F Nous contacter

0

Documents  Bois déchiqueté / Plaquette | enregistrements trouvés : 370

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 58

Depuis 2 ans, le laboratoire de Spiez spécialisé dans la protection ABC, utlise pour son chauffage une installation pilote de production d'électricité par gazéification du bois.

Bois déchiqueté / Plaquette ; Bois énergie ; Chaudière bois ; Chauffage ; Gazéification ; Laboratoire ; Production d'électricité

... Lire [+]

V

- n° 730
ISBN 0750-1552

Distributeur spécialisé dans les énergies renouvelables basé en Ile-et-Vilaine (35), Armorgreen construit son nouveau siège doublé d'un espace d'exposition dédié à ses produits. L'ouvrage de dimension modeste associe chauffage au bois, ventilation double-flux asservie et production photovoltaïque en toiture.

Architecture bioclimatique ; Bâtiment Basse Consommation - BBC ; Bâtiment tertiaire ; Bois déchiqueté / Plaquette ; Bretagne ; Chauffage bois ; Exposition ; Fournisseur / Distributeur ; Généralité énergie renouvelable ; Réalisation ; Solaire photovoltaïque ; Ventilation double flux

... Lire [+]

V

- n° 37
ISBN 1634-5460

Du blé, du Miscanthus, des noyaux de cerises ou bien encore des coques de noix pour se chauffer! Les alternatives au pétrole cher arrivent dans certains foyers. Mais étudions de plus près les avantages et les inconvénients de ces nouveaux combustibles.

Appareil de chauffage ; Avantage ; Blé ; Bois déchiqueté / Plaquette ; Bois énergie ; Bûche de bois ; Céréale ; Chauffage ; Combustible ; Culture énergétique ; Fruit ; Granulé bois ; Inconvénient ; Olive / noix ; Paille / Roseau ; PCI

... Lire [+]

V

- n° 7
ISBN 1561-0802

"La bûche est un combustible bois-énergie exigeant le moins de transformation. Aujourd'hui de plus en plus de normes de qualité du bois de chauffage existent, et avec la production industrielle, elles permettent un meilleur contrôle du marché. Dans ce dossier, nous aloons mettre en lumière ces aspects peu souvent traités de la filière bûche. - Quels circuits officiels pour la vente du bois e cauffage? - La mécanisation de la récolte et de la production du bois de chauffage - ""Superpilke"" la machine qui débite rapidement le bois de chauffage - ""Laupheim"" une production industrielle de bois de chauffage - Une scie-fendeuse automatique de grosse puissance - Vers une meilleure qualité de bois de chauffage - Une marque pour le bois de chauffage en France - Le club Bûches au service des professionneles "
"La bûche est un combustible bois-énergie exigeant le moins de transformation. Aujourd'hui de plus en plus de normes de qualité du bois de chauffage existent, et avec la production industrielle, elles permettent un meilleur contrôle du marché. Dans ce dossier, nous aloons mettre en lumière ces aspects peu souvent traités de la filière bûche. - Quels circuits officiels pour la vente du bois e cauffage? - La mécanisation de la récolte et de la ...

Allemagne ; Approvisionnement ; Bois déchiqueté / Plaquette ; Bois énergie ; Bûche de bois ; Certification ; Déchiqueteuse / Broyeur ; Finlande ; France ; Italie ; Offre et demande ; Production ; Séchage du bois ; Silo ; Vente

... Lire [+]

V

- n° 24
ISBN 1634-5460

Où stocker du bois quand on habite en lotissement ou à plus fortes raison en appartement? Quand trouver le temps d'en rentrer chaque soir une brouette? Comment s'y ^prendre pour conserver son poêle ou son insert à bois allumés le temps d'une journée de travail? Comment éviter les corvées de nettoyage des vitres, de vidage des cendres? Nous avions apporté un début de réponse avec le dossier sur les poêles à inertie, voici de quoi poursuivre la réflexion avec les granulés bois.
Où stocker du bois quand on habite en lotissement ou à plus fortes raison en appartement? Quand trouver le temps d'en rentrer chaque soir une brouette? Comment s'y ^prendre pour conserver son poêle ou son insert à bois allumés le temps d'une journée de travail? Comment éviter les corvées de nettoyage des vitres, de vidage des cendres? Nous avions apporté un début de réponse avec le dossier sur les poêles à inertie, voici de quoi poursuivre la ...

Approvisionnement ; Bois déchiqueté / Plaquette ; Bûche de bois ; Chaudière polycombustible ; Consommation d'électricité ; Fabricant ; Granulé bois ; Maintenance / Entretien ; Poêle à bois ; Prix de l'electricité ; Prix du bois ; Prix du fioul ; Prix du gaz ; Procédé de fabrication ; Rendement ; Schéma de principe

... Lire [+]

V

- n° 661

Après un an et demi travaux, la plus grande chaufferie à bois d'Europe vient d'être inaugurée à Saint-Ouen-l'Aumône (95). La Région a financé à hauteur de 30 % (5,2 millions €) cette nouvelle installation, soit la plus grosse subvention jamais accordée à ce jour dans le cadre de la politique régionale de l'énergie. D'une puissance de 25 mégawatts, elle sera capable de chauffer jusqu'à 32 000 logements. La biomasse utilisée sur le site provient pour 35% de bois propre de recyclage (palettes), pour 25% de plaquettes urbaines d'élagage de l'Ouest parisien, pour 20% de plaquettes forestières de forêts d'Ile-de-France et pour 20% de criblat de compostage. Baisse de TVA : L'utilisation de biomasse permet de supplanter le fioul lourd et en partie le charbon qui servait jusqu'à présent à faire fonctionner la chaufferie. Le réseau de la ville peut ainsi bénéficier d'un abaissement de la TVA de 19,6% à 5,5% sur le prix de vente aux usagers qui y sont raccordés, cette mesure s'appliquant aux réseaux alimentés à plus de 60% par une source d'origine locale ou renouvelable. La chaudière dispose d'une technologie de pointe pour le traitement des fumées et le confinement des polluants tels que les oxydes d'azote (NOx), les poussières, les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et les composés organiques volatiles (COV). Le gain environnemental attendu est de 33.000 tonnes de CO2 par an. Avec ce type de réalisation, l'Île-de-France veut s'affirmer parmi les premières éco-Régions d'Europe.
Après un an et demi travaux, la plus grande chaufferie à bois d'Europe vient d'être inaugurée à Saint-Ouen-l'Aumône (95). La Région a financé à hauteur de 30 % (5,2 millions €) cette nouvelle installation, soit la plus grosse subvention jamais accordée à ce jour dans le cadre de la politique régionale de l'énergie. D'une puissance de 25 mégawatts, elle sera capable de chauffer jusqu'à 32 000 logements. La biomasse utilisée sur le site provient ...

Aide financière ; Bois déchiqueté / Plaquette ; Chaleur renouvelable ; Chauffage bois ; Chaufferie bois ; Collectivité locale ; Conseil régional ; Déchet bois ; Financement ; Ile de France ; Logement collectif ; Pollution de l'air ; Puissance installée ; Réalisation ; Record ; Réseau de chaleur ; TVA

... Lire [+]

V

- n° 201108

Située dans la résidence de La Renardière, qui regroupe 633 logements sociaux, la chaufferie bois, opérationnelle depuis fin septembre 2008, va permettre de satisfaire 85% des besoins en chauffage et eau chaude sanitaire des locataires de la résidence, précise Osica dans un communiqué. En été, hors période de chauffe, l'eau chaude sera générée uniquement grâce au gaz. Afin d'alimenter la chaufferie d'une puissance de 2,5 mégawatts, ajoute la société, le combustible bois utilisé se présente sous forme de plaquettes de bois recyclées ou de bois d'élagage. Il provient d'un site situé à 7km de Roissy en Brie. Selon Osica, cette nouvelle chaufferie doit permettre de réduire les émissions de CO2 de 1.613 tonnes par an. Cette chaufferie bois s'inscrit dans le cadre du plan patrimonial énergétique signé en 2007 avec la région Ile-de-France. Il prévoit d'ici à 2011 plus de 20 millions d'euros d'investissements en faveur des énergies renouvelables dont plus de 5 300 m2 de panneaux solaires thermiques et environ 170 m2 de panneaux solaires photovoltaïques. La région Ile-de-France participe à hauteur de 40% de ces investissements.
Située dans la résidence de La Renardière, qui regroupe 633 logements sociaux, la chaufferie bois, opérationnelle depuis fin septembre 2008, va permettre de satisfaire 85% des besoins en chauffage et eau chaude sanitaire des locataires de la résidence, précise Osica dans un communiqué. En été, hors période de chauffe, l'eau chaude sera générée uniquement grâce au gaz. Afin d'alimenter la chaufferie d'une puissance de 2,5 mégawatts, ajoute la ...

Bois déchiqueté / Plaquette ; Chauffage bois ; Chaufferie bois ; CO2 evité ; Conseil régional ; Déchet bois ; Eau chaude sanitaire - ECS ; Énergie solaire ; Fonds d'investissement ; Généralité énergie renouvelable ; Ile de France ; Investissement ; Logement social ; Objectif ; Programme de développement ; Politique énergétique ; Puissance installée ; Réalisation ; Solaire photovoltaïque ; Solaire thermique ; Surface installée

... Lire [+]

V

- n° pas de numero
ISBN 2100-2517

Le bois énergie est une ressource disponible et pérenne, énergie qui, de par sa nature végétale renouvelable, est neutre en émission de gaz à effet de serre: le CO2 dégagé lors de la combustion est celui qui a été capté par le processus de la photosynthèse de l'arbre lors de sa croissance. Désormais les tecniques modernes de chauffage au bois atteignent un bon niveau de confort d'utilisation (alimentation automatique, accumulation...) et gagnent en performance de combustion émettant moins de particules polluantes que les appareils anciens ou mal dimensionnés.
Le bois énergie est une ressource disponible et pérenne, énergie qui, de par sa nature végétale renouvelable, est neutre en émission de gaz à effet de serre: le CO2 dégagé lors de la combustion est celui qui a été capté par le processus de la photosynthèse de l'arbre lors de sa croissance. Désormais les tecniques modernes de chauffage au bois atteignent un bon niveau de confort d'utilisation (alimentation automatique, accumulation...) et gagnent ...

Bois ; Bois déchiqueté / Plaquette ; Bois énergie ; Bûche de bois ; Chaudière à hydroaccumulation ; Chaudière bois ; CO2 / Dioxyde de carbone ; Combustion ; Flamme verte ; Gisement forestier ; Granulé bois ; Insert ; Poêle à bois

... Lire [+]

V

- n° 201009

Doté de presqu'un milliard d'euros sur 3 ans, entre 2009 et 2011, le fonds Chaleur de l'Ademe a pour mission de permettre à la France d'atteindre ses objectifs en matière d'énergie renouvelable (EnR) à horizon 2020. Les EnR devront alors représenter 23% de la consommation finale énergétique française. Sur cette part, 52% sera sous forme de chaleur, avait annoncé en novembre 2008 le ministre en charge de l'environnement à l'occasion de la présentation du plan EnR issu du Grenelle. «La part chaleur renouvelable doit passer de 16 à 35%», a précisé hier la secrétaire à l'écologie Chantal Jouanno, à l'occasion de la présentation du premier bilan du fonds Chaleur. Après bientôt une année de fonctionnement, ce fonds a prouvé sa raison d'être. Le premier appel à projets BCIA (pour biomasse chaleur industrie agricole), qui concernait les installations de production de chaleur à partir de biomasse, a permis de sélectionner 31 projets pour une production énergétique totale de 145.000 tonnes équivalent pétrole (tep), alors que l'Ademe s'était fixé un objectif de 100.000 tep. «Au total, ces projets permettront de produire 307 MW», a indiqué le président de l'Ademe, Philippe Van de Maele. Avec plus de 148 millions € alloués, l'aide est d'environ 417 € la tep. Avec 17 projets retenus et 58% de la production d'énergie, c'est le secteur agroalimentaire le plus représenté. Les plaquettes forestières (6 projets soutiennent notamment la filière bois pour les régions touchées par la tempête Klaus) et les sous-produits agricoles sont les sources les plus utilisées par les porteurs de projets retenus. Par contre, seules 2 installations de biogaz seront en partie financées par l'Ademe. «Les conclusions du groupe de travail sur le biogaz et la réinjection directe dans le réseau de gaz sont prévues pour la fin de l'année et des essais sont en cours pour évaluer la faisabilité technique», a précisé Chantal Jouanno. Le prochain appel à projets, lancé hier par l'Ademe, pourrait donc conduire à financer plus d'installations de méthanisation. «Il faudra aussi accompagner les PME et les PMI, car la France manque encore d'acteurs et de retours d'expérience», rappelle Olivier Bertrand, chef du département bioénergies au Syndicat des énergies renouvelables. L'appel à projets va également intégrer une nouvelle cible: le secteur tertiaire. Tout en continuant de s'adresser aux installations des secteurs industriels et agricoles produisant plus de 1.000 tep par an à partir de biomasse, l'accent sera mis sur les bureaux, grandes surfaces de distribution, aéroports, etc. L'objectif total est de financer 175.000 tep. Outre l'appel annuel à projets BCIA, le fonds Chaleur est également un dispositif d'aide pour les collectivités et les gestionnaires d'habitat collectif. Dans ce rôle, il a offert un montant total d'aides de plus de 157 millions € sur le budget 2009, pour 289 projets, dont 109 pour le solaire thermique. Le bois énergie rafle plus de 52 millions € avec le financement de 111 projets, et les réseaux de chaleur plus de 72 millions € à travers 39 dossiers. Pour Olivier Bertrand, «le Fonds Chaleur est un bel outil. Le succès du premier appel d'offres crédibilise les filières, et envoie un signal positif». Il espère que cela permettra d'avoir un effet d'entraînement, pour que les entreprises fortement consommatrices d'énergie développent des projets du même type. En parallèle, rappelle-t-il, les acteurs de la filière doivent faire en sorte qu'il n'y ait pas d'expérience malheureuse, et que la réalisation des projets retenus soit exemplaire. (Cf Agravalor n°178 - novembre 2009 - p.18)
Doté de presqu'un milliard d'euros sur 3 ans, entre 2009 et 2011, le fonds Chaleur de l'Ademe a pour mission de permettre à la France d'atteindre ses objectifs en matière d'énergie renouvelable (EnR) à horizon 2020. Les EnR devront alors représenter 23% de la consommation finale énergétique française. Sur cette part, 52% sera sous forme de chaleur, avait annoncé en novembre 2008 le ministre en charge de l'environnement à l'occasion de la ...

Bilan ; Bois déchiqueté / Plaquette ; Bois énergie ; Budget ; Chaleur renouvelable ; Fonds chaleur ; Objectif

... Lire [+]

V

- n° 757
ISBN 1267-0545

Loin de représenter une contrainte, l'environnement devient un atout économique favorisant les ressources locales

Bois déchiqueté / Plaquette ; Bois énergie ; Centre de tri ; Chaudière bois ; Chauffage bois ; Collectivité locale ; Déchet ; Déchet bois ; Midi Pyrénées ; Réalisation ; Station d'épuration

... Lire [+]

V

- n° 7

Le recensement montre que plus de 250 camions sillonnent aujourd'hui les régions d'Europe francophones et si seulement 241 ont été recensés précisément (25 à plaquettes, 11 mixtes et 205 à granulés), ils sont certainement bien plus nombreux encore. Il y a 5 ans, il n'y avait aucun camion souffleur de plaquettes en France et à peine 30 à granulé de bois.

Allemagne ; Belgique ; Bois déchiqueté / Plaquette ; Cartographie / Atlas ; Espagne ; Fournisseur / Distributeur ; France ; Granulé bois ; Luxembourg ; Recensement / Inventaire ; Suisse

... Lire [+]

V

- n° 200509

L'objectif de cette charte, mise en oeuvre fin 2009 - début 2010, est de renforcer l'organisation de la filière bois énergie et développer l'utilisation d'un combustible bois de qualité en terme de rendement énergétique et d'impact environnemental. Le Conseil régional rappelle que les chaudières modernes sont équipées de systèmes de filtration pour éviter les rejets polluants. La charte retiendra ainsi les plaquettes à base de bois naturel (non traité). Elle entend valoriser les fournisseurs de combustibles bois de chaufferies collectives et industrielles (actuellement une quinzaine en Alsace) adhérents à la démarche, tout en en assurant le contrôle, et en répondant aux attentes d'informations des utilisateurs. 239 chaufferies collectives sont actuellement installées en Alsace dont près de 160 installations au cours des trois dernières années et 47 chaufferies aidées par la Région en 2008. Les chaufferies en fonctionnement totalisent près de 57 MégaWatt de puissance et utilisent environ 50 000 tonnes de bois (plaquettes) par an, selon la région qui a comme objectif de parvenir en 2009 à 58 000 tonnes de bois par an.
L'objectif de cette charte, mise en oeuvre fin 2009 - début 2010, est de renforcer l'organisation de la filière bois énergie et développer l'utilisation d'un combustible bois de qualité en terme de rendement énergétique et d'impact environnemental. Le Conseil régional rappelle que les chaudières modernes sont équipées de systèmes de filtration pour éviter les rejets polluants. La charte retiendra ainsi les plaquettes à base de bois naturel (non ...

Alsace ; Bois déchiqueté / Plaquette ; Bois énergie ; Charte qualité ; Chaufferie bois ; Chiffre clé ; Combustible ; Consommation de bois ; Exploitant Forestier ; Politique énergétique ; Politique environnementale ; Puissance installée ; Recensement / Inventaire

... Lire [+]

H

- n° 544

Cofely a proposé une installation comprenant deux chaudières bois d'une puissance totale de 5,6 MW ainsi qu'une chaudière mixte pour l'appoint et le secours. Les 11 000 tonnes de bois nécessaires à la production annuelle de chauffage et d'eau chaude sanitaire proviendront de broyats de palettes et de plaquettes forestières locales, notamment de bois tombé lors de la tempête Klaus de janvier 2009. Par ailleurs, des panneaux photovoltaïques équiperont l'arche réalisée sur le fronton de la centrale. Une centrale énergétique de ce type permettra d'éviter le rejet à l'atmosphère de 8 000 tonnes de CO2 par an, de créer six emplois directs et au CHP d'effectuer une économie de 40 % sur sa facture énergétique. Cofely investira au total 5,5 millions d'euros dans le projet, subventionnés en partie par l'ADEME. Les travaux débuteront en avril 2010 pour une durée de 18 mois. Pendant cette période, Cofely assurera la continuité de production de chaleur pour le CHP. Cofely précise que ce partenariat public-privé d'une durée de 22 ans, représentera un chiffre d'affaires annuel de 2 millions d'euros, incluant la maintenance du chauffage et de la climatisation du Centre Hospitalier.
Cofely a proposé une installation comprenant deux chaudières bois d'une puissance totale de 5,6 MW ainsi qu'une chaudière mixte pour l'appoint et le secours. Les 11 000 tonnes de bois nécessaires à la production annuelle de chauffage et d'eau chaude sanitaire proviendront de broyats de palettes et de plaquettes forestières locales, notamment de bois tombé lors de la tempête Klaus de janvier 2009. Par ailleurs, des panneaux photovoltaïques ...

Aquitaine ; Bois déchiqueté / Plaquette ; Chaudière bois ; Chauffage bois ; Chaufferie bois ; CO2 evité ; Eau chaude sanitaire - ECS ; Économie d'énergie ; Emploi ; Établissement de santé ; Facture énergétique ; Partenariat public-privé ; Puissance installée ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 30
ISBN 1765-1212

"6 chefs d'entreprises de l'Ain ont partagé leurs expériences, leurs réalisations et les raisons de leurs choix entrepreneuriaux en faveur de l'environnement : - Groupe DUMAS à Chazey-Bons (01) a installé 250 m2 de capteurs photovoltaïques sur le toit de l'entreprise; - Groupe BRUNET a installé des capteurs photovoltaïques sur 3 bâtiments et 1 appentis; - Un exploitant agricole à Baneins a fait le choix d'une chaudière à bois déchiqueté; - St Sinnoveg à Châtillon-sur-Chalaronne (01) développe des clôtures végétales; - Un architecte a construit le siège de son entreprise selon une démarche haute qualité environnementale (01); - Chauffage des serres Bernard Soupe à Châtillon-sur-Chalaronne (01), grâce à une chaufferie bois. "
"6 chefs d'entreprises de l'Ain ont partagé leurs expériences, leurs réalisations et les raisons de leurs choix entrepreneuriaux en faveur de l'environnement : - Groupe DUMAS à Chazey-Bons (01) a installé 250 m2 de capteurs photovoltaïques sur le toit de l'entreprise; - Groupe BRUNET a installé des capteurs photovoltaïques sur 3 bâtiments et 1 appentis; - Un exploitant agricole à Baneins a fait le choix d'une chaudière à bois déchiqueté; - St ...

Bâtiment industriel ; Bâtiment tertiaire ; Bois déchiqueté / Plaquette ; Chaudière bois ; Chaufferie bois ; Entreprise ; Haute Qualité Environnementale / HQE ; Maraîcher / serre ; Réalisation ; Rhône Alpes ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 290110

Pour François Lefèvre, responsable Forêt à FNE, ''même si les projets s'appuient sur des approvisionnements mesurés, cette approche n'est que théorique car il est impossible de maîtriser la récolte. De plus, la ressource est souvent promise plusieurs fois par les fournisseurs potentiels tant que les projets ne sont pas réalisés''. Selon l'association, sur les 32 nouveaux projets, 19 s'approvisionnent uniquement en plaquettes et biomasse forestières et 6 utilisent les plaquettes forestières en complément d'une autre ressource. Cette hausse de la demande en bois énergie fait craindre à FNE une surexploitation des forêts, une concurrence d'usage du sol (agriculture et bois matériau) et finalement l'importation de bois énergie ''au détriment de l'efficacité énergétique et de la balance commerciale''. L'association regrette un ''manque de coordination entre les différentes initiatives du ministère de l'écologie et du ministère de l'agriculture concernant l'utilisation du bois'', notamment avec le programme ''1.000 chaufferies bois pour le milieu rural''. Elle demande donc ''un moratoire sur ces grands programmes afin de se donner le temps de faire le point sur la quantité de ressources réellement mobilisables dans les territoires''.
Pour François Lefèvre, responsable Forêt à FNE, ''même si les projets s'appuient sur des approvisionnements mesurés, cette approche n'est que théorique car il est impossible de maîtriser la récolte. De plus, la ressource est souvent promise plusieurs fois par les fournisseurs potentiels tant que les projets ne sont pas réalisés''. Selon l'association, sur les 32 nouveaux projets, 19 s'approvisionnent uniquement en plaquettes et biomasse ...

Appel d'offre ; Approvisionnement ; Bois déchiqueté / Plaquette ; Bois énergie ; Cogénération biomasse ; Conflit / Opposition ; Consommation de bois ; Gisement forestier ; Inconvénient ; Politique environnementale

... Lire [+]

V

- n° 505

Jusqu'alors, "Plagne Centre" (73) était chauffée par une chaudière au fuel via un réseau urbain qui alimente toutes les sous-stations des bâtiments. A l'époque, ce combustible avait été retenu pour son coût très attractif. D'un coût de 4 millions d'euros, l'initiative émane d'une association de particuliers (environ 1600 lots) et a été rendue possible grâce à l'Union des Syndicats de Copropriétaires et Propriétaires de Plagne Centre (USCPPC) et à VEOLIA Eau. En amont du projet, l'USCPPC a fait appel à l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) pour une étude puis a incité les copropriétés à effectuer des travaux d'isolation des appartements pour réduire les dépenses énergétiques inutiles. Tous les bardages et les façades ont ainsi été refaits. L'objectif était véritablement de limiter l'appel de puissance pour économiser de l'énergie. La chaudière (7 000 MWh) fonctionnant au bois produira annuellement 85% de l'énergie nécessaire au chauffage et à la production d'eau chaude de Plagne Centre. Sur le principe de la bi-énergie, deux chaudières complémentaires fonctionnant au fuel serviront à couvrir les 15% d'énergie restante (lors des périodes de pointes, des opérations de maintenance...). Cette opération révèle une des solutions apportées à la problématique du chauffage dans une station de sports d'hiver créée au début des années 60, avec la volonté d'agir dans une dynamique de développement durable. Plusieurs spécificités ont été prises en compte pour faire le choix d'un tel chauffage, telles que les fluctuations de remplissage, de températures extérieures au cours de la saison et le nombre important de personnes qui ont besoin d'énergie au même moment en après-ski. Ce dernier paramètre engendre un appel de puissance énorme et c'est pendant ces périodes de pointe que rentrent en service les deux chaudières au fuel. Elles permettront également une régulation en fin de saison quand les températures seront plus printanières. La chaufferie biomasse en chiffres : * 4M € : coût de la réalisation * 4000 tonnes de CO2 : nombre de tonnes qui ne seront plus rejetés dans l'atmosphère chaque année * 7 000 MWh : nombre de MWh qui desserviront les immeubles via une extension de 850m du réseau enterré de chauffage * Combustible bois utilisé : 85% de récupérations de palettes alimentaires et 15% de plaquettes forestières. Sous forme de morceaux de bois déchiquetés, les écorces sont issues de scieries et fibres ne pouvant être recyclées en compost. Le but à terme est de se fournir en plaquettes forestières auprès des exploitants locaux afin les aider à finaliser des projets liés à la filière bois. Pour le confort de tous, il a été décidé d'interdire les livraisons de plaquettes de bois les jours d'arrivée et de départ des vacanciers ainsi que les jours fériés. - 2800 kW : puissance de la chaudière - 2 ans : durée du chantier - 80 à 90 m3: consommation moyenne de bois quotidienne pendant l'hiver - 28 : nombre d'Assemblées Générales nécessaires avant d'adopter le projet - 6950 lits : nombre de lits de Plagne Centre Une inauguration officielle de la chaufferie biomasse se déroulera le 12 Décembre 2009, jour de l'ouverture du domaine skiable de la Plagne.
Jusqu'alors, "Plagne Centre" (73) était chauffée par une chaudière au fuel via un réseau urbain qui alimente toutes les sous-stations des bâtiments. A l'époque, ce combustible avait été retenu pour son coût très attractif. D'un coût de 4 millions d'euros, l'initiative émane d'une association de particuliers (environ 1600 lots) et a été rendue possible grâce à l'Union des Syndicats de Copropriétaires et Propriétaires de Plagne Centre (USCPPC) et ...

Bois déchiqueté / Plaquette ; Caractéristique technique ; Chaufferie bois ; Consommation de bois ; Coût d'investissement ; Eau chaude sanitaire - ECS ; Montagne ; Puissance installée ; Réalisation ; Réseau de chaleur ; Rhône Alpes

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Bois déchiqueté / Plaquette [370]

Bois énergie [215]

Chaufferie bois [116]

Granulé bois [103]

Réalisation [94]

Chauffage bois [89]

Chaudière bois [84]

France [83]

Bûche de bois [77]

Gisement forestier [64]

Rhône Alpes [62]

Réseau de chaleur [58]

Bois [57]

Prix du bois [54]

Approvisionnement [51]

Biomasse [50]

Collectivité locale [44]

Déchet bois [41]

Combustible [38]

Consommation de bois [35]

Coût d'investissement [35]

Généralité énergie renouvelable [35]

Commune / Ville [33]

Appareil de chauffage [32]

Fournisseur / Distributeur [32]

Particulier / Ménage [31]

Prix de l'énergie [31]

Chaudière automatique [30]

Chauffage [30]

Poêle à bois [30]

Chiffre clé [29]

Solaire photovoltaïque [29]

Aide financière [28]

Chaleur renouvelable [28]

Puissance installée [28]

Recensement / Inventaire [28]

Chaudière [24]

Franche Comté [23]

Logement [23]

Silo [23]

Entreprise [22]

Bâtiment communal [21]

CO2 evité [21]

Déchiqueteuse / Broyeur [21]

Milieu agricole [21]

Prix du fioul [20]

Producteur de bois [20]

Cartographie / Atlas [19]

Cheminée [19]

Établissement scolaire [19]

Prix de l'electricité [19]

Rendement [19]

Maintenance / Entretien [18]

Pollution de l'air [18]

Pompe à chaleur [18]

Prix du gaz [18]

Bretagne [17]

Chauffe eau solaire [17]

Combustion [17]

Eau chaude sanitaire - ECS [17]

Emploi [17]

ADEME [16]

Bâtiment [16]

Midi Pyrénées [16]

Production [16]

Solaire thermique [16]

Europe [15]

Gaz naturel [15]

Logement collectif [15]

PCI [15]

Séchage du bois [15]

CO2 / Dioxyde de carbone [14]

Consommation d'énergie [14]

Politique énergétique [14]

Projet [14]

Sciure de bois [14]

Chauffage collectif [13]

Performance énergétique [13]

Avantage [12]

Briquette de bois [12]

Charte qualité [12]

Chaudière polycombustible [12]

Chauffage solaire [12]

Fioul [12]

Gaz à Effet de Serre / GES [12]

Objectif [12]

Pays de la Loire [12]

Programme de développement [12]

Réglementation [12]

Schéma de principe [12]

Bâtiment public [11]

Économie d'énergie [11]

Grenelle de l'environnement [11]

Polluant [11]

Régulation [11]

Scierie [11]

Stockage du bois [11]

Bilan [10]

Chaudière à hydroaccumulation [10]

Coopérative [10]

Engin agricole [10]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z