F Nous contacter

0

Documents  Amis de la terre [Les] | enregistrements trouvés : 21

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

3 y

ARTICLE + RAPPORT EN LIGNE
À quelques semaines de l'ouverture de la conférence sur le climat COP 21, un rapport montre les déviances des grandes banques mondiales qui financent encore massivement l'énergie fossile.

Investissement ; Société financière ; Rapport ; Energie fossile ; Transition énergétique ; Aspect économique ; Energie fossile

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
Une semaine seulement après Crédit Agricole, La Banque Postale Asset Manager dévoile aujourd'hui de nouvelles mesures de restriction de ses soutiens au charbon.

Charbon ; Société financière ; Energie fossile

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
Alors que le Haut Conseil pour le Climat recommandait hier de relancer rapidement certains secteurs comme la rénovation des bâtiments et les infrastructures de transport alternatif et ferroviaire, le Gouvernement n'en tient pas compte et publie aujourd'hui une feuille de route inchangée pour le climat et la transition énergétique.

Politique environnementale ; Transport ; Rénovation ; Transition énergétique ; Alimentation ; Politique énergétique ; Changement climatique ; Stratégie nationale bas carbone - SNBC ; Programmation Pluriannuelle de l'Energie - PPE

... Lire [+]

U V

Le contexte énergétique et climatique Un besoin de logements sains pour tous Les enjeux de l'utilisation des écomatériaux dans le réhabilitations énergétiques des logements

... Lire [+]

U V

Intégrer l'appel d'offre dans une démarche globale Comment intégrer des critères sociaux dans un marché public? Comment demander un produit local dans un marché public Méthodologie, étape par étape

... Lire [+]

U V

Quels financements possibles? Information/communication vers les habitants Pour aller plus loin

... Lire [+]

V

- 80 p.

Plan de réduction d'emission de gaz à effet de serre et obstacles du marché, les incitations positives et les politiques de réduction d'emission de gaz à effet de serre

Changement climatique ; Effet de serre ; Gaz à Effet de Serre / GES ; Politique environnementale

... Lire [+]

2 y

- 9 p.

Dans une première partie, ce rapport proposé par les Amis de la Terre présente les éco-matériaux (origines, définition) et met en évidence l'inégalité d'accès à ces matériaux (demande mal satisfaite, offre pas assez structurée, mode de production entre industrie et artisanat). Il analyse les freins au développement de ces matériaux, principalement les difficultés d'accès aux évaluations et certifications qui entraînent une non-ouverture de la garantie décennale. Il examine les leviers de développement de ces matériaux : organiser les professionnels, structurer les filières et assurer un égal accès aux éco-matériaux. Sur tous ces aspects, des propositions sont formulées.
Dans une première partie, ce rapport proposé par les Amis de la Terre présente les éco-matériaux (origines, définition) et met en évidence l'inégalité d'accès à ces matériaux (demande mal satisfaite, offre pas assez structurée, mode de production entre industrie et artisanat). Il analyse les freins au développement de ces matériaux, principalement les difficultés d'accès aux évaluations et certifications qui entraînent une non-ouverture de la ...

Matériau sain ; Matériau de construction ; Matériau sain ; Construction ; Construction écologique ; Rénovation ; Isolation

... Lire [+]

2 y

- 6 p.

PLAQUETTE EN LIGNE
Publication d'une étude qui rappelle que le nucléaire n'est pas la solution face à l'urgence climatique.

La lutte contre le changement climatique influence de plus en plus les politiques énergétiques. En effet, réduire la consommation d'énergies fossiles, et la production de dioxyde de carbone associée, est le principal levier de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Faut-il pour autant mettre sur le même plan toutes les solutions disponibles pour « décarboner » l'énergie ? Le rôle du nucléaire, qu'on le veuille ou non, fait débat.
À la promotion de l'atome comme énergie « non carbonée » massivement disponible répond la mise en avant de risques inacceptables. Mais la question est plus complexe, et mérite un examen plus global.
PLAQUETTE EN LIGNE
Publication d'une étude qui rappelle que le nucléaire n'est pas la solution face à l'urgence climatique.

La lutte contre le changement climatique influence de plus en plus les politiques énergétiques. En effet, réduire la consommation d'énergies fossiles, et la production de dioxyde de carbone associée, est le principal levier de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Faut-il pour autant mettre sur le même plan ...

Nucléaire ; Généralité énergie renouvelable ; Transition énergétique ; Politique énergétique ; Outil pédagogique ; Changement climatique

... Lire [+]

y

- 44 p.

PROPOSITIONS EN LIGNE
7 mesures et orientations à prendre et à engager dès 2017

1) Créer 250 000 emplois à financement essentiellement public, de bonne qualité et de bons statuts (temps plein, longue durée), labellisés « transition écologique ». Il s'agit de postes dans des activités essentielles pour la transition écologique (comme les filières locales de réparation) dont la rentabilité purement économique n'est à court terme pas assurée.

2) Créer 100 000 emplois « transition écologique » dans le service public. Le besoin d'agents de la fonction publique à l'échelle nationale et locale pour la mise en µuvre des politiques de la transition écologique juste est important.

3) Investir dans les secteurs privés de la transition écologique pour créer 650 000 emplois. Il s'agit de réorienter l'argent investi dans les secteurs polluants vers les activités de la transition écologique et renforcer ces flux financiers.

4) Résoudre l'opposition entre protection du climat et perte d'emplois dans les secteurs fragilisés par une reconversion qui doit être anticipée et territorialisée et une offre de formation adaptée. Pour réussir une transition écologique juste il faut résoudre l'équation entre emplois détruits et créés. L'objectif doit être « zéro chômeur/chômeuse écologique ».

5) Assurer la qualité et la protection sociale des emplois de la transition écologique juste. Les emplois de la transition écologique doivent assurer un revenu et des conditions de travail décents et être inscrits dans un cadre d'activité pérenne.

6) Lancer des changements structurels pour adapter les emplois au cadre de la transition écologique. Pour anticiper des changements structurels économiques, sociaux, numériques et écologiques il est nécessaire de lancer des expérimentations qui visent à développer de nouvelles formes d'emplois de qualité et de rémunération décente.

7) Conditionner les dispositifs de soutien au secteur privé à la création d'emplois de qualité en particulier dans des secteurs de la transition écologique. Pour accélérer la transformation des modes de production et des orientations stratégiques des entreprises il faut que les dispositifs d'aide soient en phase avec les principes de la transition écologique juste et liées à des critères précis en termes d'emplois créés et d'amélioration environnementale.
PROPOSITIONS EN LIGNE
7 mesures et orientations à prendre et à engager dès 2017

1) Créer 250 000 emplois à financement essentiellement public, de bonne qualité et de bons statuts (temps plein, longue durée), labellisés « transition écologique ». Il s'agit de postes dans des activités essentielles pour la transition écologique (comme les filières locales de réparation) dont la rentabilité purement économique n'est à court terme pas assurée.

2) ...

Emploi ; Transition énergétique

... Lire [+]

2 y

- 24 p.

GUIDE EN LIGNE
La durée de vie de nos produits électriques ne cesse de raccourcir, nous obligeant à renouveller nos équipements à une cadence éffrenée. Résultat, une personne produit chaque année 16 à 23 kg de déchets électriques et électroniques, alors que nous en réutilisons à peine 1%.

Éco-consommation ; Outil pédagogique ; Maitrise De l'Énergie - MDE

... Lire [+]

y

Pendant deux ans, les Amis de la Terre, l'association GEFOSAT et l'Alliance Citoyenne ont appuyé des habitant.e.s en situation de précarité énergétique dans des copropriétés à Ganges, Grenoble et Aubervilliers, grâce à une méthode inspirée du « community organizing ».

Le principe de cette méthode est de lutter contre le sentiment de ne pas pouvoir agir en développant la confiance en soi des habitant.e.s et leur capacité à atteindre des buts précis grâce l'action collective (« empowerment »). Pour cela, les partenaires du projet les ont aidé.e.s à mieux comprendre leurs droits, à mieux identifier les ressources existantes (appui d'autres acteurs, subventions possibles) et à élaborer des stratégies efficaces pour mobiliser leurs voisin.e.s et atteindre des améliorations concrètes et durables.

Ce guide a pour objectif de donner les informations et les outils pour mettre en µuvre cette méthode de mobilisation des habitant.e.s. dans la résolution de leurs problèmes.
Pendant deux ans, les Amis de la Terre, l'association GEFOSAT et l'Alliance Citoyenne ont appuyé des habitant.e.s en situation de précarité énergétique dans des copropriétés à Ganges, Grenoble et Aubervilliers, grâce à une méthode inspirée du « community organizing ».

Le principe de cette méthode est de lutter contre le sentiment de ne pas pouvoir agir en développant la confiance en soi des habitant.e.s et leur capacité à atteindre des buts ...

Réseau des Acteurs de la Pauvreté et de la Précarité Énergétique dans le Logement (RAPPEL) ; Précarité énergétique ; Passoire énergétique ; Copropriété / Propriétaire ; Rénovation ; Facture énergétique

... Lire [+]

y

NOTE D'ANALYSE EN LIGNE
En France, la pointe de consommation électrique est 55 % plus élevée que dans les autres pays européens. En cause, le développement massif du chauffage électrique depuis les années 1970 et bien d'autres usages tout aussi dispendieux. L'Association négaWatt publie une étude analysant les solutions qui permettraient de réduire cette pointe de consommation ainsi que les bénéfices de ces mesures sur le parc de production d'électricité.
NOTE D'ANALYSE EN LIGNE
En France, la pointe de consommation électrique est 55 % plus élevée que dans les autres pays européens. En cause, le développement massif du chauffage électrique depuis les années 1970 et bien d'autres usages tout aussi dispendieux. L'Association négaWatt publie une étude analysant les solutions qui permettraient de réduire cette pointe de consommation ainsi que les bénéfices de ces mesures sur le parc de production ...

Charbon ; Consommation d'électricité ; Consommation d'énergie ; Association négaWatt ; Production d'électricité ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; RTE

... Lire [+]

y

ETUDE EN LIGNE
Depuis 2015 et la ratification de la loi de transition énergétique, la France s'est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Pour y parvenir, l'arrêt des centrales à charbon a été acté par le gouvernement. Avec environ 170 salariés, le site du Havre est l'une des quatre dernières centrales à charbon de France. Quid de sa reconversion ? Un décryptage des Amis de la Terre.
ETUDE EN LIGNE
Depuis 2015 et la ratification de la loi de transition énergétique, la France s'est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Pour y parvenir, l'arrêt des centrales à charbon a été acté par le gouvernement. Avec environ 170 salariés, le site du Havre est l'une des quatre dernières centrales à charbon de France. Quid de sa reconversion ? Un décryptage des Amis de la Terre.

Energie fossile ; Charbon ; Biomasse

... Lire [+]

y

RAPPORT EN LIGNE
Les Amis de la Terre France et Oxfam France publient aujourd'hui, à la veille du Climate Finance Day qui réunira les grands acteurs de la finance internationale à Paris, un nouveau rapport « La colossale empreinte carbone des banques : une affaire d'État ». Ils analysent les émissions de gaz à effet de serre issues des activités de financement et d'investissement des quatre principales banques françaises BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale et Banque Populaire Caisse d'Epargne dans le secteur des énergies fossiles en 2018. Le rapport révèle que l'empreinte carbone des banques françaises représente au total 4,5 fois les émissions de gaz à effet de serre de la France entière. À elles seules, BNP Paribas, Crédit Agricole et Société Générale émettent chacune plus que le territoire français, compromettant l'objectif de contenir le réchauffement global sous la barre de 1,5 °C.
RAPPORT EN LIGNE
Les Amis de la Terre France et Oxfam France publient aujourd'hui, à la veille du Climate Finance Day qui réunira les grands acteurs de la finance internationale à Paris, un nouveau rapport « La colossale empreinte carbone des banques : une affaire d'État ». Ils analysent les émissions de gaz à effet de serre issues des activités de financement et d'investissement des quatre principales banques françaises BNP Paribas, ...

France ; Rapport ; Société financière ; Impact environnemental ; Energie fossile

... Lire [+]

V

- 218 p.

"Ce rapport qui, pour la première fois en France, évalue les émissions indirectes de gaz à effet de serre des banques françaises et met en évidence l'absence de politiques climatiques et énergétiques crédibles. Le rapport s'appuie sur les meilleures pratiques internationales et montre le retard criant des banques françaises auxquelles les Amis de la Terre font des recommandations précises. Le rapport analyse les politiques climatiques et énergétiques des banques selon trois grands critères : - l'existence d'une politique globale de lutte contre le changement climatique ; - les financements et investissements ; - les impacts directs climatiques et énergétiques. Les dix banques étudiées sont les suivantes : groupe Banque Populaire, BNP-Paribas, Caisse d'Epargne, Crédit Agricole, Crédit Coopératif, Crédit Mutuel-CIC, Dexia, HSBC, La Banque Postale, Société Générale. Sept éléments majeurs se dégagent : - Les banques n'ont pas intégré les enjeux climatiques au coeur de leurs activités de financement et d'investissement. Aucune ne calcule ses émissions indirectes de CO2. Globalement, ces émissions sont 3,2 fois supérieurs aux émissions totales de la France en 2004 ; aucune banque n'a d'objectif de réduction de ses émissions indirectes, priorité majeure ; - L'opacité demeure extrêmement préoccupante dans les financements octroyés au secteur énergétique ; - La grande majorité des banques n'ont aucune politique de réduction des risques dans le financement des secteurs énergétiques sensibles (énergies fossiles, grands barrages, énergie nucléaire). BNP-Paribas, Crédit Agricole et Société Générale notamment sont pourtant lourdement impliqués dans ces secteurs, ainsi que dans des projets énergétiques controversés au niveau international ; - Les financements consacrés aux énergies renouvelables demeurent très difficiles à calculer du fait de l'opacité des banques, varient de un à dix suivant les banques et sont en moyenne dix fois inférieurs aux financements pour les énergies non soutenables. Aucune des banques étudiées n'a d'objectif précis en matière de financement des renouvelables ; - Les produits créés pour la lutte contre le changement climatique doivent désormais être mis en place et leur diffusion massifiée, avec des moyens à la hauteur des enjeux ; - La formation spécifique aux enjeux énergétiques et climatiques demeure extrêmement insuffisante ; - La réduction des impacts directs progresse mais reste faible, et ne doit en aucun cas être un prétexte pour différer les efforts nécessaires en matière de financement et d'investissement. "
"Ce rapport qui, pour la première fois en France, évalue les émissions indirectes de gaz à effet de serre des banques françaises et met en évidence l'absence de politiques climatiques et énergétiques crédibles. Le rapport s'appuie sur les meilleures pratiques internationales et montre le retard criant des banques françaises auxquelles les Amis de la Terre font des recommandations précises. Le rapport analyse les politiques climatiques et ...

Changement climatique ; CO2 / Dioxyde de carbone ; Emprunt bancaire ; Financement ; France ; Généralité énergie ; Généralité énergie renouvelable ; Politique énergétique ; Politique environnementale ; Société financière

... Lire [+]

2 y

- 23 p.

Ce petit guide a pour but de proposer des pistes d'actions pour les acteurs professionnels du secteur du logement social. Il met l'accent sur les enjeux d'un traitement écologique des constructions et réhabilitations des logements sociaux tout en prenant en compte les dimensions sociales et urbanistiques.

Logement ; Impact environnemental ; Logement social ; Matériau de construction ; Matériau sain ; Milieu urbain ; Professionnel ; Rénovation

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Rénovation [6]

Société financière [5]

Changement climatique [4]

Energie fossile [4]

France [4]

Matériau sain [4]

Transition énergétique [4]

Charbon [3]

Impact environnemental [3]

Matériau de construction [3]

Politique énergétique [3]

Politique environnementale [3]

Bâtiment [2]

Bois [2]

Consommation d'énergie [2]

Gaz à Effet de Serre / GES [2]

Généralité énergie renouvelable [2]

Ile de France [2]

Isolation [2]

Logement [2]

Maitrise De l'Énergie - MDE [2]

Outil pédagogique [2]

Rapport [2]

Afrique [1]

Aide financière [1]

Alimentation [1]

Aspect économique [1]

Aspect financier [1]

Association négaWatt [1]

Biocarburant [1]

Biomasse [1]

Bois tropical [1]

Certification [1]

Chanvre [1]

Chauffage [1]

Chauffe eau solaire [1]

CO2 / Dioxyde de carbone [1]

Collectivité locale [1]

Consommation d'eau [1]

Consommation d'électricité [1]

Construction [1]

Construction écologique [1]

Copropriété / Propriétaire [1]

Culture énergétique [1]

Diagnostic Performance Énergétique - DPE [1]

Éco-consommation [1]

Économie d'énergie [1]

Effet de serre [1]

Efficacité énergétique [1]

Emploi [1]

Emprunt bancaire [1]

Essence de bois [1]

Expérimentation [1]

Facture énergétique [1]

Financement [1]

Généralité énergie [1]

Geste écologique [1]

Gisement forestier [1]

Inconvénient [1]

Investissement [1]

Isolant thermique [1]

Jatropha [1]

Label écologique [1]

Lin [1]

Logement social [1]

Marché public [1]

Milieu agricole [1]

Milieu urbain [1]

Nucléaire [1]

Ossature Bois [1]

Paille / Roseau [1]

Passoire énergétique [1]

Pollution du sol [1]

Potentiel de développement [1]

Précarité énergétique [1]

Production d'électricité [1]

Professionnel [1]

Programmation Pluriannuelle de l'Energie - PPE [1]

Réalisation [1]

Réseau des Acteurs de la Pauvreté et de la Précarité Énergétique dans le Logement (RAPPEL) [1]

Résultat / Conséquence [1]

RTE [1]

Stratégie nationale bas carbone - SNBC [1]

Texte législatif [1]

Traitement du bois [1]

Transport [1]

Veille [1]

Vitrage [1]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z