F Nous contacter

0

Les assureurs et les groupes bancaires français face au risque de changement climatique

ETUDE EN LIGNE + ARTICLE d'ALTERNATIVES ECONOMIQUES
Comment les assureurs et banques françaises gèrent-ils le risque de changement climatique et où en sont-ils dans la mise en oeuvre des dispositions de l'article 173 de la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte (LTE) ? Le gendarme français des banques et assurances s'est auto-saisi du sujet et a publié le 10 avril dernier deux rapports sur les risques climatiques affectant, d'une part, les établissements bancaires français et, d'autre part, les sociétés d'assurances.
En France, c'est la Caisse centrale de réassurance (CCR), un organisme détenu à 100 % par l'Etat, qui se charge de la réassurance des établissements français en vertu du régime d'indemnisation des catastrophes naturelles (CatNat). Le principe est qu'en cas de sinistre, une commission interministérielle se réunit pour décider ou non de la publication d'un arrêté de catastrophe naturelle. Le cas échéant, 50 % du coût des sinistres à la charge des assureurs privés est transféré à la CCR. « Ce système de mutualisation est très vertueux, mais il ne peut pas tenir indéfiniment si nous ne revoyons pas nos pratiques de gestion du risque », a admis le président de la FFA.

Langue : Français

URL : https://acpr.banque-france.fr/sites/default/files/medias/documents/as_102_risque_climatique_assurances_fr.pdf ; https://acpr.banque-france.fr/les-groupes-bancaires-francais-face-au-risque-climatique ; https://www.alternatives-economiques.fr//changement-climatique-assureurs-devoir-se-couvrir/00089250?utm_source=emailing

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0
0
Z