F Nous contacter

0

Documents  Déchet | enregistrements trouvés : 627

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

ARTICLE EN LIGNE
Le Scénario Zero Waste est déjà appliqué à Capannori, à Trévise et à San Francisco où le poids des déchets résiduels a été réduit jusqu'à 80 %. Roubaix est l'une des villes pionnières dans l'hexagone. Faisons le point sur la situation actuelle en France et en Allemagne.


Image : By unangeloblu (Own work (Taken by self)) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC-BY-SA-3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/)], via Wikimedia Commons
ARTICLE EN LIGNE
Le Scénario Zero Waste est déjà appliqué à Capannori, à Trévise et à San Francisco où le poids des déchets résiduels a été réduit jusqu'à 80 %. Roubaix est l'une des villes pionnières dans l'hexagone. Faisons le point sur la situation actuelle en France et en Allemagne.


Image : By unangeloblu (Own work (Taken by self)) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC-BY-SA-3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by...

Déchet ; Scénario ; Économie d'énergie ; Politique environnementale ; Collectivité locale ; Outil pédagogique

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
Mardi 14 février, la société iséroise Waga Energy a réussi une première mondiale : son biométhane pur à plus de 98 % a alimenté le réseau de GRDF.

Gaz ; Biogaz ; Gaz naturel ; Réseau de gaz ; Déchet ; Injection réseau ; Méthanisation ; Innovation ; Fournisseur d'énergie

... Lire [+]

V

- n° 247
ISBN 0986-2943

L'habitat offre un grand champ de possibilités pour concilier préservation de l'environnement, efficience économique et équité sociale. En vue de progresser dans cette optique, de nombreuses opérations exemplaires réalisées dans divers pays servent aujourd'hui de référence à la construction durable, à l'élaboration de nouvelles normes, qui devraient déboucher sur de nouveaux standars de construction durable? Cet article fait le point de la situation en Europe et dans le monde. Les différents lables : Suisse : Minergie Angleterre : Breeam Allemagne Passivhauss France : HQE Pays bas , irlande, grèce...
L'habitat offre un grand champ de possibilités pour concilier préservation de l'environnement, efficience économique et équité sociale. En vue de progresser dans cette optique, de nombreuses opérations exemplaires réalisées dans divers pays servent aujourd'hui de référence à la construction durable, à l'élaboration de nouvelles normes, qui devraient déboucher sur de nouveaux standars de construction durable? Cet article fait le point de la ...

Agenda 21 local ; Allemagne ; Angleterre ; Bâtiment ; CO2 / Dioxyde de carbone ; Consommation d'eau ; Consommation d'énergie ; Construction écologique ; Déchet ; Développement durable ; Directive européenne ; États Unis ; France ; Haute Qualité Environnementale / HQE ; Label de performance ; Livre Vert ; Norme européenne ; Programme d'action ; Programme européen ; Suisse ; Texte législatif

... Lire [+]

V

- n° 919
ISBN 1267-0545

Depuis septembre dernier, Veolia Propreté produit du biogaz carburant à partir de biogaz sde décharge sur son site de Claye-Souilly (77). Le procédé a été baptisé Méth'OD "méthane 100% Origine Déchet".

Avantage ; Biogaz ; Camion ; Carburant ; CET - Centre d'Enfouissement Technique ; CO2 evité ; Déchet ; Expérimentation ; GNL / GNV ; Ile de France ; Inconvénient ; Méthanisation ; Réalisation ; Vehicule municipal

... Lire [+]

V

- n° 297
ISBN 0986-2943

C'est Veolia Propreté qui a remporté l'appel d'offres pour l'exploitation de l'usine de tri mécano-biologique et de méthanisation d'ordures ménagères résiduelles d'Angers Loire Métropole. Cette délégation de service public conclue pour 6 ans devrait rapporter à Véolia 46,2 millions d'euros de chiffre d'affaires sur la période.

Déchet ; Méthanisation ; Service public ; Traitement/épuration

... Lire [+]

y

- n° 55 - p.26 à p.27
ISBN 2100-1472

Växjo est la ville la plus durable d'Europe. Ici, dans le sud de la Suède, les habitants se chauffent grâce aux déchets de la forêt et roulent au biogaz local. Et les autorités accélèrent encore le mouvement.

Europe ; Suède ; Commune / Ville ; Développement durable ; Déchet ; Biogaz ; Généralité énergie renouvelable ; Transport ; Économie d'électricité ; Gaz à Effet de Serre / GES ; CO2 evité ; Biomasse ; Valorisation des déchets ; Chauffage bois ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Chaudière bois ; Recyclage ; Bâtiment à énergie positive - BEPOS ; Production d'énergie ; Automobile ; Alternative ; Carburant

... Lire [+]

V

- n° 160409

Une fois n'est pas coutume, une unité de méthanisation portée par un groupement d'industriels et non par une commune va voir le jour d'ici quelques mois au coeur de la zone portuaire de Boulogne-sur-Mer. La coopérative Copalis spécialisée dans la valorisation des déchets de poissons issus de l'industrie agroalimentaire de la zone s'est associée à la société Agriopale Services société spécialisée dans la valorisation de résidus organiques pour monter le projet. Les deux sociétés ont regroupé leurs compétences au sein d'un Groupement d'Intérêt Economique (GIE). Baptisé CAPÉNERGIE, le projet repose sur la valorisation énergétique des résidus organiques et de déchets verts par méthanisation. L'unité accueillera chaque année 45.000 tonnes d'effluents liquides et 10.000 tonnes de résidus issus de la transformation du poisson donc fortement chargés organiquement, 10.000 tonnes de boues des stations d'épuration du port et 10.000 tonnes de déchets verts provenant des collectivités environnantes. Les déchets seront collectés dans un rayon de 3 km. L'unité de méthanisation devrait générer 25.000 MW/h de biogaz soit plus de 2.000 tonnes équivalent pétrole (tep). Outre de proposer à l'industrie agroalimentaire un débouché aux déchets qu'elle génère, l'installation fournira de l'énergie. Le biogaz sera en effet valorisé en chaleur pour produire de la vapeur pour la coopérative Copalis et de l'eau chaude pour les industries agroalimentaires très consommatrices ou éventuellement en électricité qui pourra être réinjectée sur le réseau électrique. Le compost sera quant à lui réutilisé comme amendement en culture. L'exploitation devrait débuter en 2010. Ce projet vise à réduire l'empreinte écologique de l'industrie agroalimentaire boulonnaise et s'intègre dans la requalification de la zone portuaire de Boulogne-sur-Mer, explique Copalis. Toutes les entreprises du port bénéficieront de l'innovation et de l'image définitivement positive d'un tel programme, ajoute la coopérative. Malgré ces avantages environnementaux et énergétiques, la valorisation des biodéchets n'est pas encore fortement déployée sur le territoire français. Selon l'ADEME, seuls 3,5 millions de tonnes de déchets organiques sont compostés ou méthanisés. Le défaut de rentabilité économique constitue aujourd'hui l'un des principaux freins aux investissements. L'accès à un gisement de déchets pérenne, la valorisation de l'énergie produite ou la question des débouchés pour le compost sont d'autres obstacles que rencontrent la plupart des projets développés. Des obstacles que semble avoir dépassés CAPÉNERGIE.
Une fois n'est pas coutume, une unité de méthanisation portée par un groupement d'industriels et non par une commune va voir le jour d'ici quelques mois au coeur de la zone portuaire de Boulogne-sur-Mer. La coopérative Copalis spécialisée dans la valorisation des déchets de poissons issus de l'industrie agroalimentaire de la zone s'est associée à la société Agriopale Services société spécialisée dans la valorisation de résidus organiques pour ...

Agroalimentaire ; Biogaz ; Déchet ; Industrie ; Investissement privé ; Méthanisation ; Nord Pas de Calais ; Poisson ; Réalisation ; Valorisation des déchets

... Lire [+]

V

- n° 45

A l'entrée comme à la sortie, tout doit rester sous contrôle : La valorisation énergétique des résidus organiques reste une piste prometteuse pour ceux qui souhaitent répondre à leur besoins d'électricité et de chaleur en limitant le recours aux sources d'énergie traditionnelles. A condition d'être particulièrement attentif à ce qui entre et sort des installations de production.
A l'entrée comme à la sortie, tout doit rester sous contrôle : La valorisation énergétique des résidus organiques reste une piste prometteuse pour ceux qui souhaitent répondre à leur besoins d'électricité et de chaleur en limitant le recours aux sources d'énergie traditionnelles. A condition d'être particulièrement attentif à ce qui entre et sort des installations de production.

Biogaz ; Boue d'épuration ; Cogénération biogaz ; Déchet ; Digestat / Vinasse ; Effluent ; Élevage animal ; Méthanisation ; Milieu agricole ; Valorisation des déchets ; Valorisation énergétique

... Lire [+]

V

- n° 94
ISBN 1624-7876

Projet d'usine de methanisation de 170 000 tonnes qui produira 20 000 tonnes de biogaz en vue d'alimenter un quartier d'un millier de logements

Biogaz ; Déchet ; Logement ; Languedoc Roussillon ; Projet ; Usine de méthanisation

... Lire [+]

V

- n° 170909

Le 10 septembre dernier, ont commencé les travaux de construction d'une usine de méthanisation sur le territoire de la communauté de communes du Mené dans les Côtes d'Armor. Baptisé Geotexia, le projet a été initié par des habitants regroupés au sein de l'association Mené Initiatives Rurales. Il a très vite reçu l'appui des 32 agriculteurs de la coopérative CUMA Mené Energie en manque de place pour l'épandage de leurs effluents. Ces derniers, épaulés par l'Association d'Initiatives Locales pour l'Energie et l'Environnement et l'Ademe, ont à leur tour réussi à convaincre les industries agroalimentaires de la région de traiter ensemble leurs effluents et co-produits. Après 10 ans de montage technique et administratif, de réunions publiques et de discussions avec les associations de protection de l'environnement et les riverains, la réflexion aboutit aujourd'hui à la construction d'une usine de méthanisation capable d'accueillir à la fois des déchets organiques d'origines agricoles, municipales et industrielles. Au total, l'usine Géotexia accueillera 75.000 tonnes de déchets dont 35.000 tonnes de lisiers et 40.000 tonnes de matières d'agro-industries et de collectivités. Ces déchets seront mélangés dans un méthaniseur. L'unité de traitement permettra de valoriser les déchets sous forme de biogaz qui alimentera deux turbines de production d'électricité de 1,3 MW. Cette électricité sera revendue à EDF et injectée sur le réseau. Le résidu de la méthanisation (digestat) sera ensuite centrifugé. La partie solide sera valorisée sous forme de compost. Au final, l'unité de traitement devrait en produire 7.000 tonnes par an. La partie liquide (3.000 tonnes par an) sera quant à elle épurée sur place. Avec une teneur en nitrates inférieure à 10 mg/l, cette eau devrait servir à irriguer 14 hectares de cultures énergétiques pérennes, principalement des taillis à très courte rotation de saule. Ces plantations serviront à l'alimentation de chaufferies bois industrielles locales. Le projet Geotexia est porté par trois actionnaires regroupés au sein d'une société du même nom Geotexia Mené : la Cuma Mené Energie (34%), le groupe IDEX (32%) qui sera également l'exploitant de l'usine et la Caisse des dépôts et consignations (34%). 14,6 millions d'euros sont nécessaires à la réalisation de l'usine. L'Ademe, l'Agence de l'eau et le Feder subventionnent le projet à hauteur de 29% des investissements. Le reste sera financé par l'emprunt (Crédit agricole, Crédit Mutuel de Bretagne, OSEO et le Crédit Coopératif). Le Conseil Régional de Bretagne et le Conseil Général des Côtes d'Armor ont garanti les emprunts à hauteur de 1 million d'euros et la communauté de communes du Mené a cédé le terrain de construction à Géotexia. L'exploitation du site débutera en mai 2011 pour un chiffre d'affaires prévisionnel de 4 millions d'euros avec 4 salariés au démarrage. La méthanisation collective encore rare en France : L'usine Geotexia sera l'une des premières en France à mettre en application le principe de la « méthanisation collective » ou « centralisée ». Outre les avantages intrinsèques à la méthanisation que sont la production d'énergie renouvelable, la limitation des émissions de gaz à effet de serre et notamment du méthane et le retour au sol de la matière organique, la méthanisation collective est particulièrement intéressante pour les élevages et entreprises de petite et moyenne taille, pour lesquelles une solution individuelle performante est hors de portée financière. Les économies d'échelle qu'elle permet améliorent la rentabilité économique des projets, l'un des principaux freins au développement de la méthanisation en France. Toutefois, il ne faut pas perdre de vue que ces installations sont des équipements industriels qui peuvent avoir des impacts sur leur environnement au même titre qu'une usine de traitement classique. La mutualisation des déchets va souvent de pair avec des installations de grandes tailles qui nécessitent les autorisations adéquates et par conséquent des montages administratifs plus longs. Une taille conséquente peut également inquiéter les riverains. Un projet similaire prévu en 2004 à Lannilis dans le Finistère a d'ailleurs été avorté face à la colère des habitants. Cette usine aurait traité plus du double de lisier et de déchets que ce qui est prévu pour Géotexia. Près d'une soixantaine d'agriculteurs y étaient associés.
Le 10 septembre dernier, ont commencé les travaux de construction d'une usine de méthanisation sur le territoire de la communauté de communes du Mené dans les Côtes d'Armor. Baptisé Geotexia, le projet a été initié par des habitants regroupés au sein de l'association Mené Initiatives Rurales. Il a très vite reçu l'appui des 32 agriculteurs de la coopérative CUMA Mené Energie en manque de place pour l'épandage de leurs effluents. Ces derniers, ...

Actionnaire / Action ; Agriculteur ; Agroalimentaire ; Biogaz ; Bretagne ; Chaufferie bois ; Collectivité locale ; Commune / Ville ; Concertation sociale ; Coopérative ; Coproduit / Sous-produit ; Coût d'investissement ; Déchet ; Déchet agricole ; Déchet industriel ; Déchet ménager ; Déchet organique ; Effluent ; Exploitation ; Industrie ; Installation collective ; Lisier / Excrément animal ; Production d'électricité ; Réalisation ; Société d'exploitation ; Tailli Courte Rotation - TCR / TTCR ; Turbine à gaz ; Usine de méthanisation

... Lire [+]

y

- n° 381 - p.20 à p.21

ARTICLE CONSULTABLE AU CLER
La feuille de route pour une économie circulaire a enfin été présentée par le ministère de la Transition Ecologique. Les 50 mesures qu'elle contient visent à orienter les consommateurs, renforcer la gouvernance des REP et rentabiliser le recyclage.

Economie circulaire ; Déchet ; Recyclage

... Lire [+]

y

- n° 39 - p.34 à p.35

Les sites de plus en plus nombreux qui produisent du biogaz à partir de biomasse doivent faire face aux coûts élevés de stockage et d'élimination du digestat riche en azote dérivant du processus.
En plus, la directive nitrates de l'Union européenne (91/676) pose en fait des limites strictes aux pourcentages d'azote épandus sur les terrains. Il est donc nécessaire de traiter le digestat pour isoler, entre autres, de façon efficace l'azote.
Les sites de plus en plus nombreux qui produisent du biogaz à partir de biomasse doivent faire face aux coûts élevés de stockage et d'élimination du digestat riche en azote dérivant du processus.
En plus, la directive nitrates de l'Union européenne (91/676) pose en fait des limites strictes aux pourcentages d'azote épandus sur les terrains. Il est donc nécessaire de traiter le digestat pour isoler, entre autres, de façon efficace l'azote.

Digestat / Vinasse ; Déchet ; Combustion

... Lire [+]

V

- n° 47
ISBN 1634-5460

Connaissez-vous la collecte hippomobile ? Cette pratique consiste à remplacer le camion-poubelle par un cheval de trait muni d'une remorque. Selon la commission nationale de développement des chevaux territoriaux, 70 villes françaises, de toutes tailles, feraient d'ores et déjà appel aux équidés pour le ramassage des ordures mais aussi pour l'arrosage des espaces verts, voire le transport de personnes. L'affaire est suffisamment sérieuse pour que SITAT, filiale de Suez spécialisée dans la collecte des déchets, annonce le 5 mai dernier la création d'un partenariat avec les haras nationaux pour la mise au point de voitures hippomobiles qui seraient proposées aux collectivités.
Connaissez-vous la collecte hippomobile ? Cette pratique consiste à remplacer le camion-poubelle par un cheval de trait muni d'une remorque. Selon la commission nationale de développement des chevaux territoriaux, 70 villes françaises, de toutes tailles, feraient d'ores et déjà appel aux équidés pour le ramassage des ordures mais aussi pour l'arrosage des espaces verts, voire le transport de personnes. L'affaire est suffisamment sérieuse pour ...

Centre de tri ; Collectivité locale ; Déchet ; Élevage animal ; Moteur ; Hippomobile ; Partenariat ; Transport

... Lire [+]

V

- n° 13
ISBN 1244-7897

"Après une année de transition et de refondation marquée par de nombreux flous (dechets, energie, financement), l'ADEME a décidé de repositionner ses actions et de se réorganiser. Une année 2004 qui ne s'annonce pas ""de tout repos"", comme l'a indiqué sa présidente MME PAPALARDO"

ADEME ; Budget ; Centre de ressource ; Déchet ; Financement ; Généralité énergie

... Lire [+]

V

- n° 1674
ISBN 1163-2720

À Plaisance-du-Touch (31), McDonald's vient d'ouvrir un restaurant exemplaire. Il vise les économies d'énergie : doubles vitrages, eau chaude géothermique, chauffage et climatisation par pompes à chaleur aérothermiques, 36 m2 de panneaux photovoltaïques intégrés à la façade, éclairage permettant d'économiser 66 % d'énergie, récupération des eaux de pluie pour assurer 40 % des besoins en eaux, réduction et recyclage des déchets, huile de friture réduite, filtrée puis récupérer pour être transformée en biogazole.
À Plaisance-du-Touch (31), McDonald's vient d'ouvrir un restaurant exemplaire. Il vise les économies d'énergie : doubles vitrages, eau chaude géothermique, chauffage et climatisation par pompes à chaleur aérothermiques, 36 m2 de panneaux photovoltaïques intégrés à la façade, éclairage permettant d'économiser 66 % d'énergie, récupération des eaux de pluie pour assurer 40 % des besoins en eaux, réduction et recyclage des déchets, huile de friture ...

Biodiesel ; Déchet ; Eau de pluie ; Éclairage ; Économie d'énergie ; Ossature Bois ; Établissement de restauration ; Huile alimentaire ; Huile végétale ; Intégration architecturale ; Midi Pyrénées ; Pompe à chaleur ; Pompe à chaleur réversible ; Réalisation ; Récupération de l'eau ; Recyclage ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 464

"Le centre de recherche, qui est créé conjointement par Enerkem, la ville d'Edmonton et le Alberta Energy Research Institute (AERI), se concentrera sur le développement et la démonstration de nouveaux procédés de conversion catalytique pour la production de biocarburants et de produits chimiques verts à partir de déchets industriels et de déchets solides municipaux. Ce centre sera adjacent à l'usine commerciale de transformation de déchets en biocarburants qui est prête à être construite et qui produira, à terme, 36 millions de litres d'éthanol par année. Le centre de recherche fait partie d'une initiative d'envergure qui comprend aussi une usine commerciale de production de biocarburants à partir de déchets qui sera construite par Enerkem GreenField Alberta Biofuels, ainsi qu'une usine de traitement de déchets, actuellement construite par la Ville d'Edmonton. ""Enerkem est fière d'être un partenaire dans ce projet innovateur qui permettra la réduction de l'enfouissement des déchets et des émissions de gaz à effet de serre, ainsi que la production de carburants de transport verts,"" dit Vincent Chornet, président et chef de la direction d'Enerkem. Enerkem réalisera une partie de ses travaux de recherche dans ce centre. Les travaux seront dirigés par M. Esteban Chornet, co-fondateur d'Enerkem et chercheur dans le domaine de la catalyse thermique pour le développement de carburants alternatifs à partir de déchets. La construction du centre devrait être achevée au premier trimestre de l'année 2010. "
"Le centre de recherche, qui est créé conjointement par Enerkem, la ville d'Edmonton et le Alberta Energy Research Institute (AERI), se concentrera sur le développement et la démonstration de nouveaux procédés de conversion catalytique pour la production de biocarburants et de produits chimiques verts à partir de déchets industriels et de déchets solides municipaux. Ce centre sera adjacent à l'usine commerciale de transformation de déchets en ...

Biocarburant ; Canada ; Construction ; Coût d'investissement ; Déchet ; Déchet industriel ; Déchet ménager ; Éthanol ; Laboratoire ; Organisme ; Recherche ; Usine de fabrication/production

... Lire [+]

V

- n° 144
ISBN 1624-7876

C'est un outil inédit en France pour mesurer l'engagement des communes. Le baromètre du développement durable et solidaire a été mis en place par le réseau Cohérence, groupement d'associations écologistes bretonnes. Il s'agit d'un long questionnaire envoyé à 1 200 communes en Bretagne et qui aborde 4 thèmes : économie, solidarité, environnement et citoyenneté/gouvernance. http://www.barometredudeveloppementdurable.org/
C'est un outil inédit en France pour mesurer l'engagement des communes. Le baromètre du développement durable et solidaire a été mis en place par le réseau Cohérence, groupement d'associations écologistes bretonnes. Il s'agit d'un long questionnaire envoyé à 1 200 communes en Bretagne et qui aborde 4 thèmes : économie, solidarité, environnement et citoyenneté/gouvernance. http://www.barometredudeveloppementdurable.org/

Bretagne ; Commune / Ville ; Déchet ; Développement durable ; Donnée économique ; Économie d'eau ; Économie d'énergie ; Environnement ; Généralité énergie renouvelable ; Politique énergétique ; Politique environnementale ; Site Internet

... Lire [+]

V

- n° 070110

Le SER et sa commission biomasse France Biomasse Energie (FBE) saluent la hausse tarifaire. L'électricité produite à partir de biomasse bénéficiait jusqu'à présent d'un tarif d'achat de 4,9 cts €/kWh auxquels s'ajoutait une prime à l'efficacité énergétique de l'installation plafonnée à 1,2 cts €/kWh, soit un total de 6,1 cts €/kWh. Le nouvel arrêté permet au minimum de doubler ce tarif global, se réjouit le SER. Trois éléments s'additionnent : un tarif de base à 4,5 centimes €/kWh, une prime de 8 cts/kWh liée à l'utilisation d'un certain type de biomasse (déchets agro-alimentaires, produits, déchets et résidus provenant de l'agriculture, certains produits et sous-produits de la sylviculture et des industries du bois...) et enfin une prime à l'efficacité énergétique de l'installation, explique le Syndicat. Au total, le tarif d'achat par EDF de l'électricité produite devrait être compris entre 12,5 cts et 15 cts le kWh, selon les projets réalisés sur le terrain. Toutefois seules les installations d'une puissance minimale de 5 MW électriques bénéficient de ce nouveau dispositif tarifaire. Les professionnels avaient proposé que ce seuil soit fixé à un niveau inférieur. Le texte de loi : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000021560800
Le SER et sa commission biomasse France Biomasse Energie (FBE) saluent la hausse tarifaire. L'électricité produite à partir de biomasse bénéficiait jusqu'à présent d'un tarif d'achat de 4,9 cts €/kWh auxquels s'ajoutait une prime à l'efficacité énergétique de l'installation plafonnée à 1,2 cts €/kWh, soit un total de 6,1 cts €/kWh. Le nouvel arrêté permet au minimum de doubler ce tarif global, se réjouit le SER. Trois éléments s'additionnent : ...

Agroalimentaire ; Biomasse ; Bois ; Centrale biomasse ; Coproduit / Sous-produit ; Déchet ; Déchet agricole ; Efficacité énergétique ; Production d'électricité ; Seuil de puissance ; Tarif d'achat ; Texte législatif

... Lire [+]

V

- n° 1663
ISBN 1163-2720

Six festivals bretons, dont les Vieilles Charrues, ont signé une charte pour le développement durable avec le conseil régional.

Agenda 21 local ; Bretagne ; Conseil régional ; Consommation d'énergie ; Déchet ; Développement durable ; Économie d'énergie ; Événement / Manifestation

... Lire [+]

V

- n° 120703

"Low Carbon Network (LCN) est un organisme britannique qui essaie de favoriser le developpement de constructions respectueuses de l'environnement. Cette association a decide de construire au Royaume-Uni le premier Earthship. L'Earthship est une habitation concue il y a 30 ans par le createur americain Michael Reynolds pour reduire l'impact de l'homme sur l'environnement. Cette habitation comprend plusieurs originalites. Tout d'abord, des pneus usages sont utilises pour construire les murs du batiment. 2000 pneus sont necessaires pour construire une maison de taille moyenne. Des rangees de pneus remplis de terre sont empilees et un ciment a base de magnesium est ensuite utilise pour consolider les murs. La construction de cette habitation est tres facile et  peu couteuse. Outre le fait que ces habitations sont tres resistantes et performantes en matiere d'isolation, elles permettent de se debarrasser d'un dechet encombrant. Chaque annee, au Royaume-Uni, 40 millions de pneus sont entreposes dans des decharges et la construction de 20 000 Earthships chaque annee permettrait d'utiliser la totalite de ces pneus usages. De plus, ces habitations permettent de reduire les emissions de CO2 dans l'atmosphere en evitant d'utiliser de nouveaux materiaux de construction dont la fabrication entraine des rejets de CO2. Les Earthships sont egalement concus pour etre auto suffisantes en eau et en energie. Un systeme de collecte, de stockage et de traitement des eaux de pluies est installe lors de la construction. Des cellules photovoltaiques sont installees sur le toit du batiment pour fournir l'energie necessaire a son fonctionnement. Cela permet a l'Earthship d'etre un batiment qui n'est quasiment a la source d'aucune emission de CO2 que ce soit pour sa construction ou lors de son utilisation. LCN a decide de construire ce premier batiment qui lui servira de siege pres de Brighton. La construction de ce batiment a debute au mois d'avril 2003 et devrait etre achevee d'ici la fin de l'annee. Pour developper ce type d'habitation, LCN offre des cours aux personnes et organismes interesses par ce genre de construction et desireux de lancer de nouveaux projets. Sources : The Guardian Society, 04/06/03, p.9; http://www.lowcarbon.co.uk ____ "
"Low Carbon Network (LCN) est un organisme britannique qui essaie de favoriser le developpement de constructions respectueuses de l'environnement. Cette association a decide de construire au Royaume-Uni le premier Earthship. L'Earthship est une habitation concue il y a 30 ans par le createur americain Michael Reynolds pour reduire l'impact de l'homme sur l'environnement. Cette habitation comprend plusieurs originalites. Tout d'abord, des pneus ...

Déchet ; Maison économe / autonome ; Maison individuelle

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Déchet [627]

Généralité énergie renouvelable [157]

Biogaz [137]

France [114]

Collectivité locale [113]

Transport [113]

Biomasse [108]

Politique énergétique [98]

Éolien [90]

Bâtiment [87]

Généralité énergie [86]

Solaire photovoltaïque [86]

Chiffre clé [84]

Méthanisation [80]

Milieu agricole [75]

Économie d'énergie [71]

Géothermie [71]

Bois énergie [70]

Consommation d'énergie [68]

Politique environnementale [68]

Biocarburant [67]

Réalisation [66]

Energie hydraulique [64]

Europe [63]

Environnement [61]

Développement durable [60]

Valorisation des déchets [60]

Gaz à Effet de Serre / GES [59]

Recyclage [59]

Déchet ménager [58]

Logement [57]

Production d'électricité [56]

Maitrise De l'Énergie - MDE [52]

Solaire thermique [52]

Changement climatique [50]

Production d'énergie [49]

Incinération [48]

ADEME [47]

Valorisation énergétique [47]

Commune / Ville [44]

Eau [44]

Outil pédagogique [40]

Urbanisme [40]

Ile de France [39]

Impact environnemental [39]

Recensement / Inventaire [39]

Réseau de chaleur [39]

CO2 / Dioxyde de carbone [38]

Réglementation [38]

Chauffage [36]

Cogénération [34]

Électricité renouvelable [33]

Industrie [33]

Aménagement du territoire [32]

Entreprise [32]

Pompe à chaleur [32]

Projet [32]

Bruit [31]

Haute Qualité Environnementale / HQE [31]

Biodiversité [30]

Effet de serre [30]

Emploi [30]

Impact santé [30]

International [30]

Objectif [30]

Programme d'action [30]

Secteur industriel [30]

Nucléaire [29]

Bilan énergétique [27]

Éducation à l'environnement [27]

Grenelle de l'environnement [27]

Production de chaleur [27]

Directive européenne [26]

Rhône Alpes [26]

Électricité [25]

Formation [25]

Gaz naturel [25]

Programme de développement [25]

Rénovation [25]

Aide financière [24]

Budget [24]

Centre de tri [24]

Économie d'eau [24]

Énergie primaire [24]

Milieu urbain [24]

Pollution de l'air [24]

Secteur résidentiel [24]

Air [23]

Bilan [23]

Efficacité énergétique [23]

Étude [23]

Plan Climat [23]

Recherche [23]

Sensibilisation [23]

Éclairage [22]

Éducation à l'énergie [22]

Potentiel de développement [22]

Chaleur renouvelable [21]

Coût d'investissement [21]

Énergie solaire [21]

Établissement scolaire [21]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z