F Nous contacter

0

Documents  Coopérative | enregistrements trouvés : 152

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 76
ISBN 1265-3209

La principale énergie consommée par les coopératives est liée à la production de chaleur pour la fabrication du fromage. Exemple avec la coopérative de Bief du Fourg qui réalise, grâce au bois déchiqueté, une économie annuelle d'environ 35 000 €.

Bois énergie ; Chaudière bois ; Coopérative ; Déchiqueteuse / Broyeur ; Élevage animal ; Entreprise artisanale ; Franche Comté ; Fromagerie ; Milieu agricole ; Procédé de fabrication

... Lire [+]

V

- n° 37
ISBN 1634-5460

Architecte à Genève, Stéphane Fuchs avait les moyens de s'offrir un bel appartement. Mais pas forcément l'envie. Pour lutter contre la spéculation immobilière, il a préféré rejoindre une coopératvie de logement qui construit des immeubles avec des matériaux sains, des espaces partagés entre les habitants et des loyers modérés. Une autre façon de concevoir l'habitat.
Architecte à Genève, Stéphane Fuchs avait les moyens de s'offrir un bel appartement. Mais pas forcément l'envie. Pour lutter contre la spéculation immobilière, il a préféré rejoindre une coopératvie de logement qui construit des immeubles avec des matériaux sains, des espaces partagés entre les habitants et des loyers modérés. Une autre façon de concevoir l'habitat.

Architecte ; Chauffe eau solaire collectif ; Construction écologique ; Coopérative ; Isolation ; Logement social ; Logement collectif ; Matériau sain ; Réalisation ; Solaire photovoltaïque ; Solaire thermique ; Suisse ; Ventilation

... Lire [+]

V

- n° 15
ISBN 1769-3861

Le dispositif permet, via un soutien aux associations ou organismes à caractère collectif qui organisent des achats groupés d'installations solaires, d'offrir aux particuliers une acquisition à moindre coût.

Conseil régional ; Coopérative ; Groupement d'achat ; Pays de la Loire ; Politique énergétique ; Solaire photovoltaïque ; Solaire thermique

... Lire [+]

V

- n° 290609

Dans cette région couverte à presque 20% de forêt, le chauffage collectif au bois a été initié en 2003 dans la petite ville de Montdidier (6 800 habitants, Somme). Motifs de départ: des préoccupations environnementales, le prix du gaz et l'envie de faire marcher une économie locale. Une chaufferie (2 000 tonnes de bois annuellement) couplée à un réseau de deux kilomètres alimente donc en chaleur l'hôpital, le gymnase et les trois établissements scolaires de la commune, chaleur utilisée aussi pour chauffer l'eau. Pionnière en la matière, la maire de Montdidier, Catherine Quignon-le Tyrant, s'est heurtée à de nombreuses difficultés pour faire émerger le projet. «Le problème encore aujourd'hui, c'est l'approvisionnement. Il y a un besoin de bois, localement, avec une garantie de prix», a-t-elle expliqué le 16 juin dernier. Ce jour-là, le conseil de Picardie lançait officiellement la SCIC Picardie énergie-bois, une société coopérative d'intérêt collectif constituée de collectivités et d'une cinquantaine d'actionnaires privés regroupés par métier. Propriétaires et exploitants forestiers, agriculteurs, scieurs et menuisiers, professionnels du recyclage et du déchet, etc., soutenus par la région et les conseils généraux de l'Aisne, l'Oise et la Somme (20% du capital), s'organisent pour gérer la production de bois à destination des chaufferies. «Tous les acteurs de ce partenariat public/privé ont une ambition commune: sécuriser les propriétaires de réseaux de chaleur», résume Pascal Dacheux, vice-président du conseil régional, qui souligne qu'un projet de cette ampleur est une première nationale. D'après lui, jusqu'à deux millions de tonnes de bois pourraient être mobilisées chaque année en Picardie, pour des usages autres que le chauffage individuel ou la construction. Grâce à cette nouvelle société, les professionnels du bois-énergie pourront fournir du bois à un prix compétitif sur le long terme (avec des contrats de 20 à 25 ans) tout en bénéficiant d'une «juste rémunération». Avec en bonus, la création d'emplois locaux et l'entretien des forêts. La coopérative achètera du bois de forêt et du bois en fin de vie aux producteurs, et le revendra ensuite sous forme de mélanges, adaptés aux besoins de chaque chaufferie. Ce système permet d'inclure le bois recyclé, sans faire de concurrence au bois neuf, et de fixer un prix stable sur plusieurs années. Le petit bois de forêt (qu'il faut de toute façon évacuer pour entretenir les forêts) trouvera ainsi un débouché, alors que les activités de papèterie et trituration sont en chute libre. La SCIC récupèrera également les cendres issues de la combustion afin de les recycler pour un usage agricole, ce qui n'est pas encore le cas à Montdidier, où poussières fines de combustion et cendres partent en décharge faute d'analyses et à cause d'une administration assez lourde. «Le pari est d'être 5% moins cher que le pétrole, et bien sûr, de fonctionner, à terme, sans subventions», a indiqué Claude Rosier, exploitant forestier et candidat à la présidence de Picardie énergie-bois. Question clients, la SCIC devrait avoir l'embarras du choix. Le fonds Chaleur renouvelable de l'Ademe, lancé en décembre dernier, encourage les collectivités à se lancer dans ce type de projets. Dans la région, une vingtaine de réseaux chaleur alimentés au bois sont d'ores et déjà prévus, dont 5 sont réalisés. Si les exploitants de chaufferie gardent le choix de s'adresser ou non à la SCIC, les initiateurs du projet se montrent confiants, espérant que la garantie d'un prix sur le long terme sera préférée au marché spot. Mais du côté des exploitants, tous ne partagent pas cet optimisme. Franck Mainard, chargé de développement bois-énergie chez Dalkia, exploitant de la chaufferie de Montdidier qui n'utilise actuellement que de la plaquette forestière, reconnait à cette initiative l'avantage de la force de la proposition commune, mais pose le problème de la responsabilité, du fait de bois de divers origines. Une question à laquelle devra répondre la SCIC avant le début effectif de son activité, en 2010 maximum, pour alimenter son premier client, la chaufferie de Beauvais (Oise), qui devrait démarrer début 2011. (CF. Agravalor n°175 - juillet 2009 - p.8) (Cf. Environnement Magazine n°1679 - juillet/août 2009 - p. 22) (Cf. Bioénergie International n°9 - p 18)
Dans cette région couverte à presque 20% de forêt, le chauffage collectif au bois a été initié en 2003 dans la petite ville de Montdidier (6 800 habitants, Somme). Motifs de départ: des préoccupations environnementales, le prix du gaz et l'envie de faire marcher une économie locale. Une chaufferie (2 000 tonnes de bois annuellement) couplée à un réseau de deux kilomètres alimente donc en chaleur l'hôpital, le gymnase et les trois établissements ...

Bois énergie ; Centre sportif ; Chaufferie bois ; Collectivité locale ; Commune / Ville ; Coopérative ; Établissement de santé ; Établissement scolaire ; Picardie ; Programme de développement ; Politique énergétique ; Prix du bois ; Réalisation ; Réseau de chaleur ; Société / Compagnie

... Lire [+]

V

- n° 170909

Le 10 septembre dernier, ont commencé les travaux de construction d'une usine de méthanisation sur le territoire de la communauté de communes du Mené dans les Côtes d'Armor. Baptisé Geotexia, le projet a été initié par des habitants regroupés au sein de l'association Mené Initiatives Rurales. Il a très vite reçu l'appui des 32 agriculteurs de la coopérative CUMA Mené Energie en manque de place pour l'épandage de leurs effluents. Ces derniers, épaulés par l'Association d'Initiatives Locales pour l'Energie et l'Environnement et l'Ademe, ont à leur tour réussi à convaincre les industries agroalimentaires de la région de traiter ensemble leurs effluents et co-produits. Après 10 ans de montage technique et administratif, de réunions publiques et de discussions avec les associations de protection de l'environnement et les riverains, la réflexion aboutit aujourd'hui à la construction d'une usine de méthanisation capable d'accueillir à la fois des déchets organiques d'origines agricoles, municipales et industrielles. Au total, l'usine Géotexia accueillera 75.000 tonnes de déchets dont 35.000 tonnes de lisiers et 40.000 tonnes de matières d'agro-industries et de collectivités. Ces déchets seront mélangés dans un méthaniseur. L'unité de traitement permettra de valoriser les déchets sous forme de biogaz qui alimentera deux turbines de production d'électricité de 1,3 MW. Cette électricité sera revendue à EDF et injectée sur le réseau. Le résidu de la méthanisation (digestat) sera ensuite centrifugé. La partie solide sera valorisée sous forme de compost. Au final, l'unité de traitement devrait en produire 7.000 tonnes par an. La partie liquide (3.000 tonnes par an) sera quant à elle épurée sur place. Avec une teneur en nitrates inférieure à 10 mg/l, cette eau devrait servir à irriguer 14 hectares de cultures énergétiques pérennes, principalement des taillis à très courte rotation de saule. Ces plantations serviront à l'alimentation de chaufferies bois industrielles locales. Le projet Geotexia est porté par trois actionnaires regroupés au sein d'une société du même nom Geotexia Mené : la Cuma Mené Energie (34%), le groupe IDEX (32%) qui sera également l'exploitant de l'usine et la Caisse des dépôts et consignations (34%). 14,6 millions d'euros sont nécessaires à la réalisation de l'usine. L'Ademe, l'Agence de l'eau et le Feder subventionnent le projet à hauteur de 29% des investissements. Le reste sera financé par l'emprunt (Crédit agricole, Crédit Mutuel de Bretagne, OSEO et le Crédit Coopératif). Le Conseil Régional de Bretagne et le Conseil Général des Côtes d'Armor ont garanti les emprunts à hauteur de 1 million d'euros et la communauté de communes du Mené a cédé le terrain de construction à Géotexia. L'exploitation du site débutera en mai 2011 pour un chiffre d'affaires prévisionnel de 4 millions d'euros avec 4 salariés au démarrage. La méthanisation collective encore rare en France : L'usine Geotexia sera l'une des premières en France à mettre en application le principe de la « méthanisation collective » ou « centralisée ». Outre les avantages intrinsèques à la méthanisation que sont la production d'énergie renouvelable, la limitation des émissions de gaz à effet de serre et notamment du méthane et le retour au sol de la matière organique, la méthanisation collective est particulièrement intéressante pour les élevages et entreprises de petite et moyenne taille, pour lesquelles une solution individuelle performante est hors de portée financière. Les économies d'échelle qu'elle permet améliorent la rentabilité économique des projets, l'un des principaux freins au développement de la méthanisation en France. Toutefois, il ne faut pas perdre de vue que ces installations sont des équipements industriels qui peuvent avoir des impacts sur leur environnement au même titre qu'une usine de traitement classique. La mutualisation des déchets va souvent de pair avec des installations de grandes tailles qui nécessitent les autorisations adéquates et par conséquent des montages administratifs plus longs. Une taille conséquente peut également inquiéter les riverains. Un projet similaire prévu en 2004 à Lannilis dans le Finistère a d'ailleurs été avorté face à la colère des habitants. Cette usine aurait traité plus du double de lisier et de déchets que ce qui est prévu pour Géotexia. Près d'une soixantaine d'agriculteurs y étaient associés.
Le 10 septembre dernier, ont commencé les travaux de construction d'une usine de méthanisation sur le territoire de la communauté de communes du Mené dans les Côtes d'Armor. Baptisé Geotexia, le projet a été initié par des habitants regroupés au sein de l'association Mené Initiatives Rurales. Il a très vite reçu l'appui des 32 agriculteurs de la coopérative CUMA Mené Energie en manque de place pour l'épandage de leurs effluents. Ces derniers, ...

Actionnaire / Action ; Agriculteur ; Agroalimentaire ; Biogaz ; Bretagne ; Chaufferie bois ; Collectivité locale ; Commune / Ville ; Concertation sociale ; Coopérative ; Coproduit / Sous-produit ; Coût d'investissement ; Déchet ; Déchet agricole ; Déchet industriel ; Déchet ménager ; Déchet organique ; Effluent ; Exploitation ; Industrie ; Installation collective ; Lisier / Excrément animal ; Production d'électricité ; Réalisation ; Société d'exploitation ; Tailli Courte Rotation - TCR / TTCR ; Turbine à gaz ; Usine de méthanisation

... Lire [+]

V

- n° 674
ISBN 1267-0545

Cotes d'amor : Le conseil général finace à hauteur de 20% l'acquisition, par les agriculteurs, de chaudières à bois individuelles à alimentation automatique. Il finace aussi l'acquisition de déchiqueteuses par les entreprises de travaux agricoles et les cumas.

Agriculteur ; Aide financière ; Bois énergie ; Bretagne ; Chaudière automatique ; Chaudière bois ; Conseil général ; Coopérative ; Déchiqueteuse / Broyeur ; Milieu agricole

... Lire [+]

V

- n° 106

Energie plus, 15 novembre 2003 Deux syndicats intercommunaux d'Ile-de-France ont décidé de créer conjointement deux groupements d'achat pour le gaz et l'électricité.

Collectivité locale ; Coopérative ; Groupement d'achat ; Ile de France ; Libéralisation énergétique ; Marché de l'électricité ; Marché du gaz

... Lire [+]

V

- n° 18
ISBN 1634-5460

L'association Éoliennes en Pays de Vilaine s'est créée

Association ; Bretagne ; Coopérative ; Éolien ; Investissement collectif

... Lire [+]

EOLIEN | SILENCE 1/05/04

Article

XXXXX

BOIS ENERGIE | HELIANTHE [LA FEUILLE] 1/06/04

Article

XXXXX

V

- n° 16
ISBN 1765-1212

Lancement d'un programme groupé de plusieurs installations en habitat individuel La chaufferie bois de christian CHANEL à Péronnas.

Aide financière ; Approvisionnement ; Bois déchiqueté / Plaquette ; Bois énergie ; Chaudière automatique ; Chauffage bois ; Coopérative ; Groupement d'achat ; Logement ; Réseau de chaleur

... Lire [+]

V

- n° 1629
ISBN 1163-2720

L'association éoliennes en pays de vilaine est l'instigatrice d'un projet de parc éolien coopératif en Ille et vilaine (10mw avec 4 eolienne)

Bretagne ; Coopérative ; Éolien ; Investissement collectif ; Investissement local

... Lire [+]

H

- n° 18

Le projet éolien participatif a reçu son permis unique en Belgique.

Belgique ; Coopérative ; Éolien ; Investissement collectif ; Investissement local ; Investissement privé ; Partenariat public-privé

... Lire [+]

V

- n° 179
ISBN 1259-3125

La coopérative de déshydratation Coopédom qui rassemble 800 adhérents autour de Domagé (35) a planté 310 hectares de miscanthus pour alimenter une chaudière biomasse qui remplace un de ses fours à charbon. Cet investissement qu'elle devrait amortir en cinq ans va lui permettre de réduire sa dépendance aux énergies fossiles.

Bretagne ; Chaudière bois ; Coopérative ; Culture énergétique ; Miscanthus ; Réalisation

... Lire [+]

V

- n° 179
ISBN 1259-3125

Le groupe coopératif Terrena va s'appuyer sur l'expertise de Saria pour créer une unité de valorisation de la biomasse à Issé (44). Tout en produisant de l'énergie renouvelable, la coopérative agricole veut réduire sa consommation de fertilisants chimiques.

Biomasse ; Carcasse / Farine animale ; Coopérative ; Milieu agricole ; Pays de la Loire ; Projet ; Usine de méthanisation

... Lire [+]

H

- n° 24
ISBN 1769-3861

Intronisé premier "village Bio" de France, Correns (83) est un modèle en matière d'écologie. La commune a montré une fois encore son engagement en faveur du développement durable. Elle a fait appel à Sunvie pour concevoir et réaliser l'installation solaire photovoltaïque du toit de sa cave coopérative vinicole, ainsi que l'isolation en fibre de bois.

Commune / Ville ; Coopérative ; Fibre végétale ; Intégration architecturale ; Isolant thermique ; Laine végétale / animale ; Provence Alpes Côte d'Azur ; Puissance installée ; Réalisation ; Rénovation ; Solaire photovoltaïque ; Toiture ; Viticulteur

... Lire [+]

H

- n° 62

Le fait de disposer des moyens financiers pour investir justifie-t-il qu'on s'approprie une ressource gratuite et inépuisable ? Telle est l'interrogation fondamentale qui a conduit à la création de projets d'éoliennes, portés par des coopératives rassemblant les consommateurs locaux.

Belgique ; Coopérative ; Écocitoyenneté ; Éolien ; Investissement collectif ; Investissement privé ; Producteur d'électricité ; Réalisation

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Coopérative [152]

Réalisation [44]

Milieu agricole [35]

Collectivité locale [32]

Éolien [28]

Généralité énergie renouvelable [28]

Solaire photovoltaïque [28]

Projet citoyen [25]

Agriculteur [24]

France [22]

Groupement d'achat [20]

Bois énergie [19]

Bretagne [19]

Pays de la Loire [18]

Biogaz [16]

Transition énergétique [15]

Biomasse [14]

Chauffe eau solaire [14]

Réseau de chaleur [14]

Belgique [13]

Électricité renouvelable [13]

Méthanisation [13]

Société / Compagnie [13]

Investissement collectif [12]

Politique énergétique [12]

Projet [12]

Association [11]

Bâtiment [11]

Commune / Ville [11]

Coût d'investissement [11]

Aide financière [10]

Allemagne [10]

Bois déchiqueté / Plaquette [10]

Lisier / Excrément animal [10]

Centrale photovoltaïque [9]

Chaudière bois [9]

Économie d'énergie [9]

Exploitation agricole [9]

Financement [9]

Investissement local [9]

Production d'électricité [9]

Élevage animal [8]

Énergie solaire [8]

Huile végétale [8]

Midi Pyrénées [8]

Programme de développement [8]

Usine de méthanisation [8]

Approvisionnement [7]

Biocarburant [7]

Chaufferie bois [7]

Europe [7]

Logement collectif [7]

Parc éolien [7]

Solaire thermique [7]

Territoire à énergie positive (Tepos) [7]

Aspect financier [6]

Chiffre clé [6]

Déchet organique [6]

Emploi [6]

Entreprise [6]

Entreprise artisanale [6]

Éolienne [6]

Fournisseur / Distributeur [6]

Investissement privé [6]

Logement [6]

Rhône Alpes [6]

Scic - Société Coopérative d'Intérêt Collectif [6]

Aquitaine [5]

Basse Normandie [5]

Céréale [5]

Champagne Ardenne [5]

Chauffage bois [5]

Cogénération [5]

Danemark [5]

Ile de France [5]

Investissement [5]

Maitrise De l'Énergie - MDE [5]

Maraîcher / serre [5]

Marché de l'électricité [5]

Outil pédagogique [5]

Poitou Charentes [5]

Producteur d'électricité [5]

Raccordé réseau [5]

Toiture [5]

Urbanisme [5]

Ecoquartier [4]

Chaudière [4]

Chauffage [4]

Consommation d'énergie [4]

Construction écologique [4]

Déchet [4]

Déchiqueteuse / Broyeur [4]

Digesteur / Méthaniseur [4]

Effluent [4]

Fournisseur d'énergie [4]

Gisement forestier [4]

Granulé bois [4]

Indépendance énergétique [4]

Installation [4]

Languedoc Roussillon [4]

Libéralisation énergétique [4]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z