F Nous contacter

0

Documents  Actionnaire / Action | enregistrements trouvés : 38

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 1693
ISBN 1163-2720

Goutte d'eau dans l'océan financier, des particuliers engagent directement leur épargne dans la création d'entreprises locales et de nouvelles solutions alternatives environnementales. Un phénomène qui s'intensifie et montre qu'une voie d'investissement plus solidaire est possible.

Actionnaire / Action ; Création entreprise ; Épargne solidaire ; Investissement ; Investissement collectif

... Lire [+]

H

- n° 24
ISBN 1769-3861

Facilasol a fini par concrétiser ses projets par la signature d'un programme de mise en oeuvre de 37 centrales solaires photovoltaïques de tailles moyennes, intégrées en toiture sur des bâtiments industriels. Cette commande pour une puissance totale de 5 MW est assortie d'une option portant sur 5 MW supplémentaires. Facilasol a déjà engagé la réalisation des 15 premières centrales du programme, réparties en Bretagne, Pays de la Loire et Poitou-Charentes. 4 sont actives et connectées au réseau EDF.
Facilasol a fini par concrétiser ses projets par la signature d'un programme de mise en oeuvre de 37 centrales solaires photovoltaïques de tailles moyennes, intégrées en toiture sur des bâtiments industriels. Cette commande pour une puissance totale de 5 MW est assortie d'une option portant sur 5 MW supplémentaires. Facilasol a déjà engagé la réalisation des 15 premières centrales du programme, réparties en Bretagne, Pays de la Loire et ...

Actionnaire / Action ; Bâtiment industriel ; Bretagne ; Centrale photovoltaïque ; Chiffre d'Affaire ; Intégration architecturale ; Pays de la Loire ; Poitou Charentes ; Programme d'action ; Projet ; Puissance installée ; Réalisation ; Société / Compagnie ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

H

- n° 24 - p.17 à p.25
ISBN 1769-3861

Longtemps l'apanage de quelques baba-cools utopistes, l'énergie solaire, notamment photovoltaïque, est tombée dans les mains des pontes de la finance à l'été 2006, lorsque les tarifs d'achat sont entrés en vigueur. Il faut dire que le tarif intégré français est alors devenu l'un des plus attractifs du monde. De quoi attirer les investisseurs sans par ailleurs les diaboliser. Les filières nouvelles et innovantes ont besoin d'argent pour se développer. Cependant aujourd'hui, entre la baisse conjuguée du prix des modules et les effets d'aubaine dûs au tarif intégré conjugué à la défiscalisation façon loi TEPA (Travail Emploi Pouvoir d'Achat), certains s'émeuvent de voir des investisseurs tirés particulièrement bien leur épingle du jeu; sans trop de risques, grâce en partie à la contribution du consommateur lambda d'électricité qui alimente la fameuse CSPE (Contribution au Service Public de l'Électricité), source de financement du solaire photovoltaïque. Vous avez dit injustice ? D'aucuns n'hésitent lus à l'affirmer. C'est le cas du sénateur de Champagne s'est ému de cette situation auprès de la ministre de l'Économie et des Finances. L'association Hespul n'hésite d'ailleurs pas à tirer la sonnette d'alarme. Entre défiscalisation des TRI (Taux de Rentabilité Interne) dépassant l'entendement et loyers somptuaires payés aux propriétaires de toitures, la spéculation sur le solaire photovoltaïque commence à sérieusement écorner l'image d'une énergie qui dispose pourtant d'un capital sympathie sans équivalent auprès du grand public. Mais le capital se moque bien de la sympathie. Superposé au tarif, le dispositif de la loi TEPA n'est-il pas de trop ? - Des TRI de 25% à 30 % - Des investissements sans risque ? - Le photovoltaïque est capitalistique et ne se développera pas avec l'air du temps - Des locations de toitures comme autant de rentes somptuaires.
Longtemps l'apanage de quelques baba-cools utopistes, l'énergie solaire, notamment photovoltaïque, est tombée dans les mains des pontes de la finance à l'été 2006, lorsque les tarifs d'achat sont entrés en vigueur. Il faut dire que le tarif intégré français est alors devenu l'un des plus attractifs du monde. De quoi attirer les investisseurs sans par ailleurs les diaboliser. Les filières nouvelles et innovantes ont besoin d'argent pour se ...

Actionnaire / Action ; Aspect financier ; Entreprise ; Investissement ; Location ; Rentabilité ; Solaire photovoltaïque ; Tarif d'achat ; Toiture

... Lire [+]

V

- n° 1683
ISBN 1163-2720

Les trophées Éco-Actions, le concours de dévelloppement durable à destination des collectivités locales, sont organisés depuis 19 ans maintenant par l'association Les Éco Maires et constituent une véritable vitrine des actions locales en matière d'environnement et de développement durable. - 1er prix : Mellé (35), un village durable exemplaire. - 2è Prix ex aequo : Lambesc (13), Vivre l'énergie autrement et Mende (48), un réseau de chaleur à l'échelle de la Ville http://www.ecomaires.com/index.php?id=35
Les trophées Éco-Actions, le concours de dévelloppement durable à destination des collectivités locales, sont organisés depuis 19 ans maintenant par l'association Les Éco Maires et constituent une véritable vitrine des actions locales en matière d'environnement et de développement durable. - 1er prix : Mellé (35), un village durable exemplaire. - 2è Prix ex aequo : Lambesc (13), Vivre l'énergie autrement et Mende (48), un réseau de chaleur à ...

Actionnaire / Action ; Collectivité locale ; Concours / Trophée ; Développement durable

... Lire [+]

V

- n° 517

D'une puissance prévue d'environ 10,5 MWc, soit l'équivalent de l'électricité consommée par plus de 5 000 foyers, cette centrale représentera le plus grand projet photovoltaïque du Lot et l'un des premiers de la région Midi-Pyrénées. La production de la centrale photovoltaïque, qui sera intégralement réinjectée dans le réseau EDF, devrait permettre d'économiser 1 300 tonnes de CO2 chaque année, ce qui équivaut à 5 millions de kilomètres parcourus en voiture. Selon la société, "l'installation de centrales photovoltaïques permet de redynamiser des zones sans autre avenir économique : terrains pollués, friches industrielles, carrières à réhabiliter, parkings.... et offre ensuite l'opportunité d'investir dans ces projets qui présentent un couple risque / rentabilité extrêmement attractif". Photosol gère l'ensemble du projet, depuis la sécurisation des sites propices, le suivi des études en vue de l'obtention des autorisations administratives, le montage du financement, la construction et l'exploitation des centrales. Le montant de l'investissement global est estimé à 35 millions d'euros, intégralement financé par Photosol et ses partenaires financiers via la holding Photosol Invest Energie 2009** , notamment. Photosol dispose actuellement d'un portefeuille de plus d'une vingtaine de projets en étude et développement (supérieur à 450 MWc) dans toute la France, sur des sites sécurisés et sélectionnés selon les critères d'exigence du photovoltaïque. Calendrier de l'opération et modalités de souscription : Statut : Société Anonyme faisant offre au public Réduction de l'Impôt sur le Revenu 25% du montant investi, prime d'émission incluse Titres non éligibles au PEA, ni à la réduction d'ISF au titre de la loi TEPA Prix de l'action 105€ Dont prime d'émission 5€ Droits d'entrée, frais de dossier... 0% Droit de sortie 0% Date limite de souscription 15 décembre 2009 ** La holding agréée par l'AMF et dédiée à l'exploitation de centrales photovoltaïques, permet au souscripteur, personne physique redevable de l'Impôt sur le Revenu, de participer à la croissance d'un secteur en fort développement, soutenu par les pouvoirs publics. En effet, cet investissement permet de réduire son impôt sur le revenu de 25% des montants investis tout en profitant de la rentabilité et de la sécurité des projets photovoltaïques. Vous avez jusqu'au 15 décembre 2009, pour souscrire via des Bons de Souscription d'Actions (BSA) gratuits. Retrouvez toute l'information sur : http://www.photosol-invest.fr
D'une puissance prévue d'environ 10,5 MWc, soit l'équivalent de l'électricité consommée par plus de 5 000 foyers, cette centrale représentera le plus grand projet photovoltaïque du Lot et l'un des premiers de la région Midi-Pyrénées. La production de la centrale photovoltaïque, qui sera intégralement réinjectée dans le réseau EDF, devrait permettre d'économiser 1 300 tonnes de CO2 chaque année, ce qui équivaut à 5 millions de kilomètres ...

Actionnaire / Action ; Centrale photovoltaïque ; Coût d'investissement ; Fonds d'investissement ; Investissement collectif ; Investissement privé ; Midi Pyrénées ; Projet ; Société d'exploitation ; Société financière

... Lire [+]

V

- n° 27
ISBN 1773-0339

Le secteur des énergies renouvelables fait preuve d'un dynamisme enviable en ces temps de crise. Toutes fois comment investir dans des projets énergies renouvelables ? Quels sont les leviers d'actions, les subventions et autres exonérations fiscales? Qui a le plus grand pouvoir d'action ? - Pourquoi investir dans les énergies renouvelables ? - Un réseau d'acteurs publics et para publics spécialisés et compétents - Des possibilités de financement variées selon les porteurs de projet - Le montage juridique et financier d'une chaufferie communale au bois énergie : exemple de La Rivière (38) - Le photovoltaïque, une source de revenu complémentaire ? - L'éolien : nouvel eldorado ?
Le secteur des énergies renouvelables fait preuve d'un dynamisme enviable en ces temps de crise. Toutes fois comment investir dans des projets énergies renouvelables ? Quels sont les leviers d'actions, les subventions et autres exonérations fiscales? Qui a le plus grand pouvoir d'action ? - Pourquoi investir dans les énergies renouvelables ? - Un réseau d'acteurs publics et para publics spécialisés et compétents - Des possibilités de financement ...

Actionnaire / Action ; Aide financière ; Appel à projet ; Avantage fiscal ; Certificat d'économie d'énergie ; Chaufferie bois ; Collectivité locale ; Conseil général ; Conseil régional ; Contrat Performance Énergétique - CPE ; Crédit d'impôt ; Entreprise ; Éolien ; Financement ; Fonds d'investissement ; Généralité énergie renouvelable ; Groupement d'achat ; Investissement ; Particulier / Ménage ; Projet ; Réalisation ; Rentabilité ; Rhône Alpes ; Sécurité ; Société financière ; Solaire photovoltaïque ; Tarif d'achat ; TVA

... Lire [+]

V

- n° 502

A cet effet, les deux entités vont créer une co-entreprise du nom d'Aérowatt Energies. Cette dernière permettra de participer au développement de la production d'énergie éolienne en outre-mer et de réaliser des projets photovoltaïques intégrés au bâti sur grandes toitures en métropole. Aérowatt deviendra l'actionnaire majoritaire et l'opérateur industriel des projets. La Caisse des Dépôts quant à elle prendra une participation de 35% dans le capital de cette structure, en contrepartie d'un investissement de 9 millions d'euros réalisé selon l'avancement des projets. L'ensemble des opérations envisagées représente une puissance installée potentielle de 60 MW. Le protocole d'accord prévoit l'intégration, dans un premier temps, de 5 centrales développées par Aérowatt, d'une puissance totale de 11 MW : - Parc éolien de Mont-Dore (Nouvelle-Calédonie), d'une puissance totale de 5 MW, dont la construction sera - Parc éolien de Désirade (Guadeloupe), en cours de « repowering » pour atteindre une puissance totale de 1,4 MW, - Centrale photovoltaïque Vinipolis, à Florensac (Hérault), de 0,3 MWc, - Centrale photovoltaïque d'Orange Porte Sud (Vaucluse), qui doit être livrée durant l'hiver prochain, d'une puissance totale de 2,2 MWc, - Centrales photovoltaïques intégrées à des quais de messagerie, en Métropole, pour une puissance cumulée totale de 2,2 MWc. Pour cette première tranche, l'apport en fonds propres de la Caisse des Dépôts sera de 2,7 ME.
A cet effet, les deux entités vont créer une co-entreprise du nom d'Aérowatt Energies. Cette dernière permettra de participer au développement de la production d'énergie éolienne en outre-mer et de réaliser des projets photovoltaïques intégrés au bâti sur grandes toitures en métropole. Aérowatt deviendra l'actionnaire majoritaire et l'opérateur industriel des projets. La Caisse des Dépôts quant à elle prendra une participation de 35% dans le ...

Actionnaire / Action ; Centrale solaire ; Dom Tom ; Entreprise ; Exploitation ; Financement ; France ; Guadeloupe ; Investissement ; Languedoc Roussillon ; Nouvelle-Calédonie ; Parc éolien ; Partenariat ; Producteur d'électricité ; Société d'exploitation ; Société financière

... Lire [+]

V

- n° 170909

Le 10 septembre dernier, ont commencé les travaux de construction d'une usine de méthanisation sur le territoire de la communauté de communes du Mené dans les Côtes d'Armor. Baptisé Geotexia, le projet a été initié par des habitants regroupés au sein de l'association Mené Initiatives Rurales. Il a très vite reçu l'appui des 32 agriculteurs de la coopérative CUMA Mené Energie en manque de place pour l'épandage de leurs effluents. Ces derniers, épaulés par l'Association d'Initiatives Locales pour l'Energie et l'Environnement et l'Ademe, ont à leur tour réussi à convaincre les industries agroalimentaires de la région de traiter ensemble leurs effluents et co-produits. Après 10 ans de montage technique et administratif, de réunions publiques et de discussions avec les associations de protection de l'environnement et les riverains, la réflexion aboutit aujourd'hui à la construction d'une usine de méthanisation capable d'accueillir à la fois des déchets organiques d'origines agricoles, municipales et industrielles. Au total, l'usine Géotexia accueillera 75.000 tonnes de déchets dont 35.000 tonnes de lisiers et 40.000 tonnes de matières d'agro-industries et de collectivités. Ces déchets seront mélangés dans un méthaniseur. L'unité de traitement permettra de valoriser les déchets sous forme de biogaz qui alimentera deux turbines de production d'électricité de 1,3 MW. Cette électricité sera revendue à EDF et injectée sur le réseau. Le résidu de la méthanisation (digestat) sera ensuite centrifugé. La partie solide sera valorisée sous forme de compost. Au final, l'unité de traitement devrait en produire 7.000 tonnes par an. La partie liquide (3.000 tonnes par an) sera quant à elle épurée sur place. Avec une teneur en nitrates inférieure à 10 mg/l, cette eau devrait servir à irriguer 14 hectares de cultures énergétiques pérennes, principalement des taillis à très courte rotation de saule. Ces plantations serviront à l'alimentation de chaufferies bois industrielles locales. Le projet Geotexia est porté par trois actionnaires regroupés au sein d'une société du même nom Geotexia Mené : la Cuma Mené Energie (34%), le groupe IDEX (32%) qui sera également l'exploitant de l'usine et la Caisse des dépôts et consignations (34%). 14,6 millions d'euros sont nécessaires à la réalisation de l'usine. L'Ademe, l'Agence de l'eau et le Feder subventionnent le projet à hauteur de 29% des investissements. Le reste sera financé par l'emprunt (Crédit agricole, Crédit Mutuel de Bretagne, OSEO et le Crédit Coopératif). Le Conseil Régional de Bretagne et le Conseil Général des Côtes d'Armor ont garanti les emprunts à hauteur de 1 million d'euros et la communauté de communes du Mené a cédé le terrain de construction à Géotexia. L'exploitation du site débutera en mai 2011 pour un chiffre d'affaires prévisionnel de 4 millions d'euros avec 4 salariés au démarrage. La méthanisation collective encore rare en France : L'usine Geotexia sera l'une des premières en France à mettre en application le principe de la « méthanisation collective » ou « centralisée ». Outre les avantages intrinsèques à la méthanisation que sont la production d'énergie renouvelable, la limitation des émissions de gaz à effet de serre et notamment du méthane et le retour au sol de la matière organique, la méthanisation collective est particulièrement intéressante pour les élevages et entreprises de petite et moyenne taille, pour lesquelles une solution individuelle performante est hors de portée financière. Les économies d'échelle qu'elle permet améliorent la rentabilité économique des projets, l'un des principaux freins au développement de la méthanisation en France. Toutefois, il ne faut pas perdre de vue que ces installations sont des équipements industriels qui peuvent avoir des impacts sur leur environnement au même titre qu'une usine de traitement classique. La mutualisation des déchets va souvent de pair avec des installations de grandes tailles qui nécessitent les autorisations adéquates et par conséquent des montages administratifs plus longs. Une taille conséquente peut également inquiéter les riverains. Un projet similaire prévu en 2004 à Lannilis dans le Finistère a d'ailleurs été avorté face à la colère des habitants. Cette usine aurait traité plus du double de lisier et de déchets que ce qui est prévu pour Géotexia. Près d'une soixantaine d'agriculteurs y étaient associés.
Le 10 septembre dernier, ont commencé les travaux de construction d'une usine de méthanisation sur le territoire de la communauté de communes du Mené dans les Côtes d'Armor. Baptisé Geotexia, le projet a été initié par des habitants regroupés au sein de l'association Mené Initiatives Rurales. Il a très vite reçu l'appui des 32 agriculteurs de la coopérative CUMA Mené Energie en manque de place pour l'épandage de leurs effluents. Ces derniers, ...

Actionnaire / Action ; Agriculteur ; Agroalimentaire ; Biogaz ; Bretagne ; Chaufferie bois ; Collectivité locale ; Commune / Ville ; Concertation sociale ; Coopérative ; Coproduit / Sous-produit ; Coût d'investissement ; Déchet ; Déchet agricole ; Déchet industriel ; Déchet ménager ; Déchet organique ; Effluent ; Exploitation ; Industrie ; Installation collective ; Lisier / Excrément animal ; Production d'électricité ; Réalisation ; Société d'exploitation ; Tailli Courte Rotation - TCR / TTCR ; Turbine à gaz ; Usine de méthanisation

... Lire [+]

V

- n° 3140
ISBN 0042-126

Selon le cabinet Clean Edge, le chiffre d'affaires mondial des marchés du solaire, de l'éolien, de la biomasse.... a grimpé de 53 % en 2008, atteignant 115,9 milliards de dollars, contre 75,8 milliards en 2007. L'éolien seul a dépassé 50 milliards de dollars.

Actionnaire / Action ; Chiffre clé ; Chiffre d'Affaire ; Entreprise ; Éolien ; Généralité énergie renouvelable ; International ; Investissement ; Marché mondial ; Prospective / Prévision

... Lire [+]

V

- n° 21
ISBN 1769-3861

En bourse les valeurs vertes ont été portées par l'optimisme entre 2005 et 2007. Prix du pétrole et tropisme environnemental oblige. En 2008, l'indice WilderHill Clean Energy, qui regroupe des valeurs solaires dites d'avenir, comme les américains SunPower et First Solar, s'est effondré de plus de 70 %.

Actionnaire / Action ; Entreprise ; Industrie ; Secteur industriel ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 189
ISBN 0295-5873

"Les personnes soumises à l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) peuvent désormais réduire leur prélèvement en prenant des participations dans des PME, selon la loi Tepa (loi Travail, emploi, pouvoir d'achat) plus connue sous le nom de ""paquet fiscal du 21 août 2007. C'est une nouvelle opportunité de financement pour les entreprises impliquées dans le secteur des renouvelables. "
"Les personnes soumises à l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) peuvent désormais réduire leur prélèvement en prenant des participations dans des PME, selon la loi Tepa (loi Travail, emploi, pouvoir d'achat) plus connue sous le nom de ""paquet fiscal du 21 août 2007. C'est une nouvelle opportunité de financement pour les entreprises impliquées dans le secteur des renouvelables. "

Actionnaire / Action ; Avantage fiscal ; Centrale photovoltaïque ; Crédit d'impôt ; Entreprise ; Financement ; Généralité énergie renouvelable ; Investissement ; Réglementation ; Parc éolien ; Société / Compagnie ; Texte législatif

... Lire [+]

V

- n° 19
ISBN 1769-3861

L'Aveyron est un département particulièrement dynamique en matière de développement du photovoltaïque dans le monde agricole. Le boom du solaire photovoltaïque y est dû en grande partie à la société SA4R qui réunit 450 éleveurs de veaux d'Aveyron et du Ségala. Ce groupement s'est lancé, en partenariat avec le Français Photowatt, dans un vaste programme d'installations photovoltaïques intégrées dans les toitures des corps de ferme ou des bâtiments de stockage. Taille du projet : 3,2 MW. Une aventure humaine exceptionnelle faite de partage et d'altruisme.
L'Aveyron est un département particulièrement dynamique en matière de développement du photovoltaïque dans le monde agricole. Le boom du solaire photovoltaïque y est dû en grande partie à la société SA4R qui réunit 450 éleveurs de veaux d'Aveyron et du Ségala. Ce groupement s'est lancé, en partenariat avec le Français Photowatt, dans un vaste programme d'installations photovoltaïques intégrées dans les toitures des corps de ferme ou des ...

Actionnaire / Action ; Batiment agricole ; Bois énergie ; Coopérative ; Élevage animal ; Exploitation agricole ; Groupement d'achat ; Location ; Midi Pyrénées ; Milieu agricole ; Puissance installée ; Réalisation ; Société / Compagnie ; Société financière ; Solaire photovoltaïque ; Toiture

... Lire [+]

V

- n° 183
ISBN 0295-5873

La filière éolienne a encore explosé les records d'installation en 2007. Si l'Amérique du Nord et l'Asie sont en nette progression, l'Europe est toujours leader. Les grands acteurs de l'énergie, qui se contentaient jusqu'alors d'observer ce marché d'un oeil attentif, prennent d'assaut la filière et se disputent les compagnies prometteuses. Car l'avenir s'annonce prospère : en France, un objectif de 25 000 MW à l'horizon 2020 est réalisable (p. 58). Pour gagner en puissance et s'abstraire des contraintes du sol, les fabricants parient sur le développement de l'éolien en mer. Mais reste encore à concevoir de nouveaux types de fondations pour gagner le grand large. - Concentration dans l'éolien : En 2007, se sont succédées fusions et acquisitions de parcs, de projets, d'entreprises... Cette frénésie signe une tendance lourde : l'entrée en force dans le secteur éolien des grands groupes européens de l'énergie. - Areva, l'ambition éolienne : Entretien avec Bertrand Durrande, directeur de la "business unit" Énergies Renouvelables chez Areva. - La grande saga d'un chantier éolien : Quand on contemple le gracieux mouvement des éoliennes dans le ciel, on oublie que leur implantation est le résultat d'un processus complexe, qui fait appel à de multiples métiers. Câbleurs, grutiers, mais aussi vigiles et parfois cuisiniers sont nécessaires pour mener à bien un tel projet. Sans oublier les spécialistes internationaux chargés de peaufiner le réglage final des machines. Une chose est sûre, un chantier éolien nécessite préparation et planification. - L'avocat éolien : Suivi des projets éoliens, défense devant les tribunaux, conseils en acquisition... les avocats spécialisés en éolien interviennent sur toute la chaîne d'un projet. Ils travaillent généralement au sein de cabinets d'avocats d'affaires capables de réunir des professionnels aux compétences complémentaires. - Des éoliennes sur fondations flottantes : L'avenir de l'éolien est en mer, là où les vents sont puissants et réguliers. Mais, au large, il faut mettre au point des fondations à même de stabiliser et amarrer les éoliennes à des dizaines voire des centaines de mètres de profondeur. Plusieurs concepts de fondations flottantes sont à l'étude. Une première machine a été ancrée au large de l'Italie en novembre dernier. - Les objectifs du SER, 25 000 MW en 2020 : Début novembre, dans le cadre du Grenelle de l'environnement, le Syndicat des Énergies Renouvelables (SER) et France Énergie Éolienne (FEE) publiaient leurs projections pour 2020 en matière d'énergie éolienne. Les parcs français pourraient atteindre 25 000 MW dont 6 000 MW en offshore et produire ainsi 11 % de l'électricité nationale. Ces objectifs sont-ils réalistes ? Éléments de réponses avec l'aide d'André Antolini, réélu président du SER, et de plusieurs membres du nouveau conseil d'administration de la FEE.
La filière éolienne a encore explosé les records d'installation en 2007. Si l'Amérique du Nord et l'Asie sont en nette progression, l'Europe est toujours leader. Les grands acteurs de l'énergie, qui se contentaient jusqu'alors d'observer ce marché d'un oeil attentif, prennent d'assaut la filière et se disputent les compagnies prometteuses. Car l'avenir s'annonce prospère : en France, un objectif de 25 000 MW à l'horizon 2020 est réalisable (p. ...

Actionnaire / Action ; Aspect juridique ; Chantier ; Composant ; Concertation sociale ; Conflit / Opposition ; Emploi ; Entreprise ; Éolien ; Éolienne ; Europe ; Fondation ; France ; Implantation ; Marché européen ; Métier ; Montage / accompagnement de projet ; Objectif ; Offshore ; Projet ; Puissance installée ; Société / Compagnie

... Lire [+]

V

- n° 80108

L'année dernière, les investissements mondiaux dans les énergies renouvelables ont augmenté de 41%, pour se rapprocher des 120 milliards de dollars.

Actionnaire / Action ; Biomasse ; Chiffre clé ; Coût d'investissement ; Énergie solaire ; Éolien ; Fonds d'investissement ; Généralité énergie renouvelable ; International ; Marché mondial

... Lire [+]

V

- n° 66

Séchilienne-Sidec vient de conclure avec First Solar un contrat de fourniture de 150 MW de modules PV sur la période 2007 ­ 2012. Les modules First Solar utilisent la technologie de « couche mince » moins consommatrice de silicium. Le site de la société : http://www.sechilienne-sidec.com/

Actionnaire / Action ; Centrale photovoltaïque ; Centrale thermique ; Constructeur ; Couche mince ; Exploitation ; Financement ; Ile de France ; Parc éolien ; Producteur d'électricité ; Silicium amorphe ; Société / Compagnie ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 14
ISBN 1769-3861

Près de 18% de hausse pour un premier jour de cotation, l'action EDF Energies nouvelles est passée de 28 €, son prix d'introduction, à près de 32,98 €. À la mi-mars, l'action dépasse les 40€ et a pris plus de 40% depuis son entrée en bourse.

Actionnaire / Action ; EDF ; Électricité renouvelable ; Entreprise

... Lire [+]

V

- n° 11206

http://www.liberation.fr/actualite/economie/220246.FR.php Le secteur connaît une véritable fièvre à l'instar d'EDF Energies renouvelables, entré hier en Bourse. Par Grégoire BISEAU, François MUSSEAU QUOTIDIEN : jeudi 30 novembre 2006 Hier, il flottait sur la Bourse de Paris comme une vieille odeur de la nouvelle économie de la fin des années 90. Il suffisait d'aller faire un petit tour sur le forum de Boursorama pour retrouver la même excitation fébrile des petits investisseurs, spéculant, cette fois, sur le cours d'introduction en Bourse d'EDF Energies nouvelles (400 salariés et 336 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2005), la petite filiale verte de l'ex-monopole public.   «Gros appétit». En fin de journée, le cours de l'action de cette grosse start-up de l'éolien et de la biomasse (exploitation de la matière végétale) avait explosé de 20 %. Et ça n'a pas eu l'air d'étonner son patron, Pâris Mouratoglou. «Pendant les road shows, j'ai bien senti qu'il y avait un gros appétit de la part des investisseurs», nous a-t-il confessé hier soir. Sursouscrite plus de 31 fois , cette introduction en Bourse, qui a permis de lever la bagatelle de 500 millions d'euros, a fait souffler un vent d'euphorie sur la Bourse de Paris.   L'autre petit spécialiste français de l'éolien, Theolia, a ainsi vu son cours grimper à la mi-journée de 6 %. Et, déjà, au printemps, l'indice Solar de la société Dow Jones, qui regroupe les plus grandes valeurs dans le domaine de l'énergie solaire, avait pour la première fois dépassé la capitalisation cumulée de 15 milliards d'euros. Alors, résolument verte, la Bourse ?   L'affaire est en tout cas prise au sérieux. «Les acteurs importants du secteur misent résolument sur les énergies renouvelables, comme l'espagnol Iberdrola, qui va créer le troisième groupe européen d'énergie avec le britannique Scottish Power»,  commente un courtier cité par l'AFP. En termes de stratégie, Iberdrola n'a rien d'une girouette. Depuis cinq ans, le deuxième groupe électrique espagnol a parié sur les énergies renouvelables, et particulièrement sur celles issues des éoliennes. Sur les quelque 4 000 MW de sa puissance installée en énergies renouvelables, presque l'intégralité (3 914 MW) provient des moulins à vent du groupe et de son partenaire Gamesa. Ce qui fait d'Iberdrola un des acteurs les plus ambitieux. Non seulement sa capacité installée a été multipliée par sept depuis 2001, mais l'entreprise basque a la folie des grandeurs avec des prévisions à 10 000 MW pour 2011, soit presque autant que les objectifs du gouvernement Zapatero pour la même année ! Par son mariage avec Scottish Power, le nouveau groupe deviendrait le leader mondial incontesté de l'éolien. Et, une fois fusionnés, les deux groupes auront une capacité de production installée de 6 000 MW.   Système d'aide. Si aujourd'hui produire de l'électricité verte, notamment à partir d'éoliennes, est une affaire rentable, c'est d'abord grâce aux subventions publiques. «C'est le principe même du marché, en Europe comme aux Etats-Unis. Il ne peut exister sans un système d'aides», assure Pâris Mouratoglou. Mais que se passera-t-il dans dix ou quinze ans, lorsque les gouvernements reverront leur copie ? «Pour l'instant, beaucoup de pays, comme la France, sont en retard sur leur objectif de production d'énergie renouvelable. Alors les aides sont plutôt à l'augmentation», poursuit-il. Et, comme un effet domino, la Bourse suit. Logique.   Voir aussi :   L'aventurier de l'énergie verte   Pâris Mouratoglou est à l'origine d'EDF Energies renouvelables.   http://www.liberation.fr/actualite/economie/220244.FR.php
http://www.liberation.fr/actualite/economie/220246.FR.php Le secteur connaît une véritable fièvre à l'instar d'EDF Energies renouvelables, entré hier en Bourse. Par Grégoire BISEAU, François MUSSEAU QUOTIDIEN : jeudi 30 novembre 2006 Hier, il flottait sur la Bourse de Paris comme une vieille odeur de la nouvelle économie de la fin des années 90. Il suffisait d'aller faire un petit tour sur le forum de Boursorama pour retrouver la même excitation ...

Actionnaire / Action ; EDF ; Entreprise ; Éolien ; France ; Société / Compagnie

... Lire [+]

V

- n° 376
ISBN 0292-1731

Forte de sa position de leader dans l'éolien, EDF Énergies Nouvelles souhaite augmenter ses ressources financières en entrant en Bourse. L'opération, réalisée ces derniers jours, lui permettra de poursuivre son développement. Objectif pour 2011 : 3 000 MW de capacité installée en propre.

Actionnaire / Action ; EDF ; Emprunt bancaire ; Entreprise ; Éolien ; Espagne ; Parc éolien ; Société / Compagnie

... Lire [+]

V

- n° 1648
ISBN 1163-2720

"Le pétrole flambe, et les énergies renouvelables ont la cote. À la Bourse, les grands noms de l'énergie partagent la vedette avec les ""jeunes pousses"" de l'éolien ou du solaire. Cet éclatement du marché profite autant aux entreprises qu'aux banques et aux particuliers."

Actionnaire / Action ; Énergie solaire ; Entreprise ; Éolien ; Généralité énergie renouvelable ; Industrie ; Société financière

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Actionnaire / Action [38]

Entreprise [15]

Éolien [14]

Société / Compagnie [12]

Investissement collectif [11]

Solaire photovoltaïque [10]

Réalisation [9]

Généralité énergie renouvelable [8]

Projet [8]

Investissement privé [7]

Parc éolien [7]

Coût d'investissement [6]

Fonds d'investissement [6]

Investissement [6]

Investissement local [6]

Société financière [6]

Aspect financier [5]

Centrale photovoltaïque [5]

Financement [5]

EDF [4]

France [4]

Agriculteur [3]

Biomasse [3]

Bretagne [3]

Collectivité locale [3]

Électricité renouvelable [3]

Europe [3]

Exploitation [3]

Groupement d'achat [3]

Industrie [3]

International [3]

Lorraine [3]

Particulier / Ménage [3]

Production d'électricité [3]

Programme de développement [3]

Puissance installée [3]

Rentabilité [3]

Rhône Alpes [3]

Secteur industriel [3]

Société d'exploitation [3]

Tarif d'achat [3]

Aide financière [2]

Avantage fiscal [2]

Centrale solaire [2]

Chaufferie bois [2]

Chiffre clé [2]

Chiffre d'Affaire [2]

CO2 evité [2]

Concertation sociale [2]

Coopérative [2]

Couche mince [2]

Crédit d'impôt [2]

Déchet [2]

Donnée économique [2]

Énergie solaire [2]

Espagne [2]

Guadeloupe [2]

Ile de France [2]

Investissement public [2]

Location [2]

Marché mondial [2]

Métier [2]

Midi Pyrénées [2]

Milieu agricole [2]

Offshore [2]

Pays de la Loire [2]

Perspective [2]

Poitou Charentes [2]

Politique énergétique [2]

Population locale / Riverain [2]

Prix de l'énergie [2]

Producteur d'électricité [2]

Prospective / Prévision [2]

Réglementation [2]

Sécurité [2]

Toiture [2]

Usine de fabrication/production [2]

Ecoquartier [1]

Accident [1]

ADEME [1]

Agroalimentaire [1]

Allemagne [1]

Alsace [1]

Alternative [1]

Appel à projet [1]

Appel d'offre [1]

Aspect juridique [1]

Avantage [1]

Batiment agricole [1]

Bâtiment industriel [1]

Bâtiment public [1]

Belgique [1]

Bilan énergétique [1]

Biocarburant [1]

Biogaz [1]

Bois énergie [1]

Centrale nucléaire [1]

Centrale thermique [1]

Certificat d'économie d'énergie [1]

Chaleur renouvelable [1]

Champagne Ardenne [1]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z