F Nous contacter

0

Documents  Barrage hydraulique | enregistrements trouvés : 161

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

CORRIGER ECOLOGIQUEMENT | ENET NEWS 1/07/03

Article

XXXXX

V

- n° 55

L'installation d'une centrale hydraulique a boulversé le passage de poissons et autres organismes, erreur écologique qui a été rétablie par la création d'une échelle naturelle

Barrage hydraulique ; Petite Centrale Hydroélectrique ; Poisson

... Lire [+]

V

- n° 211003

"Le 31 janvier 1953, une importante depression avait provoque une maree d'ampleur exceptionnelle et des inondations dans une grande partie de l'Europe du Nord. Plus de 1000 habitations furent inondes dans l'estuaire de la Tamise et 307 personnes tuees. Suite a cette catastrophe, la decision de construire un barrage dans l'estuaire de la Tamise, a Woolwich, fut prise en 1966. Apres 8 ans de construction, ce barrage fut inaugure en 1984. Depuis sa creation, il a ete utilise 86 fois pour proteger Londres contre les crues de grande ampleur. Prevu pour fonctionner jusqu'en 2030, des experts commencent a s'interroger sur ce qui se passera apres cette date. L'augmentation du niveau de la mer cree par le rechauffement planetaire, associe a l'enfoncement de 2 mm par an de la region du sud-est de l'Angleterre accentue ce probleme d'inondation de jour en jour. Des specialistes de l'Environment Agency (EA) ont commence a reflechir a cette question. L'EA prevoit de publier un rapport en 2007 qui presentera le probleme et les solutions les plus appropriees. Cependant, il semble que tous les experts soient d'accord sur la necessite d'agir rapidement (la decision et la construction du premier barrage ayant pris plus de 30 ans entre les inondations de 1953 et l'inauguration du barrage). La solution retenue devra etre a la fois economiquement viable, avoir un impact minimum sur l'activite economique et l'environnement et etre fiable. Devant une telle equation, un nouveau barrage semble etre la meilleure solution. Le lieu de construction de ce nouveau barrage aura une importance cruciale. Plus il sera en aval, plus il sera long et coutera cher, mais plus il protegera de terre. La solution qui semble etre retenue pour l'instant est la construction d'un barrage de 5 miles (8 km) entre Sheerness et Shoeburyness a l'entree de l'estuaire. Si cette solution est retenue, restera a definir la technologie a utiliser pour ce barrage. Le barrage existant, long de 500 m avait coute 1 milliard de livres (1,4 milliard d'euros). Au meme prix, ce nouveau projet couterait 17 milliards de livres (24 milliards d'euros), une somme que personne n'est pret a payer. Pour diminuer le cout, les membres de l'EA s'interessent a d'autres technologies et en particulier au projet mis en place pour sauver Venise. Le projet Moise (MOSE en italien) prevoit l'installation de portes mobiles au fond des trois passes de la lagune afin d'eviter les inondations regulieres de Venise. Ces portes maintenues au fond de l'eau se releveront des que les marees atteignent 110 cm et se transforment ainsi en digues qui isolent la lagune de la mer. 79 portes vont etre installes. Ce projet dont la construction durera 8 ans devrait couter 1,6 milliard de livres (23 milliards d'euros). La meme solution pourrait s'appliquer au futur barrage de la Tamise. Cette technologie n'ayant pas encore ete testee a grande echelle, l'EA attendant les resultats de ce projet. Aucune decision n'a encore ete arretee et les avancees technologiques qui seront realisees dans le futur permettront peut etre de developper une solution moins couteuse et moins radicale qu'un nouveau barrage. Sources : The Engineer, 12/09/03, p.27; http://www.environment-agency.gov.uk/ _"
"Le 31 janvier 1953, une importante depression avait provoque une maree d'ampleur exceptionnelle et des inondations dans une grande partie de l'Europe du Nord. Plus de 1000 habitations furent inondes dans l'estuaire de la Tamise et 307 personnes tuees. Suite a cette catastrophe, la decision de construire un barrage dans l'estuaire de la Tamise, a Woolwich, fut prise en 1966. Apres 8 ans de construction, ce barrage fut inaugure en 1984. Depuis sa ...

Angleterre ; Barrage hydraulique

... Lire [+]

V

- n° 7
ISBN 1660-3192

L'Inde recoit de grandes quantité de pluie. Mais la mousson s'y concentre sur 2 mois et demi et, amors que la disponibilité d'eau annuelle par habitant ne cesse de faiblir, les capactés de stockage risquent e ne plus suffire. Les barrages représenent une potion pour réhausse ces capacités, mais ils soulèvent des problèmes humains et écologiques colossaux. Un dialogue est en cours entre les différents porteurs d'interêts sur les barrages pour rendre la prise de décision à leur sujet plus robuste scientifiquement et socialement
L'Inde recoit de grandes quantité de pluie. Mais la mousson s'y concentre sur 2 mois et demi et, amors que la disponibilité d'eau annuelle par habitant ne cesse de faiblir, les capactés de stockage risquent e ne plus suffire. Les barrages représenent une potion pour réhausse ces capacités, mais ils soulèvent des problèmes humains et écologiques colossaux. Un dialogue est en cours entre les différents porteurs d'interêts sur les barrages pour ...

Barrage hydraulique ; Grande puissance ; Impact environnemental ; Inde

... Lire [+]

V

- n° 4
ISBN 1637-2603

L'entreprise est pharaonique et le cadre proprement mythique. Chanté par les poétes et représenté par les peintres, le site choisi pour édifier le plus grand barrage du monde est en effet situé sur le Yang Tsé, autour duquel s'est créée la civilisation chinoise voila 2 500 ans

Barrage hydraulique ; Chine ; Grande puissance ; Energie hydraulique

... Lire [+]

V

- n° 1624
ISBN 1163-2720

Contrainte de refroidir ses centrales nucléaires pendant la canicule, EDF souhaite mettre au point un outil de prévision de la température des eaux fluviales

Barrage hydraulique ; Canicule / Sécheresse ; Centrale nucléaire ; EDF ; Nucléaire

... Lire [+]

V

- n° 110304

"A visiter (""petite"" hydraulique) : http://www.lino.com/~sylvainl/hydro.html A visiter (grands barrages) : http://www.cigb-icold.org - http://www.icold-cigb.org A visiter (pour les deux) : http://www.canren.gc.ca/hydro/index_f.asp "

Barrage hydraulique ; Grande puissance ; Energie hydraulique ; Petite Centrale Hydroélectrique ; Petite puissance

... Lire [+]

V

- n° 111

Les barrages hydroélectriques du Québec rejetteraient 10% des émissions de la province.

Barrage hydraulique ; CO2 / Dioxyde de carbone ; Gaz à Effet de Serre / GES ; Energie hydraulique ; Impact environnemental ; Québec

... Lire [+]

V

- n° 200504

http://www.actu-environnement.com/ae/news/582.php4 Le Groupe Axor qui exploite des parcs éoliens au Québec propose de jumeler les éoliennes aux centrales hydroélectriques. (...) Cette technique, déjà recommandée par Greenpeace et également promu par le constructeur éolien Hélimax ainsi que l'association canadienne de l'énergie éolienne, permettrait quand il y a du vent et que les éoliennes produisent de l'électricité, de remplir les réservoirs des barrages, tandis qu'en absence de vent, de continuer à produire de l'énergie électrique avec les centrales hydrauliques. Paradoxalement , dans un mémoire déposé devant la Régie de l'énergie, le Groupe Axor, qui exploite les parcs éoliens de Matane et de Cap-Chat, soutient que la performance des éoliennes n'est pas à la hauteur du rendement prévu par les experts. Le directeur général du TechnoCentre éolien, Jean Desrosiers, précise que l'étude du Groupe Axor ne tient pas compte des nouveaux sites où le potentiel éolien a été ciblé et ne croit pas que les affirmations du groupe Axor décourageront les promoteurs d'énergie éolienne. Le groupe Greenpeace soutient que la nouvelle technologie des éoliennes permettra de meilleures performances. Les aérogénérateurs, que le groupe exploite, utilise la technologie dite « à pas fixe » qui ne permet pas aux pales de modifier leur position en fonction de la vitesse des vents, faisant chuter le rendement et donc la production des machines.
http://www.actu-environnement.com/ae/news/582.php4 Le Groupe Axor qui exploite des parcs éoliens au Québec propose de jumeler les éoliennes aux centrales hydroélectriques. (...) Cette technique, déjà recommandée par Greenpeace et également promu par le constructeur éolien Hélimax ainsi que l'association canadienne de l'énergie éolienne, permettrait quand il y a du vent et que les éoliennes produisent de l'électricité, de remplir les réservoirs ...

Barrage hydraulique ; Canada ; Électricité renouvelable ; Éolien ; Energie hydraulique ; Parc éolien

... Lire [+]

V

- n° 144
ISBN 1164-8783

L'ajout d'une nouvelle retenue d'eau en Adour-Garonne, déjà fort équipé en barrages, rencontre localement une vive opposition

Barrage hydraulique ; Conflit / Opposition ; Consommation d'eau ; Débit ; Espagne ; France ; Energie hydraulique ; Impact environnemental ; Midi Pyrénées ; Milieu agricole ; Projet

... Lire [+]

V

- n° 33
ISBN 1955-8889

Lorsque les générateurs solaires et éoliens sont en production, on peut réduire la production des autres centrales. Mais, il ne faut pas espérer se passer de certaines autres sources, car plus on augmente la part de ces énergies renouvelables intermittentes, plus il faut disposer de moyens complémentaires d'adaptation offre/demande à chaque instant. Ce problème se pose de façon particulière en France, avec ses spécificités : l'importance du nucléaire et du chauffage électrique.
Lorsque les générateurs solaires et éoliens sont en production, on peut réduire la production des autres centrales. Mais, il ne faut pas espérer se passer de certaines autres sources, car plus on augmente la part de ces énergies renouvelables intermittentes, plus il faut disposer de moyens complémentaires d'adaptation offre/demande à chaque instant. Ce problème se pose de façon particulière en France, avec ses spécificités : l'importance du ...

Barrage hydraulique ; Consommation d'électricité ; Éolien ; France ; Négawatt ; Puissance ; Régulation ; Réseau électrique ; RTE ; Scénario

... Lire [+]

V

- n° 437
ISBN 0292-1731

Son insularité, sa population démultipliée en été, ses variations de consommation en fonction du climat et son autonomie législative en matière d'énergie font de l'île de Beauté un cas particulier. Y produire de l'énergie coûte cher et le stockage constitue donc le grand enjeu mais les pouvoirs publics cherchent également des solutions au niveau de la maîtrise de l'énergie. Un programme ambitieux vient notamment d'être rendu public.
Son insularité, sa population démultipliée en été, ses variations de consommation en fonction du climat et son autonomie législative en matière d'énergie font de l'île de Beauté un cas particulier. Y produire de l'énergie coûte cher et le stockage constitue donc le grand enjeu mais les pouvoirs publics cherchent également des solutions au niveau de la maîtrise de l'énergie. Un programme ambitieux vient notamment d'être rendu public.

Barrage hydraulique ; Bâtiment Zéro Énergie ; Biogaz ; Biomasse ; Bois énergie ; Centrale thermique ; Centre sportif ; Chaufferie bois ; Chiffre clé ; Collectivité locale ; Consommation d'énergie ; Corse ; CSPE - Contribution Service PubliC Électricité ; Économie d'énergie ; Éolien ; Établissement scolaire ; Ile ; Parc éolien ; Perspective ; Petite Centrale Hydroélectrique ; Programme de développement ; Politique énergétique ; Potentiel de développement ; Production d'énergie ; Puissance installée ; Réalisation ; Recensement / Inventaire ; Recherche ; Réserve / Ressource energétique ; Site isolé ; Solaire photovoltaïque ; Solaire thermique ; Stockage de l'énergie ; Turbine / Génératrice

... Lire [+]

V

- n° 200110

Les barrages hydroélectriques ont longtemps été décriés. Au point que leurs financements se sont effondrés du début des années 90 jusqu'à 2000. Mais depuis mi-2000, on assiste à leur retour, sur la base de standards écologiques plus ou moins élevés. Aujourd'hui, les barrages répondent au problème du changement climatique, tant en termes d'atténuation des émissions de CO2, qu'en termes d'adaptation aux impacts hydrologiques, puisqu'ils stockent de l'eau. En 2003, la Banque mondiale a repris le financement des barrages, après dix ans de contestation et de suspension de projets. Du coup, elle a voulu faire de Nam Theun 2, au Laos, un barrage modèle. ''Les barrages entraînent des risques de sécurité, sociaux et de réputation en raison de la pression des ONG'', explique Nicolas Fornage, expert environnement et social à l'Agence française de développement (AFD). ''Au Laos, la Banque mondiale a souhaité un projet parfait''. La Banque mondiale y requiert 10 procédures sur la sécurité. Le barrage fait l'objet de 7 niveaux de suivi et d'évaluation, impliquant gouvernement, bailleurs, panels d'experts, agences de monitoring indépendantes, groupe de conseil... Conséquence positive : les diligences élevées des institutions multilatérales ont, dans certains cas, une influence sur les institutions bilatérales. C'est le cas de l'AFD, qui, à l'époque de la construction du barrage Manantali sur le fleuve Sénégal, n'appliquait aucune diligence environnementale particulière. ''On constate une évolution récente des pratiques, commente Nicolas Fornage. Les bilatéraux harmonisent avec les multilatéraux. La Commission mondiale des barrages a un rôle crucial dans l'élaboration des diligences des bailleurs de fonds''. Une étude de l'IDDRI, menée par Georg Caspary, auteur d'une thèse sur le sujet, pose la question de savoir si les systèmes de sécurité sociaux et environnementaux sont appliqués avec le même degré de rigueur par tous les types d'institutions financières publiques. Cette étude se fonde sur l'hypothèse que les banques multilatérales de développement parviennent à de bien meilleurs résultats que les institutions financières nationales en matière d'application de critères sociaux et environnementaux. Qu'il s'agisse du Fonds mondial pour l'environnement, de la Banque asiatique de développement, ou de la géante Banque mondiale, les institutions financières publiques sont financées totalement ou en majorité par l'argent public des pays membres de l'OCDE. Ces financements sont cruciaux dès lors qu'il s'agit de soutenir l'édification d'infrastructures dans les pays pauvres. Une sélection de projets de barrages, financés par l'une ou l'autre des institutions financières publiques étudiées, illustre le degré variable de sécurité des chantiers et d'impact sur l'environnement. Clairement, selon M. Caspary, ce sont les initiatives portées par les fonds multilatéraux qui sont les plus cohérentes, pour la simple raison qu'elles sont les mieux coordonnées. Les grandes institutions multilatérales font un travail global, et pas seulement sur des projets individuels. La Banque mondiale compte un groupe de spécialistes reconnus prêts à se battre pour défendre des standards environnementaux élevés. L'approche est contextuelle et les interlocuteurs multiples, dans une démarche qui implique autant les acteurs de l'industrie que les ministres de l'environnement. L'intérêt de ce type d'approche intégrée est d'anticiper les mutations de l'environnement. On ne se contente plus d'anticiper les impacts d'une infrastructure sur l'environnement, mais on envisage désormais l'impact de l'environnement sur les infrastructures. Par exemple, quels seront les impacts du changement climatique dans 25 ans ? Comment anticiper les inondations possibles sur le tracé d'une future ligne de chemin de fer ? De manière générale, les groupes d'intérêt, opposés à des standards sociaux et environnementaux élevés, ont une emprise plus grande sur les institutions nationales, parce que les ONG y sont moins présentes que dans les institutions bilatérales. Reste que les exigences de systèmes de sécurité de haut niveau sont très coûteuses et peuvent avoir pour effet pervers d'inciter les pays en développement à se tourner vers d'autres sources de financement. ''Dans les pays pauvres comme le Laos, il n'y a pas forcément de volonté politique de demander des normes. Or si on est trop exigeant, on court le risque de voir les pays s'orienter vers des financements forcément privés. Quelle est la capacité d'un petit pays comme le Laos d'imposer des standards à l'énorme Sino Hydro ? Sur une rivière, la Nam Ngum, au Laos, il y des projets en cascade, financés par les Chinois, les Thaïlandais et la Banque mondiale : on aboutit à quatre barrages, avec des distorsions environnementales et sociales hallucinantes. Sur le Mékong, il n'y a pas moins de 11 projets de barrages. Or les bailleurs multilatéraux se sont retirés, en raison de l'impact sur les poissons migrateurs. Reste 11 projets sur la base de financements privés, qui vont avoir des impacts considérables sur l'alimentation des habitants du bassin, basée sur la pêche'', s'interroge M. Fornage. A moyen terme, il n'est pas sain de se reposer sur les seules institutions financières, et on a intérêt à travailler sur la gouvernance locale. Mieux vaut s'appuyer sur les populations locales pour le suivi des projets. Au Vietnam, des initiatives de partage des bénéfices voient le jour. Tout opérateur de barrage hydroélectrique devra affecter un pourcentage de son chiffre d'affaires au bénéfice des populations locales. Un mécanisme pérenne devra permettre de lutter contre l'érosion des bassins versants. Un projet de décret devrait déboucher sur une promulgation afin de mettre en oeuvre ces politiques. Les ONG aussi peuvent veiller au suivi des projets. C'est le cas en Ouganda, autour du barrage de Bujagali, où l'ONG témoin Interaid veille au relogement des habitants. Reste que les ONG ne peuvent agir que sur les projets sur lesquels elles ont des informations, alors qu'elle n'en ont aucune de la part des opérateurs privés russes, chinois ou malais.
Les barrages hydroélectriques ont longtemps été décriés. Au point que leurs financements se sont effondrés du début des années 90 jusqu'à 2000. Mais depuis mi-2000, on assiste à leur retour, sur la base de standards écologiques plus ou moins élevés. Aujourd'hui, les barrages répondent au problème du changement climatique, tant en termes d'atténuation des émissions de CO2, qu'en termes d'adaptation aux impacts hydrologiques, puisqu'ils stockent ...

Barrage hydraulique ; Energie hydraulique ; Impact environnemental ; Norme ; Sécurité

... Lire [+]

V

- n° 1684
ISBN 1163-2720

La décision de ne pas renouveler la concession du barrage de Vezins, sur la Sélune (50) a finalement été annoncée en décembre par le MEEDDM à l'occasion de la signature du premier contrat d'objectifs de l'Office national de l'eau et des milieux aquatiques.

Barrage hydraulique ; Basse Normandie ; Concession ; Cours d'eau ; Poisson

... Lire [+]

V

- n° 196
ISBN 0295-5873

Dans quelques mois, le quart de la puissance hydroélectriquee française pourrait changer d'exploitant à l'occasion du renouvellemnt des concessions de centrale, désormais soumis à une procédure de mis e concurrence. Un bouleversement historique, qui concerne à terme l'ensemble du parc hydroélectrique national.

Autorisation ; Barrage hydraulique ; Concession ; Concurrence ; Cours d'eau ; EDF ; France ; GDF ; Energie hydraulique ; Impact environnemental ; Libéralisation énergétique ; Puissance ; Turbine hydraulique

... Lire [+]

V

- n° 196
ISBN 0295-5873

Le renouvellement des concessions hydroélectriques va imposer à l'exploitant la prise en compte de contraintes environnementales beaucoup plus grandes qu'auparavant, en particulier pour la gestion de l'eau.

Alsace ; Barrage hydraulique ; Centrale hydroélectrique ; Energie hydraulique ; Impact environnemental ; Passe à poisson ; Poisson

... Lire [+]

V

- n° 196
ISBN 0295-5873

Ghislain weisrock est vice-président de France Hydroélectricité, le syndicat des acteurs de la filière, et directeur des relations institutionnelles électricité France chez GDF-Suez. Il estime que le plan de relance de l'hydroélectricité aurait pu être plus ambitieux.

Barrage hydraulique ; Energie hydraulique ; Ministère Écologie Développement Aménagement Durables - MÉDAD ; Tarif d'achat

... Lire [+]

V

- n° 3196
ISBN 0042-126

L'Assemblée nationale vient d'examiner le projet de loi Nome. Son objetctif est de réformer le marché français de l'électricité et de créer une réelle concurrence.

Barrage hydraulique ; Charbon ; Commission européenne ; Concurrence ; CRE ; Directive européenne ; Électricité ; France ; Libéralisation énergétique

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Barrage hydraulique [161]

Energie hydraulique [106]

France [58]

Petite Centrale Hydroélectrique [38]

Production d'électricité [36]

Éolien [32]

Centrale hydroélectrique [30]

Électricité renouvelable [27]

Généralité énergie renouvelable [26]

Impact environnemental [24]

Concession [23]

Chiffre clé [22]

Solaire photovoltaïque [22]

Turbine hydraulique [22]

Puissance installée [19]

Microhydraulique [16]

Cours d'eau [14]

Biomasse [13]

Moulin à eau [13]

Nucléaire [13]

Politique énergétique [13]

Projet [13]

Réalisation [13]

Rhône Alpes [13]

EDF [12]

Aquitaine [11]

Consommation d'énergie [11]

International [11]

Recensement / Inventaire [11]

Aspect historique [10]

Électricité [10]

Pompage-turbinage [10]

Potentiel hydraulique [10]

Production d'énergie [10]

Rénovation [10]

Solaire thermique [10]

Biogaz [9]

Midi Pyrénées [9]

Potentiel de développement [9]

Appel d'offre [8]

Cartographie / Atlas [8]

Charbon [8]

Collectivité locale [8]

Débit [8]

Europe [8]

Loi sur l'eau [8]

Réglementation [8]

Autorisation [7]

Bois énergie [7]

Géothermie [7]

Libéralisation énergétique [7]

Marché de l'électricité [7]

Marémotrice [7]

Offshore [7]

Poisson [7]

Sécurité [7]

Stockage électricité [7]

Turbine / Génératrice [7]

Bilan énergétique [6]

Caractéristique technique [6]

Concurrence [6]

Démarche administrative [6]

Économie d'énergie [6]

Parc éolien [6]

Perspective [6]

Pétrole [6]

Réseau électrique [6]

Réserve / Ressource energétique [6]

Risque [6]

Schéma de principe [6]

Suisse [6]

Tarif d'achat [6]

Texte législatif [6]

Allemagne [5]

Biodiversité [5]

Changement climatique [5]

CO2 / Dioxyde de carbone [5]

Directive européenne [5]

Donnée économique [5]

Énergie marine [5]

Énergie solaire [5]

Gaz à Effet de Serre / GES [5]

Généralité énergie [5]

Grande puissance [5]

Hauteur de chute [5]

Houlomotrice [5]

Industrie [5]

Maitrise De l'Énergie - MDE [5]

Programme de développement [5]

Recherche [5]

Scénario [5]

Alsace [4]

Auvergne [4]

Bâtiment [4]

Centrale thermique [4]

Chine [4]

Corse [4]

Débit réservé [4]

Décret [4]

Définition [4]

Développement durable [4]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z