F Nous contacter

0

Documents  Aspect juridique | enregistrements trouvés : 200

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

2 y

- n° 85 - p.13 à p.13

La distribution publique d'électricité est au coeur de profondes mutations structurelles, technologiques et juridiques depuis les années 2000. Ces évolutions conduisent aujourd'hui à porter un regard particulier sur les rapports de solidarités territoriales inhérents à l'organisation des concessions du service public électrique. L'équilibre de ce service repose sur deux grands piliers indissociables: la péréquation territoriale nationale et la concession départementale. Ces deux composantes se trouvent aujourd'hui sous tension
La distribution publique d'électricité est au coeur de profondes mutations structurelles, technologiques et juridiques depuis les années 2000. Ces évolutions conduisent aujourd'hui à porter un regard particulier sur les rapports de solidarités territoriales inhérents à l'organisation des concessions du service public électrique. L'équilibre de ce service repose sur deux grands piliers indissociables: la péréquation territoriale nationale et la ...

Distribution de l'électricité ; Technologie ; Aspect juridique ; Service public ; FACÉ ; Syndicat Intercommunal d'énergie ; Réserve / Ressource energétique ; Aménagement du territoire ; Milieu rural ; Milieu urbain ; Concession ; #clerinfos

... Lire [+]

y

- n° 243

CHRONIQUE CONSULTABLE AU CLER
Les collectivités territoriales se révèlent être un pilier important de la transition écologique française. Elles s"affirment déjà par ailleurs comme des acteurs officiels dans la transition écologique internationale, devançant et préfigurant les futurs accords entre états.

Transition énergétique ; Aspect juridique ; Collectivité locale ; Politique énergétique

... Lire [+]

y

Partant d'une perspective comparative entre l'Allemagne et la France, cet article vise à identifier les principaux obstacles au déploiement plus large des initiatives citoyennes de production d'énergies dans le contexte français ainsi que les ajustements possibles pour favoriser cette dynamique. Afin de faciliter une évaluation systémique, l'analyse se structure autour de quatre volets : les statuts juridiques et formes de portage ; les possibilités d'implication des collectivités ; le financement des projets, autour de la souscription citoyenne et de l'accès aux financements externes ; et l'accompagnement des projets.
Partant d'une perspective comparative entre l'Allemagne et la France, cet article vise à identifier les principaux obstacles au déploiement plus large des initiatives citoyennes de production d'énergies dans le contexte français ainsi que les ajustements possibles pour favoriser cette dynamique. Afin de faciliter une évaluation systémique, l'analyse se structure autour de quatre volets : les statuts juridiques et formes de portage ; les ...

Allemagne ; France ; Généralité énergie renouvelable ; Projet citoyen ; Aspect juridique ; Financement ; Collectivité locale ; Montage / accompagnement de projet

... Lire [+]

2 y

- n° 83 - p.16 à p.16

Parmi les objectifs européens pour 2020, celui sur l'efficacité énergétique demeure à ce jour non contraignant et uniquement régi par un ensemble disparate de lois qui, dans leur majorité et en l'état actuel, ne permettent pas de l'atteindre.

Efficacité énergétique ; Objectif européen ; Directive ; Aspect financier ; Aspect juridique ; Parlement européen ; Réglementation ; Commission européenne ; #clerinfos

... Lire [+]

y

- n° 219 - p. 39 à p. 48

Alors qu'un rapport général au développement durable fait état des difficultés rencontrées par les professionnels et que la Cour des comptes a estimé que la procédure mise en place n'est efficace ni pour atteindre les caacités de raccordement voulues ni pour obtenir le meilleur prix d'achat de l'électricité, le cadre juridique constitue plus que jamais un enjeu pour les EnR.
Alors qu'un rapport général au développement durable fait état des difficultés rencontrées par les professionnels et que la Cour des comptes a estimé que la procédure mise en place n'est efficace ni pour atteindre les caacités de raccordement voulues ni pour obtenir le meilleur prix d'achat de l'électricité, le cadre juridique constitue plus que jamais un enjeu pour les EnR.

Généralité énergie renouvelable ; Éolien ; Biogaz ; Solaire photovoltaïque ; Jurisprudence ; Aspect juridique ; Développement durable ; Aide financière ; Impact paysager ; Energie hydraulique ; Géothermie ; CH4 / Méthane ; Tarif d'achat ; ZDE - Zone de Développement de l'Éolien ; Énergie marine

... Lire [+]

y

- n° 15 - p.40 à p.48

DOSSIER CONSULTABLE AU CLER
Particularité française, l'intégration au bâti devait faire naître une filière d'excellence susceptible de voir l'émergence d'un marché des matériaux de construction photovoltaïques. Dans les faits, quels objectifs ont été atteints ? Par ailleurs, la présence de plusieurs installations photovoltaïques sur un même bâtiment entraînent l'application d'un tarif d'achat minoré. Craignant que les développeurs ne fractionnent artificiellement leurs projets, les pouvoirs publics ont durci les conditions d'éligibilité aux tarifs destinés aux installations isolées, sans pour autant clarifier la notion de "bâtiment".
DOSSIER CONSULTABLE AU CLER
Particularité française, l'intégration au bâti devait faire naître une filière d'excellence susceptible de voir l'émergence d'un marché des matériaux de construction photovoltaïques. Dans les faits, quels objectifs ont été atteints ? Par ailleurs, la présence de plusieurs installations photovoltaïques sur un même bâtiment entraînent l'application d'un tarif d'achat minoré. Craignant que les développeurs ne fr...

Solaire photovoltaïque ; Bâtiment ; Production d'énergie ; Territoire à énergie positive (Tepos) ; Collectivité locale ; Matériau de construction ; Chiffre clé ; Toiture ; Coût des travaux ; Mur ; Module photovoltaïque ; Vitrage ; Capteur solaire ; Réglementation ; Aspect juridique ; Bâtiment à énergie positive - BEPOS ; Tarif d'achat

... Lire [+]

V

- n° 597
ISBN 1267-0545

Dans son rapport annuel, la cour des comptes épingle le fonctionnement du service public de distribution de l'électricité et de l'intercommunalité, rendu public le 31/01/02

Aspect financier ; Aspect juridique ; Électricité ; Rapport ; RDE ; Sanction pénale / Amende

... Lire [+]

V

- n° 1605
ISBN 1163-2720

Plus de vent, plus d'espace, meilleur impact social et paysager. La mer est le cadre idéal pour implanter un parc éolien de grande puissance. Promoteurs et équipementiers rivalisent de projets.

Aspect juridique ; France ; Offshore ; Pale ; Potentiel éolien

... Lire [+]

V

- n° 708
ISBN 1267-0545

A quelque jours de l'ouverture du marché de l'électricité, le système juridque applicable aux collectivités est encore inconnu. Les maires ruraux trop souvent victimes de coupures

Aspect juridique ; Collectivité locale ; Coupure d'électricité ; Élu local ; Fournisseur d'électricité ; Libéralisation énergétique ; Politique énergétique ; Réseau électrique

... Lire [+]

V

- n° 18
ISBN 1959-2590

Jusqu'à nos jours, le bâtiment n'avait pour seule raison que de permettre l'habitation ou l'exercice d'une profession. Il tend aujourd'hui à répondre à de nouvelles demandes : dépolluer l'atmosphère par exemple ou encore, produire de l'électricité , notamment par des panneaux photovoltaïques incorporés à la toiture. La question qui se pose alors est de savoir s'ils doivent être considérés comme équipement professionnel et échapper alors au régime de la garantie décennale.
Jusqu'à nos jours, le bâtiment n'avait pour seule raison que de permettre l'habitation ou l'exercice d'une profession. Il tend aujourd'hui à répondre à de nouvelles demandes : dépolluer l'atmosphère par exemple ou encore, produire de l'électricité , notamment par des panneaux photovoltaïques incorporés à la toiture. La question qui se pose alors est de savoir s'ils doivent être considérés comme équipement professionnel et échapper alors au ...

Aspect juridique ; Garantie / Assurance ; Installation ; Jurisprudence ; Réglementation ; Solaire photovoltaïque ; Toiture

... Lire [+]

V

- n° 292
ISBN 0986-2943

Après s'être fortement développées en Allemagne, où leur nombre est déjà de plusieurs centaines, les centrales au sol commencent à se multuplier en France, suscitant déjà quelques inquiétudes quant à la pression foncière qu'elles sont susceptibles d'exercer au détriment des terres agricoles. La publication d'un décret vise à réglementer ces installations, le point sur les enjeux et retours d'expériences.
Après s'être fortement développées en Allemagne, où leur nombre est déjà de plusieurs centaines, les centrales au sol commencent à se multuplier en France, suscitant déjà quelques inquiétudes quant à la pression foncière qu'elles sont susceptibles d'exercer au détriment des terres agricoles. La publication d'un décret vise à réglementer ces installations, le point sur les enjeux et retours d'expériences.

Allemagne ; Aspect juridique ; Bretagne ; Centrale au sol ; Centrale photovoltaïque ; Décret ; Document d'urbanisme ; France ; Friche ; Guadeloupe ; Impact environnemental ; Réglementation ; Milieu agricole ; Projet ; Réglementation ; Rhône Alpes ; Suiveur solaire

... Lire [+]

V

- n° 80
ISBN 1150-529x

Le SVP Qualité Environnementale du Bâti est un nouveau service destiné à apporrter un premier niveau d'information et de réponse aux questions relatives à la qualité environnementale du cadre de vie bâti. Il s'adresse prioritairement aux maîtres d'ouvrage publics ou privés, aux professionnels de la construction et à leuRs représentants et/ou conseils.

Aspect juridique ; Avis technique ; Bâtiment ; Caractéristique technique ; Construction ; Expertise ; Franche Comté ; Maître d'ouvrage ; Matériau de construction ; Organisme ; Professionnel

... Lire [+]

H

- n° 9

Avec la fin du pétrole bon marché, les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique présentent de plus en plus d'intérêt autant pour les particuliers que pour les entreprises et les collectivités qui s'impliquent de plus en plus dans leur problématique énergétique. Interlocuteurs incontournables des développeurs de projets, les banques voient passer sur leurs bureaux beaucoup de projets de production d'énergie ou d'efficacité énergétique.
Avec la fin du pétrole bon marché, les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique présentent de plus en plus d'intérêt autant pour les particuliers que pour les entreprises et les collectivités qui s'impliquent de plus en plus dans leur problématique énergétique. Interlocuteurs incontournables des développeurs de projets, les banques voient passer sur leurs bureaux beaucoup de projets de production d'énergie ou d'efficacité énergétique.

Aspect financier ; Aspect juridique ; Bois énergie ; Collectivité locale ; Développeur de projet ; Entreprise ; Financement ; Investissement ; Particulier / Ménage ; Projet ; Société financière

... Lire [+]

H

- n° 9

Interview de trois responsables d'exploitation ainsi qu'une juriste, spécialiste du foncier chez Eole Generation qui dévoilent les différentes facettes de leur métier.

Aspect juridique ; Éolien ; Métier ; Société d'exploitation

... Lire [+]

V

- n° 918
ISBN 1267-0545

Les collectivités qui organisent une politique d'achat durable doivent concilier critères éco-responsables et efficacité économique, tout en préservant la sécurité juridique des marchés. Préserver la sécurité juridique des marchés, organiser la commande publique en interne, quelques retours d'expériences.

Achat public ; Aspect juridique ; Centre ; Collectivité locale ; Développement durable ; Donnée économique ; Eco-responsabilité ; Ile de France ; Politique environnementale ; Réalisation

... Lire [+]

V

- n° 174
ISBN 1145-2455

L'évolution des techniques dans le bâtiment fait apparaître des problématiques juridiques nouvelles, notamment pour l'application de la garantie décennale quant au caractère professionnel ou non de la production d'électricité, par des panneaux photovoltaïques incorporés à la couverture, ainsi que par rapport à la destination de l'ouvrage.

Aspect juridique ; Garantie / Assurance ; Intégration architecturale ; Réglementation ; Module photovoltaïque ; Texte législatif ; Toiture

... Lire [+]

V

- n° 200110

La circulaire apporte quant à elle un éclairage sur les dispositions du décret du 19 novembre 2009 qui est venu préciser les procédures administratives (déclaration préalable, permis de construire, étude d'impact, enquête publique) applicables aux projets de centrales solaires au sol et entend améliorer le contrôle de leur développement et de leur insertion environnementale en confiant notamment aux préfets la responsabilité de la délivrance des permis de construire pour les équipements d'une puissance crête supérieure à 250 KW. Pour l'heure, si les projets de centrales solaires au sol sont nombreux, les réalisations sont encore assez rares. Toutefois, sans attendre la mise en place des schémas régionaux des énergies renouvelables prévus par l'article 19 de la loi du 3 août 2009 de programmation relative à la mise en oeuvre du Grenelle de l'environnement, le Gouvernement a souhaité poser un cadre juridique pour l'installation des centrales solaires au sol afin de limiter les conflits d'usage ainsi générés et d'apaiser les inquiétudes quant à l'apparition d'une véritable « trame grise » peu respectueuse des considérations paysagères et environnementales. Tout en relevant la nécessité de développer rapidement cette source d'énergie renouvelable, la circulaire attire l'attention des préfets sur la protection des espaces agricoles et forestiers existants ainsi que sur la préservation des milieux naturels et des paysages. Ainsi, les projets de centrales au sol n'ont-ils « pas vocation à être installés en zones agricoles, notamment cultivées ou utilisées pour des troupeaux d'élevage ». L'installation d'une centrale solaire sur un terrain situé en zone agricole (dite NC pour les plans d'occupation des sols ou A pour les plans locaux d'urbanisme), ou sur un terrain agricole dans une commune couverte par une carte communale s'avère dès lors inadaptée, note la circulaire. Toutefois, une telle installation est envisageable sur des terrains, qui bien que situés en zone agricole, n'ont pas fait l'objet d'un usage agricole dans une période récente. Dans un tel cas une modification de la destination du terrain est alors nécessaire, ajoute le texte. Sur les territoires non couverts par un document d'urbanisme, il est possible de s'opposer à la délivrance d'une autorisation d'occupation du sol ou d'une déclaration préalable, si le projet apparaît de nature à porter atteinte au caractère ou l'intérêt des lieux environnants, à compromettre les activités agricoles ou forestières ou à comporter des risques pour la sécurité publique. La circulaire insiste, par ailleurs, concernant les projets d'une certaine importance, sur la nécessaire mise en place d'un processus de concertation entre les parties intéressées (entre autre consultation de la commission départementale de la nature des paysages et des sites), « dans le cadre d'une analyse approfondie du choix de localisation des projets au regard notamment des enjeux paysagers ». Enfin, elle invite les préfets à « examiner la pertinence des projets au regard de l'objectif de développement de la filière industrielle et du bilan carbone global de l'installation en cause ». - La circulaire du 18 décembre 2009 : http://www.arnaudgossement.com/media/02/00/1822647751.pdf - Le décret n° 2009-1414 du 19 novembre 2009 venant clarifier le cadre juridique des installations photovoltaïques au sol: http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=?cidTexte=JORFTEXT000021291950&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id (Cf Plein Soleil n°24 - décembre 2009 - p.10 à p.11)
La circulaire apporte quant à elle un éclairage sur les dispositions du décret du 19 novembre 2009 qui est venu préciser les procédures administratives (déclaration préalable, permis de construire, étude d'impact, enquête publique) applicables aux projets de centrales solaires au sol et entend améliorer le contrôle de leur développement et de leur insertion environnementale en confiant notamment aux préfets la responsabilité de la délivrance des ...

Aspect juridique ; Bilan carbone ; Centrale au sol ; Centrale photovoltaïque ; Concertation sociale ; Déclaration ; Démarche administrative ; Enquête publique ; Étude d'impact ; Grande puissance ; Impact environnemental ; Intégration paysagère ; Réglementation ; Milieu agricole ; Milieu naturel ; Permis de construire ; Plan Occupation Sol / POS ; PLU / Plan Local d'Urbanisme ; Préfet / Préfecture ; Solaire photovoltaïque ; Tarif d'achat ; Texte législatif ; Circulaire

... Lire [+]

H

- n° 24
ISBN 1769-3861

SoCol est une plateforme collaborative interprofessionnelle qui travail sur quatre axes : la technique, les aspects financiers et juridiques, la formation et la communication : http://www.solaire-collectif.fr

Aide financière ; Aspect financier ; Aspect juridique ; Avis technique ; Caractéristique technique ; Chauffe eau solaire collectif ; Formation ; Installation collective ; Professionnel ; Réglementation ; Site Internet ; Solaire thermique

... Lire [+]

V

- n° 050210

Si les objectifs de développement de l'énergie solaire en France sont ambitieux - 5400 MW en 2020 - les moyens pour les atteindre le sont beaucoup moins. Depuis plusieurs mois, la filière connaît une forte tempête en raison de l'instabilité de la règle de droit. Ce climat d'incertitude juridique, s'il devait durer, pourrait créer un risque pour la pérennité de ce secteur de l'économie verte. Instabilité de la règle d'urbanisme : Cette incertitude juridique a tout d'abord affecté les règles d'urbanisme qui encadrent la création des installations de production d'énergie solaire. Certes, le Gouvernement a entendu encourager le développement de cette énergie dés 2005 à l'occasion notamment du vote de la loi « POP » du 13 juillet 2005. Certes, au lendemain du Grenelle de l'environnement, il en a même fait une priorité lors de la présentation du plan « Borloo » sur les énergies renouvelables, le 17 novembre 2008. Pourtant, il faudra attendre le 19 novembre 2009 pour qu'un décret vienne définir précisément quelles sont les conditions de construction d'une centrale solaire ou d'un système solaire sur toit. Jusqu'en 2009, des centrales solaires au sol ont pu être réalisées sans permis alors même que certaines administrations réclamaient de telles autorisations. La situation était confuse. Elle n'est toutefois pas tout à fait stabilisée car plusieurs députés viennent de déposer des amendements au projet de loi Grenelle 2 « portant engagement national pour l'environnement », déposé à l'Assemblée nationale, pour modifier et faire remonter au niveau de la loi, ces règles d'urbanisme. Instabilité du dispositif tarifaire : L'incertitude juridique ne concerne pas que le code de l'urbanisme. Il en va de même des tarifs d'achat de l'énergie produite par les panneaux solaires. Sur ce dossier, c'est un vrai feuilleton que connaissent actuellement les opérateurs de la filière. De manière assez curieuse, le Gouvernement a entendu mettre un terme à une « spéculation » qui se serait caractérisée par le dépôt, fin 2009 de milliers de demandes de contrat d'achat auprès d'EDF, destinées à bénéficier des tarifs fixés par un arrêté du 10 juillet 2006. Pourtant, en faisant savoir, dés l'été 2009, que les tarifs allaient être corrigés à la baisse, le Gouvernement a lui-même contribué à cette précipitation sur les anciens tarifs. L'opprobre a été jeté un peu facilement sur cette « bombe » qui aurait été amorcée par des « spéculateurs » avides de retours rapides sur investissement. Il est étrange que les investissements dans « l'éolien industriel » - les mots ont un sens - ou dans le solaire soient plus souvent suspectés que ceux réalisés dans l'énergie nucléaire par exemple. In fine, alors que les nouveaux tarifs devaient être fixés avant le 31 décembre 2009, ils ne le seront que par un arrêté du 12 janvier 2010. Last but not least, cet arrêté sera également doublé d'un autre arrêté du 12 janvier 2010 abrogeant l'arrêté du 10 juillet 2006. Il sera aussi l'objet d'une modification technique par un arrêté du 15 janvier. Il sera surtout complété par un communiqué de presse du Ministère de l'Ecologie, de l'Energie et du Développement durable en date du 13 janvier 2010. Or, si l'arrêté du 12 janvier ne comporte pas de remise en cause précise des dossiers déposés avant sa publication, le communiqué de presse le fait. En d'autres termes, le nouveau dispositif tarifaire repose à la fois sur un arrêté et...sur un communiqué de presse.... vous suivez toujours ? Difficile pour un non juriste de ne pas perdre le fil des évènements. En clair, le Ministère a souhaité rétroactivement écarter les demandes de contrat d'achat déposées après le 1er novembre 2009 pour en réduire le stock mais sans bien garantir la sécurité juridique de l'opération. D'où la nécessité d'élaborer en urgence un nouveau projet d'arrêté destiné à retirer l'arrêté bis du 12 janvier 2010 abrogeant l'arrêté du 10 juillet 2006...Inutile de continuer. Cette énumération de textes rend compte à elle seule de la confusion ambiante. De plus, à ce problème de rétroactivité s'ajoute une définition des catégories de tarifs d'achat plus complexe. Le Gouvernement a en effet créé deux sous catégories au sein de celle relative aux installations intégrées au bâti. Il est parfois difficile d'opérer une différence entre les installations relevant de la prime d'intégré simplifié au bâti et celles relevant de la catégorie relative au reste des installations. Sécurité juridique et économie verte : Cette situation d'instabilité de la règle de droit, tant du point de vue de l'urbanisme que des tarifs d'achat génère une certaine anxiété de la part des investisseurs alors que l'objectif affiché par le Gouvernement était au contraire d' « assainir » le marché de manière à renforcer la confiance dans cette filière. En réalité, il est aussi possible de regarder le verre à moitié plein. La situation actuelle de la filière solaire démontre l'impératif de règles de droit claires et stables pour permettre un développement à la fois écologique et économique d'une filière, un développement durable en quelque sorte. Or, la réflexion juridique a peut être été un peu laissée de côté. Des engagements politiques forts et des objectifs techniques ambitieux ne peuvent se dispenser de textes stables et bien écrits. En comparaison, il ne faut pas oublier que le développement du nucléaire a aussi été rendu possible par le fait qu'un ­simple - décret du 11 novembre 1963 a constitué l'essentiel du droit applicable à cette énergie jusqu'en 2006. En comparaison toujours, les opposants à l'éolien ont bien compris qu'il fallait militer pour compliquer le régime juridique applicable à l'énergie du vent pour en freiner le développement. Il suffit de lire les dispositions du projet de loi Grenelle 2 qui soumet ces aérogénérateurs à la police des installations classées pour s'en convaincre. Il est également utile de lire les propositions d'amendements tendant à créer un référé spécial éoliennes, à convertir les zones de développement de l'éolien en documents d'urbanisme ou...à ordonner un moratoire sur toute installation d'éolienne dans l'attente de la publication de documents de planification territoriale. Le besoin de droit est donc évident pour assurer un développement ambitieux et maîtrisé des sources d'énergies renouvelables. Il faut tirer les leçons de ce qui s'est passé pour l'éolien et le solaire, notamment pour éviter que les mêmes causes ne produisent les mêmes effets dans le secteur de la biomasse ou de la géothermie par exemple.
Si les objectifs de développement de l'énergie solaire en France sont ambitieux - 5400 MW en 2020 - les moyens pour les atteindre le sont beaucoup moins. Depuis plusieurs mois, la filière connaît une forte tempête en raison de l'instabilité de la règle de droit. Ce climat d'incertitude juridique, s'il devait durer, pourrait créer un risque pour la pérennité de ce secteur de l'économie verte. Instabilité de la règle d'urbanisme : Cette i...

Aspect juridique ; Centrale au sol ; Code de l'Urbanisme ; Décret ; Document d'urbanisme ; Objectif ; Politique énergétique ; Politique environnementale ; Puissance installée ; Réglementation ; Solaire photovoltaïque ; Tarif d'achat ; Urbanisme ; Aspect économique

... Lire [+]

V

- n° 1

Les mesures incitatives prises par les pouvoirs publics et les tarifs attractifs d'achat de l'énergie photovoltaïques attirent certains exploitants agricoles. Mais, en ce domaine, la plus grande prudence s'impose : - Une activité exclusivement agricole - Incidences sur bail rural - Une rentabilité incertaine - Conséquences pratiques

Aspect juridique ; Bâtiment ; Batiment agricole ; Réglementation ; Location ; Milieu agricole ; Rentabilité ; Société d'exploitation ; Solaire photovoltaïque ; Tarif d'achat ; Toiture

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Aspect juridique [200]

Réglementation [70]

Collectivité locale [51]

Solaire photovoltaïque [44]

France [43]

Aspect financier [35]

Texte législatif [35]

Politique énergétique [33]

Éolien [31]

Généralité énergie renouvelable [26]

Bâtiment [25]

Tarif d'achat [24]

Logement [20]

Urbanisme [20]

Bois énergie [19]

Donnée économique [19]

Impact environnemental [19]

Aide financière [18]

Avis technique [18]

Démarche administrative [18]

Europe [18]

Milieu agricole [18]

Électricité renouvelable [17]

Projet [17]

Fiscalité [16]

Consommation d'énergie [15]

Réalisation [15]

Aspect économique [14]

Biogaz [14]

Coût d'investissement [14]

Efficacité énergétique [14]

Grenelle de l'environnement [14]

Montage / accompagnement de projet [14]

Caractéristique technique [13]

Centrale au sol [13]

Centrale photovoltaïque [13]

Droit de l'environnement [13]

Energie hydraulique [13]

Éolienne [13]

Étude d'impact [13]

Exploitation [13]

Implantation [13]

Production d'électricité [13]

Réseau de chaleur [13]

Financement [12]

Parc éolien [12]

Rhône Alpes [12]

Biomasse [11]

Concession [11]

Économie d'énergie [11]

Emploi [11]

Entreprise [11]

Maître d'ouvrage [11]

Raccordement réseau [11]

Rénovation [11]

Solaire thermique [11]

Allemagne [10]

Autorisation [10]

Code de l'Urbanisme [10]

Contrat [10]

Déchet [10]

Décret [10]

Directive européenne [10]

Location [10]

Maitrise De l'Énergie - MDE [10]

Midi Pyrénées [10]

Offshore [10]

Permis de construire [10]

Puissance installée [10]

Transition énergétique [10]

ZDE - Zone de Développement de l'Éolien [10]

Chaufferie bois [9]

Construction [9]

Exploitation agricole [9]

Installation [9]

Maintenance / Entretien [9]

Obligation d'achat [9]

Performance énergétique [9]

Toiture [9]

Transport [9]

Aménagement du territoire [8]

Appel d'offre [8]

Commune / Ville [8]

Environnement [8]

Étude de faisabilité [8]

Garantie / Assurance [8]

Marché public [8]

Partenariat [8]

PLU / Plan Local d'Urbanisme [8]

Recensement / Inventaire [8]

Région [8]

Service public [8]

Biocarburant [7]

Bretagne [7]

Conflit / Opposition [7]

Document d'urbanisme [7]

Électricité [7]

Élu local [7]

Enquête publique [7]

Gaz à Effet de Serre / GES [7]

Géothermie [7]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z