F Nous contacter

0

Documents  Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique - Onerc | enregistrements trouvés : 1

O
     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

2 y

- 62 p.

RAPPORT EN LIGNE
L'Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique (Onerc) précise concrètement la hausse des températures et des événements climatiques extrêmes attendue dans l'Hexagone d'ici la fin du siècle.
Quel que soit le scénario retenu, l'horizon 2021-2050 enregistrera une hausse des températures moyennes comprise entre 0,6 et 1,3°C par rapport à la période de référence 1976-2005. Des records devraient être atteints dans le Sud-est où la hausse sera comprise entre 1,5 et 2°C. «S'il y a peu de différences selon les scénarios, c'est parce que cette hausse dépend de ce qui se trouve déjà dans l'atmosphère», explique Jean Jouzel.
Autre conséquence irrémédiable: les vagues de chaleur seront plus nombreuses : jusqu'à 5 jours supplémentaires sur l'ensemble du territoire et de 5 à 10 jours en plus dans le Sud-est.
De leur côté, les jours les plus froids seront moins fréquents: de 1 à 4 jours en moins en moyenne sur le territoire et jusqu'à 6 jours dans le quart nord-est du pays.
Enfin, les précipitations connaîtront une hausse allant jusqu'à 42 millimètres par jour, en moyenne, sachant que leur distribution géographique reste encore incertaine.
Contrairement aux volumes précédents, ce rapport ne rassemble pas les indices de températures, précipitations et vent de manière exhaustive, car ces derniers sont mis à disposition sur le portail DRIAS. Le présent document est destiné à fournir un accompagnement à l'analyse et l'interprétation de ces données.
Une fine résolution horizontale est adoptée dans les simulations, nécessaire pour la régionalisation des projections, en lien avec les processus de petite échelle liés à l'orographie notamment. Pour la première fois, des projections climatiques à résolution aussi fine ont aussi été produites pour les régions d'outre-mer.
Ce rapport propose aussi une nouvelle représentation des incertitudes autour des projections climatiques des deux modèles climatiques régionaux.
Une autre nouveauté importante est que les scénarios climatiques de référence ne sont plus fondés sur les scénarios d'émissions de gaz à effet de serre dits SRES (Special Report on Emissions Scenarios) comme dans les précédents rapports, mais sur les nouveaux scénarios RCP (Representative Concentration Pathway), en cohérence avec le 5e rapport d'évaluation du GIEC.
RAPPORT EN LIGNE
L'Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique (Onerc) précise concrètement la hausse des températures et des événements climatiques extrêmes attendue dans l'Hexagone d'ici la fin du siècle.
Quel que soit le scénario retenu, l'horizon 2021-2050 enregistrera une hausse des températures moyennes comprise entre 0,6 et 1,3°C par rapport à la période de référence 1976-2005. Des records devraient être atteints ...

Réchauffement climatique ; France ; Changement climatique ; Scénario

... Lire [+]

0
Z