F Nous contacter

0

Documents  Inconvénient | enregistrements trouvés : 128

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 919
ISBN 1267-0545

Depuis septembre dernier, Veolia Propreté produit du biogaz carburant à partir de biogaz sde décharge sur son site de Claye-Souilly (77). Le procédé a été baptisé Méth'OD "méthane 100% Origine Déchet".

Avantage ; Biogaz ; Camion ; Carburant ; CET - Centre d'Enfouissement Technique ; CO2 evité ; Déchet ; Expérimentation ; GNL / GNV ; Ile de France ; Inconvénient ; Méthanisation ; Réalisation ; Vehicule municipal

... Lire [+]

H

- n° 62

L'éolien a ses aficionados, mais aussi ses détracteurs. Ces derniers, quelles que soient leurs motivations, n'hésitent pas à faire courir sur cette ressource inépuisable d'énergie les rumeurs les plus alarmistes, voire carrément dénigrantes. Info ou intox ? Le Facilitateur éolien répond. - Une éolienne ne tourne que 2% du temps - On ne peut pas se fier à la production variable des éoliennes - L'énergie éolienne est-elle rentable ? - Nuisances (bruit, impact paysager, effet stroboscopique, impact sur la faune, de dévaluation immobilière...) : vrai ou faux ? - Avantages et inconvénients de l'éolien.
L'éolien a ses aficionados, mais aussi ses détracteurs. Ces derniers, quelles que soient leurs motivations, n'hésitent pas à faire courir sur cette ressource inépuisable d'énergie les rumeurs les plus alarmistes, voire carrément dénigrantes. Info ou intox ? Le Facilitateur éolien répond. - Une éolienne ne tourne que 2% du temps - On ne peut pas se fier à la production variable des éoliennes - L'énergie éolienne est-elle rentable ? - Nuisances ...

Avantage ; Belgique ; Conflit / Opposition ; Éolien ; Faune ; Impact paysager ; Impact sonore ; Inconvénient ; Médiateur énergie ; Production d'électricité ; Rendement ; Rentabilité

... Lire [+]

V

- n° 30
ISBN 1774-847X

Le réseau Écobâtir vient de publier un "cahier de doléances des acteurs de l'éco-construction" mettant en avant les incohérences et dysfonctionnements existant dans l'attribution du label BBC Effinergie. Principal reproche évoqué : l'absence d'exigences sur la performance énergétique du bâti, si ce n'est le respect de la RT 2005 et une consommation primaire de 50 kWh/m2.an. Beaucoup de projets obtiennent ainsi le label sans efforts sur l'enveloppe grâce à une pompe à chaleur, comptabilisée, elle de manière très favorable. http://www.lemoniteur.fr/197-eau-energie/article/point-de-vue/696554-bbc-effinergie-des-criteres-inadequats http://www.lemoniteur.fr/197-eau-energie/article/point-de-vue/696551-bbc-effinergie-le-reseau-ecobatir-analyse-les-dysfonctionnements-du-label
Le réseau Écobâtir vient de publier un "cahier de doléances des acteurs de l'éco-construction" mettant en avant les incohérences et dysfonctionnements existant dans l'attribution du label BBC Effinergie. Principal reproche évoqué : l'absence d'exigences sur la performance énergétique du bâti, si ce n'est le respect de la RT 2005 et une consommation primaire de 50 kWh/m2.an. Beaucoup de projets obtiennent ainsi le label sans efforts sur ...

Architecture ; Bâtiment ; Bâtiment Basse Consommation - BBC ; Consommation d'énergie ; Effinergie ; Inconvénient ; Label de performance ; Label écologique ; Réglementation thermique

... Lire [+]

V

- n° 290110

Pour François Lefèvre, responsable Forêt à FNE, ''même si les projets s'appuient sur des approvisionnements mesurés, cette approche n'est que théorique car il est impossible de maîtriser la récolte. De plus, la ressource est souvent promise plusieurs fois par les fournisseurs potentiels tant que les projets ne sont pas réalisés''. Selon l'association, sur les 32 nouveaux projets, 19 s'approvisionnent uniquement en plaquettes et biomasse forestières et 6 utilisent les plaquettes forestières en complément d'une autre ressource. Cette hausse de la demande en bois énergie fait craindre à FNE une surexploitation des forêts, une concurrence d'usage du sol (agriculture et bois matériau) et finalement l'importation de bois énergie ''au détriment de l'efficacité énergétique et de la balance commerciale''. L'association regrette un ''manque de coordination entre les différentes initiatives du ministère de l'écologie et du ministère de l'agriculture concernant l'utilisation du bois'', notamment avec le programme ''1.000 chaufferies bois pour le milieu rural''. Elle demande donc ''un moratoire sur ces grands programmes afin de se donner le temps de faire le point sur la quantité de ressources réellement mobilisables dans les territoires''.
Pour François Lefèvre, responsable Forêt à FNE, ''même si les projets s'appuient sur des approvisionnements mesurés, cette approche n'est que théorique car il est impossible de maîtriser la récolte. De plus, la ressource est souvent promise plusieurs fois par les fournisseurs potentiels tant que les projets ne sont pas réalisés''. Selon l'association, sur les 32 nouveaux projets, 19 s'approvisionnent uniquement en plaquettes et biomasse ...

Appel d'offre ; Approvisionnement ; Bois déchiqueté / Plaquette ; Bois énergie ; Cogénération biomasse ; Conflit / Opposition ; Consommation de bois ; Gisement forestier ; Inconvénient ; Politique environnementale

... Lire [+]

V

- n° 729
ISBN 0750-1552

Comment s'affranchir de la perte de calories des captages géothermiques au fil des ans? Les ingénieurs de BPR-Europe proposent l'association astucieuse de capteurs souples à faible rendement et de sondes. Elle prolonge l'exploitation de l'installation et ouvre la voie à une forme de mix énergétique économiquement intéressant.

Avantage ; Différence de température ; Inconvénient ; Lorraine ; Moquette solaire ; Pompe à chaleur ; Projet ; Rendement ; Schéma de principe ; Solaire thermique ; Sonde géothermique ; Surface au sol

... Lire [+]

V

- n° 8

Pas de surcoût de l'énergie éolienne : Le Grenelle de l'environnement prévoit dans son plan de développement des énergies renouvelables une production de 59 TWh d'électricité d'origine éolienne. Pour réaliser ce programme, les investissements s'élèveraient à 22 milliards d'euros pour l'éolien terrestre et à 14 milliards d'euros pour l'éolien maritime. La rentabilité de ces nouvelles énergies est liée aux prix du baril de pétrole. Plus le baril est cher et plus les nouvelles énergies sont rentables. Avec l'hypothèse d'un baril de pétrole à 150 $ en 2020, le prix de l'électricité serait d'environ 85 $/MWh. Ainsi, l'énergie éolienne couterait 4,9 milliards d'euros de plus que l'énergie produite d'une manière conventionnelle puisque le mégawatheure éolien couterait encore 82 $/MWh en 2020. Heureusement, l'éolien est une énergie propre : cette production éviterait le rejet de 5,4 millions de tonnes de CO2 par an. Ces émissions de gaz à effet de serre ont un coût (30 € par tonne aujourd'hui, 100 € en 2030). L'avantage environnemental se chiffrerait donc à 3,9 milliards d'euros. Avec l'hypothèse d'un baril de pétrole à 150 $, le bilan global de l'énergie éolienne est donc légèrement négatif (perte de 1 milliard d'euros par rapport à une production classique). Compte tenu des incertitudes, on peut considérer que l'énergie éolienne n'est pas rentable mais qu'elle n'entraîne pas non plus de surcoût. Un bilan global négatif de l'énergie solaire Cette fois, pour réaliser le programme de développement préconisé par le grenelle, les investissements seraient de 19 milliards d'euros pour produire 5,3 TWh d'origine photovoltaïque. Comme un mégawatt électrique d'origine solaire couterait 290 € (moyenne entre 2007 et 2020), le surcoût de cette production serait de 10,8 milliards d'euros, avec la même hypothèse que précédemment sur le prix du baril de pétrole (150 $). Or l'avantage environnemental se chiffrerait à 0,5 milliard d'euros. Ainsi, le bilan global du photovoltaïque est très fortement négatif. En résumé, si cette production favorise la création d'emplois et minimise notre impact sur l'environnement, elle imposera un surcoût aux consommateurs et à l'économie française. Cela se traduira par une hausse des tarifs ainsi que par une baisse du pouvoir d'achat. Mais, plus le prix du pétrole augmentera et plus ce choix sera légitime. C'est une manière d'augmenter notre indépendance énergétique. Un tableau résume l'analyse coûts-bénéfices selon trois hypothèses d'environnement économique: L'étude : http://www.coe-rexecode.fr/public/content/download/29269/291100/version/2/file/Document-travail-12-oct2009.pdf http://www.coe-rexecode.fr/public/Analyses-et-previsions/Documents-de-travail/Evaluation-socio-economique-du-programme-de-production-d-electricite-eolienne-et-photovoltaique
Pas de surcoût de l'énergie éolienne : Le Grenelle de l'environnement prévoit dans son plan de développement des énergies renouvelables une production de 59 TWh d'électricité d'origine éolienne. Pour réaliser ce programme, les investissements s'élèveraient à 22 milliards d'euros pour l'éolien terrestre et à 14 milliards d'euros pour l'éolien maritime. La rentabilité de ces nouvelles énergies est liée aux prix du baril de pétrole. Plus le baril ...

Électricité renouvelable ; Éolien ; Étude ; Généralité énergie renouvelable ; Impact environnemental ; Inconvénient ; Investissement ; Prix du CO2 ; Prix du pétrole ; Rentabilité ; Scénario ; Solaire photovoltaïque ; Surcoût

... Lire [+]

V

- n° 54
ISBN 1634-5460

Dans un bâtiment BBC, les consommations ne doivent pas dépasser 50 kWh/m2.an en neuf et 80 kWh/m2.an après travaux en rénovation. Le label correspondant a été élaboré par l'association Effinerge et trois organismes le délivrent pour le résidentiel : Cerqual, Cequami et Promotelec. Mais la démarche du Cerqual s'adresse au logement collectif et celle du Cequami aux constructeurs de maisons individuelles. Les particuliers ont donc recours à Promotelec pour obtenir le label Performance option BBC-Effinergie.
Dans un bâtiment BBC, les consommations ne doivent pas dépasser 50 kWh/m2.an en neuf et 80 kWh/m2.an après travaux en rénovation. Le label correspondant a été élaboré par l'association Effinerge et trois organismes le délivrent pour le résidentiel : Cerqual, Cequami et Promotelec. Mais la démarche du Cerqual s'adresse au logement collectif et celle du Cequami aux constructeurs de maisons individuelles. Les particuliers ont donc recours à ...

Aide financière ; Bâtiment Basse Consommation - BBC ; Certification ; Constructeur ; Construction ; Effinergie ; Inconvénient ; Label de performance ; Logement collectif ; Maison individuelle ; Organisme ; Promoteur ; Rénovation

... Lire [+]

V

- n° 462

"C'est l'Agence suédoise de l'Energie (Energimyndigheten) qui est chargée de mettre en pratique la stratégie décidée au niveau politique. L'Agence finance notamment des projets de recherche ; trois d'entre eux ont bénéficié d'un financement de 234 millions de couronnes (environ 23 millions d'euros) en avril. La Suède a des conditions climatiques difficiles, avec des températures très basses en hiver; une grande partie de son territoire est recouvert de forêts. Ce pays cherche donc à développer de nouvelles techniques pour pouvoir construire des champs éoliens dans des zones jusqu'à présent évitées par les entrepreneurs. Vattenfall (entreprise de distribution et de production d'électricité) a ainsi inauguré cette année un parc éolien expérimental à Ryningsnäs (sud-est de la Suède), dont le but est de développer des éoliennes assez hautes pour s'affranchir de la gêne occasionnée par les arbres dans les forêts. Dans le nord du pays, c'est le froid qui pose problème et la compagnie O2 vindkompaniet à Härjedalen teste une nouvelle technique : les pales sont recouvertes d'un matériau qui a pour caractéristique de se réchauffer très rapidement sous l'effet d'un courant électrique (feuille de graphite expansé). Cette technique appelée Thermawing a déjà été utilisée pour le dégivrage des ailes d'avion et est développée par une société américaine en collaboration avec la NASA. L'opinion publique suédoise est très favorable à l'énergie éolienne. 39% des Suédois choisiraient l'éolien si le choix de la source d'électricité qu'ils consomment leur était donné. L'éolien arrive également en premier parmi les sources d'énergie à développer selon les Suédois. Ce boom ne profitera pourtant pas directement à l'industrie suédoise puisque la Suède n'a aucun grand constructeur d'éoliennes. Mais des fournisseurs comme ABB et SKF occupent de bonnes positions sur le marché des équipements pour l'éolien (générateurs ABB). Un immense projet de parc éolien a par ailleurs été lancé par Svevind (société spécialisée dans le secteur de l'énergie éolienne). L'entreprise projette de construire 1101 éoliennes dans le nord de la Suède; le projet a reçu le soutien de l'Agence suédoise de l'énergie et de l'Union européenne. La production annuelle du champ d'éoliennes pourrait atteindre 8 à 12 TWh (la production totale d'électricité éolienne en 2008 en Suède était d'environ 2 TWh). http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/60554.htm"
"C'est l'Agence suédoise de l'Energie (Energimyndigheten) qui est chargée de mettre en pratique la stratégie décidée au niveau politique. L'Agence finance notamment des projets de recherche ; trois d'entre eux ont bénéficié d'un financement de 234 millions de couronnes (environ 23 millions d'euros) en avril. La Suède a des conditions climatiques difficiles, avec des températures très basses en hiver; une grande partie de son territoire est ...

Éolien ; Gel / Givre / Froid ; Gisement forestier ; Gouvernement ; Inconvénient ; Objectif ; Politique énergétique ; Production d'électricité ; Sondage ; Suède

... Lire [+]

V

- n° 470

"Ces ampoules seront notamment remplacées par des ampoules basse consommation (ou lampes fluorescentes compactes, LFC). Une équipe de recherche au sein de l'entreprise Narva (Saxe), dirigée par Jürgen Meltke, se penche en particulier sur des LFC innovantes. La LFC présente en effet des avantages indéniables par rapport à la lampe à incandescence classique, en particulier un meilleur coefficient de performance ainsi qu'une durée de vie 6 à 15 fois plus longue. Jusqu'à 6% de la consommation d'électricité pourraient ainsi être économisés d'ici 2012, même si l'éclairage ne représente qu'1,5% de la consommation énergétique des ménages. Cependant, ces nouvelles ampoules ne rencontrent pas l'unanimité : à côté des critiques concernant le coût des LFC, leur contenance en mercure, leur taille et leur esthétique moins adaptées, leur pollution électronique et leur scintillement, leur lumière incommode et blafarde dérange de nombreux détracteurs, notamment en Allemagne et dans d'autres pays du Nord de l'Europe. La lumière des ampoules à incandescence classiques est un mélange de toutes les longueurs d'onde visibles et une prédominance du rouge la fait ressentir comme ""chaude"". Au contraire, les LFC sont des tubes lumineux enroulés, à l'intérieur desquels des atomes de mercure excités par une haute tension émettent des rayonnements ultraviolets, transformés sur la cloison interne de la lampe en lumière visible grâce à des substances fluorescentes. Chaque substance n'étant fluorescente que dans une longueur d'onde donnée, la lumière de la LFC ne consiste pas en un spectre continu, mais en longueurs d'ondes discrètes, présentant ainsi une couleur dite ""froide"". Jürgen Meltke, responsable du développement de Narva dans les LFC produisant une ""lumière chaude"", note que seule la substance luminescente transformant le rayonnement UV en lumière visible intervient dans la perception finale de l'oeil. Ainsi, son équipe combine 3 substances fluorescentes selon le système RGB : ""Grâce à la combinaison du rouge, du vert et du bleu, nous pouvons créer toutes les couleurs désirées."" Il se focalise sur la luminosité : ""La lumière n'est pas seulement un produit technique, mais aussi biologique"". Il a été constaté depuis quelques années qu'il existe dans l'oeil humain une 3ème sorte de récepteurs [6], les ""cellules ganglionnaires photosensitives"". Elles sont responsables du contrôle du rythme jour-nuit et d'hormones importantes, influençant entre autres les émissions de mélatonine, hormone du sommeil, et de cortisone, hormone du stress. Ces photorécepteurs s'adaptent ainsi au rythme quotidien du soleil : la lumière bleue du milieu de journée réveille et rend performant ; le soleil rougissant du soir déclenche au contraire le signal de la détente. Ils sont aussi rendus responsables de l'effet antidépresseur de la lumière du soleil : leur sensibilité atteint un pic dans le domaine bleu-violet - là où le spectre de la LFC atteint un maximum peu habituel. D'après des recherches effectuées sur des écoliers, il a aussi été établi que la composition spectrale de la lumière influence la capacité de concentration et le potentiel agressif. L'inventeur des ampoules à incandescence Edison a mis à disposition de l'humanité la chaude lumière du soir, avec une température de couleur de 2 500 à 2 600 K. Les LFC ordinaires émettent une lumière peu confortable entre 3 000 et 4 000 K, car l'accent a été mis sur les économies de prix et d'énergie. Au contraire, les LFC développées par M. Meltke brillent de façon nettement plus chaude, à 2 700 K. Selon le développeur, l'aspect sanitaire des moyens d'éclairage devrait prendre une importance croissante et peut-être s'insérer dans des normes législatives. Cependant, la lumière parfaite n'existe pas dans la réalité. L'organisme humain a besoin de fluctuations de lumière pour fonctionner de façon optimale. ""Nous avons besoin de systèmes d'éclairage intelligents, susceptibles de donner selon le besoin de la lumière froide ou chaude"", selon M. Meltke. Cet effet serait possible avec la combinaison de plusieurs tubes fluorescents. http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/60499.htm"
"Ces ampoules seront notamment remplacées par des ampoules basse consommation (ou lampes fluorescentes compactes, LFC). Une équipe de recherche au sein de l'entreprise Narva (Saxe), dirigée par Jürgen Meltke, se penche en particulier sur des LFC innovantes. La LFC présente en effet des avantages indéniables par rapport à la lampe à incandescence classique, en particulier un meilleur coefficient de performance ainsi qu'une durée de vie 6 à 15 ...

Allemagne ; Avantage ; Confort visuel ; Éclairage ; Inconvénient ; Innovation ; Lampe basse consommation ; Luminosité ; Recherche

... Lire [+]

V

- n° 5

Dur comme du béton dit l'expression. Il va peut-être falloir la revoir. En effet, sous certaines conditions, le béton peut gonfler puis se fissurer spontanément. La cause : une réaction chimique liée à la composition de ce matériau. Certains barrages suisses sont également concernés et font l'objet d'une haute surveillance. En dernier recours, un ouvrage peut être démoli par mesure de prévention. C'est ce qui est prévu pour le barrage de Serra dans le Haut-Valais dont un nouveau mur de retenue devrait être érigé avant la fin 2010. http://www.bfe.admin.ch/barrages
Dur comme du béton dit l'expression. Il va peut-être falloir la revoir. En effet, sous certaines conditions, le béton peut gonfler puis se fissurer spontanément. La cause : une réaction chimique liée à la composition de ce matériau. Certains barrages suisses sont également concernés et font l'objet d'une haute surveillance. En dernier recours, un ouvrage peut être démoli par mesure de prévention. C'est ce qui est prévu pour le barrage de Serra ...

Barrage hydraulique ; Energie hydraulique ; Inconvénient ; Rénovation ; Risque ; Suisse

... Lire [+]

V

- n° 441
ISBN 1267-8066

Une centaine d'euros économisés sur sa facture annuelle. C'est ce que promettent certains nouveaux fournisseurs. Est-ce suffisant pour abandonner les confortables EDF et GDF-Suez ? Ce n'est pas évident. 17 offres d'énergie passées en revue, 10 offres d'électricité et 7 offres de gaz.

Abonnement / Tarif EDF ; Avantage ; Consommateur d'électricité ; Électricité renouvelable ; Fournisseur d'électricité ; Fournisseur d'énergie ; Inconvénient ; Offre électrique ; Prix de l'electricité ; Prix de l'énergie ; Prix du gaz ; Recensement / Inventaire ; Tarif réglementé

... Lire [+]

V

- n° 432

L'accord de développement conjoint (JDA) signé par les deux entreprises prévoit le partage d'une plate-forme technologique et de capacités opérationnelles pour démontrer la viabilité commerciale à grande échelle d'un procédé de fermentation à partir de micro-organismes. Cette méthode est éprouvée par Martek depuis 20 ans, et utilisée dans d'autres domaines. La canne et sucre et ses déchets seront employés comme matière première. 10 millions de dollars seront investis par BP pour la phase initiale du projet. La compagnie britannique s'intéresse en parallèle à la production d'éthanol cellulosique, et de biobuthanol à partir de déchets agricoles. En revanche, le groupe britannique a renoncé, en juillet dernier, à tirer parti du jatropha en raison de la forte consommation d'eau de la plante.
L'accord de développement conjoint (JDA) signé par les deux entreprises prévoit le partage d'une plate-forme technologique et de capacités opérationnelles pour démontrer la viabilité commerciale à grande échelle d'un procédé de fermentation à partir de micro-organismes. Cette méthode est éprouvée par Martek depuis 20 ans, et utilisée dans d'autres domaines. La canne et sucre et ses déchets seront employés comme matière première. 10 millions de ...

Agrocarburant ; Angleterre ; Biocarburant ; Biomasse ligno-cellulosique ; Canne à sucre ; Compagnie pétrolière ; Déchet agricole ; États Unis ; Inconvénient ; Jatropha ; Projet

... Lire [+]

V

- n° 911
ISBN 1267-0545

Le promoteur retenu, dont le projet privilégie les EnR a bénéficié d'un rabais de 50% sur le prix du foncier. Pourtant le promoteur dénonce un surcoût de construction de 40%. Et la RT 2005 pénalise le recours aux Enr comme source d'énergie principale pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire. Premier point contesté, le coefficient de conversion d'énergie appliqué aux matériels électriques qui font fonctionner les Enr. En France, pour les EnR, ce coefficient de conversion entre l'énergie primaire et l'énergie finale est de 2,58, alors qu'il est de 1 pour le gaz. La réglementation actuelle n'est pas adaptée non plus à l'isolation par l'extérieur.
Le promoteur retenu, dont le projet privilégie les EnR a bénéficié d'un rabais de 50% sur le prix du foncier. Pourtant le promoteur dénonce un surcoût de construction de 40%. Et la RT 2005 pénalise le recours aux Enr comme source d'énergie principale pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire. Premier point contesté, le coefficient de conversion d'énergie appliqué aux matériels électriques qui font fonctionner les Enr. En France, pour les EnR, ...

Diagnostic Performance Énergétique - DPE ; Étiquette énergie ; Généralité énergie renouvelable ; Inconvénient ; Isolation extérieure ; Réglementation thermique ; Rendement

... Lire [+]

V

- n° 27
ISBN 1774-847X

Très efficace pour réduire, ou mieux effacer la consommation électrique des logements, le photovoltaïque est en pleine ascension. Il est même incontournable pour les bâtiments à énergie positive. L'engouement pour l'électricité solaire ne vient pas seulement d'une prise de conscience écologique des Français, mais aussi de l'effet d'aubaine des aides financières de l'État. En particulier, du tarif d'achat du courant solaire, très incitatif. Or celui-ci étant conditionné à l'intégration architecturale des capteurs, les industriels du photovoltaïque ont développé une gamme de matériel adaptée à toutes les situations. Mais le rendu visuel, les perfomances et le prix sont sensiblement différents.
Très efficace pour réduire, ou mieux effacer la consommation électrique des logements, le photovoltaïque est en pleine ascension. Il est même incontournable pour les bâtiments à énergie positive. L'engouement pour l'électricité solaire ne vient pas seulement d'une prise de conscience écologique des Français, mais aussi de l'effet d'aubaine des aides financières de l'État. En particulier, du tarif d'achat du courant solaire, très incitatif. Or ...

Avantage ; Chiffre clé ; Couche mince ; Coût d'investissement ; Durée de vie ; Grenelle de l'environnement ; Inconvénient ; Intégration architecturale ; Membrane photovoltaïque ; Objectif ; Puissance installée ; Recensement / Inventaire ; Silicium ; Solaire photovoltaïque ; Technologie ; Tuile solaire

... Lire [+]

V

- n° 8

"La Jatropha curcas commence à se faire connaître progressivement. La culture de cet ""or vert du désert"" qui peut produire du biocarburant, un produit pouvant révolutionner le monde du pétrole serait assurée d'avenir prometteur."

Biocarburant ; Culture énergétique ; Huile végétale ; Inconvénient ; Jatropha ; Madagascar

... Lire [+]

V

- n° 110609

- L'inépuisable énergie solaire - Principes généraux de climatisation - Les systèmes fermés : les machines à sorption - Les systèmes ouverts : la dessication/évaporation - Installations déjà existantes - Avantages et inconvénients de la technique - Am...

Avantage ; Climatisation solaire ; Énergie solaire ; Fonds chaleur ; France ; Gisement solaire ; Guadeloupe ; Inconvénient ; Languedoc Roussillon ; Machine à absorption ; Principe de fonctionnement ; Réalisation ; Rhône Alpes ; Schéma de principe ; Système a dessiccation

... Lire [+]

V

- n° 180609

Pourtant, de nombreuses expériences menées à grande échelle ont démontré que la culture de cette plante « miraculeuse » n'était pas si facile que ça. Alors que s'est déroulé le sommet mondial du jatropha au Swaziland, les Amis de la Terre viennent de publier un rapport montrant que la culture de cette plante contrairement au « miracle » annoncé, pourrait se faire au détriment de la production alimentaire du fait de la concurrence pour la terre et l'eau, annonce l'association dans un communiqué. De ce fait, l'association demande à l'Union européenne de prendre en compte les impacts du jatropha dans l'étude qu'elle mènera en 2010 sur les changements d'affectation des sols à cause des agrocarburants, et de réviser son objectif d'incorporation de 10% en conséquence.
Pourtant, de nombreuses expériences menées à grande échelle ont démontré que la culture de cette plante « miraculeuse » n'était pas si facile que ça. Alors que s'est déroulé le sommet mondial du jatropha au Swaziland, les Amis de la Terre viennent de publier un rapport montrant que la culture de cette plante contrairement au « miracle » annoncé, pourrait se faire au détriment de la production alimentaire du fait de la concurrence pour la terre ...

Agroalimentaire ; Biocarburant ; Conférence / Colloque ; Culture énergétique ; Étude ; Huile végétale ; Inconvénient ; Jatropha

... Lire [+]

V

- n° 429
ISBN 0292-1731

Les produits minces réfléchissant utilisés comme isolants divisent les industriels car certains leur prêtent des superformances thermiques. Afin de promouvoir les véritables avantages de ces nouvelles technologies, une association a été spécifiquement créée. Parallèlemnt, le CSTB a émis des avis techniques sur les réelles performances de plusieurs produits.

Association ; Avantage ; Avis technique ; Coefficient d'isolation ; CSTB ; Film mince réfléchissant ; Inconvénient ; Isolant thermique

... Lire [+]

V

- n° 4

Petites centrales hydroélectriques tendraient à se développer. Quels sont les inconvénients attendus de ces systèmes ?

Avantage ; Avantage fiscal ; Chiffre d'Affaire ; Collectivité locale ; Coût d'investissement ; Exploitation ; Historique ; Energie hydraulique ; Inconvénient ; Réalisation ; Rentabilité ; Rhône Alpes ; Taxe foncière ; Temps de retour

... Lire [+]

H

- n° 12

Du coûteux platine dans la pile, trois fois moins d'énergie dans le réservoir, 70% de pertes énergétiques dues à l'électrolyse de l'eau, au transport et à la compression de l'hydrogène, une masse 40% supérieure à celle d'un véhicule classique équivalent... Les premières voitures à hydrogène accumulent décidément les tares !

Automobile ; Hydrogène ; Inconvénient ; Pile à combustible ; Véhicule alternatif ; Véhicule électrique

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Inconvénient [128]

Avantage [91]

Biocarburant [31]

Coût d'investissement [29]

France [27]

Éolien [25]

Réalisation [25]

Solaire photovoltaïque [24]

Pompe à chaleur [23]

Bois énergie [22]

Généralité énergie renouvelable [22]

Impact environnemental [22]

Biomasse [20]

Aide financière [18]

Rendement [17]

Appareil de chauffage [14]

Biogaz [14]

Chiffre clé [14]

Culture énergétique [14]

Chauffage [13]

Consommation d'énergie [13]

Géothermie [13]

Marché français [13]

Principe de fonctionnement [13]

Production d'électricité [13]

Bilan énergétique [12]

Energie hydraulique [12]

Granulé bois [12]

Potentiel de développement [12]

Schéma de principe [12]

Dimensionnement [11]

Eau chaude sanitaire - ECS [11]

Éthanol [11]

Historique [11]

Politique énergétique [11]

Solaire thermique [11]

Gaz à Effet de Serre / GES [10]

International [10]

Milieu agricole [10]

Programme de développement [10]

Recensement / Inventaire [10]

Recherche [10]

Allemagne [9]

Bois déchiqueté / Plaquette [9]

Chauffage bois [9]

Électricité renouvelable [9]

Énergie grise [9]

Europe [9]

Huile végétale [9]

Logement [9]

Maintenance / Entretien [9]

Matériau de construction [9]

Performance énergétique [9]

Rentabilité [9]

Caractéristique technique [8]

Chaudière bois [8]

CO2 / Dioxyde de carbone [8]

Donnée économique [8]

Économie d'énergie [8]

Énergie solaire [8]

Ile de France [8]

Isolation [8]

Méthanisation [8]

Objectif [8]

Poêle à bois [8]

Pollution de l'air [8]

Prix de l'énergie [8]

Puissance installée [8]

Technologie [8]

Bâtiment [7]

Bûche de bois [7]

Céréale [7]

Climatisation / Rafraîchissement [7]

Combustible [7]

Efficacité énergétique [7]

Isolant thermique [7]

Particulier / Ménage [7]

Prix du bois [7]

Réglementation [7]

Rénovation [7]

Réserve / Ressource energétique [7]

Tarif d'achat [7]

Transport [7]

Ventilation [7]

Aspect financier [6]

Bilan environnemental [6]

Cartographie / Atlas [6]

Certification [6]

Choix de l'énergie [6]

Coefficient d'isolation [6]

Consommation d'électricité [6]

COP - Coefficient de Performance [6]

Déchet [6]

Définition [6]

Effet de serre [6]

Emploi [6]

Energie fossile [6]

États Unis [6]

Étude [6]

Fournisseur / Distributeur [6]

Généralité énergie [6]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z