F Nous contacter

0

Documents  Chaufferie bois | enregistrements trouvés : 519

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 68

Le Conseil Municipal de Brains étudie la faisabilité de la filière bois énergie sur son territoire.

Bretagne ; Chaufferie bois

... Lire [+]

V

Une chaufferie automatique bois

Chaufferie bois ; Visite possible

... Lire [+]

V

- n° 741
ISBN 1267-0545

La vile souhaite se doter d'une chaufferie bois automatisée, couplée au réseau de chaleur pour plusieurs de ses bâtiments : l'hotel de ville, le bâtiment des services techniques, le futur marché couvert, le futur centre administratif, et enfin le gymnase

Bâtiment communal ; Bâtiment public ; Bâtiment tertiaire ; Centre sportif ; Chaufferie bois ; Commune / Ville ; Ile de France ; Projet ; Réseau de chaleur

... Lire [+]

V

- n° 164
ISBN 0295-5873

Alors que les prix des énergies fossiles sont à la hausse, nombre de particuliers, mais aussi d'acteurs industriels et politiques, redécouvrent les vertus du bois-énergie. L'Ademe a lancé en 1994 un plan pour le développement de cette filière. Les objectifs ont-ils été atteints ? Comment ce plan sera-t-il prolongé au delà de 2006 ? Les enjeux sont importants, car la filière bois-énergie est aussi un symbole d'aménagement du territoire et de développement local.
Alors que les prix des énergies fossiles sont à la hausse, nombre de particuliers, mais aussi d'acteurs industriels et politiques, redécouvrent les vertus du bois-énergie. L'Ademe a lancé en 1994 un plan pour le développement de cette filière. Les objectifs ont-ils été atteints ? Comment ce plan sera-t-il prolongé au delà de 2006 ? Les enjeux sont importants, car la filière bois-énergie est aussi un symbole d'aménagement du territoire et de ...

Bilan ; Bois déchiqueté / Plaquette ; Bois énergie ; Chaufferie bois ; Dimensionnement ; Objectif ; Papier ; Plan bois énergie ; Prix du bois ; Sciure de bois

... Lire [+]

V

- n° 100
ISBN ref : 4798

Depuis fin 2004, la ville de Vénissieux dispose de la plus grosse chaufferie au bois de France, hors industrie. C'est l'aboutissement d'un projet conduit en un temps record de trois ans dans lequel haute technologie rime avec renouvellement urbain

Bâtiment public ; Bois déchiqueté / Plaquette ; Chauffage urbain ; Chaufferie bois ; Commune / Ville ; Équipement urbain ; Réalisation ; Réseau de chaleur ; Rhône Alpes

... Lire [+]

V

- n° 1625
ISBN 1163-2720

chaufferie bois pour le réseau de chaleur urbain : http://www.ville-venissieux.fr

Bois énergie ; Chauffage ; Chaufferie bois ; Collectivité locale ; Commune / Ville ; Milieu urbain ; Réseau de chaleur ; Rhône Alpes

... Lire [+]

V

- n° 2

Après la cogénération au gaz, la ville de Vénissieux a équipé son réseau de chaleur d'une chaufferie bois

Bâtiment tertiaire ; Chauffage bois ; Chaufferie bois ; Cogénération gaz ; Commune / Ville ; Grande puissance ; Logement collectif ; Réseau de chaleur

... Lire [+]

V

- n° 1627
ISBN 1163-2720

La ville va prochainement installer une chaufferie bois de 12MW

Aide financière ; Chaudière bois ; Chaufferie bois ; Coût d'investissement ; Projet ; Rhône Alpes

... Lire [+]

V

- n° 1
ISBN 1561-0802

La facturation du bois sur la base de son contenu énergétique permet de rémunérer le bois selon ses qualités énergétiques réelles. En + elle permet : - de considérer le bois comme un combustible à part entière, - de comparer + facilement les différentes énergies entre elles, - de déconnecter les prix de vente du bois destiné aux industries de la trituration et des panneaux.
La facturation du bois sur la base de son contenu énergétique permet de rémunérer le bois selon ses qualités énergétiques réelles. En + elle permet : - de considérer le bois comme un combustible à part entière, - de comparer + facilement les différentes énergies entre elles, - de déconnecter les prix de vente du bois destiné aux industries de la trituration et des panneaux.

Bois déchiqueté / Plaquette ; Chaudière bois ; Chaufferie bois ; Combustible ; Coût d'investissement ; Europe ; Facture énergétique ; Fournisseur / Distributeur ; Prix du bois ; Rendement ; Vente

... Lire [+]

V

- n° 79
ISBN 1150-529x

La communauté de communes de la Petite Montagne (39) a engagé la réalisation d'une chaufferie automatique au bois de 730 kW à Arinthod. Cette chaufferie alimentera e chaleur les bâtiments publics, la maison de retraite, plusieurs logements et une partie du collège. Cette réalisation sera complétée par la création d'une plate-forme adjacente pour le stockage des plaquettes forestières.
La communauté de communes de la Petite Montagne (39) a engagé la réalisation d'une chaufferie automatique au bois de 730 kW à Arinthod. Cette chaufferie alimentera e chaleur les bâtiments publics, la maison de retraite, plusieurs logements et une partie du collège. Cette réalisation sera complétée par la création d'une plate-forme adjacente pour le stockage des plaquettes forestières.

Approvisionnement ; Bâtiment public ; Bois énergie ; Chaufferie bois ; Collectivité locale ; Commune / Ville ; Établissement scolaire ; Franche Comté ; Logement ; Maison de retraite ; Plate-forme logistique ; Puissance installée ; Réalisation ; Réseau de chaleur

... Lire [+]

V

- n° 151
ISBN 1624-7876

Le dispositif Eco-Faur en place par la région Bretagne est unique en France. Ce fonds d'aménagement urbain régional a permis de soutenir 260 projets d'urbanisme durable depuis 2005, pour un montant de 18 millions d'euros.

Aide financière ; Aménagement du territoire ; Appel à projet ; Bâtiment public ; Bretagne ; Budget ; Chaufferie bois ; Commune / Ville ; Concours / Trophée ; Construction écologique ; Développement durable ; Diagnostic ; Ecoquartier ; Établissement scolaire ; Fonds d'investissement ; Haute Qualité Environnementale / HQE ; Lotissement ; Politique énergétique ; Politique environnementale ; Réalisation ; Réseau de chaleur ; Urbanisme

... Lire [+]

V

- n° 170909

Le 10 septembre dernier, ont commencé les travaux de construction d'une usine de méthanisation sur le territoire de la communauté de communes du Mené dans les Côtes d'Armor. Baptisé Geotexia, le projet a été initié par des habitants regroupés au sein de l'association Mené Initiatives Rurales. Il a très vite reçu l'appui des 32 agriculteurs de la coopérative CUMA Mené Energie en manque de place pour l'épandage de leurs effluents. Ces derniers, épaulés par l'Association d'Initiatives Locales pour l'Energie et l'Environnement et l'Ademe, ont à leur tour réussi à convaincre les industries agroalimentaires de la région de traiter ensemble leurs effluents et co-produits. Après 10 ans de montage technique et administratif, de réunions publiques et de discussions avec les associations de protection de l'environnement et les riverains, la réflexion aboutit aujourd'hui à la construction d'une usine de méthanisation capable d'accueillir à la fois des déchets organiques d'origines agricoles, municipales et industrielles. Au total, l'usine Géotexia accueillera 75.000 tonnes de déchets dont 35.000 tonnes de lisiers et 40.000 tonnes de matières d'agro-industries et de collectivités. Ces déchets seront mélangés dans un méthaniseur. L'unité de traitement permettra de valoriser les déchets sous forme de biogaz qui alimentera deux turbines de production d'électricité de 1,3 MW. Cette électricité sera revendue à EDF et injectée sur le réseau. Le résidu de la méthanisation (digestat) sera ensuite centrifugé. La partie solide sera valorisée sous forme de compost. Au final, l'unité de traitement devrait en produire 7.000 tonnes par an. La partie liquide (3.000 tonnes par an) sera quant à elle épurée sur place. Avec une teneur en nitrates inférieure à 10 mg/l, cette eau devrait servir à irriguer 14 hectares de cultures énergétiques pérennes, principalement des taillis à très courte rotation de saule. Ces plantations serviront à l'alimentation de chaufferies bois industrielles locales. Le projet Geotexia est porté par trois actionnaires regroupés au sein d'une société du même nom Geotexia Mené : la Cuma Mené Energie (34%), le groupe IDEX (32%) qui sera également l'exploitant de l'usine et la Caisse des dépôts et consignations (34%). 14,6 millions d'euros sont nécessaires à la réalisation de l'usine. L'Ademe, l'Agence de l'eau et le Feder subventionnent le projet à hauteur de 29% des investissements. Le reste sera financé par l'emprunt (Crédit agricole, Crédit Mutuel de Bretagne, OSEO et le Crédit Coopératif). Le Conseil Régional de Bretagne et le Conseil Général des Côtes d'Armor ont garanti les emprunts à hauteur de 1 million d'euros et la communauté de communes du Mené a cédé le terrain de construction à Géotexia. L'exploitation du site débutera en mai 2011 pour un chiffre d'affaires prévisionnel de 4 millions d'euros avec 4 salariés au démarrage. La méthanisation collective encore rare en France : L'usine Geotexia sera l'une des premières en France à mettre en application le principe de la « méthanisation collective » ou « centralisée ». Outre les avantages intrinsèques à la méthanisation que sont la production d'énergie renouvelable, la limitation des émissions de gaz à effet de serre et notamment du méthane et le retour au sol de la matière organique, la méthanisation collective est particulièrement intéressante pour les élevages et entreprises de petite et moyenne taille, pour lesquelles une solution individuelle performante est hors de portée financière. Les économies d'échelle qu'elle permet améliorent la rentabilité économique des projets, l'un des principaux freins au développement de la méthanisation en France. Toutefois, il ne faut pas perdre de vue que ces installations sont des équipements industriels qui peuvent avoir des impacts sur leur environnement au même titre qu'une usine de traitement classique. La mutualisation des déchets va souvent de pair avec des installations de grandes tailles qui nécessitent les autorisations adéquates et par conséquent des montages administratifs plus longs. Une taille conséquente peut également inquiéter les riverains. Un projet similaire prévu en 2004 à Lannilis dans le Finistère a d'ailleurs été avorté face à la colère des habitants. Cette usine aurait traité plus du double de lisier et de déchets que ce qui est prévu pour Géotexia. Près d'une soixantaine d'agriculteurs y étaient associés.
Le 10 septembre dernier, ont commencé les travaux de construction d'une usine de méthanisation sur le territoire de la communauté de communes du Mené dans les Côtes d'Armor. Baptisé Geotexia, le projet a été initié par des habitants regroupés au sein de l'association Mené Initiatives Rurales. Il a très vite reçu l'appui des 32 agriculteurs de la coopérative CUMA Mené Energie en manque de place pour l'épandage de leurs effluents. Ces derniers, ...

Actionnaire / Action ; Agriculteur ; Agroalimentaire ; Biogaz ; Bretagne ; Chaufferie bois ; Collectivité locale ; Commune / Ville ; Concertation sociale ; Coopérative ; Coproduit / Sous-produit ; Coût d'investissement ; Déchet ; Déchet agricole ; Déchet industriel ; Déchet ménager ; Déchet organique ; Effluent ; Exploitation ; Industrie ; Installation collective ; Lisier / Excrément animal ; Production d'électricité ; Réalisation ; Société d'exploitation ; Tailli Courte Rotation - TCR / TTCR ; Turbine à gaz ; Usine de méthanisation

... Lire [+]

V

- n° 93
ISBN 1277-2267

Une nouvelle chaufferie bois automatique au GAEC à Mellé

Bretagne ; Chaufferie bois

... Lire [+]

H

- n° 544

Cofely a proposé une installation comprenant deux chaudières bois d'une puissance totale de 5,6 MW ainsi qu'une chaudière mixte pour l'appoint et le secours. Les 11 000 tonnes de bois nécessaires à la production annuelle de chauffage et d'eau chaude sanitaire proviendront de broyats de palettes et de plaquettes forestières locales, notamment de bois tombé lors de la tempête Klaus de janvier 2009. Par ailleurs, des panneaux photovoltaïques équiperont l'arche réalisée sur le fronton de la centrale. Une centrale énergétique de ce type permettra d'éviter le rejet à l'atmosphère de 8 000 tonnes de CO2 par an, de créer six emplois directs et au CHP d'effectuer une économie de 40 % sur sa facture énergétique. Cofely investira au total 5,5 millions d'euros dans le projet, subventionnés en partie par l'ADEME. Les travaux débuteront en avril 2010 pour une durée de 18 mois. Pendant cette période, Cofely assurera la continuité de production de chaleur pour le CHP. Cofely précise que ce partenariat public-privé d'une durée de 22 ans, représentera un chiffre d'affaires annuel de 2 millions d'euros, incluant la maintenance du chauffage et de la climatisation du Centre Hospitalier.
Cofely a proposé une installation comprenant deux chaudières bois d'une puissance totale de 5,6 MW ainsi qu'une chaudière mixte pour l'appoint et le secours. Les 11 000 tonnes de bois nécessaires à la production annuelle de chauffage et d'eau chaude sanitaire proviendront de broyats de palettes et de plaquettes forestières locales, notamment de bois tombé lors de la tempête Klaus de janvier 2009. Par ailleurs, des panneaux photovoltaïques ...

Aquitaine ; Bois déchiqueté / Plaquette ; Chaudière bois ; Chauffage bois ; Chaufferie bois ; CO2 evité ; Eau chaude sanitaire - ECS ; Économie d'énergie ; Emploi ; Établissement de santé ; Facture énergétique ; Partenariat public-privé ; Puissance installée ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° jan-05
ISBN 0295-5873

Installation d'une chaufferie bois dans une maison de l'enfant et de la nature à Grigny (essonne - 91)

Bâtiment public ; Centre d'accueil ; Chaufferie bois ; Établissement scolaire ; Haute Qualité Environnementale / HQE ; Ile de France

... Lire [+]

V

- n° 9

exposition sur le chauffage bois à la maison de la réserve naturelle du lac de Remoray (construire sur des critères HQE dont une chaufferie bois)

Bois énergie ; Chauffage bois ; Chaufferie bois ; Exposition ; Franche Comté ; Haute Qualité Environnementale / HQE ; Réalisation

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Chaufferie bois [519]

Bois énergie [258]

Réseau de chaleur [189]

Réalisation [186]

Bois déchiqueté / Plaquette [116]

Collectivité locale [102]

Rhône Alpes [93]

Commune / Ville [82]

Solaire photovoltaïque [74]

Chauffage bois [69]

Logement [68]

France [65]

Généralité énergie renouvelable [61]

Approvisionnement [60]

Puissance installée [57]

Biomasse [56]

Recensement / Inventaire [56]

Établissement scolaire [54]

Gisement forestier [54]

Aide financière [52]

Programme de développement [52]

Chauffage [49]

Chiffre clé [49]

Politique énergétique [49]

Particulier / Ménage [47]

Bâtiment communal [46]

Coût d'investissement [42]

Ile de France [42]

Solaire thermique [42]

Chauffe eau solaire [41]

Franche Comté [40]

Chaudière bois [39]

Projet [39]

Bâtiment [38]

Bâtiment public [38]

Chauffage collectif [36]

Consommation de bois [36]

Granulé bois [36]

Bois [35]

Combustible [35]

Économie d'énergie [35]

Éolien [34]

Consommation d'énergie [31]

Entreprise [30]

Prix du bois [30]

ADEME [29]

Déchet bois [29]

Plan bois énergie [29]

Logement collectif [28]

Biogaz [26]

Logement social [26]

CO2 evité [25]

Haute Qualité Environnementale / HQE [25]

Alsace [24]

Bilan énergétique [24]

Chaudière automatique [24]

Emploi [24]

Maitrise De l'Énergie - MDE [24]

Bilan [23]

Établissement de santé [23]

Transport [23]

Bretagne [22]

Basse Normandie [21]

Bourgogne [21]

Centre sportif [21]

Europe [21]

Production d'électricité [21]

Cartographie / Atlas [20]

Chauffage urbain [20]

Étude de faisabilité [20]

Chaleur renouvelable [19]

Performance énergétique [19]

Eau chaude sanitaire - ECS [18]

Fournisseur / Distributeur [18]

Industrie [18]

Bâtiment tertiaire [17]

Budget [17]

Installation [17]

Objectif [17]

Production d'énergie [17]

Grande puissance [16]

Pompe à chaleur [16]

Programme d'action [16]

Réglementation [16]

Silo [16]

Appareil de chauffage [15]

Chaufferie [15]

Étude [15]

Marché français [15]

Pays de la Loire [15]

Pollution de l'air [15]

Stockage du bois [15]

Déchet [14]

Exploitation [14]

Financement [14]

Languedoc Roussillon [14]

Midi Pyrénées [14]

Milieu agricole [14]

Potentiel de développement [14]

Prix de l'énergie [14]

Région [14]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z