F Nous contacter

0

Documents  LeMoniteur.fr | enregistrements trouvés : 78

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

COMMUNIQUE EN LIGNE
Le Débat Public, qui va s'ouvrir début 2018 pour définir la programmation pluriannuelle
de l'énergie (PPE), sera décisif pour poser les bases du nouveau modèle énergétique français. Notre pays a toutes les cartes en main pour faire des énergies renouvelables la clef de voute de sa nouvelle croissance. Urgence climatique, santé et cadre de vie, indépendance énergétique, économie et compétitivité, emplois, tels sont
les grands défis que les énergies renouvelables sont aujourd'hui capables de relever.
COMMUNIQUE EN LIGNE
Le Débat Public, qui va s'ouvrir début 2018 pour définir la programmation pluriannuelle
de l'énergie (PPE), sera décisif pour poser les bases du nouveau modèle énergétique français. Notre pays a toutes les cartes en main pour faire des énergies renouvelables la clef de voute de sa nouvelle croissance. Urgence climatique, santé et cadre de vie, indépendance énergétique, économie et compétitivité, emplois, tels ...

Politique énergétique ; Programmation Pluriannuelle de l'Energie - PPE ; Scénario ; Prospective / Prévision ; Généralité énergie renouvelable ; Chiffre clé ; France

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
Un groupe de travail comprenant le Plan bâtiment durable, l'Ademe et le Cler a rendu public, mercredi 25 janvier 2017, à l'occasion des assises de la transition énergétique, un rapport sur le financement des rénovations énergétiques dans le secteur résidentiel. Il propose notamment de créer une marque publique visant à susciter la confiance des consommateurs.

Logement ; Rénovation ; ADEME ; Bâtiment ; Rapport ; Financement ; Politique énergétique ; Professionnel ; Reconnu Garant de l'Environnement - RGE

... Lire [+]

y

Certivéa a annoncé mardi 4 mars qu'elle allait désormais pouvoir délivrer les plus hauts niveaux de labels de performance énergétique pour les bâtiments non résidentiels.

Effinergie ; Bâtiment ; Construction ; Performance énergétique ; Bâtiment à énergie positive - BEPOS ; Label de performance ; Secteur tertiaire ; Audit

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
Le collectif Paysages de l'après-pétrole se félicite des choix du jury du Grand prix national du paysage, révélés le 18 mai par la ministre Ségolène Royal. La même association invite le gouvernement à accélérer la sortie de la dépendance aux énergies non renouvelables, et formule des propositions pour créer les conditions paysagères favorables à cet objectif.
ARTICLE EN LIGNE
Le collectif Paysages de l'après-pétrole se félicite des choix du jury du Grand prix national du paysage, révélés le 18 mai par la ministre Ségolène Royal. La même association invite le gouvernement à accélérer la sortie de la dépendance aux énergies non renouvelables, et formule des propositions pour créer les conditions paysagères favorables à cet objectif.

Transition énergétique ; Association ; Pétrole ; Généralité énergie renouvelable ; Impact paysager ; Milieu agricole ; Changement climatique ; Alimentation ; Territoire à énergie positive (Tepos) ; Collectivité locale ; Politique énergétique

... Lire [+]

V

A quelques jours de la fin de la période de concertation sur le photovoltaïque, Philippe Pelletier, Président du Plan Bâtiment Grenelle et Madeleine Charru, Présidente du CLER , ont signé une tribune commune, intitulée "Pour une méthode de développement de la filière solaire photovoltaïque". Celle-ci délivre des solutions pour un développement apaisé de la filière.
A quelques jours de la fin de la période de concertation sur le photovoltaïque, Philippe Pelletier, Président du Plan Bâtiment Grenelle et Madeleine Charru, Présidente du CLER , ont signé une tribune commune, intitulée "Pour une méthode de développement de la filière solaire photovoltaïque". Celle-ci délivre des solutions pour un développement apaisé de la filière.

Solaire photovoltaïque ; CLER ; Grenelle de l'environnement ; Programme de développement ; France ; Consommateur d'électricité ; Production d'électricité ; Production d'énergie ; Aide financière ; Secteur industriel ; Bâtiment ; Tarif d'achat

... Lire [+]

V

Le défi de la garantie de performance énergétique (GPE) ne sera relevé qu'à la condition d'un véritable travail en équipe des acteurs dès l'amont des projets. C'est l'un des principaux enseignements du colloque qui s'est tenu ce 30 mai à la Fédération française du bâtiment.
Dans la foulée de la remise du rapport sur la garantie de performance énergétique (GPE) en avril dernier dans le cadre du plan Bâtiment Grenelle (lire notre article), l'association Apogée a organisé un colloque pour débattre entre professionnels des pistes proposées.

Pour mémoire, le rapport « Jouvent-Costa » a esquissé trois modèles de GPE. La GPE intrinsèque (ou GPEI), par laquelle le prestataire s'engage, dans le cadre de la réalisation de travaux neufs ou sur existant, sur un niveau maximal de consommations énergétiques conventionnelles vérifié pendant la phase étude, pendant le chantier et avant la réception avec mesures sur site. La garantie de résultats énergétiques sur l'usage (GRE), portant sur un niveau maximal de consommations réelles et mesurables pendant une durée fixée par contrat. Et sa déclinaison, la GRE « courte durée », qui implique une garantie de résultat mais seulement pendant un an ou deux après réception des travaux.


Le commissionnement est essentiel


La GPEI a « le mérite de bien séparer la phase construction de la phase entretien » pour Catherine Emon (FFB), qui souligne la difficulté des entreprises du bâtiment à s'engager sur l'avenir sans pouvoir maîtriser les comportements des occupants. Si la question du choix et de la fiabilité des outils de calcul de la performance énergétique agite les esprits (par exemple, en cas de litige, l'expert judiciaire sera-t-il tenu d'utiliser les mêmes outils que les prestataires)), un constat positif et unanime émerge : la GPEI implique un travail en équipe étroit entre entreprises et maîtres d'µuvre, en amont et en phase réalisation. En cela, « elle va faire évoluer toutes les mentalités », se réjouit Bérengère Joly (FPI).

Les pratiques devront par ailleurs, selon Christian Cardonnel (CICF), intégrer un élément essentiel à la fin des travaux : « le commissionnement, c'est-à-dire toutes les tâches de réglages, d'information des occupants, de mise au point de la documentation, etc. pour assurer le bon niveau de performance de l'ouvrage livré. »


« Impossible de garantir le coût de l'énergie future, trop incertain »

S'agissant de la GRE, la marche est encore plus haute, notamment du fait de la problématique des comportements des occupants. « Il faut être très vigilant pour que la GRE ne dérive pas sur des surcoûts, prévient Daniel Cressaux (FPI). Pour les copropriétés par exemple, pas évident de suivre les consommations et encore moins de trouver des leviers pour corriger les défauts de performance) »

Côté entreprises, l'enthousiasme est là, mais pas sans mises en garde. « Nous sommes favorables à garantir l'écart de surconsommation énergétique, mais la répartition des gains en cas de sous-consommation devrait être plus équitable, estime Philippe Deramecourt (Cofely, GDF Suez). Par ailleurs, impossible de garantir le coût de l'énergie future, trop incertain. »

La variante « GRE courte durée » fait aussi débat. Si certains sont réticents, notamment parce que les procédures de passation sont longues et coûteuses et nécessitent donc une certaine durée pour amortir, Christian Cucchiarini (EGF-BTP) considère qu'elle répond à la réalité du marché. « Certains donneurs d'ordre ne veulent pas s'engager sur la durée, parce qu'ils ont leur propre société de maintenance par exemple. Il est temps d'avoir une véritable culture clients dans le BTP », souligne-t-il par ailleurs. Comme pour la GPEI, la GRE nécessite, de l'avis de tous, une véritable coopération en amont entre les acteurs.


Décennale ou pas)


Reste la question cruciale du régime de responsabilité applicable à la GPE, et donc de la couverture par les assurances. Pour savoir si le défaut de performance énergétique entraîne l'impropriété à la destination de l'ouvrage et donc la responsabilité décennale des constructeurs, il faudra attendre une dizaine d'années, que la Cour de cassation se prononce)

Difficile d'imaginer en tous cas que la GPE échappe totalement à la décennale. « Mais nous n'en sommes qu'au tout début de la réflexion », estime Hugues Périnet-Marquet (Université Paris-II). En attendant une intervention du législateur, qui pourrait par exemple, explique le professeur, créer un seuil de non-conformité à la RT 2012 au-delà duquel on serait en décennale, « il faut se jeter à l'eau, estime le courtier Claude Delahaye (Verspieren). N'est-il pas préférable d'imaginer des produits adaptés dès maintenant, plutôt que d'attendre des condamnations par les juges dans dix ans, avec des primes mal calibrées pour les supporter ? » Les assureurs réunis au sein de leur fédération (FFSA) devraient bientôt proposer des solutions alternatives à l'assurance décennale, explique Stéphane Pénet ; « mais nous ne couvrirons que l'aléa. » L'offre actuelle en matière d'assurances est, selon Pascal Dessuet (FPI) « embryonnaire », et les produits « qui garantissent les résultats en excluant les effets des comportements sont sans grand intérêt. » Il y a urgence à agir, prévient la co-rédactrice du rapport GPE, Caroline Costa : « Il faut sécuriser la GPE sinon un fossé se créera entre ceux qui ont les moyens de s'y engager, et les autres ».



Créer une alerte sur ce sujet

Dans la foulée de la remise du rapport sur la garantie de performance énergétique (GPE) en avril dernier dans le cadre du plan Bâtiment Grenelle (lire notre article), l'association Apogée a organisé un colloque pour débattre entre professionnels des pistes proposées.

Pour mémoire, le rapport « Jouvent-Costa » a esquissé trois modèles de GPE. La GPE intrinsèque (ou GPEI), par laquelle le prestataire s'engage, dans le cadre de la réalisation de travaux neufs ou sur existant, sur un niveau maximal de consommations énergétiques conventionnelles vérifié pendant la phase étude, pendant le chantier et avant la réception avec mesures sur site. La garantie de résultats énergétiques sur l'usage (GRE), portant sur un niveau maximal de consommations réelles et mesurables pendant une durée fixée par contrat. Et sa déclinaison, la GRE « courte durée », qui implique une garantie de résultat mais seulement pendant un an ou deux après réception des travaux.


Le commissionnement est essentiel


La GPEI a « le mérite de bien séparer la phase construction de la phase entretien » pour Catherine Emon (FFB), qui souligne la difficulté des entreprises du bâtiment à s'engager sur l'avenir sans pouvoir maîtriser les comportements des occupants. Si la question du choix et de la fiabilité des outils de calcul de la performance énergétique agite les esprits (par exemple, en cas de litige, l'expert judiciaire sera-t-il tenu d'utiliser les mêmes outils que les prestataires)), un constat positif et unanime émerge : la GPEI implique un travail en équipe étroit entre entreprises et maîtres d'µuvre, en amont et en phase réalisation. En cela, « elle va faire évoluer toutes les mentalités », se réjouit Bérengère Joly (FPI).

Les pratiques devront par ailleurs, selon Christian Cardonnel (CICF), intégrer un élément essentiel à la fin des travaux : « le commissionnement, c'est-à-dire toutes les tâches de réglages, d'information des occupants, de mise au point de la documentation, etc. pour assurer le bon niveau de performance de l'ouvrage livré. »


« Impossible de garantir le coût de l'énergie future, trop incertain »

S'agissant de la GRE, la marche est encore plus haute, notamment du fait de la problématique des comportements des occupants. « Il faut être très vigilant pour que la GRE ne dérive pas sur des surcoûts, prévient Daniel Cressaux (FPI). Pour les copropriétés par exemple, pas évident de suivre les consommations et encore moins de trouver des leviers pour corriger les défauts de performance) »

Côté entreprises, l'enthousiasme est là, mais pas sans mises en garde. « Nous sommes favorables à garantir l'écart de surconsommation énergétique, mais la répartition des gains en cas de sous-consommation devrait être plus équitable, estime Philippe Deramecourt (Cofely, GDF Suez). Par ailleurs, impossible de garantir le coût de l'énergie future, trop incertain. »

La variante « GRE courte durée » fait aussi débat. Si certains sont réticents, notamment parce que les procédures de passation sont longues et coûteuses et nécessitent donc une certaine durée pour amortir, Christian Cucchiarini (EGF-BTP) considère qu'elle répond à la réalité du marché. « Certains donneurs d'ordre ne veulent pas s'engager sur la durée, parce qu'ils ont leur propre société de maintenance par exemple. Il est temps d'avoir une véritable culture clients dans le BTP », souligne-t-il par ailleurs. Comme pour la GPEI, la GRE nécessite, de l'avis de tous, une véritable coopération en amont entre les acteurs.


Décennale ou pas)


Reste la question cruciale du régime de responsabilité applicable à la GPE, et donc de la couverture par les assurances. Pour savoir si le défaut de performance énergétique entraîne l'impropriété à la destination de l'ouvrage et donc la responsabilité décennale des constructeurs, il faudra attendre une dizaine d'années, que la Cour de cassation se prononce)

Difficile d'imaginer en tous cas que la GPE échappe totalement à la décennale. « Mais nous n'en sommes qu'au tout début de la réflexion », estime Hugues Périnet-Marquet (Université Paris-II). En attendant une intervention du législateur, qui pourrait par exemple, explique le professeur, créer un seuil de non-conformité à la RT 2012 au-delà duquel on serait en décennale, « il faut se jeter à l'eau, estime le courtier Claude Delahaye (Verspieren). N'est-il pas préférable d'imaginer des produits adaptés dès maintenant, plutôt que d'attendre des condamnations par les juges dans dix ans, avec des primes mal calibrées pour les supporter ? » Les assureurs réunis au sein de leur fédération (FFSA) devraient bientôt proposer des solutions alternatives à l'assurance décennale, explique Stéphane Pénet ; « mais nous ne couvrirons que l'aléa. » L'offre actuelle en matière d'assurances est, selon Pascal Dessuet (FPI) « embryonnaire », et les produits « qui garantissent les résultats en excluant les effets des comportements sont sans grand intérêt. » Il y a urgence à agir, prévient la co-rédactrice du rapport GPE, Caroline Costa : « Il faut sécuriser la GPE sinon un fossé se créera entre ceux qui ont les moyens de s'y engager, et les autres ».

http://www.lemoniteur.fr/163-droit-immobilier/article/actualite/17730693-grand-debat-autour-de-la-garantie-de-performance-energetique
Le défi de la garantie de performance énergétique (GPE) ne sera relevé qu'à la condition d'un véritable travail en équipe des acteurs dès l'amont des projets. C'est l'un des principaux enseignements du colloque qui s'est tenu ce 30 mai à la Fédération française du bâtiment.
Dans la foulée de la remise du rapport sur la garantie de performance énergétique (GPE) en avril dernier dans le cadre du plan Bâtiment Grenelle (lire notre article), ...

Performance énergétique ; Garantie de performance ; Bâtiment ; Consommation d'énergie

... Lire [+]

V

Neuf mois après le lancement de l'Alliance Qualité Photovoltaïque, le SER, après études des rapports d'instruction remis par CERTISOLIS (Laboratoire d'essais et de certification des performances des modules solaires photovoltaïques), a attribué les premiers labels AQPV concernant des modules photovoltaïques.
L'objectif de la marque collective de qualité AQPV, lancée par le SER en juillet 2011 avec le soutien des pouvoirs publics, est de promouvoir la mise sur le marché français de modules photovoltaïques présentant des critères de qualité renforcés par rapport à la réglementation en vigueur et ceux dont l'assemblage a été réalisé en France et/ou dont les cellules sont fabriquées en France.

Le SER a confié à CERTISOLIS, organisme indépendant de certification, l'instruction des demandes de labels AQPV. CERTISOLIS a ainsi la charge d'analyser les dossiers techniques, de vérifier la conformité aux normes, de mener des audits de traçabilité sur site ainsi que de réaliser des essais renforcés. A l'issue de ces évaluations, les premiers labels ont pu être décernés il y a quelques semaines et sont référencés sur le site internet www.aqpv.fr. D'autres le seront d'ici septembre.

« L'attribution de ces premières qualifications est une excellente nouvelle, sesont réjouis Arnaud Mine, Président de SER-SOLER et Jérôme Beccavin, Président de CERTISOLIS. Depuis la décision de créer AQPV, lors du premier séminaire stratégique de l'industrie photovoltaïque organisé par SER-SOLER en janvier 2011, il s'est écoulé à peine plus d'un an. Il faut saluer la réactivité des fabricants français, qui ont su s'organiser et mutualiser leurs efforts pour mettre en avant leurs spécificités dans un contexte particulièrement tendu pour la filière.»
A ce jour, sept fabricants français de modules ont rejoint le label et en constituent le Comité de pilotage : Bosch Solar Energy, Elifrance, Photowatt, Sillia, Solarezo, Tenesol et Tournaire Solaire Energie.
Notes:
www.aqpv.fr
http://www.lemoniteur.fr/137-energie/article/actualite/17942701-les-premiers-modules-aqpv-sont-disponibles-sur-le-marche

Neuf mois après le lancement de l'Alliance Qualité Photovoltaïque, le SER, après études des rapports d'instruction remis par CERTISOLIS (Laboratoire d'essais et de certification des performances des modules solaires photovoltaïques), a attribué les premiers labels AQPV concernant des modules photovoltaïques.
L'objectif de la marque collective de qualité AQPV, lancée par le SER en juillet 2011 avec le soutien des pouvoirs publics, est de ...

SER / Syndicat Énergie Renouvelable ; Solaire photovoltaïque ; Charte qualité ; Module photovoltaïque ; Certification ; Norme

... Lire [+]

y

ICF Habitat a inauguré le 12 février à Schiltigheim la rénovation de la Résidence Léo Lagrange dans le cadre d'un contrat de performance énergétique (CPE). Premier exemple de CPE avec tiers investisseur dans le domaine du logement social.

Logement social ; Contrat Performance Énergétique - CPE ; Logement ; Rénovation ; Investissement privé ; Investissement public ; Performance énergétique

... Lire [+]

y

D'ici à la fin de la mandature, la Ville de Paris s'est fixé comme objectif de rénover thermiquement 300 écoles. Alors qu'elle a conclu un contrat de partenariat de performance énergétique pour les cent premières, elle a décidé de traiter les 200 écoles restantes, soit dans le cadre d'un marché global, soit en conception-réalisation.

Ile de France ; Rénovation ; Établissement scolaire ; Plan Climat ; Contrat Performance Énergétique - CPE ; Réglementation thermique

... Lire [+]

y

Confrontée à la très forte augmentation de la population urbaine, la collectivité territoriale teste de nouvelles manières de construire « la ville autrement ». Les mobilités, la gestion des déchets, les questions énergétiques sont notamment au centre de cette démarche.

Rhône Alpes ; Commune / Ville ; Urbanisme ; Collectivité locale ; Généralité énergie renouvelable ; Consommation d'énergie ; Mobilité ; Déchet ; Politique environnementale

... Lire [+]

y

Depuis le 1er mars, le gouvernement allemand a libéré des fonds pour un renforcement de l'efficacité énergétique, a annoncé l'agence allemande de l'Énergie (DENA). Objectif : aider au financement de la rénovation énergétique.

Allemagne ; Efficacité énergétique ; Financement ; Rénovation ; Bilan énergétique ; Politique énergétique ; Isolation ; Isolant thermique

... Lire [+]

y

Une enquête menée par Copeo, société de services experte dans la mise en µuvre du dispositif environnemental des Certificats d'Economies d'Energie (CEE) montre que les particuliers privilégient avant tout le conseil et les compétences de l'installateur dans leur décision de lancer des travaux.

Certificat d'économie d'énergie ; Bricolage/Expérience/Manipulation ; Coût des travaux ; Particulier / Ménage

... Lire [+]

y

Dans la nuit du 11 au 12 mars, le Parlement a définitivement adopté la proposition de loi portée par François Brottes, Président de la Commission des Affaires Economiques de l'Assemblée Nationale.

ZDE - Zone de Développement de l'Éolien ; Éolien ; Éolienne ; Mât éolienne ; Schéma régional climat air énergie (SRCAE) ; SER / Syndicat Énergie Renouvelable ; Loi littoral ; Réglementation

... Lire [+]

y

Très attendu, le décret du 11 mars 2013 précise les modalités de souscription d'un emprunt collectif au nom d'un syndicat de copropriétaires.

Copropriété / Propriétaire ; Logement ; Emprunt bancaire ; Rénovation

... Lire [+]

y

- n° 570 - p.18 à p.18

Les français de l'immobilier guettent l'arrivée de la version internationalisée de Breeam In-Use et la nouvelle certification HQE Exploitation.

... Lire [+]

y

17 logements en chantier à Strasbourg mettent l'ossature bois au niveau d'exigence du bâtiment à énergie positive, dans l'habitat collectif.

Logement collectif ; Bois ; Construction ; Matériau de construction ; Bâtiment à énergie positive - BEPOS ; Alsace

... Lire [+]

y

Orienter les propriétaires souhaitant réaliser des rénovations énergétiques : tel est l'objectif assigné aux guichets uniques dont le président Hollande réaffirme la nécessité. Un appel à projets sera rapidement lancé sur l'«accompagnement de la rénovation énergétique des logements privés».

Guichet unique ; Rénovation ; Copropriété / Propriétaire ; Appel à projet ; Économie d'énergie ; Logement ; Investissement privé

... Lire [+]

y

Delphine Batho crée la surprise dans le cadre des Journées de l'énergie. En visite vendredi 29 mars dans les Ardennes pour l'inauguration d'un parc éolien, la ministre de l'Energie en a profité pour annoncer la mise en place d'un nouveau modèle de contrat d'achat pour sécuriser les projets éoliens et faciliter leur financement.

Éolien ; Contrat d'achat ; Montage / accompagnement de projet ; EDF ; Politique énergétique

... Lire [+]

y

Un arrêté publié au Journal Officiel du 3 avril 2013 précise la manière dont doit être réalisé l'audit énergétique obligatoire pour les bâtiments à usage principal d'habitation en copropriété de cinquante lots ou plus, et l'ensemble des informations qu'il doit contenir.

Audit ; Calcul énergétique ; Bilan énergétique ; Logement ; Copropriété / Propriétaire

... Lire [+]

y

L'Agence Parisienne du Climat, dont l'objectif est d'accompagner les copropriétés parisiennes à s'engager rapidement dans une réflexion autour de l'efficacité énergétique, va lancer très prochainement le Coach Copro®. Une plateforme d'outils en ligne à destination des conseils syndicaux qui devrait permettre d'améliorer le passage à l'acte pour réduire les consommations d'énergie.
L'Agence Parisienne du Climat, dont l'objectif est d'accompagner les copropriétés parisiennes à s'engager rapidement dans une réflexion autour de l'efficacité énergétique, va lancer très prochainement le Coach Copro®. Une plateforme d'outils en ligne à destination des conseils syndicaux qui devrait permettre d'améliorer le passage à l'acte pour réduire les consommations d'énergie.

Copropriété / Propriétaire ; Efficacité énergétique ; Outil ; Consommation d'électricité ; Consommation d'énergie

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Bâtiment [33]

Logement [20]

Rénovation [20]

Politique énergétique [14]

Collectivité locale [12]

Performance énergétique [12]

Réglementation [11]

Bailleur social [9]

Construction [9]

Précarité énergétique [9]

Copropriété / Propriétaire [8]

Généralité énergie renouvelable [7]

Réglementation thermique [7]

Transition énergétique [7]

Consommation d'énergie [6]

Efficacité énergétique [6]

Isolation [6]

Urbanisme [6]

Association [5]

Bâtiment à énergie positive - BEPOS [5]

Certificat d'économie d'énergie [5]

Chiffre clé [5]

Coût des travaux [5]

Économie d'énergie [5]

Matériau sain [5]

Aide financière [4]

Décret [4]

France [4]

Ile de France [4]

Innovation [4]

Logement social [4]

Matériau de construction [4]

Région [4]

Architecture [3]

Bilan énergétique [3]

CLER [3]

Financement [3]

Isolant thermique [3]

Particulier / Ménage [3]

Technologie Information Communication - TIC [3]

Territoire à énergie positive (Tepos) [3]

ADEME [2]

Allemagne [2]

Appel à projet [2]

Audit [2]

Bois [2]

Bricolage/Expérience/Manipulation [2]

Certification [2]

Commission européenne [2]

Commune / Ville [2]

Contrat Performance Énergétique - CPE [2]

Déperdition thermique [2]

Entreprise [2]

Environnement [2]

Éolien [2]

Étiquette énergie [2]

Europe [2]

Évaluation [2]

Gouvernement [2]

Investissement privé [2]

Isolation extérieure [2]

Logement collectif [2]

Loi Alur [2]

Maitrise De l'Énergie - MDE [2]

Montage / accompagnement de projet [2]

Ordonnance/Obligation [2]

Outil [2]

Politique [2]

Projet [2]

Réalisation [2]

SER / Syndicat Énergie Renouvelable [2]

Société d'Économie Mixte - SEM [2]

Solaire photovoltaïque [2]

Bâtiments à Energie Positive & Réduction Carbone [1]

Air [1]

Alimentation [1]

Alsace [1]

Aménagement du territoire [1]

ANAH [1]

Approvisionnement [1]

Architecte [1]

Aspect économique [1]

Avis technique [1]

Bâtiment à énergie positive - BEPOS [1]

Bâtiment Basse Consommation - BBC [1]

Béton cellulaire [1]

Biomasse [1]

Bretagne [1]

Budget [1]

Bureau d'étude [1]

Calcul énergétique [1]

Chaleur [1]

Changement climatique [1]

Chantier [1]

Charte qualité [1]

Chauffage électrique [1]

Chèque énergie renouvelable [1]

Consommateur d'électricité [1]

Consommation d'électricité [1]

Contrat d'achat [1]

Coût d'investissement [1]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z