F Nous contacter

0

Documents  Réseau électrique | enregistrements trouvés : 327

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

DECRET EN LIGNE
Ce décret détaille la manière d'évaluer le potentiel d'efficacité énergétique des réseaux et des infrastructures appartenant aux gestionnaires de gaz et d'électricité.

Électricité ; Décret ; Efficacité énergétique ; Évaluation ; Gaz ; Réseau électrique ; Réseau de gaz ; Réglementation ; Gestionnaire de réseau ; Maitrise De l'Énergie - MDE

... Lire [+]

V

- n° 7

"Tant qu'on ne saura pas stocker l'électricité à grande échelle et face à l'afflux de nouvelles productions d'origine renouvelable, toutes les solutions permettant de synchroniser l'offre et la demande seront bonnes à prendre. C'est exactement ce que propose le ""smart grid"", c'est-à-dire les réseaux intelligents. Un sujet dans le lequel les collectivités doivent s'impliquer."
"Tant qu'on ne saura pas stocker l'électricité à grande échelle et face à l'afflux de nouvelles productions d'origine renouvelable, toutes les solutions permettant de synchroniser l'offre et la demande seront bonnes à prendre. C'est exactement ce que propose le ""smart grid"", c'est-à-dire les réseaux intelligents. Un sujet dans le lequel les collectivités doivent s'impliquer."

Collectivité locale ; Consommation d'électricité ; Offre et demande ; Production d'électricité ; Réseau électrique ; Réseau électrique intelligent

... Lire [+]

V

- n° 5 - p.02 à p.03

Fondé à la fin du mois de mars 2010, le centre de recherche "Réseaux énergétiques" de l'EPF (Ecole polytechnique fédérale) de Zurich a pour objectif d'élaborer différentes options concrètes pour le réseau de transport suisse.
Turhan Demiray, qui dirige depuis le 1er juin 2011, nous en dit plus sur les défis à venir.

Suisse ; Transport de l'électricité ; Transport de l'énergie ; Recherche ; Consommation d'énergie ; Production d'énergie ; Europe ; Réseau énergétique ; Réseau électrique

... Lire [+]

A grid for the whole of Europe | 01/01/2011

Article

XXXXX

V

- n° 1/2011 - p. 114 à 116

La nécessité d'un développement rapide du réseau est incontestable, cependant le manque de politique claire de contrôle tire vers l'arrière.

Transport de l'électricité ; Réseau électrique ; Europe ; Politique énergétique

... Lire [+]

V

- n° 25

Un rapport sur l'enfouissement des lignes électriques, publié par l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques fin 2001 et rédigé par Christian Kert (député UDF des bouches du Rhône, réélu UMP), apporte des informations intéressantes sur les nouvelles technologies d'enfouissement, les possibilités de réduction des coûts - à condition de sortir de la haute couture pour faire du " prêt à enfouir ", comme conclut le rapport -, les expériences étrangères, etc. Bref, de quoi puiser bien des arguments pour répondre à la logique actuelle de EDF et RTE. Pour en savoir plus : www.assemblee-nationale.fr/rap-oecst/lignes_elect/i3477.asp
Un rapport sur l'enfouissement des lignes électriques, publié par l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques fin 2001 et rédigé par Christian Kert (député UDF des bouches du Rhône, réélu UMP), apporte des informations intéressantes sur les nouvelles technologies d'enfouissement, les possibilités de réduction des coûts - à condition de sortir de la haute couture pour faire du " prêt à enfouir ", comme conclut le ...

Réseau électrique ; RTE

... Lire [+]

V

- n° 177
ISBN 1624-7876

L'ouverture des marchés de l'énergie a fait émerger de nouveaux partenaires. À qui doivent s'adresse les collectivités territoriales lorsque des opérations d'aménagement ou de construction nécessitent une extension du réseau électrique ? Qui en supporte le coût ? La contrepartie d'un meilleur prix de l'énergie est bien une complexification des procédures.

Collectivité locale ; Distribution de l'électricité ; Électrification rurale ; Entreprise ; FACÉ ; Libéralisation énergétique ; Milieu urbain ; Organisme ; Raccordement réseau ; Renforcement du réseau électrique ; Réseau électrique ; Transport de l'électricité

... Lire [+]

V

- n° 10
ISBN 1964-9843

"Fraïsse sur Agout (34) est une commune de moyenne montagne. La charte ""Notre village terre d'avenir"" du village a été adoptée par le conseil municipal du 6 novembre 2008. Le plan d'actions ainsi que les fiches actions qui la composent en sont donc au stade de la mise en oeuvre. Mais plusieurs actions ont d'ores et déjà été engagées, notamment l'installation d'un réseau de chaleur, la mise aux normes de la cantine et l'enfouissement des lignes électriques."
"Fraïsse sur Agout (34) est une commune de moyenne montagne. La charte ""Notre village terre d'avenir"" du village a été adoptée par le conseil municipal du 6 novembre 2008. Le plan d'actions ainsi que les fiches actions qui la composent en sont donc au stade de la mise en oeuvre. Mais plusieurs actions ont d'ores et déjà été engagées, notamment l'installation d'un réseau de chaleur, la mise aux normes de la cantine et l'enfouissement des lignes ...

Agenda 21 local ; Bâtiment communal ; Charte environnement ; Chauffe eau solaire ; Chaufferie bois ; Commune / Ville ; Consommation d'énergie ; Diagnostic ; Éolien ; Energie hydraulique ; Languedoc Roussillon ; Milieu rural ; Patrimoine ; Politique énergétique ; Politique environnementale ; Programme d'action ; Réalisation ; Réseau de chaleur ; Réseau électrique

... Lire [+]

V

- n° 151205

"http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/31125.htm Apres le chaos de la fin du mois de novembre, ou 250.000 personnes se sont trouvees privees d'electricite suite aux degats sur le reseau causes par la neige et la glace, les critiques sur le fournisseur d'electricite RWE ne cessent pas. Selon une premiere estimation, les degats dans le Munsterland couteront a RWE au moins 35 millions d'euros. RWE se degage de toute responsabilite, refusant de remettre en cause la qualite du reseau. D'apres Harry Roels, president de RWE, ""la catastrophe naturelle qui s'est produite etait une exception. Personne n'est a l'abri de ce genre d'evenement imprevisible"". D'apres Berthold Bonekamp, president du directoire de RWE, ""la pression a laquelle ont ete soumises certaines lignes electriques suite a la combinaison de neige fondante, de glace et de vent, n'aurait pu etre soutenue par aucun materiau utilise en Europe centrale"". Cependant, ces declarations ne parviennent pas a calmer les consommateurs qui critiquent notamment la mauvaise gestion de la crise par l'entreprise, surtout compte tenu des importants benefices qu'elle a realises au cours des derniers mois. La ministre de l'economie du Land Rhenanie-Westphalie, Christa Toben (CDU), responsable des questions energetiques, exige des eclaircissements sur l'etat du materiel utilise par RWE. Werner Roos, responsable de l'assainissement des reseaux, a confirme que 28.000 pylones sur 44.000 en tout devaient etre assainis au cours d'un programme de maintenance qui devait s'etaler sur douze ans, 7.000 ayant deja ete repares. En tout cas, ces evenements posent des questions sur la surete du reseau allemand. En effet, RWE a confirme que les deux tiers de ses 42.000 pylones (soit 28.000), ont ete concus avec des materiaux sujets a l'usure au milieu des annees soixante. E.ON et EnBW ont reconnu avoir egalement utilise les materiaux posant probleme sur les pylones de RWE. Chez E.ON, on estime que 5% seulement des 52.000 pylones electriques, peuvent presenter une menace. L'entreprise EnBW rapporte qu'un tiers de ses 22.000 pylones sont de construction anterieure a 1970. Sources : Frankfurter Rundschau - 05/12/2005 ; Welt am Sonntag - 04/12/2005 ; Die Welt - 07/12/2005 ; Financial Times Deutschland - 01/12/2005 ; Handelsblatt - 07/12/2005 ; Frankfurter Allgemeine Zeitung - 06/12/2005 "
"http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/31125.htm Apres le chaos de la fin du mois de novembre, ou 250.000 personnes se sont trouvees privees d'electricite suite aux degats sur le reseau causes par la neige et la glace, les critiques sur le fournisseur d'electricite RWE ne cessent pas. Selon une premiere estimation, les degats dans le Munsterland couteront a RWE au moins 35 millions d'euros. RWE se degage de toute responsabilite, ...

Allemagne ; Coupure d'électricité ; Fournisseur d'électricité ; Intempérie climatique ; Réseau électrique

... Lire [+]

AN EASTERN PROMISE | RE-GEN 1/06/03

Article

XXXXX

V

- n° 5

Projets contrat d'achat biogaz de méthanisation Conditions techniques et financières de raccordement aux réseaux Tarifs d'utilisation des réseaux électriques

Biogaz ; Méthanisation ; Raccordement réseau ; Réseau électrique ; Tarif d'achat

... Lire [+]

y

ARRETE EN LIGNE
Arrêté du 11 mars 2016 précisant la liste des informations devant être enregistrées dans le système d'information géographique d'un gestionnaire de réseau public d'électricité

Électricité ; Gestionnaire de réseau ; Système d'Information Géographique - SIG ; Technologie Information Communication - TIC ; Réseau électrique ; Service public

... Lire [+]

y

- n° 37 - p.17 à p.21

Alors qu'elle fait débat et se développe en Allemagne, en Italie et en Espagne, l'autoconsommation de l'électricité photovoltaïque ne fait guère d'adepte dans l'Hexagone. A cause d'un kWh électrique encore très bon marché (autour de 10 centimes d'euro) et d'un tarif d'achat, pour ce qui est du résidentiel en tout cas, qui demeure élevé !
Pourtant, quelques expériences et quelques projets pointent çà et là, le bout de leur nez. Avec une certaine pertinence.
Enquête sur une pratique qui pourrait être susceptible de redonner un élan au marché.
Alors qu'elle fait débat et se développe en Allemagne, en Italie et en Espagne, l'autoconsommation de l'électricité photovoltaïque ne fait guère d'adepte dans l'Hexagone. A cause d'un kWh électrique encore très bon marché (autour de 10 centimes d'euro) et d'un tarif d'achat, pour ce qui est du résidentiel en tout cas, qui demeure élevé !
Pourtant, quelques expériences et quelques projets pointent çà et là, le bout de leur nez. Avec une certaine ...

Solaire photovoltaïque ; Tarif d'achat ; Autoconsommation ; France ; Italie ; Espagne ; Module photovoltaïque ; Production ; Allemagne ; Installation ; Réseau électrique

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
L'opérateur d'énergies vertes Valorem inaugure Insul'grid, sa centrale test de production et stockage d'énergies renouvelables (EnR). C'est au parc Newton de Bègles (Gironde), consacré aux entreprises du secteur des EnR, qu'elle sera testée jusqu'en septembre 2017. Cette plateforme hybride (photovoltaïque, éolien, stockage) a pour objectif de rendre indépendantes, grâce aux énergies renouvelables, les îles et zones isolées qui ne sont pas connectées aux réseaux électriques continentaux.
ARTICLE EN LIGNE
L'opérateur d'énergies vertes Valorem inaugure Insul'grid, sa centrale test de production et stockage d'énergies renouvelables (EnR). C'est au parc Newton de Bègles (Gironde), consacré aux entreprises du secteur des EnR, qu'elle sera testée jusqu'en septembre 2017. Cette plateforme hybride (photovoltaïque, éolien, stockage) a pour objectif de rendre indépendantes, grâce aux énergies renouvelables, les îles et zones isolées qui ...

Solaire photovoltaïque ; Éolien ; Stockage électricité ; Généralité énergie renouvelable ; Ile ; Site isolé ; Innovation ; Généralité énergie renouvelable ; Marché de l'électricité ; Fournisseur d'électricité ; Électricité renouvelable ; Réseau électrique ; Technologie Information Communication - TIC

... Lire [+]

V

- n° 33 - p.13 à p.13

La page web Res Legal est une base de données sur les lois et les réglementations sur la production d'énergie renouvelable et sur les problèmes liés aux réseaux dans les 27 États membres de l'Union Européenne.

Technologie Information Communication - TIC ; Europe ; Généralité énergie renouvelable ; Site Internet ; Aspect financier ; Réseau électrique

... Lire [+]

2 y

- n° 45 - p.01 à p.02

La montée en puissance des productions renouvelables décentralisées révèle la fragilité du réseau électrique belge. La réponse la plus pertinente viendra-t-elle d'un simple (et coûteux) renforcement des lignes ? Ou plutôt de l'ingéniosité des opérateurs concernés ?

Belgique ; Réseau électrique ; Solaire photovoltaïque ; Transport de l'électricité ; Installation ; Caractéristique technique ; Solaire photovoltaïque ; Objectif européen ; Production d'électricité

... Lire [+]

V

- n° 220906

http://www.cyberpresse.ca/article/20060921/CPSPECIAL11/609210429/6108/CPSPECIAL11 Éric Moreault    Le Soleil    Hilbert, Wisconsin Les 4000 vaches de Kenn Buelow ne donnent pas que du lait, elles produisent aussi une énorme quantité de fumier. Mais toute cette bouse de vache n'est plus un problème depuis qu'elle produit assez d'électricité pour 300 maisons, tout en générant un intéressant revenu d'appoint. Les installations de la Holsum Dairies, au Wisconsin, sont impressionnantes. Bien sûr, dans deux bâtiments grands comme des hangars d'avions, il y a des vaches à perte de vue. Non, celles-ci ne montent pas sur des tapis roulants pour produire de l'électricité. Elles produisent naturellement l'ultime source d'énergie renouvelable : le méthane. Le méthane, principale constituante du gaz naturel, est extrait d'une cette biomasse renouvelable, gratuite et disponible en grandes quantités en tout temps : le fumier. Chaque vache en produit quatre fois son poids, environ trois tonnes par année. Comment ça marche? Le fumier descend, par gravité, vers un énorme réservoir enfoui dans le sol - le digesteur. La température y est maintenue à environ 38 degrés Celsius. Pendant 20 jours, les bactéries digèrent les composantes volatiles et génèrent le biogaz, tout en éliminant la moitié du phosphore et les agents pathogènes qui peuvent contaminer l'eau. Le biogaz alimente, en brûlant, un générateur qui produit de l'électricité. Celui-ci est raccordé aux lignes de transport de la compagnie locale. En d'autres endroits, le biogaz est purifié et envoyé par pipeline dans un réseau de gaz naturel. Les fermiers comme Kenn Buelow réalisent peu à peu les profits qu'ils peuvent tirer de ce que nos voisins du Sud appelent la cow power - que nous pouvons librement traduire par «kiloVaches-heure». La Holsum produit près de sept millions de «kiloVaches-heure» par année, avec un profit d'environ un quart de millions de dollars. Et s'attend à récolter des revenus supplémentaires en vendant à la Bourse de Chicago des crédits carbone pour la réduction de gaz à effet de serre (GES). Le digesteur coûte plus d'un million $, mais il se rentabilise généralement en cinq ans. Surtout que plusieurs États subventionnent son acquisition, parfois jusqu'à 40 % du coût, comme au Vermont. La beauté de la chose, c'est qu'il n'y a pas que le fermier qui y trouve son compte. Notre planète aussi. Cette méthode permet en effet l'élimination directe d'une source non négligeable d'émissions de GES. Le méthane est 20 fois plus dommageable que le gaz carbonique (CO2) en impact (voir autre texte). Autre avantage, le digesteur élimine jusqu'à «95 %» des odeurs. En effet. Malgré la taille industrielle des lieux et la chaleur de juillet, on «respire». Seul inconvénient, il faut un nombre important de bêtes pour rentabiliser l'opération. Mille vaches ou 2000 cochons semblent un minimum pour l'instant. Toutefois, un propriétaire d'une ferme de 200 vaches, au Vermont, a trouvé une façon d'y arriver en ajoutant dans le digesteur tout l'excédent de ses récoltes. Aide à la communauté Kenn Buelow, lui, a découvert un moyen d'aider sa communauté et d'augmenter la production d'électricité. Il permet à la municipalité de venir déverser par camions ses excédents d'égouts, lors de pluies abondantes qui causent des débordements, ce qui évite la construction supplémentaire de coûteux bassins de rétention. Ce à quoi s'employait d'ailleurs un travailleurs municipal lors de notre passage. De là à penser que le fumier des animaux de la ferme va se substituer aux autres moyens de production d'énergie, il y a un pas qu'il ne faut pas franchir. La production reste marginale - le Vermont, par exemple, vise 4 % du total à moyen terme. Mais dans un contexte où le prix du pétrole et du gaz explose et qu'on commence à voir la fin des réserves mondiales sur un horizon d'une cinquantaine d'années... Comme le disent plusieurs scientifiques, la solution à notre dépendance aux énergies fossiles et à la réduction des GES passe par la diversification des procédés de production. Le potentiel est là. Aux États-Unis, on évalue que les digesteurs en opération en ce moment empêchent les émissions de 66 000 tonnes de méthane dans l'atmosphère, tout en fournissant de l'électricité pour 20 000 domiciles. Mais à plus long terme, les quelque 70 000 fermes laitières et porcines pourraient produire assez d'énergie pour 560 000 maisons et couper 1,4 million de tonnes de méthane. Reste que dans le cas précis des vaches, les fermiers aimeraient certainement pouvoir récupérer aussi leurs éructations : les rots représentent 85 % des émissions de méthane. - - - - - - - - - - - - - - - - - Bienvenue à l'ère des kiloVaches-heure http://www.cyberpresse.ca/article/20060921/CPSPECIAL11/609210430/6108/CPSPECIAL11 Éric Moreault   Le Soleil Au Vermont, des consommateurs exigent qu'un quart, la moitié, voire la totalité de leur énergie soit produite à partir du fumier de vaches ou de cochons. Et ils payent sans sourciller cette électricité 30% plus cher. Depuis quatre ans, la Central Vermont Public Service (CVPS), l'équivalent d'Hydro-Québec, s'est lancée dans la production du cow power, qui pourrait se traduire par kiloVaches-heure. «Quand on analyse tous les bénéfices sociaux, économiques et environnementaux, on s'est dit qu'il fallait le faire», explique David Dunn, ingénieur principal en énergie et responsable du projet à la CVPS. D'ici 2010, la CVPS veut que les kiloVaches-heure soient parmi le top 10 des énergies renouvelables aux États-Unis. Et certains citoyens sont prêts à y contribuer. Ils sont environ 2500, 2 % des clients, un nombre qu'on veut doubler dans les prochaines années, qui paient leur électricité 11 cents du kWh, soit quatre cents de plus que les autres (les Québécois paient environ 6 cents du kWh). Les fermiers reçoivent cette différence pour les aider à produire de l'énergie verte. L'excédent, quand les fermiers ne répondent pas à la demande, est versé dans un fonds d'énergie renouvelable. Les fermiers ne se sont pas fait prier pour embarquer. Même si, au départ, ils étaient plus intéressés par le fait que le digesteur qui transforme le fumier en méthane élimine aussi les odeurs nauséabondes. Le programme vermontois est né de la nécessité d'avoir plus de production locale. En ce moment, un tiers de l'électricité est produit par la centrale nucléaire et un autre tiers par Hydro-Québec. Dans les deux cas, les contrats arrivent à échéance. D'où l'idée de s'affranchir le plus possible d'une dépendance aux importations d'énergie. Pour l'instant, une demi-douzaine de fermes participent. M. Dunn reconnaît que les plus gros établissements, 1000 vaches en montant, sont les plus intéressés. Mais il croit que les percées technologiques et la demande permettront d'ici peu de rentabiliser la production pour des fermes plus petites. Déjà, à la CVPS, on estime que ce programme fonctionne bien parce qu'il y a un lien important entre les clients, l'énergie produite et les retombées locales, en plus du sentiment que chacun pousse à la roue de la protection de l'environnement. Mais depuis quelques mois, un nouveau facteur rend cette énergie encore plus séduisante : la grogne populaire contre les éoliennes. «Nous avons certains problèmes. Rien n'a bougé depuis un an», reconnaît M. Dunn. Les obstacles sont les mêmes qu'au Québec : pollution visuelle, syndrome «pas dans ma cour», impact sur le tourisme, etc. - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Transformation du fumier en électricité : le Québec lève le nez http://www.cyberpresse.ca/article/20060921/CPSPECIAL11/609210431/6108/CPSPECIAL11 Éric Moreault     Le Soleil Le Québec traîne de la patte dans la transformation du fumier en électricité, une pratique largement répandue en Europe et qui s'implante de plus en plus aux États-Unis. Raisons : le prix dérisoire de l'électricité et un manque de volonté politique. «Ici, le prix (d'achat aux producteurs indépendants) n'est pas assez élevé. Ça prend de grandes capacités de production pour justifier les investissements et une volonté politique pour espérer que ce soit rentable», estime André Simard, de la firme d'ingénieurs du même nom qui offre des services d'exploitation et de mise en valeur des biogaz. Bio-Terre Systems, qui a développé une technologie adaptée à la production porcine et au climat du Québec, plaidait exactement la même chose, il y a neuf mois, lors de son passage devant la Régie de l'énergie. Et les résultats sont là : 200 kWh pour chaque mètre cube de lisier. Qui plus est, la production de biogaz est susceptible «de contribuer à accroître notre autonomie énergétique tout en réduisant substantiellement les effets négatifs de l'agriculture sur l'environnement». En fait, Hydro-Québec n'achète pas d'électricité produite à partir de la biomasse, mais on se dit «ouvert à l'idée». On signale qu'un projet-pilote, avec Bio-Terre, est en cours à Saint-Odilon, en Beauce, dans une ferme de plus 3500 porcs. La production d'électricité ne débutera pas avant 2007. On est loin du Vermont où l'équivalent de la société d'État québécoise pousse très fort sur son programme et où certains consommateurs acceptent de payer plus cher une électricité produite à partir d'une énergie renouvelable (voir autre texte). Et ainsi contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES). Pourtant, au Québec, près de 10 % des émissions de GES proviennent du secteur agricole, dont le tiers de la gestion du fumier, en grande partie liée aux 8 millions de m? de purin de porcs, l'équivalent annuel de quatre fois le Stade olympique de Montréal rempli à ras bord. Sans tomber tout de suite dans la production d'électricité, Marilou Desjardins estime qu'il serait simple d'installer des bassins couverts avec captage de biogaz. Le biogaz serait brûlé par une torchère, comme au terrain d'enfouissement de Québec à Saint-Tite-des-Caps, afin de limiter les émissions de GES, de contrôler les odeurs et de bénéficier de sous-produits. «Si c'est trop complexe, les fermiers n'embarqueront pas», croit l'ingénieure en environnement, qui a consacré son mémoire de maîtrise à la question en 2004. Mais quand ceux-ci y verront les avantages et la relative simplicité, «ils seront peut-être intéressés à aller plus loin». Bref, les digesteurs s'avèrent intéressants pour d'autres considérations que la seule production d'énergie «verte» et la réduction des impacts effet sur l'environnement. Ils constituent aussi une façon de réconcilier la population, de plus en plus urbaine, avec la production animale.
http://www.cyberpresse.ca/article/20060921/CPSPECIAL11/609210429/6108/CPSPECIAL11 Éric Moreault    Le Soleil    Hilbert, Wisconsin Les 4000 vaches de Kenn Buelow ne donnent pas que du lait, elles produisent aussi une énorme quantité de fumier. Mais toute cette bouse de vache n'est plus un problème depuis qu'elle produit assez d'électricité pour 300 maisons, tout en générant un intéressant revenu d'appoint. Les installations de la Holsum Dairies, ...

Biogaz ; Canada ; CH4 / Méthane ; Coût d'investissement ; Digesteur / Méthaniseur ; Électricité renouvelable ; Élevage animal ; Exploitation agricole ; Générateur ; Lisier / Excrément animal ; Production d'électricité ; Réalisation ; Réseau de gaz ; Réseau électrique ; Tarif d'achat

... Lire [+]

y

- n° 219 - p.10 à p.16

La loi Nome de 2010 instaure un mécanisme destiné à valoriser la disponibilté des capacités de production et d'effacement, afin de lutter dès l'hiver 2016-2017 contre la progression continue de la demande aux périodes les plus froides de l'année, cause de fragilisation du réseau français et d'une dépendance saisonnière aux importations. Explications

Production d'électricité ; Importation ; Réseau électrique ; Consommation d'électricité ; Pic de consommation ; Méthode de calcul

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Réseau électrique [327]

France [90]

Production d'électricité [79]

Éolien [74]

Généralité énergie renouvelable [74]

Solaire photovoltaïque [71]

Europe [60]

Électricité [54]

Marché de l'électricité [53]

Distribution de l'électricité [51]

Politique énergétique [47]

Électricité renouvelable [46]

RTE [44]

Collectivité locale [42]

Consommation d'électricité [41]

Transport de l'électricité [40]

Raccordement réseau [36]

Consommation d'énergie [34]

Energie hydraulique [34]

Chiffre clé [33]

EDF [33]

Libéralisation énergétique [31]

Maitrise De l'Énergie - MDE [31]

Réseau électrique intelligent [30]

Puissance installée [29]

Tarif d'achat [28]

Généralité énergie [26]

Allemagne [23]

Nucléaire [23]

Réglementation [23]

Coût d'investissement [22]

Transport [22]

Projet [21]

Raccordé réseau [21]

Solaire thermique [21]

Technologie [21]

Parc éolien [20]

Éolienne [19]

Potentiel de développement [19]

Scénario [19]

Stockage électricité [19]

Aspect financier [18]

Bâtiment [18]

Fournisseur d'électricité [18]

Offshore [18]

Prospective / Prévision [18]

Réalisation [18]

Gaz à Effet de Serre / GES [17]

Gaz naturel [17]

Géothermie [17]

Gestionnaire de réseau [17]

Aspect historique [16]

Consommateur d'électricité [16]

Démarche administrative [16]

Économie d'énergie [16]

Efficacité énergétique [16]

Haute tension [16]

Installation [16]

Perspective [16]

Prix de l'electricité [16]

Service public [16]

Biomasse [15]

Pic de consommation [15]

Recherche [15]

Réseau de gaz [15]

Sécurité [15]

Bilan énergétique [14]

Biogaz [14]

Budget [14]

Cartographie / Atlas [14]

Impact environnemental [14]

Réseau de chaleur [14]

Transition énergétique [14]

Approvisionnement [13]

Belgique [13]

Centrale thermique [13]

CO2 / Dioxyde de carbone [13]

Compteur électrique [13]

Directive européenne [13]

Énergie solaire [13]

Financement [13]

Importation [13]

Producteur d'électricité [13]

Recensement / Inventaire [13]

Rendement [13]

Batterie [12]

Charbon [12]

Commune / Ville [12]

Concession [12]

Coupure d'électricité [12]

Emploi [12]

Exportation [12]

International [12]

Investissement [12]

Maintenance / Entretien [12]

Objectif [12]

Offre et demande [12]

Texte législatif [12]

Transport de l'énergie [12]

ADEME [11]

Aide financière [11]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z