F Nous contacter

0

MaPrimeRénov'. Que vaut la nouvelle prime à la rénovation énergétique des logements ?

Ouest-France;Collectif Rénovons

13/01/2020

en ligne

Rénovation énergétique ; Aide financière ; Crédit d'impôt ; Logement ; Conseiller énergie ; Politique énergétique

ARTICLE EN LIGNE
Les contours de la nouvelle prime étaient annoncés depuis le mois de septembre. Mais les professionnels, comme les particuliers, qui envisagent des travaux de rénovation énergétique de leur logement attendaient les précisions. Le gouvernement a dévoilé la nouvelle aide MaPrimeRénov', mercredi. Présentée sous son meilleur jour, elle révèle pourtant défauts. Point noir, relevé par le collectif Rénovons qui rassemble les acteurs de la rénovation énergétique, il y aura toujours un reste à charge pour financer ces travaux malgré la sollicitation de ces aides. "Mais le montage des dossiers sera exceptionnellement fastidieux", glisse Danyel Dubreuil coordinateur du collectif.

Pire, selon ce collectif, en s'appuyant sur des arguments développés par la Capeb, les offres à un euro " vont même disparaître dans le nouveau système de MaPrimeRenov". Car même en cumulant d'autres aides comme les certificats d'économie d'énergie, les aides d'Action Logement ou les aides proposées localement, l'ensemble de ces aides financières ne pourront plus couvrir "plus de 90 % du montant des travaux pour les ménages très modestes et 75 % pour les ménages modestes". Concrètement, MaPrimRenov' augmente le reste à charge des ménages par rapport au CITE.

Le site MaPrimeRénov' "est plutôt bien fait mais encore faut-il être à l'aise avec les démarches en ligne". "Si les plus modestes ne se servaient pas des aides comme le CITE c'est parce qu'elles sont complexes et demandent des démarches administratives. C'est un public qui a besoin d'un accompagnement humain. La dématérialisation ne permet pas à tous les publics de s'en saisir", dénonce Danyel Dubreuil du collectif Rénovons.

Pour l'accompagnement humain, le gouvernement compte sur le réseau « Faire » répartis dans environ 400 espaces conseils en France. "Mais ils ne sont pas assez nombreux. Il y a 800 conseillers, il en faudrait au moins le double", ajoute Danyel Dubreuil.

Langue : Français

URL : https://www.ouest-france.fr/economie/energie/renovation-energetique-que-vaut-la-nouvelle-prime-6683516

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0
0
Z