F Nous contacter

0

Outils pédagogiques  - - | enregistrements trouvés : 1 074

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 514

Les élus voteront sur la base d'une première sélection établie à partir de plus de 50 critères environnementaux, techniques et économiques. Cette initiative politique est une première en France, qui donne une véritable occasion de conjuguer harmonieusement le développement local et l'énergie solaire. La commune de Tallone, dévrait voir émerger une centrale solaire de 2,56 MW : Le projet porté par la société ReWATT est ressorti en tête de liste des 111 MWc concourant en Plaine Orientale, qui, pour l'instant ne se verra attribuer que 7 MWc sur les 46 MWc de l'île. La centrale de 2,56 MWc, raccordée au réseau public d'électricité, couvrira 4% des besoins en électricité de la Haute Corse. Elle permettra aussi d'économiser 37 610 tonnes de CO2 durant sa phase d'exploitation et 173 000 litres par an d'hydrocarbures, contribuant ainsi à réduire la dépense énergétique de la Corse aux énergies fossiles. Pour l'implantation de ce projet, ReWATT a sélectionné des parcelles agricoles à faible potentialité agronomique, sur lesquelles la société souhaite allier exploitation agricole ovine et production d'énergie solaire. ReWATT propose alors de limiter l'emprise au sol, en installant sa centrale photovoltaïque, sur 5,6 hectares, soit 8% de la Surface Agricole Utile de l'exploitant. En contre partie, ReWATT versera un loyer annuel, pendant 30 ans, à l'exploitant agricole ce qui lui permettra de renforcer son exploitation consolidant ainsi, de façon pérenne, la filière ovine en Corse. Pour Christian Cachat, le PDG de ReWATT "une centrale de taille moyenne permet de mobiliser une emprise foncière faible, et surtout de mieux répartir les moyens de production d'origine renouvelable intermittent sur l'ensemble de la Corse de façon à ce que le gestionnaire du réseau puisse avoir, malgré les aléas météorologiques, une puissance photovoltaïque garantie". Un projet "phare" pour Tallone, ville de 300 habitants : Tallone, souffre depuis des années de la présence du plus grand centre d'enfouissement de déchets de Corse, qui terni son image touristique, agricole et impacte de fait son système économique local. Aussi, une telle installation participera à la revitalisation de l'image de Tallone et renforcera le tissu local en privilégiant les emplois régionaux. Christian Orsucci, Maire de Tallone, déclare quant à lui : "La Corse est l'unique région française dotée d'une charte qualitative s'imposant à toute implantation de centrale photovoltaïque. Aussi, je suis ravi de constaté qu'un projet d'une telle qualité, en totale adéquation avec la Charte de développement de l'énergie solaire photovoltaïque en Corse et avec notre philosophie, concourt pour s'implanter sur ma commune. Fervent défenseur de l'environnement, je suis aujourd'hui non seulement en quête de projets capables de limiter notre consommation en énergies fossiles mais aussi à la recherche de solutions pour régler la question des nuisances environnementales et sanitaires, bien réelles dans notre déchetterie." Un projet à vocation pédagogique : ReWATT valorise son projet en tant que support pédagogique à caractère scientifique, technique et environnemental avec les institutions locales de l'enseignement et de la formation. Pour ce faire, la société ReWATT a déjà signé des accords de partenariat avec l'Université de Corse, l'institut ENSAM, des lycées et écoles. La centrale solaire de Tallone permettra alors d'appréhender les différents aspects d'un montage de projet photovoltaïque et d'en mesurer les effets sur place ou par surveillance à distance. ReWATT s'engage également à fournir à l'ADEC et à l'INES les informations récoltées sur le fonctionnement de la centrale photovoltaïque de Tallone afin de leur permettre d'en étudier les impacts météorologiques et photovoltaïques. De plus, la société ReWATT installera, en collaboration avec L'INES, une plate-forme technologique dédiée à la recherche et au développement de technologies solaires photovoltaïques relatives au stockage, à la productivité énergétique, au vieillissement des modules photovoltaïques et aux impacts sur le réseau insulaire. La stratégie de ReWATT en Corse : Historiquement spécialisé dans les territoires insulaires des DOM, ReWATT privilégie l'installation de centrales de tailles moyennes au plus près des lieux de consommation. Cette stratégie permet de limiter les contraintes techniques sur le réseau public compte tenu du caractère intermittent de la production photovoltaïque. "Notre philosophie de développement raisonné est tout à fait adaptée à la Corse, qui a su montrer comme nulle autre région, que la volonté politique devait prendre la main sur ces sujets de première importance et qui touchent à l'avenir du territoire. C'est grâce à cette philosophie que nous avons pu attirer, sur ce projet, des investisseurs résidents Corses, qui détiendront 23% du capital de notre société. Nous attendons maintenant le vote de jeudi avec impatience pour concrétiser ces mois de travail et faire émerger ce projet phare pour la commune de Tallone.", précise Christian Cachat.
Les élus voteront sur la base d'une première sélection établie à partir de plus de 50 critères environnementaux, techniques et économiques. Cette initiative politique est une première en France, qui donne une véritable occasion de conjuguer harmonieusement le développement local et l'énergie solaire. La commune de Tallone, dévrait voir émerger une centrale solaire de 2,56 MW : Le projet porté par la société ReWATT est ressorti en tête de liste ...

Centrale au sol ; Centrale photovoltaïque ; Collectivité locale ; Commune / Ville ; Corse ; Durée de vie ; Élu local ; Établissement scolaire ; Formation ; Ile ; Impact environnemental ; Milieu agricole ; Outil pédagogique ; Plate-forme d'essai ; Politique énergétique ; Projet ; Recherche ; Rendement ; Sensibilisation ; Solaire photovoltaïque ; Stockage électricité

... Lire [+]

V

- n° 40
ISBN 1634-5460

Centre sur les énergies renouvelables et Espaces Info-Énergie, Phébus est un acteur incontournable de l'écologie appliquée au bâtiment en Ariège.

Centre de démonstration ; Course / Rallye ; Espace Info Energie / EIE ; Formation ; Généralité énergie renouvelable ; Midi Pyrénées ; Outil pédagogique ; Réalisation ; Solaire photovoltaïque ; Solaire thermique ; Véhicule solaire

... Lire [+]

y

- n° 89 - p. 12 à p.13

ARTICLE CONSULTABLE AU CLER
Et si pour noël, vous offriez aux enfants une part d'éolienne ? L'éolienne des enfants des Ailes des Crêtes, société par action simplifiée (SAS) a été créée le 27 mai 2015. Enercoop, fournisseur d'électricité est un des membres fondateurs de l'opération, avec la fondation belge Kids and Wind.

Éolienne ; Investissement local ; Collectivité locale ; Projet citoyen ; Collectivité locale ; Parc éolien ; Outil pédagogique ; Électricité renouvelable

... Lire [+]

V

- n° 10403

egalement centre de ressouce pour les EIE

Animation scolaire ; Centre d'accueil ; Centre de démonstration ; Outil pédagogique

... Lire [+]

V

- n° 530

Ainsi 3,4 millions de ménages souffriraient de précarité énergétique et 87% des personnes en situation de précarité énergétique habitent dans un logement du parc privé. Pour la première fois, une définition de la précarité énergétique est explicitée et partagée. Il s'agit de la combinaison de 3 facteurs principaux : la faiblesse des revenus, la mauvaise qualité thermique des logements occupés et la difficulté de s'acquitter des factures énergie. Voici quelques chiffres extraits du rapport : * 3,4 millions de ménages seraient concernés * 87% dans le parc privé * 62% sont propriétaires * 55% d'entre eux ont plus de 60 ans * Plus d'un million de propriétaires sont en maison individuelle * 300 000 ménages ont eu froid notamment pour des raisons financières * La précarité énergétique touche d'abord le milieu rural et les petites agglomérations Cette précarité énergétique engendre des conséquences pour les familles : * environnementales (risques d'intoxications, humidité, moisissures) * sociales (stress, repli sur soi) * et sanitaires (pathologies respiratoires et surmortalité hivernale). Le rapport précise aussi que pour les 425 000 ménages les plus exposés les dispositifs existants sont insuffisants. Il propose donc un plan national de lutte contre la précarité énergétique comportant 9 mesures précises qui seront étudiées par le gouvernement dans les prochaines semaines et dans le cadre d'un plan exceptionnel de lutte contre la précarité énergétique. 1- La lutte contre la précarité énergétique inscrite dans la loi pour définir un cadre d'action 2- Un observatoire pour connaître et évaluer, donner un appui au pilotage national 3- Un bouclier énergétique à maintenir et renforcer : un chèque énergie pour aider les ménages à faire face aujourd'hui aux dépenses d'énergie 4- L'inscription de la performance thermique dans les textes indécence/insalubrité pour lutter contre les passoires énergétiques et le lien avec les dispositifs santé (PNSE/PRSE - plan national santé environnement/plan régional santé environnement). L'instauration, en loi de Finances, d'un fonds dédié au Plan de lutte contre la précarité énergétique, apporteur notamment de capacités d'investissement aux ménages sous forme d'un chèque travaux économe. Un dispositif local intégré aux PDALPD (plans départementaux d'action pour le logement des personnes défavorisées) et des aides financières nouvelles pour agir durablement sur les logements 5- Mettre en oeuvre localement un volet - lutte contre la précarité énergétique dans les PDALPD 6- Aller à la rencontre des personnes avec des visites à domicile pour mieux lier repérage des situations et actions sur les logements 7- Généraliser et renforcer des Fonds locaux de lutte contre la précarité énergétique pour mieux coordonner les actions et accompagner le ménage jusqu'à la réalisation de travaux 8- Soutenir ces fonds locaux par un dispositif national de chèque vert travaux économes pour aider les ménages à rendre leur logement performant 9- Le compléter par un meilleur accès au crédit pour les plus modestes
Ainsi 3,4 millions de ménages souffriraient de précarité énergétique et 87% des personnes en situation de précarité énergétique habitent dans un logement du parc privé. Pour la première fois, une définition de la précarité énergétique est explicitée et partagée. Il s'agit de la combinaison de 3 facteurs principaux : la faiblesse des revenus, la mauvaise qualité thermique des logements occupés et la difficulté de s'acquitter des factures énergie. ...

Chiffre clé ; Définition ; Logement ; Précarité ; Rapport ; Précarité énergétique

... Lire [+]

V

- n° 20409

Le DVD qui sera publié au mois d'avril par le Conseil national de l'Ordre des architectes est destiné à inciter les professionnels à se former pour s'approprier les méthodes et savoir-faire indispensables. Nous souhaitons donner une place importante à l'architecture dans le développement durable, explique Lionel Dunet, président de l'Ordre des architectes. C'est une démarche globale et pluridisciplinaire. Nous devons acquérir un savoir-faire technique et des connaissances suffisantes en la matière. Cet outil permettra à tous les architectes de se créer un savoir commun. On veut pousser les professionnels à faire un point sur leurs connaissances et à aller plus loin. Diffusé aux 30.000 architectes français, ce DVD-Rom dresse un état de l'art en matière d'architecture durable. Il présente quatre études de cas particuliers : la ZAC des Rives du Blosne à Chantepie, l'école zéro énergie de Limeil-Brévannes, la maison diocésaine à Châlons-en-Champagne et l'académie de formation Mont-Cenis à Herne (Allemagne). Chacune de ces réalisations est présentée sous l'angle de la démarche développement durable qui a été entreprise. Des professionnels extérieurs aux projets analysent et critiquent de manière constructive ces réalisations. Un guide méthodologique en 40 fiches complète l'outil. Intéressant pour mobiliser les professionnels de l'architecture à l'enjeu du développement durable, ce DVD-Rom ne comble néanmoins pas le déficit de formation en la matière du secteur... Une formation initiale au développement durable marginale : Le développement durable est encore enseigné de manière marginale dans les écoles d'architecture. Cette matière est proposée aux étudiants sous forme d'option ou de spécialité, non comme socle commun. Un déficit dont les professionnels sont conscients mais aucune grande révolution n'a été engagée à l'heure actuelle pour amorcer le changement. Selon Bénédicte Meyniel, conseillère nationale et présidente de la commission formation du conseil national, il y a un gros défaut de formation au développement durable dans les formations initiales. Certaines écoles proposent des cours de développement durable, mais nous n'en sommes qu'au début. Le développement durable est la plupart du temps dispensé en vue de diplômes de spécialisation qui interviennent après le diplôme d'Etat. Certaines écoles du Nord et de l'Est de la France apparaissent néanmoins en avance, du fait de leur proximité avec des pays pionniers sur la question : Allemagne, Autriche... A Lyon, Strasbourg, Nancy, les étudiants peuvent suivre des cours développement durable par exemple. Le problème est qu'il y a peu de formateurs capables d'avoir une vision globale, nécessaire à l'enseignement du développement durable. Un constat partagé par Lionel Dunet : depuis près d'un an, les écoles sont motivées mais elles rencontrent des difficultés de mise en oeuvre. Il y a un vrai déficit de formateurs. Une formation continue en voie d'organisation ? : Concernant la formation continue, de nombreuses offres se développent, sans pour l'instant avoir été organisées ou validées par la profession. Si le Conseil national de l'Ordre des architectes recense sur son site l'offre de formation en la matière, il n'est pas en mesure aujourd'hui d'en certifier la qualité. Selon l'observatoire de la profession des architectes 2008, réalisé par l'institut de sondage Ifop, sur les 47 % de salariés qui affirment avoir suivi une formation au cours des douze derniers mois, 38 % ont suivi un cursus développement durable et qualité environnementale, formation qui arrive en première place des réponses, preuve de la prise de conscience de cet enjeu par les professionnels. 75 % d'entre eux pensent que le suivi de cette formation a permis d'acquérir une compétence directement exploitable dans leur activité professionnelle. Toujours selon cette étude, 86 % des architectes pensent que leur métier peut avoir une influence sur la protection de l'environnement et le développement durable. Pour 90 % des professionnels interrogés, la prise en compte de la qualité environnementale et du développement durable aura une influence importante (50 % de très importante, 40 % d'assez importante) sur la manière d'exercer leur métier. 96 % sont plutôt favorables à la prise en compte de la qualité environnementale et du DD dans leur activité professionnelle. Si 83 % des architectes déclarent tenir compte du développement durable dans l'exercice de leur métier (43 % beaucoup, 40 % assez), 2 % affirment ne pas prendre en compte du tout cet enjeu. Parmi les aspects du DD jugés prioritaires, l'utilisation d'énergies renouvelables (70 %) ainsi que le recours à des matériaux non polluants dans la construction (53 %). L'aspect social apparaît moins important que l'aspect environnemental pour les professionnels qui répondent à 22 % veiller à l'intégration culturelle des bâtiments dans leurs territoires, à 19 % participer à la mixité sociale dans les habitats urbains et à 19 % prendre en compte les risques sanitaires et écologiques dans la conception des bâtiments. Seuls 50 % des personnes interrogées pensent qu'une meilleure formation en matière de développement durable pourrait les aider à prendre en compte cet enjeu dans l'exercice de leurs métiers. Néanmoins, 89 % d'entre eux pensent que cette problématique doit être intégrée dans la formation continue et initiale : si 29 % pensent que sa place doit être essentielle et 60 % qu'elle doit être importante, 10 % la jugent secondaire. Pour rappel, le bâtiment représente aujourd'hui 43 % de la consommation nationale d'énergie et 25 % des émissions de gaz à effet de serre.
Le DVD qui sera publié au mois d'avril par le Conseil national de l'Ordre des architectes est destiné à inciter les professionnels à se former pour s'approprier les méthodes et savoir-faire indispensables. Nous souhaitons donner une place importante à l'architecture dans le développement durable, explique Lionel Dunet, président de l'Ordre des architectes. C'est une démarche globale et pluridisciplinaire. Nous devons acquérir un savoir-faire ...

Architecte ; Architecture bioclimatique ; Bâtiment Basse Consommation - BBC ; Construction écologique ; Développement durable ; Ecoquartier ; Formation ; Outil pédagogique ; Sensibilisation ; Vidéo / CD Rom

... Lire [+]

V

- n° 522

Pour cet évènement, la société conceptrice Eléna Energie a présenté durant 3 jours ses turboliennes, des modèles qui essaient de s'intégrer au mieux à la configuration des toitures et terrasses de la Maison de l'Air (Paris 20ème). Elle propose également une exposition permanente au public afin de lui faire découvrir tous les aspects liés à son thème. L'implantation de ces éoliennes sont présentes à titre expérimental et pédagogique, permettant : - enregistrer les différents paramètres tels que la vitesse du vent, la vitesse de rotation de chaque éolienne et la production instantanée d'électricité ; - enregistrer la mesure du bruit émis ; - promouvoir la production d'énergie électrique par le vent en milieu urbain ; - apporter des éléments de réponse sur les possibilités d'utilisation à Paris de matériels de ce type ; - valoriser l'utilisation de l'énergie éolienne dans un cadre urbain, en proposant au public une conférence et une exposition sur ce thème. Une convention pour l'installation de ces deux éoliennes pour une période d'un an renouvelable chaque année par tacite reconduction jusqu'à six ans maximum a été demandée au Conseil de Paris le 14 décembre 2009.
Pour cet évènement, la société conceptrice Eléna Energie a présenté durant 3 jours ses turboliennes, des modèles qui essaient de s'intégrer au mieux à la configuration des toitures et terrasses de la Maison de l'Air (Paris 20ème). Elle propose également une exposition permanente au public afin de lui faire découvrir tous les aspects liés à son thème. L'implantation de ces éoliennes sont présentes à titre expérimental et pédagogique, permettant : ...

Appareil de mesure ; Bruit ; Éolienne carénée ; Expérimentation ; Exposition ; Ile de France ; Milieu urbain ; Outil pédagogique ; Sensibilisation ; Vitesse du vent ; Petit éolien

... Lire [+]

V

- n° 515

Elle a été installée sur le cours Albert 1er, à Nice où elle restera jusqu'au 26 avril. C'est «la maison des gestes du développement durable», un édifice de 80m2 correspondant au label des bâtiments à basse consommation énergétique. Elle répond aux normes qui seront appliquées dès 2012 pour les bâtiments neufs et qui, dans l'objectif de réduire de 20% la consommation d'énergie, plafonne à 50 kWh/m2 la dépense énergétique. La maison est aussi un lieu d'exposition pour le grand public, une vitrine technologique et une vulgarisation des techniques de construction durable. Dans chaque pièce de la maison normalement équipée (cuisine, salle de bain, séjour, chambre) le visiteur découvre des équipements et matériaux répondant aux normes du développement durable, avec des notes explicatives, des quizz, etc. La maison partira ensuite pour un tour de France qui s'achèvera au mois de novembre au salon Batimat à Paris.
Elle a été installée sur le cours Albert 1er, à Nice où elle restera jusqu'au 26 avril. C'est «la maison des gestes du développement durable», un édifice de 80m2 correspondant au label des bâtiments à basse consommation énergétique. Elle répond aux normes qui seront appliquées dès 2012 pour les bâtiments neufs et qui, dans l'objectif de réduire de 20% la consommation d'énergie, plafonne à 50 kWh/m2 la dépense énergétique. La maison est aussi un ...

Animation ; Bâtiment Basse Consommation - BBC ; Centre de démonstration ; Consommation d'énergie ; Développement durable ; Économie d'énergie ; Exposition ; Maison individuelle ; Outil pédagogique ; Provence Alpes Côte d'Azur ; Sensibilisation ; Visite possible

... Lire [+]

V

- n° 497

"Imaginé comme une vitrine pédagogique de la construction durable, valorisant les énergies renouvelables et les matériaux naturels, le centre des Buissonnets a été conçu selon les règles les plus strictes de l'architecture écologique. Le cahier des charges évoquait les points suivants : * Valorisation des ressources et énergies naturelles, * Modulation des espaces intérieurs et extérieurs en fonction des saisons, * Maximisation de l'éclairage naturel et régulation des éclairages électriques, * Récupération, recyclage, réemploi des eaux de pluie, * Utilisation de matériaux naturels garantissant régulation thermique et recyclage à terme, * Valorisation des déchets organiques et tri sélectif. Posé au coeur du paysage - prairies, futaies, buissons, ajoncs, bois ­ à proximité du cadre des marais qui bordent la Loire au nord entre Nantes et Saint-Nazaire, le centre de loisirs bénéficiera des meilleures technologies en matière de construction écologique. Les enfants vont ainsi jouir d'un équipement de qualité alliant l'innovation architecturale à une atmosphère des lieux à ""l'esprit cabane"". Un centre de loisirs écologique à Coeur d'Estuaire Les enfants visualiseront les circuits de l'eau de pluie, récupérée et réutilisée ; ils apprendront la transformation du vent en énergie et en lumière ; ils toucheront la terre crue des murs ; ils verront les panneaux photovoltaïques suivre la course du soleil ; ils s'instruiront ainsi de la chaîne écologique des matériaux. L'éveil aux enjeux environnementaux des générations futures est au coeur du projet et demeure un choix responsable de la Communauté de Communes. Et la portée pédagogique sera au rendez-vous. La structure accueillera 120 enfants de 3 à 12 ans, sur 1.000 m2 environ, en pleine nature. La mise en chantier est prévue pour débuter en 2010. "
"Imaginé comme une vitrine pédagogique de la construction durable, valorisant les énergies renouvelables et les matériaux naturels, le centre des Buissonnets a été conçu selon les règles les plus strictes de l'architecture écologique. Le cahier des charges évoquait les points suivants : * Valorisation des ressources et énergies naturelles, * Modulation des espaces intérieurs et extérieurs en fonction des saisons, * Maximisation de l'éclairage ...

Construction écologique ; Développement durable ; Éducation à l'énergie ; Éducation à l'environnement ; Généralité énergie renouvelable ; Jeux / Bande dessinée ; Loisir / Centre de loisir ; Matériau sain ; Outil pédagogique ; Pays de la Loire ; Projet ; Sensibilisation ; Visite possible ; Jeunesse

... Lire [+]

y

ARTICLE EN LIGNE
Selon The New York Times, Saul Alinsky «est haï et craint en haut lieu, de la côte Ouest à la côte Est», pour être
«une force majeure dans la révolution des sans-pouvoir (...) émergeant comme un véritable mouvement à lui seul.»
Et un article du Time magazine concluait en disant que « c'est peu dire d'avancer que la démocratie américaine est en train d'être transformée par les idées d'Alinsky..."
.
ARTICLE EN LIGNE
Selon The New York Times, Saul Alinsky «est haï et craint en haut lieu, de la côte Ouest à la côte Est», pour être
«une force majeure dans la révolution des sans-pouvoir (...) émergeant comme un véritable mouvement à lui seul.»
Et un article du Time magazine concluait en disant que « c'est peu dire d'avancer que la démocratie américaine est en train d'être transformée par les idées d'Alinsky..."
.

États Unis ; Projet citoyen ; Politique ; Education ; Aspect social ; Précarité ; Précarité énergétique ; Outil pédagogique

... Lire [+]

V

- n° 549

La Haute-Savoie a mis en place une exposition itinérante sous la forme d'un « bus du développement durable ». Une première expérience a été lancée la semaine dernière, à la rencontre des collégiens du département. Au programme : une présentation de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables à travers une éolienne, des panneaux solaires photovoltaïques et thermiques, une sono dj solaire, des concentrateurs paraboliques, ainsi que plusieurs génératrices et vélo-génératrices qui permettent de faire fonctionner musique, éclairage, chauffage et ventilation. Montée sur un camion roulant au biocarburant, l'exposition itinérante permet « une présentation de l'énergie depuis ses différentes sources jusqu'à ses impacts sur l'environnement et le climat ». À travers une visite commentée de la plate-forme multi-énergie, les collégiens ou le public peuvent découvrir « les techniques qui permettent de subvenir de manière écologique à nos besoins énergétiques ». Durant l'année scolaire 2008-2009, le Conseil Général a également soutenu deux projets pédagogiques complémentaires sur les thématiques environnementales, mis en oeuvre par des équipes éducatives : « Les sources énergétiques et leurs impacts » et « Instaurer une politique d'établissement éco-responsable ».
La Haute-Savoie a mis en place une exposition itinérante sous la forme d'un « bus du développement durable ». Une première expérience a été lancée la semaine dernière, à la rencontre des collégiens du département. Au programme : une présentation de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables à travers une éolienne, des panneaux solaires photovoltaïques et thermiques, une sono dj solaire, des concentrateurs paraboliques, ainsi que ...

Biocarburant ; Bus ; Concentrateur solaire ; Cuiseur solaire ; Développement durable ; Éducation à l'énergie ; Éducation à l'environnement ; Éolienne ; Établissement scolaire ; Exposition ; Généralité énergie renouvelable ; Outil pédagogique ; Réalisation ; Rhône Alpes ; Sensibilisation ; Solaire photovoltaïque ; Solaire thermique

... Lire [+]

2 y

GUIDE EN LIGNE
Ce guide a été rédigé dans le cadre du projet ZEMedS, Promouvoir la rénovation performante des écoles en climat méditerranéen, projet sur 3 ans co-financé par la Commission Européenne dans le cadre du Programme Énergie Intelligente pour l'Europe (EIE). Pour la France, l'Agence Locale de l'Energie Montpellier et le Gefosat sont chargés d'accompagner les porteurs de projets. L'ADEME est également partenaire technique et financier du projet.
Le projet ZEMedS a pour objectif d'accompagner maîtres d'ouvrages et maîtres d'µuvre en matière de rénovation performante de bâtiments scolaires en climat méditerranéen et d'accroitre les connaissances et les savoir-faire.


GUIDE EN LIGNE
Ce guide a été rédigé dans le cadre du projet ZEMedS, Promouvoir la rénovation performante des écoles en climat méditerranéen, projet sur 3 ans co-financé par la Commission Européenne dans le cadre du Programme Énergie Intelligente pour l'Europe (EIE). Pour la France, l'Agence Locale de l'Energie Montpellier et le Gefosat sont chargés d'accompagner les porteurs de projets. L'ADEME est également partenaire technique et financier du ...

Collectivité locale ; Rénovation ; Performance énergétique ; Jeunesse ; Bâtiment public ; Outil pédagogique ; Efficacité énergétique ; Europe ; Bassin méditerranéen ; Psychologie du changement ; Geste écologique

... Lire [+]

V

- n° 33
ISBN 1634-5460

"recensement des ""caravane, remorque, expositions mobiles "" pour sensibiliser à l'énergie soalire"

Biocarburant ; Bus ; Éducation à l'énergie ; Énergie solaire ; Exposition ; Outil pédagogique ; Réalisation ; Recensement / Inventaire ; Sensibilisation ; Solaire photovoltaïque ; Petit éolien

... Lire [+]

V

- n° 32

ALISEE conduit des actions de sensibilisation et d'information auprès du grand public notamment dans le cadre de la mission EIE. L'association dispose de plusieurs outils de démonstration : centrale photovoltaïque installée sur le toit de la maison des Énergies de Nantes, expositions, échantillons de matériaux isolants, coupes de panneaux solaires thermiques.... Une plate-forme pédagogique mobile (sous forme de remorque équipée) sera proposée au cours du 1er trimestre 2009, avec un parcours par un ensemble de panneaux d'exposition et deux façades équipées de systèmes démonstratifs.
ALISEE conduit des actions de sensibilisation et d'information auprès du grand public notamment dans le cadre de la mission EIE. L'association dispose de plusieurs outils de démonstration : centrale photovoltaïque installée sur le toit de la maison des Énergies de Nantes, expositions, échantillons de matériaux isolants, coupes de panneaux solaires thermiques.... Une plate-forme pédagogique mobile (sous forme de remorque équipée) sera proposée au ...

Association ; Centre de démonstration ; Exposition ; Généralité énergie renouvelable ; Maitrise De l'Énergie - MDE ; Outil pédagogique ; Pays de la Loire ; Réalisation ; Sensibilisation ; Solaire photovoltaïque

... Lire [+]

V

- n° 91009

Il s'agira de mesurer les phénomènes de précarité énergétique dans le temps et les territoires afin d'en identifier le nombre, les causes, les facteurs et les conséquences et d'assurer le suivi des aides publiques et privées apportées aux ménages en impayés d'énergie et plus globalement aux ménages précaires. Selon une définition anglaise, est considéré comme en situation de précarité énergétique un foyer qui consacre plus de 10 % de ses revenus à ses factures énergétiques. En France, ce serait le cas d'un foyer sur 5. En Europe, 125 millions de personnes pourraient être concernées.
Il s'agira de mesurer les phénomènes de précarité énergétique dans le temps et les territoires afin d'en identifier le nombre, les causes, les facteurs et les conséquences et d'assurer le suivi des aides publiques et privées apportées aux ménages en impayés d'énergie et plus globalement aux ménages précaires. Selon une définition anglaise, est considéré comme en situation de précarité énergétique un foyer qui consacre plus de 10 % de ses revenus ...

Définition ; Impayé énergétique ; Observatoire ; Précarité

... Lire [+]

2 y

GUIDE EN LIGNE
7 fiches pratiques pleines d'astuces pour réduire les gaz à effet de serre de notre alimentation !

Intéressé par une commande au format papier ? Merci d'envoyer un mail à emmanuel@rac-f.org

Alimentation ; Changement climatique ; Milieu agricole ; Outil pédagogique ; Gaz à Effet de Serre / GES ; Psychologie du changement

... Lire [+]

V

- n° 595
ISBN 1267-0545

MVE va innaugurer une expo intitulée 'maison econome'

Agence de l'énergie ; Exposition ; Ile de France ; Outil pédagogique

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Outil pédagogique [908]

Généralité énergie renouvelable [262]

Transition énergétique [194]

Éducation à l'énergie [188]

Définition [179]

Changement climatique [175]

Éducation à l'environnement [157]

Bâtiment [136]

Collectivité locale [130]

Maitrise De l'Énergie - MDE [129]

Économie d'énergie [127]

Logement [113]

Politique énergétique [113]

France [108]

Généralité énergie [101]

Jeunesse [98]

Oeuvre artistique [96]

Rénovation [95]

Éolien [91]

Consommation d'énergie [88]

Développement durable [83]

Solaire photovoltaïque [77]

Énergie solaire [74]

Psychologie du changement [74]

Formation [71]

Chiffre clé [69]

Particulier / Ménage [69]

Sensibilisation [68]

Jeux / Bande dessinée [64]

Chauffage [63]

Europe [62]

Exposition [58]

Précarité énergétique [56]

Gaz à Effet de Serre / GES [55]

Mobilité [55]

Bois énergie [54]

Milieu agricole [54]

Aide financière [52]

Déchet [51]

Efficacité énergétique [51]

Isolation [51]

#haikuclimat [50]

Biomasse [49]

Éolienne [49]

Energie hydraulique [48]

Projet citoyen [48]

Performance énergétique [47]

Électricité renouvelable [46]

Réalisation [46]

Solaire thermique [45]

Alimentation [41]

Bibliographie [41]

Outil [41]

Réchauffement climatique [41]

Réglementation [41]

#clesrenov [40]

Éco-consommation [39]

Aspect historique [38]

Transport [38]

Amélioration de l'habitat [37]

Production d'électricité [37]

Géothermie [36]

Impact environnemental [36]

International [36]

Effet de serre [35]

Électricité [35]

Geste écologique [35]

Principe de fonctionnement [35]

Biogaz [34]

Environnement [33]

Biodiversité [31]

Nucléaire [31]

Politique environnementale [31]

Architecture [30]

Biocarburant [30]

Matériau sain [30]

Film [29]

Recensement / Inventaire [28]

Schéma de principe [28]

ADEME [27]

Construction écologique [27]

Coût d'investissement [27]

Energie fossile [27]

Négawatt [27]

Pompe à chaleur [26]

clesrenov [25]

Urbanisme [25]

Consommation d'électricité [24]

Donnée économique [24]

Maintenance / Entretien [24]

Matériau de construction [24]

Production d'énergie [24]

Aspect économique [23]

Confort thermique [23]

Coût des travaux [23]

Emploi [23]

Financement [23]

Ile de France [23]

Qualité de l'air [23]

Territoire à énergie positive (Tepos) [23]

Bilan énergétique [22]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

0
Z