F Nous contacter

0

Documents  Solidaire pour l'Habitat - SOLIHA | enregistrements trouvés : 5

O
     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

WEBSEMINAIRE
Le 14 janvier 2020, des structures du réseau FAIRE de deux territoires (le CREAQ et Soliha 33 en Gironde, et l'ALEC07 et Rénofûté en Ardèche) ont témoigné de leur expérience en matière de pratiques collaboratives entre structures d'un même territoire, au bénéfice de tous les ménages (éligibles ou non à l'Anah), lors d'un web-séminaire du CLER 0 Réseau pour la transition énergétique.
WEBSEMINAIRE
Le 14 janvier 2020, des structures du réseau FAIRE de deux territoires (le CREAQ et Soliha 33 en Gironde, et l'ALEC07 et Rénofûté en Ardèche) ont témoigné de leur expérience en matière de pratiques collaboratives entre structures d'un même territoire, au bénéfice de tous les ménages (éligibles ou non à l'Anah), lors d'un web-séminaire du CLER 0 Réseau pour la transition énergétique.

Formation ; Plateforme de rénovation ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Conseiller énergie ; Transition énergétique ; Précarité énergétique ; ANAH ; Logement

... Lire [+]

3 y

- 50 p.

DOSSIER DE PRESSE + INFOGRAPHIES EN LIGNE
Sur la base d'une étude exclusive qu'ils ont commandée, les divers acteurs du social, de l'énergie et du climat qui portent cette initiative, estime à 1 milliard d'euros par an le coût de la rénovation thermique de plus de 7 millions de logements F et G en France d'ici à 2025. Limité dans le temps et rentable, cet investissement doit être pris par l'Etat : il induira des effets positifs permanents pour les familles les précaires et plus largement, pour tous les habitants. Voici les premiers chiffres tirés de cette étude :

-126 000 emplois nets et non délocalisables créés par la rénovation des passoires énergétiques.
- 750 millions en dépenses de santé en moins chaque année.
- Sortie d'au minimum 2,5 millions de ménages de la précarité énergétique d'ici à 2025, soit plus de la moitié des ménages touchés.
- 512 euros par an et par ménage seront économisés permettant à ces familles de ne plus avoir à choisir entre se nourrir et se chauffer.
- 6 millions de tonnes de CO2 en moins rejetés dans l'atmosphère chaque année, limitant d'autant le réchauffement climatique et la pollution de l'air.

Pour la première fois en France un scénario projette la rénovation de tous les logements de classe énergétiques F et G d'ici à 2025 : la rénovation de ces 7,4 millions de logements générera de multiples effets bénéfiques. Une économie redynamisée, une population en meilleure santé, un confort des logements largement amélioré et une pollution diminuée sont quelques exemples effets vertueux de la mise en µuvre de ce plan ambitieux.

Cette étude a été présentée le 21 février 2017 lors d'une conférence de presse à la Fondation Abbé Pierre. Vous retrouvez ci-dessous le dossier de presse.
DOSSIER DE PRESSE + INFOGRAPHIES EN LIGNE
Sur la base d'une étude exclusive qu'ils ont commandée, les divers acteurs du social, de l'énergie et du climat qui portent cette initiative, estime à 1 milliard d'euros par an le coût de la rénovation thermique de plus de 7 millions de logements F et G en France d'ici à 2025. Limité dans le temps et rentable, cet investissement doit être pris par l'Etat : il induira des effets positifs permanents pour ...

France ; Scénario ; Rénovation ; Précarité énergétique ; Prospective / Prévision ; Politique énergétique ; Logement ; Bâtiment ; Chiffre clé

... Lire [+]

y

SITE WEB EN LIGNE
L'initiative « Rénovons ! » a vocation à rassembler le plus rapidement possible un grand nombre d'organisations très diverses derrière cet objectif général de rénovation des logements dits « passoires énergétiques », des plus grandes entreprises aux plus petites associations.

France ; Scénario ; Rénovation ; Précarité énergétique ; Prospective / Prévision ; Politique énergétique ; Logement ; Bâtiment

... Lire [+]

y

- 64 p.

RAPPORT + ARTICLE EN LIGNE
Le groupe de travail co-piloté par Pierre Hautus, directeur général de l'Union Nationale des Propriétaires Immobiliers (UNPI) et Michel Pelenc, directeur général de la Fédération SOLIHA, Solidaires pour l'habitat, publie son rapport final « Parc locatif privé et rénovation énergétique, 10 propositions pour l'éradication des logements énergivores ». Après plusieurs mois de concertation avec les acteurs, le groupe du Plan Bâtiment Durable plaide ainsi pour une meilleure prise en compte des propriétaires bailleurs et des locataires dans la politique publique de rénovation énergétique alors que les discussions sur le PLF 2020 sont en cours au Parlement.

Ces dix propositions pour éradiquer les logements énergivores du parc locatif privé ont été construites à l'appui des nombreuses contributions reçues dans le cadre du groupe. Ces propositions visent à :
- mobiliser les propriétaires - bailleurs selon leur profil et en leur proposant des dispositifs d'information, d'incitation et d'accompagnement adaptés : « éligibles Anah », « intermédiaires » et « aisés » ;
- prendre des mesures spécifiques concernant les copropriétés puisqu'elles représentent 65 % du parc locatif privé.

Le rapport recommande de fixer l'obligation de respecter un seuil de consommation énergétique décent. A savoir, équivalent aux logements classés F et G. Cela concernerait les maisons dans les zones tendues, c'est-à-dire là où l'offre est inférieure à la demande. Ils recommandent en outre de l'anticiper à 2025 au lieu de 2028, comme cela est actuellement prévu par la loi énergie climat.

Sans surprise, est suggéré de réformer et simplifier le système des aides en accompagnant davantage les ménages modestes et très modestes avec des audits, des scénarios de travaux et des plans de financement.

Ils appellent appellent également à étendre et à renforcer le dispositif "Denormandie dans l'ancien" à l'ensemble des centres-villes.
RAPPORT + ARTICLE EN LIGNE
Le groupe de travail co-piloté par Pierre Hautus, directeur général de l'Union Nationale des Propriétaires Immobiliers (UNPI) et Michel Pelenc, directeur général de la Fédération SOLIHA, Solidaires pour l'habitat, publie son rapport final « Parc locatif privé et rénovation énergétique, 10 propositions pour l'éradication des logements énergivores ». Après plusieurs mois de concertation avec les acteurs, le groupe du ...

Copropriété / Propriétaire ; Bâtiment ; Investissement privé ; Rénovation ; Performance énergétique ; Précarité énergétique ; Urbanisme ; Collectivité locale

... Lire [+]

2 y

- 50 p.

ETUDE EN LIGNE
Le scénario produit pour le collectif "Rénovons !" grâce à la collaboration de SIA Partners quantifie les coûts et les bénéfices de la rénovation de toutes les passoires énergétiques en France.

Pour la première fois en France un scénario projette la rénovation de tous les logements de classe énergétiques F et G d'ici à 2025 : la rénovation de ces 7,4 millions de logements générera de multiples effets bénéfiques. Une économie redynamisée, une population en meilleure santé, un confort des logements largement amélioré et une pollution diminuée sont quelques exemples effets vertueux de la mise en µuvre de ce plan ambitieux.

Cette étude a été présentée le 21 février 2017 lors d'une conférence de presse à la Fondation Abbé Pierre.
ETUDE EN LIGNE
Le scénario produit pour le collectif "Rénovons !" grâce à la collaboration de SIA Partners quantifie les coûts et les bénéfices de la rénovation de toutes les passoires énergétiques en France.

Pour la première fois en France un scénario projette la rénovation de tous les logements de classe énergétiques F et G d'ici à 2025 : la rénovation de ces 7,4 millions de logements générera de multiples effets bénéfiques. Une économie ...

France ; Scénario ; Rénovation ; Précarité énergétique ; Prospective / Prévision ; Politique énergétique ; Logement ; Bâtiment ; Chiffre clé ; #clerpubli

... Lire [+]

0
Z