perforée. Le système se compose de trois éléments : Une surface métallique micro perforée appelée aussi absorbeur solaire, souvent de couleur foncée ; Une ossature secondaire créant une cavité d'air ; Des éléments de fermeture. La façade ou couverture énergétique est montée à 10-20 cm de la paroi du bâtiment, pour former un caisson d'air. Ce système ...

Bâtiment ; Capteur solaire à air ; Chauffage solaire ; Mur ; Mur trombe ; Technologie ; Ventilation

... Lire [+]

y

- n° 780 - p.24 à p.26
ISBN 2104-0524

le salon Intersolar s'est tenu à Munich en juin. Constat : recul du solaire thermique et émergence d'un nouveau secteur industriel, le stockage d'électricité

Chauffage solaire ; Stockage électricité

... Lire [+]

V

- n° 22
ISBN 1634-5460

Conviction, patience et obstination sont quelques-une des qualités de l'ASDER. Depus sa création en 1981, l'association rêvait de créer un lieu cnjugant démonstration, recherche, conseil et formation sur les énergies renouvelables, les economies d'énergie et l'ecoconstruction.

Animation scolaire ; Centre de démonstration ; Chaudière automatique ; Chauffage bois ; Chauffage solaire ; Climatisation solaire ; Construction écologique ; Économie d'énergie ; Formation ; Matériau sain ; Protection solaire ; Rhône Alpes ; Semi-transparent ; Solaire photovoltaïque ; Système autonome

... Lire [+]

V

- n° 27
ISBN 1634-5460

"Salvatierra fut un projet ambitieux : 40 logements valorisant le solaire passif, incluant du solaire thermique, mariant des matériaux traditionnels et modernes, et affichant une réelle volonté d'habitat sain. De surcout, le bâtiment est implanté dans une ZAC ""Réfléchie"", et les futurs habitants ont participé au suivi du chantier économe en énergie."
"Salvatierra fut un projet ambitieux : 40 logements valorisant le solaire passif, incluant du solaire thermique, mariant des matériaux traditionnels et modernes, et affichant une réelle volonté d'habitat sain. De surcout, le bâtiment est implanté dans une ZAC ""Réfléchie"", et les futurs habitants ont participé au suivi du chantier économe en énergie."

Architecture bioclimatique ; Bretagne ; Chauffage collectif ; Chauffage solaire ; Chauffe eau solaire collectif ; Consommation d'énergie ; Construction écologique ; Coût d'investissement ; Logement collectif ; Ratio énergétique ; Réalisation

... Lire [+]

V

- n° 147
ISBN 0295-5873

L'ademe a décidé d'instaurer une aide pour ceux qui veulent équiper leur résidence principale d'un systeme solaire combiné.

Aide financière ; Chauffage solaire ; Chauffe eau solaire ; Système solaire combiné

... Lire [+]

V

- n° 25

Dans le cadre de l'aménagement des locaux du syndicat, la ville de narbonne ont mis en place une demarche pour l'optimisation energetique du batiment

Chauffage solaire ; Solaire thermique

... Lire [+]

V

- n° 48
ISBN 1150-529x

ancienne ferme ee 660m2 aménagée en 4 logements

Chauffage bois ; Chauffage solaire ; Chauffe eau solaire ; Franche Comté ; Granulé bois ; Logement collectif

... Lire [+]

V

- n° 21

M. & Mme ALLAGNAT ont équipé leur maison à la fois d'un système solaire (PSD) pour le chauffage et l'eau chaude sanaitaire et d'une chaufferie au bois déchiqueté

Bois déchiqueté / Plaquette ; Chauffage bois ; Chauffage solaire ; Chauffe eau solaire ; Rhône Alpes

... Lire [+]

V

- n° 23

"A compter du 1er septembre 2002, l'Agence Nationale pourl'Amelioration de l'Habitat va mettre en place de nouvelles primes destinees aux propretaires de logements loues. Ces aides concernent, entre autres,l'energie solaire : 900 € pour un chauffe-eau solaire et 1800 € pour les systemes combines ""plancher solaire direct"". "

Aide financière ; Chauffage solaire ; Chauffe eau solaire ; Installation ; Solaire thermique

... Lire [+]

V

- n° 148
ISBN 0295-5873

Parce que le soleil ne brille pas le temps, les calories solaires ne peuvent subir seules au chauffage ou à l'eau chaude sanitaire d'une maison. D'où la nécessité d'une énergie d'appoint. GDF, concerné au premier chef, a décidé d'inscrire le solaire dans ses offres d'équipement. Une petite révolution ...solaire!

Appoint gaz ; Chauffage solaire ; Chauffe eau solaire ; GDF ; Laine végétale / animale ; Solaire thermique

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Chauffage solaire [232]

Chauffe eau solaire [106]

Solaire thermique [94]

Réalisation [76]

Solaire photovoltaïque [54]

Système solaire combiné [41]

Pompe à chaleur [39]

Architecture bioclimatique [36]

Chauffage bois [35]

Chauffage [34]

Rhône Alpes [31]

Aide financière [28]

Capteur solaire [28]

Coût d'investissement [28]

Maison individuelle [28]

Solaire passif [26]

Bois énergie [25]

Eau chaude sanitaire - ECS [23]

Énergie solaire [23]

France [23]

Ossature Bois [22]

Climatisation solaire [21]

Généralité énergie renouvelable [21]

Piscine solaire [21]

Climatisation / Rafraîchissement [20]

Chiffre clé [19]

Logement [19]

Consommation d'énergie [18]

Logement collectif [18]

Stockage de chaleur [18]

Appareil de chauffage [17]

Installateur [17]

Isolation [17]

Plancher chauffant [17]

Provence Alpes Côte d'Azur [17]

Chaudière bois [16]

Construction écologique [16]

Économie d'énergie [16]

Franche Comté [16]

Installation [16]

Pays de la Loire [16]

Rénovation [16]

Schéma de principe [16]

Véranda [16]

Principe de fonctionnement [15]

Chauffe eau solaire collectif [14]

Dimensionnement [14]

Éclairage [14]

Gisement solaire [14]

Granulé bois [14]

Bâtiment [13]

Capteur solaire à air [13]

Europe [13]

Matériau sain [13]

Projet [13]

Recensement / Inventaire [13]

Bois déchiqueté / Plaquette [12]

Géothermie [12]

Isolant thermique [12]

Poêle à bois [12]

Séchage solaire [12]

Ventilation [12]

Vitrage [12]

Bretagne [11]

Chauffe Eau Solaire Individuel [11]

Chaufferie bois [11]

Éolien [11]

Languedoc Roussillon [11]

Rendement [11]

Bâtiment tertiaire [10]

Besoin énergétique [10]

Capteur tube sous vide [10]

Chaudière [10]

Chaudière à condensation [10]

Chauffage électrique [10]

Commune / Ville [10]

Donnée climatique [10]

Energie hydraulique [10]

Établissement scolaire [10]

Maison solaire [10]

Performance énergétique [10]

Production d'électricité [10]

Récupération de l'eau [10]

Réglementation thermique [10]

Toiture [10]

Allemagne [9]

Bibliographie [9]

Biogaz [9]

Crédit d'impôt [9]

Déperdition thermique [9]

Entreprise [9]

Haute Qualité Environnementale / HQE [9]

Hôtel / Gite rural [9]

Ile de France [9]

Marché français [9]

Matériau de construction [9]

Petit éolien [9]

Alsace [8]

Aspect historique [8]

Bâtiment public [8]

Bilan [8]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z