F Nous contacter

0

Documents  Centrale hydroélectrique | enregistrements trouvés : 63

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 040210

Alors que dans les années 80, la totalité de l'énergie produite à la Réunion était d'origine renouvelable, l'île est devenue peu à peu dépendante des énergies fossiles. Ainsi, la part des énergies renouvelables est passée en 2008 à 36 % de la production totale d'électricité. Une forte croissance démographique (de 500.000 à 800.000 habitants entre 1980 et 2030) et la hausse du niveau de vie conjuguées à une baisse de la production hydroélectrique ont mené le territoire à s'équiper de centrales thermiques au fioul et au charbon pour répondre à la hausse de la demande. Or, les projections pour 2030 estiment la population à un million de personnes. Cette nouvelle hausse démographique s'accompagnera d'une hausse de la demande d'électricité. Le territoire s'est pourtant engagé en 2000 dans une politique énergétique visant 0 % d'émission de CO2 à l'horizon 2025. Le potentiel en énergies renouvelables de l'île est énorme, le chantier pour parvenir à 100 % d'énergies propres l'est aussi. Détails. Une consommation électrique à la hausse : Ces quinze dernières années, la consommation d'électricité a doublé, atteignant une croissance annuelle moyenne de 5 % sur la période 2000-2005 contre 1 % par an sur la même période en métropole. Pourtant, la consommation d'énergie réunionnaise reste très inférieure à la consommation métropolitaine : alors qu'un Réunionnais consomme 1.259 kWh/an, un Métropolitain consomme 2.330 kWh/an. En 2008, la production d'électricité locale a été de 2.546 GWh, assurée à 36 % par les énergies renouvelables et à 64 % par les énergies fossiles importées. Cette production repose sur 3 centrales au fioul lourd/gazoil (338,7 GWh), 2 centrales thermiques à charbon et bagasse (respectivement 1.287,8 GWh et 262,6 GWh), 6 centrales hydrauliques (632,1 GWh), 2 parcs éoliens (13,5 GWh), des installations solaires photovoltaïques (10,67 GWh), une installation de biogaz de décharge (0,72 GWh) et 94.839 chauffe-eau solaires (142,3 GWh évités). Cette forte dépendance aux énergies fossiles pose des risques pour la continuité électrique, en cas de rupture d'approvisionnement, mais aussi des problèmes économiques et environnementaux. En 2008, les émissions de CO2 du secteur énergétique étaient de 3,8 millions de tonnes, la combustion des énergies fossiles constituant la majorité de cette diffusion. Le secteur résidentiel était responsable de 43,5 % de la consommation électrique de l'île en 2007, l'industrie de 16,3 %. 2030 : la nécessité de limiter la hausse de la demande énergétique : En 2030, la population réunionnaise est estimée à près d'un million de personnes. Deux scénarios ont été développés afin d'anticiper l'évolution de la demande énergétique : l'un tendanciel, l'autre volontariste, dans le rapport ''PETREL - île de La Réunion'' réalisé par l'Agence régionale de l'énergie Réunion (ARER) en 2009. Selon le premier scénario, le développement de la climatisation, de la ventilation et du chauffage électrique ne seront pas compensés par le développement massif des chauffe-eau solaires (100 % des foyers équipés) et l'amélioration de l'efficacité énergétique des bâtiments, liée à la RT 2009 (annoncée en avril 2009 et applicable dès mai 2010). La consommation finale d'électricité en 2030 sera alors de 3.792 GWh, soit en croissance de 69 % par rapport à 2007. Le résidentiel sera responsable de 38,6 % de la consommation électrique, soit 1.463 GWh (en hausse de 50% par rapport à 2007). L'industrie consommera 766 GWh, soit 20,2 % de la consommation finale (en hausse de110 %). Le scénario volontariste Starter mise quant à lui sur des actions de maîtrise de l'énergie dans le résidentiel, le tertiaire et l'industrie. Il se base sur la RT 2009 mais aussi sur la mise en oeuvre d'une nouvelle réglementation thermique en 2015 plus exigeante que la précédente. Si comme pour le scénario tendanciel, l'équipement en climatisation et ventilation des ménages croît, il s'accompagne d'une réduction des besoins en froid et en chaleur due à une meilleure conception des bâtiments et d'une amélioration de l'efficacité des installations. L'industrie et le tertiaire sont également concernés par l'amélioration de l'efficacité énergétique. Ce scénario fait ressortir une consommation finale d'électricité en 2030 de 2.871 GWh, en croissance de 28% par rapport à 2007, mais inférieur aux consommations tendancielles 2030 de 24 %. Le secteur résidentiel est responsable de 34,3 % de la consommation finale (986 GWh), l'industrie de 24,9 % (714 GWh). Le chemin de l'indépendance énergétique : Le territoire dispose d'un fort potentiel en ressources locales pour générer de l'électricité et de la chaleur : hydraulique, bagasse, soleil, vent... D'ailleurs, les énergies renouvelables sont en progression depuis quelques années (+5,4 % en 2008 par rapport à 2007). En 2008, 3.814 ménages étaient alimentés en électricité d'origine éolienne soit 1,5 fois plus qu'en 2007. L'équivalent de 3.268 ménages était alimenté en électricité d'origine photovoltaïque soit près de 3 fois plus qu'en 2007, plaçant la Réunion au troisième rang européen. Le territoire se hisse également au deuxième rang européen concernant les chauffe-eau solaires : 394.243 m©— de panneaux solaires thermiques étaient installés en 2008 (1,1 fois plus qu'en 2007), soit près de 90.000 foyers équipés (40 % des ménages). L'objectif de la région est d'équiper la totalité des bâtiments d'habitation. Le Ministère de l'Écologie a d'ailleurs publié un décret au Journal officiel du 19 avril 2009 mettant en place une réglementation thermique spécifique aux départements d'Outre-mer. Ce texte rend obligatoire l'installation de chauffe-eau solaires thermiques sur les logements neufs. Mais le développement des énergies renouvelables doit être organisé et planifié afin de pouvoir répondre à la hausse de la demande en électricité. L'Arer a ainsi établi des modèles de mix énergétiques à l'horizon 2020 et 2030, à partir des niveaux de potentiel et de maturité des différentes énergies renouvelables disponibles sur l'île. En 2020, un plan ambitieux et en partie coercitif de maîtrise de la demande en électricité dans tous les domaines (RT 2015) devra être mis en place. Chaque point de croissance du besoin électrique devra être couvert par des productibles renouvelables. Ainsi la biomasse devra progressivement se substituer au combustible charbon et fournir la totalité des nouvelles centrales thermiques. Pour parvenir à cet objectif, l'Arer mise sur un développement d'espèces de cannes plus fibreuses, soutenu par la multiplication de fermes agri solaires (complémentarité production canne/production solaire). La puissance et la capacité de stockage de l'hydraulique devront être développées ainsi que la géothermie. L'expérimentation sur l'énergie thermique des mers devra se poursuivre. Si la part de production des ENR en 2020 ne permet pas le développement de transports électriques à grande échelle, l'île de la Réunion devra lancer un plan de maîtrise des transports via le tram-Train, le développement du télétravail... En 2030, pour atteindre l'objectif d'autosuffisance énergétique en électricité et transports, la géothermie et/ou l'énergie thermique des mers seront devenues des productions de base dépassant 25 % du mix énergétique de l'île. La surface de canne à fibre aura augmenté via le développement de fermes agri solaires. La transformation de cette biomasse ne sera plus réalisée par combustion mais par gazéification, ce qui permet un doublement de ses rendements actuels. Selon l'Arer, ce gaz ''devient l'outil stocké (gaz liquide) de flexibilité en substitution au pétrole que ce soit pour la production électrique (TACs et Moteurs diesel recyclé au combustible gaz de bagasse) et les transports (véhicules au gaz)''. Les transports seront à 100 % ''propres'' grâce à l'électrique, au gaz et au flex fuel (agrocarburant issu de la canne). Selon l'Arer, ''un scénario énergétique sobre et renouvelable est économiquement aussi viable qu'un scénario énergétique basé sur le gaspillage d'une énergie fossile rare. La différence en coût direct est seulement de 7 % et la différence en coûts globaux est nulle''. L'île de la Réunion est au centre de toutes les attentions, qualifiée de ''laboratoire'' pour le développement des énergies renouvelables.
Alors que dans les années 80, la totalité de l'énergie produite à la Réunion était d'origine renouvelable, l'île est devenue peu à peu dépendante des énergies fossiles. Ainsi, la part des énergies renouvelables est passée en 2008 à 36 % de la production totale d'électricité. Une forte croissance démographique (de 500.000 à 800.000 habitants entre 1980 et 2030) et la hausse du niveau de vie conjuguées à une baisse de la production hydroélectrique ...

Biogaz ; Biomasse ; Canne à sucre ; Centrale hydroélectrique ; Chauffe eau solaire ; Chiffre clé ; Consommation d'électricité ; Consommation d'énergie ; Dépendance énergétique ; Energie fossile ; Énergie marine ; Étude ; Gazéification ; Généralité énergie renouvelable ; Géothermie ; Ile de la Réunion ; Indépendance énergétique ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Objectif ; Parc éolien ; Politique énergétique ; Production d'électricité ; Puissance installée ; Réalisation ; Scénario ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 196
ISBN 0295-5873

Le renouvellement des concessions hydroélectriques va imposer à l'exploitant la prise en compte de contraintes environnementales beaucoup plus grandes qu'auparavant, en particulier pour la gestion de l'eau.

Alsace ; Barrage hydraulique ; Centrale hydroélectrique ; Energie hydraulique ; Impact environnemental ; Passe à poisson ; Poisson

... Lire [+]

V

- n° 470

En effet, dès mars 2010, la centrale de Saulce-sur-Rhône (26) produira 5 040 MWh par an - soit l'équivalent des besoins en électricité (hors chauffage) de 1 440 foyers - et évitera annuellement le rejet dans l'atmosphère de 2 000 TeqC02 (comparé à une électricité produite en centrale charbon). Le projet est construit sur un site de 10 hectares et situé sur la rive gauche du canal d'amené de la centrale hydroélectrique Bethenod à Logis-Neuf. Il bénéficie d'un ensoleillement important et de la proximité du réseau électrique. D'un montant total de 13,8 millions d'euros incluant les études et travaux annexes, la centrale se compose de 19 000 panneaux photovoltaïques fixés au sol en rangées et inclinés plein Sud. Constitués de silicium cristallin, les panneaux entièrement recyclables en fin de vie sont fabriqués à Toulouse et sont certifiés ISO 9001. La Compagnie Nationale du Rhône s'est fixée un objectif de 100 MWc de puissance installée en photovoltaïque à l'horizon 2015. Par ailleurs, elle étudie également des projets en toiture intégrés aux bâtis de grande taille et d'autres au sol sur des terres en friche. Pour terminer, la CNR annonce avoir obtenu un permis de construire à Bollène (84) pour un parc au sol de 4 MWc de puissance installée (début des travaux 2010) et 6 autres sont en instruction pour un potentiel de 22,8 MWc.
En effet, dès mars 2010, la centrale de Saulce-sur-Rhône (26) produira 5 040 MWh par an - soit l'équivalent des besoins en électricité (hors chauffage) de 1 440 foyers - et évitera annuellement le rejet dans l'atmosphère de 2 000 TeqC02 (comparé à une électricité produite en centrale charbon). Le projet est construit sur un site de 10 hectares et situé sur la rive gauche du canal d'amené de la centrale hydroélectrique Bethenod à Logis-Neuf. Il ...

Centrale au sol ; Centrale hydroélectrique ; Centrale photovoltaïque ; CO2 evité ; Fournisseur d'énergie ; Objectif ; Production d'électricité ; Projet ; Provence Alpes Côte d'Azur ; Puissance installée ; Réalisation ; Rhône Alpes

... Lire [+]

H

- n° 17

Une centrale hydroélectrique amovible est en cours d'installation sur le barrage de Hun en Belgique. Cette première expérience permettra de tester une technologie innovante, avant d'équiper toutes les écluses en Haute-Meuse.

Belgique ; Centrale hydroélectrique ; Expérimentation ; Hauteur de chute

... Lire [+]

V

- n° 500

Grâce à un accord de financement avec la Banque européenne d'investissement (BEI), l'espagnol Iberdrola va pouvoir étendre ses trois centrales hydroélectriques en Galice (Nord-Ouest) et dans la province de Valence. Le prêt de 300 millions d'euros contribuera à financer l'extension des centrales hydroélectriques de San Esteban II et San Pedro II, sur la Sil, en Galice, et de La Muela II (centrale d'accumulation par pompage réversible), dans la province de Valence. Les investissements sont destinés à augmenter la capacité de production de ces centrales de plus de 1 GW ainsi que la capacité de pompage de La Muela II de 750 MW. Ces travaux ne s'accompagneront d'aucun agrandissement des barrages ou extension des lignes de raccordement. Le projet va permettre d'accroître la part des énergies d'origine renouvelable dans la production énergétique espagnole. Iberdrola compte aujourd'hui quelque 10 000 MW de capacité installée de production hydroélectrique, ce qui représentent presque 25 % de l'ensemble de sa puissance installée.
Grâce à un accord de financement avec la Banque européenne d'investissement (BEI), l'espagnol Iberdrola va pouvoir étendre ses trois centrales hydroélectriques en Galice (Nord-Ouest) et dans la province de Valence. Le prêt de 300 millions d'euros contribuera à financer l'extension des centrales hydroélectriques de San Esteban II et San Pedro II, sur la Sil, en Galice, et de La Muela II (centrale d'accumulation par pompage réversible), dans la ...

Barrage hydraulique ; Centrale hydroélectrique ; Emprunt bancaire ; Espagne ; Investissement ; Puissance installée ; Société financière

... Lire [+]

V

- n° 1682
ISBN 1163-2720

Pour continuer à exploiter la centrale hydraulique de Kembs (68), sa plus ancienne centrale sur le Rhin, EDF a accepté une série de mesures environnementales dans son nouveau contrat de concession.

Alsace ; Centrale hydroélectrique ; Concession ; Coût d'investissement ; Débit ; Débit réservé ; Energie hydraulique ; Impact environnemental ; Passe à poisson ; Rénovation

... Lire [+]

V

- n° 201 - p. 88 à p. 97

L'île d'El Hierro (Canaries) s'est fixé comme objectif une autonomie énergétque de 100% en recourant uniquement aux énergies renouvelables. Principal outil de production pour y parvenir : une station de pompage-turbinage hydroéolienne

Ile ; Consommation d'énergie ; Généralité énergie renouvelable ; Pompage-turbinage ; Hydrolienne ; Éolien ; Éolienne ; Parc éolien ; Centrale hydroélectrique ; Espagne ; Production d'électricité

... Lire [+]

V

- n° 465 - p.20 à p.21

Tous deux conçues selon une démarche HQE, les éco-stations de Bois-le-Roi et de Château-Thierry sont basées sur nue même volonté d'intégrer l'efficacité énergétique à leurs installations. La première est construite de A à Z, la seconde est une rénovation.

Station d'épuration ; Haute Qualité Environnementale / HQE ; Ile de France ; Barrage hydraulique ; Centrale hydroélectrique ; Financement ; Aspect financier ; Architecture ; Bâtiment Basse Consommation - BBC ; Recupération de la chaleur ; Économie d'énergie ; Bâtiment administratif ; Consommation d'électricité ; Recyclage ; Eau usée ; Chantier ; Ventilation double flux ; Pompe à chaleur

... Lire [+]

V

- n° 4 - p.18 à p.19

Les turbines hydroélectriques bénéficient d'une mise en route et d'un arrêt très rapides, ce qui permet au réseau de faire face à de brusques à-coups de consommation.

Barrage hydraulique ; Réseau électrique ; Centrale hydroélectrique ; Consommateur d'électricité ; Pic de consommation ; Europe ; Turbine hydraulique ; Pompage-turbinage ; Éolien ; Nucléaire ; GDF ; Au fil de l'eau ; Petite Centrale Hydroélectrique ; Production

... Lire [+]

V

- n° 836

Entretien avec Serge Poignant, Député de la 10ème circonscritption de la Loire-Atlanique, vice-président de la commission des affaires économiques

Europe ; Politique énergétique ; Objectif européen ; Directive européenne ; Centrale hydroélectrique ; Plan Climat ; Consommation d'énergie ; Indépendance énergétique ; Généralité énergie renouvelable

... Lire [+]

V

- n° 54 - p.52 à p.53

L'énergie hydraulique est, comme celle du vent, utilisée depuis des siècles via des moulins installés sur les cours d'eau pour moudre le blé ou pour mécaniser la petite industrie. Depuis la fin du XIXe siècle, elle est également employée pour produire de l'électricité. On distingue la grande hydraulique (barrages, centrales sur les fleuves) de la petite, qui regroupe les installations de moins de 12 mégawatts établies sur les rivières et les turbines placées dans des conduites d'adduction d'eau potable ou d'évacuation d'eaux usées . La durée de vie de ces installations est longue: elle va de cinquante ans à plus de cent ans.
L'énergie hydraulique est, comme celle du vent, utilisée depuis des siècles via des moulins installés sur les cours d'eau pour moudre le blé ou pour mécaniser la petite industrie. Depuis la fin du XIXe siècle, elle est également employée pour produire de l'électricité. On distingue la grande hydraulique (barrages, centrales sur les fleuves) de la petite, qui regroupe les installations de moins de 12 mégawatts établies sur les rivières et les ...

Barrage hydraulique ; Petite Centrale Hydroélectrique ; Moulin à eau ; Adduction eau potable ; Centrale hydroélectrique ; Energie hydraulique ; Europe ; France ; Production d'électricité

... Lire [+]

y

- n° 38 - p.21 à p.21

Malgré la motivation des producteurs et l'excellence du secteur, la France aura du mal à tenir ses engagements. Près de 350 producteurs, 80 équipementiers et acteurs majeurs de l'néergie, la plupart adhérens de France Hydro Électricité, syndicat des petits producteurs d'énergie hydroélectricité, et des professionnels de la filière, se sont réunis les 3 et 4 avril 2012 à Grenoble. Ce succès atteste du dynamisme d'un secteur qui est toutefois menacé dans son développement.
Malgré la motivation des producteurs et l'excellence du secteur, la France aura du mal à tenir ses engagements. Près de 350 producteurs, 80 équipementiers et acteurs majeurs de l'néergie, la plupart adhérens de France Hydro Électricité, syndicat des petits producteurs d'énergie hydroélectricité, et des professionnels de la filière, se sont réunis les 3 et 4 avril 2012 à Grenoble. Ce succès atteste du dynamisme d'un secteur qui est toutefois ...

Energie hydraulique ; Barrage hydraulique ; France ; Petite Centrale Hydroélectrique ; Débat Énergie ; Production d'électricité ; Centrale hydroélectrique

... Lire [+]

y

- n° 209 - p.14 à p.15

La centrale hydraulique de Marcinelle sur la Basse-Sambre dispose de turbines entièrement immergées, sans danger pour la faune auqatique. En cas de crue, un dispositf de levage permet d'effacer complètement l'installation de 60 tonnes pour faciliter la navigabilité .

Belgique ; Centrale hydroélectrique ; Energie hydraulique ; Service public ; Concession ; Turbine / Génératrice ; Faune

... Lire [+]

y

- n° 86 - p.09 à p.10

Généralement, la responsabilité civile est l'obligation pour toute personne physique ou morale de réparer les dommages causés à autrui. Toute personne est soumis à cette obligation.
Le code civil régit cela au travers de trois grands principes :
- délictuelle : c'est la volonté manifeste de nuire. Cette partie n'est jamais assurable.
- quasi délictuelle : c'est l'absence de volonté de nuire (assurable)
- contractuelle : au travers un contrat (par exemple avec EDF). Ceci est également assurable.
Généralement, la responsabilité civile est l'obligation pour toute personne physique ou morale de réparer les dommages causés à autrui. Toute personne est soumis à cette obligation.
Le code civil régit cela au travers de trois grands principes :
- délictuelle : c'est la volonté manifeste de nuire. Cette partie n'est jamais assurable.
- quasi délictuelle : c'est l'absence de volonté de nuire (assurable)
- contractuelle : au travers un contrat ...

Energie hydraulique ; Centrale hydroélectrique ; Garantie / Assurance ; Ordonnance/Obligation ; Réglementation ; Accident ; Contrat

... Lire [+]

V

- n° 240 - p.43 p.43

Surnommé "chantier du siècle" en Suisse, le projet "Linthal 2015" prévoit la mise en service d'une centrale de pompage-turbinage souterraine d'une puissance de 1000 MW.

Suisse ; Energie hydraulique ; Centrale hydroélectrique ; Projet ; Pompage-turbinage

... Lire [+]

y

Constitué en janvier 2012, le consortium réunissant l'énergéticien suédois Vattenfall, la SNCF et les industriels Solvay et ArcelorMittal, candidat à la reprise des dix concessions hydroélectriques françaises a annoncé sa dissolution.

Centrale hydroélectrique ; Energie hydraulique ; France ; Concession

... Lire [+]

V

- n° 92 - p.03 à p.08

Dans l'objectif de confirmer les caractéristiques ichtyophiles de la VLH, six séries de tests de franchissement de la turbine par des poissons vivants ont été réalisées sur les sites de démonstration de Millau, de la centrale de Frouard sur la Moselle et sur le site de la Centrale de La Glacière à Millau sur le Tarn.

Turbine hydraulique ; Energie hydraulique ; Centrale hydroélectrique ; Passe à poisson ; Poisson

... Lire [+]

V

- n° 6 - p.04 à p.05

La force hydraulique doit rester l'épine dorsale de l'approvisionnement futur en électricité de la Suisse. Transformer ou agrandir les grandes centrales existantes permet d'augmenter la production électrique tout en limitant l'impact sur l'environnement.

Suisse ; Energie hydraulique ; Électricité ; Production d'électricité ; Centrale hydroélectrique ; Rénovation

... Lire [+]

y

Le Conseil constitutionnel a rendu ce vendredi 23 mai sa décision relative à la question prioritaire de constitutionnalité (QPC) portant sur le classement des cours d'eau.
Les sages reconnaissent en effet l'inconstitutionnalité de la disposition du code de l'environnement sur la base de laquelle a été prise une partie des arrêtés de classement. Mais, la remise en cause de ces arrêtés ayant des conséquences "manifestement excessives", ils décident que ces textes ne peuvent être contestés sur le fondement de cette inconstitutionnalité.
Le Conseil constitutionnel a rendu ce vendredi 23 mai sa décision relative à la question prioritaire de constitutionnalité (QPC) portant sur le classement des cours d'eau.
Les sages reconnaissent en effet l'inconstitutionnalité de la disposition du code de l'environnement sur la base de laquelle a été prise une partie des arrêtés de classement. Mais, la remise en cause de ces arrêtés ayant des conséquences "manifestement excessives", ils ...

France ; Barrage hydraulique ; Centrale hydroélectrique ; Energie hydraulique ; Petite Centrale Hydroélectrique ; Potentiel hydraulique ; Réglementation ; Texte législatif

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Centrale hydroélectrique [63]

Energie hydraulique [40]

Barrage hydraulique [30]

France [28]

Généralité énergie renouvelable [16]

Production d'électricité [12]

Aquitaine [10]

Éolien [10]

Petite Centrale Hydroélectrique [10]

Collectivité locale [9]

Europe [7]

Potentiel hydraulique [7]

Réglementation [7]

Concession [6]

Électricité renouvelable [6]

Rhône Alpes [6]

Solaire photovoltaïque [6]

Biogaz [5]

Biomasse [5]

Consommation d'énergie [5]

Énergie marine [5]

Midi Pyrénées [5]

Moulin à eau [5]

Passe à poisson [5]

Turbine hydraulique [5]

Géothermie [4]

Hydrolienne [4]

Politique énergétique [4]

Pompage-turbinage [4]

Rénovation [4]

Transition énergétique [4]

Appel d'offre [3]

Centrale photovoltaïque [3]

Chiffre clé [3]

Consommation d'électricité [3]

Économie d'énergie [3]

Emploi [3]

Éolienne [3]

Espagne [3]

Étude [3]

Ile [3]

Maitrise De l'Énergie - MDE [3]

Outil pédagogique [3]

Parc éolien [3]

Plan Climat [3]

Projet [3]

Puissance installée [3]

Réalisation [3]

Région [3]

Tarif d'achat [3]

Turbine / Génératrice [3]

ADEME [2]

Alsace [2]

Aspect économique [2]

Bâtiment [2]

Belgique [2]

Cartographie / Atlas [2]

Centrale au sol [2]

Centrale biomasse [2]

Chantier [2]

Cogénération [2]

CSPE - Contribution Service PubliC Électricité [2]

Débit [2]

Débit réservé [2]

Déchet [2]

Directive européenne [2]

Électricité [2]

Financement [2]

Généralité énergie [2]

Hauteur de chute [2]

Impact environnemental [2]

Incinération [2]

Indépendance énergétique [2]

Innovation [2]

Investissement [2]

Microhydraulique [2]

Montage / accompagnement de projet [2]

Nucléaire [2]

Objectif [2]

Parc régional [2]

Pays de la Loire [2]

Permis de construire [2]

Poisson [2]

Pompe à chaleur [2]

Production [2]

Production d'énergie [2]

Projet citoyen [2]

Provence Alpes Côte d'Azur [2]

Suisse [2]

Accident [1]

Adduction eau potable [1]

Algue [1]

Appareil de mesure [1]

Apport solaire [1]

Approvisionnement [1]

Architecture [1]

Aspect financier [1]

Aspect historique [1]

Au fil de l'eau [1]

Autorisation [1]

Bâtiment administratif [1]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z